Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  l'impérialisme, le Tiers Monde et la Chine 

 USA vs Chine Populaire : la guerre hors limites

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6Page précédentePage suivante
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15274 messages postés
   Posté le 25-07-2020 à 08:27:21   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

HSBC obtient l'autorisation de fermer une sous-succursale de Shenzhen


Source: Global Times Publié: 2020/7/24 23:34:16
https://www.globaltimes.cn/content/1195565.shtml

Vendredi, les autorités chinoises ont approuvé une demande de la banque britannique HSBC de fermer sa succursale dans le district de Longgang à Shenzhen.

Le bureau de Shenzhen de la Commission chinoise de réglementation des banques et des assurances a accédé à la demande de la banque de fermer sa sous-succursale locale dans le district de Longgang, qui compte plus de 2 millions d'habitants, selon une circulaire de la banque locale et autorité des assurances.

L'annonce, datée du 17 juillet mais publiée vendredi, est intervenue alors que de nouvelles preuves apparaissaient sur la façon dont le prêteur était impliqué dans un stratagème conçu par les États-Unis pour fabriquer des preuves et encadrer de manière malveillante le directeur financier de Huawei, Meng Wanzhou.

Il a été demandé à la banque de restituer la licence financière de la sous-succursale locale dans les 15 jours, de faire une divulgation publique et d'annuler l'enregistrement industriel et commercial.

HSBC possède un total de 10 succursales et sous-succursales bancaires à Shenzhen.
La banque, qui génère près de 80% de ses bénéfices en Chine, a soulevé beaucoup d'émotion et de colère du public en Chine en raison de son rôle dans l'arrestation de Meng au Canada.

Global Times

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15274 messages postés
   Posté le 25-07-2020 à 09:00:14   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Il est possible que Pompeo réussisse son pari quant au changement, pas dans le sens souhaité, mais plutôt dans l'éviction du courant libéral au sein du PCC.


Pompeo demande à «induire» des changements au sein du Parti communiste chinois | Monde


24 juillet 2020

https://www.actualites-sante.com/actualites/2557/pompeo-demande-a-induire-des-changements-au-sein-du-parti-communiste-chinois-monde/

Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a déclaré jeudi dans un discours sévère contre Pékin que l’objectif de Washington était « d’induire le changement » en Chine, car le monde ne peut être considéré comme sûr tant qu’il n’y a pas de changements dans ce pays, avec laquelle Washington entretient des relations de plus en plus tendues.
«Les nations libres du monde doivent induire un changement dans le comportement du Parti communiste chinois (PCC) de manière plus créative et plus affirmée, car les actions de Pékin menacent notre peuple et notre prospérité» , a déclaré Pompeo dans un discours à la bibliothèque. du président Richard Nixon en Californie.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15274 messages postés
   Posté le 26-07-2020 à 10:14:46   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Pompeo appelle “le monde libre” à “triompher” de la “nouvelle tyrannie” chinoise

DANIELLE BLEITRACH 25 JUILLET 2020 https://histoireetsociete.com/2020/07/25/pompeo-appelle-le-monde-libre-a-triompher-de-la-nouvelle-tyrannie-chinoise/

Voilà qui explique la campagne mensongère à l’instar de ce que nous avons connu pour nous faire accepter la guerre d’Irak et d’autres. Les Etats-Unis dans le contexte d’une campagne présidentielle, incapables de faire face à leur problèmes internes et externes, se lancent dans une croisade avec “coalisés”. Alors que le monde vit une crise économique, sociale, sanitaire, au lieu de rechercher les coopérations, le système capitaliste fou ne voit d’issue que dans la guerre, la xénophobie et les mensonges pour justifier (note de Danielle Bleitrach).
WASHINGTON (AFP) 24.07.2020 – 00:49

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a appelé jeudi “le monde libre” à “triompher” de la “nouvelle tyrannie” incarnée selon lui par la Chine communiste, après la fermeture du consulat chinois à Houston décrit comme “ une plaque tournante de l’espionnage”.
“La Chine d’aujourd’hui est de plus en plus autoritaire à l’intérieur du pays, et plus agressive dans son hostilité face à la liberté partout ailleurs”, a-t-il déclaré en Californie lors d’un discours dont la tonalité rappelait plus que jamais la Guerre froide avec l’Union soviétique.

Dans une attaque d’une rare virulence contre le président d’une des principales puissances mondiales, il a aussi accusé Xi Jinping d’être un “adepte sincère d’une idéologie totalitaire en faillite ”, en faisant référence uniquement à ses fonctions de “secrétaire général” du Parti communiste.
Le discours entendait détailler la stratégie de fermeté du président Donald Trump face au géant asiatique, présenté à plusieurs reprises comme une “menace” ou un “danger”.

Il intervient au lendemain de l’annonce spectaculaire de la fermeture du consulat chinois dans la grande ville du Texas, imposée par Washington en franchissant un nouveau pallier dans l’escalade sans précédent entre les deux grandes puissances rivales.

– “Vieux paradigme” –

Dénonçant jeudi une “calomnie malveillante”, Pékin a promis des représailles contre cette décision inédite depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays en 1979.

“Nous avons fermé le consulat de Chine à Houston car c’était une plaque tournante de l’espionnage et du vol de propriété intellectuelle”, a dit Mike Pompeo, sans préciser clairement les faits reprochés à ses diplomates.
Signe de la méfiance ambiante, la police américaine soupçonne en outre une chercheuse chinoise, accusée d’avoir dissimulé ses liens avec son armée pour obtenir un visa américain, de s’être réfugiée au consulat chinois de San Francisco afin d’échapper à son arrestation.
Le secrétaire d’Etat, un faucon qui sonne depuis plusieurs mois la charge contre la Chine, a plus généralement accusé les Chinois de “voler” de “précieux secrets commerciaux” aux Américains.
Mike Pompeo avait choisi la bibliothèque présidentielle Richard Nixon à Yorba Linda pour formuler son réquisitoire.
Tout un symbole, puisqu’il s’agissait d’acter l’échec de la stratégie engagée il y a plus de 40 ans par l’ex-président républicain lorsqu’il avait entamé le dialogue avec la Chine communiste, dans l’espoir que son intégration au sein de la communauté internationale favorise une certaine normalisation.

Ce “vieux paradigme” ne “marche tout simplement pas”, a tranché le ministre.

“L’heure est venue pour les nations libres de passer à l’action”, a-t-il martelé, appelant de ses voeux “une nouvelle alliance des démocraties” .
Objectif: faire “changer d’attitude” à Pékin, a-t-il plaidé, sans aller jusqu’à prôner un changement de régime, même s’il a salué publiquement plusieurs dissidents chinois.

– “Se méfier, et vérifier”

“Si nous nous inclinons maintenant, nos petits-enfants pourraient être à la merci du Parti communiste chinois, dont les actes constituent le premier défi du monde libre”, a-t-il insisté. “Xi n’a pas vocation à semer éternellement la tyrannie en Chine et à l’étranger, à moins qu’on le laisse faire.”
Mike Pompeo a multiplié les références à la Guerre froide, exhortant le reste du monde à “choisir son camp” entre “la liberté et la tyrannie”.

Il a certes salué le “réveil” de certains pays, notamment européens, mais a aussi regretté la “timidité” d’autres, comme cet “allié au sein de l’Otan” , qu’il n’a pas nommé, réticent selon lui à défendre l’autonomie de Hong Kong par crainte de perdre son accès au vaste marché chinois.
Un reproche également adressé aux entreprises américaines qui se plient aux exigences chinoises et soutiennent, “sciemment ou à leur insu” , de “graves violations” des droits humains.

Il a d’ailleurs estimé qu’il ne s’agissait pas de revenir à “l’endiguement” (ou “containment”) en vigueur contre l’URSS, car “la Chine communiste est déjà chez nous” . Et contrairement à la doctrine “faire confiance mais vérifier” défendue par un autre ex-président républicain, Ronald Reagan, face à Moscou, il a suggéré de “se méfier, et vérifier”.

Au-delà de cet appel, Mike Pompeo a reconnu que la “fermeté” n’était pas suffisante, alors que les démocrates, mais aussi certains républicains, jugent que cette diplomatie musclée n’a pas permis jusqu’ici de contenir les ambitions chinoises.

“Nous devons parler et donner du pouvoir au peuple chinois” , a-t-il lancé, en estimant que le régime redoutait “les opinions” de ses concitoyens “plus que tout adversaire étranger”.


Edité le 26-07-2020 à 10:15:10 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15274 messages postés
   Posté le 26-07-2020 à 17:28:17   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les officiers fédéraux US pénètrent dans le consulat chinois de Houston comme des voleurs



La guerre diplomatique sino-américaine s'est intensifiée. Le consulat de Chine à Houston a été fermé de force par les États-Unis dans l'après-midi du 24 juillet. Au même moment, des membres du gouvernement américain ont également enfoncé de force la porte et sont entrés dans le consulat de Chine à Houston. La Chine est très mécontente de cela.
Le 26 juillet, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a publié sur les réseaux sociaux américains Twitter (Twitter): «Le consulat général chinois à Houston est la propriété nationale de la Chine. L’entrée forcée des États-Unis n’a pas seulement violé La Convention de Vienne sur les relations consulaires a également violé la Constitution américaine et la "Diplomatic Corps Act" des États-Unis. "Cette action n'est pas différente du cambriolage."

Elle a également partagé une photo prise par l'Associated Press, qui montrait un fonctionnaire fédéral américain et un serrurier essayant d'ouvrir une porte et d'entrer dans le bâtiment du consulat chinois évacué.
Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, a également publié une déclaration le 25 juillet, critiquant les États-Unis pour leur entrée de force dans le consulat chinois à Houston. Le communiqué indique que le bâtiment du consulat général de Chine à Houston est un bâtiment du consulat diplomatique et une propriété nationale de la Chine. Selon la Convention de Vienne sur les relations consulaires et le Traité consulaire sino-américain, les États-Unis ne doivent en aucun cas empiéter sur les locaux du consulat chinois à Houston.

Le communiqué indique également que la Chine a exprimé son mécontentement et sa ferme opposition à l'entrée forcée des États-Unis au consulat général de Chine à Houston et a déposé des représentations solennelles. La Chine apportera une réponse appropriée et nécessaire à cet égard.

_______________________


The premises of China's Consulate General in #Houston are the Chinese government's property. The US' break-in is in violation of the #ViennaConventiononConsularRelations as well as the #USConstitution and the #ForeignMissionsAct. It is no different from burglary.





--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15274 messages postés
   Posté le 28-07-2020 à 21:06:19   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Voir sur ce site : Les chambres de torture de la guerre économique

La guerre hors limites dépasse le conflit US / RPC et touche l'Europe.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15274 messages postés
   Posté le 02-08-2020 à 00:23:08   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine se prépare à la guerre


Une série de vidéo sur CGTN met l'accent sur l'armée et la préparation à la guerre, sur le lien entre l'armée du peuple et le peuple, sur la direction du PCC :

Le Commandant en chef se soucie des millions de soldats
L'Armée populaire de libération a accompli un glorieux parcours et a maintenu la paix
Suivez Xi Jinping pour apprendre l'histoire militaire chinoise
https://www.youtube.com/watch?v=xAxB7SMBcbk
https://www.youtube.com/watch?v=OmTSvKJQrls
https://www.youtube.com/watch?v=jUFyTUnq3t0
https://www.facebook.com/watch/?v=3731068320254674


Edité le 02-08-2020 à 07:52:48 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15274 messages postés
   Posté le 02-08-2020 à 07:50:01   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Xi insiste sur la modernisation de la défense nationale et des forces armées

Source: Xinhua Publié: 2020/8/1 9:12:21

https://www.globaltimes.cn/content/1196320.shtml



Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a souligné l'avancement de la modernisation de la défense nationale et des forces armées.

M. Xi a fait ces remarques alors qu'il présidait une session d'étude de groupe du Bureau politique du Comité central du PCC sur le renforcement de la modernisation de la défense nationale et des forces armées, qui s'est tenue jeudi.

Pour soutenir et développer le socialisme aux caractéristiques chinoises et parvenir à un rajeunissement national, M. Xi a souligné le fait de garantir à la fois le développement et la sécurité, et de veiller à ce que les efforts visant à rendre le pays prospère et les efforts visant à rendre l'armée forte vont de pair.

La modernisation de la défense nationale et des forces armées doit être en phase avec le processus de modernisation du pays, et les capacités militaires doivent répondre aux besoins stratégiques nationaux, a déclaré M. Xi.

M. Xi a déclaré que le PCC s'était toujours efforcé de construire une défense nationale forte et des forces militaires puissantes, et avait réalisé de grandes réalisations à cet égard.

Au cours de cette année, la Chine atteindra les objectifs et les missions de renforcement de la défense nationale et des forces armées pour 2020, et se lancera dans un nouveau voyage pour achever fondamentalement la modernisation de la défense nationale et des forces armées, et pour transformer l'armée chinoise en monde. forces de classe, a déclaré Xi.

M. Xi a appelé à des efforts pour mettre en œuvre les plans stratégiques et les dispositions prises par le Comité central du PCC et la Commission militaire centrale sur la modernisation de la défense nationale et des forces armées, afin de s'assurer que les objectifs et les missions à cet égard sont atteints.

Notant que le monde d'aujourd'hui subit des changements profonds et en évolution rapide qui n'ont pas été observés depuis un siècle, et que la pandémie de COVID-19 exerce une influence considérable sur le paysage international, M. Xi a déclaré que la situation en matière de sécurité en Chine était confrontée à des incertitudes croissantes et à des facteurs de déstabilisation.

Il a appelé à un sens plus fort de la mission et de l'urgence et à davantage d'efforts pour parvenir à un développement progressif dans la modernisation de l'armée chinoise.

Xi a souligné la mise en œuvre de la ligne directrice stratégique militaire pour la nouvelle ère, la formulation du 14e plan quinquennal (2021-2025) pour la construction de l'armée, l'élaboration d'une feuille de route scientifique et la culture d'un nouveau type de talents militaires de haut calibre et professionnels.

Soulignant les efforts conjoints civilo-militaires visant à faire progresser la modernisation de la défense nationale et des forces armées, M. Xi a appelé les institutions centrales du Parti et de l'État, ainsi que les comités du Parti et les gouvernements à tous les niveaux locaux, à renforcer leur conscience de la défense nationale et à faire avancer le développement. de la défense nationale et des forces armées.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
863 messages postés
   Posté le 02-08-2020 à 09:48:24   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Il va falloir faire un choix, il va falloir des éclaireurs marqueurs, et il va falloir choisir entre infanterie, ou véhicules légers avec équipement high tech et grand vitesse de déplacement.

Il va choisir entre masse de tanks chassi légers et canon lourd style AMX-30, où des monstres de guerre moderne comme les Russes et les américains, ce genre de tank qui peut manger du RPG toute la journée.



Ça c'est pour le terrestre, l'important c'est le naval, les avions, les missiles, les systèmes anti missiles, et surtout les navires de défense boucliers anti missiles lasers.
Ainsi que des portes hélicoptère capables de transporter des hélicos avec des boués sonars et des torpilles et faire de la guerre electronique.

Et des gens formés à utiliser ce genre d’engin. Au lieu d'investir dans des masses de sous-marins d'attaque, investir dans des casseurs tueurs diesels. Il n'y a rien de mieux en défense côtière, le facteur de terreur total que sont ces monstres est une force dissausive considérable, la plus part des politicards ne veulent pas que dans les news ils aient perdu tout un tas de navire et d'hommes pour rien.

Les exercices de simulations militaires contre l'Iran avec l'équipe rouge dirigé par un vétéran de la guerre du vietnam qui avait beaucoup appris des vietcongs... Avait coulé dans l'exercice 2 porte avions avec des missiles sol mer, sans que l'ennemi ne puisse rien faire en retour car utilisait des messager à moto au lieu de communications électroniques inacceptables.
L'opération a été abordé....

Les équipements de détection des sous marins et des contacts goblins sont sous développés de nos jours la présence d'un nombre conséquent de ces bijoux de mort présente donc une force de dissuasion encore plus grande !

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15274 messages postés
   Posté le 03-08-2020 à 07:33:59   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

propose tes services au consulat de Chine ou à l'ambassade, ton aide est indispensable.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15274 messages postés
   Posté le 04-08-2020 à 23:58:33   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La `` tactique de style mafieux '' américaine sur TikTok dépouille la dernière couche de décence

Par Wang Cong Source: Global Times Publié: 2020/8/4 20:33:41 Dernière mise à jour: 2020/8/4 22:33:41

https://www.globaltimes.cn/content/1196697.shtml
La Chine doit répondre ou Trump deviendra plus agressif au milieu des élections: analyste



La dernière décision du président américain Donald Trump de forcer ByteDance basée en Chine à vendre son application de partage de vidéos TikTok à une société américaine et à payer au gouvernement américain une part de la transaction a été ridiculisée par de nombreux Chinois - experts et citoyens ordinaires - comme " vol à nu "en utilisant des tactiques de style mafieux qui enlèvent la dernière couche de décence aux États-Unis, qui prétendent être un marché libre qui soutient la primauté du droit.

Le gouvernement chinois a averti mardi les Etats-Unis de "conséquences" s'il ouvre la "boîte de Pandore" avec ce qu'un responsable chinois a appelé "manipulation politique" et une répression contre une entreprise chinoise.

Alors qu'elle faisait suite à une répression radicale de l'administration Trump contre une liste croissante d'entreprises technologiques chinoises, la décision "illégale et immorale" contre TikTok marque une étape sans précédent dans l'arène juridique et commerciale et a sonné un avertissement terrible sur la façon dont davantage d'entreprises chinoises pourraient être. ciblé par une administration américaine "sans vergogne" avant l'élection présidentielle, ont noté des experts chinois.

Une escalade aussi dangereuse justifie de sévères représailles de la part du gouvernement chinois, y compris la prise d'une contre-mesure proportionnée et réciproque contre les entreprises américaines sur le marché chinois, pour faire comprendre à l'administration américaine que son comportement imprudent ne restera pas incontrôlé, ont exhorté les experts, ajoutant que sans contre-mesures concrètes, le président américain pourrait encore intensifier la répression contre davantage d'entreprises chinoises et pourrait même mener des combats dans d'autres domaines géopolitiques.

Vol à nu '' Trump lundi a doublé ses commentaires précédents sur la vente de TikTok à une entreprise américaine, suggérant que la transaction potentielle doit être conclue d'ici le 15 septembre, sinon il pourrait interdire complètement l'application populaire de partage de vidéos utilisée par environ 100 personnes. millions d'utilisateurs aux États-Unis.

Le président américain a également réitéré sa demande antérieure que le gouvernement américain obtienne une réduction de l'accord, affirmant que "les États-Unis pourraient et devraient obtenir un très grand pourcentage de ce prix parce que nous le rendons possible".

Les remarques de Trump ont immédiatement envoyé des ondes de choc sur les plateformes de médias sociaux chinoises mardi, où beaucoup ont déclaré la fin des États-Unis comme un marché libre et un pays gouverné par la loi, qualifiant le mouvement de «vol à nu» d'une entreprise chinoise.

"C'est une façon pure et simple de faire les choses à la mafia de Chicago: pointer une arme sur votre tête et vous ordonner de conclure un accord" , Shen Yi, professeur à la School of International Relations and Public Affairs de Fudan University, a déclaré jeudi au Global Times, "il ne sert à rien de discuter de la légalité du mouvement car il n'y en a pas. C'est totalement immoral ".

A Pékin, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a qualifié la répression américaine de TikTok de "pure manipulation politique" basée sur des accusations "sans fondement". "En fait, il n'y a pas eu de pénurie d'exemples où les États-Unis ont utilisé leur machine d'État pour sévir contre les entreprises d'autres pays. Les États-Unis doivent cesser d'ouvrir la" boîte de Pandore ", sinon ils récolteront ce qu'ils ont semé," Wang Wenbin , le porte-parole,

Utilisant des allégations de problèmes de sécurité nationale et autres, l'administration Trump a intensifié sa répression contre un nombre rapidement croissant d'entreprises chinoises, y compris la campagne de plusieurs années contre le géant chinois des télécommunications Huawei. Mais beaucoup en Chine considèrent la décision contre TikTok comme la preuve ultime de ce qu'ils appellent une administration américaine "sans vergogne" qui ferait tout pour servir ses propres intérêts.

"C'est au-delà de l'absurdité. Cela est vraiment descendu au-dessous du fond" , a déclaré mardi Fang Xingdong, fondateur du groupe de réflexion technologique basé à Pékin ChinaLabs, au Global Times, ajoutant que les Etats-Unis "n'ont plus de fondement moral" dans leurs affirmations. d'un marché libre et d'un pays respectueux de l'état de droit. "Il a montré sa volonté de ne reculer devant rien pour ses propres intérêts."

La demande formulée par Trump, connu pour ses commentaires erratiques, a été confirmée dimanche par une déclaration de Microsoft, dans laquelle le géant américain de la technologie a déclaré qu'il poursuivait les discussions avec ByteDance sur l'achat de TikTok à la suite d'une conversation entre son PDG Satya Nadella et Trump.

Pour apaiser clairement le président américain, Microsoft a déclaré qu ' "il s'est engagé à acquérir TikTok sous réserve d'un examen de sécurité complet et à fournir des avantages économiques appropriés aux États-Unis, y compris au Trésor américain" . Microsoft, qui lorgne les plus jeunes utilisateurs de TikTok, n'a pas précisé comment ces «avantages économiques» seraient fournis.

À Pékin, Zhang Yiming, fondateur de ByteDance, a indiqué que la société pourrait devoir se conformer à l'ordre de Trump. "Bien que ce ne soit pas raisonnable, cela fait partie du processus juridique et qu'en tant qu'entreprise, nous n'avons pas d'autre choix que de suivre la loi" , a écrit Zhang dans une note interne largement diffusée en ligne.

Signe de la situation politique extrêmement difficile dans laquelle Trump a mis TikTok, Zhang a été critiqué par beaucoup sur les réseaux sociaux chinois après la publication d'un précédent mémo interne. Certains ont souligné que la note soulignait TikTok en tant qu'entreprise mondiale et ne mentionnait ni la Chine ni le gouvernement chinois, contrairement à la déclaration de Microsoft qui remerciait le gouvernement américain.

Dans le deuxième mémo dévoilé mardi après-midi, Zhang a cherché à répondre à ces critiques, affirmant qu'il "comprend que les gens ont des attentes très élevées pour une entreprise qui a été fondée par un Chinois et qui se répand dans le monde, mais ils ne disposent pas des informations complètes et exactes. et la colère existe parmi le public face aux nombreuses actions du gouvernement américain. "

Les notes consécutives de Zhang ont également montré que la société, qui a été prise dans la rivalité stratégique sino-américaine, faisait un dernier effort pour atténuer l'hostilité américaine et les contrecoups intérieurs. Mais les experts ont déclaré que face à l'intimidation des États-Unis, un tel effort est naïf, illusoire et voué à être futile.

Représailles nécessaires

Alors que certains experts ont également critiqué la réponse de TikTok à la répression américaine comme un manque de "bravoure" et de "plein d'opportunisme", d'autres disent que les entreprises chinoises ne peuvent pas faire grand-chose face à un gouvernement américain puissant et que la Chine doit mettre en œuvre "sévèrement des représailles "contre les actions des États-Unis, sinon davantage d'entreprises chinoises seront ciblées.

"Si nous ne ripostons pas, alors les États-Unis deviendront encore plus agressifs, ils cibleront plus d'entreprises chinoises et ils pourraient même agir dans d'autres domaines, y compris Taiwan" , a déclaré Shen, ajoutant que ce serait "très facile". pour que la Chine riposte. "Nous pouvons également dire à une entreprise américaine qu'elle doit vendre ses activités en Chine ou elle sera interdite."

Certains en Chine ont appelé la décision de Trump concernant TikTok uniquement visant à stimuler sa campagne de réélection, qui est troublée par une épidémie de COVID-19 et des données économiques historiquement basses, et une réponse sévère de la Chine ne pourrait servir qu'à aider Trump dans l'élection au milieu de -Le sentiment chinois aux États-Unis.

Mais les experts ont déclaré qu'une telle évaluation ne permettait pas de comprendre correctement à quel point la décision du gouvernement américain et d'autres de cibler les entreprises et les intérêts chinois était dangereuse.

"Il est important que le gouvernement chinois fasse des efforts pour s'assurer que les États-Unis paieraient le prix d'un tel comportement" , a déclaré Fang, ajoutant que compte tenu de l'intensification de la répression contre les entreprises technologiques chinoises, la Chine devrait traiter et protéger le secteur de la haute technologie. en tant que domaine d’intérêt principal.

Certains experts ont également suggéré que la Chine pourrait continuer à ouvrir le marché financier intérieur aux entreprises étrangères d'autres régions, mais empêcher les entreprises américaines d'entrer jusqu'à ce que le gouvernement américain mette fin à sa répression contre les entreprises chinoises.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10093 messages postés
   Posté le 07-08-2020 à 17:20:00   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Selon le premier ministre australien,une confrontation militaire directe entre la République populaire de Chine et les Usa peut se produire.


Edité le 07-08-2020 à 19:05:53 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10093 messages postés
   Posté le 07-08-2020 à 17:22:03   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

https://www.capital.fr/economie-politique/un-conflit-militaire-pourrait-eclater-entre-la-chine-et-les-etats-unis-1377375


Edité le 07-08-2020 à 17:23:01 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10093 messages postés
   Posté le 07-08-2020 à 19:06:21   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

A méditer.

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10093 messages postés
   Posté le 07-08-2020 à 19:16:06   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

https://www.i24news.tv/fr/actu/international/1596638260-l-idee-d-une-guerre-entre-les-usa-et-la-chine-est-desormais-envisageable-selon-le-pm-australien

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10093 messages postés
   Posté le 08-08-2020 à 09:02:17   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Soixante quinze ans après avoir réduit le Japon en cendres,les Etats Unis vont ils mettre à genoux la Chine Populaire ?-cf.la capitulation nippone a eu lieu le 2 septembre 1945.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15274 messages postés
   Posté le 08-08-2020 à 16:05:41   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Aux USA l'échec contre l'épidémie, la récession, le cours de l'or qui flambe, la menace qui pèse sur le dollar, les conflits internes et la proximité des élections sont autant d'éléments qui poussent Trump vers la guerre, Mais c'est une entreprise risquée.

C'est pour ça que je n'ai pas cité ces deux articles, je les avais lus aussi ;ils n'apportent pas d'éléments vraiment nouveaux et le contenu est en deçà des titres :
L'article de Capital parle des think tanks et des officiers chinois comme si la direction du PCC était aveugle et ignorante du risque de guerre.
Quant au premier australien "optimiste" c'est un âne, il se conduit comme un larbin des USA au détriment des intérêts australiens. Son impression personnelle ne vaut pas un clou.

Sur le plan stratégique la Chine vise la fin de l'hégémonisme et des relations d'égal à égal dans un monde multipolaire, mais sur le plan tactique elle s'attend à une agression depuis un certain temps et elle s'y prépare.
Elle a construit 2 porte-avions coup sur coup et deux autres sont en chantier.
La presse chinoise aborde régulièrement les questions militaires, d'autant plus que les incursions US en mer de Chine sont fréquentes et juste interrompues à cause de l'épidémie sur deux porte-avions. Au premier semestre 2020, les avions militaires américains ont réalisé plus de 2000 sorties dans la mer de Chine méridionale. Dont une reconnaissance pendant 12 jours consécutifs du 15 au 28 juillet.
Parallèlement Modi continue de menacer la frontière chinoise et s'est livré à plusieurs agressions militaires récemment.

Xi Jinping a plusieurs fois insisté sur la préparation à la guerre et procédé à une réforme et une réorganisation dans l'armée.
Par exemple tout récemment l'Armée populaire de libération a déployé un nouveau système puissant de lance-roquettes multiples "PCL191" dans l'équipe du théâtre oriental. Ces roquettes ont une portée de 350 kilomètres et peuvent couvrir toute la partie ouest de Taiwan. , Y compris Taipei, et le détroit de Taiwan est à seulement 180 kilomètres. Ces armes peuvent être connectées au système de navigation par satellite Beidou récemment lancé pour détruire avec précision toutes les bases militaires et les bâtiments gouvernementaux de Taiwan.

Mais pour le PCC la raison du succès ou de l'échec dans un conflit repose avant tout sur les atouts de chaque belligérant, c'est pourquoi on ne voit jamais Xi s'exprimer directement sur les agressions US, mais sur la lutte contre la pauvreté, le développement économique, l'industrialisation de l'agriculture, etc. et faire des tournées sur le terrain directement liées à ces sujets.
L'objectif sur le plan idéologique vise à unifier la nation et assurer le rôle dirigeant du PCC.
C'est tout le contraire aux USA : divisions multiples de la nation et remise en cause de sa direction.


Voici ce qu'écrit hier le rédacteur en chef de GB (trad. Gogle):

Si la guerre éclate entre la Chine et les États-Unis, quelle partie aura le dessus?


Par Hu Xijin Source: Global Times Publié: 7/8/2020 12:02:24
https://www.globaltimes.cn/content/1197027.shtml


Le destroyer à missiles guidés Huhhot (Hull 161) attaché à une flottille de destroyers avec la marine sous le commandement du théâtre sud de l'APL vole dans les eaux de la mer de Chine méridionale lors d'un exercice d'entraînement maritime à la mi-juillet 2019. Photo: Militaires chinois



Les gens me demandent souvent, si un affrontement militaire éclate entre la Chine et les États-Unis, quel camp sera le vainqueur?

En termes de force militaire globale, qui est le plus puissant, la Chine ou les États-Unis? Ce doit être les États-Unis. Cependant, en ce qui concerne les eaux côtières de la Chine, la force maritime de la Chine plus la puissance de combat terrestre contre la force maritime des États-Unis, il est difficile de dire de quel côté est le plus puissant. Si vous ne l'avez pas essayé, il y aura de l'incertitude.

S'il s'agit des intérêts fondamentaux de la Chine, Taiwan, par exemple, franchit la ligne sous l'encouragement des États-Unis et conduit à une confrontation militaire, alors il y aura à ce moment-là un concours de volontés ainsi qu'un concours de force. Qui a le dessus dans cette situation? C'est une combinaison de force militaire, du moral et de volonté de se battre. Selon vous, qui serait le plus fort dans une guerre au large des côtes chinoises?

Il faut donc rappeler aux États-Unis de se distancer des intérêts fondamentaux de la Chine. Ne jouez pas avec le feu au large des côtes chinoises, ne suscitez pas vraiment de conflit sur la question de Taiwan et n'en faites pas trop dans la mer de Chine méridionale. Si l'administration Trump veut juste créer des tensions sino-américaines pour aider sa campagne de réélection, et n'est pas vraiment prête pour une confrontation militaire,

La Chine ne veut certainement pas de guerre. Ma suggestion est qu'en aucun cas les militaires chinois ne devraient tirer le premier coup de feu. Mais je suis convaincu que la Chine sera bien préparée à tirer un deuxième coup en réponse au premier coup. Concernant les intérêts fondamentaux, la Chine ne recule pas. La position de la Chine est claire pour tous. Le meilleur moyen est que la Chine et les parties concernées respectent les intérêts fondamentaux de chacun. Si les intérêts fondamentaux des deux parties se chevauchent, le différend doit être géré avec soin, ne pas laisser fermenter et devenir incontrôlable.

Ayant connu plusieurs guerres et bouleversements, je sais que la paix est vraiment la chose la plus précieuse et défendre la paix n'est pas facile. À un moment où les relations entre la Chine et les États-Unis se détériorent rapidement et où certaines forces sont sur le point de profiter des changements de vue d'ensemble, la volonté, la sagesse et la capacité de la Chine à maîtriser la situation seront testées au fil du temps.

L'auteur est rédacteur en chef du Global Times. opinion@globaltimes.com.cn


Edité le 08-08-2020 à 17:13:07 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15274 messages postés
   Posté le 08-08-2020 à 17:04:58   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Encore Hu Xijin, rédacteur en chef de GB, a déclaré dans un tweet que l'appel du secrétaire d'État américain Mike Pompeo finira par couper la connexion Internet entre la Chine et les États-Unis. Cette décision entraînera une grave conséquence dans la division de l'humanité. Avec la disparition complète de la coopération et des échanges entre la Chine et les États-Unis les deux pays évolueront vers la confrontation et feront face au risque de guerre.

Selon le site officiel du département d'État américain, les cinq nouvelles mesures du "Clean Network Plan" sont:
> interdire aux opérateurs chinois de se connecter aux réseaux de télécommunications américains et de fournir des services de télécommunications internationaux,
> supprimer les applications chinoises de la boutique d'applications mobile américaine
> interdire aux smartphones chinois tels que Huawei de préinstaller les applications américaines,
>interdire aux entreprises chinoises de fournir des services cloud aux entreprises et institutions américaines,
> et interdire aux entreprises chinoises de soumissionner pour des projets de câbles optiques sous-marins.

Dans sa déclaration, le département d'État américain a également appelé les alliés américains et les partenaires des gouvernements et des industries du monde entier à se joindre à eux pour veiller à ce que les données ne soient pas violées de manière malveillante et à maintenir la sécurité nationale.

D'un autre côté, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Wang Wenbin a déclaré lors d'une conférence de presse régulière tenue le 6 août que de nombreuses entreprises chinoises actuellement sanctionnées unilatéralement par les États-Unis sont innocentes. Les technologies et les produits de ces entreprises sont sûrs. Il n'y a pas eu d'incident de cybersécurité tels que le "Snowden Incident" et WikiLeaks, ni de comportement de surveillance du réseau tel que "Prism Gate", "Formula Organization" et "Echelon System".
Parler de «nettoyer Internet» alors qu'il est couvert de saleté est complètement absurde.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15274 messages postés
   Posté le 08-08-2020 à 20:18:18   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Un article de Pepe Escobar cité par la même source que le post précédent https://www.dwnews.com/


Le cœur du problème dans la mer de Chine méridionale

Par Pepe Escobar

Mondialisation.ca, 04 août 2020
Asia Times 30 juillet 2020

Lorsque les groupes d’attaque des porte-avions Ronald Reagan et Nimitz se sont récemment engagés dans des « opérations » en Mer de Chine Méridionale, beaucoup de cyniques ont pensé que la Flotte du Pacifique américaine faisait de son mieux pour transformer la théorie infantile du Piège de Thucydide en une prophétie autoréalisatrice.

La version officielle pro forma, par l’intermédiaire du Contre-Amiral Jim Kirk, commandant du Nimitz, est que les opérations ont été menées pour « renforcer notre engagement en faveur d’un Indo-Pacifique libre et ouvert, d’un ordre international fondé sur des règles, et de nos alliés et partenaires » .

Personne ne prête attention à ces clichés, car le véritable message a été délivré par un agent de la CIA se faisant passer pour un diplomate, le Secrétaire d’État Mike « Nous Mentons, Nous Trompons, Nous Volons » Pompeo : « La RPC n’a aucun fondement juridique pour imposer unilatéralement sa volonté à la région » , en référence à la Ligne en Neuf Tirets. Pour le Département d’État, Pékin ne déploie que des « tactiques de gangsters » dans la Mer de Chine Méridionale.

Une fois de plus, personne n’y a prêté attention, car les faits réels en mer sont frappants. Tout ce qui se déplace en Mer de Chine Méridionale – l’artère commerciale maritime cruciale de la Chine – est à la merci de l’Armée populaire de libération (APL), qui décide si et quand elle doit déployer ses missiles mortels DF-21D et DF-26 « tueur de porte-avions » . Il n’y a absolument aucun moyen pour la Flotte du Pacifique américaine de gagner une guerre de tirs en Mer de Chine Méridionale.


Source de la carte : Dix questions pour comprendre le conflit en mer de Chine méridionale

Brouillage électronique

Un rapport chinois crucial, non disponible et non mentionné par les médias occidentaux, et traduit par l’analyste Thomas Wing Polin, basé à Hong Kong, est essentiel pour comprendre le contexte.

Le rapport fait référence aux avions de guerre électroniques américains Growler rendus totalement incontrôlables par des dispositifs de brouillage électronique placés sur des îles et des récifs de la Mer de Chine Méridionale.

Selon le rapport, « après l’accident, les États-Unis ont négocié avec la Chine, exigeant que celle-ci démantèle immédiatement le matériel électronique, mais cela a été rejeté. Ces dispositifs électroniques sont une partie importante de la défense maritime de la Chine et ne sont pas des armes offensives. Par conséquent, la demande de démantèlement de l’armée américaine est déraisonnable » .

Il y a mieux : Le même jour, l’ancien commandant Scott Swift de la Flotte du Pacifique américaine a finalement reconnu que l’armée américaine avait perdu la meilleure occasion de contrôler la mer de Chine méridionale. Il estime que la Chine a déployé un grand nombre de missiles de défense aérienne Hongqi 9, de bombardiers H-6K et de systèmes de brouillage électronique sur les îles et les récifs. On peut dire que la défense est solide. Si les avions de chasse américains se précipitent dans la Mer de Chine Méridionale, ils risquent de connaître leur « Waterloo ».

Le fait est que les systèmes – notamment le brouillage électronique – déployés par l’APL sur les îles et les récifs de la Mer de Chine Méridionale, qui couvrent plus de la moitié de la surface totale, sont considérés par Pékin comme faisant partie du système de défense nationale.

J’ai déjà détaillé ce que l’Amiral Philip Davidson a déclaré au Sénat américain lorsqu’il était encore candidat à la tête du Commandement Américain du Pacifique (PACOM). Voici ses trois principales conclusions :

1) « La Chine cherche à se doter de capacités avancées (par exemple, des missiles hypersoniques) contre lesquelles les États-Unis n’ont actuellement aucune défense. Alors que la Chine poursuit ces systèmes d’armes avancés, les forces américaines dans l’ensemble de l’Indo-Pacifique seront de plus en plus exposées à des risques ».

2) « La Chine sape les règles de l’ordre international ».

3) « La Chine est maintenant capable de contrôler la Mer de Chine Méridionale dans tous les scénarios, sauf en cas de guerre avec les États-Unis. »


Le « secret » de la stratégie indo-pacifique est implicite dans tout ce qui précède : au mieux un exercice d’endiguement, alors que la Chine continue de consolider la Route de la Soie Maritime reliant la Mer de Chine Méridionale à l’Océan Indien.

Se rappeler les Nusantao

La Mer de Chine Méridionale est et continuera d’être l’un des principaux points chauds géopolitiques du jeune 21e siècle, où se jouera une grande partie de l’équilibre des pouvoirs entre l’Est et l’Ouest.

J’ai déjà abordé ce sujet dans le passé de manière assez détaillée, mais un bref rappel historique est une fois de plus absolument essentiel pour comprendre la situation actuelle, car la Mer de Chine Méridionale ressemble et se sent de plus en plus comme un lac chinois.

Commençons en 1890, lorsque Alfred Mahan, alors Président du Collège Naval des États-Unis, a écrit l’ouvrage fondateur « Influence de la Puissance Maritime dans l’Histoire : 1660-1783 » . La thèse centrale de Mahan est que les États-Unis devraient s’internationaliser à la recherche de nouveaux marchés, et protéger ces nouvelles routes commerciales grâce à un réseau de bases navales.

C’est l’embryon de l’Empire des Bases Américaines – qui reste en vigueur.

C’est le colonialisme occidental – américain et européen – qui a donné naissance à la plupart des frontières terrestres et des frontières maritimes des États bordant la Mer de Chine Méridionale : Philippines, Indonésie, Malaisie, Vietnam.

Nous parlons de frontières entre différentes possessions coloniales – et cela impliquait dès le départ des problèmes insolubles, hérités ensuite par les nations post-coloniales.

Historiquement, cela a toujours été une histoire complètement différente. Les meilleures études anthropologiques (celles de Bill Solheim, par exemple) définissent les communautés semi-nomades qui ont réellement voyagé et commercé à travers la Mer de Chine Méridionale depuis des temps immémoriaux comme les Nusantao – un mot composé austronésien pour « île du sud » et « peuple ».

Les Nusantao n’étaient pas un groupe ethnique défini. Ils étaient un Internet maritime. Au fil des siècles, ils ont eu de nombreux centres clés, depuis le littoral entre le centre du Vietnam et Hong Kong jusqu’au delta du Mékong. Ils n’étaient rattachés à aucun « État ». La notion occidentale de « frontières » n’existait même pas. Au milieu des années 1990, j’ai eu le privilège de rencontrer certains de leurs descendants en Indonésie et au Vietnam.

Ce n’est donc qu’à la fin du XIXe siècle que le système westphalien a réussi à geler la Mer de Chine Méridionale dans un cadre immuable.

Ce qui nous amène au point crucial qui explique pourquoi la Chine est si sensible à ses frontières ; parce qu’elles sont directement liées au « siècle de l’humiliation » – lorsque la corruption et la faiblesse internes de la Chine ont permis aux « barbares » occidentaux de prendre possession des terres chinoises.

Un lac japonais

La Ligne en Neuf Traits est un problème immensément complexe. Elle a été inventée par l’éminent géographe chinois Bai Meichu, un nationaliste féroce, en 1936, initialement dans le cadre d’une « carte de l’humiliation nationale chinoise » sous la forme d’une « ligne en U » qui engloutit la Mer de Chine Méridionale jusqu’au Shoal James, situé à 1 500 km au sud de la Chine mais à seulement plus de 100 km de Bornéo.

Dès le début, la Ligne en Neuf Traits a été promue par le gouvernement chinois – souvenez-vous, à l’époque pas encore communiste – comme la lettre de la loi en termes de revendications chinoises « historiques » sur les îles de la Mer de Chine Méridionale.

Un an plus tard, le Japon a envahi la Chine. Le Japon avait déjà occupé Taïwan en 1895. Le Japon a occupé les Philippines en 1942. Pour la première fois dans l’histoire, la quasi-totalité du littoral de la Mer de Chine Méridionale était donc contrôlée par un seul empire. La Mer de Chine Méridionale était devenue un lac japonais.

Cela n’a duré que jusqu’en 1945. Les Japonais ont occupé Woody Island dans les Paracels et Itu Aba (aujourd’hui Taiping) dans les Spratlys. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale et le bombardement nucléaire du Japon par les États-Unis, les Philippines sont devenues indépendantes en 1946 et les Spratlys ont immédiatement été déclarés territoire philippin.

En 1947, toutes les îles de la Mer Méridionale ont reçu des noms chinois.

Et en décembre 1947, toutes les îles ont été placées sous le contrôle de Hainan (elle-même une île du sud de la Chine.) De nouvelles cartes ont dûment suivi, mais maintenant avec des noms chinois pour les îles (ou récifs, ou hauts-fonds). Mais il y avait un énorme problème : personne n’expliquait la signification de ces tirets (onze à l’origine).

En juin 1947, la République de Chine a revendiqué tout ce qui se trouvait à l’intérieur de la ligne – tout en se déclarant ouverte à négocier des frontières maritimes définitives avec d’autres nations par la suite. Mais, pour l’instant, il n’y avait pas de frontières.

Et c’est ce qui a ouvert la voie à « l’ambiguïté stratégique » immensément compliquée de la Mer Méridionale qui perdure encore aujourd’hui – et qui permet au Département d’État d’accuser Pékin de « tactique de gangster ». Le point culminant d’une transition millénaire entre « l’internet maritime » des peuples semi-nomades et le système westphalien n’a fait qu’engendrer des problèmes.

L’heure du COC

Qu’en est-il de la notion américaine de « liberté de navigation » ?

En termes impériaux, la « liberté de navigation », de la côte ouest des États-Unis à l’Asie – en passant par le Pacifique, la mer de Chine Méridionale, le détroit de Malacca et l’océan Indien – est strictement une question de stratégie militaire.

La marine américaine ne peut tout simplement pas imaginer de s’occuper des zones d’exclusion maritime – ou de devoir demander une « autorisation » chaque fois qu’elle doit les traverser. Dans ce cas, l’Empire des Bases perdrait « l’accès » à ses propres bases.

À cela s’ajoute la paranoïa du Pentagone, qui joue une situation où une « puissance hostile » – à savoir la Chine – décide de bloquer le commerce mondial. Cette prémisse est en soi ridicule, car la Mer de Chine Méridionale est la première artère maritime vitale pour l’économie mondialisée de la Chine.

Il n’y a donc aucune justification rationnelle pour un programme de liberté de navigation. À toutes fins utiles, ces porte-avions comme le Ronald Reagan et le Nimitz qui font des allées et venues en Mer de Chine Méridionale relèvent de la diplomatie des canonnières du 21e siècle. Et Pékin n’est pas impressionné.

En ce qui concerne les dix membres de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE), il s’agit maintenant d’élaborer un Code de Conduite (COC) pour résoudre tous les conflits maritimes entre les Philippines, le Vietnam, la Malaisie, le Brunei et la Chine.

L’année prochaine, l’ANASE et la Chine fêteront 30 ans de relations bilatérales fortes. Il est fort possible qu’elles soient élevées au rang de « partenaire stratégique global ».

En raison du Covid-19, tous les acteurs ont dû reporter les négociations en deuxième lecture du projet unique de COC. Pékin voulait que celles-ci se déroulent en face à face – car le document est ultra-sensible et pour le moment, secret. Pourtant, ils ont finalement accepté de négocier en ligne – via des textes détaillés.

Ce sera une tâche ardue, car comme l’a clairement indiqué l’ANASE lors d’un sommet virtuel fin juin, tout doit être conforme au droit international, y compris à la Convention des Nations Unies sur le Droit de la Mer (UNCLOS).

S’ils parviennent tous à s’entendre sur une convention sur le droit de la mer d’ici à la fin de 2020, un accord final pourrait être approuvé par l’ANASE à la mi-2021. L’histoire ne commence même pas à le décrire – car cette négociation dure depuis pas moins de deux décennies.

Sans parler du fait qu’un COC invalide toute prétention des États-Unis à garantir la « liberté de navigation » dans une zone où la navigation est déjà libre.

Pourtant, la « liberté » n’a jamais été l’enjeu. Dans la terminologie impériale, « liberté » signifie que la Chine doit obéir et maintenir la Mer de Chine Méridionale ouverte à la marine américaine. C’est possible, mais il faut bien se comporter. Arrivera le jour où la marine américaine se verra « refuser » la Mer de Chine Méridionale. Il n’est pas nécessaire d’être Mahan pour savoir que cela signifiera la fin impériale de la domination des sept mers.

Pepe Escobar

Article original en anglais : The heart of the matter in the South China Sea,
Traduit par Réseau International
La source originale de cet article est Asia Times

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15274 messages postés
   Posté le 08-08-2020 à 20:35:37   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Xi Jinping: Un pays fort doit avoir une armée forte, et une armée forte peut assurer la sécurité nationale

Source: Xinhuanet 2020-07-31 17:56:41

http://www.qstheory.cn/yaowen/2020-07/31/c_1126310588.htm

Agence de presse Xinhua, Pékin, 31 juillet.
Le Bureau politique du Comité central du PCC a tenu la 22e étude collective sur le renforcement de la défense nationale et la modernisation militaire dans l'après-midi du 30 juillet. Lorsqu'il a présidé l'étude, Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois, a souligné qu'un pays fort doit être une armée forte et qu'une armée forte peut assurer la sécurité nationale. Pour maintenir et développer le socialisme aux caractéristiques chinoises et réaliser le grand rajeunissement de la nation chinoise, nous devons coordonner le développement et la sécurité, enrichir le pays et renforcer l'armée pour faire en sorte que la modernisation de la défense nationale et de l'armée soit compatible avec la modernisation du pays et que les capacités militaires soient compatibles avec les besoins stratégiques nationaux. La période actuelle et future est une période critique pour la modernisation de la défense nationale et des forces armées. Il est nécessaire d'unifier la réflexion, de renforcer la confiance, de rassembler de l'énergie et de travailler dur pour faire progresser la défense nationale et la modernisation militaire.

Le camarade Chen Rongdi, chercheur à l'Académie des sciences militaires, a expliqué cette question et a discuté de ses opinions et suggestions. Des camarades du Bureau politique du Comité central ont écouté attentivement ses explications et en ont discuté.

Xi Jinping a prononcé un discours tout en présidant l'étude. Il a souligné que construire et consolider la défense nationale et une armée forte sont les objectifs assidus de notre parti. Dans la pratique à long terme, notre parti a persisté à placer la défense nationale et la modernisation militaire dans une position importante dans la cause globale du parti et du pays, a déployé des efforts ardus et réalisé de grandes réalisations. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, nous nous sommes concentrés sur la réalisation du rêve chinois du grand rajeunissement de la nation chinoise. Nous avons proposé une série de politiques et de principes majeurs, pris une série de décisions et de déploiements majeurs, avancé une série de tâches majeures et créé Une situation nouvelle dans la cause d'une armée forte. Cette année, nous atteindrons les objectifs et les tâches 2020 de la défense nationale et de la construction de l'armée, et profiterons de l'élan pour commencer un nouveau voyage consistant essentiellement à réaliser la modernisation de la défense nationale et de l'armée, puis à transformer notre armée en une armée de classe mondiale.

Xi Jinping a souligné que depuis le 19e Congrès national du Parti communiste chinois, le Comité central du Parti et la Commission militaire centrale ont élaboré de nouveaux plans et arrangements stratégiques pour la défense nationale et la modernisation militaire. Nous devons persister à bâtir l'armée par la politique, réformer l'armée, renforcer l'armée avec la science et la technologie, renforcer l'armée avec des talents et gouverner l'armée conformément à la loi. Nous devons promouvoir globalement la modernisation de la théorie militaire, de l'organisation de l'armée, du personnel militaire, des armements et du matériel, accélérer l'intégration de la mécanisation, de l'informatisation et du renseignement, et renforcer globalement la formation militaire. Préparez-vous à la guerre pour assurer la réalisation des objectifs et des tâches de défense nationale et de modernisation militaire.

Xi Jinping a souligné qu'à l'heure actuelle, les changements majeurs dans le monde, invisibles depuis un siècle, s'accéléraient, et la nouvelle épidémie de pneumonie de la couronne avait un impact profond sur la situation internationale, et la situation sécuritaire de la Chine est devenue plus incertaine et instable. Le développement rapide de la nouvelle révolution militaire dans le monde nous a fourni des opportunités rares et en même temps fait face à de graves défis. Nous devons renforcer notre sens de la mission et de l'urgence, et nous efforcer de réaliser un développement accéléré de la modernisation de notre armée.

Xi Jinping a souligné qu'il était nécessaire de se coordonner avec le plan de développement du pays, de mettre en œuvre les orientations stratégiques militaires pour la nouvelle ère, de mettre en œuvre la stratégie de développement de la modernisation de notre armée, d'élaborer un «14e plan quinquennal» pour notre construction militaire et de former une feuille de route scientifique et une carte de construction. Nous devons suivre la même direction, une voie impartiale et une force non diminuée, souligner le point clé de la politique militaire et de la réforme du système, coordonner et promouvoir diverses réformes, et constamment libérer et développer l'efficacité au combat, libérer et renforcer la vitalité de l'armée. Nous devons adhérer à la base stratégique de l'innovation indépendante, renforcer la recherche fondamentale et l'innovation originale, accélérer les percées dans les technologies de base clés, accélérer le développement de technologies stratégiques, de pointe et de rupture, accélérer la mise en œuvre de grands projets stratégiques dans les technologies de défense et l'armement, et améliorer en permanence le contenu scientifique et technologique de notre construction militaire. . Il est nécessaire de mettre en œuvre la politique d'éducation militaire dans la nouvelle ère, d'améliorer le système de formation du personnel militaire trois-en-un, d'innover dans la gestion des ressources humaines militaires, de former un nouveau type de personnel militaire de haute qualité et professionnel doté à la fois de compétences et d'intégrité politique, et de recruter des talents exceptionnels dans tous les domaines pour rejoindre l'armée. Il est nécessaire de mettre à jour les concepts de gestion, d'améliorer l'alphabétisation stratégique, d'améliorer les systèmes et les mécanismes, de débloquer les liens de gestion stratégique, de faire progresser substantiellement la révolution de la gestion militaire et d'améliorer l'efficacité opérationnelle des systèmes militaires et l'utilisation des ressources de défense.

Xi Jinping a souligné qu'il était nécessaire d'adhérer à l'ensemble du parti et au pays, et que les forces militaires et locales devraient travailler ensemble pour faire progresser la défense nationale et la modernisation militaire. Les organes centraux et étatiques, les comités locaux du parti et les gouvernements à tous les niveaux doivent renforcer la sensibilisation à la défense nationale, exécuter sérieusement les tâches pertinentes et apporter un soutien solide à l’innovation technologique de la défense nationale, à la construction de l’ingénierie de la défense nationale, à la défense nationale et à la réforme militaire, etc., et fournir un soutien aux membres des familles militaires pour l’emploi et la scolarisation des enfants. L'inscription, la mise en œuvre de politiques de soins préférentiels et la protection des anciens combattants, etc. résolvent activement les problèmes. L'armée doit communiquer et se coordonner avec les agences centrales et étatiques pour faire progresser conjointement la défense nationale et la construction de l'armée.


Edité le 08-08-2020 à 20:36:38 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10093 messages postés
   Posté le 12-08-2020 à 21:15:21   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Une idée me traverse l esprit.si Trump attaque des positions de l armée chinoise dans les îles de mer de Chine du Sud,par représailles,Pékin pourrait bloquer l approvisionnement en pétrole du Japon,qui contribuait au début du premier mandat de Shinzo Abe à 92.5% des besoins énergétiques nippones,ce qui entraînerait l entrée en guerre de Tokyo contre la Chine Populaire, où il y a de surcroît l essentiel des troupes u.s en Asie Orientale.et ce pourcentage a certainement augmenté depuis, Fukushima étant passé par là.le détroit de Mallaca est "sécurisé" pour le Japon par la soldatesque américaine basée à Singapour,pays à forte population chinoise Han,et qui serait peut être tentée de se rallier à l Empire du Milieu.

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10093 messages postés
   Posté le 12-08-2020 à 21:18:48   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Pour rappel,le Japon et la Chine sont des puissances rivales,qui ont de plus un différend territorial pour les îles Diaoyu/Senkaku,que Pékin veut récupérer.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15274 messages postés
   Posté le 12-08-2020 à 22:41:54   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le partage de la mer de Chine peut être résolu pacifiquement si les USA ne sèment pas la discorde évidemment.

Sur le rapport des forces, les USA ne sont pas chez eux, tandis que les îles sont à deux pas du continent.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Militant expérimenté
908 messages postés
   Posté le 13-08-2020 à 05:28:34   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Xuan a écrit :

Le partage de la mer de Chine peut être résolu pacifiquement si les USA ne sèment pas la discorde évidemment.

Sur le rapport des forces, les USA ne sont pas chez eux, tandis que les îles sont à deux pas du continent.


Certes la distance permet de rejeter les militaires américains d'où ils sont venus.
Sans oublier, que M. Thatcher a voulu, et réussi à, conserver les Îles Malouines, loin de la Grande Bretagne, la distance permettait de rattacher logiquement ces îles à l'Argentine.

Ces querelles de territoires sont des querelles inter-impérialistes, les dominants ne lâchant pas facilement leurs possessions.

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10093 messages postés
   Posté le 13-08-2020 à 09:32:09   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Je veux bien que la Chine soit une puissance impérialiste,mais pas l Argentine,dont les îles Malouines lui reviennent de droit!

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10093 messages postés
   Posté le 13-08-2020 à 09:33:37   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Le rattachement des Malvines à l Argentine est un processus de décolonisation.

--------------------
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6Page précédentePage suivante
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  l'impérialisme, le Tiers Monde et la Chine  USA vs Chine Populaire : la guerre hors limitesNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum