Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 criminelle incurie face au coronavirus en France

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11Page précédente 
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16412 messages postés
   Posté le 13-11-2021 à 13:31:33   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Un commentaire du site dnews sur le rebond du coronavirus en Europe :

[...] "Selon les données, à partir du 9 juin, le gouvernement français a stipulé que les personnes qui ont été vaccinées avec Pfizer, Modène, AstraZeneca et Johnson & Johnson dans plus de 20 "pays à faible risque" tels que l'Union européenne peuvent être exemptées de quarantaine. . Cette méthode consistant à ne regarder que les vaccins et à ignorer la quarantaine a permis au nouveau coronavirus muté de se propager rapidement en France. Début juillet, le ministère français de la Santé s'est exclamé que "le taux de croissance était sans précédent". En août, le nombre de nouveaux patients par jour était 10 fois celui de juin, jusqu'à 30 000 personnes au maximum,

Fin septembre, le nombre de personnes infectées avait diminué. Cependant, alors que le gouvernement français a levé l'injonction du masque dans 47 provinces hors de Paris à partir du 30 septembre, la France, qui a un taux de vaccination de 75 %, a connu une nouvelle vague de rebond épidémique le 29 octobre."

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16412 messages postés
   Posté le 25-11-2021 à 11:15:39   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La gouvernance inepte de l'Europe crée un cercle vicieux
dans la lutte contre le COVID-19

Par Global Times Publié: 22 novembre 2021

Le récent rebond de l'épidémie de COVID-19 en Europe a conduit de nombreux pays à durcir les mesures de quarantaine, mais ces mesures ont été fortement opposées par certains de ses citoyens. Des manifestations ont lieu dans de nombreux pays européens, dont les Pays-Bas, la Belgique et l'Autriche, et l'Europe est remplie de feux d'artifice dans les rues.

Des manifestations continues et une violence accrue ont mis en évidence le dilemme caché de la gouvernance dans la société européenne depuis le début de l'épidémie de COVID-19. Le nombre de cas de coronavirus a de nouveau augmenté dans l'Union européenne malgré des taux de vaccination élevés dans tout le bloc. À l'approche de l'hiver et du déclin de l'économie, le concept de « liberté » et « d'égalité » prôné par la plupart des pays européens est devenu le plus grand obstacle à la gouvernance sociale européenne.

Les raisons de l'augmentation de la violence dans les manifestations de prévention contre les épidémies en Europe sont complexes.
Elle est d'abord le résultat de l'épuisement progressif de tous dans la durée de l’épidémie.
Deuxièmement, le public devient déçu en raison du manque d'attention et de mesures correctives prises par les gouvernements européens au début de l'épidémie, et leur confiance envers le gouvernement s'est progressivement effondrée.
De plus, les échéances électorales ont conduit certains extrémistes à utiliser des marches de protestation pour créer le chaos. L'Allemagne vient de terminer ses élections et la France et la Hongrie organiseront des élections l'année prochaine. L'épidémie de COVID-19 en constituent forcément un problème majeur. Les restrictions cette fois, au risque de heurter les nerfs les plus sensibles des électeurs, reflètent le manque de résilience des économies européennes.

Les manifestants dans les pays européens ont déjà franchi les limites des "manifestations pacifiques", avec violence et effusion de sang depuis mars. Ces extrémistes de la prévention anti-épidémique ne se battent pas vraiment pour la sécurité et le développement de l'Europe, mais expriment leur frustration face au déclin économique et à l'incompétence politique de l'Europe.

"Le cycle politique, le cycle économique et le cycle de prévention des épidémies de l'Europe sont totalement incompatibles" , a déclaré au Global Times Wang Yiwei, directeur de l'institut des affaires internationales de l'Université Renmin de Chine à Pékin. Il a déclaré : « L'Europe, d'une part, s'est moquée de la politique dynamique de zéro cas de la Chine et, d'autre part, paie un prix énorme pour son propre système d'"immunité collective". L'Europe veut la "liberté", "l'égalité" et la "liberté d’expression » pour chacun, mais il s’avère qu’elle n’y parvient pas.

La montée de la violence en Europe est aussi le résultat d'une confusion idéologique sur fond de « liberté d'expression » excessive. Sous couvert de « liberté d'expression », une « théorie du complot épidémique » et une « théorie des vaccins inutiles » prévalent. La "maladie" démocratique représentée par les partisans de "l'innocence anti-intellectuelle" a sérieusement affecté la formation d'efforts conjoints dans la société européenne pour lutter contre l'épidémie et a continuellement retardé la reprise économique dans l'ère post-épidémique. La lenteur de la reprise économique a conduit à un mécontentement croissant de la population. Ensuite, cela a créé un cercle vicieux.

L'épidémie a poussé tous les aspects du système de santé européen à ses limites. Si la situation perdure, les pays européens seraient pris au en tenaille entre les récriminations populaires et l’augmentation du nombre de morts.

En d'autres termes, la violence croissante des manifestants est une protestation contre le système européen. Le système électoral en Europe, où plusieurs partis se relaient au pouvoir, le populisme et la récession économique ont déterminé que les gouvernements de ces pays n'ont pas la capacité de coordonner la gestion et de faire coopérer les gens ordinaires aux décisions du gouvernement. Sans un parti politique fort, les politiciens jouent au tyran, donc toutes les politiques sont à court terme sans considération à long terme.

A l'approche de l'hiver, l'Europe pourra-t-elle résister à la nouvelle épreuve ? Peut être pas. « Les pays européens sont à court d'options autres que les vaccinations. On s'attend à ce que l'Europe continue de minimiser le nombre de morts et l'impact du COVID-19, et qu’elle ait du mal à trouver un équilibre entre le confinement total et le politiquement correct dans les vagues successives d'épidémies » , a souligné Wang.


Edité le 25-11-2021 à 11:16:17 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16412 messages postés
   Posté le 29-11-2021 à 09:24:01   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Une situation qui n'est pas limitée au 93 mais qu'on voit aussi à Lyon et d'autres métropoles régionales.

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/troisi%c3%a8me-dose-de-vaccin-contre-le-covid-19-je-suis-atterr%c3%a9-par-ce-niveau-dimpr%c3%a9paration-d%c3%a9nonce-le-pr%c3%a9sident-de-la-seine-saint-denis/ar-AARcDYl?ocid=sf

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Militant expérimenté
983 messages postés
   Posté le 29-11-2021 à 10:45:31   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Xuan a écrit :

Une situation qui n'est pas limitée au 93 mais qu'on voit aussi à Lyon et d'autres métropoles régionales.

Troussel comme de nombreux dirigeants de la gauche "molle" perd une occasion de se taire quand on connaît qui a préparé et soutenu l'équipe actuellement au pouvoir, en majorité issue du parti socialiste, à l'image de O. Véran qui ne dépareille pas après A. Buzyn ou M. Touraine.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16412 messages postés
   Posté le 04-12-2021 à 15:52:26   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

https://www.francetvinfo.fr/sante/hopital/les-soignants-a-bout-descendent-dans-la-rue-pour-alerter-sur-l-etat-du-systeme-de-sante_4868219.html

Le délabrement des services de santé s'ajoute aux crispations avec le public, aux bas salaires, et aux impératifs capitalistes y compris face au covid.
La politique du vaccin avant tout échoue mais aucune correction n'est apportée.
Par démagogie l'exécutif repousse une prévention drastique et des confinements stricts.
Les soignants quittent ce métier laissant les autres encore plus démunis.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11Page précédente 
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  criminelle incurie face au coronavirus en FranceNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum