Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine 

 la lutte contre le coronavirus est politique

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13Page précédentePage suivante
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 20-04-2020 à 07:12:51   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

"Le manque d'honnêteté de la chine sur les chiffre a résulté dans le retrait de l'articledans les heures qui suivent"

Nous avons démontré par A + B que les chiffres n'ont pas été trafiqués et que la campagne de dénigrement repose sur des suppositions jamais vérifiées tandis que les chiffres de Wuhan n'ont rien d'incohérent.

Le site du PRCF publie un article sur la Chine en ce moment, c'est celui de Jean-Claude Delaunay
https://www.initiative-communiste.fr/articles/international/encore-une-fois-la-chine-par-jean-claude-delaunay/, qui reprend les chiffres chinois.

Le PRCF soutient la Chine contre les USA, comme il soutient Cuba et le Vietnam.
Et il n'a pas retiré le bilan sanitaire dans la lutte contre le coronavirus en France et dans d'autres pays. Les chiffres donnés par la Chine y figurent effectivement https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/le-pic-de-lepidemie-de-covid-19-est-il-passe-un-premier-bilan-en-france-et-dans-le-monde/
La prétendue information de Plaristes est mensongère.


Je reprends pour la nième fois :

Le calcul des décès à Wuhan par le « lanceur d’alerte » patenté pro US ne résulte pas d’un comptage scientifique mais d’une estimation au doigt mouillé sur le nombre d’urnes distribué dans un funérarium au cours une journée, assorti d’une extrapolation aux jours suivants, et extrapolé de nouveau aux autres funérariums de la ville. Le résultat donne dix fois plus de mortalité à Wuhan qu’en Ile de France pour une population comparable, et sans prendre en compte la différence en densité de population, ni le retard réel dans le confinement en France, ni les mesures beaucoup plus sévères prises en Chine.

Il s’en suit selon un « savant » algorithme que les décès en Chine seraient 3 fois plus nombreux qu’aux USA alors que la prévention comme le dépistage sont le jour et la nuit. On se fout du monde, c'est du Goebbels au XXIe siècle, mais plus le mensonge est gros plus les médias bourgeois tapent sur le clou.


Dans tous les cas je ne vais pas répéter cent fois les mêmes explications, les mêmes chiffres pour entendre des remises en cause qui ne reposent sur aucun fait, aucun argument, et ne tiennent aucun compte des explications données.
Plaristes tu suis bien la stratégie de la couille molle. Tu devrais copier-coller le NYT ça t'évitera de faire des phrases. Il va arriver un moment où je vais suivre les conseils de plusieurs camarades et où tu vas te retrouver confiné jusqu'au 11 mai en guise d'avertissement.

________________________


L'article ci-dessous montre que la reprise en Chine vise avant tout la consommation intérieure. Les sommes sont faibles rapportées à chaque famille mais il faut aussi tenir compte du coût de la vie en Chine.

Magiquement en effet, et la Chine sera debout bien avant les pays impérialistes.
Ci-dessous, on ne voit pas bien les rizières pourries, en fait c'est un décor de carton comme dans Tintin au pays des soviets.

___________________


https://www.globaltimes.cn/content/1186089.shtml

Wuhan émet 71 millions de dollars pour stimuler la consommation

Par Zhao Yusha à Wuhan et Wang Cong à Pékin Source: Global Times Publié: 2020/4/19 22:58:40

Le déconfinement marque une étape importante pour remettre l'économie urbaine sur pied

Une photo aérienne montre le pont du fleuve Yangtsé pendant l'heure de pointe du matin à Wuhan, dans la province du Hubei (centre de la Chine), le 15 avril 2020. (Xinhua / Li He)

Pendant plus de deux mois, les résidents de Wuhan, dans la province du Hubei en Chine centrale , ont dû rester chez eux pour arrêter la propagation du coronavirus; maintenant, les fonctionnaires de la ville paient littéralement des dizaines de millions de dollars aux résidents pour sortir et dépenser de l'argent, dans le but de faire monter l'économie locale.

La décision du gouvernement de Wuhan de débourser 500 millions de yuans (71 millions de dollars) de "coupons de consommation" marque une étape importante dans le chemin de la ville pour se remettre des ténèbres de l'épidémie de COVID-19. Des scènes de résidents locaux se précipitant vers des restaurants, des centres commerciaux et des sites touristiques offrent les signaux les plus clairs d'une ville qui revient progressivement à la normalité et d'une économie locale qui se redresse.

La stratégie de décaissement des coupons pourrait être le moyen le plus direct et le plus efficace de relancer le moteur de croissance économique le plus puissant non seulement à Wuhan mais aussi dans tout le pays: la consommation, ont déclaré les analystes. Cependant, la taille et l'échelle de la stimulation de la consommation doivent encore être considérablement augmentées pour mieux faire face aux pertes économiques massives que l'épidémie a infligées, ont-ils ajouté.

Revenir à l'achat

À Wuhan, les bons, qui peuvent être utilisés pour effectuer des achats étroitement liés à la vie des gens, comme dans les centres commerciaux, les supermarchés et les dépanneurs; et participer à des activités sportives et touristiques, ont été capturés en quelques secondes après leur lancement dimanche midi via des applications mobiles telles que Alipay, Meituan-Dianping et WeChat.

Zhang Yili, une locale de Wuhan, a déclaré avoir obtenu un coupon affichant "chaque achat de 60 yuans a une déduction de 20 yuans" dans les supermarchés voisins.

"La subvention à la consommation est pratique car elle est étroitement liée à nos besoins quotidiens. Bien que le montant ne soit pas si énorme, c'est une très bonne incitation pour le public à dépenser ", a-t-elle déclaré.

Un autre local de Wuhan, surnommé Li, a déclaré que la ville ayant revendiqué une victoire progressive dans la dure bataille contre le virus et que la vie revenait à la normale, un boom de la consommation est attendu avec ou sans activité de stimulation.


Les distributeurs automatiques de nouilles sèches chaudes, l'un des plats locaux e mblématiques de Wuhan, bordent une rue de Wuhan, dans la province du Hubei en Chine centrale. Dahankou, une marque locale, a déclaré au Global Times que les commandes intérieures de l'entreprise avaient augmenté au moins trois fois, et deux à trois fois depuis l'étranger, après la reprise de ses activités. Photo: Li Hao / GT



Ces coupons devraient être mis en service à partir de lundi et expirer dans une semaine. Les experts estiment qu'il s'agit d'une étape vitale pour Wuhan pour accélérer le rythme de la reprise après l'épidémie de coronavirus, tant en termes de croissance économique que de moyens de subsistance.

"Après que des dizaines d'usines de Wuhan se soient remises en marche, la reprise des activités axées sur le consommateur est vitale pour Wuhan, où les gens restent prudents pour sortir" , Dong Dengxin, directeur du Finance and Securities Institute de la Wuhan University of Science and Technology , a déclaré au Global Times.

La consommation représente environ 46% de l'économie de Wuhan, qui représente environ 1 600 milliards de yuans, conformément à la structure de la croissance économique nationale. En 2019, la consommation a contribué à 57,8% de la croissance du PIB chinois, selon les données officielles. Cependant, la consommation a également été durement touchée par le coronavirus, le total des ventes au détail ayant chuté de 19% au premier trimestre, ce qui fait de ces mesures de relance un élément crucial de la reprise économique de la Chine.

En dehors de Wuhan, de nombreuses villes et provinces - y compris Hangzhou, Nanjing, Jiangxi et Anhui - ont émis ou annoncé des plans pour débourser des coupons de consommation dans le but de stimuler leurs économies. Au total, plus de 18 provinces et 40 villes et localités ont également émis des coupons depuis le 13 mars, selon les médias.

De plus, la décision du gouvernement a un effet d'entraînement, car les sociétés et même les petites entreprises ont également emboîté le pas en publiant leurs propres promotions. Un autre plan de relance de la consommation, d'une valeur de 1,8 milliard de yuans, assorti de trois plateformes de commerce électronique, Alibaba, Meituan Dianping et Tencent; destiné aux consommateurs de Wuhan, a également participé.

Parallèlement au plan de relance du gouvernement, de nombreux centres commerciaux ont également déployé leurs propres politiques privilégiées pour les consommateurs. Peng, un directeur qui travaille pour un restaurant de hotpot dans le centre commercial le plus fréquenté de Wuhan - Wanda Plaza dans la rue Hanjie, a déclaré au Global Times qu'il n'avait jamais vu autant de gens dans ce quartier depuis l'ouverture du quartier au public le 28 mars.

De longues files sont visibles devant les magasins vendant du thé au lait, des collations, des cosmétiques, etc. beaucoup scannent des codes accrochés clairement aux entrées des magasins pour obtenir un coupon dans leur téléphone.

Plus nécessaire

Mais certains habitants de Wuhan n'ont aucun appétit pour de tels plans de relance à grande échelle, affirmant que le montant est trop faible par personne. Étant donné la population totale de Wuhan d'environ 11 millions d'habitants, le fonds de bons de 500 millions de yuans équivaut à ce que chaque résident reçoive en moyenne un peu plus de 6 $.

Un chauffeur de taxi de Wuhan, surnommé Ma, a déclaré au Global Times que " je n'ai eu aucun revenu depuis près de trois mois. Il est temps pour moi d'adopter l'idée d'une consommation rationnelle, pas de gaspiller l'argent que j'ai essayé d'économiser pendant des années" .


Dimanche, les gens marchent pour faire du shopping dans la rue Chuhehan à Wuhan, dans la province du Hubei en Chine centrale. La ville a annoncé le versement de 500 millions de yuans (71 millions de dollars) de "coupons de consommation" aux habitants pour aider à redémarrer l'économie après un blocage de deux mois. Photo: Li Hao / GT

Dong, de l'Université des sciences et technologies de Wuhan, a déclaré que la remise est relativement modeste et que le premier lot de coupons peut avoir un effet de levier pour aider à augmenter la consommation de deux à trois fois la valeur des coupons.

De nombreux habitants de Wuhan ont également demandé pourquoi le gouvernement avait préféré les coupons aux espèces, une pratique courante adoptée par certains pays occidentaux pour encourager les dépenses.

Les experts ont expliqué que les bons de consommation sont plus efficaces que la distribution d'espèces. "Les gens peuvent ne pas dépenser de l'argent tout de suite quand ils l'obtiennent, donc il ne sera pas directement converti en demande; et en émettant des bons, les entreprises ont également été incluses" , a déclaré Dong.

Xiao Ma d'un restaurant barbecue du district de Hankou a déclaré au Global Times qu'elle n'avait été informée que samedi que sa place avait été incluse dans le plan de relance. "Nos commandes ont triplé depuis. Je prévois de rouvrir les services de restauration lundi ... mais je garderai une distance de sécurité entre les tables par crainte d'une propagation virale."


Edité le 17-09-2020 à 09:12:20 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 20-04-2020 à 15:07:24   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Une campagne de désinformation massive aux accents racistes contre les Chinois, la Chine, ses gouvernants et le PCC

Aymerich Michel 9 Avril 2020

http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2020/04/une-campagne-de-desinformation-massive-aux-accents-racistes-contre-les-chinois-la-chine-ses-gouvernants-et-le-pcc.html


Ce processus inévitable que les grands groupes capitalistes-impérialistes veulent empêcher par tous les moyens...

« Ce que j’ai vu, c’est un énorme sens de la responsabilité et du devoir de protéger leurs familles, leurs communautés et même le monde entier contre cette maladie » , a déclaré Aylward. « Je suis parti avec un profond sentiment d’admiration pour les habitants de Wuhan et pour la société chinoise en général ».
Dr Bruce Aylward, sous-directeur général de l’OMS et chef de la mission COVID-19 de l’agence.

Article susceptible de menues améliorations dans les jours qui suivent...

Actualisé le 11/04/2020 à 17:00h

Actualisé le 12/04/2020 à 12:00h

Par Michel AYMERICH

La campagne actuelle de désinformation contre la Chine est largement initiée par les États-Unis et elle est relayée par ses agents d'influence au sein de l'espace social et politique français, France d'outre-mer - DOM-TOM (départements d'outre-mer et territoires d'outre-mer) - comprise bien évidemment.

« Alors que le nombre de cas de coronavirus continue de croître à un rythme rapide aux États-Unis, la Maison Blanche lance un plan de communication avec plusieurs agences fédérales visant à accuser Pékin d'orchestrer une "manipulation" et de créer une pandémie mondiale, selon deux responsables américains et une note gouvernementale obtenue par le Daily Beast. [1] »


Son acceptation politique en France s'explique par la volonté de nos « responsables» de détourner la colère montante des Français face à la gestion de la pandémie de Covid-19. Colère populaire, mais aussi colère de nombreux individus issus de classes sociales antagonistes à la base mais tendant face au danger de mort imminente à être unis temporairement.

Ils sont temporairement unis par l'effroi face au danger d'être les prochaines victimes de la grande faucheuse.


Mais leur union est temporaire parce-que contradictoire. Elle laisse en suspens la lutte des classes, mais ne l'abolit pas à terme. Bien au contraire. Cela faisait longtemps que la classe dirigeante des pays capitalistes, dont celle de France, ne s'était pas à ce point retrouvée au bord du gouffre.

Une situation révolutionnaire telle que décrite par Lénine se profile: «Pour que la révolution ait lieu, il ne suffit pas que les masses exploitées et opprimées prennent conscience de l’impossibilité de vivre comme autrefois et réclament des changements. Pour que la révolution ait lieu, il faut que les exploiteurs ne puissent pas vivre et gouverner comme autrefois. C’est seulement lorsque “ceux d’en bas” ne veulent plus et que “ceux d’en haut” ne peuvent plus continuer de vivre à l’ancienne manière, c’est alors seulement que la révolution peut triompher. [2]»

Afin d'empêcher que se crée une telle situation, «nos» dirigeants irresponsables envers le peuple pour des raisons systémiques parce-que avant tout responsables envers leurs donneurs d'ordre, les grands groupe capitalistes-impérialistes, tentent de dévier la colère du peuple envers les Chinois accusés tantôt comme un seul homme (un milliard et 400 millions d'habitants aux habitudes alimentaires diverses et variées, dont des dizaines de millions de végétariens, etc.) d'avoir des habitudes alimentaires à la source de la pandémie de Covid-19, tantôt accusés de ceci ou de cela.

La campagne actuelle de désinformation est multiforme. Je ne vais pas maintenant énumérer les exemples [3], je m'en tiens à un aspect constitutif et proéminent. L'aspect sans conteste raciste qui consiste à essentialiser une population de 1 milliard, 400 millions d'habitants, aussi nombreuse que 4 fois la population des États-Unis + les populations de l'Allemagne et de la Belgique réunies, constituées de 56 ethnies, etc.

Le racisme est toujours le moyen de remplacer la lutte réelle des classes par une lutte imaginaire des races, les unes dotées arbitrairement de qualités morales « supérieures », les autres affublées de caractéristiques immorales devant confirmer leur « infériorité ».



Il existe depuis longtemps chez nous un inconscient culturel raciste à l'égard des Asiatiques - en premier lieu à l'encontre des Chinois - qui imprègne bon nombre de nos compatriotes -toutes classes confondues [4]-, lequel bien au-delà de l'espace social et politique français caractérise l'ensemble du monde capitaliste-impérialiste dit « occidental », sous domination politique et culturelle nord-américaine, dont la composante « raciale » majoritaire est blanche...

Rappelons-le, la grande bourgeoisie aux abois, principalement outre atlantique, ne recule pas devant l'invention d'un bouc-émissaire racial afin de dévier la lutte des classes et obscurcir la prise de conscience du peuple sur son incapacité déterminée par sa nature de classe à résoudre les grands problèmes de l'humanité. Actuellement démontrée par l'irresponsabilité criminelle de ses représentants politiques, irresponsabilité ayant dors et déjà coûté des dizaines de milliers de vies -victimes du Covid-19- qui auraient pu être sauvées!!!

Ne l'oublions jamais, l'impérialisme nord-américain est celui qui a déjà une forte tradition de guerre exterminatrice contre des pays asiatiques. La Corée et le Vietnam (sans oublier le Laos et le Cambodge) ont subi des bombardements dévastateurs (vous souvenez-vous de «l'agent orange»? Il tue et nuit encore en 2020).

Auparavant les populations CIVILES d'Hiroshima et de Nagasaki ont payé le prix fort de la guerre froide qui s'annonçait [5] en ayant le triste privilège d'avoir fait l'expérience unique de l'holocauste nucléaire. Dans tous ces cas l'objectif anticommuniste a été imprégné d'idéologie raciste contre les «bridés», les «jaunes», etc.


Déjà lors de la guerre civile russe, les motifs racistes désignant les "jaunes" comme des barbares assoiffés de sang sont répandus. Ici associés à l'antisémitisme sous la forme de Trotsky, alors chef de l'Armée rouge !

Les succès phénoménaux de la Chine sous sa forme de République populaire de Chine (RPC) dirigée par le Parti communiste chinois, en comparaison avec le triste bilan de l'Inde [6] sont inacceptables pour les idéologues et les stratèges du capitalisme-impérialisme, principalement nord-américain.

Des succès historiques confirmés clairement par la gestion du Covid-19 dans la province du Hubei et plus encore dans les autres provinces [7], ce que même le Figaro -journal organique au régime français- a été amené du bout des lèvres à concéder [8].

Ces succès apportant une preuve nouvelle et spectaculaire de la supériorité du système d'organisation de la RPC sur celui des USA mettent ces derniers (et leurs courroies de transmission dans le monde) dans une rage potentiellement très dangereuse.

« Pour les «nationaux-socialistes», il fallait en finir avec toute velléité d'internationalisme. Le mot d'ordre de «Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !» qui promouvait la lutte des classes clôt le Manifeste du Parti Communiste. Eh bien, il devait être remplacé par la pratique fanatique de la lutte des races, en premier lieu contre la «race juive». Karl Marx qui avec Engels avait rédigé le Manifeste du Parti Communiste était désigné comme Juif. [9]»

Prenons garde à ce que l'histoire ne bégaie pas et que les Chinois ne soient transformés peu ou prou en nouveaux «Juifs». L'URSS est sortie militairement victorieuse de la guerre totale menée par la coalition fasciste dirigée par l'Allemagne nazie contre le «judéo-bolchévisme» [10], mais les USA en sont, hélas, sortis économiquement gagnants.



Le cocktail anticommunisme et racisme sinophobe fait naître des pensées folles: l'emploi de l'arme nucléaire contre des millions de civils innocents!!!

A l'avenir, il y a fort à parier que la RPC sortira victorieuse avant tout économiquement d'un conflit majeur avec les USA, la guerre sous sa forme classique, c'est-à-dire directe, entre les deux grands, USA et RPC, étant probablement exclue [11]. Mais bien que la victoire économique de la Chine soit en soi très souhaitable rapidement -et à terme inévitable- pour l'humanité qui souffre de mille maux de l'hégémonie multiforme des USA, trop de larmes et de sang sont à redouter du développement actuel d'un tel conflit.

A nous de n'offrir aucun terreau favorable à la campagne étasunienne de « propagande et désinformation sur la pandémie de virus de Wuhan [12]», moment idéologique renouvelé de diabolisation des Chinois...

NOTES :

[1] Les États-Unis vont cacher leur propre mortalité due aux coronavirus, https://lesakerfrancophone.fr/les-etats-unis-vont-cacher-leur-propre-mortalite-due-aux-coronavirus?fbclid=IwAR1Ypb8ofOzEk0at63Tu1F1R31UJ_MAK7QBhOoP0BTH1sG4nSzNgxdHypro

[2] Vladimir L ÉNINE, La maladie infantile du communisme (le "gauchisme"), 9. Le "Communisme de gauche" en Angleterre, https://www.marxists.org/francais/lenin/works/1920/04/g9.htm

[3] Michel AYMERICH, Les adeptes du "chinabashing" poursuivent et continueront longtemps leur travail de désinformation...
http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2020/03/les-adeptes-du-chinabashing-poursuivent-et-continueront-et-leur-travail-de-desinformation.html

[4] Karl MARX, « Les pensées de la classe dominante sont aussi, à toutes les époques, les pensées dominantes, autrement dit la classe qui est la puissance matérielle dominante de la société est aussi la puissance dominante spirituelle. Les pensées dominantes ne sont pas autre chose que l’expression idéale des rapports matériels dominants, elles sont ces rapports matériels dominants saisis sous forme d’idées, donc l’expression des rapports qui font d’une classe la classe dominante; autrement dit, ce sont les idées de sa domination » https://la-philosophie.com/marx-ideologie-domination

[5] Michel AYMERICH, L'extermination nucléaire des habitants d'Hiroshima et Nagasaki et ses motivations réelles,
http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2019/08/l-extermination-nucleaire-des-habitants-d-hiroshima-et-nagasaki-et-ses-motivations-reelles.html

[6] Michel AYMERICH, République de l'Inde et République populaire de Chine. La comparaison taboue !
http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2019/01/republique-de-l-inde-et-republique-populaire-de-chine.la-comparaison-taboue.html

[7] Michel AYMERICH, POURQUOI LE COMBAT DE LA CHINE CONTRE LE COVID-19 DOIT SERVIR D’EXEMPLE AU MONDE ENTIER,
http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2020/03/pourquoi-le-combat-contre-le-covid-19-doit-servir-d-exemple-au-monde-entier.html

[8] Le confinement chinois a possiblement évité 700.000 cas de coronavirus, «La décision des autorités chinoises de confiner complètement la ville de Wuhan, berceau de la pandémie de coronavirus, il y a deux mois a potentiellement évité plus de 700.000 cas supplémentaires, affirment mardi des chercheurs. Ces mesures drastiques adoptées dans les 50 premiers jours de l'épidémie ont permis à d'autres villes dans le pays d'anticiper la crise et tenter de maîtriser sa propagation, analysent des chercheurs aux Etats-Unis, en Chine et au Royaume-Uni, dans une étude publiée dans la revue Science.»
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/le-confinement-chinois-a-possiblement-evite-700-000-cas-de-coronavirus-20200331?fbclid=IwAR1Jl5R3qP3Uqyi3YOM3GYi99dn-TaPCa04df_bDKBlE4yBdHKKVsu8yRq8

[9] Michel AYMERICH, Le 22 juin 1941, les fascistes allemands déclenchent la guerre totale contre le "judéo-bolchévisme"!
http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2016/06/le-22-juin-1941-les-fascistes-allemands-declenchent-la-guerre-totale-contre-le-judeo-bolchevisme.html

[10] Ibid.

[11] Étant donné que probabilité ne signifie pas certitude, nous devons œuvrer à parer au maximum à la dangerosité étasunienne (l'impérialisme principal), en contribuant chacun à notre niveau à neutraliser idéologiquement et politiquement les plus dangereux des représentants de l’État profond US...

[12] Les États-Unis vont cacher leur propre mortalité due aux coronavirus, Ibid.


Edité le 21-04-2020 à 22:57:28 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 20-04-2020 à 15:45:29   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Je signalais page précédente "Derrière le panda le dragon" que la Chine commençait à avoir les oreilles qui chauffent à force d'entendre les critiques et les mensonges systématiques.
Global Times rappelle malgré tout que L'aide de la Chine à l'étranger ne devrait pas être freinée par la controverse. Et l'article s'adresse certainement aux Chinois eux-mêmes, en leur rappelant la nécessité de l'aide humanitaire, nécessité renforcée par la pandémie et la communauté de destin des peuples.

Ceci n'empêche pas la Chine de dire les choses en face lorsque c'est nécessaire :


CHAQUE GESTE POUR STIGMATISER LA CHINE RAPPELLE SON PASSÉ A NOTRE MÉMOIRE


Par Li Jiaming Source: Global Times Publié: 2020/4/19 16:30:25
https://www.globaltimes.cn/content/1186037.shtml


Des membres de l'équipe médicale de la province de Hainan, dans le sud de la Chine, posent à l'aéroport international de Wuhan Tianhe avant de partir mardi. Photo: Cui Meng / G T


Il y a quelques années, le film chinois Une attitude nous a apporté beaucoup de joie. Mais quand j'ai pensé au nom du film ce printemps, c'est à cause de la stigmatisation continue de la Chine dans le contexte de la pandémie mondiale de COVID-19, par certains politiciens et médias occidentaux. Dans le but de refiler la responsabilité à la Chine, pour exiger qu’elle compense l'épidémie de coronavirus, leurs performances maladroites se sont intensifiées sans vergogne. Travaillant dans les médias chinois, je voudrais dire quelques mots aux lecteurs occidentaux qui lisent cet article.

Tout d'abord, je veux vous présenter une histoire traditionnelle bien connue en Chine.
Un loup est tiré par un chasseur, et il rencontre une personne au grand cœur en s'enfuyant.
La personne a sauvé le loup comme il le souhaitait.
Après le départ du chasseur, le loup dit à la personne bienveillante: "Tu m'as sauvé. Maintenant j'ai faim. Puisque tu es venu jusqu'ici pour m'aider, laisse-moi juste te manger. " Mais finalement le loup n'a pas réussi, et une autre bonne personne l’a tué.

L'histoire s'est transmise de génération en génération depuis le XIIIe siècle, et lorsque nous autres Chinois comparons les mauvaises gens à ce loup, nous les appelons « loup de Zhongshan» . L'histoire a également été citée dans le grand roman classique chinois le Rêve de la Chambre Rouge , et il y a une citation célèbre: "Vous êtes le loup de Zhongshan, un être méchant et dominateur."

Deuxièmement, je veux expliquer le titre de cet article. Nous sommes dans un monde d'informations, et les paroles et les actes de chacun peuvent se propager aux quatre coins du monde. Lorsque certains politiciens et médias occidentaux tentent d'insulter la Chine, nous le savons instantanément.

Pourquoi chaque mouvement de stigmatisation de la Chine évoque-t-il notre mémoire historique? En effet, dans le cycle du calendrier chinois, l'année 2020 est «l'année du Gengzi» , qui se produit tous les 60 ans. Qu'est-il arrivé à la Chine pendant l '"Année des Gengzi" en 1900?
L'Alliance des huit nations - vous pouvez vérifier quels huit pays, si votre livre d'histoire est fiable - ont envahi la Chine et ils ont été pris en train de brûler et de piller à Pékin. Ils ont utilisé des mitrailleuses pour tuer de simples gens ordinaires, ont saccagé le palais royal et détruit des reliques culturelles. Comme si cela ne suffisait pas, l'année suivante, ils ont eu la témérité d'exiger une énorme compensation de la Chine.

Aujourd'hui, 120 ans plus tard, en cette «Année des Gengzi» , lorsque les descendants de certaines de l'Alliance des huit nations demandent sans vergogne une compensation, ils rappellent à notre mémoire l'histoire de cette humiliation. De nombreux internautes chinois ont répondu avec force: "Ils veulent une compensation? S'ils veulent égaliser avec la Chine, commençons par les dégâts subis par la Chine depuis la première guerre de l'opium en 1840!"

Enfin, je voudrais suggérer qu'en plus de publier quotidiennement l'évolution de la situation épidémiologique, les médias chinois devraient également publier un autre tableau de données, celui qui enregistre les paroles et les actes des politiciens et médias étrangers qui stigmatisent la Chine chaque jour. Ce tableau de données devrait être enregistré, publié et mis à jour quotidiennement. Vous pouvez demander pourquoi. La réponse est simple: tout d'abord, nous devons analyser ces mots et ces actions, tout comme l'analyse des virus pour voir où se trouve la cause profonde. Deuxièmement, nous devons exposer ces sales virus mentaux à la conscience humaine. Et enfin, nous devons nous en souvenir.

La mémoire amène la réflexion, la pensée augmente la force et la force crée l'histoire.

La force de la Chine aujourd'hui vient de son histoire d'environ 5000 ans. Avec une si longue histoire, la Chine a non seulement de la force, mais aussi une patience incomparable.

L'auteur est animateur à la télévision centrale de Chine. opinion@globaltimes.com.cn


Edité le 20-04-2020 à 16:16:56 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 24-04-2020 à 20:40:14   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

http://french.peopledaily.com.cn/Chine/n3/2020/0424/c31354-9683394.html?fbclid=IwAR13tCkO1GpDjFoCbgZjt53o16s0slLQADAMO6i08A8dDw0MjLK3rqJYvoM

(COVID-19) La Chine fera don de 30 millions de dollars supplémentaires à l'OMS


French.xinhuanet.com | Publié le 2020-04-23 à 21:38

BEIJING, 23 avril (Xinhua) -- La Chine a décidé de faire un don supplémentaire de 30 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en soutien aux efforts mondiaux pour lutter contre le COVID-19 et à la construction des systèmes de santé publique dans les pays en voie de développement, a déclaré jeudi Geng Shuang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

M. Geng a indiqué lors d'un point de presse que l'OMS, dirigée par son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus, avait activement rempli ses devoirs avec une position objective, équitable et basée sur une approche scientifique et avait joué un rôle important en aidant les pays à faire face à l'épidémie et en stimulant la coopération internationale en matière de lutte contre le COVID-19.
Selon lui, soutenir l'OMS, c'est défendre les principes du multilatéralisme et de sauvegarder le statut et l'autorité des Nations unies à un moment crucial de la lutte contre la pandémie. Le virus est l'ennemi commun de l'humanité, et la communauté ne pourra le vaincre qu'à travers l'unité et la coopération, a-t-il poursuivi.

En mars, la Chine a fait don de 20 millions de dollars à l'OMS pour soutenir la lutte mondiale contre le COVID-19.
Selon le porte-parole, les dons chinois à l'OMS reflètent le soutien et la confiance du gouvernement et du peuple chinois dans l'organisation et la Chine a également apporté ses propres contributions à la santé publique mondiale et à la lutte contre la pandémie.
" La Chine continuera de faire preuve de solidarité et de se prêter mutuellement assistance avec d'autres pays pour surmonter conjointement la pandémie, sauvegarder la santé publique régionale et mondiale et construire une communauté de destin pour l'humanité" , a-t-il affirmé.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 01-05-2020 à 17:54:26   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine tourne une page avec deux sessions qui se tiendront en mai: éditorial du Global Times



(13e Assemblée populaire nationale - et Conférence consultative politique du peuple chinois)

Source: Global Times Publié: 2020/4/29 21:18:40

https://www.globaltimes.cn/content/1187162.shtml?fbclid=IwAR1aHPSHMaxcr0a79UBeUIuzzkttEFWeO_NRgvmYW749q2s2Ta9VCWjvwsA


Photo: Xinhua



Les deux sessions de cette année, les événements politiques annuels les plus importants de la Chine, se tiendront les 21 et 22 mai, selon une annonce officielle faite mercredi.

Le même jour, Pékin, Tianjin et Hebei ont annoncé qu'ils allaient réduire leur réponse d'urgence à l'épidémie de COVID-19 du niveau le plus élevé à la seconde. Pékin supprimera également les exigences de quarantaine pour les visiteurs des régions à faible risque du pays. Les annonces successives sont des jalons, montrant que la Chine a fermement contrôlé l'épidémie et inaugure une nouvelle ère pour reprendre pleinement les activités économiques et sociales tout en normalisant la prévention et le contrôle.

Les deux sessions se réuniront enfin à Pékin après avoir été reportées de plus de deux mois. Cela signifie que des milliers de députés et de représentants de tout le pays se réuniront dans la capitale pour assister aux plus grandes conférences consultatives législatives et politiques du pays depuis le début de l'épidémie. C'est le meilleur signal que la Chine a maîtrisé l'épidémie et démontre les capacités et la confiance du pays avec une population de 1,4 milliard d'habitants.

Témoin de l'épidémie antérieure de coronavirus dans le monde, la Chine est l'un des premiers pays à explorer les moyens de maîtriser l'épidémie ainsi que de mettre fin à l'arrêt économique et de reprendre la production. La Chine a fait de grands efforts pour réduire le nombre d'infections à zéro en stricte conformité avec les exigences épidémiologiques et a obtenu un succès. Il s'est également strictement gardé des cas importés et des rebonds intérieurs, ce qui a maintenu ses résultats anti-épidémiques dès la première étape.

Le monde extérieur manque de connaissances sur la situation de la Chine. Alors que la pandémie fait rage aux États-Unis et en Europe, les gens ne peuvent pas imaginer ce que la Chine a fait. Le nombre d'infections aux États-Unis a dépassé le million d'heures avant la décision de la Chine de fixer les dates des deux sessions. À l'échelle mondiale, il y a plus de 3 millions de cas confirmés. Dans ce contexte, les réalisations de la Chine sont particulièrement importantes.

Washington, qui se dérobe à sa responsabilité pour ses échecs dans la gestion de la pandémie pour des raisons politiques, a accusé la Chine de dissimuler les chiffres des infections et des décès. Il a également affirmé que la Chine avait "falsifié" ses résultats anti-épidémiques. La meilleure réponse au frottis est de normaliser régulièrement la vie quotidienne en Chine.

Aucun pays ne peut fabriquer la reprise des affaires, la relance du tourisme et la reprise du trafic aux heures de pointe, ni falsifier l'enthousiasme de consommation des gens après l'épidémie et les discussions de groupe de loisirs sur les réseaux sociaux. Il est facile de dire si une ville a repris une vie normale ou si elle est toujours en difficulté.

La Chine a franchi une étape importante dans la lutte contre le coronavirus pour récupérer son économie. Chaque décision n'a pas été prise impulsivement, mais soigneusement planifiée. Bien qu'il existe de nombreuses façons de freiner l'épidémie, l'approche de la Chine sera certainement évaluée par l'histoire comme l'une des plus réussies. Les mensonges sur les efforts de la Chine contre la pandémie seront finalement écrasés par les faits.

La pandémie est loin d'être terminée. La lutte du peuple contre le coronavirus n'en est encore qu'à ses débuts et une situation plus grave pourrait survenir l'hiver prochain dans l'hémisphère Nord. La Chine doit rester en état d'alerte élevée et ne peut et ne doit pas réduire son travail de prévention et de contrôle alors que la vie revient à la normale. On croit fermement que le peuple chinois est d'accord là-dessus. La prévention et le contrôle de la Chine sont devenus une nouvelle norme. Il analyse constamment tous les coins de la société et est prêt à couper toute nouvelle chaîne d'infection.

La normalisation de la vie économique et sociale fournira à la Chine un capital abondant pour gérer les affaires internationales. Peu importe comment la lutte contre la pandémie change, la Chine prendra l'initiative. Il aura de nombreuses opportunités de briser les attaques américaines. Aucun défi ne peut nous écraser tant que nous continuerons à nous gérer correctement, à maintenir l'un des taux de reprise de la production les plus élevés et à empêcher le rebond de l'épidémie.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 05-05-2020 à 07:55:18   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Mesures contre le racisme anti africain dans le Guangdong


Des attitudes racistes envers des étudiants africains revenant en Chine avaient été dénoncées, elles avaient pris leur source dans le respect plus ou moins strict des règles de sécurité.

Le Guangdong en Chine présente des mesures détaillées pour mettre fin à la discrimination à l'égard des ressortissants étrangers

Source: Global Times Publié: 2020/5/4 14:03:40
https://www.globaltimes.cn/content/1187371.shtml


Un volontaire étranger (à gauche), étudiant dans une université de Guangzhou, dans la province du Guangdong, dans le sud de la Chine, s'entretient avec un autre étranger qui vit dans le district de Baiyun. Cinq bénévoles de son équipe ont aidé des étrangers dans la communauté pendant la pandémie de COVID-19. Photo: cnsphoto

La province du Guangdong, dans le sud de la Chine, a récemment introduit des mesures anti-discrimination détaillées pour mettre fin à la discrimination à l'encontre des étrangers vivant dans la province.

Les mesures exigent que les agences de services dans neuf secteurs traitent les Chinois et les étrangers de manière égale, et ne discriminent pas en fonction de la nationalité, de la race, du sexe ou de la couleur de la peau.

Les neuf secteurs comprennent les soins médicaux et de santé, l'éducation, l'industrie de la restauration, les transports, les attractions touristiques, les hôtels, les supermarchés et les centres commerciaux, les communautés résidentielles et les industries de la location de logements, selon chinanews.com.

Il y a maintenant trois façons pour les chinois et les étrangers d'entrer dans les espaces publics comme les restaurants, les métros, les hôtels et les attractions touristiques: présenter leur résultat négatif de test d'acide nucléique efficace dans les 7 jours, présenter un avis d'isolement médical levé efficace dans les 7 jours, ou afficher un pièce d'identité valide après avoir enregistré leurs informations personnelles et pris leur température corporelle, conformément aux mesures.

Les mesures stipulent que la lutte contre les épidémies ne doit pas inclure de conditions préalables et d'exigences supplémentaires à l'encontre des personnes d'une nationalité spécifique dans les établissements médicaux, les systèmes éducatifs, les lieux publics et les bâtiments communautaires.

Les chauffeurs de taxi et de bus qui refusent de se déplacer aux clients seraient punis après enquête.

Les propriétaires ne sont pas autorisés à annuler ou à modifier l'accord sans motif valable, à augmenter le loyer unilatéralement ou à retenir les arrhes des locataires.

Les mesures réglementent également les prestataires de services pour protéger la vie privée dans le cadre de la lutte contre les épidémies.

Les mesures fournissent des lignes de plainte de ces industries et départements, ainsi qu'un service d'assistance téléphonique 24 heures sur 24 pour les étrangers.

Les mesures sont formulées sur la base d'une lettre ouverte que l'autorité du Guangdong a adressée le 17 avril à ses résidents chinois et étrangers pour appeler à des efforts concertés dans la lutte contre le COVID-19 et la discrimination, à la suite d'accusations de mesures de lutte contre les épidémies discriminatoires contre la communauté africaine dans le Province.

Le bureau des affaires étrangères du gouvernement populaire de la province du Guangdong a déclaré dans la lettre que les mesures anti-virus sont appliquées à toutes les personnes vivant dans le Guangdong, y compris les citoyens chinois et les ressortissants étrangers de tous les pays.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 09-05-2020 à 07:13:18   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L'interview par CGTN de Zhang Jixian, premier médecin à avoir alerté le CDC chinois sur le virus
Elle confirme quelques dates sur les procédures administratives suivies lors de la découverte du nouveau coronavirus.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 09-05-2020 à 23:50:59   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Dialogue avec Li Ling: saisir l'épidémie comme une occasion de promouvoir la gratuité des soins médicaux pour tous contribuera à stimuler la reprise économique


http://www.cwzg.cn/theory/202005/57457.html


Heure: 2020-05-08 18:25•
Source: Sohu Think Tank•
Auteur: Li Ling

L'épidémie actuelle a été essentiellement maîtrisée. Ce que nous faisons maintenant, c'est restaurer l'économie. Les pays étrangers utilisent l'argent pour favoriser la reprise économique. Cependant, la situation en Chine n'est pas la même qu'à l'étranger. La promotion par la Chine de mesures de stimulation médicale gratuites est plus efficace que l'argent. Envoyer de l'argent à l'étranger pour stimuler la consommation est dû au fait que les gens ordinaires à l'étranger n'économisent pas et n'ont pas d'argent à dépenser. Le taux d'épargne des Chinois est très élevé, avec une moyenne de plus de 50%. Il n'avait ni argent ni argent parce qu'il devait économiser de l'argent pour voir un médecin, acheter une maison et se préparer à beaucoup d'incertitudes. Si nous introduisons maintenant des soins médicaux gratuits à temps, les économies préventives des personnes dans le passé peuvent être considérablement réduites, favorisant ainsi la consommation et le développement économique. Plutôt que de dépenser de l'argent, il vaut mieux dépenser de l'argent pour des soins médicaux, cette politique est plus populaire et l'effet de stimulation de l'économie sera meilleur.


Avec la propagation de l'épidémie dans le monde, les systèmes médicaux de divers pays jouent un rôle important. Dès le début de l'épidémie, le gouvernement chinois a répondu en précisant que les coûts de traitement pour le nouveau type de pneumonie étaient financés. Ce comportement a suscité un large succès, mais a également attiré l'attention de tous sur le «National Free Medical System».

«Des soins médicaux gratuits pour tous» n'est pas un concept nouveau. Li Ling, professeur d'économie à l'Institut national de recherche sur le développement de l'Université de Pékin et Yang Yansui, professeur à l'École d'administration publique de l'Université de Tsinghua, ont mené d'intenses discussions sur la question de savoir si «des soins médicaux gratuits pour tous sont possibles en Chine» vers 2013. Débat.

Récemment, Li Ling a déclaré que le système de "soins médicaux gratuits pour tous" a ouvert la voie à une réforme, alors comment la réforme "soins médicaux gratuits pour tous" sera-t-elle menée pas à pas dans cette épidémie? Cela augmentera-t-il la pression budgétaire? Le groupe de réflexion Sohu a parlé au professeur Li Ling.

Li Ling a déclaré que la réforme médicale a produit de grands résultats pendant de nombreuses années, mais que le coût de la consultation des médecins a augmenté et que le problème des traitements médicaux coûteux n'a pas été correctement résolu. La raison principale est que dans la conception de notre système, les intérêts des hôpitaux et des patients sont opposés, les patients veulent dépenser moins d'argent pour soigner les maladies, les hôpitaux doivent générer des revenus et des phénomènes surmédicaux se produisent souvent.

"Dans cette épidémie, la mise en place de soins médicaux gratuits et le soutien du gouvernement ont résolu à la fois le problème des patients chers et la survie et le développement des médecins." Li Ling a souligné que la gratuité des soins médicaux n'est pas un coût commun pour les personnes, sa clé Est d'introduire un paquet pour résoudre les problèmes des médecins et des gens ordinaires.

Dans cette lutte contre l'épidémie, le traitement par habitant a coûté environ 21 000 yuans. Si l'accès universel à des soins médicaux gratuits est réalisé, cela aggravera-t-il encore la pression financière? Li Ling pense que cela n'augmentera pas beaucoup la pression financière. À son avis, si l'hôpital n'a aucune pression pour générer des revenus, cela réduira de nombreuses dépenses inutiles dans le passé; en outre, le soutien des médicaments et du matériel produits au pays réduira considérablement le coût de la consultation d'un médecin.

Li Ling a souligné que dans ce processus, il doit y avoir une conception de haut niveau qui combine l'argent de l'assurance médicale et l'argent financier. Tout comme pendant l'épidémie, l'assurance médicale paie d'abord les finances.

"Si nous lançons maintenant des soins médicaux gratuits en temps opportun, ce type d'économies préventives des personnes dans le passé peut être considérablement réduit, favorisant ainsi le développement de la consommation" , a souligné Li Ling, "il vaut mieux dépenser de l'argent pour des soins médicaux que d'envoyer de l'argent pour stimuler la consommation. Les politiques sont plus populaires et l'effet de stimulation de l'économie sera meilleur. "

Groupe de réflexion Sohu: comment considérer rationnellement le système de "soins médicaux gratuits pour tous"?

Li Ling: "Soins médicaux gratuits" est un nom commun, le nom complet est le système national de services médicaux, qui prend les hôpitaux publics comme organisme principal, et l'État assumera les frais de fonctionnement de l'hôpital et les salaires du personnel médical. L'hôpital n'est plus une entité génératrice de revenus, mais une institution dont le but est de réduire les maladies et d'améliorer la santé des gens.

La réforme médicale a obtenu de grands résultats depuis de nombreuses années, mais nous avons découvert un gros inconvénient, et les frais médicaux ont augmenté très rapidement. Après que les personnes ont été remboursées pour avoir consulté un médecin, leurs dépenses personnelles ont augmenté, de sorte que de nombreuses personnes se plaignent du coût élevé de la consultation d'un médecin et leur satisfaction n'est pas élevée. Une grande raison est que dans la conception du système médical, les intérêts des hôpitaux et des patients sont opposés. Les patients veulent dépenser moins d'argent pour guérir la maladie, l'hôpital veut générer des revenus, il doit y avoir un traitement médical excessif, phénomène de sur-examen.

Par exemple, en cas de maladie, le médecin peut juger sans examen, ce qui peut faire économiser beaucoup d'argent au patient. Mais à cause de la tension entre les médecins et les patients, vous allez voir un médecin. Le médecin vous demande d'abord de faire une série de tests. Si quelque chose se passe mal par la suite, ce n'est pas la responsabilité du médecin.

Malgré de nombreuses mesures introduites par l'État, la relation médecin-patient est toujours tendue et les incidents vicieux tels que les homicides et les blessures sont fréquents. Cependant, dans la lutte contre l'épidémie, la relation entre médecins et patients est d'une harmonie sans précédent. D'une part, les médecins vivent et oublient leur vie et protègent la vie des gens à travers le pays; d'autre part, l'État a mis en place des politiques pertinentes. Premièrement, il fournit des soins médicaux gratuits et les gens n'ont pas à dépenser de l'argent pour consulter un médecin;

Le premier résout le problème du traitement coûteux des patients, et le second résout le problème de la survie et du développement des médecins. Les médecins et les patients n'ont donc pas de conflits d'intérêts, ils deviennent de vrais camarades d'armes et font face à l'ennemi des virus. C'est la relation normale entre les médecins et les patients, et c'est l'objectif que nous avons toujours voulu atteindre.

Groupe de réflexion Sohu: Pourquoi cette épidémie est-elle une bonne occasion de promouvoir la gratuité des soins médicaux?

Li Ling: Un traitement médical gratuit ne signifie pas que les gens ne dépensent pas un sou .

Ce système n'est pas conçu comme par le passé, l'assurance médicale n'en prend en charge qu'une partie, les gens doivent dépenser autant qu'ils le devraient. Au lieu de cela, il existe un ensemble de solutions pour résoudre les problèmes de survie et de développement des médecins dans les hôpitaux et pour résoudre le problème d'un traitement médical ordonné pour les gens ordinaires.

Dans cette poche financière, le coût par habitant était de 21 000. Et maintenant, une fracture ordinaire ne peut pas être résolue par l'argent.

Groupe de réflexion Sohu: 21 000 dépenses par habitant, si elles se propagent à l'ensemble du pays, augmenteront-elles la pression financière?

Li Ling: non. Tout d'abord, les intérêts des médecins sont vraiment protégés: les médecins ont traité de manière symptomatique lors de la lutte contre l'épidémie, ce qui réduit de nombreuses dépenses inutiles. Tels que le surexamen et la surmédication.

Deuxièmement, il doit y avoir un soutien aux médicaments et équipements nationaux. Par exemple, les agents de test de cette épidémie sont fabriqués en Chine et sont très bon marché. Le premier test aux États-Unis coûte plus de 3 000 dollars américains, mais nous pouvons le faire une fois pour 40 yuans.

Par conséquent, l'État doit avoir un ensemble de plans, de l'hôpital aux médecins, médicaments, équipements, etc., il doit avoir un contrôle global. Tout en maîtrisant les dépenses, l'argent devrait être remis aux médecins pour faire des soins médicaux une profession décente, socialement respectée et noble.

Groupe de réflexion Sohu: En 2018, les dépenses nationales de santé, de santé et de planification familiale s'élevaient à 1,57 billion. Combien devrait augmenter l'augmentation de la vulgarisation médicale gratuite sur cette base?

Li Ling: En termes de dépenses de santé et de planification familiale, le gouvernement peut résoudre le problème en maintenant les dépenses courantes.

Il doit y avoir une conception de haut niveau qui combine l'argent de l'assurance médicale et l'argent financier. En effet, l'assurance médicale pour les résidents urbains et ruraux est principalement l'argent du gouvernement, tout comme pendant l'épidémie, l'assurance médicale paie d'abord la poche financière.

Les gouvernements locaux ont depuis longtemps exploré cette question. Par exemple, la réforme médicale de Sanming que le pays réclame consiste à utiliser l'assurance médicale et les fonds financiers dans leur ensemble pour payer directement les opérations hospitalières et les salaires des médecins.

Groupe de réflexion Sohu: comment mener à bien les étapes de la vulgarisation gratuite des soins de santé universels?

Li Ling: La maladie anti-épidémique est un domaine expérimental de la réforme médicale. Pour consolider l'expérience effective de l'exploration anti-épidémique, elle peut être vulgarisée en allant de l'avant en fonction de la situation actuelle.

Pourquoi est-ce un bon moment maintenant?

Premièrement, nous avons une bonne expérience dans la lutte contre les épidémies et nous devons défendre vigoureusement la relation harmonieuse médecin-patient durement gagnée.

Deuxièmement, l’épidémie a modifié le mode de fonctionnement de l’hôpital. Dans le passé, l’hôpital comptait sur la quantité de services ambulatoires et d’hospitalisation pour générer des revenus. Mais l'hôpital est désormais un endroit très dangereux. Le nombre de patients en demande de traitement a fortement chuté, et les revenus de l'hôpital ont considérablement baissé. Le mode de fonctionnement de l'hôpital en générant des revenus est insoutenable.

Par conséquent, l'hôpital a l'urgence d'une réforme, sinon les salaires et les primes du personnel médical pourraient ne pas être versés.

En outre, la situation épidémique actuelle a été fondamentalement maîtrisée. Ce que nous faisons maintenant, c'est restaurer l’économie. Les pays étrangers utilisent l’argent pour favoriser la reprise économique. Cependant, la situation en Chine est différente de celle de l’étranger. Envoyer de l'argent à l'étranger pour stimuler la consommation est dû au fait que les gens ordinaires à l'étranger n'économisent pas et n'ont pas d'argent à dépenser.

Le taux d'épargne des Chinois est très élevé, avec une moyenne de plus de 50%. Ils n'ont pas d'argent parce qu'il doivent économiser de l'argent pour voir un médecin, acheter une maison et se préparer à beaucoup d'incertitudes.

Si nous introduisons maintenant des soins médicaux gratuits à temps, les économies préventives des personnes dans le passé peuvent être considérablement réduites, favorisant ainsi la consommation et le développement économique. Plutôt que de dépenser de l'argent, il vaut mieux dépenser de l'argent pour des soins médicaux, cette politique est plus populaire et l'effet de stimulation de l'économie sera meilleur.

Sohu Think Tank: Existe-t-il un plan approximatif d'utilisation de l'argent médical?

Li Ling: Pas vraiment. Parce que stimuler l'économie maintenant, combien dépenser dépend entièrement des ressources financières de divers endroits. Il y a également des objectifs de positionnement pour la croissance économique et je pense personnellement que les objectifs économiques actuels doivent être minimisés. En cette ère de grands changements, nous devons résoudre efficacement les problèmes qui préoccupent le plus les gens, rassembler le cœur des gens et surmonter ensemble les difficultés.

Promouvoir la consommation et augmenter l'emploi maintenant, et la santé médicale est un bon point d'entrée, nous avons besoin de plus de médecins, en particulier des médecins de base, car l'anti-épidémie doit être normalisée et la santé publique et les soins médicaux doivent être intégrés.

Groupe de réflexion Sohu: les soins médicaux gratuits augmenteront-ils tous la dépendance de la population vis-à-vis des grands hôpitaux publics? Quel est l'impact sur le diagnostic et le traitement progressifs de la Chine?

Li Ling: Plus le risque des hôpitaux publics est grand, plus l'opportunité de réformer et d'augmenter le pouvoir au niveau local est grande.

Les patients ne vont pas au niveau local, principalement parce qu'ils ne font pas confiance aux médecins au niveau local, mais les cliniques communautaires actuelles au niveau local sont les endroits les plus sûrs avec un faible risque d'infection croisée.

Je pense qu'il est temps de saisir cette opportunité de réforme, d'augmenter la formation, d'augmenter le télé-conseil, de recruter plus de personnel médical au niveau local, et chaque année, nous diplômons près d'un million d'étudiants en médecine.

Le diagnostic et le traitement ne sont qu'un moyen, le but est de mettre en place un réseau de santé de prévention des épidémies, d'intégrer la prévention et le traitement des maladies de santé publique, et d'être responsable de la santé des personnes. Tout comme cette anti-épidémie, une gestion globale de l'ensemble du peuple, un traitement médical ordonné.

Li Ling, professeur d'économie, Institut national de recherche sur le développement de l'Université de Pékin, directeur du Centre de recherche sur le développement sanitaire de l'Université de Pékin. Principaux domaines de recherche: réforme médicale et santé. Livre publié: "Réforme médicale de Healthy Power-Li Ling".Cet article contenait à l'origine le compte public WeChat " Sohu Think Tank ", autorisé par ChaCha.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 17-05-2020 à 23:58:12   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Dans le fil de cet article, une vidéo de la CGTN :

Chine : une loi sur l'accès universel aux soins de santé entrera en vigueur en juin.

Durant la pandémie l'accès aux soins a été ouvert sans restriction et gratuitement. Cette expérience a montré la nécessité de mettre rapidement en oeuvre une loi déjà approuvée le 28 décembre dernier.
Le droit à la santé y est présenté comme un droit humain fondamental.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 18-05-2020 à 20:22:50   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Des scientifiques chinois découvrent que les anticorps monoclonaux humains bloquent l'infection au COVID-19

Source: Global Times Publié: 2020/5/18 13:25:54
https://www.globaltimes.cn/content/1188667.shtml


Un membre du personnel présente un échantillon du vaccin COVID-19 inactivé dans une usine de production de vaccins du China National Pharmaceutical Group (Sinopharm) à Pékin, capitale de la Chine, le 10 avril 2020. Photo: Xinhu a

Une équipe de scientifiques chinois a découvert deux anticorps monoclonaux humains qui peuvent bloquer l'infection au COVID-19 et peuvent potentiellement être utilisés pour le développement de médicaments et de vaccins pertinents, selon un rapport publié par l'équipe dans Nature.

Le rapport fait référence aux deux anticorps comme B39 et H4. Ils peuvent neutraliser le virus en culture cellulaire et cibler un épitope partagé. Des expériences déjà réalisées sur des souris ont confirmé que les anticorps peuvent réduire la charge virale dans les poumons et peuvent être mélangés pour contenir l'infection.

L'équipe est composée d'un mélange de scientifiques de plusieurs institutions chinoises, dont la Capital Medical University, l'Institut de microbiologie de l'Académie chinoise des sciences et l'Institut Tianjin de biotechnologie industrielle, selon un rapport de l'agence de presse Xinhua.

Selon le rapport de Xinhua, les deux anticorps ont un potentiel dans le traitement et la prévention du COVID-19 et font déjà l'objet de recherches et de développements pour une production potentielle dans des sociétés liées.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 18-05-2020 à 20:24:40   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Trois vaccins entrent dans la phase II des essais cliniques

Xinhua 18.05.2020
http://french.peopledaily.com.cn/VieSociale/n3/2020/0518/c31360-9691285.html?fbclid=IwAR1gxaFwpjoWsMVW86CYlebDX67hx1q5Kv_GTc4OIJm9vuFEysSdfUlHI1M

Lire aussi : La Chine confirme sa coopération avec le Canada dans le développement de médicaments et de vaccins anti-COVID-19

Trois vaccins contre le COVID-19 sont entrés dans la phase II des essais cliniques à Beijing, a annoncé dimanche Xu Qiang, chef de la Commission municipale de la science et de la technologie de Beijing.
Selon lui, Beijing a organisé 21 projets scientifiques et technologiques en réponse à l'épidémie de nouveau coronavirus.
Cinq médicaments innovants ont été approuvés pour des essais cliniques et sont tous entrés dans la phase II des études cliniques, a indiqué M. Xu, lors d'une conférence de presse régulière sur la prévention et le contrôle du COVID-19.

Selon un plan d'action triennal sur le renforcement du système de gestion des urgences pour la sécurité de la santé publique dans la capitale (2020-2022), M. Xu a révélé que Beijing établirait un mécanisme de liaison pour la prévention, la pratique clinique, la recherche scientifique, le traitement et l'approbation d'urgence des projets.
Beijing accélèrera la recherche et le développement des réactifs de diagnostic, des médicaments, des vaccins et des équipements médicaux et soutiendra les sociétés pharmaceutiques et de vaccins dans l'élargissement de leurs capacités afin de répondre aux demandes.
Beijing améliorera la disposition des laboratoires de biosécurité de niveau 3.

Seon M. Xu, Beijing renforcera le rôle de soutien des nouvelles technologies telles que les mégadonnées, l'intelligence artificielle, la 5G et l'Internet des objets dans la surveillance et l'analyse de l'épidémie, ainsi que le traçage, la prévention, le contrôle et le traitement du virus.

(Rédacteurs :Yishuang Liu)


Edité le 18-05-2020 à 20:25:09 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 18-05-2020 à 20:28:27   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

https://www.lavoixdunord.fr/753457/article/2020-05-15/coronavirus-la-chine-reconfine-4-5-millions-d-habitants-dans-le-nord-est-du-pays?utm_campaign=echobox_lavdn&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR16ufoHmJyrH65qAAebQS3RgtW0nAzv4h0DZKideVSi8Yd068ti1Mkv84I#Echobox=1589562078

Coronavirus: la Chine reconfine 4,5 millions d’habitants dans le nord-est du pays



La Voix du Nord | 15/05/2020

L’apparition de nouveaux cas fait craindre une deuxième vague épidémique dans le pays compte plus d’un millard d’habitants. Les autorités ne veulent prendre aucun risque.

L’apparition de nouveaux cas de coronavirus fait craindre une deuxième vague épidémique dans le pays. Les autorités ne veulent prendre aucun risque. PHOTO AFPL’apparition de nouveaux cas de coronavirus fait craindre une deuxième vague épidémique dans le pays. Les autorités ne veulent prendre aucun risque. PHOTO AFP - AFP

Les lycéens de la province de Jilin, située dans le nord-est de la Chine, sont retournés chez eux, en pleurant sur une musique entraînante. « Mon destin est entre mes mains », « restons forts, et continuons à nous battre » , scandent ces élèves de classes de terminale contraints de reprendre des cours en ligne 50 jours avant le très sélectif Gaokao, le bac chinois, écrit le correspondant à Pékin pour RFI, Stéphane Lagarde.

« La gare de Jilin est totalement bouclée , témoigne Wang Yihan, une résidente de Jilin. Les trains de passagers ne s’arrêtent pas ici. Et c’est la même chose sur les routes. Au péage, seuls les camions de marchandises peuvent passer. Les magasins, les karaokés, les cinémas sont fermés. Ceux qui veulent sortir doivent passer un test de dépistage. Si c’est négatif, ils ont le feu vert. »

Un foyer dans une laverie
Les autorités ont fait état ce jeudi de 4 nouveaux cas, à Shulan, ville de la province de Jilin, portant le total à 31 pour un foyer lié à l’origine à une employée de laverie. Les écoles qui avaient rouvert ont dû refermer leurs portes, ainsi que les lieux publics (cinémas, salles de gym, cafés…), alors que les pharmacies doivent communiquer aux autorités les noms des acheteurs d’antalgiques et de médicaments antiviraux, a précisé la mairie sur les réseaux sociaux.

À noter : aucun nouveau décès n’a été signalé dans le pays depuis le 7 avril. La Chine, qui compte 1,4 milliard d’habitants, a dénombré au total depuis janvier 82 926 contaminations, dont 4 633 mortelles depuis décembre.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 19-05-2020 à 15:03:35   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Xi Jinping : le vaccin chinois contre le COVID-19, quand il sera disponible, sera un bien public mondial

Xinhua 19.05.2020 08h25
http://french.peopledaily.com.cn/Chine/n3/2020/0519/c31354-9691579.html

La Chine à la pointe de la recherche de vaccins contre l'épidémie de nouveau coronavirus
Quand le développement et le déploiement d'un vaccin contre le COVID-19 seront disponibles en Chine, ce sera un bien public mondial. Il s'agira de la contribution chinoise à l'accessibilité et l'abordabilité du vaccin dans les pays en développement, a annoncé lundi le président chinois Xi Jinping,lors de l'ouverture par liaison vidéo de la 73e Assemblée mondiale de la santé.

(Rédacteurs :Yishuang Liu)

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 19-05-2020 à 15:06:02   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Discours prononcé par Xi Jinping lors de la 73e Assemblée mondiale de la santé

Xinhua - 19.05.2020 08h28

http://french.peopledaily.com.cn/Chine/n3/2020/0519/c31354-9691590.html

Le président chinois Xi Jinping a prononcé un discours via liaison vidéo lundi à Beijing à l'ouverture de la 73e Assemblée mondiale de la Santé.
Voici le texte intégral de son discours :

Vaincre le COVID-19 par la solidarité et la coopération et construire ensemble une communauté de santé pour l'humanité

-- Allocution de M. Xi Jinping

Président de la République populaire de Chine à l'ouverture de la 73e Assemblée mondiale de la Santé

(18 mai 2020)

Monsieur le Président de l'Assemblée mondiale de la Santé,

Monsieur le Directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé,

Mesdames et Messieurs les Délégués,

Tout d'abord, j'estime que la tenue, à un moment crucial de la lutte de l'humanité contre le COVID-19, de la présente Assemblée mondiale de la Santé est d'une importance majeure.

L'humanité vit aujourd'hui l'urgence mondiale de santé publique la plus grave depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Survenu avec une grande soudaineté, le COVID-19 a touché plus de 210 pays et régions du monde et affecte plus de sept milliards de personnes. Et plus de 300.000 personnes en sont malheureusement décédées. À cette occasion, je tiens à exprimer mes condoléances pour les victimes du COVID-19 et mes sentiments de sympathie à leurs familles.

L'histoire de la civilisation humaine est aussi celle de la lutte contre les maladies et les catastrophes. Le virus ne connaît ni frontières ni ethnies. Face à la propagation rapide du COVID-19, la communauté internationale n'a pas reculé, et les peuples du monde ont lutté avec courage et fait preuve d'entraide et de solidarité, montrant le meilleur de l'humanité et rassemblant une force extraordinaire contre la maladie.

Grâce à des efforts ardus et au prix de grands sacrifices, la Chine a résolument inversé la situation et préservé la vie et la santé du peuple. Dans un esprit ouvert, transparent et responsable, elle a communiqué sans tarder les informations liées à la maladie à l'OMS et aux pays concernés, publié aussi vite que possible les informations notamment sur la séquence génétique du virus, partagé sans réserve avec les différentes parties ses expériences en matière de contrôle et de traitement, et apporté, au mieux de ses capacités, d'importants soutiens et aides aux pays qui en avaient besoin.

Monsieur le Président,

Le COVID-19 continue de se propager et appelle des efforts constants. À cet égard, je voudrais avancer les propositions suivantes:

Premièrement, nous devons tout mettre en œuvre pour endiguer la maladie. Telle est l'urgence du moment. Nous devons, en plaçant les peuples au centre de nos préoccupations et en accordant la première priorité à la vie, organiser adéquatement les ressources médicales et les matériels importants et adopter des mesures énergiques dans les domaines clés tels que la protection, la quarantaine, le test, le traitement et le traçage, pour endiguer au plus vite la propagation du virus dans le monde et stopper autant que possible les transmissions transfrontalières. Nous devons renforcer le partage des informations et les échanges des expériences utiles et des bonnes pratiques, promouvoir la coopération internationale sur les méthodes de dépistage, les traitements cliniques et la R&D de vaccins et de médicaments, et continuer de soutenir les scientifiques du monde entier dans leurs efforts de recherche mondiale sur l'origine du virus et ses modes de transmission.

Deuxièmement, nous devons faire valoir le rôle leader de l'OMS. Sous la direction du Directeur général le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, l'OMS a apporté une contribution importante à la conduite et la promotion de la coopération internationale contre le COVID-19, ce qui est hautement salué par la communauté internationale. À ce stade crucial, soutenir l'OMS, c'est soutenir la coopération internationale et sauver des vies. La Chine appelle la communauté internationale à accroître son soutien politique et financier à l'OMS et à mobiliser les ressources à travers le monde pour gagner cette guerre sanitaire.

Troisièmement, nous devons accroître le soutien aux pays africains. Les systèmes de santé publique des pays en développement, notamment des pays africains, sont fragiles. Les aider à mieux faire face au COVID-19 est une priorité absolue dans la lutte internationale contre le virus. Nous devons apporter aux pays africains plus de soutiens matériels, techniques et humains. La Chine a livré à plus de 50 pays africains et à l'Union Africaine d'importantes quantités de fournitures médicales et envoyé cinq groupes d'experts médicaux pour soutenir leur lutte contre la maladie. Au cours des 70 ans écoulés, plus de 200 millions d'Africains ont bénéficié des services des équipes médicales chinoises envoyées en Afrique. Les 46 équipes, aujourd'hui présentes en Afrique, se lancent dans le combat local contre le virus.

Quatrièmement, nous devons renforcer la gouvernance mondiale de la santé publique. Nous vaincrons cette maladie. Mais ce ne sera pas la dernière fois que l'humanité sera confrontée à une grande urgence de santé publique. Il nous faut, en prenant en compte les défaillances et insuffisances qu'elle a révélées, perfectionner le système de gouvernance de la santé publique, assurer une réaction plus rapide aux urgences sanitaires et créer des réserves mondiales et régionales de matériel destiné à la lutte contre les épidémies. La Chine soutient une évaluation globale de la réponse internationale après que la maladie aura été jugulée dans le monde pour en tirer les enseignements et remédier aux défaillances. Ce travail doit se baser sur la science et le professionnalisme, être piloté par l'OMS et se faire dans le respect du principe de l'objectivité et de l'impartialité.

Cinquièmement, nous devons promouvoir la reprise du développement économique et social. Les pays où les conditions sont réunies doivent, tout en assurant la prévention et le contrôle réguliers, favoriser la reprise de la production et la réouverture des écoles de manière ordonnée conformément aux recommandations de l'OMS. Nous devons renforcer la coordination internationale des politiques macroéconomiques, préserver la stabilité et la fluidité des chaînes industrielles et d'approvisionnement mondiales et œuvrer à la reprise de l'économie mondiale.

Sixièmement, nous devons renforcer la coopération internationale. Tous les êtres humains sont une communauté d'avenir partagé. La solidarité et la coopération sont l'arme la plus puissante contre les épidémies. C'est un enseignement précieux que la communauté internationale a tiré de la lutte contre les grandes épidémies telles que le VIH/SIDA, Ebola, la grippe aviaire et la grippe A (H1N1). C'est la bonne voie à suivre pour les différents peuples dans la lutte contre le COVID-19.

Monsieur le Président,

La Chine porte depuis toujours la vision de la communauté d'avenir partagé pour l'humanité. Elle assume ses responsabilités pour protéger la vie et la santé de son peuple et remplit son devoir pour préserver la santé publique mondiale. Pour promouvoir la coopération internationale contre le COVID-19, j'annonce ce qui suit:

-- La Chine accordera d'ici deux ans une aide de deux milliards de dollars US pour soutenir les pays touchés, notamment les pays en développement, dans leur lutte contre le COVID-19 et la reprise de leur développement économique et social.

-- La Chine créera, en collaboration avec les Nations Unies, un dépôt et hub de réponse humanitaire globale pour assurer les chaînes d'approvisionnement en matériel destiné à la lutte contre les épidémies, et mettra en place des corridors verts de transport et de dédouanement.

-- La Chine mettra en place un mécanisme de coopération entre des hôpitaux chinois et 30 hôpitaux africains et accélérera la construction du siège du CDC africain, pour accompagner l'Afrique dans le renforcement de ses capacités de prévention et de contrôle des maladies.

-- Quand le développement et le déploiement d'un vaccin contre le COVID-19 seront disponibles en Chine, ce sera un bien public mondial. Il s'agira de la contribution chinoise à l'accessibilité et l'abordabilité du vaccin dans les pays en développement.

-- La Chine œuvrera avec les autres membres du G20 à concrétiser l'initiative sur la suspension du service de la dette pour les pays les plus pauvres, et travaillera avec la communauté internationale pour accroître le soutien aux pays durement touchés et soumis à une forte pression, en vue de les aider à surmonter les difficultés actuelles.

Je nous invite à travailler main dans la main pour protéger la vie et la santé de nos peuples, préserver la planète Terre, notre foyer commun, et construire une communauté de santé pour l'humanité.

Je vous remercie.

(Rédacteurs :Yishuang Liu)

_______________


vidéo


Edité le 21-05-2020 à 00:16:43 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
863 messages postés
   Posté le 21-05-2020 à 15:24:02   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Qu'avez-vous à dire Xuan sur le Vaccin chinois contre el covi-19 qui sera distribué gratuitement à l'échelle mondiale?

Quelles conséquences pour les grosse entreprises pharmaceutiques capitalistes en France et aux U.S.A?

Celles qui ont inondé les marchés noirs américains d'opiacées? #OxyContin by Purdue


Edité le 21-05-2020 à 15:26:04 par Plaristes




--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 21-05-2020 à 21:48:21   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Bien public mondial signifie libre de droits et non gratuit.
Si des pays africains peuvent en produire eux-mêmes c'est aussi bien.


Edité le 21-05-2020 à 21:55:09 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
863 messages postés
   Posté le 21-05-2020 à 22:13:58   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Non, j'ai lu quelque part que ça irait peut-être jusqu'à la distribution gratuite de Vaccins.
Pas encore confirmé.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 21-05-2020 à 22:53:25   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine a aussi fait des dons de masques et de matériels en Afrique entre autres, ça n'empêche personne de vendre les mêmes marchandises.
Mais en principe ce qui coûte le plus cher c'est le brevet, ou plus exactement la licence.
Théoriquement c'est à cause du coût de la recherche qui s'étale sur plusieurs années, mais il faut ajouter une grosse marge publicitaire.
Et ce prix peut varier fortement en fonction de la demande, du monopole détenu, et de la rapacité des capitalistes.
Par exemple en 2016 le prix d'un vaccin anti allergénique était passé de 100 à 600 $ chez Mylan.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
863 messages postés
   Posté le 22-05-2020 à 02:06:28   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Si la Chine dédiait une partie de son PIB à la distribution gratuite de Vaccin, elle pourrait selon les cibles choisies des dons, ruiner des complexes pharmaceutiques criminels en France et aux U.S.A, et les forcer à subir au minimum une étatisation.

Étatisation, c'est l'état qui devient actionnaire majoritaire juste histoire de renflouer l'affaire.

Pour rappelle l'industrie pharmaceutique en France se sucrait sur le marché publique, maintenant elle ne peut plus que rebreveter des truques publiques avec des modifs à la con.


Edité le 22-05-2020 à 02:25:12 par Plaristes




--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 22-05-2020 à 09:44:12   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Seul le peuple américain peut déterminer la nature de la propriété des moyens de production aux USA. Les conditions extérieures sont secondaires.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 22-05-2020 à 15:31:23   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Ci-dessous une réflexion de Danielle Bleitrach et la réponse de JC Delaunay :

Les sentiers escarpés de la lecture… surtout si c’est du chinois.


https://histoireetsociete.com/2020/05/21/il-faut-savoir-lire-jusquau-bout-surtout-si-cest-du-chinois/#comment-868

Hier, j’ai interpellé les réseaux sociaux : j’espère que vous avez lu cette petite “bombe” dans le discours de Xi jinping : “Le développement et le déploiement du vaccin COVID-19 en Chine, lorsqu’il sera disponible, sera considéré comme un bien public mondial. Ce sera la contribution de la Chine pour assurer l’accessibilité à un prix abordable du vaccin dans les pays en développement.”
Non, ils n’avaient pas lu visiblement,mais ils ont tout de suite cru comprendre un des aspects de la proposition, la manière dont elle allait rendre malade les trusts pharmaceutiques et celui qui prétendait les acheter, Trump…
mais que veut dire la fin de la phrase Ce sera la contribution de la Chine pour assurer l’accessibilité à un prix abordable du vaccin dans les pays en développement.”

retour sur l’opinion de Marx sur le lecteur français:


J’applaudis à votre idée de publier la traduction de « Das Kapital » en livraisons périodiques. Sous cette forme l’ouvrage sera plus accessible à la classe ouvrière et pour moi cette considération l’emporte sur toute autre.

Voilà le beau côté de votre médaille, mais en voici le revers : La méthode d’analyse que j’ai employée et qui n’avait pas encore été appliquée aux sujets économiques, rend assez ardue la lecture des premiers chapitres, et il est à craindre que le public français toujours impatient de conclure, avide de connaître le rapport des principes généraux avec les questions immédiates qui le passionnent, ne se rebute parce qu’il n’aura pu tout d’abord passer outre.

C’est là un désavantage contre lequel je ne puis rien si ce n’est toutefois prévenir et prémunir les lecteurs soucieux de vérité. Il n’y a pas de route royale pour la science et ceux-là seulement ont chance d’arriver à ses sommets lumineux qui ne craignent pas de se fatiguer à gravir ses sentiers escarpés.

__________________


Commentaire de Jean Claude Delaunay :

Danièle a raison de souligner l’importance de cette petite phrase. Elle illustre le fait qu’une économie de marché socialiste diffère radicalement d’une économie de marché capitaliste, ou encore que le marché socialiste n’est pas le marché capitaliste. Dans l’état actuel des choses, qui est encore un état de relative rareté, toutes les économies ne peuvent être que marchandes pour exister ou se développer, qu’elles soient capitalistes ou socialistes. Mais, si elles sont socialistes, elles sont marchandes de manière totalement différente de leurs homologues capitalistes.
D’une part la forme marchandise a (devrait avoir) pour finalité la satisfaction des besoins populaires.
D’autre part, la forme marchandise n’y est pas une exigence absolue et sans limite de durée.
Elle doit (elle devrait être) la forme de la transformation de l’économie marchande en économie non-marchande (en économie d’abondance). Or la mise en place d’une économie d’abondance, qui est la finalité ultime du socialisme, suppose un montant d’investissements matériels et humains, d’une quantité et d’une qualité si élevées, que le capitalisme le plus développé est incapable d’imaginer.

C’est dire l’immense soutien, le très majoritaire et actif soutien que le socialisme peut et doit recevoir à notre époque, tant de la part des personnes ordinaires, des gens comme vous et moi, des “lao bai xing” comme aimerait à l’écrire Danielle si elle n’avait pas arrêté son apprentissage du chinois au bout de deux ans, ainsi que des peuples “sans dents” , comme pourrait le dire Crapulax, que de la part des personnes qualifiées, formées, intellectuellement compétentes, voire très compétentes.

Pour cette dernière catégorie, “les intellos” comme on dit de manière rapide, ces personnes devant le nez desquelles notamment on agite le petit chiffon de couleur sur lequel est écrit “Crimes de Staline” , comme on le ferait devant le nez d’une grenouille pour lui planter le croc d’un hameçon dans le ventre, pour ces personnes, la petite phrase, qui a si judicieusement retenu l’attention de Danièle Bleitrach, devrait les conduire à penser que le socialisme est la société dans laquelle ils (elles) non seulement pourront cultiver leurs talents mais encore dans laquelle ils (elles) seront considérés comme autre chose que de gentilles petites grenouilles, tout juste bonnes à se faire agiter devant le nez un chiffon de couleur pour les faire rester, croc à l’appui, dans le camp des puissants, qui, finalement, les méprisent.

Jean-Claude Delaunay

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
863 messages postés
   Posté le 22-05-2020 à 17:16:58   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

"Seul le peuple américain peut déterminer la nature de la propriété des moyens de production aux USA. Les conditions extérieures sont secondaires."

Seul le peuple américain peut déterminer si nationalisation il y a ou pas. S'il délègue sa souveraineté ou l'excrce par lui même. Mais comme l adhère à une publicité mensongère qui fait que le gouvernement sert et représente les capitalistes cet à dire une infime minorité de ce dis peuple, l'étatisation pourrait e faire avec l'argent du contribuable sans son avis.

Concernant le lecteur Français.

Comme disait Hegel, le Français à la tête près du bonnet (rouge).
Marx reste dans cette tradition, il considère le Français comme la langue du politique et de l'action, et non de la théorie.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 22-05-2020 à 23:48:55   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Appels à accélérer les essais de vaccins

Par Liu Caiyu Source: Global Times Publié: 2020/5/21 21:31:28

Recrutement de travailleurs de première ligne, comme le demandent les sujets


U n membre du personnel présente des échantillons du vaccin COVID-19 inactivé à Sinovac Biotech Ltd., à Pékin, capitale de la Chine, le 16 mars 2020. (Xinhua / Zhang Yuwei)


La Chine devrait accélérer et lancer les essais cliniques de phase III des vaccins contre le nouveau coronavirus et recruter plus de personnel qui a travaillé sur le front de la lutte contre l'épidémie en tant que candidats prioritaires pour ces expériences, selon Zhang Boli, un expert-consultant de premier plan dans l'épidémie de COVID-19 combattre dans la province du Hubei en Chine centrale.
Zhang a dit qu'un vaccin serait une mesure efficace pour contenir et même éviter de futures épidémies.
Zhang, qui est député au Congrès national du peuple (NPC) et également académicien à l'Académie chinoise d'ingénierie, a déclaré aux médias qu'il soumettrait une proposition liée au développement d'un vaccin aux deux sessions de cette année.

La Chine devrait accélérer le développement d'un vaccin COVID-19, en partant du principe de suivre strictement les procédures d'examen et de garantir la qualité, et de lancer les essais cliniques de phase III dès que possible. La recherche et les expériences doivent être combinées avec un travail de lutte contre les épidémies, a conseillé Zhang.
Un essai de phase I est utilisé pour évaluer l'innocuité et les niveaux d'immunité produits par un vaccin, tandis que les essais de phase II et III évaluent son efficacité.

Les personnes qui travaillaient auparavant sur le front de la prévention et du contrôle des épidémies, telles que les agents de la sécurité publique, le personnel des douanes et les travailleurs médicaux, seraient prioritaires dans le recrutement des candidats pour les essais de phase III, a noté Zhang.
Les essais cliniques de phase III peuvent être utilisés pour explorer la prochaine étape de la prévention et du contrôle des épidémies de manière précise, scientifique et efficace. Quelques ports frontaliers peuvent également être utilisés pour simuler la prévention et le contrôle d'une épidémie, a déclaré Zhang.
Donner la priorité aux travailleurs de première ligne, qui étaient fréquemment en contact avec des patients COVID-19, dans les essais cliniques de vaccins leur offrirait une protection immunitaire rapide contre le virus mortel, a déclaré jeudi un expert en immunologie à Beijing au Global Times.

Un officier de police d'une ville frontalière du nord de la Chine a déclaré au Global Times qu'en tant que fonctionnaire, il aimerait participer aux essais cliniques. "Malgré les risques, je voudrais apporter une contribution personnelle à la recherche et au développement de vaccins. Quelqu'un doit défendre cela" , a déclaré le policier anonyme.

Zhang a également déclaré que les vaccins peuvent être administrés à d'éventuels contacts étroits de cas confirmés, de rapatriés des zones à haut risque avant et après leur retour en Chine.

Dans les essais cliniques de phase III, la Chine peut également recruter des sujets appropriés dans des pays amis de la Chine ou mener des essais cliniques sur des Chinois d'outre-mer. "Le lancement d'essais cliniques sur des Chinois d'outre-mer est important pour empêcher l'épidémie de se propager en Chine" , a déclaré Zhang.

Les experts ont déclaré que l'idée serait utile aux vaccins chinois entrant dans d'autres pays et régions, si la Chine pouvait éliminer les obstacles potentiels tels que les différends juridiques. La conduite d'essais cliniques humains à l'étranger doit être effectuée avec l'approbation des administrations locales des aliments et des médicaments.
Cinq candidats vaccins ont été approuvés par la State Food and Drug Administration de Chine pour des essais cliniques, qui n'ont jusqu'à présent signalé aucun effet indésirable majeur. Zeng Yixin, directeur adjoint de la Commission nationale de la santé, a déclaré lors d'une conférence de presse le 15 mai que si tout se passe bien, ces vaccins candidats achèveront les essais cliniques de phase II en juillet.

Des experts chinois ont prédit qu'un vaccin efficace contre le coronavirus peut être administré à l'homme dès mars 2021.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
863 messages postés
   Posté le 23-05-2020 à 03:54:14   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

https://youtu.be/bLQ67QuLPpw

Puré ils ont intérêts à le développer vite Vaccin.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15490 messages postés
   Posté le 24-05-2020 à 19:06:40   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Une info qui n'en est pas vraiment une puisqu'elle découle des informations précédentes.

Le labo de Wuhan incriminé pour avoir prétendument laissé fuiter le virus se défend.
En fait ce virus a été identifié comme un nouveau coronavirus le 26 décembre 2019 par Zhang Jixian directrice du Département de médecine respiratoire et de soins intensifs de l'Hôpital provincial de médecine chinoise et occidentale intégrées du Hubei, déjà membre d'un groupe d'experts lors de l'épidémie du SRAS.
Son rapport du 27 décembre a lancé l'analyse du génotype commencée le 3 janvier 2020 dans le laboratoire de Wuhan, et dont les résultats ont été adressés le 8 janvier à l'OMS, aux USA et à la communauté internationale.
Le nouveau coronavirus n'avait donc jamais été étudié dans ce laboratoire avant le 3 janvier.




Coronavirus : la directrice du laboratoire de Wuhan, ville berceau de la pandémie, nie toute responsabilité


https://www.sudouest.fr/2020/05/24/coronavirus-la-directrice-du-laboratoire-de-wuhan-berceau-de-la-pandemie-nie-toute-responsabilite-7507992-10861.php


"Nous avons trois souches de virus vivants" , affirme Wang Yanyi, directrice de l'Institut de virologie de Wuhan. Mais, précise-t-elle, leur similarité avec le Covid-19 "n'est que de 79,8%".

Publié le 24/05/2020 à 8h19

L’Institut de virologie chinois de Wuhan a notamment isolé et étudié des coronavirus à partir de chauves-souris. Mais pas le Sars-CoV-2 responsable de la pandémie de Covid-19, affirme sa directrice.

L’Institut de virologie chinois de Wuhan, régulièrement pointé du doigt par les États-Unis, possède trois souches vivantes de coronavirus de chauve-souris mais aucune ne correspond au Covid-19, a assuré sa directrice.
Selon la plupart des scientifiques, le nouveau coronavirus a probablement été transmis à l’homme depuis un animal. Un marché de la ville a été incriminé car il aurait vendu des animaux sauvages vivants. Mais l’existence à quelques kilomètres de là d’un Institut de virologie alimente depuis des mois les hypothèses d’une fuite du Covid-19 depuis ces installations sensibles.

À la suite d’articles de presse, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a évoqué au début du mois une "enquête" pour creuser cette théorie, qui ne s’appuie pour l’instant sur rien de très tangible.

Ces soupçons sont de la "pure fabrication", a estimé la directrice de l’établissement en question, Wang Yanyi. "Comme tout le monde, nous ne savions même pas que le virus existait" , a-t-elle assuré dans un entretien réalisé le 13 mai et diffusé samedi soir sur la télévision publique CGTN. "Donc comment aurait-il pu s’échapper de notre laboratoire ?"

Trois souches vivantes de coronavirus
Les premiers malades du nouveau coronavirus ont été signalés à la fin de l’an dernier dans la ville de Wuhan. Il s’est depuis répandu sur la planète et fait quelque 340 000 morts. Plusieurs théories incriminant l’institut de virologie de Wuhan, qui étudie certains des pathogènes les plus dangereux du monde, sont apparues ces derniers mois.

Sa directrice a admis que l’établissement avait "isolé et obtenu certains coronavirus à partir de chauves-souris". "Nous avons trois souches de virus vivants" , affirme Wang Yanyi. Mais, précise-t-elle, leur similarité avec le Covid-19 "n’est que de 79,8%" .

Les chercheurs de l’établissement ont notamment contribué à mieux connaître le Covid-19 au début de l’épidémie. Et leurs travaux ont été publiés en février dans une revue scientifique. Leurs recherches ont démontré que la séquence du génome du nouveau coronavirus est à 80% similaire à celle du Sras, à l’origine d’une précédente épidémie en 2002–3, et 96% à celle d’un coronavirus de chauve-souris.


Edité le 24-05-2020 à 19:08:01 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13Page précédentePage suivante
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine  la lutte contre le coronavirus est politiqueNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum