Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  A bas l'impérialisme français ! 

 Halte à la soumission à l'hégémonisme !

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8Page précédentePage suivante
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15951 messages postés
   Posté le 16-03-2021 à 10:14:54   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-des-millions-de-vaccins-astrazeneca-inutilises-aux-etats-unis_4333883.html

Covid-19 : des millions de vaccins AstraZeneca inutilisés aux États-Unis

Les États-Unis disposent d’un stock de 30 millions de doses du vaccin anti-Covid-19 d’AstraZeneca, inutilisées car non homologuées. L’Union européenne, pénalisée par les retards de livraison du laboratoire, espère pouvoir les récupérer.

L. de La Mornais (voir la vidéo sur le site)
franceinfo
France Télévisions
Mis à jour le 15/03/2021 | 11:51


Il y a bien 30 millions de doses du vaccin contre le Covid-19 d’AstraZeneca qui dorment dans un entrepôt de l’Ohio. Dans le Maryland, tous les composés pour fabriquer d’autres millions de doses de ce vaccin se trouvent également dans un bâtiment. Le sérum n’est pas encore homologué aux États-Unis. L’Union européenne aimerait récupérer ces doses et en a fait la demande à Washington.

La France déçue
Mais Joe Biden a poliment décliné. Ces vaccins font partie de la réserve stratégique américaine. Le président démocrate s’est engagé à faire vacciner tous les Américains d’ici la fin du printemps. Peut-être qu’une fois que cela aura été fait, il pourra distribuer des doses à l’Europe, suppose l’envoyé spécial de France Télévisions aux États-Unis, Loïc de La Mornais. Le gouvernement français s’est dit extrêmement déçu. Mais ce sera l’Amérique d’abord, conclut-il.

Le JT

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15951 messages postés
   Posté le 16-03-2021 à 10:57:31   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La réaction de l'Inde nous dit que l'alliance anti chinoise calculée par Biden pour encercler la Chine risque de rencontrer des obstacles, à cause du principe les USA d'abord . L'hégémonisme n'est pas un vain mot.
On peut se demander si la pénurie de composants électroniques destinés aux voitures n'est pas liée au blocus initié par Trump et poursuivi par Biden.
Les infos documentées seraient bienvenues.


https://fr.sputniknews.com/international/202103151045353284-le-controle-americain-des-exportations-plane-t-il-comme-une-menace-sur-la-production-de-vaccins/

Le contrôle américain des exportations plane-t-il comme une menace sur la production de vaccins?

15.03.2021
Par Julia Belyakova

Alors que l'UE est confrontée à des retards de livraison dus notamment à la législation américaine, les entreprises pharmaceutiques indiennes ont tiré la sonnette d’alarme en affirmant que la production mondiale de vaccins contre le coronavirus était menacée par le contrôle des exportations américaines, fait savoir le Financial Times.
Des retards de livraison de vaccins ont déjà touché l’Europe. De ce fait, l’Inde a alerté contre les obstacles à la production de vaccins, notamment AstraZeneca et Johnson & Johnson, à cause de la législation américaine, le Defense Production Act. Ce dernier pourrait empêcher l’exportation de certains produits nécessaires à la fabrication non seulement de vaccins contre le Covid-19 mais aussi contre d’autres maladies.


Ainsi, Adar Poonawalla, le directeur exécutif de Serum Institute, le plus grand fabricant mondial de vaccins, a attiré l’attention sur le fait que les efforts mondiaux de vaccination pourraient être sapés par la loi américaine, qui permet aux entreprises de mettre en avant et honorer d’abord des commandes pour des besoins militaires du gouvernement du pays. De ce fait, les fournisseurs américains peuvent notamment avoir des difficultés pour honorer leurs commandes d’export. Selon lui, pour produire le vaccin Novavax, l'institut indien a besoin de matières premières venant des États-Unis. S’il n’est pas en mesure d’en obtenir, ce sera un facteur majeur de limitation de la production.
À son tour, Mahima Datla, la directrice exécutive de l’entreprise Biological E, qui produit le vaccin Johnson & Johnson, a évoqué le même problème lié à des livraisons de commandes à des fournisseurs américains. Son entreprise Biologique E, basée à Hyderabad, fournit des vaccins à l'OMS et à l'Unicef pour distribution dans le monde entier.
Les composés qui sont un élément crucial de la production de vaccins comprennent les matières plastiques telles que les fermenteurs jetables et les sacs fabriqués par un nombre limité d'entreprises. Certains fabricants de vaccins ont presque arrêté la production en raison du manque de ces matériaux. Il y a aussi besoin d’agents réactifs de laboratoire, utilisés pour des tests chimiques, a-t-elle ajouté.
Mahima Datla a appelé à une coopération internationale urgente, soulignant que cette situation «va non seulement rendre difficile la production des vaccins anti-Covid, mais à cause de cela, ceci rendra la fabrication de vaccins de routine extrêmement difficile».

Les statistiques sur les contrats à l’export des USA
Alors que ces soucis ont été évoqués par l’Inde, les producteurs de vaccins élaborés aux États-Unis à ce jour ont déjà des contrats importants à l’export avec de nombreux pays. Ainsi, ils ont un contrat pour 400 millions de doses de vaccin Johnson & Johnson pour l’Europe, selon les données récoltées par l’Unicef. Ces statistiques sont basées sur le nombre total de doses réservées par les pays et unions. Cependant, la grande majorité de ces doses n'ont pas encore été produites et livrées.
Pour le vaccin Pfizer par exemple, l’Union européenne a réservé plus de 500.000 doses, alors que 40 millions de doses sont prévues pour la plateforme internationale Covax.
Parmi d’autres, plus de 400 millions de doses de vaccin Moderna sont réservées à l’Union européenne, plus de 15 millions au Royaume-Uni et environ 60 millions au Brésil.
Plus de 137 contrats de livraisons de vaccins étaient conclus au début du mois de mars 2021, selon les informations relayées par Bloomberg.

Defence Production Act of 1950
Le Président états-unien Joe Biden et son prédécesseur Donald Trump ont tous les deux fait appel au Defence Production Act, mis en place à l’époque de la guerre de Corée, pendant la pandémie pour sécuriser les approvisionnements prioritaires de matériaux nécessaires pour gérer la crise sanitaire dans le pays. Joe Biden a notamment signé le 31 janvier un décret invoquant le Defence Production Act of 1950 pour augmenter la production d’équipements nécessaires à la vaccination dans le cadre de son plan de lutte contre la pandémie.

L'administration Trump a aussi utilisé le Defense Production Act pour encourager la production de ventilateurs, de masques et d'autres articles. Toutefois, selon ses détracteurs, la loi n'a pas été suffisamment appliquée.
Mais tandis que les les États-Unis ont commandé plus que suffisamment de doses pour chaque adulte du pays, les fournisseurs américains se battent pour exécuter des contrats à l'extérieur du pays.
Adopté le 8 septembre 1950, au début de la guerre de Corée, le Defense Production Act permet aux autorités de charger les sociétés privées d’accélérer la production et les livraisons de produits concrets en cas de situation d’urgence.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15951 messages postés
   Posté le 17-03-2021 à 09:18:15   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La lettre de l'envoyé chinois au sénateur français au sujet du voyage dans l'île de Taiwan prévoit un `` avertissement mesuré ''

Par Deng Xiaoci
Publié: 16 mars 2021 21:57
https://www.globaltimes.cn/page/202103/1218585.shtml

Une lettre de l'ambassadeur chinois en France Lu Shaye au sénateur français Alain Richard, qui prévoit de se rendre sur l'île de Taiwan cet été, était un "avertissement mesuré", ont déclaré les observateurs chinois, notant que l'homme politique français prenait une voie opportuniste :remettre en cause les résultats de l'intégrité souveraine de la Chine concernant l'île au nom des intérêts individuels et au détriment des relations amicales entre la Chine et la France.

Citant le site d'information français La Lettre A, certains médias taïwanais ont rapporté que Lu avait envoyé une lettre "dure" à Richard le 18 février dans le but de faire pression sur le sénateur français, qui est également à la tête du "Groupe d'amitié taïwanais du Sénat français" », pour annuler le projet de visite de l'organisation cet été.

Dans la lettre, Lu a condamné le voyage et a déclaré qu'il constituerait une menace pour la situation actuelle à travers le détroit, tout en soulignant qu'il enverrait un mauvais message aux forces sécessionnistes de l'île. Lu a également exhorté la France à éviter tout engagement officiel avec l'autorité du Parti démocratique progressiste (DPP) à Taiwan sous quelque forme que ce soit.

C'est une décision typique des médias sécessionnistes bornés à Taiwan de dépeindre l'île comme une victime, a déclaré mardi Wang Jianmin, un expert des affaires taïwanaises à l'Académie chinoise des sciences sociales au Global Times.

Réitérer la position politique cohérente et claire de la Chine sur la question de Taiwan sous la forme d'une lettre personnelle est une approche mesurée, qui est appropriée dans ce cas, sinon il y aurait eu une déclaration officielle de l'ambassade, a déclaré Wang.
C'est également un avertissement très courtois adressé au sénateur français, lui rappelant de ne pas prendre une voie opportuniste sur les résultats financiers de la Chine en matière de souveraineté, ni de ruiner les liens chaleureux entre la Chine et la France.

Les observateurs ont noté que l'autorité du DPP à Taiwan a investi massivement dans la soi-disant «diplomatie» au niveau parlementaire afin de se tromper et d'oublier le fait qu'il n'y a qu'une seule Chine dans le monde.
Wu Chih-chung, " le représentant diplomatique de Taiwan en France ", a qualifié Richard de sénateur respecté et ami de l'île. Richard, qui a été ministre français de la Défense de 1997 à 2002, a visité l'île de Taïwan en 2015 et 2018 en tant que sénateur et chef du « Groupe d'amitié du Sénat français à Taiwan ».

Cependant, lors d'un entretien avec china.com.cn en 2019, Richard a salué l'initiative de la Ceinture et de la Route proposée par la Chine comme une démonstration de la volonté de la Chine de s'ouvrir.
Une telle influence contradictoire dans les positions politiques montre un manque de crédibilité chez un tel politicien, a déclaré Wang.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15951 messages postés
   Posté le 19-03-2021 à 15:59:59   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L’Occident fait une réaction pathologique au vaccin Spoutnik-V


DANIELLE BLEITRACH 19 MARS 2021 https://histoireetsociete.com/2021/03/19/loccident-fait-une-reaction-pathologique-au-vaccin-spoutnik-v/

Il faut se faire une raison constate Timofei Bordatchev, l’auteur de l’article quand on est dans le capitalisme ça se passe comme ça… Comme nous Russes sommes restés d’incorrigibles soviétiques, nous espérons toujours que “les grandes puissances” vont changer mais non chaque fois c’est pire et puis il faut bien dire que puisque nous avons fait l’idiotie d’être nous mêmes des capitalistes y a pas de raison de le leur reprocher.
Je résume mais c’est à peu près ça et l’auteur est loin d’être communiste, c’est un “patriote” soutien de Poutine et qui ne craint pas les contacts non seulement avec les souverainistes français mais y compris avec le club de l’horloge. D’où la conclusion résignée que bien que pensant que l’URSS était meilleure, il faut se faire une raison avec le marché. L’idée de Poutine, celui qui ne regrette pas l’URSS n’a pas de cœur, celui qui la regrette n’a pas de cervelle. (note de Danielle Bleitrach et traduction de Marianne Dunlop)


15 mars 2021

https://vz.ru/opinions/2021/3/15/1089416.html

Chaque choc d’envergure ou d’importance mondiale provoque inévitablement une vague d’espoir que les grandes puissances seront en mesure de limiter leurs intérêts égoïstes et de s’attaquer au problème ensemble. Cependant, cet espoir est presque toujours déçu. De plus, nous constatons qu’à mesure que l’ordre international de l’après-guerre froide disparaît, il y a de moins en moins de place pour la coopération. En fait, lorsque les États-Unis ont refusé de suspendre la pression des sanctions contre l’Iran ou la Corée du Nord pendant la pandémie, comme le suggérait la Russie, tout était déjà clair: les pays occidentaux utiliseraient le défi commun pour renforcer et affaiblir les autres.

L’apparition des premières vaccinations contre le virus a de nouveau suscité des espoirs de coopération. Mais maintenant, chaque jour sont annoncées de nouvelles décisions ou actions des pays occidentaux dans la «guerre des vaccins» qu’ils mènent contre la Russie. L’Union européenne va instaurer des “passeports de vaccination” sur son territoire pour les citoyens souhaitant voyager et il ne sera possible d’obtenir un tel document que s’il s’agit d’une vaccination approuvée par l’Agence médicale européenne (EMA). Plus l’EMA tardera à approuver le vaccin russe, plus les citoyens de l’UE choisiront entre Spoutnik et la possibilité de se rendre dans un pays voisin de l’UE.

De plus, cela s’appliquera également aux ressortissants de pays tiers. Une excellente opportunité de «punir» les citoyens de ces États qui préfèrent se tourner vers la Russie, plutôt que d’attendre un vaccin occidental inconnu.

L’annonce que Spoutnik est plus efficace et plus sûr que les vaccins occidentaux se confirme chaque jour, et la lutte contre lui devient une priorité bien plus importante pour Bruxelles que le taux de vaccination des citoyens de l’UE. Ce n’est certainement pas surprenant. En fin de compte, prendre soin des entreprises de l’UE, quels que soient leur professionnalisme et leur efficacité, est la tâche la plus importante des fonctionnaires bruxellois.

Des absurdités évidentes sont utilisées, rappelant ce que l’on appelait auparavant la «pensée soviétique». Ce ne sont plus seulement des ministres, Dieu me pardonne, lituaniens, mais la chef de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qui s’étonne que la Russie offre Spoutnik aux pays étrangers alors qu’elle n’a pas encore vacciné tous ses citoyens. Vous imaginez peut-être qu’il y a au moins un pays produisant un vaccin contre le coronavirus qui aurait terminé la vaccination chez lui. Un tel pays n’existe pas. Et surtout,il n’a jamais été question que la Russie exporte des millions de doses de ses vaccins dans les pays de l’UE, mais seulement la possibilité donnée à ces pays de fabriquer le vaccin russe dans leurs propres installations de production. Nous voyons ainsi que le non-sens et la vulgarité n’existent pas qu’à Kiev ou Vilnius, mais qu’on les rencontre aussi chez des politiciens européens tout à fait respectables.

Photo: Adel Ezzine / Global Look Press

Tout cela provoque une variété de théories du complot, faciles à croire, sachant quel rôle jouent les laboratoires pharmaciens dans le système de corruption politique en Europe et aux États-Unis. Ce genre d’intrigues est traditionnellement présent dans toutes sortes de littérature de divertissement. Compte tenu de l’ampleur de la pandémie du coronavirus et de l’importance qu’elle a acquise dans les affaires mondiales, à un niveau spéculatif, les pronostics les plus terribles sur ce qu’ils pourraient faire dans la compétition avec la Russie sont permis.

De plus, des accusations contre Moscou selon lesquelles elle discréditerait les vaccins occidentaux ont déjà été formulées. Et tout le monde sait par l’expérience passée que si les États-Unis et leurs alliés accusent quelqu’un de comportement indélicat, cela signifie qu’ils le font eux-mêmes. Par exemple, la méthode de la «guerre hybride», élaborée par l’Occident depuis longtemps, a été appelée pour les médias et experts impressionnables «la doctrine Gerassimov». Dans l’ensemble, nos partenaires occidentaux sont constants dans leur capacité à prétendre que la guillotine et la chambre à gaz ont été inventées à Kostroma.

À quoi nous attendions-nous réellement? La Russie continue de bénéficier des avantages de sa participation au marché mondial et ne devrait pas s’étonner que des méthodes de concurrence lui soient appliquées. Malgré le conflit diplomatique avec les États-Unis et leurs alliés, la confrontation quasi ouverte avec l’OTAN et toutes sortes de pressions économiques, l’économie russe fait partie des liens économiques mondiaux et n’a pas l’intention de les rompre. De plus, chaque nouveau tournant dans la destruction du monopole occidental sur la gestion des marchés mondiaux ouvre de nouvelles opportunités pour la Russie et ses entreprises.

Une «guerre des vaccins» de l’Occident contre l’URSS était impossible parce que l’Union soviétique ne faisait pas partie du marché mondial. L’interaction entre l’URSS et l’Occident a toujours été limitée et toujours facile à gérer. Dans les pays et régions où l’URSS dominait, il n’y avait pour ainsi dire pas de concurrence. Dans les pays du tiers monde, l’Europe et les États-Unis pouvaient coopérer avec Moscou, car ils comprenaient qu’elle ne pouvait pas réellement leur faire concurrence dans le cadre d’une économie de marché libre. Des cas particuliers de pénétration de la médecine soviétique dans des pays que l’Occident considérait comme «leur domaine» ne menaçaient en rien les entreprises européennes et américaines, l’URSS était marginale et fournissait souvent son aide gratuitement.

Tout a changé lorsque la Russie est devenue une économie de marché. De plus, le monopole de l’Occident avait déjà été détruit par la Chine, que les États-Unis eux-mêmes avaient fait monter dans leur propre intérêt. Soit dit en passant, l’Occident ne s’en est pas encore rendu compte et pense donc que la Russie devrait «s’effondrer» sous la pression des soi-disant sanctions.

Mais en même temps, cela signifie que nous ne devons compter sur aucune indulgence ou être surpris face aux méthodes les plus drastiques. C’est la Chine qui est entrée sur le marché mondial dans des conditions de faveur maximale des États-Unis – cela les a aidés à combattre l’URSS dans les années 1970-1980. Aujourd’hui, la situation est différente – il ne reste qu’un seul groupe de pays dans l’économie et la politique mondiale, qui cherche à s’opposer à tous les autres et à freiner leur développement. Ces pays sont plus ou moins capables de mener des politiques non hostiles les uns envers les autres. Bien qu’ici le gage d’amitié soit la subordination de tous aux États-Unis.

Comme pour tout le monde, le monde est en effet revenu à son état habituel de lutte de tous contre tous, où le potentiel de miséricorde et de coopération est extrêmement limité. Qu’est-ce que cela signifie pour la Russie? Seulement la nécessité de poursuivre une politique qui suive le principe de «faire ce que vous devez et être ce que vous êtes». Il n’y a pas lieu de paniquer que l’Occident dénigre l’une de nos réalisations. Il le fera quand même, mais il recevra en plus une satisfaction morale.

Malgré toute la composante éthique de l’histoire de la promotion des vaccins russes dans le monde, ce qui se passe n’est qu’un des premiers exemples de ce qui nous attend dans le futur. Le vaccin contre le coronavirus est un nouveau produit d’exportation pour la Russie par rapport aux habituels armes, ressources énergétiques ou produits agricoles. Personne en Occident n’attendait une telle énergie de Moscou, et les raisons de l’irritation sont compréhensibles. Ici, ce n’est pas seulement le chef de la Commission européenne qui sera obligé d’emprunter le langage de la propagande soviétique.

Cela signifie-t-il que les États modernes sont généralement incapables de faire quoi que ce soit qui tienne compte de considérations altruistes ou de la plus simple miséricorde? Non, ce n’est pas le cas. Premièrement, parce que c’est ce que la Russie fait plus souvent que les autres. Deuxièmement, parce que la concurrence avec les vaccins russes obligera l’Occident à faire au moins quelque chose pour les pays en développement. Sous la pression des circonstances, les États, comme les personnes, peuvent être hypocrites. Mais l’hypocrisie vaut toujours mieux que le cynisme complet – elle vous permet au moins parfois de répondre aux attentes des autres.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15951 messages postés
   Posté le 23-03-2021 à 23:15:07   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le ton a monté dans les chancelleries européennes après la gifle infligée à des anti-chinois notoires et à des entités européennes. Il est certain que la Chine ne reculera pas après puisque l'UE a pris l'initiative des propres sanctions à la demande des USA.
Reste à savoir jusqu'où monteront les aboiements occidentaux. Pour la Chine la caravane passe.



Les contre-mesures de Pékin contre l'UE déclenchent une réaction en chaîne, de nombreux pays européens convoquent d'urgence des ambassadeurs chinois

global
Écrit par: Sun Wei - dnews
23/03/2021 23:59:01


Le 23 mars, l'Union européenne (UE), les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada ont successivement annoncé des sanctions à l'encontre de responsables et d'entités chinoises. Lorsque Pékin a annoncé des contre-mesures contre 10 responsables de l'UE et quatre organisations, la France a annoncé qu'elle convoquerait les Chinois. L'Allemagne suivit également le rythme de la France et convoqua l'ambassadeur de Chine.

Le ministère allemand des Affaires étrangères a déclaré que l'Allemagne avait convoqué l'ambassadeur chinois pour des «pourparlers d'urgence» le 23 mars après que la Chine eut imposé des sanctions à l'Union européenne. "L'ambassadeur chinois Wu Ken a été appelé à une réunion d'urgence avec le secrétaire d'Etat allemand Miguel Berger."
Berger a déclaré que les sanctions chinoises étaient une escalade inappropriée, qui rendra les relations entre l'UE et la Chine plus tendues.
Le ministère allemand des Affaires étrangères a appelé la Chine à «lever immédiatement ces restrictions» .

Le 22 mars, le ministère français des Affaires étrangères a déclaré qu’il avait convoqué un ambassadeur chinois concernant la menace de la Chine d’insulter les parlementaires et les chercheurs français et la décision de Pékin de sanctionner les fonctionnaires de l’UE.
L'ambassade de Chine en France a directement répondu ce jour-là, affirmant qu'en raison du calendrier, l'ambassadeur de Chine en France, Lu Shaye, ne se rendrait pas au ministère français des Affaires étrangères. Le 23 mars, il se rendra au ministère français des Affaires étrangères pour faire des représentations sur les sanctions de l'UE contre les individus et les entités chinoises et la question de Taiwan.

En plus de l'Allemagne et de la France, la Belgique, le Danemark, la Lituanie et d'autres pays ont convoqué des ambassadeurs chinois. Le Ministère danois des affaires étrangères a convoqué des ambassadeurs chinois le même jour et a protesté contre le fait qu'une institution créée par l'ancien Premier ministre danois était inclus dans la liste des sanctions par Pékin, tandis que la Lituanie a protesté auprès de l'ambassadeur de Chine en Lituanie Shen Zhifei au sujet de l'inclusion d'un membre de la Chambre des communes sur la liste des sanctions de la Chine.

Le 22 mars, l'Union européenne a annoncé des sanctions contre quatre responsables chinois et une entité sur la question du Xinjiang. Par la suite, les États-Unis, la Grande-Bretagne et le Canada ont rejoint les rangs des sanctions contre la Chine.
Après l'annonce des sanctions par l'UE, Pékin a rapidement riposté et annoncé qu'elle imposerait des sanctions aux institutions et au personnel concernés de l'UE. La liste des sanctions comprend 10 membres du personnel et 4 entités. Y compris 8 membres du Parlement européen, des parlements néerlandais, belge et lituanien, le chercheur allemand Adrian Zenz, le chercheur suédois Bjorn Jerden, le Comité politique et de sécurité du Conseil européen et le Sous-comité des droits de l'homme du Parlement européen.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15951 messages postés
   Posté le 25-03-2021 à 07:38:41   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Clément Beaune, Macron et la bourgeoisie européenne : paillassons des USA !



Convoqué par l'intelligent Le Drian à propos des sanctions sur les "chercheurs" et des entités de l'UE, l'ambassadeur de Chine répond dans un tweet :

L’Ambassadeur LU Shaye ne s’est pas rendu aujourd’hui au MAE français en raison d’agenda. Demain, il s’y rendra pour entreprendre des démarches auprès de la partie française sur les sanctions imposées par l’UE aux individus et aux entités chinois et les questions liées à Taiwan.

En d'autres termes Le Drian attend dans l'antichambre et la Chine définit l'ordre du jour.
A quoi Clément Beaune, le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, réagit sur France info le mardi 23 mars 2021. «Ni la France ni l'Europe ne sont des paillassons»

Précisément il s'agit bien de paillassons.

N'est-ce pas l'atlantisme forcené de l'UE et du gouvernement français entre autres, dans le choix exclusif de vaccins anglo-saxons, qui sont à l'origine de la foirade sans précédent de la vaccination ?


________________



Exclusif: l'envoyé chinois proteste contre les méfaits de la France lors d'une réunion prévue avec une `` forte odeur de poudre à canon '': source

Par Chen Qingqing et Bai Yunyi
Publié: 25 mars 2021 00:01





L'ambassadeur de Chine en France a fait des représentations solennelles sur la question de Taiwan et la dernière sanction de l'UE contre la Chine au Xinjiang lors d'une réunion très intense avec le ministère français des Affaires étrangères mardi lorsque le responsable chinois a dénoncé une série de méfaits de la France, défendant fermement la Chine. position et critiquant durement la France pour avoir empoisonné les relations bilatérales, a appris le Global Times.

Lu Shaye, un diplomate chinois franc, a rencontré mardi son homologue français au Quai d'Orsay, et il a exprimé une forte opposition aux dernières initiatives des responsables, institutions et fonctionnaires français en violation du principe d'une seule Chine, y compris le représentant de Taipei. bureau en France utilisant à tort «des titres et des véhicules diplomatiques»,

Le Global Times a appris que Wu Chih-chung, du bureau de représentation de Taipei en France, s'est ouvertement prétendu "comme étant le pseudo-ambassadeur", et a utilisé une plaque diplomatique pour le véhicule, accrochant "le drapeau de l'île", ce que les Chinois L'ambassade en France a protesté, mais la France n'a pas pris cette protestation au sérieux.

Au lieu de parler en français, Lu a exprimé son point de vue en chinois, alors que la situation devenait très intense, avec "une forte odeur de poudre à canon", a déclaré une source proche du dossier au Global Times, qui a préféré ne pas être nommée.

Cependant, certains médias français ont dépeint un autre scénario de la réunion en disant que les scènes de "convocation des ambassadeurs chinois" se sont déroulées en Europe, à la suite des contre-mesures du gouvernement chinois aux sanctions de l'UE contre les individus et entités chinois au Xinjiang. "Le plus spectaculaire a été à Paris, où le ministère français des Affaires étrangères a vivement sermonné Lu, l'accusant" d'insultes, d'invectives et de menaces "contre un chercheur et des parlementaires", selon un rapport de l'AFP.

Cependant, la source a déclaré que la situation était différente de ce qui a été décrit par les médias français. "Lu s'y est rendu comme prévu. Il était très en colère, dénonçant sévèrement une série d'actes et de méfaits de la France, qu'il pense être une tentative d'empoisonner les relations sino-françaises", a déclaré la source.

Le diplomate chinois a également exprimé de sérieuses inquiétudes concernant les sanctions de l'UE contre la Chine, rappelant que la réaction de Pékin est raisonnable et justifiée. "Ce que Paris a fait, c'est nuire à l'environnement amical entre les deux pays, et ce que l'ambassade de Chine a fait a été de sauvegarder la base politique et l'environnement des relations", a déclaré la source.

Lu a obtenu un large soutien du public chinois après avoir repoussé les propos et actes radicaux de certains politiciens et pseudo-érudits français sur les affaires intérieures de la Chine au Xinjiang, et ignoré les plaintes françaises concernant la rhétorique ferme de Lu contre ces soi-disant savants.


Edité le 25-03-2021 à 08:37:55 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15951 messages postés
   Posté le 25-03-2021 à 14:25:01   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

CHINE / USA – multilatéralisme / hégémonisme – il n’y a pas de troisième voie


L’escalade diplomatique entre la Chine Populaire et les bourgeoisies européennes démontre sous un autre angle que la voie « médiane » de Macron n’a pas d’autre issue que le camp de l’hégémonisme. En choisissant ce camp-là la bourgeoisie creuse une nouvelle voie d’eau dans sa périssoire.

L’ATLANTISME FORCENE DES BOURGEOISIES EUROPEENNES ENGENDRE L’ECHEC SANITAIRE, LA CRISE ECONOMIQUE ET LA GUERRE.


L’échec sanitaire, dû entre autres au choix exclusif de vaccins anglo-saxons, a enchaîné l’UE au bon vouloir des fabricants US et anglais.
La crise économique qui pourrait s’abattre sur l’UE est déjà alimentée, encore une fois, par la dette astronomique des USA.
Enfin l’alliance atlantique est la seule solution pour les USA de s’opposer militairement à la Chine. Elle est donc un vecteur de guerre mondiale.

Encore une fois la « gauche », y compris dans les colonnes de l’Humanité, aboie avec les loups et dans le meilleur des cas prétend se tenir à l’abri sur le trottoir.
Il n’y a pas davantage de place sur le trottoir que dans la troisième voie de Macron.

Les groupes ml, qui font les canards sur le conflit entre l’hégémonisme US et la République Populaire de Chine, n’ont pas adopté une position différente. La théorie du « tous impérialistes » prend ses racines dans l’hitléro-trotskisme lors de l’agression hitlérienne contre la Russie de Staline.

Nous devons comprendre que l'impérialisme a fait son temps, que le monde change de base , soutenir ce qui naît et se développe et non ce qui dépérit et qui meurt.
Tous les communistes devraient descendre du trottoir et participer au combat contre l’hégémonisme et contre l’atlantisme de la bourgeoisie.


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10200 messages postés
   Posté le 25-03-2021 à 15:05:19   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Le contexte taïwanais et japonais n est pas le même,le premier est un allié de longue date des États-Unis,qui ont soutenu les nationalistes chinois du Kuomintang, dirigés par Tchang Kai Tchek, même après la débâcle de 1949, quand celui-ci s est replié à Taiwan.le Japon pour sa part est un ancien ennemi de l Oncle Sam,qui a été par la suite vassalise,et contraint à ne plus avoir d armée.il y a 24 heures,la Rpd de Corée a lancé des missiles par dessus le Japon,sans réplique americaine.je ne suis pas certain que pour le cas de Taiwan,Biden aurait la même réaction.


Edité le 25-03-2021 à 17:56:51 par marquetalia




--------------------
pzorba75
Militant expérimenté
959 messages postés
   Posté le 25-03-2021 à 17:53:37   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

marquetalia a écrit :

...Washington rayerait Iran de la carte en quelques minutes.

Tu fantasmes, calme toi et évite nous la lecture de pareilles âneries.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15951 messages postés
   Posté le 25-03-2021 à 23:24:10   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

En ce qui concerne Taïwan, la presse chinoise remet le couvert tous les jours, les navires de guerre chinois croisent régulièrement à proximité, font des exercices à tirs réels, et l'aviation survole aussi très fréquemment y compris lors de la tempête de sable récente à Pékin.
L'armée taïwanaise est sur des charbons ardents parce qu'elle ne fait pas le poids, et deux de ses avions viennent de se crasher. Les USA peuvent y envoyer des armes la balance n'est pas égale.
Mais est-ce que les USA sont prêts à s'engager dans une confrontation avec le continent pour sauver Taïwan ? Leur intérêt serait plutôt de barrer la route de la soie maritime.

Cela dit la Chine a affirmé qu'elle n'entrerait pas en guerre la première. Ces manifestations militaires relèvent donc de l'intimidation à l'adresse des politiciens indépendantistes. Si Taïwan sort de la Chine alors oui ce sera différent.
La Chine continentale veut réunifier Taïwan sans coup férir, en tissant des liens de plus en plus nombreux.


Edité le 25-03-2021 à 23:30:47 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15951 messages postés
   Posté le 26-03-2021 à 08:31:52   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Voilà les tracts anti-Chine communiste distribués dans les boîtes aux lettres à Paris

DANIELLE BLEITRACH 26 MARS 2021

https://histoireetsociete.com/2021/03/26/voila-les-tracts-anti-chine-communiste-distribues-dans-les-boites-aux-lettres-a-paris/


Dans un climat politique où l’extrême droite se cache de moins en moins, les boites aux lettres des bobonobos parisiens se voient prises d’assaut par des prospectus qui fleurent l’atmosphère idéologique des années 40. Ces mêmes prospectus se seraient également répandus en Belgique il y a quelques mois. Ce qui montre qu’il y a une réelle tentative coordonnée de progresser en Europe, d’aller au-delà des réseaux, d’atteindre les foyers au niveau physique, par le nom, l’adresse, la signature.

Depuis l’arrivée de Biden, la campagne anti-chinoise loin de desserrer son étau, additionne son action à celles des réseaux trumpiens, lui ajoutant une dimension géopolitique externe, qui manquait au savoir-faire logistique du suprématisme blanc.

Car ces tracts sont visiblement l’expression d’une campagne menée par l’extrême droite américaine, cherchant à internationaliser son agenda. Derrière le tract de « endccp.com/fr », il y a la mouvance trumpiste, cherchant à se développer via la conquête des boites aux lettres. Une criminalisation du PCC, que l’administration Biden sait faire par le haut, dans le périmètre d’actions gouvernementales, mobilisant les multinationales, pouvoir avec lequel Trump semblait avoir du mal. C’est une belle division du travail qui semble se dessiner. A Biden le jeu de cowboy avec la Russie, la haute diplomatie, la haute finance et aux réseaux suprématistes, les boites aux lettres, la drague des groupes d’extrême droite et surtout, l’expression ridicule du programme d’extermination d’un parti de 200 millions d’adhérents ! Biden se chargeant de son côté de lancer une fatwa contre Poutine… Travail qui du point de vue des démocrates, ne pourrait être fait par les amis de Trump, étant donné le contrôle exercé par le pouvoir russe sur sa personne…

Le site web de l’organe de pétition « endCCP.com/fr » a sauté, mais d’après un article belge paru y a 2 mois, le tract est issu du mouvement “Global Service Center for Quitting the Chinese Communist Party” né en 2004. En terme de sensibilité c’est un think tank qui ratisse très large, ça va de l’anticommunisme traditionnel d’extrême droite, du nazillon aux bikers beatniks, en passant par les new age, évangélistes, sataniques, etc.

Il n’y a pas de quoi s’étonner ? Le retour des années 40 avec un Macron qui célèbre Pétain, son ministre de l’intérieur qui donne dans l’analogie historique antisémite, le matraquage libéral-sécuritaire étant devenu la norme avec les gilets jaunes, puis l’islamo-gauchisme, une fois la jacquerie maitrisée. Voilà maintenant l’OTAN qui veut pénétrer dans les chaumières, conquérir nos boites aux lettres et capter notre temps de cerveau disponible avec la sinophobie, déjà bien pris par l’islamo-gauchisme ! On ne peut pas embrasser les islamistes du Xinjiang sur une joue et mettre en joue l’islamo-gauchisme de l’autre ! Va falloir qu’on se mette d’accord là-haut ! La géopolitique interne et externe se doivent d’atteindre un minimum de cohérence idéologique pour être efficace.

A moins que l’ère Biden-Trump amène avec elle en Europe une refondation anticommuniste historique, renouvelant l’union sacrée des ripoublicains, des islamistes et des gauchistes contre le vieil ennemi : le parti des rouges !

Sinon comment comprendre le ridicule clownesque de ce flyer dans lequel apparait la fine fleur de la troisième zone réactionnaire française, avec Richard Boutry, journaliste d’extrême droite (ancien KTO spécialisé maintenant dans le développement personnel), Stéphane Ravier, un sénateur RN et Olivier Cadic, un sénateur UDI de l’étranger, élu en Angleterre, donc certainement bien placé pour la connexion avec les réseaux anglo-saxons. On a là une potentielle équipe de réserve des plateaux de C-news. C’était Marx qui disait cette célèbre phrase sur l’histoire se répétant toujours deux fois. Il avait raison ! La deuxième fois c’est avec des clowns…


-Regardez le type de production dont ils sont capables sur leur chaîne youtube :
https://youtu.be/YEi_VXhmeQs



-Article du mois de janvier, en Belgique qui témoigne de la dimension européenne de l’opération de propagande : https://plus.lesoir.be/349834/article/2021-01-19/carte-blanche-supprimer-le-pc-chinois-un-etrange-tract-qui-pose-de-nombreuses

Baran

PS. Voici la mise en garde que nous adressent le groupe de chercheurs marxistes d’origine Chinoise Qiao dont nous publions souvent les analyses :
Votre devoir en tant que citoyen de l’Occident est de ne pas faire d’attaques chauvines contre la Chine alors que la Chine et le peuple chinois sont pris pour cible par la machine de guerre occidentale. Au lieu de cela, votre dévoir est d’affronter le sentier de guerre de votre * propre * nation qui est sur le point d’attaquer et de détruire la Chine et son peuple
Quiconque s’assoit sur la touche ou continue de citer la propagande des NYTimes et des groupes de réflexion pour faire des critiques "nuancées" à l’encontre de la Chine – tandis que les Chinois et la Chine sont attaqués sans relâche – sont complices du consentement à la guerre contre la Chine et ont du sang sur leur Les mains.
Le peuple chinois et la Chine sont en ce moment la cible principale de l’appareil militaire violent et incontrôlable des États-Unis, de l’immigration et des impérialistes. Tous ceux qui sont conscients doivent abandonner leurs tentatives chauvines qui continuet à attaquer la Chine et doivent plutôt DÉFIER cette violence.

Cette mise en garde prend d’autant plus de sens que les dirigeants de Taiwan viennent de recevoir des missiles de longue portée et se vantent de leur capacité à atteindre la Chine (NDLR)


Edité le 26-03-2021 à 08:42:17 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10200 messages postés
   Posté le 26-03-2021 à 09:16:32   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

L heure est au ralliement derrière le bloc anti-hegemonique aux côtés des Sino-Russes.


Edité le 26-03-2021 à 09:56:49 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10200 messages postés
   Posté le 26-03-2021 à 21:24:53   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Les Etats Unis et leurs alliés ont perdu en Afghanistan dans une guerre asymétrique,et vont se retirer en 2022.ils vont bientôt devoir rétrocéder l île de Formose à Pékin,l Alsace Moselle de la Chine.


Edité le 26-03-2021 à 21:25:33 par marquetalia




--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15951 messages postés
   Posté le 07-04-2021 à 15:42:09   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Contre la lutte sanitaire collective,
Macron en mode langue de bois,
et soutien actif du "monde libre"


Un pot-pourri de haine, de flagornerie et de mensonges :

Vaccins anti-Covid: Macron évoque «une guerre mondiale d'un nouveau genre», et tacle Moscou et Pékin


https://francais.rt.com/france/85098-vaccins-anti-covid-macron-evoque-guerre-mondiale-nouveau-genre-tacle-chine-russie?fbclid=IwAR0YOF8xckldlURY-VF1Tq12Gppfau37EzrUgjMYo1AF9iLx6JDhd5mwdiU#.YGy4Yion2DA.facebook
26 mars 2021, 08:43

Video : Emmanuel Macron, lors du sommet européen du 25 mars

Malgré les critiques, le président français a défendu la stratégie européenne contre le Covid-19, voyant dans l'accès aux vaccins une «guerre mondiale d'un nouveau genre» .
Un conflit dans le cadre duquel Emmanuel Macron a choisi ses alliés.
Dans un contexte particulièrement critique, Emmanuel Macron a pris la parole ce 25 mars en marge d'un Conseil européen virtuel des 27 pays membres de l'UE à Bruxelles, pour se faire l'avocat de la campagne de vaccination en Europe.

Reconnaissant, un «retard», le président français a néanmoins assuré que l'Europe était en train de le «combler» grâce, notamment, à une accélération de la production des vaccins :
«L'Union européenne a mis sur pied une politique industrielle d'ampleur pour atteindre une capacité qui est de l'ordre de deux à trois milliards de doses par an d'ici le deuxième semestre de cette année.»

Poursuivant, il a défendu la stratégie européenne d'exportation, affirmant que Bruxelles avait une spécificité particulière :

«L'Europe est [...] le seul continent du monde libre qui a une vraie stratégie vaccinale et une vraie diplomatie. Pas pour aller faire du chantage à tel ou tel pays mais pour dire que c'est un engagement international qui est le nôtre. Il faut être très clair, nous sommes face à une guerre mondiale d'un nouveau genre.»

Etats-Unis, Russie, Chine... Quelles alliances et quels ennemis ?

Au cours de son discours, le chef de l'Etat n'a pas manqué de laisser des indices quant aux pays qui se trouveraient, comme c'est de rigueur dans le cadre d'une «guerre», dans le camp allié et dans le camp ennemi.
Emmanuel Macron a tout d'abord insisté sur les «importantes convergences» existant avec les Etats-Unis, tant dans le domaine de la pandémie que dans celui des «grands défis internationaux» . Soulignant la nécessité selon lui d'un «dialogue renouvelé» entre Bruxelles et Washington, il a salué l'intervention du président Joe Biden, qui s'est exprimé en qualité d'invité vedette lors du Conseil européen. Il a salué la politique d'investissement de Washington dans les vaccins :
«Les Etats-Unis d'Amérique ont été plus innovants, plus ambitieux, ils ont su rêver davantage que nous [...] Et ils ont eu raison. Cela doit être une leçon.»
Appelant à s'inspirer de la stratégie américaine, il a noté :
«Il nous faudra retrouver le goût du risque.»
Défendant les mesures prises par la France contre l'épidémie, il a notamment qualifié l'Allemagne d'«amie» et de «frère ou sœur» en Europe». Répondant aux questions des journalistes, le président a par ailleurs affirmé :
«Face [...] aux attaques et aux velléités de déstabilisation – russes, chinoises – d'influence par le vaccin [...] face à cela, si nous voulons tenir, nous devons être souverains [...] Nous nous sommes mis aujourd'hui en capacité de produire pour ce faire.»

La déclaration a fait réagir les développeurs de Spoutnik V, qui ont notamment affirmé que «rendre les vaccins apolitiques» était le «meilleur espoir de paix mondiale et non de guerre» .
De son côté, lors d'une conférence de presse, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying, citée par Ria Novosti, a commenté :
«La Chine est prête à œuvrer avec d’autres pays, notamment la France, pour renforcer la coopération internationale en matière de vaccins.»

«L'Europe sera le continent qui produira d'ici à la fin de l'été, le plus de doses dans le monde, sera en situation de se couvrir lui-même, mais aussi [...] d'être celui qui exporte le plus à l'égard de ses partenaires de l'OTAN, du monde libre, et de toutes celles et ceux qui en ont besoin» , a encore affirmé Emmanuel Macron lors de son intervention.

Sans évoquer la politique vaccinale de la Russie, dont le Spoutnik V est enregistré dans une cinquantaine de pays, ou celle de la Chine, qui a exporté ses vaccins à une vingtaine de pays, notamment sur le continent africain, Emmanuel Macron a notamment assuré :
«L'Europe est le seul continent qui en plus exporte.»

La déclaration du chef de l'Etat intervient alors que les suspicions grandissent autour des exportations du vaccin AstraZeneca, qui a par ailleurs été suspendu par plusieurs pays par mesure de précaution. Le laboratoire suédo-britannique doit «rattraper» ses importants retards de livraison de son vaccin anti-Covid aux 27 avant d'exporter hors de l'UE des doses qui y sont produites, a ainsi averti, pour sa part, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen à l'issue du sommet.
Le mécanisme de contrôle des exportations de vaccins, durci le 24 mars par Bruxelles, vise notamment à ce que «les entreprises honorent leurs contrats avec l'UE avant d'exporter ailleurs dans le monde» , a souligné Ursula von der Leyen. Selon elle, AstraZeneca, qui n'a livré aux Européens que 30 des 120 millions de doses promises au premier trimestre «doit rattraper son retard avant de pouvoir exporter à nouveau» .


Edité le 07-04-2021 à 15:45:14 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15951 messages postés
   Posté le 08-04-2021 à 13:40:39   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Je mets en regard le communiqué sur le dernier entretien Xi / Merkel.
L'Allemagne a participé aux aboiements US contre la Chine mais elle n'est pas alignée sur l'atlantisme de Macron. Que ce dernier ait insisté pour qualifier l'Allemagne d'«amie» et de «frère ou sœur» en Europe signifie que justement il existe des désaccords, sinon on n'en parle pas.
Macron parle de l'indépendance de l'Europe mais il défend l'alignement sur les USA, et l'Allemagne n'a pas intérêt à cet alignement.


_______________


Xi Jinping s'entretient au téléphone avec la chancelière allemande Merkel

Source: Xinhuanet.com 2021-04-07 19:30:17

http://www.qstheory.cn/yaowen/2021-04/07/c_1127304192.htm
Agence de presse Xinhua, Pékin, 7 avril. Le 7 avril, le président Xi Jinping a eu une conversation téléphonique avec la chancelière allemande Merkel lors d'un rendez-vous.

Xi Jinping a souligné que nous avions communiqué à plusieurs reprises l'année dernière et que nous avions joué un rôle de premier plan dans le développement des relations Chine-Allemagne et Chine-UE. Le renforcement de la coopération Chine-Allemagne et Chine-UE peut accomplir des événements importants et significatifs. On espère que l'Allemagne et la partie européenne travailleront avec la Chine pour maintenir et promouvoir le développement sain et stable de la coopération Chine-Allemagne et Chine-UE et ajouter plus de certitude et de stabilité à ce monde en constante évolution.

Xi Jinping a souligné que la coopération pragmatique sino-allemande pour surmonter l'impact de la nouvelle épidémie de pneumonie de la couronne et d'autres facteurs a progressé régulièrement. La Chine est devenue le plus grand partenaire commercial de l'Allemagne dans le monde pendant cinq années consécutives, reflétant la résilience et le potentiel de Sino -Coopération allemande. On espère que les deux parties favoriseront la coopération sino-allemande dans divers domaines dans un esprit de respect mutuel, d'avantages mutuels et de résultats gagnant-gagnant. Cela contribuera à renforcer la confiance et l'élan de la coopération Chine-UE et de la revitalisation de l'économie mondiale. . La Chine élabore activement un nouveau modèle de développement. Tout en s'appuyant sur sa propre force pour le développement, la Chine persiste à s'ouvrir au monde extérieur et à participer activement à la division internationale du travail. La Chine est disposée à partager les opportunités offertes par le nouveau cycle d'ouverture et de développement de la Chine avec des entreprises de divers pays, y compris des entreprises allemandes. On espère que l'Allemagne restera ouverte et permettra aux entreprises des deux pays de développer une coopération mutuellement avantageuse. Les deux parties devraient saisir le 50e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et l'Allemagne l'année prochaine et les Jeux olympiques d'hiver de Pékin comme une occasion de promouvoir les échanges dans les domaines de la science et de la technologie, de l'éducation, de la culture et des sports.

Xi Jinping a souligné qu'à l'heure actuelle, les relations Chine-UE font face à de nouvelles opportunités de développement ainsi qu'à divers défis. La clé est de saisir fermement la direction générale et le discours d'ouverture du développement des relations Chine-UE d'un point de vue stratégique, de se respecter mutuellement et d'éliminer les interférences. Le développement de la Chine est une opportunité pour l'UE, et on espère que l'UE pourra porter des jugements corrects sur son indépendance et parvenir à une véritable autonomie stratégique. La Chine est disposée à travailler avec la partie européenne pour négocier une série de programmes politiques importants lors de la prochaine étape, approfondir et élargir la coopération pragmatique dans divers domaines, renforcer la communication sur les questions de gouvernance mondiale telles que le changement climatique et pratiquer conjointement le multilatéralisme.

Xi Jinping a souligné que les vaccins sont utilisés pour prévenir les maladies et sauver les gens. La Chine s'oppose à la politisation des vaccins ou à la pratique du "nationalisme vaccinal" et est disposée à travailler avec la communauté internationale, y compris l'Allemagne, pour promouvoir une distribution juste et raisonnable des vaccins , et à soutenir et à aider un grand nombre de pays en développement. Le pays obtient des vaccins et contribue à la victoire rapide de l'humanité dans la lutte contre l'épidémie.

Merkel a déclaré que l'UE insiste sur l'autonomie dans les relations extérieures. Le monde d'aujourd'hui est confronté à de nombreux problèmes et défis, et il est encore plus nécessaire que l'Allemagne, la Chine, l'Europe et la Chine coopèrent pour y faire face. Le renforcement du dialogue et de la coopération entre l'Europe et la Chine est non seulement dans l'intérêt des deux parties, mais également bénéfique pour le monde. L'Allemagne est disposée à jouer un rôle positif à cet égard. La partie allemande attache une grande importance au 14e plan quinquennal de la Chine et espère que cela apportera de nouvelles et importantes opportunités de coopération entre l'Allemagne et la Chine et l'Europe et la Chine. La partie allemande est prête à travailler avec la Chine pour se préparer à une nouvelle série de consultations gouvernementales germano-chinoises, reprendre les échanges de personnel dès que possible, renforcer les échanges et la coopération dans des domaines tels que la lutte contre l'épidémie, le changement climatique et la biodiversité, et les espoirs maintenir la communication avec la Chine sur des questions telles que la distribution équitable des vaccins et la certification mutuelle. La partie allemande est prête à contribuer au succès de la Conférence sur la biodiversité de Kunming.


Edité le 08-04-2021 à 18:33:04 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15951 messages postés
   Posté le 08-04-2021 à 23:13:59   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Dans le même temps, l'Allemagne va discuter avec la Russie de l'achat de vaccins spoutnik sans attendre le feu vert de l'UE, confirmant le hiatus entre l'Allemagne et la France.
Il existe bien deux positions, celle de l'Allemagne plus pragmatique, opposée aux délires atlantistes des représentants français.

Ajouter à cela de nouvelles suspicions envers les effets secondaires d'Astra Zeneca, qui aboutissent à un rejet chez plus de la moitié des Français et en dépit de toutes les explications sur le caractère relatif du risque, il vient que la position de Macron accroché comme une moule aux vaccins anglo-saxons devient de plus en plus difficile à tenir.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15951 messages postés
   Posté le 11-04-2021 à 19:58:15   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le magazine « Le Point» est-il un média ou un outil pour s'attaquer à la Chine ?


le Quotidien du Peuple en ligne 17.03.2021 09h57
Le magazine « Le Point» est-il un média ou un outil pour s'attaquer à la Chine ?
http://french.peopledaily.com.cn/Horizon/n3/2021/0317/c31362-9829646.html

En février de cette année, Jérémy André, journaliste au magazine français « Le Point », a publié un article concernant le professeur Christian Mestre de l'Université de Strasbourg. L'article affirme que le professeur Mestre a fait des remarques favorables à la politique de la Chine au Xinjiang, et l'a accusé d'être un « serviteur de la Chine » .
Cet article du magazine « Le Point », basé sur la tendance de l'opinion publique anti-chinoise des médias occidentaux au sujet du Xinjiang, et la pression de certains enseignants et sinologues anti-chinois de l'Université de Strasbourg, a incité le professeur Mestre à annoncer en mars de manière ferme sa démission du poste de responsable de l'éthique du projet de coopération urbaine européenne à Strasbourg.

Sur Twitter, un soutien du professeur Mestre a écrit : « Il a démissionné pour rester à l'écart des médiocres » . Depuis 1992, il a été professeur de droit et professeur associé au Collège européen de Bruges, et dans les universités de Louvain, Varsovie, Budapest, Rome et Barcelone. Aujourd'hui, il est décrit comme un pion de la Chine par le magazine « Le Point ».

Jérémy André, le journaliste à l'origine de l'article, a également déclaré sur Twitter: « Mon enquête (sur Christian Mestre) est irréprochable ! » . Mais ce qui est intéressant, c'est que ce journaliste français basé à Hong Kong n'est pas allé au Xinjiang récemment. Il a exhumé des remarques du professeur Mestre d'il y a deux ans, et après une « enquête laborieuse » a brossé un tableau des « relations ambiguës » du professeur Mestre avec la Chine.

Le magazine « Le Point » représente la position générale des grands médias français. L'efficacité de cette position les ont fait « agir avec force et rapidité » pour contraindre le professeur Mestre à démissionner ou menacer tous ceux qui, au sein de la société française, veulent être amis avec la Chine avec l'aide de l'opinion publique opposée à la politique chinoise au Xinjiang. Cela non seulement en France, mais aussi en Belgique et dans d'autres pays européens, où les remarques extrêmes de certains sinologues anti-chinois font également se demander s'ils n'ont pas des relations avec les agences de renseignement occidentales.

Pourquoi un tel incident s'est-il produit en France, qui se targue de prôner l'égalité et la liberté ? Nous ne pouvons pas rester au stade où les médias français déforment la réalité de la Chine, comme l'a souligné un citoyen français :
« En France, certains soutiennent à la fois l'intégration des musulmans dans leur pays et le séparatisme dans la région chinoise du Xinjiang » . Cette position apparemment contradictoire permet de comprendre facilement que la vision unifiée des médias français sur le Xinjiang chinois est toujours dans la direction que les États-Unis souhaitent. Les médias français, qui clament bien haut leur indépendance, ont dans le même manifestement bien du mal à mettre fin à leur soutien inconditionnel aux États-Unis.

Les médias français s'accordent généralement à dire qu'il existe des soi-disant « camps de concentration » et un « nettoyage ethnique » au Xinjiang, mais cette reconnaissance est basée sur le fait que le gouvernement américain se fie aux accusations d'Adrian Zenz contre le Xinjiang.
De nos jours, les chercheurs, les institutions, les médias et les internautes de nombreux autres pays publient constamment des faits et des preuves sur les réseaux sociaux pour dénoncer les mensonges d'Adrian Zenz sur le Xinjiang.
Récemment, des entreprises et des habitants de la région autonome ouïghoure du Xinjiang ont confié à des avocats le soin de poursuivre Adrian Zenz, affirmant qu'il a répandu des rumeurs liées au Xinjiang, telles que le « travail forcé », ce qui a entraîné des dommages à leur réputation et des pertes économiques. Ils ont intenté une action civile auprès du tribunal local du Xinjiang, demandant à Adrian Zenz de s'excuser, de restaurer leur réputation et de compenser les pertes.

De son côté, Maxim Vivas, journaliste français, a donné un exemple dans son livre « Ouïghours, pour en finir avec les fake news » :
La chaîne de télévision mixte franco-allemande Arte a déjà diffusé un documentaire sur le médecin ouïghour Enver Tohti, qui figurait dans le film. Il y décrivait comment il aurait participé à des prélèvements d'organes humains et admis qu'il était un criminel. Cependant, Ilham Tohti, qui vit aux États-Unis, n'a reçu aucun mandat d'arrêt parce que tout le monde sait que ce qu'il prétendait n'était que pure invention. Aujourd'hui, les recherches en ligne n'ont pas permis de trouver des traces d'Arte TV liées à ce documentaire.

Combien de journalistes français qui ont fait de faux reportages sur le Xinjiang se souviennent encore de la « Charte de Munich » (Déclaration sur les devoirs et droits des journalistes) et de la dignité professionnelle apportée par cette charte ?

(Rédacteurs :Yishuang Liu)

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15951 messages postés
   Posté le 24-04-2021 à 14:02:56   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L'ennemi recule, nous attaquons !


Les médias français sont allés très loin dans l'allégeance à la propagande US, jusqu'à reprendre les allégations sans fondement sur le "génocide ouïghour". A présent les médias US hésitent à poursuivre une campagne inefficace et même contre-productive.
Voir "l'ennemi recule nous attaquons!" .

Ces médias sont allés si loin qu'une attitude plus réservée des USA les mettrait à découvert.
Vu la position de hors jeu fragile de certains idéologues comme Raphaël Glucksmann et Ursula Gautier, ou des médias comme l'OBS, £e Mon$de, Libération, etc. il est juste temps de les dénoncer fermement en insistant sur le fake new du "génocide ouïghour".

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15951 messages postés
   Posté le 10-05-2021 à 16:59:29   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

LA CHINE ÉMET DE «VIVE PROTESTATIONS» CONTRE LE VOTE DU SÉNAT FRANÇAIS SUR TAÏWAN

Publié par Chine Magazine | Mai 8, 2021 | Europe, TAIWAN

L’ambassade de Chine en France a émit une «vive protestation» et exprimé sa «ferme opposition» le 7 mai, après l’adoption la veille par le Sénat français d’une résolution favorable à la participation de Taïwan à certaines organisations internationales.

La résolution a été très largement adoptée le 6 mai par les sénateurs, qui se sont dits favorables à la participation de Taïwan aux travaux de l’Assemblée mondiale de la santé de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques ainsi qu’Interpol.

La résolution est «manifestement en violation du principe d’une seule Chine et constitue une ingérence flagrante dans les affaires intérieures de la Chine», selon une déclaration publiée le 7 mai sur le site de l’ambassade de Chine, basée à Paris

Cette dernière a invoqué le respect de «la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale de la Chine». Raison pour laquelle la Chine exhorte la France «à traiter prudemment et judicieusement les questions liées à Taïwan».

«L’unicité de la Chine ne peut être défiée ni bafouée», a indiqué le porte-parole de l’ambassade, rappelant que seuls des États souverains pouvaient devenir membres de ces organisations.

«Taïwan, en tant que province de la Chine, n’a pas le droit d’y adhérer. Le respect du principe d’une seule Chine constitue la base politique des relations sino-françaises et aussi un engagement solennel pris par tous les gouvernements français successifs à la Chine depuis l’établissement des relations diplomatiques sino-françaises en 1964», a rappelé ce dernier.

Pour la plupart des sénateurs, il est important que Taïwan participe aux travaux de l’OMS dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Mais l’ambassade de Chine atteste que des canaux de communication existent entre «le gouvernement central chinois» et «la région de Taïwan», ainsi qu’entre Taïwan et l’OMS.

«L’allégation selon laquelle l’absence de Taïwan à l’OMS créera une « faille » dans le système de santé publique mondiale ne tient pas la route. Il s’agit d’un tour de passe-passe politique des autorités taïwanaises visant à se servir de l’épidémie pour prôner l' »indépendance de Taïwan »», affirme-t-elle.

A Taïwan le 7 mai, la dirigeante Tsai Ing-wen et le ministère des Affaires étrangères ont exprimé leur gratitude envers les sénateurs français pour l’adoption de cette résolution.

«Je suis reconnaissante envers les membres du Sénat français pour leur soutien unanime à la participation de Taiwan aux organisations internationales. Nous avons hâte de travailler avec la France et nos autres partenaires pour contribuer au bien-être des peuples du monde entier», a déclaré Tsai Ing-wen.

«Pour la première fois, le Sénat français a adopté une résolution exprimant son ferme soutien à la participation de Taiwan aux affaires internationales, et le gouvernement français a réaffirmé à cette occasion son soutien à la participation de Taiwan à la communauté internationale», a indiqué, de son côté le ministère, des Affaires étrangères.

Signée par des sénateurs de plusieurs tendances menés par Alain Richard, président du groupe d’information et d’échanges Sénat – République de Chine-Taiwan, et par le sénateur Joël Guerriau, la proposition de résolution a été adoptée par 304 voix pour et zéro contre. 25 sénateurs n’ont pas pris part au vote et 19 se sont abstenus. François Wu, représentant de Taiwan en France, a assisté aux débats et au vote de cette résolution depuis la tribune du Sénat.

La résolution rappelle que «la France place le multilatéralisme au centre de sa politique étrangère et de la défense de ses intérêts, et que la contribution de Taiwan à l’économie et aux échanges mondiaux de toute nature s’est amplement développée au cours des dernières décennies».

Le texte note aussi que «Taiwan observe de manière constante une attitude pacifique et coopérative à l’échelle mondiale et que ce territoire a développé une vie démocratique pluraliste reconnue».

Le Sénat considère donc que «la participation de Taiwan à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), à Interpol et à l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) présente une utilité majeure au bénéfice de la coopération d’intérêt mondial que ces organisations soutiennent et que cette utilité est particulièrement confirmée à l’Assemblée mondiale de la santé de l’OMS».

Il souhaite ainsi «la poursuite des démarches diplomatiques engagées par la France depuis plusieurs années en faveur de la participation de Taiwan à l’Assemblée mondiale de la santé de l’OMS et à l’OACI, ainsi que leur élargissement à la CCNUCC et à Interpol, selon les modalités que prévoient leurs règles respectives».

Lors des débats, Alain Richard a souligné l’importance d’une participation à titre d’observateur de Taiwan à l’OMS, «compte-tenu de l’expérience éclatante de l’île dans le traitement sur son sol de la pandémie».


Edité le 10-05-2021 à 16:59:45 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15951 messages postés
   Posté le 10-05-2021 à 17:51:05   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le PCF ne s'y est pas opposé...
"Signée par des sénateurs de plusieurs tendances menés par Alain Richard, président du groupe d’information et d’échanges Sénat – République de Chine-Taiwan, et par le sénateur Joël Guerriau, la proposition de résolution a été adoptée par 304 voix pour et zéro contre. 25 sénateurs n’ont pas pris part au vote et 19 se sont abstenus. "

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Militant expérimenté
959 messages postés
   Posté le 10-05-2021 à 19:20:28   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

L'inutilité des sénateurs, politiciens âgés et sans avenir, est une nouvelle fois démontrée. Inutilité autant valable pour les vieux bourrins du parti socialiste dévoués à l'impérialisme américain comme A. Richard que pour les débris du parti communiste tel P. Laurent sans aucune boussole internationaliste.

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10200 messages postés
   Posté le 10-05-2021 à 20:16:16   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Le texte des sénateurs PCF est plus nuancé.

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10200 messages postés
   Posté le 10-05-2021 à 20:20:54   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

https://senateurscrce.fr/activite-des-senateurs/la-discussion-et-le-vote-de-la-loi/affaires-etrangeres-et-defense/article/la-france-doit-elle-mettre-de-l-huile-sur-le-feu-ou-contribuer-a-l-apaisement

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15951 messages postés
   Posté le 13-05-2021 à 13:00:36   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Arrestation du président de l’Association France Palestine Solidarité


Nadir Dendoune 12 mai 2021
https://www.lecourrierdelatlas.com/arrestation-du-president-de-lassociation-france-palestine-solidarite/?fbclid=IwAR1w_VBJN0qSd_uZtCt2pDhnaZsbmmHAh5pQaWEDZB4eU3dIwUojytWetc8


Arrestation du président de l’Association France Palestine Solidarité
Le président de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS) Bertrand Heilbronn a été arrêté, ce mercredi 12 mai 2021.

Il est presque 19h ce mercredi 12 mai quand le président de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS) Bertrand Heilbronn, 71 ans, est interpellé par la police à sa sortie du Quai d’Orsay. Menotté, il a été emmené au commissariat du 7ème arrondissement de Paris. Motif de son arrestation ? Avoir appelé à manifester devant le métro Invalides. Un rassemblement en soutien au peuple palestinien.


En compagnie d’Elsa Faucillon, députée communiste des Hauts-de-Seine, de Sabine Rubin, députée LFI et de la sénatrice écolo Raymonde Poncet, Bernard Heilbronn vient d’échanger avec un responsable du ministère des Affaires étrangères à propos des évènements dramatiques qui secouent en ce moment les territoires palestiniens.

Plus tôt vers 16h, quelques centaines de manifestants s’étaient réunis devant le métro Invalides, pour dénoncer les exactions commises par l’armée israélienne ces derniers jours, d’abord sur l’Esplanade des Mosquées vendredi 7 mai où près de 180 Palestiniens ont été blessés.

>> Lire aussi : Rassemblement à Paris pour la Palestine ce mercredi

Pour protester également contre les menaces d’expulsion de leur maison de familles palestiniennes résidant à Sheikh Jarrah, un quartier arabe de Jérusalem. A Gaza, vingt personnes sont mortes dans les raids israéliens, dont neuf enfants dans la nuit de lundi à mardi.

L’arrestation de Bertrand Heilbronn serait motivée par le fait que la préfecture aurait interdit la manifestation quelques heures avant qu’elle ne débute.

“Je ne comprends pas vraiment pourquoi Bertrand Heilbronn a été arrêté. C’est inadmissible. La réunion au Quai d’Orsay s’est passée cordialement, même si concrètement, il n’y a aucune grande nouvelle” , témoigne Elsa Faucillon la députée.

En plus de l’AFPS, d’autres organisations avaient elles aussi appelé au rassemblement, comme l’UJFP (l’Union Juive pour la Paix) mais aussi le Parti communiste.

Le président de l’Association France Palestine Solidarité Bertrand Heilbronn a été placé en garde à vue. Joint, le commissariat du 7e de Paris n’a pas répondu à notre demande d’interview.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10200 messages postés
   Posté le 13-05-2021 à 13:21:11   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

C est un autre exemple de la politique de fascisation en France.

--------------------
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8Page précédentePage suivante
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  A bas l'impérialisme français !  Halte à la soumission à l'hégémonisme !Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum