Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Divers  Espace détente 

 Jeu des devinette

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22Page précédentePage suivante
Niemen
fraternité de combat !
Jeune Communiste
Niemen
18 messages postés
   Posté le 27-10-2006 à 18:14:15   Voir le profil de Niemen (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Niemen   

allez : Dimitrov

ou Chou en laî


je pense pas que soit Marcel Cachin.......
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 27-10-2006 à 19:47:46   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Allez là je vous mets sérieusement sur la piste, tout en me faisant plaisir

citation tirée de la préface d'une de ses oeuvres!

Aucun ouvrier en Angleterre - en France non plus, soit dit en passant - ne m'a jamais traité en étranger. J'ai eu le plus grand plaisir à vous voir exempts de cette funeste malédiction qu'est l'étroitesse nationale et la suffisance nationale et qui n'est rien d'autre en fin de compte qu'un égoïsme a grande échelle:

Message édité le 27-10-2006 à 19:50:19 par gorki
ossip
Ni révisionnisme ni gauchisme
Militant expérimenté
ossip
231 messages postés
   Posté le 27-10-2006 à 20:58:52   Voir le profil de ossip (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ossip   

Je tente la deuxième épée: Engels...


--------------------
"On vit de bonne soupe et non de beau langage" (A. Marty)
"Notre ennemi est chez nous" (Lénine, K. Liebknecht, A. Marty, P. Vaillant-Couturier)
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 27-10-2006 à 22:10:17   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Bravo camarade Ossip

La citation est tirée de la correspondance d’Engels.
A mettre dans tous les classeurs et pour beaucoup à méditer sérieusement, une véritable leçon d’humilité.

La seconde est tirée de son ouvrage : « la situation de la classe laborieuse en Angleterre »

Le texte de la citation

À la rédaction du Sozialdemokrat (13 septembre 1890).

Le soussigné demande instamment que l'on publie la lettre suivante qui a été envoyée hier à l'actuelle rédaction du « Sächsische Arbeiter Zeitung ».

« La rédaction sortante m'a réservé dans ce texte une grande surprise. Mais aussi à elle-même peut-être ! J'ignorerai tout jusqu'ici de l'existence d'une majorité de socialistes parlementaires petit bourgeois au sein du parti allemand. Quoi qu'il en soit, que la rédaction sortante « souhaite » tout ce qu'il lui plait, mais sans moi !
Si j'avais encore eu le moindre doute sur la nature de l'actuelle révolte des littérateurs et des étudiants dans notre parti allemand, il devrait disparaître devant l'impudence pyramidale de cette tentative de me rendre solidaire des jongleries de ces messieurs.
Tous mes rapports avec la rédaction sortante se limitent à ceci : il y a quelques semaines, la rédaction sortante, sans que je lui demande rien m'a envoyé son journal, mais je n'ai pas cru utile de lui dire ce que j'y ai trouvé. Maintenant je suis bien obligé de le lui dire, et ce publiquement.
Sur le plan théorique, j'y trouvai - et, en gros, cela s'applique aussi à tout le reste de la presse de l' « opposition » - un « marxisme » atrocement défiguré, qui se caractérise, premièrement, par une incompréhension quasi totale de la conception que l'on prétend précisément défendre; deuxièmement par une grossière méconnaissance de tous les faits historiques décisifs; troisièmement, par la conscience de sa propre supériorité incommensurable qui caractérise si avantageusement les littérateurs allemands. Marx lui-même a prévu cette sorte de disciples, lorsqu'il a dit à la fin des années 1870 d'un certain « marxisme » qui s'étalait chez maints Français : « Tout ce que je sais, c'est que moi je ne suis pas marxiste » ( 1 )

Sur le plan pratique, j'y trouvai que l'on se haussait carrément au dessus de toutes les difficultés réelles des luttes du parti et que, dans son imagination, on « sautait les difficultés » avec un total mépris de la mort, qui fait certes honneur au courage indompté de nos jeunes auteurs, mais qui, si on le transférait de l'imagination dans la réalité, serait capable d'enterrer le parti le plus fort où l'on se compte par millions, sous les tirs bien mérités de tous nos adversaires. Enfin, qu'une petite secte ne doit pas impunément se livrer à une telle politique de lycéens, c'est ce que ces messieurs ont aussi, appris par des épreuves non négligeables.
Tous les griefs qu'ils ont accumulés depuis des mois contre la fraction ou la direction du parti se ramènent dans le meilleur des cas à de simples bagatelles.
Mais s'il plait à ces messieurs de faire des chiures de mouches, ce n'est absolument pas une raison pour que les ouvriers allemands avalent des couleuvres pour les en remercier. ( 2 )

En somme, ils ont récolté ce qu'ils avaient semé. Abstraction faite de l'ensemble du contenu, toute la campagne avait été engagée avec de tels enfantillages, avec une telle mystification naïve de soi-même sur son importance propre, ainsi que sur l'état de choses et les idées ayant cours dans le parti, que l'issue en était claire dès le début. Que ces messieurs en retiennent la leçon ! Certains ont écrit des choses qui justifiaient toute sorte d'espoirs. La plupart d'entre eux pourraient faire quelque chose, s'ils étaient moins imbus de la perfection du niveau de développement qu'ils ont atteint pour l'heure.
Qu'ils sachent et admettent que leur « formation académique » - qui nécessite de toute façon une sérieuse révision critique - ne leur confère aucun diplôme d'officier qui leur permettrait d'être élevés au grade correspondant au sein de notre parti; que, dans notre parti, chacun doit faire son service à la base; que des postes de confiance dans le parti ne se conquièrent pas par le simple talent littéraire et les connaissances théoriques, même si les deux conditions sont incontestablement réunies, car il faut encore être familiarisé avec les exigences de la lutte militante, savoir manier les armes les plus diverses dans la pratique politique, inspirer une confiance personnelle, faire preuve d'un zèle et d'une force de caractère à toute épreuve, et enfin, s'incorporer docilement dans les rangs de ceux qui combattent. En somme, il faut que ceux qui « ont été formés dans les universités sachent apprendre davantage des ouvriers que ceux-ci n'ont à apprendre d'eux. »
Londres, le 7 septembre 1890.
Frédéric Engels.

Et qui va osez qualifier Engels d’ouvriériste ??? (Je plaisante)

( 1 et 2 ) souligné par moi Gorki

Message édité le 27-10-2006 à 22:11:54 par gorki
ossip
Ni révisionnisme ni gauchisme
Militant expérimenté
ossip
231 messages postés
   Posté le 28-10-2006 à 20:52:04   Voir le profil de ossip (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ossip   

Vu que c'est mon tour, je propose l'énigme suivante: trouver à qui est dédié ce poème . Je commence par les derniers vers.

"[...]Une âme bat dans chaque cartouche
une bouche appelle dans le cri des hélices
les plaines craquent sous leur pids d'oranges mûres
on s'arrache aux pièges lumineux dela nuit
aux mains de chloroforme de la bataille
Tu apportes la vie
la vie de vin rude et d'audace
la vie en sandale de cordes
- petite mêche de cheveux
qu'on serre sur la poitrine -
la vie comme un claquement de fouet
la vie comme une balle de fusil
la vie pour enflammer le monde."


--------------------
"On vit de bonne soupe et non de beau langage" (A. Marty)
"Notre ennemi est chez nous" (Lénine, K. Liebknecht, A. Marty, P. Vaillant-Couturier)
Jameul
pas de justice pas de paix
Grand classique (ou très bavard)
714 messages postés
   Posté le 29-10-2006 à 10:58:50   Voir le profil de Jameul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jameul   

aux brigades internationales ???
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12513 messages postés
   Posté le 29-10-2006 à 18:51:16   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Malraux aux républicains espagnols ?


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
ossip
Ni révisionnisme ni gauchisme
Militant expérimenté
ossip
231 messages postés
   Posté le 29-10-2006 à 19:32:45   Voir le profil de ossip (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ossip   

Vous êtes pas si loin que ça... surtout jameul.

Le poème complet:

"De longues mémoires de sang
marchent derrière leurs conquêtes;
Chaque tête qui tombe
coûte un jour de faim
chaque tête qui tombe
ouvre une plaie de plus
dans la brèche de leur coeur
chaque homme qui tombe
laisse une croix d'os
une croix d'ombre et de chair vivante
sur le mur des prisons de pierre

Quand ils s'ouvraient les chemins de la chance
à la pointe de leurs destroyers
quand ils portaient leur salut de fer et d'or
aux armées chancelantes de la haine
alors tu mis tes deux poings nus
et la force de ton front
en travers des detroits
et les conons se turent comme des bêtes malades.

Les hommes qui descendaient l'escalier des montagnes
ont appris ton nom
dans l'éclatement des fusées.
Les chaînes sont tombées soudain de leurs épaules.
Ils se sont mis à chanter
debout sur le rivage des villes blanches.
C'est toi qui leur a enseigné le goût du pain
le goût fu jour acide et des forêts
le prix de la terre pour l'eau des moissons
pour l'amour et le lait des enfants
le prix de la terre chaude aux mains
de la terre pour creuser les tranchées
de la terre pour la naissance des peuples.

Dans chaque maison
brûle une lampe de pitié
dans chaque maison
chante la voix d'une femme assise.
Aussi profond qu'on creuse
on trouve ton souvenir;
il est prêt à venir sur les lèvres
il est à fleur d'eau dans toutes les mémoires
dans l'argile blonde des kolkhoz
dans les sillages de brume de la Baltique
dans la poitrine des foules en marche
dans toutes les fenêtres de l'avenir
dans la racine des blés de France
dans les nuits hâtives tendues sur l'Espagne
dans le regard de piere blanche des milices.

Tu délies les mains des villes
tu ouvres les portes de feu des usines
les portes de glace des frontières
tu apportes des rêves
aux enfants de Madrid
et des fusils
pour les hommes
livrés aux mains étrangleuses des sierras.
Tu veilles sur le sommeil des villes
sur l'histoire à statues de cheveux blancs
Tu fais taire dans le coeur des mères
les couteaux sanglants des sirènes
les poignards de l'aube
les croix bourdonnantes des junkers
et chaque soir tu viens
poser tes mains sur leurs papières d'argent
toi qui te souviens de ta mère
clouée vive sur les bûchers.
Une âme bat dans chaque cartouche
une bouche appelle dans le cri des hélices
les plaines craquent sous leur pids d'oranges mûres
on s'arrache aux pièges lumineux dela nuit
aux mains de chloroforme de la bataille
Tu apportes la vie
la vie de vin rude et d'audace
la vie en sandale de cordes
- petite mêche de cheveux
qu'on serre sur la poitrine -
la vie comme un claquement de fouet
la vie comme une balle de fusil
la vie pour enflammer le monde."

Message édité le 29-10-2006 à 19:50:45 par ossip


--------------------
"On vit de bonne soupe et non de beau langage" (A. Marty)
"Notre ennemi est chez nous" (Lénine, K. Liebknecht, A. Marty, P. Vaillant-Couturier)
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 30-10-2006 à 07:44:15   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Bonjour camarade Ossip

Une réference commune: A ANDRE MARTY. ?
ossip
Ni révisionnisme ni gauchisme
Militant expérimenté
ossip
231 messages postés
   Posté le 30-10-2006 à 12:30:07   Voir le profil de ossip (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à ossip   

Bonjour et bien joué camarade gorki!
Il s'agit bien d'un poème titré et dédié à André Marty. Il est de Jacques Béry, et a été publié dans le numéro 70 de la revue Commune, revue littéraire pour la défense de la culture , qui contenant des articles entre autre d'Aragon, de Georges Politzer, etc. Numéro daté de juin 1939.

Message édité le 30-10-2006 à 12:31:12 par ossip


--------------------
"On vit de bonne soupe et non de beau langage" (A. Marty)
"Notre ennemi est chez nous" (Lénine, K. Liebknecht, A. Marty, P. Vaillant-Couturier)
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 31-10-2006 à 09:18:59   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Bonjour à tous! et tant pis si je me trompe , disait un copain de boite quand réuni le matin autour d'un brasero (et oui j'ai connu des matins d'hiver ou après avoir mis en route ton poste de soudure tu devais poser tes mains sur la ferraille qui te glaçais les doigts,le seul moyen de chauffage était un bidon percé que chacun, compagnon d'infortune, à notre tour nous remplissions) en voyant arrivé le contremaître.

Ma citation :

« On assiste actuellement à une recrudescence sans précédent de divers courants anti-marxiste comme ceux des trotskistes et des anarchistes, qui en s’infiltrant dans les divers mouvements de masse, surtout de jeunes et d’intellectuels, tentent de pêcher en eau trouble, afin de détourner les masses de la juste voie et de les engager dans de périlleuses aventures qui conduisent à de graves défaites et d’ésillusons. »

Message édité le 31-10-2006 à 09:27:09 par gorki
KGB Shpion
Grand classique (ou très bavard)
406 messages postés
   Posté le 31-10-2006 à 10:57:50   Voir le profil de KGB Shpion (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à KGB Shpion   

Staline ?

Message édité le 31-10-2006 à 10:58:26 par KGB Shpion


--------------------
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 31-10-2006 à 18:28:35   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Bonsoir KGB Shpion

non!
Jameul
pas de justice pas de paix
Grand classique (ou très bavard)
714 messages postés
   Posté le 31-10-2006 à 18:40:48   Voir le profil de Jameul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jameul   

un petit indice peut etre ?

jusqu'à présent j'ai trouvé la citation assez intemporelle...
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 31-10-2006 à 21:16:16   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Sous la forme d'une charade alors!

Mon premier est le contraire de l'endroit (Enver)

Mon second est héros d'une bande déssinée (Nasdine hodja) C'EST CADEAUX



Message édité le 31-10-2006 à 22:30:00 par gorki
Julien Lahaut
Jeune Communiste
135 messages postés
   Posté le 31-10-2006 à 21:23:18   Voir le profil de Julien Lahaut (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Julien Lahaut   

Enver Hodja ?

si je rates ça c'est que je suis vraiment mauvais
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 31-10-2006 à 22:28:00   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Julien Lahaut a écrit :

Enver Hodja ?

si je rates ça c'est que je suis vraiment mauvais


Non tu es bon

La citation est effectivement tirée de son rapport au VI congrés du PTA

Pour la charade c'était simple voir dessus.

Bonne nuit à tous, tiens ça me fais penser à un truc!

à cette intervention d'un ouvrier dans un débat (où la discution finie par tourner autour des spéculateurs boursiers) qui termina sont inervention par: " moi toute les nuits ça m'est difficile de trouver le sommeil quant je pense qu'il y en a plus qui gagnent des centaines de fois plus en dormant que ce que moi je touche en bossant"
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2236 messages postés
   Posté le 01-11-2006 à 11:30:53   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

gorki a écrit :

Mon second est héros d'une bande déssinée (Nasdine hodja) C'EST CADEAUX


L'insaisissable Nasdine Hodja crée par Roger Lécureux (Les pionniers de l'espérance) dessiné par René Bastard -puis Pierre Leguen- fut publié dans Vaillant. Dans le très bien informé livre d'Hervé Cultru "Vaillant 1942-1969: La véritable histoire d'un journal mythique" il y a plusieurs pages consacrées à Nasdine Hodja (pages 64 à 67). L'insaisissable Nasdine Hodja fut également édité en albums.


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Julien Lahaut
Jeune Communiste
135 messages postés
   Posté le 01-11-2006 à 13:44:24   Voir le profil de Julien Lahaut (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Julien Lahaut   

Vu que je pars ce soir et jusque samedi , je laisse la main pour la prochaine devinette
Jameul
pas de justice pas de paix
Grand classique (ou très bavard)
714 messages postés
   Posté le 02-11-2006 à 09:27:30   Voir le profil de Jameul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jameul   

"y a rien de pire qu'une révolution raté, une révolution raté ça fait peur comme une révolution mais ça ne change rien"
sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 02-11-2006 à 12:21:07   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

diderot ?
Jameul
pas de justice pas de paix
Grand classique (ou très bavard)
714 messages postés
   Posté le 02-11-2006 à 15:16:04   Voir le profil de Jameul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jameul   

non c est plus récent
CMC
Grand classique (ou très bavard)
171 messages postés
   Posté le 02-11-2006 à 17:08:54   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

Un peu en rapport avec la question de Jameul:

Qui a écrit:

"Dans les pays capitalistes, à condition que dans ceux-ci ne règne pas le fascisme ou qu'ils ne soient pas en guerre, les conditions sont les suivantes: A l'intérieur règne une démocratie bourgeoise, non le féodalisme; dans leurs rapports externes, ces pays ne sont pas opprimés par d'autres nations. A partir de ces caractéristiques, la tâche des partis prolétariens dans les pays capitalistes est d'éduquer les ouvriers et d'accumuler des forces au travers d'une longue lutte légale et de se préparer ainsi à renverser définitivement le capitalisme. Dans ces pays, il s'agit de conduire une longue lutte légale, de se servir de la tribune parlementaire, de recourir aux grèves économiques et politiques, d'organiser les syndicats et d'éduquer les ouvriers.
Là, les formes d'organisation sont légales et les formes de lutte ne sont pas sanglantes ( on ne recourt pas à la guerre).
Par rapport au problème de la guerre, tout parti communiste lutte contre toute guerre impérialiste conduite par son propre pays. Si une telle guerre survient, sa politique vise à la défaite du gouvernement réactionnaire de son pays. L'unique guerre qu'il veut, c'est la guerre civile pour laquelle il se prépare.
Mais il n'est pas nécessaire de passer à l'insurrection tant que la bourgeoisie n'est pas réduite à l'impuissance, tant que la majorité des ouvriers n'est pas décidée à conduire une insurrection armée et une guerre et tant que les masses citadines n'apportent pas leur soutien au prolétariat. Et quand vient le moment de l'insurrection et de la guerre, il faut d'abord occuper les villes et avancer dans les campagnes; non le contraire. Tout ceci a été établi par les partis communistes des pays capitalistes et la Révolution d'Octobre en Russie en a démontré la justesse."

traduit de l'italien. Excuses si quelques détails sont légèrement différents d'autres traductions.
Jameul
pas de justice pas de paix
Grand classique (ou très bavard)
714 messages postés
   Posté le 03-11-2006 à 20:11:21   Voir le profil de Jameul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jameul   

Hoxa?
CMC
Grand classique (ou très bavard)
171 messages postés
   Posté le 03-11-2006 à 21:26:56   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

Hé non...
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22Page précédentePage suivante
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Divers  Espace détente  Jeu des devinetteNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum