Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  la crise du capitalisme 

 le covid-19 accélère l'histoire

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5Page précédentePage suivante
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
344 messages postés
   Posté le 14-03-2020 à 13:29:07   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Je ne sais pas si ça va amener la crise en haut tant attendue....


En tout laissez-on les prier saint schuman !

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
344 messages postés
   Posté le 14-03-2020 à 16:09:37   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

P.S : Finalement la Chine a beaucoup morflé contrairement à ce qu'elle veut faire croire, donc "on" (le capitalisme occidental) pourra comme en 2008 compter sur elle ! Ça me rassure......


Edité le 14-03-2020 à 16:12:18 par Plaristes




--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 14-03-2020 à 16:14:01   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Plaristes a écrit :

Techniquement la chine pour des questions de prestige vient à la rescousse du capitalisme..


Un virus ne fait pas de politique, c'est son traitement qui est politique, et on juge une politique à travers ses actes.
Ce que tu dis est simplement crapuleux. La situation en Italie est dramatique. Regarde cette vidéo avant de parler à tort et à travers.

La Chine envoie du matériel médical et des médecins pour sauver des vies, pas "le capitalisme", sinon elle enverrait des baratineurs ce que d'autre savent faire.

La crise n'est pas "tant attendue" non plus figure-toi. La crise ce sont des millions de gens jetés à la rue, privés d'emploi, de domicile. Et c'est pour y mettre fin que nous voulons une société socialiste. Comme nous voulons mettre fin aux guerres et aux pandémies.
Il n'y a aucun prestige là-dedans. Par contre c'est l'incurie du capitalisme qui fait tache.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
344 messages postés
   Posté le 14-03-2020 à 16:49:15   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

https://www.marxists.org/francais/marx/works/1848/01/km18480107.htm


“But, in general, the protective system of our day is conservative, while the free trade system is destructive. It breaks up old nationalities and pushes the antagonism of the proletariat and the bourgeoisie to the extreme point. In a word, the free trade system hastens the social revolution. It is in this revolutionary sense alone, gentlemen, that I vote in favor of free trade.”

" D'ailleurs, le système protectionniste n'est qu'un moyen d'établir chez un peuple la grande industrie, c'est-à-dire de le faire dépendre du marché de l'univers, et du moment qu'on dépend du marché de l'univers on dépend déjà plus ou moins du libre-échange. Outre cela, le système protecteur contribue à développer la libre concurrence dans l'intérieur d'un pays. C'est pourquoi nous voyons que dans les pays où la bourgeoisie commence à se faire valoir comme classe, en Allemagne, par exemple, elle fait de grands efforts pour avoir des droite protecteurs. Ce sont pour elle des armes contre la féodalité et contre le gouvernement absolu, c'est pour elle un moyen de concentrer ses forces, de réaliser le libre-échange dans l'intérieur du même pays.

Mais en général, de nos jours, le système protecteur est conservateur, tandis que le système du libre-échange est destructeur. Il dissout les anciennes nationalités et pousse à l'extrême l'antagonisme entre la bourgeoisie et le prolétariat. En un mot, le système de la liberté commerciale hâte la révolution sociale. C'est seulement dans ce sens révolutionnaire, Messieurs, que je vote en faveur du libre-échange."

C'était en 1848 dans époque dominée par les monarchies...


J'étais de ceux qui pensaient que 68 et le libéralisme libertaire avait sauvé le capitalisme et c'était mieux ainsi puissqu'on avait pas vraiment d'alternative viable. En ce sens je préfère la solution capitaliste à la crise qu'à une révolution condamnée à l'échec.

Je suis toujours de ceux qui disent :
"« La police avec nous », telle sera notre (provocante) réponse à ce superbe dogmatisme.6 Nous ne devons pas considérer les instances superstructurales comme transcen- dantes aux rapports de production, comme des choses en soi qui produiraient des déterminismes autonomes."

Malgré la fascisation de l'état et l'arrivé en masse d'imberbe fanatique qui tabassent des mamies dans la rue, au bords de la carricature d'une milice ulrta ripoux dans un anime Japonais... (Manquerait plus qu'il ramasse et bouffent les oranges de la pauvre damne qui venait du marché de Talensac ils ont frpapé son bras exprès pour faire tomber ce qu'il y avait dans son sac...)

Cependant j'ai une morale stricte.... Qui est peut-être un perversion de la morale chrétienne concernant ce que l'ont fait avec sa main droite et gauche. Je considère que la charité peut parfois faire plus de mal et de dégâts que la violence et la méchanceté....
le principe de la liberté est l'indépendance.. Si il n'y a plus d'éboueur demain êtes vous capable de gérer vos déchets !


Ce que je trouve d'absolument obscène dans ce que fait la chine, c'est de en échange de la dépendance de ces derniers capitalistes occidentaux, elle soutient et maintient des structure injuste et criminelle qui feront beaucoup plus de dégât sur le longterme... Moi j’ai toujours 2008 en tête...
Vous pourrez dire blahblah comment lutter et établir un rapport de force si on est dans la misère...
Justement ne ne devons pas nous appuyer sur les chinois mais nous souvenir des capacité d'auto-organisation du prolétariat comme à la libération, dans le but de construire les moyens de résistance et de subsistances qui seront la base d'un déjà là communiste.


Je croyais que l'ont pouvait se sortir du misérabilisme sauter cette case pour passer à une classe prolétaire dynamique.. Mais ce misérabilisme cette détresse c'est malheureusement une étape intermédiaire qu'on ne peut pas sauter...

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
344 messages postés
   Posté le 14-03-2020 à 17:02:45   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

P.S : Avez vous jamais entendu parlé de cette analyse de la foi et morale catholique? Que le message de l'église catholique était de pêcher autant que l'ont veut, tant que l'ont prétend être humble et faire semblant de se repentir.... Et beaucoup des pêcheurs se sentent coupable de ne pas avoir profité assez de leur pêcher.

Pour avoir une éducation catho étant petit je confirme.


La chine joue ici le rôle de l’église catholique et les pêcheur on sait qui c'est.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
pzorba75
Militant expérimenté
601 messages postés
   Posté le 14-03-2020 à 17:19:35   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Plaristes a écrit :


... nous souvenir des capacités d'auto-organisation du prolétariat comme à la libération, dans le but de construire les moyens de résistance et de subsistances qui seront la base d'un déjà là communiste.

Les mouvements communistes français qui ont formé les francs tireurs patriotiques ne sont pas organisés tout seuls, les principaux dirigeants communistes de cette période appliquaient les règles de fonctionnement et les directives du Komintern, l'Internationale Communiste dirigée depuis Moscou.
Les historiens sérieux devraient analyser les conséquences de la dissolution du Komintern par Staline après Yalta, une des conditions imposées par ses alliés américains et anglais pour mettre en "pause" les opérations militaires en Europe. Ce que souhaitait Staline tant l'URSS allait sortir épuisée après les 4 années de guerre totale à l'Est.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 14-03-2020 à 22:58:53   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Plaristes a écrit :

J'étais de ceux qui pensaient que 68 et le libéralisme libertaire avait sauvé le capitalisme et c'était mieux ainsi puissqu'on avait pas vraiment d'alternative viable. En ce sens je préfère la solution capitaliste à la crise qu'à une révolution condamnée à l'échec.


La « révolution libertaire » n’est pas une révolution prolétarienne. Si tu ne peux pas concevoir d’autre révolution qu’une « révolution libertaire » tu vas avoir du ménage à faire dans tes convictions ou plutôt dans tes confusions..


Plaristes a écrit :

« Vous pourrez dire blahblah comment lutter et établir un rapport de force si on est dans la misère...
Justement ne ne devons pas nous appuyer sur les chinois mais nous souvenir des capacité d'auto-organisation du prolétariat comme à la libération, dans le but de construire les moyens de résistance et de subsistances qui seront la base d'un déjà là communiste.
Je croyais que l'ont pouvait se sortir du misérabilisme sauter cette case pour passer à une classe prolétaire dynamique.. Mais ce misérabilisme cette détresse c'est malheureusement une étape intermédiaire qu'on ne peut pas sauter.. »


Quel « misérabilisme » ?
« Moi ! moi qui me suis dit mage ou ange, dispensé de toute morale, je suis rendu au sol, avec un devoir à chercher, et la réalité rugueuse à étreindre !
Paysan ! »

Tu te prends pour Rimbaud ?

Visiblement tu vis dans tes livres.
Le prolétariat est pauvre, l’exploitation capitaliste tend à le dépouiller de tout à l’exception des indispensables moyens de subsistance et de recomposition de la force de travail.
Mais il est plus dynamique que tu ne le prétends. Depuis des mois il se bat contre le régime, sur les ronds points et dans la grève.
C’est l’oppression qui engendre la révolte, pas un « communisme déjà là » . Arrête de te saouler avec Clousclard et Friot. C’est le socialisme qui est à l’ordre du jour, et on ne peut pas le sauter en effet.

Et ce n’est pas la Chine qui « maintient » le capitalisme, ce sont fondamentalement les contradictions internes de chaque pays capitaliste qui le maintiennent ou le transforment en socialisme, et non pas ce qui se passe dans les autres pays ou ses rapports avec eux.
La Chine apporte sa contribution à la révolution prolétarienne en devenant plus forte. Peu à peu elle constitue le phare du socialisme comme l’URSS en son temps.
L’exemple de la Chine monte aux peuples du monde entier que le socialisme est supérieur au capitalisme, que « l’homme est le capital le plus précieux », et qu’il peut accomplir des exploits là où les pays occidentaux mettent le peuple en danger.


Plaristes a écrit :

Finalement la Chine a beaucoup morflé contrairement à ce qu'elle veut faire croire, donc "on" (le capitalisme occidental) pourra comme en 2008 compter sur elle ! Ça me rassure......


1 - Elle n’a pas caché qu’elle a « morflé » contrairement à ce que tu dis.
Le 25 janvier il y avait 45 morts en Chine, et Xi Jinping a déclaré « la situation est grave » et prenait aussitôt les mesures les plus strictes dont la construction des hôpitaux et la quarantaine.
Ici avec 65 millions d’habitants les représentants du capitalisme on attendu d’en avoir le double - 91 morts - pour s’inquiéter et fermer les cafés, mais ils ont maintenu les élections.
La Chine s’est battue, elle a engagé toute ses énergies en faisant passer la santé publique avant la production. Elle a annoncé régulièrement le nombre de morts et de malades, contrairement aux USA où le nombre n’est pas connu à ce jour.

2- La Chine tire l’économie mondiale y compris lors de la crise. En particulier elle a absorbé, avec d’autres pays émergents les milliards de dollars des quantitative easing.
Ceci a peut être « sauvé » le capitalisme mais aussi évité des conséquences catastrophiques pour les peuples, que les communistes n’ont jamais souhaitées.
L’objectif d’un pays socialiste n’est pas de plonger les autres peuples dans la misère pour leur apprendre à se révolter, mais d’empêcher les crises et les guerres autant qu’il le peut.
Seulement ce « sauvetage » est temporaire parce que les bulles sont reparties de plus belle et que l’euro a été pris dans la tourmente 3 ans plus tard, avec les divisions internes qu’on a vues. Est-ce de la responsabilité de la Chine ?


Plaristes a écrit :

Ce que je trouve d'absolument obscène dans ce que fait la chine, c'est de en échange de la dépendance de ces derniers capitalistes occidentaux, elle soutient et maintient des structure injuste et criminelle qui feront beaucoup plus de dégât sur le longterme... Moi j’ai toujours 2008 en tête...


Ce qui est obscène c'est d'espérer la crise pour prétendre changer de société.
La Chine ne cherche pas la dépendance des pays capitalistes, ce sont eux qui aliènent leurs moyens de production pour faire un maximum de profit.
Et elle n'est pas responsable non plus de leurs dérèglements. C'est à nous d'y mettre fin et pas à la Chine.
Par contre elle a investi les milliards des quantitative easing dans son économie réelle, de sorte qu’elle a pu sortir du statut d’usine du monde à bas coût à celui de pays consommateur et de producteur de technologie. Maintenant elle est leader en intelligence artificielle et en téléphonie.
La Chine a progressé et se trouve désormais en voie de dépasser les USA.
Conclusion : c’est reculer pour mieux sauter et nullement un cadeau à l’impérialisme, qui s’est retrouvé en quelques années en déficit commercial.
Pourquoi ?
C’est l’impérialisme lui-même et ses contradictions internes qui ont entraîné ce résultat, et non des causes extérieures.

Les communistes ne veulent pas la crise, ils ne veulent pas la guerre. Et un pays socialiste met tout en oeuvre pour les éviter. Ce n'est pas renforcer le capitalisme.
L'ouvrier en produisant accumule le capital. Mais en exploitant l'ouvrier le capitalisme se met la corde au cou.
Le capitalisme crée lui-même les conditions de son renversement et il démontre chaque jour qu'il est au bout du rouleau.

Effectivement le covid-19 accélère l'histoire. Ce défi à l'humanité est aussi un défi aux modes sociaux de production. Ceux qui sont dépassé doivent céder la place et la Chine n'a pas besoin de pousser les capitalistes, leur système s'effondre de lui-même.
Encore faut-il que nous retroussions nos manches. Nous devons d'abord reconstituer un parti communiste.


Edité le 14-03-2020 à 23:04:34 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 14-03-2020 à 23:58:35   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Vidéo - Trump serre les mains des uns et des autres :

https://www.jeanmarcmorandini.com/article-418609-virus-en-pleine-conference-de-presse-sur-le-coronavirus-donald-trump-serre-des-mains-allant-a-l-encontre-des-recommandations-des-agences-de-sante-du-monde-entier-video.html


Pour annoncer l’état d’urgence, le président s’était adjoint hier soir les services d’une demi-douzaine de responsables de grandes entreprises américaines des secteurs de la distribution ou de la santé. Et alors qu’il venait de rappeler au public américain les mesures d’hygiène publique de base à respecter, des mesures « de bon sens » selon lui, il a serré la main de tous ces patrons après leur prise de parole derrière le micro. « Check » de coude L’un d’entre eux, Bruce Greenstein de LHC Group, a refusé de lui serrer la main, lui proposant son coude pour un « check ».

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 15-03-2020 à 00:04:46   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Déclaration de la FSM

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1936812693110462&set=pcb.1936814249776973&type=3&__tn__=HH-R&eid=ARCtFFlBGrEQGxXjpWW-AmsmU51TzAVcjh5uu-VV_R7qlI9lU5RgbKqvB-lw0Ct6od_n0hB7NBL_zF8s

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 15-03-2020 à 08:55:15   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Alors que des milliers d'Américains fuient l'Europe pour revenir aux États-Unis, de nombreux passagers affirment discrètement qu'ils n'ont subi aucun dépistage des symptômes à leur arrivée, ce qui devrait accélérer les contagions de coronavirus dans les États, a rapporté le New York Times

source Global Times - info au jour le jour https://www.globaltimes.cn//content/1177737.shtml

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 15-03-2020 à 09:11:56   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

une vidéo de Boursorama sur l'aspect financier de l'épidémie

https://youtu.be/pCYrJ-Bs2bI

« Les marchés ne peuvent pas remonter à court terme ! » selon Didier Saint-Georges (Carmignac)

Le point de vue d'un économiste bourgeois sur la crise économique liée au coronavirus
On notera :
Il s'agit d'une crise de surproduction (à cause de la baisse de consommation)
Un plan de relance économique est prématuré.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 15-03-2020 à 09:25:01   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L'épidémie va remodeler le paysage économique en précipitant la chute des formes les plus archaïques - dont une part du petit commerce - et en développant la grande distribution et l'e-commerce.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 15-03-2020 à 09:31:39   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Une décision aussi criminelle dans son esprit que le maintien des élections municipales en France, pour des raisons purement politiciennes, alors que l'Italie a reporté son référendum .


La stratégie présumée du Royaume-Uni en matière d'immunité collective contre le virus pourrait provoquer de nombreuses morts

Par Xu Keyue Source: Global Times Publié: 2020/3/14 18:59:56
https://www.globaltimes.cn/content/1182594.shtml



Les gens portent des masques protecteurs alors qu'ils marchent dans Whitehall sous le soleil de printemps mercredi dans le centre de Londres. Mercredi, la Banque d'Angleterre a abaissé son taux d'intérêt à un creux record de 0,25% dans le cadre d'une action d'urgence coordonnée avec le gouvernement britannique pour lutter contre les retombées économiques de l'épidémie de coronavirus. Photo: AFP


Plutôt qu'un diagnostic généralisé, la mise en quarantaine des personnes infectées et de leurs contacts étroits sous observation médicale, des étapes similaires à celles de la Chine et de l'Italie, le Royaume-Uni adopterait une stratégie d'apaisement pour permettre à plus de la moitié de sa population de contracter le COVID-19 afin qu'il puisse construire une «immunité collective» qui, selon les experts chinois, mettra en danger la santé ou même la vie de certaines personnes.

Le principal conseiller scientifique du pays, Sir Patrick Vallance, a déclaré vendredi à la BBC que le gouvernement souhaitait qu'environ 60% des 66,4 millions d'habitants du Royaume-Uni contractent le nouveau coronavirus pour essayer de créer une «immunité collective» afin d'empêcher le virus de devenir une crise annuelle, selon les médias britanniques. rapporté vendredi.

«L'immunité collective» dans ce cas, en l'absence d'un vaccin contre le coronavirus, se réfère à une proportion importante de personnes dans une communauté, en particulier les plus jeunes résistants à une maladie grave, contractant le virus, récupérant et devenant immunisés contre l'infection, de sorte qu'il est plus difficile pour la maladie de se propager parmi les individus sensibles, a déclaré samedi au Global Times Yang Zhanqiu, directeur adjoint du département de biologie pathogène de l'Université de Wuhan.
Le discours de Patrick Vallance a été considéré comme une défense de la décision du gouvernement britannique de retarder l'application des mesures draconiennes, telles que les fermetures d'écoles et le verrouillage de la ville.

Cependant, la prétendue politique d'apaisement du Royaume-Uni a déclenché une réaction massive du public.
Jeremy Hunt, l'ancien secrétaire à la santé du pays a critiqué les actions négatives du gouvernement contre la propagation de l'infection comme «surprenantes et préoccupantes» , après avoir décidé de ne pas annuler les grands rassemblements pour le moment.
Des nuées d'internautes britanniques ont exprimé leurs inquiétudes et leur rage sur Twitter au sujet de la stratégie d ' «immunité collective».
«Sans vaccinations, l'approche de l'immunité collective est que nous, en tant que société civilisée, avons convenu que les faibles, les vieux, les infirmes, ainsi que les personnes en bonne santé au hasard meurent. Laissant ceux qui ont été infectés et survivent. Comment sommes nous arriver la?" un internaute a tweeté samedi, dont les sentiments ont résonné avec les opinions de plusieurs autres commentateurs.
Un autre internaute a critiqué la stratégie comme fondamentalement économique. "Personnellement, je pense qu'il est irresponsable de prétendre qu'il est basé sur la science ... Le jugement est finalement politique ..."
Un étudiant chinois de l'Université de Cambridge a déclaré samedi au Global Times qu'il avait décidé de retourner en Chine la semaine prochaine, comme il se sent très en insécurité au Royaume-Uni.
Le gouvernement britannique "joue avec la vie de toute la nation" pour "des raisons politiques" , a déploré l'étudiant. "Le gouvernement n'a pas le pouvoir de prendre une telle décision éthique qui a coûté la vie à certaines personnes " , a déclaré l'étudiant. " Personne n'a le droit de tuer un être humain " , s'est-il plaint.

Un résident britannique basé à Leeds, qui a demandé l'anonymat, avait des opinions différentes. «En dernier recours, ce pourrait être la seule solution. Il est connu que les personnes ayant des problèmes de santé et / ou plus de 60 ans sont les plus vulnérables, donc si nous construisons une résistance chez les jeunes, cela pourrait empêcher la propagation aux personnes âgées et vulnérables » , a-t-il déclaré samedi au Global Times.
La stratégie, en risquant la santé et même la vie des résidents, est totalement déconseillée et reflète l'irresponsabilité du gouvernement, a déclaré Yang.
Aucune donnée spécifique ne distingue la mortalité des jeunes, des personnes âgées et des enfants causée par la maladie, ce qui signifie que laisser les jeunes exposés au virus pourrait entraîner de nombreuses morts car le virus est nouveau pour l'homme et son pouvoir dévastateur reste inconnu, Yang c'est noté.
En outre, la stratégie a besoin de ressources médicales significativement fortes pour contenir la propagation de la maladie, a déclaré Yang. "Les patients infectés vont-ils augmenter et submerger le système de santé, provoquant des morts massives?" questionna-t-il.

Au 13 mars, à 9 h 00 (heure de Londres), les cas confirmés de coronavirus atteignaient un total de 798 au Royaume-Uni, avec 11 décès, selon les données.
Le pays a annoncé le passage d'une politique de confinement à une politique de retard, qui intervient après que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que l'Europe était l'épicentre de la pandémie, et a déclaré qu'environ 5000 personnes sont mortes dans le monde, selon un communiqué de presse sur le gouvernement britannique. site officiel jeudi.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 15-03-2020 à 14:38:57   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

rectif : 150 000 cas relevés à l'échelle mondiale.

(COVID-19) Point quotidien du 15 mars sur le COVID-19


French.xinhuanet.com http://french.xinhuanet.com/2020-03/15/c_138880307.htm Publié le 2020-03-15 à 17:51

BEIJING, 15 mars (Xinhua) -- Les pays du monde entier répondent à l'épidémie de COVID-19 alors que le nombre d'infections a continué de croître au cours des 24 dernières heures.
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré dans un rapport de situation qu'à 9h GMT samedi, elle dénombrait 142.539 cas confirmés et 5.393 décès dans le monde.

L'Europe est devenue l'épicentre de la pandémie, avec plus de cas rapportés et de décès que dans le reste du monde, à l'exception de la Chine.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a annoncé samedi un "état d'alerte" dans le pays, confinant 46 millions de citoyens pour 15 jours à compter de 8h (7h GMT) lundi matin.
Le nombre de cas confirmés en Espagne s'est envolé à 6.300, avec une hausse de près de 1.500 cas en 24 heures.

L'Italie a confirmé 21.157 cas samedi à 18h (17h GMT), en prenant en compte les décès et les guérisons.

Samedi, l'Iran a annoncé que 12.729 personnes avaient été infectées par le COVID-19 jusqu'à présent, dont 611 sont décédées et 4.339 se sont rétablies.
Selon la presse locale, les autorités iraniennes envisagent la fermeture partielle de 11 provinces dans le pays pour freiner la propagation du nouveau coronavirus.

La Corée du Sud a rapporté samedi soir 76 cas supplémentaires, la plus faible augmentation quotidienne depuis le 21 février, portant le total des infections à 8.162.

Les Etats-Unis ont rapporté 2.726 cas de COVID-19 en date de samedi soir avec au moins 54 décès, selon le bilan de l'Université Johns Hopkins.
La Maison Blanche a annoncé samedi qu'elle étendrait ses restrictions de voyage depuis l'Europe au Royaume-Uni et à l'Irlande, à compter de lundi à minuit, heure de l'est des Etats-Unis (mardi à 4h GMT).


Edité le 15-03-2020 à 14:51:39 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
344 messages postés
   Posté le 15-03-2020 à 15:28:05   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

"Ce qui est obscène c'est d'espérer la crise pour prétendre changer de société."
Une révolution se fait quand ceux d'en bas et ceux d'en haut ne peuvent plus vivre comme avant et là ceux d'en haut ils ont encore de la marge...

Ce n'est pas un hasard si la Révolution d'octobre a éclaté durant la crise généralisé de l’impérialisme que fut la première guerre mondiale....

Et Lénine en était conscient.... Celà- veut-il dire qu'il en avait rien à battre des millions de morts de cette horrible guerre? Non !

La chine permet justement à ceux d'en haut de continuer à vivre comme avant.

"C'est à nous d'y mettre fin et pas à la Chine."
Oui mais : Dois-je vous rappeler que le capitalisme chinois a beaucoup investit dans l'union €uropéenne, dans une guerre commerciale contre les U.S.A sur ce terrain qui était un concourt de déversement de liquidité dans le but d'acheter des actions...

Il s'agit pour la chine de maintenir l'activité et le court de ces actions qu'elle a acheté en masse.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 15-03-2020 à 21:06:43   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Plaristes a écrit :

"
Et Lénine en était conscient.... Celà- veut-il dire qu'il en avait rien à battre des millions de morts de cette horrible guerre? Non !.


Absolument pas, la révolution s'est dressée contre la guerre et Lénine a signé la paix. Tu le sais très bien.

Quant à la Chine elle sort son peuple de la misère avant tout.
Il y a une différence fondamentale entre la Chine qui arrête la production pour sauver l'homme et la GB qui pratique un darwinisme criminel.

Tu n'est pas aveugle au point de l'ignorer mais on dirait que ça t'amuse de balancer des propos provocateurs.

Si tu pars dans ce sens on ne va pas discuter longtemps.


Edité le 15-03-2020 à 21:07:56 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 15-03-2020 à 23:34:51   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Je reviens sur le sujet, suffisamment important pour ne pas le zapper dans des bavardages.

Sur deux autres fils, le coronavirus en France et le Brexit, on constate que la théorie de «l' immunité collective » (herd immunity) infecte le monde occidental, plus exactement la Grande Bretagne, la France et l'Allemagne.

[voir
Le coronavirus touchera «probablement» 50 à 70% des Français, prévient Blanquer
et
La stratégie présumée du Royaume-Uni en matière d'immunité collective contre le virus pourrait provoquer de nombreuses morts].

L'article de RT signale qu'Angela Merkel "affirmait elle aussi que 60 à 70% de la population devrait être atteinte par le virus. Ce chiffre avait été évoqué fin février par un virologue berlinois, Christian Drosten, comme le rapporte Libération ".

J'ai relevé que selon le calcul de Patrick Vallance, conseiller scientifique en chef du gouvernement britannique, et par Chris Whitty, médecin-chef, si 60 % de la population est infectée, l'application de cette théorie aboutirait à 800 000 morts.

Ce calcul criminel s'appuie aussi sur la proportion de décès plus élevée chez les plus de 70 ans. En clair c'est autant d'économisé pour les retraites :
Une méthode permettant de "dégraisser" la population.


Edité le 16-03-2020 à 00:38:17 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 16-03-2020 à 07:19:32   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La pandémie commence à exploser en Europe :


L'Italie a signalé 368 décès dus au COVID-19 dimanche, dépassant le plus grand nombre de décès quotidiens signalé par la Chine, qui était de 254.
En France on atteint 127 morts et 5423 cas dont 900 supplémentaires hier.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 16-03-2020 à 10:09:53   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Il s'agit bien de survie des dogmes européens, comme tu dis.

On voit les frontières se fermer les unes après les autres.
Mesure stupide puisque le virus est à l'intérieur.
Par contre aucune mesure de détection n'est prise, ce qui confirme la théorie criminelle de l'immunité collective déclarée par B. Johnson mais aussi par Merkel et Blanquer, annonçant 60 % de contamination soit - à raison de 2% de décès par malades - un taux de décès de 0,012 dans la population totale, ce qui aboutit à 800 000 morts par pays.


On note que la pandémie n'arrête pas les appétits impérialistes, qui cherchent à en tirer le maximum de profit.
l'Allemagne confirme que Donald Trump a tenté d'acheter une entreprise travaillant sur un vaccin
Si ce laboratoire plaît autant au président américain, c'est qu'il affirme être "à quelques mois" d'un projet de vaccin. L'Allemagne a opposé une fin de non-recevoir...

Dans ce chacun pour soi, il ressort déjà que les théories sur l'Europe supranationale , l'Europe des régions par-dessus celle des nations ne valent pas tripette dès que des difficultés se présentent.
Au regard des faits les Etats n'ont jamais disparu et l'administration centrale l'emporte sur celle des régions. Dans chaque pays les décisions trop tardives et gravement insuffisantes sont le fait de l'Etat et sont appliquées dans chaque pays.

Il nous faut réviser nos conceptions erronées d'après la réalité.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 16-03-2020 à 11:19:21   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La situation aux USA est encore plus grave.
Après avoir accusé le prétendu manque de transparence en Chine, il ressort qu'à ce jour :

4384 personnes ont été testées seulement aux USA
25 000 personnes en GB
100 000 en Corée du sud

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 16-03-2020 à 11:25:59   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L'Allemagne ne respecte pas le blocus US contre CUBA et importe l'interféron cubain, également utilisé par la Chine.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 16-03-2020 à 13:59:24   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Témoignages sur la situation en Italie :


« Dans les hôpitaux, nous sommes comme en guerre. »


Corriere della Sera, 09-03-2020

Christian Salaroli, anesthésiste réanimateur à Bergame :

« On décide en fonction de l’âge et des conditions de santé. Certains d’entre nous, que l’on soit chef de service ou nouveau venu, en sortent broyés. Dans les urgences, une grande salle de vingt lits a été ouverte, qui n’est utilisée que pour les événements de masse. C’est là que l’on fait le triage. On décide en fonction de l'âge, et de l'état de santé. Comme dans les situations de guerre.

C’est donc vrai ?
Bien sûr que oui. Seuls les femmes et les hommes atteints de pneumonie Covid-19, souffrant d’une insuffisance respiratoire, sont autorisés dans ces lits. Les autres retournent à la maison.

Que se passe-t-il ensuite ?
Nous les mettons sous ventilation non invasive, qui est appelée Niv. La première étape, c’est ça.

Et les autres étapes ?
Tôt le matin, avec les soignants des urgences, le réanimateur passe. Son avis est très important.

Pourquoi est-ce si important ?
Outre l’âge et la situation générale, le troisième élément est la capacité du patient à se remettre d’une procédure de réanimation.

De quoi parlons-nous ?
Cette pneumonie induite par Covid-19 est une pneumonie interstitielle, une forme très agressive qui affecte l’oxygénation du sang. Les patients les plus touchés deviennent hypoxiques, ce qui signifie qu’ils n’ont plus assez d’oxygène dans leur corps.

Quand faut-il choisir de continuer les soins ?
Juste après. Nous sommes obligés de le faire. En quelques jours, tout au plus. La ventilation non invasive n’est qu’une phase transitoire. Comme il y a malheureusement une disproportion entre les ressources hospitalières, les lits de soins intensifs et les personnes gravement malades, tout le monde n’est pas intubé.

Que se passe-t-il alors ?
Si une personne âgée souffre d’une grave insuffisance respiratoire, il est peu probable que vous poursuiviez les soins.

Ceux « qu’on laisse partir » meurent du Covid-19 ou de maladies préexistantes ?
Dire que l’on ne meurt pas du Coronavirus, c’est un mensonge qui me rend amer. Ce n’est pas non plus respectueux pour ceux qui nous quittent. Ils meurent de Covid-19, car dans sa forme critique, la pneumonie interstitielle affecte les problèmes respiratoires préexistants, et la personne malade ne peut plus tolérer cette situation. La mort est causée par le virus, et non par autre chose.

Et vous médecins, vous arrivez à endurer cette situation ?
Certains en sortent écrasés. Cela arrive au chef de service comme au nouveau venu, qui se retrouve tôt le matin à devoir décider du sort d’un être humain. À grande échelle, je le répète.

Cela ne vous dérange pas d’être l’arbitre de la vie et de la mort d’un être humain ?
Pour l’instant je dors la nuit.

Que pensez-vous des dernières mesures gouvernementales ?
Peut-être qu’elles sont un peu génériques. L’idée d’enfermer le virus dans certaines zones est bonne, mais elle arrive avec au moins une semaine de retard.
Restez à la maison. Restez à la maison. Je ne me lasse pas de le répéter. Je vois trop de gens dans la rue. La meilleure réponse à ce virus est de ne pas sortir. Vous n’imaginez pas ce qui se passe ici. Restez à la maison.

Y a-t-il une pénurie de personnel ?
Nous faisons tous tout. Nous, anesthésistes, effectuons des quarts de soutien dans notre salle d’opération, qui gère Bergame, Brescia et Sondrio. D’autres ambulanciers se retrouvent dans la salle, aujourd’hui c’est à moi de décider.

Dans la grande salle ?
C’est ça. Beaucoup de mes collègues souffrent de cette situation. Ce n’est pas seulement la charge de travail, mais la charge émotionnelle, qui est dévastatrice. J’ai vu des infirmiers de trente ans d’expérience pleurer, des personnes qui ont des crises de nerf et qui tremblent soudainement. Vous ne savez pas ce qui se passe dans les hôpitaux, c’est pourquoi j’ai décidé de vous parler.

Je me dis que c’est comme pour la chirurgie de guerre. Nous essayons seulement de sauver la peau de ceux qui peuvent s’en sortir. Voilà ce qui se passe.


____________________



Au cœur des ténèbres.

Corriere della Sera, 07-03-2020

Daniele Macchini, médecin de la clinique Humanitas Gavazzeni à Bergame :

« Je comprends la nécessité de ne pas créer une panique, mais quand le message sur la dangerosité de ce qui se passe n’atteint pas les gens, que j’entends ceux qui se moquent des recommandations et que je vois des gens qui se rassemblent pour se plaindre de ne pas pouvoir aller à la salle de sport ou participer à des tournois de football, je frissonne.

J’ai moi-même observé avec un certain étonnement la réorganisation de l’ensemble de l’hôpital la semaine précédente, alors que notre ennemi actuel était encore dans l’ombre : les services se sont lentement et littéralement vidés, les activités programmées ont été interrompues, les soins intensifs ont été libérés, tout ça pour disposer d’autant de lits que possible. Des containers étaient posés devant les urgences pour créer des espaces diversifiés et éviter la contagion.

Toute cette transformation rapide a apporté dans les couloirs de l’hôpital une atmosphère de silence et de vide sidéral que nous ne comprenions pas. Nous étions dans l’attente d’une guerre qui n’avait pas encore commencé et dont beaucoup (moi y compris) n’étaient pas sûrs qu’elle viendrait, surtout avec une telle férocité.

La guerre a éclaté et les batailles sont ininterrompues jour et nuit. L'un après l'autre, les pauvres malheureux se présentent aux urgences. Ils ont tout, sauf des complications d'une grippe saisonnière. Arrêtons de dire que c'est une mauvaise grippe.

Aujourd’hui, le besoin de lits se fait sentir avec une intensité dramatique. L’un après l’autre, les services se remplissent à un rythme impressionnant. Les panneaux d’affichage avec les noms des patients sont désormais tous rouges. Il y a le diagnostic, qui est toujours le même : pneumonie interstitielle bilatérale. Maintenant, dites-moi quel virus grippal provoque une tragédie aussi rapide.

Le Covid-19 provoque une grippe banale chez de nombreux jeunes, mais chez de nombreuses personnes âgées (et pas seulement) un véritable Syndrome Respiratoire Aigu Sévère, car il arrive directement dans les alvéoles des poumons et les infecte, les rendant incapables de remplir leur fonction.

Je vous assure également que lorsque vous voyez des jeunes qui se retrouvent en soins intensifs, intubés, mis à plat ventre ou pire, en ECMO (Oxygénation par membrane extra-corporelle : une machine pour le pire des cas, qui extrait le sang, le ré-oxygène et le renvoie au corps, en attendant que l’organisme, si tout va bien, guérisse les poumons), toute cette tranquillité d’esprit en raison de votre jeune âge s’évanouit.
Et bien qu’il y ait encore des gens sur les réseaux sociaux qui se vantent de ne pas avoir peur et qui protestent car leurs habitudes de vie sont changées, la catastrophe épidémiologique est là. Et il n’y a plus de chirurgiens, d’urologues, d’orthopédistes, nous ne sommes que des médecins qui font soudain partie d’une seule équipe pour faire face à ce tsunami qui nous a submergés.

Les cas se multiplient, nous arrivons au rythme de 15-20 hospitalisations par jour, toutes pour la même raison. Les résultats des prélèvements se succèdent désormais : positifs, positifs, positifs. Soudain, la salle des urgences est dans le chaos. Des consignes d’urgence sont émises : de l’aide est nécessaire dans la salle d’urgence.

L’écran du PC avec les motifs d’accès est toujours le même : fièvre et difficultés respiratoires, fièvre et toux, insuffisance respiratoire, etc. Examens, radiologie, toujours avec la même phrase : pneumonie interstitielle bilatérale. Tous doivent être hospitalisés. Une personne est déjà à intuber et part en soins intensifs. Pour d’autres, cependant, il est trop tard. L’unité de soins intensifs finit saturée. Chaque appareil respiratoire devient comme de l’or. Les salles d’opération qui ont maintenant suspendu leur activité non urgente deviennent des lieux de soins intensifs qui n’existaient pas auparavant.

J’ai trouvé incroyable la façon dont nous avons pu mettre en œuvre en si peu de temps un déploiement et une réorganisation des ressources aussi bien ajustés pour nous préparer à une catastrophe d’une telle ampleur. Et chaque réorganisation des lits, des services, du personnel, des équipes et des tâches est constamment revue jour après jour pour essayer de tout donner et même plus. Ces services qui semblaient auparavant fantomatiques sont maintenant saturés, prêts à essayer de donner le meilleur pour les malades, mais ils sont épuisés. Le personnel est épuisé. J’ai vu de la fatigue sur des visages qui ne savaient en réalité pas ce que c’était vraiment malgré la charge de travail déjà épuisante qu’ils avaient. J’ai vu des gens s’arrêter au-delà de leurs heures habituelles de travail, faisant des heures supplémentaires désormais habituelles. J’ai vu de la solidarité de nous tous, qui n’avons jamais manqué d’aller voir nos collègues internistes pour leur demander « que puis-je faire pour vous maintenant? » ou « laissez ce patient, je m’en occupe. » Les médecins qui déplacent les lits et transfèrent les patients, qui administrent des thérapies à la place des infirmières. Des infirmières qui ont les larmes aux yeux, car nous ne pouvons pas sauver tout le monde et les paramètres vitaux de plusieurs patients révèlent en même temps un destin déjà scellé. Il n’y a plus de quarts de travail, d’horaires…

La vie sociale est suspendue pour nous. Je me contente de quelques photos de mon fils que je regarde entre les larmes, et de quelques appels vidéo.
Alors, soyez donc patients vous aussi, vous qui ne pouvez pas aller au théâtre, aux musées ou à la salle de sports. Essayez d’avoir pitié pour cette myriade de personnes âgées que vous pourriez exterminer.

S’il vous plaît, écoutez-nous, essayez de sortir de chez vous uniquement pour les choses indispensables.
N’allez pas en masse faire des stocks dans les supermarchés : c’est la pire des choses, car de cette façon vous vous concentrez et le risque de contact avec des personnes infectées qui ne savent pas qu’elles le sont est plus élevé. Vous pouvez y aller comme vous le faites habituellement. Peut-être que vous avez un masque normal (même ceux qui sont utilisés pour effectuer certains travaux manuels) : mettez-le. Ne recherchez pas les FFP2 ou FFP3. Ceux-ci devraient nous servir à nous, et nous commençons à avoir du mal à les trouver. Désormais, nous avons dû optimiser leur utilisation, et ne les utiliser que dans certaines circonstances.

Eh oui, à cause de la pénurie de certains équipements, moi et beaucoup d’autres collègues sommes certainement exposés malgré tous les moyens de protection dont nous disposons. Certains d’entre nous ont déjà été infectés malgré les protocoles. Certains collègues infectés ont également infecté des membres de leurs familles, et certains membres de leur famille luttent déjà entre la vie et la mort »
.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 16-03-2020 à 14:23:39   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine va prendre des mesures pour aider l'Espagne à combattre l'épidémie de COVID-19


https://www.globaltimes.cn/content/1182712.shtml
Source: Xinhua Publié: 2020/3/16 8:11:54


Le conseiller d'État chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi. Photo: Xinhua


Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré dimanche que la Chine entreprendrait une série d'actions pour aider l'Espagne à lutter contre l'épidémie de COVID-19.
Wang a fait ces remarques lors d'une conversation téléphonique avec le ministre espagnol des Affaires étrangères Arancha Gonzalez Laya à la demande de ce dernier.
Il a déclaré que la Chine avait décidé de fournir d'urgence un lot de fournitures médicales en fonction des besoins de l'Espagne et d'ouvrir des canaux commerciaux pour que l'Espagne puisse importer les équipements de protection individuelle et les matériels médicaux dont elle avait un besoin urgent.
La Chine encouragera également les villes sœurs d'Espagne en Chine et les entreprises chinoises à offrir de l'aide, et se tient prête à améliorer le partage d'expérience, à coordonner et à organiser des experts médicaux des deux côtés pour organiser des vidéoconférences, et à envisager d'envoyer des groupes d'experts médicaux à un moment approprié, a ajouté Wang.

La Chine a fait des progrès importants dans la lutte contre l'épidémie et la victoire de la défaite de la maladie est en vue, a déclaré Wang, ajoutant que l'épidémie n'a pas de frontière et que le monde voit les épidémies avec plusieurs sources et en plusieurs points.
Notant la croissance rapide des cas confirmés de la nouvelle maladie à coronavirus en Espagne, il a une nouvelle fois exprimé sa sympathie au peuple espagnol.
Au début de l'épidémie, la Chine, de manière ouverte et transparente, s'est engagée dans la coopération internationale dans la bataille du COVID-19 et agit de manière responsable pour la santé et la sécurité du peuple chinois ainsi que des peuples du monde entier, a-t-il dit.
La Chine consolide ses progrès dans la bataille, et en même temps, elle est prête à fournir l'aide nécessaire en fonction des besoins des autres pays, a-t-il ajouté.
Comme l'humanité est une communauté avec un avenir commun, la lutte contre l'épidémie de COVID-19 est une responsabilité commune de tous les pays, a déclaré Wang, notant que les pays devraient unir leurs efforts et continuer à lutter contre l'épidémie jusqu'à la fin, aussi longtemps car il y a un pays encore sous la menace de la maladie.

Gonzalez est très élogieux sur les progrès positifs que la Chine a réalisés dans la lutte contre la maladie. Au nom du gouvernement espagnol, il a également exprimé sa gratitude pour le soutien et la sympathie de la Chine pour ses efforts dans la bataille.
Le gouvernement espagnol prend des mesures énergiques pour contenir la propagation de la maladie, tandis que le pays est confronté à des difficultés telles que la pénurie de fournitures médicales, a déclaré Gonzalez.
Il espérait que la partie chinoise pourrait fournir un soutien, y compris des fournitures médicales, affirmant que son pays était prêt à organiser des réunions vidéo avec les médecins spécialistes des deux pays avec la Chine et était prêt à apprendre l'expérience de la Chine dans la lutte contre la maladie.
L'Espagne s'oppose à tout acte visant à stigmatiser le virus et apprécie hautement la contribution des Chinois d'outre-mer en Espagne au développement du pays ainsi qu'à la prévention et au contrôle de l'épidémie, a-t-il déclaré, ajoutant que l'Espagne fournira des soins médicaux et des services sociaux adéquats pour garantir leur santé et leur sécurité.

M. Wang a déclaré que la Chine et l'Espagne ont maintenu une amitié à long terme et que les deux parties se comprennent et se soutiennent toujours, ajoutant que la Chine n'oubliera pas la précieuse compréhension et le soutien de l'Espagne pour la lutte de la Chine contre l'épidémie.
Wang a dit qu'il pensait que dans la lutte commune contre l'épidémie, l'amitié traditionnelle entre le peuple chinois et le peuple espagnol sera encore approfondie et les deux pays ''
La partie chinoise continuera de faire tout son possible pour protéger la santé et la sécurité des ressortissants espagnols en Chine, a déclaré Wang, exprimant son espoir que le gouvernement espagnol attachera une grande importance à la santé et à la sécurité de tous les citoyens chinois en Espagne et leur fournira soins médicaux nécessaires.

M. Wang a déclaré qu'il souhaitait que l'Espagne, avec les efforts conjoints de tous les milieux, surmonte rapidement l'épidémie.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
344 messages postés
   Posté le 16-03-2020 à 16:02:10   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Là j’avoue que l’Espagne sont pas dans la merde. Là je soutiens la chine à 100% (J'espère juste que ça arrêtera la cession de la catalogne.)

Et bon courages aux médecins Italiens.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13036 messages postés
   Posté le 16-03-2020 à 23:44:36   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les USA ne vont pas tarder à suivre le mouvement :
https://youtu.be/_Dat6z5SSjM

Et quand on sait la situation sanitaire aux USA ...https://youtu.be/B_Lv7yc6er0.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5Page précédentePage suivante
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  la crise du capitalisme  le covid-19 accélère l'histoireNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum