Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine 

 La RPC et les Musulmans

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9Page précédentePage suivante
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
867 messages postés
   Posté le 28-07-2020 à 09:45:38   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

"Leur religion a impacte sur le développement de notre cause, sur le lien de sang et chair qui uni notre peuple et le parti, au sujet de l'harmonie (on retrouve une pensée très confucéenne) et de la solidarité ethnique et enfin sur notre sécurité nationale et unité. Dans cette région nous nous débrouillons pas si mal.
Les doctrines du parti sur la religion ont été appliquées, les relations entre le parti et les cercles religieux s'améliorent."

Ensuite il développe sur la laïcité, mais il serait bon de noter les vagues d'immigration venant de l'est de la Chine.
Cette laïcisation se fait par l'hégémonie culturelle d'une ethnie sur toutes les autres. Pour garantir à la fois l'unité nationale, et la laïcité, c'est la même méthode que la III° république en France, pour que la laïcité soit respecté on répand l'atéïsme,, et pour supprimer le régionalisme, on supprime les culture locale, dans le cadre de la chine il s'agit pas de les supprimer, mais de les rendre minoritaires sur leur propre territoire !

Pour faire de la religion quelque chose de privée, elle doit disparaître de la sphère publique, c'est ainsi.


Edité le 28-07-2020 à 09:51:52 par Plaristes




--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16184 messages postés
   Posté le 28-07-2020 à 23:48:25   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Cite la référence Plaristes ! On ne t'a pas appris à citer un texte ?
Et cite le texte en entier.


En tout état de cause il n'est nulle part question que "Le parti s'immisce dans les cercles religieux pour les détruire de l'intérieur" .
C'est une pure invention de ta part, d'abord l'adhésion au PCC est incompatible avec la pratique d'une religion, ensuite le PCC n'a pas besoin de s'immiscer, il peut s'exprimer publiquement et exiger un comportement public conforme aux intérêts du peuple et du socialisme.

La religion est privée en Chine ce qui n'empêche pas les cérémonies religieuses de se dérouler dans des mosquées qui sont entretenues par l'état.
Au Xinjiang l'islam n'est ni un système de croyance indigène ni le seul système de croyance de la population ouïgoure.
Le livre blanc "Questions historiques liées au Xinjiang" publié le 19 juillet par le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat dit :
"La conversion des Ouïgours à l'islam n'était pas un choix volontaire des gens ordinaires, mais le résultat de guerres religieuses et d'une imposition par la classe dirigeante. Ce fait ne sape cependant pas notre respect du droit de croyance des musulmans" .

Le livre blanc indique aussi :
"Le Xinjiang compte de multiples religions, y compris l'islam, le bouddhisme, le taoïsme, le protestantisme, le catholicisme et les Eglises orthodoxes orientales. Il compte 24.800 sites pour les activités religieuses, dont des mosquées, églises et temples bouddhistes et taoïstes, avec 29.300 membres du clergé"
"Le Xinjiang défend depuis toujours l'égalité entre toutes les religions, ne favorisant ni ne discriminant quelque religion que ce soit et ne permettant pas à une religion d'être supérieure aux autres"


________________________


"Cette laïcisation se fait par l'hégémonie culturelle d'une ethnie sur toutes les autres" .
C'est faux et archi faux. L'ethnie Han n'est pas plus laïque que les autres. L'hégémonie culturelle c'est le marxisme léninisme.

________________________


Xi Jinping appelle à améliorer le travail religieux

Xinhua -25.04.2016 08h15 - http://french.peopledaily.com.cn/Chine/n3/2016/0425/c31354-9048936.html
Xi Jinping appelle à améliorer le travail religieux


Le président chinois Xi Jinping a appelé les autorités à adhérer aux politiques religieuses du Parti communiste chinois (PCC) et à améliorer le travail religieux.

Lors d'une conférence sur les religions qui s'est clôturée samedi, M. Xi a indiqué que les affaires religieuses impliquaient une "importance spéciale" dans le travail du PCC et du gouvernement central, et que les politiques et les théories religieuses du PCC avaient été prouvées correctes par les pratiques du passé.
Il s'est engagé à appliquer complètement la politique du Parti sur la liberté religieuse, à gérer les affaires religieuses en accord avec les lois, à maintenir le principe d'indépendance religieuse et d'auto-administration, et à aider les religions à s'adapter à la société socialiste.

Les groupes religieux doivent adhérer à la direction du PCC et soutenir le système socialiste et le socialisme à la chinoise, a noté M. Xi.
"Nous devons guider et éduquer le cercle religieux et ses disciples avec les valeurs socialistes fondamentales, et guider la population religieuse avec les idées d'unité, de progrès, de paix et de tolérance" , a-t-il poursuivi.
"Nous devons résolument nous protéger contre les infiltrations étrangères via des moyens religieux et empêcher l'infraction idéologique par les extrémistes" , a souligné M. Xi, ajoutant que les autorités devaient également mettre l'accent sur les questions religieuses sur Internet et diffuser les politiques et théories religieuses du PCC en ligne.

Lire aussi :
Yu Zhengsheng met l'accent sur la compatibilité de la religion avec la société socialiste

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Militant expérimenté
970 messages postés
   Posté le 29-07-2020 à 04:44:33   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

"Nous devons résolument nous protéger contre les infiltrations étrangères via des moyens religieux et empêcher l'infraction idéologique par les extrémistes" , a souligné M. Xi.
Ce résume très clair signifie que les dirigeants chinois ont compris les méthodes d'infiltration de leurs ennemis, les états impérialistes occidentaux, Etats-Unis et France en pole position et qu'ils ne se laisseront pas détruire comme les pays de la sphère soviétique infiltrés par les sbires du Vatican et les sectes islamistes.
La bataille est idéologique, le PCC semble solide pour la gagner.
N'en déplaise au petit ministre Le Drian et ses récitations apprises au sein de la jeunesse catholique bretonne.


Edité le 29-07-2020 à 13:47:34 par pzorba75




--------------------
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
867 messages postés
   Posté le 29-07-2020 à 12:57:37   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Effectivement, mais il y a un problème auquel tu n'a pas pensé, bien que l'Islam des turkmens est bien différent de l'islam que l'ont connaît nous, vous savez ce qui se passe quand les extrémistes font mumuse dans ce genre de communauté, ils renient la loi civile pour la loi divine, et les loups gris ont magouillé dans ces zones depuis longtemps, comment tu fais pour qu'une communauté religieuse reste laïque dans de tels conditions?

Tu assures que cette communauté ne soit pas hégémonique mais minoritaire. C'est ce qu'on a fait ici, et c'est ce que les chinois font chez-eux !

Via des vagues d'immigration massive, et une acculturation de la part des institutions.

De toute façon la seule religion vraiment compatible à 100% avec le socialisme est christianisme, voir le Jodo no shinshu si on est sympa, mais sinon c'est le christianisme.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16184 messages postés
   Posté le 29-07-2020 à 16:38:51   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Plaristes cite tes références et le texte en entier.

"comment tu fais pour qu'une communauté religieuse reste laïque dans de tels conditions?"
La laïcité détermine que les lois sociales dominent, que les religions respectent l'Etat socialiste. Point barre.
Ce n'est pas une question de "minorité" mais une question de pouvoir. Soit une religion partage le pouvoir avec l'Etat (ou l'Etat lui-même est religieux), soit elle ne le partage pas et doit se plier aux règles sociales définies par l'Etat.

___________


"la seule religion vraiment compatible à 100% avec le socialisme est christianisme, "
C'est faux et archi faux. L'islam comme la religion chrétienne nient la lutte des classes.

D'abord le christianisme se divise en plusieurs églises, mais toutes ont soutenu les classes dominantes, y compris l'esclavage.
La religion chrétienne a soutenu le féodalisme contre la révolution bourgeoise, plus récemment Hitler, et dans les années 80 elle a activement participé à l'effondrement de l'URSS.

A certaines occasions une partie des chrétiens ont pris des positions progressistes, la plupart du temps à titre personnel, mais ça n'absout pas l'ensemble des religions chrétiennes.

En 1962 Vatican II a été le seul concile vaguement modéré dans son anti communisme.

Si on parle d'un christianisme détaché de toute contingence historique et politique, où les discours des apôtres et du christ servent de mesure au "socialisme" de cette religion, on ne parle plus de religion, mais d'une théorie abstraite et sans réalité.


Edité le 29-07-2020 à 17:04:30 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16184 messages postés
   Posté le 30-07-2020 à 12:46:29   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le dernier des Ouïghours et les derniers des journalistes




http://canempechepasnicolas.over-blog.com/2020/07/le-dernier-des-ouighours-et-les-derniers-des-journalistes.html?fbclid=IwAR1sFkzVmrywi5nvk7UiIVkSSO7sI54XvCD2cemqmL3pJO4rB54gvJXijAw





Comme vous pouvez le voir : Urumqi, la capitale un vrai camp de concentration







Une campagne mondiale débridée.

Plus c’est gros, mieux ça passe


à



Par Maxime VIVAS


Voulez-vous soulever une vague mondiale d’indignation contre un pays ? Vous affirmez que les hommes y sont massivement emprisonnés et torturés, voire exécutés en catimini, que les femmes y sont stérilisées de force et qu’on y supplicie les enfants. C’est ce que vient de faire, ce que fait, ce que va continuer de faire la presse mondiale, agissant en porte-voix de quelques journaux états-uniens inspirés en sous-main par des officines de la Maison Blanche.

Qu’il n’y ait pas un mot de vrai dans la campagne antichinoise sur les Ouïghours importe peu. Il suffit de prétendre, d’affirmer. L’information circule, les journaux se lisent entre eux, les politiques s’en mêlent. C’est faux mais plausible : Chine insondable, Chinois impénétrables derrière la fente de leurs yeux. Vous me suivez bien, vous qui êtes pour la plupart normaux, pardon : blancs ?

Bruno Le Maire et Clémentine Autain sont indignés et le font vertueusement savoir.

C’est tout mensonge, mais le mal est fait. Ce n’est qu’après la destruction de l’Irak et après des centaines de milliers de morts innocents que toute la presse concède que les informations sur les couveuses débranchées au Koweit par les soudards de Saddam Hussein étaient inventées, que la fiole brandie par Colin Powell à l’ONU contenait du pipi de son chat ou du sable de sa litière ou de la poudre de perlimpinpin et non des Armes de Destruction Massives qui risquaient d’avoir raison des USA, de la Grande-Bretagne et (horreur !) de la France.

J’ai écrit plus haut qu’il n’y a « pas un mot de vrai dans la campagne antichinoise sur les Ouïghours » . La prudence ne voudrait-elle pas que je nuance : « Bien des choses sont inexactes dans la campagne antichinoise sur les Ouïgours » . Ou : « Certes, les Chinois ne sont pas des enfants de chœur, mais doit-on prendre au pied de la lettre les articles de Libération ? » , ou encore : « Le problème que le régime chinois appelle « les trois fléaux » (terrorisme, séparatisme, fondamentalisme) est une réalité qu’on ne saurait nier, mais cela justifie-t-il une répression d’une telle ampleur ? » .

Mais, tenez-vous bien, je persiste : « Il n’y a pas un mot de vrai dans la campagne antichinoise sur les Ouïghours » . Non, trois fois non, un ou deux millions de Ouïghours mâles (trois d’après Radio Free Asia) ne sont pas internés(1), les femmes ne sont pas stérilisées de force pour éteindre l’ethnie, les enfants ne sont pas tués pour prélèvement d’organes vendus à l’Arabie saoudite, Beijing n’est pas en guerre contre cette région autonome qui fait au contraire l’objet de toutes ses attentions, de toutes ses faveurs.

J’ai écrit que « cette région autonome fait au contraire l’objet de toutes les attentions, de toutes les faveurs de Beijing. » ? La prudence ne voudrait-elle pas que je nuance : « Beijing gère ses régions avec l’autorité naturelle des communistes et le Xinjiang ne fait pas exception » , ou : « Même si Beijing a mis le Xinjiang sous surveillance, des efforts financiers indéniables ont été consentis pour développer cette région, point de départ de « La nouvelle route de la soie » .

Mais, continuez à bien vous tenir, j’insiste : « Cette région autonome fait l’objet de toutes les attentions, de toutes les faveurs de Beijing. »

Je le dis aujourd’hui, en juillet 2020, avec la même assurance (inconscience ?) qui me fit écrire un livre en 2007 sur une idole alors aussi intouchable que Nelson Mandela. Je parle d’un type qui est aujourd’hui maire de Béziers, élu avec le renfort du Front National.

Je le dis aujourd’hui, en juillet 2020, avec la même certitude que celle qui me fit écrire un livre en 2011 sur une idole alors aussi intouchable que Ghandi. Je parle de l’ancien bourreau du Tibet : le dalaï lama.

Ça, c’est pour le passé. Je peux aussi performer sur le futur. Par exemple, j’ai une petite idée sur le passage de Yannick Jadot et Julien Bayou dans le rang des ennemis de l’écologie, lesquels ont toujours un plat de lentille à offrir aux ambitieux peints en vert. Mais là n’est pas le sujet (j’en parle juste pour prendre date, pour triompher dans quelque temps : « Qui c'est-y qui l’avait dit ? » ).

Un peuple qui oublie son passé est condamné à le revivre (Marx), un journaliste qui ne relit pas les infaux de ses confrères est condamné à toujours utiliser les mêmes versions, ignorant que le truc a déjà été fait, à l’identique.

Les journalistes se lisent entre eux ( « La circulation circulaire de l’information » . Bourdieu). Mais parfois le psittacisme ne marche pas, des journalistes qui ont d’eux-mêmes une opinion qui les oblige à échapper aux caquetage des perroquets, se démarquent.

Tenez, en 2010, j’étais au Tibet avec deux grands reporters des deux plus grands (par le tirage) quotidiens français : le Monde et le Figaro. J’en ai souvent parlé dans ces colonnes parce qu’il s’est passé un phénomène surprenant. Nous savions tous les trois (car nous lisons la presse et nous avons un autoradio et la télé que le gouvernement de Beijing se livrait à un génocide au Tibet, que la culture était éradiquée et la religion férocement combattue.
Ne me dites pas que vous ne le saviez pas vous aussi. « Free Tibet », vous ne découvrez pas en me lisant, là.

Robert Ménard (aujourd’hui maire de la ville où naquit Jean Moulin) nous avait expliqué le drame tibétain en perturbant à Paris le passage de la flamme olympique pour les JO 2008 de Pékin. Le type qu’on voit avec lui dans les vidéos de l’époque, en t-shirt noir portant en sérigraphie 5 menottes symbolisant les 5 anneaux olympiques, c’est Jean-François Julliard qui a succédé à Ménard à la tête de RSF avant de devenir directeur général de Greenpeace France, fonction qui fait de lui un invité régulier des amphis d’été de LFI. Comprenne qui pourra (2).

Donc on est au Tibet, mes deux comparses s’envoient des vannes rigolardes, l’un demandant à l’autre quel effet ça fait d’appartenir à des banquiers, l’autre répondant que le ressenti est sans doute le même que celui des journalistes qui sont la propriété d’un marchand d’armes. Ils sont allés voir sur Internet qui je suis. Ils m’épargnent. Je suis là, auréolé du prestige guerrier du Grand Soir, média rigoureux, fiable et qui frappe fort. Et sur qui le mérite. Message reçu jusque dans les montagnes tibétaines.

Bref, tous les trois, ensemble, chacun sous le regard des autres, nous voyons le Tibet avec sa religion omniprésente, les temples pleins, les monastères grouillant de moinillons, les prières de rues, les montagnes souillées par des grossières peintures bouddhistes, des chapelets de drapeaux de prière claquant au vent. Un envahissement bigot jusqu’à la nausée pour l’athée que je suis.

Tous les trois, ensemble, chacun sous le regard des autres, nous voyons les écoles où l’enseignement est fait en tibétain (jusqu’à l’université), nous voyons les panneaux indicateurs, les enseignes, les noms des rues rédigés en tibétain, ainsi que les journaux. La télé et la radio parlent le tibétain. Le doyen de l’université de LLassa nous montre une salle contenant des dizaines de milliers de livres en tibétain. Nous assistons aussi à des spectacles (danses, chants) tibétains.

Tous les trois, ensemble, chacun sous le regard des autres, nous voyons des couples de tibétains accompagnés d’enfants (pas d’UN enfant). La politique de l’enfant unique n’a jamais été imposée au Tibet. D’où une explosion démographique favorisée par le quasi doublement de l’espérance de vie après la fuite du dalaï lama.

De retour en France, tous les trois, chacun sachant que les autres vont le lire, nous écrivons ce que nous avons vu. Le croirez-vous, aucun n’a écrit que « le régime de Pékin » se livrait à un génocide, éradiquait la culture tibétaine et réprimait les bouddhistes ? Et puisque j’en suis aux confidences, je vous dirai que le journaliste du Figaro m’a envoyé son article et m’a demandé ce que j’en pensais (du bien, d’ailleurs). Le croirez-vous, les gens avec qui j’ai aujourd’hui l’occasion de parler de la Chine doivent surement tous lire Libération parce qu’ils m’expliquent tranquillement que les bouddhistes sont pourchassés dans un malheureux Tibet génocidé où parler le tibétain et prier c’est s’exposer à la prison ?

Et maintenant, continuez à bien vous tenir, je prétends que si je partais au Xinjiang avec les deux grands reporters du Monde et du Figaro, chacun marquant l’autre « à la culotte » , aucun n’écrirait au retour que Beijing se livre à un génocide contre les Ouïghours, brime leur religion, éradique leur culture, charcute les enfants.

Parce que ce n’est pas vrai.
Un peu quand même ?
Non, pas du tout.

Les charniers de Timisoara n’étaient pas vrais « un peu » . Les Gilets jaunes n’ont pas envahi « un peu » l’hôpital de la Pitié-Salpétrière, Nicolas Maduro n’a pas été « un peu » élu contre Juan Guaido (qui n’était pas candidat, je le rappelle aux distraits), etc. (3).

Si je partais au Xinjiang (j’y suis allé deux fois) avec Renaud Girard et Rémy Ourdan, ils s’affranchiraient des informateurs yankees et autres menteurs professionnels, ils se distingueraient de leurs confères qui écrivent des articles d’une telle débilité qu’ils sont des insultes aux lecteurs, des crachats sur la charte des journalistes. Ils feraient leur job en se respectant.

Beijing hait les enfants ouïghours jusqu’à les tuer pour prélèvement d’organes ? C’est Goebbels qui vous le dit. Il peut même faire témoigner (de dos) un chirurgien masqué dont le nom a été changé et la voix modifiée. Goebbels peut pondre un article terrifiant à coups de conditionnels, de « selon des témoins… » , de « certaines sources affirment… » , de « il semblerait que…. » , de « un diplomate aurait constaté », « des Ouïghours auraient disparu… » de « des organisation de défense des droits de l’homme… » . Un conditionnel dix fois répété devient un indicatif certifié.

La caisse dans laquelle le félin Goebbels se soulage volontiers s’appelle Libération.

Il y a quelques années, Le Grand Soir avait démontré qu’un article traficoté de Libération avait fait de Hugo Chavez un antisémite ( « Le Credo antisémite de Hugo Chavez » ).

Un échange vigoureux et public avait alors eu lieu entre Le Grand Soir et Libération. Nous avions les preuves, nous les avons fournies. Irréfutables. Nous avons mis en regard la phrase de Chavez et la même, après troncature par Libération. Libération ergota (4). Pour ses lecteurs, Chavez est donc resté un antisémite. Pour les lecteurs des autres médias aussi, qui choisirent de se taire pour ne pas désavouer Libération. Le clan, la mafia…

Le journaliste coupable de cette crapulerie est Jean-Hébert Armengaud, promu depuis rédacteur en chef de Courrier International et son N+1 à Libé, qui l’a couvert jusqu’au bout, est Pierre Haski, aujourd’hui chroniqueur tous les matins sur France Inter. Promotions au mérite.

Alors, je le redis ici en invitant mes lecteurs à vérifier : les Ouïghours et les Tibétains sont de plus en plus (et spectaculairement) nombreux, leur culture est préservée et promue comme jamais dans leur Histoire, leur religion est (trop) libre, l’instruction fait des progrès considérables, les deux républiques autonomes du Xinjiang et du Tibet votent des lois dont aucune ne permet d’encager les citoyens au simple motif de leur croyance, de stériliser de force les femmes ou d’amputer les enfants.

Pour répondre plus avant à la déferlante de mensonges sur le Xinjiang, il me faudrait citer des pages entières de mon livre « Le dalaï lama pas si zen » . On pourrait croire que les instigateurs des campagnes mondiales de mensonges ont un logiciel unique avec des cases sur lesquelles cliquer pour que ça démarre.

La stérilisation ? « Des villages entiers » (Voir les Mémoires du dalaï lama, longuement citées dans « Le dalaï lama, pas si zen » ).
Le génocide ? « Observateur critique de la politique chinoise, le Britannique Patrick French, directeur de la « Free Tibet Campaign » (Campagne pour l’indépendance du Tibet) a pu consulter les archives du gouvernement du Dalaï-Lama en exil. Il a découvert que les preuves du génocide étaient des faux et il a démissionné de son poste » ( « Le dalaï lama, pas si zen » ).

Cependant, la publicité faite en Occident à cette affaire d’extermination (par la stérilisation et des massacres) de la population tibétaine, a largement contribué hier à un élan de compassion pour le Tibet et le bouddhisme. Aujourd’hui les mensonges « hénaurmes » sur le Xinjiang font pleurnicher les gogos, soudain épris de cette région dont ils seraient bien en peine de citer la Capitale (5).
Ce n’est pas Laurent Joffrin, Pierre Haski, Jean-Hébert Armengaud qui le déploreront.

Je ne sais pas à qui pense l’excellente humoriste Blanche Gardin quand elle affirme (un peu trop crument pour être citée par un site de bonne tenue comme Le Grand Soir) que « Nous vivons dans un pays où les journalistes sucent plus de bites que les prostituées » .

Maxime VIVAS

Notes.


(1) Si l’on rapporte le chiffre de Radio Free Asia au nombre de Ouïghours mâles adultes, il n’en reste pas un dans les rues. Or, continuez à vous tenir bien : j’en ai vus !
(2) Il serait injuste de ne pas mentionner les positions exemplaires (et dignes d’un chef d’Etat) de Jean-Luc Mélenchon sur la Chine. Au demeurant, je lui sais gré de me citer et d’inviter ses contradicteurs à me lire ici et ici sur ce sujet où nous sommes synchrones, même si j’ai une liberté d’expression qu’il ne peut avoir.
(3) Anecdote personnelle. Me trouvant avec mon fils aîné au commissariat de police de Toulouse le samedi 4 mai 2020 pour nous enquérir du sort de mon fils cadet, Gilet jaune arrêté pour rien dans la manif (Il fut jugé en « comparution immédiate » et acquitté après 42 heures de GAV) nous apprîmes qu’il s’était tailladé les mains pour écrire avec son sang sur les murs de sa cellule. Nous avons vécu avec cette information terrifiante (que nous cachâmes à sa mère) jusqu’au lundi 6 mai où, devant le tribunal, il apparut, les mains intactes. Il ne se les était même pas « un peu » tailladées. L’automutilation des mains était aussi vraie que l’amputation des enfants ouïghours. Nombre de journaleux ont un flic dans leur tête.
(4) J’aime à raconter cette histoire du Figaro écrivant qu’un film de Jean Yanne était « un monument de bêtise ». Jean Yanne s’en servit ainsi dans ses pubs : « Le Figaro : « un monument ! ».
(5) Urumqi, 2 millions d’habitants.

URL de cet article 36329
https://www.legrandsoir.info/le-dernier-des-ouighours-et-les-derniers-des-journalistes.html


Edité le 30-07-2020 à 12:49:54 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
867 messages postés
   Posté le 01-08-2020 à 11:12:29   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Le grand soir réponds à la propagande qu'il y a sur la téloche.

Dans les liens j'ai posté une vidéo d'une propagande d'un nouveau genre.

Concernant l'anti-communisme catholique je ne suis pas débile.
Même l'abbée pierre et le père gaston fessard qui n’étaient pas des types dégelasses baignaient dans cet anti-communisme...
Mais considérez vous que l'église apostolique et romaine occidentale soit chrétienne? Vous faîtes erreur. Elle est chrétienne que par certains aspects, c'est au fond une religion païenne, basé sur le paganisme greco-romain et celtique/germanique enrobé dans une esthétique chrétienne.

Il en va de même pour l’horrible évangélisme américain.

Doit vous rappeler que des chrétiens orthodoxes (les orthodoxes sont le chainon manquant entre le vrai christianisme et le catholicisme) ont été victime justement de l'alliance ente Hitler et le saint siège? Les SS de la division Galizen, qui étaient accompagné de curetons bruns, ont purgé du chrétiens orthodoxes amalgamés à la sous race slave en ukraine, et je ne vous parle pas des oustachis.

La philosophie de Nietzsche Heidegger Bäumler et Hitler étaient profondément anti chrétienne, le plus grand crime des juifs n'étaient pas d'avoir tué christ mais de l’avoir engendré !
Le saint siège n'a jamais été chrétien.
L'aristocratie protestante auraient pu être juive ça n'aurait rien changé, ils voulaient juste se faire blé.

D'ailleurs il y avait un réformateur qui faisait flipper Luther lui même, tellement qu'il était populaire et radical.

Les vrais chrétiens sont des gens Yusuf Salman Yusuf. Vous avez 80 piges de retard en ce qui concerne la religion chrétienne, ça fait bien longtemps qu'on a compris que le christianisme étaient toujours révolutionnaire chez les rouges, Staline, Marchais, Clouscard et pleins d'autres, Loïc Chaigneau, le Camarade Kévine, Hugo Chavez, Benard Friot, les gas de l'essence du temps, Jean Ziegler, le camarade derrière la chaine badmouse.

Je ne crois pas qu'un Yusuf Salman Yusuf se reconnaissance dans le pape, même le François actuel, ou les évangélistes américains.


J’ai vu les messes qui ont fait élire Bolsonaros.... Il n'y a rien de chrétien dedans, ce sont juste des transes mystiques dans lequel ont délivre un message païen, qui va à l'encontre de tout ce que nous apprends la nouvelle évangile bien que la chrétienté ne soit pas une religion du livre.


P.S : Concernant le sujet parlant d'une propagande d'un nouveau genre...... Vous avez effacé le sujet hein? Je considère que vous l'avez lu.


https://humaniterouge.alloforum.com/propagande-xinjiang-nouveau-genre-t7610-1.html


D'ailleurs j'avais utilisé Dominique Pagani pour commencer à élaborer un nouveau type de contre propagande plus élaborée.

http://cercles.communistes.free.fr/chb/publi.php?idArticle=2008_06_27_chine


https://www.youtube.com/watch?v=FvUTP8KDIkw
A partir de là avec cette source non officielle, nous pouvons instiller le douet chez nos opposants et accuser la rhétorique de la guerer d'information des nos opposant conrte eux.

Si on façonne le contexte il faudra

Par contre il faudra faire des concession et justifier ce qui est injustifiable dans une société libérale.

https://youtu.be/HE-aos5rlyM
Sinon on peut se permettre d'utiliser leur format.


Edité le 01-08-2020 à 21:14:35 par Plaristes




--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16184 messages postés
   Posté le 02-08-2020 à 00:25:45   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

"Concernant le sujet parlant d'une propagande d'un nouveau genre...... Vous avez effacé le sujet hein? Je considère que vous l'avez lu"

J'ai supprimé ce sujet et je te l'ai dit.
Quel que soit le motif, la propagande antichinoise provenant de Falun Gong et consorts n'a pas sa place ici.
Deuxièmement tu évites des vidéos en langues étrangères. Si tu as quelque chose à dire tu dois te débrouiller pour te faire comprendre et pas pour étaler ta science.
Revois ta copie.


Edité le 02-08-2020 à 00:29:55 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
867 messages postés
   Posté le 02-08-2020 à 08:49:07   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Ce n'était pas Falun Gong....
Mais si vous aviez écoutez vous sauriez qu'ils commencent à nous répondre. C'était ça qu'il fallait comprendre.

--------------------
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
867 messages postés
   Posté le 02-08-2020 à 11:58:07   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

P.S : j'aurais vraiment espéré que vous auriez eu le courage d'avoir un débat profond et intelligent sur la culture.....

Si la plus part des pays musulmans y compris l'Arabie saoudite supportent la Chine dans ses programmes de relocalisation. et seuls les pays de l'impérialisme atlantiste Australie, €urope, U.S.A.
J'aimerai que vous posiez au moins cette question : que se passe-t-il quand on prend des nomades et qu'on leur donne un logement high-tech ultra moderne?

Que se passe-t-il quand on entre dans une société religieuse ultra féodale et que l'ont introduit des valeurs proches des idéaux des lumières?

Que se passe-t-il quand on interdit l'excision ou la circoncision?

Que se passe-t-il quand on prend des communauté d’illettré et que soudainement on leur donne accès à l'école? (Si vous connaissez votre histoire de France vous devriez savoir où je veux en venir, je pense qu'on est plus proche de ce qui s'est passé en France qu'en Russie...)

Que passe-t-il quand on enseigne une culture laïque dans une communauté aux racines religieuse profondes?

Doit-on laisser ceux qui refusent à l'abandon?
Est-ce une bonne ou une mauvaise chose?


J'aurai franchement aimé que vous auriez eu le courage de vous aventurer dans ce territoire !


Edité le 02-08-2020 à 12:11:27 par Plaristes




--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16184 messages postés
   Posté le 02-08-2020 à 12:10:18   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le courage de quoi ? De te coucher encore une fois ?


Et je te rappelle que tu n'as pas cité tes sources pour le texte de Xi sur la religion, que tu ne l'as pas cité en entier non plus.
On aurait aimé ici que tu aies le courage de renoncer aux compromis de toutes sortes, tant avec Asselineau et consorts qu'avec la réaction impérialiste.

Tu nous gave à enculer les mouches sans arrêt et à poser des questions stupides.
Le nomadisme ne permet pas de sortir de la misère et leurs maisons ne sont pas "high tech".
Le féodalisme doit être combattu dans les masses, par l'éducation et la persuasion.
L'excision et la circoncision aussi.
Si ça te pose un problème pas à nous.

"est-ce une bonne ou une mauvaise chose?"

Bien sûr que non, il vaut nettement mieux laisser les nomades dans la misère, sans soins ni éducation, et ne pas sortir du féodalisme, c'est ça ?.
Ce raisonnement imbécile ne t'empêche pas de critiquer la Chine "capitaliste hybride" et de pinailler sans cesse.

Et sur tous les sujets c'est pareil.

Eh bien non, on ne va pas "s'aventurer" dans le territoire de l'opportunisme et de l'ouverture à tous les vents pestilentiels que tu répands ici.
Tu es un opportuniste, pas un communiste, et tes interventions relèvent de l'idéologie trotskiste. TU ne contribues pas à l'unité des communistes mais à leur division.


Edité le 02-08-2020 à 12:19:03 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16184 messages postés
   Posté le 08-08-2020 à 22:14:54   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Maxime Vivas et Ping Yfan sur le Xinjiang interviewés par Zheng Ruolin.

https://www.youtube.com/watch?v=3TYlCJAO7gU&feature=share&fbclid=IwAR1TtFAlqXNNZ6XDhgziLVa4zcZgfeyHOZYvWSJhfjrpFlPjLhgCqB1ZUUo

ON NE VOUS DIT PAS TOUT 08/08/2020 QUE SE PASSE-T-IL VRAIMENT AU XINJIANG ?

"Pour que le monde francophone comprenne mieux le pays qu'est la Chine, nous créons cette émission pour vous donner des informations complémentaires que vous trouverez difficilement ailleurs."


Edité le 08-08-2020 à 23:00:59 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16184 messages postés
   Posté le 11-08-2020 à 23:46:16   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine dépose une représentation solennelle auprès de la BBC pour de faux rapports sur le Xinjiang

https://histoireetsociete.com/2020/08/10/la-chine-depose-une-representation-solennelle-aupres-de-la-bbc-pour-de-faux-rapports-sur-le-xinjiang/
DANIELLE BLEITRACH 10 AOÛT 2020


IL serait temps que la Chine proteste contre l’invraisemblable propagande dont elle est victime, ne rien dire sous couvert de liberté de la presse revient à laisser diffuser des montages d’officines comme celles de Guo Wengui et Stève Banon et confondre information et guerre froide. (note et traduction de danielle Bleitrach)
Source: Global Times Publié: 8/8/2020 12:09:17 Dernière mise à jour: 8/8/2020 19:36:584

La BBC sur la région autonome ouïgoure du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, déborde d’informations fausses et farfelues qui ont été délibérément rassemblées et fondées sur des hypothèses subjectives, a déclaré vendredi un communiqué publié par le ministère chinois des Affaires étrangères.
Le département de l’information du ministère des Affaires étrangères a déposé jeudi une protestation solennelle auprès des journalistes de la BBC basés à Pékin au sujet de la production et de la diffusion de faux reportages sur le Xinjiang.
Le département a souligné que les documentaires sont gravement inexacts en accusant le gouvernement chinois de «torturer» un grand nombre d’Ouygurs qui seraient conduits dans des «camps d’internement» sur la base d’une vidéo réalisée par un trafiquant de drogue et de quelques SMS.

De tels rapports sont pleins de préjugés idéologiques, violent l’éthique professionnelle du journalisme et induisent gravement en erreur le public et les fausses informations portent atteinte à la crédibilité de la BBC, a-t-il déclaré.
Le département a exprimé une forte opposition aux préjugés idéologiques de la société de radiodiffusion contre la Chine et à sa fabrication de fausses nouvelles en utilisant l’excuse de la soi-disant liberté de la presse.

“Nous exhortons la BBC à prendre des mesures immédiates pour corriger ses erreurs, rejeter les préjugés idéologiques et rendre compte de la Chine de manière objective et impartiale” , a déclaré le département dans le communiqué.

La Chine a révélé un certain nombre de mensonges liés au Xinjiang concoctés par la BBC.
La BBC a interviewé une femme ouïgoure nommée Zumrat Dawut [en juillet] qui a affirmé qu’elle avait été détenue dans un camp de rééducation et que son père était récemment décédé pendant sa détention par le gouvernement du Xinjiang.
Il a été découvert plus tard qu’elle n’avait jamais étudié dans aucun centre d’enseignement et de formation professionnels au Xinjiang et que son père avait vécu avec sa famille jusqu’à sa mort le 12 octobre 2019 d’une maladie cardiaque, selon un communiqué de l’ambassade de Chine en France en août. 2 en réponse à la suggestion de la France d’envoyer une mission d’observation dirigée par les Nations Unies au Xinjiang pour évaluer le traitement des Ouïgours dans la région autonome.

L’ambassadeur de Chine au Royaume-Uni Liu Xiaoming a également réfuté un clip vidéo qui lui a été montré alors qu’il était interviewé par la BBC en juillet, qui prétendait montrer un grand nombre de Ouïgours détenus au Xinjiang. La vidéo montre en fait le transfert normal de prisonniers dans la région, selon les autorités locales.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16184 messages postés
   Posté le 14-08-2020 à 16:42:57   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Voir sur Histoire et Société :

Non l’ONU n’a pas dénoncé “les camps d’internements massifs”ouighours

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16184 messages postés
   Posté le 21-08-2020 à 20:41:07   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Réfutation de la stérilisation obligatoire du Xinjiang
Hua Chunying dénonce le département d'État américain comme un "spoiler"



La question du Xinjiang a attiré l'attention de l'opinion publique occidentale, et la question des droits de l'homme est une «arme» pour l'Occident pour attaquer la Chine. La photo montre des enfants du Xinjiang jouant joyeusement. (Agence de presse Xinhua)

Écrit par: Miller
2020-08-21 15:53:00
________________________________________


La lutte sino-américaine s'est intensifiée et les États-Unis ont à maintes reprises mis en avant les sujets du Xinjiang, tels que les «camps de concentration» et la «stérilisation obligatoire» ... En réponse aux accusations de l'opinion publique internationale sur la question du Xinjiang, les responsables chinois continuent de les réfuter.

Le porte-parole du département d'Etat américain, Morgan Ortagus, a déclaré le 18 août: "Nous sommes extrêmement préoccupés par les informations faisant état d'avortements forcés et de stérilisation au Xinjiang". Le discours était une réponse à un rapport précédent de la Radio Free Asia (RAF) américaine.
Concernant la déclaration de Morgan Ortagus, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a directement dénoncé que le département d'Etat américain "est devenu un institut de désinformation et de rumeurs".
Le 20 août, Hua Chunying a envoyé deux tweets (Twitter) pour réfuter les propos tenus par le porte-parole du département d'État américain. Elle a écrit: "Le département d'État américain a répandu des rumeurs pour calomnier d'autres pays, ce qui ne fera que nuire à sa propre réputation et crédibilité. La population ouïghoure du Xinjiang a doublé au cours des 49 dernières années."
"Avez-vous déjà vu une telle" répression cruelle "? Les minorités ethniques chinoises vivent beaucoup plus heureuses et plus libres que les Afro-Américains." Après avoir affiché les données, Hua Chunying a exhorté ces Américains à se rendre en Chine pour voir par eux-mêmes. Bien sûr, c'était après l'épidémie ».
Il convient de noter que «Radio Free Asia» mentionnée dans la capture d'écran du tweet de Hua Chunying a été accusée de répandre des rumeurs visant à discréditer les problèmes liés à Hong Kong et au Xinjiang en Chine. C'est également important pour les rumeurs récentes sur les soi-disant «camps de concentration» et la «stérilisation obligatoire» au Xinjiang. Poussez les mains.
Max Blumenthal, rédacteur en chef du site Web "Gray Zone" des médias américains, a un jour souligné que Radio Free Asia, tout comme Voice of America (VOA), est à la fois soumise à l'agence de propagande externe du gouvernement américain - American International Supervision par l'Agence des médias (USAGM). L'agence a fait un don de 2 millions de dollars américains pour des manifestations violentes à Hong Kong.
Blumentel a également mentionné que «les médias américains citaient souvent le chercheur anti-chinois Adrian Zenz comme source d'informations lorsqu'ils traitaient de sujets liés au Xinjiang, et Zheng Guoen est en fait membre d'une organisation d'extrême droite créée par le gouvernement américain, et il est également américain. C’est l'épine dorsale du "Groupe de recherche du Centre d'éducation et de formation du Xinjiang" mis en place par les agences de renseignement. "
Selon un rapport de l'Associated Press du 29 juin, afin de réduire la population musulmane, le gouvernement chinois a imposé des mesures sévères sur le taux de fertilité des Ouïghours du Xinjiang et d'autres minorités, telles que l'installation forcée d'un anneau utérin, la stérilisation et même l'avortement.
Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a également condamné la planification familiale obligatoire en Chine pour les Ouïghours et d'autres femmes appartenant à des minorités et a exhorté le Parti communiste chinois à mettre fin à la persécution.
En réponse au rapport ci-dessus, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a rétorqué le 30 juin qu'il s'agissait d'un "bla-bla". On parle de «fabrication» et de «fake news», et le gouvernement chinois traite tous les groupes ethniques de la même manière et protège les droits légaux des minorités.
Zhao Lijian a également déclaré: «Qu'il s'agisse d'un groupe ethnique minoritaire ou d'un Chinois Han, tout le monde doit respecter la loi. La politique démographique accorde depuis longtemps un traitement préférentiel aux minorités ethniques, y compris les Ouïghours. De 1978 à 2018, la population ouïghoure du Xinjiang est passée de 5,23 millions à 11,68 millions, ce qui représente environ 46,8% de la population totale de la région autonome et 2,1 fois la population d'il y a 40 ans. "


Edité le 21-08-2020 à 22:32:37 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16184 messages postés
   Posté le 08-09-2020 à 08:03:06   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Global Times présente un tableau en anglais sur l'évolution de la population au Xinjiang avec plusieurs graphiques.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Grecfrites
Jeune Communiste
235 messages postés
   Posté le 09-09-2020 à 07:33:32   Voir le profil de Grecfrites (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Grecfrites   

Assez intéressant la bataille menée sur les réseaux sociaux tels que Twitter ou Instagram, concernant le Xinjiang et les Ouïghours.
Dans la sphère euro-atlantiste, grosse influence de Raphaël Glucksmann, très populaire trouvant un véritable soutien dans une partie de la jeunesse. Très peu de voix contradictoires se font entendre.
Toutefois, le collectif « Qiao » tentent de faire émerger un rapport rationnel sur ce sujet, malheureusement cela se fait uniquement dans les sphères anglophones.

Par ailleurs, première menace officielle de Macron cette semaine vis à vis de la RPC : https://www.google.fr/amp/s/mobile.francetvinfo.fr/monde/chine/chine-macron-juge-inacceptable-la-repression-contre-les-ouighours_4097847.amp

Je suis persuadé que cela fut suscité par la polémique liée à la rencontre avec le ministre des affaires étrangères chinois. De nombreuses personnalités influentes dont Glucksmann interpellèrent le chef de l’Etat sur le sort des Ouighour.

--------------------
pzorba75
Militant expérimenté
970 messages postés
   Posté le 09-09-2020 à 10:27:36   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Grecfrites a écrit :


Dans la sphère euro-atlantiste, grosse influence de Raphaël Glucksmann, très populaire trouvant un véritable soutien dans une partie de la jeunesse. Très peu de voix contradictoires se font entendre.
...
Je suis persuadé que cela fut suscité par la polémique liée à la rencontre avec le ministre des affaires étrangères chinois. De nombreuses personnalités influentes dont Glucksmann interpellèrent le chef de l’Etat sur le sort des Ouighour.


Je serai bien étonné que les dirigeants chinois fassent bien attention à ce que disent les Macron et autres Glucksmann, des pantins animés par la financière Rothschild tout juste bons pour envahir les médias avant de bavarder sur BFM TV ou de pavaner dans Gala sur son jet-ski et une minette.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16184 messages postés
   Posté le 09-09-2020 à 13:16:34   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Je crois que les Chinois sont attentifs à l'attitude de pays comme la France, dans la constitution d'un front uni anti hégémoniste.
La visite du ministre des affaires étrangères avait pour but de limiter la casse en préconisant le multilatéralisme et en faisant valoir l'intérêt bien compris des pays occidentaux, mais il s'est heurté à un mur.
Evidemment les USA font tout pour briser ce front et les hésitations de ces pays en font des proies faciles.
La chaîne CGTN a déjà épinglé la valse hésitation de la France. Après la Chine ne rentre pas nécessairement dans le détail des influenceurs comme Glucksmann, c'est la position officielle de la France qui est prise en compte.
Et la position officielle de la France, c'est radio Trump


Edité le 09-09-2020 à 13:33:09 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Grecfrites
Jeune Communiste
235 messages postés
   Posté le 09-09-2020 à 20:49:37   Voir le profil de Grecfrites (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Grecfrites   

Ce que je veux plutôt pointer du doigt, c'est que la contradiction de la parole dominante sur ce sujet est quasi-absente dans le monde francophone.
Quelques rares articles, de Guigue, Collon ne sont pas suffisants pour contrebalancer un argumentaire constitué de fake-news . La bataille des réseaux sociaux, et donc de la jeunesse française, est en train d'être gagnée par les opposants à la RPC/pro-Ouïgours.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16184 messages postés
   Posté le 10-09-2020 à 08:48:12   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

J'entends bien, on a vécu la même chose voire pire pour les JO de Pékin.
L'idéologie dominante est celle des médias et elle est liée à la position de la France dans le conflit US vs RPC.
Il s'avère qu'une position intermédiaire "indépendante" n'est pas possible.
Il est encore possible d'intervenir en commentaire sur des articles en ligne (comme sur France info), et on voit que selon les sites le ton est différent.

Fondamentalement, ce qui me paraît essentiel c'est d'abord l'unité des marxistes-léninistes, et y compris des communistes dans le PCF, où l'influence trotskiste est réelle (cf le rapprochement avec le NPA).
Sans une telle unité on ne peut pas constituer un front uni anti hégémonique et pour la paix, et c'est bien l'enjeu.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16184 messages postés
   Posté le 16-09-2020 à 13:11:42   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine prête à organiser une visite indépendante au Xinjiang à la demande de l'Union européenne


le Quotidien du Peuple en ligne | 16.09.2020 14h57
http://french.peopledaily.com.cn/Chine/n3/2020/0909/c31354-9758626.html

À lire aussi :
Une nouvelle enquête démystifie les mensonges sur la population du Xinjiang
Le Xinjiang adopte diverses mesures pour favoriser la relance du tourisme
La Chine réfute les propos d'Emmanuel Macron sur le traitement « inacceptable » des Ouïghours par le gouvernement chinois

Le ministère chinois des Affaires étrangères a annoncé le 15 septembre que la Chine était d'accord et disposée à organiser une visite indépendante dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine) à la demande de l'Union européenne.

Le porte-parole du ministère, Wang Wenbin, répondait à une question lors d'un point de presse quotidien sur l'autorisation de la visite d'observateurs indépendants au Xinjiang, qui a été mentionnée lors de la réunion des dirigeants Chine-Allemagne-Union européenne du 14 septembre.

M. Wang a indiqué que la Chine invitait les gens à visiter le Xinjiang et à en apprendre davantage sur la situation réelle au lieu de croire à des ouï-dire ou même à des mensonges fabriqués, soulignant toutefois que la Chine s'oppose à toute enquête comportant une présomption de culpabilité.

Situé dans le nord-ouest de la Chine, le Xinjiang est devenu la dernière victime des interdictions américaines qui verront certaines des exportations du Xinjiang, notamment le coton et les vêtements, être bannies des États-Unis.

Lors de la réunion d'information de mardi, le ministère chinois a qualifié les interdictions d'importation américaines, qui invoquent les violations des droits humains de la Chine, de « harcèlement nu » et de sabotage des chaînes d'approvisionnement mondiales.

« Les États-Unis disent qu'ils se soucient des minorités ethniques du Xinjiang tout en persécutant les entreprises du Xinjiang » , a déclaré M. Wang lors de la réunion, ajoutant également que la Chine prendra les mesures nécessaires pour sauvegarder les droits et les intérêts de ses entreprises et exhortant les États-Unis à cesser de saper la coopération normale entre les entreprises chinoises et américaines.

(Rédacteurs :Yishuang Liu)

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16184 messages postés
   Posté le 16-09-2020 à 19:41:48   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les chercheurs démystifient les mensonges sur le `` contrôle des naissances '' d'un universitaire allemand

Source: Global Times Publié: 2020/9/16 22:08:23

https://www.globaltimes.cn/content/1201140.shtml trad auto google

«Le rapport est extrêmement imprécis, fictionnant la relation entre les images et les textes et interprétant malicieusement les cas…» Un institut des droits de l'homme en Chine a réfuté le rapport du chercheur allemand Adrian Zenz sur le soi-disant contrôle des naissances dans la région du Xinjiang. En analysant le rapport de Zenz, l'institut a conclu que le rapport de Zenz était basé sur une recherche universitaire laxiste contraire aux normes et à l'éthique universitaires, exposant dans une certaine mesure les attributs politiques de ce rapport.

Mercredi, l'Institut des droits de l'homme de l'Université de science politique et de droit du sud-ouest (SWUPS) a publié un rapport intitulé Analyse anatomique du rapport indépendant sur la «stérilisation obligatoire» et le «génocide» des Ouïgours au Xinjiang par Adrian Zenz.

Le 29 juin, la Fondation américaine Jamestown a publié le rapport du chercheur allemand Adrian Zenz, qui affirmait que le Xinjiang mettait en œuvre un «génocide» obligatoire sur les Ouïgours.

Cependant, en menant des recherches approfondies sur le rapport de Zenz, l'Institut des droits de l'homme de SWUPS a constaté que Zenz avait adopté une «technique d'édition hollywoodienne», fictionnant la relation entre les images et les articles dans le rapport, et a essayé de construire une image avec un langage soigneusement conçu et plusieurs photos sélectives.

Par exemple, Zenz a mentionné à plusieurs reprises l'examen physique national au Xinjiang en citant Zumrat Dawut, Mihrigul Tursun et Rakhima Senbay, trois femmes ouïghoures qui ont affirmé avoir été stérilisées de force. Zenz poursuit en joignant une photo montrant deux femmes ouïgures qui ont subi des examens à l'hôpital.

Cependant, en effectuant une recherche sur Internet, il a été constaté que l'image provenait d'un article scientifique populaire du Quotidien du Peuple sur les examens gynécologiques.

Cet article scientifique populaire indique clairement que cette image montre que "le 11 novembre 2016, plusieurs jeunes de minorités ethniques des zones rurales de Hotan, Xinjiang, ont bénéficié d'examens de santé gratuits pour la première fois au 29th Regiment Hospital de la deuxième division de production du Xinjiang et Construction Corps. "

"De toute évidence, Adrian Zenz a inventé la relation entre les images et les textes en découpant les photos, et sa mauvaise technique et ses intentions hostiles devraient être repoussées dans les cercles académiques", indique l'article de l'institut.

Zenz attaque également les bilans de santé gratuits du Xinjiang, affirmant que c'est un moyen de contrôler la population ouïgoure.

Le développement des services de santé au Xinjiang est un moyen important de construire un «Xinjiang sain». Les examens physiques aident à fournir des mesures d'intervention efficaces pour résoudre les problèmes de santé en obtenant des informations sur la santé des résidents et en évaluant les risques pour la santé. Depuis octobre 2016, le Xinjiang a lancé le premier cycle de son projet national d'examen physique avec les résidents urbains et ruraux du Xinjiang en mesure de bénéficier d'examens physiques gratuits une fois par an.

En 2019, l'examen physique national était entièrement achevé, avec un investissement total de 5,324 milliards de yuans au Xinjiang et un total de 70,81 millions d'examens physiques pour des personnes de tous les groupes ethniques. L'espérance de vie moyenne de l'ensemble de la région est passée de moins de 30 ans avant 1949 à 72 ans à la fin de 2018, soit une augmentation de 2,4 fois par rapport aux chiffres d'origine.

Mis à part une mauvaise utilisation des images, Zenz a également fabriqué des sources de données dans son rapport. Afin d'atteindre la soi-disant rigueur du rapport indépendant, Adrian Zenz y a énuméré un grand nombre de données pertinentes. Cependant, il n'est pas difficile de découvrir par une vérification effective que les sources de données contenues dans ce rapport sont soupçonnées d'être fabriquées et sorties de leur contexte de manière sélective.

Par exemple, le rapport a souligné que "en 2018, la préfecture de Kizilsu a publié cette déclaration sans détour, liant explicitement la campagne de" chirurgie contraceptive gratuite "à l'intention de progresser vers la stérilisation massive des populations rurales".

Cependant, grâce à une vérification effective, il a été constaté que le contenu pertinent cité dans cet article provenait de l'article 9 du << Résumé de la réduction de la pauvreté et du développement au cours du premier semestre 2018 >> publié par la préfecture autonome de Kizilsu Kirgiz, et n'avait aucun lien avec le situation pertinente décrite dans le rapport.

La connexion hors contexte et unilatérale d'Adrian Zenz d'une phrase mentionnant la «stérilisation de masse» est un acte extrêmement irresponsable de falsification des sources de données, qui va à l'encontre des intentions et de l'essence originelles de l'authenticité et de la fiabilité de la recherche universitaire, a déclaré l'analyse SWUPS.

Un "rapport indépendant" comme celui d'Adrian Zenz est en fait une nouvelle tendance et un nouvel outil de l'opinion publique internationale des droits de l'homme concernant le Xinjiang. C'est un moyen pour les forces anti-chinoises occidentales d'interférer dans les affaires intérieures de la Chine en faisant de fausses déclarations au nom de soi-disant experts.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16184 messages postés
   Posté le 18-09-2020 à 08:10:47   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Chine : le Xinjiang protège les droits du travail

Xinhua | 17.09.2020 14h05
http://french.peopledaily.com.cn/Chine/n3/2020/0917/c31354-9761442.html

La région chinoise du Xinjiang a formulé et mis en œuvre une série de réglementations régionales autonomes basées sur les conditions locales, offrant aux citoyens une garantie juridique solide pour jouir de l'égalité des droits au travail, indique un livre blanc publié jeudi par le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat.

La région autonome ouïghoure du Xinjiang applique pleinement les exigences politiques du pays concernant l'établissement d'un mécanisme dynamique d'augmentation de salaires pour les employés d'entreprise, et améliore les systèmes d'orientation salariale pour les entreprises et pour le marché du travail respectivement, selon le livre blanc intitulé "Emploi et droits du travail au Xinjiang".

La région applique strictement les règlements pertinents de l'Etat et adopte le système de la journée de travail de huit heures et de la semaine de travail de 40 heures, indique le livre blanc.
Les travailleurs ont le droit au repos les week-ends et les jours fériés, y compris la fête du Printemps, la Fête de Roza (Aïd al-Fitr) et la Fête de Corban (Aïd al-Adha), indique le livre blanc.
Le Xinjiang a pleinement mis en œuvre le plan national visant à s'assurer que tout le monde ait accès à la sécurité sociale et que tous ceux qui en ont besoin soient couverts, indique le livre blanc.

Le gouvernement local du Xinjiang respecte et garantit pleinement le droit des travailleurs de tous les groupes ethniques à la liberté de croyance religieuse, et veille à ce qu'aucune organisation ou individu n'entrave cette liberté, souligne le livre blanc.

Tout en faisant la promotion du chinois parlé et écrit standard conformément à la loi, le Xinjiang respecte et protège pleinement les droits des travailleurs des minorités ethniques à l'utilisation de leurs propres langues parlées et écrites, et veille à ce que les travailleurs aient le choix de leurs langues de communication, indique le livre blanc.

Les coutumes des travailleurs de tous les groupes ethniques sont pleinement respectées et garanties et des efforts sont faits pour créer un milieu de travail et de vie favorable pour eux, selon le livre blanc.

(Rédacteurs : Yishuang Liu

_____________________


Une nouvelle enquête démystifie les mensonges sur la population du Xinjiang

le Quotidien du Peuple en ligne | 16.09.2020 10h40

http://french.peopledaily.com.cn/VieSociale/n3/2020/0916/c31360-9760907.html

Une universitaire de la région autonome ouïghoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine) a publié le 14 septembre une enquête pour démystifier les mensonges et les rumeurs sur la population de la région.

Intitulée « Réponse aux mensonges d'Adrian Zenz sur le contrôle des naissances au Xinjiang : une enquête sur le désir de fécondité des femmes des minorités ethniques du Xinjiang » , l'étude de Lin Fangfei, professeure agrégée à l'Université du Xinjiang, a utilisé des faits et des chiffres pour réfuter les allégations d'Adrian Zenz.

Selon l'enquête de Mme Lin, les allégations de stérilisation obligatoire au Xinjiang sont, en substance, de fausses informations sans fondement forgées par les États-Unis et certaines fondations et universitaires occidentaux. Dans son étude, la professeure agrégée a démystifié six mensonges individuels apparus dans le rapport d'Adrian Zenz.

- Adrian Zenz a affirmé que, depuis 2015, le taux de croissance naturelle de la population du Xinjiang a fortement chuté.

L'enquête de Mme Lin a indiqué que le taux de croissance naturelle de la population au Xinjiang a effectivement montré une tendance à la baisse, mais que son déclin n'est en aucun cas aussi « brutal » que celui décrit dans le rapport d'Adrian Zenz. Et ce phénomène n'est certainement pas dû à ces causes alléguées sans fondement par les gouvernements et les universitaires occidentaux.

Selon l'enquête, ce changement démographique reflète les efforts à long terme de la Chine et les réalisations importantes dans la promotion de politiques visant à protéger les droits et les intérêts des femmes et des enfants.

Le Xinjiang, en particulier sa région méridionale, connaît un développement social et économique rapide. De plus en plus de femmes appartenant à des minorités ethniques jouissent pleinement du droit à l'éducation et à l'emploi et ont également obtenu une plus grande autonomie en matière de procréation.

Enfin, l'enquête a montré que le taux de croissance naturelle de la population du Xinjiang en 2018 était de 6,13 pour mille, nettement supérieur au taux de croissance naturel de la population nationale de 3,81 pour mille.

- Adrian Zenz a affirmé que la préfecture autonome kirghize de Kizilsu s'était fixé un objectif sans précédent de croissance démographique proche de zéro pour 2020 -à peine 1,05 pour mille.

En fait, le rapport d'Adrian Zenz a complètement falsifié ces chiffres, qu'il attribue à un document officiel du gouvernement de Kizilsu. Ce document indique clairement que l'objectif de taux de croissance naturelle de la population en 2020 est de 1,05%, soit 10,5 pour mille. Selon l'enquête, Adrian Zenz a délibérément altéré l'unité du ratio et fabriqué de faux chiffres.

- Adrian Zenz a également affirmé que les documents du gouvernement du Xinjiang stipulaient que les femmes appartenant à des minorités ethniques qui violaient les politiques de planification familiale seraient envoyées dans des centres d'enseignement et de formation professionnels.

« Ironiquement, après avoir parcouru ces documents officiels répertoriés et cités par Adrian Zenz dans le rapport, je n'ai trouvé aucune preuve pour prouver ses propres affirmations » , a souligné Mme Lin dans l'enquête.

- Adrian Zenz a également menti en déclarant qu'en 2018, au moins 80% des nouvelles procédures d'insertion de DIU en Chine avaient été effectuées au Xinjiang.

En fait, selon les statistiques publiées par la Commission nationale de la santé citées par l'enquête, le nombre de nouvelles procédures d'insertion de DIU dans le Xinjiang en 2018 s'est monté à 328.475, alors que le nombre à l'échelle nationale s'est élevé à 3 774 318. Il est facile de calculer que le nombre de nouvelles procédures d'insertion de DIU au Xinjiang ne représentait que 8,7% du total national. De toute évidence, souligné l'enquête, le pourcentage allégué par Adrian Zenz est loin des données réelles.

« Les politiques d'égalité ethnique mises en œuvre par le gouvernement chinois conduiront certainement les gens de tous les groupes ethniques du Xinjiang vers un avenir plus prospère et plus stable » , a conclu l'enquête.

_____________________


La Chine réfute les propos d'Emmanuel Macron sur le traitement « inacceptable » des Ouïghours par le gouvernement chinois


http://french.peopledaily.com.cn/Chine/n3/2020/0909/c31354-9758626.html

le Quotidien du Peuple en ligne | 09.09.2020 16h05

Selon le site Internet du ministère des Affaires étrangères, des journalistes de l'AFP ont posé des questions lors d'une conférence de presse régulière du ministère des Affaires étrangères le 8 septembre. Selon certaines informations, le président français Macron a déclaré dans une lettre adressée à un parlementaires que le traitement par la Chine de la minorité ouïghoure habitant dans la région autonome du Xinjiang est « inacceptable » et que la France s'y oppose fermement.

En réponse, Zhao Lijian, le porte-parole du ministère, a déclaré que le Xinjiang met pleinement en œuvre la politique ethnique nationale conformément à la loi et insiste sur le fait que tous les groupes ethniques sont égaux. Il n'y a jamais eu de soi-disant « camps de rééducation » au Xinjiang. La région autonome ouïghoure du Xinjiang a pris une série de mesures antiterroristes et anti-extrémisme, notamment la création de centre d'enseignement et de formation professionnelle, qui ont obtenu des résultats positifs et apporté des contributions importantes à la lutte contre le terrorisme et aux pratiques extrêmes dans le monde. Depuis la fin de 2018, près de 1 000 personnes de plus de 90 pays, dont la France, se sont rendues au Xinjiang, où elles ont pu témoigner de la grande situation d'unité ethnique, de stabilité sociale et de prospérité et de développement au Xinjiang.

Par ailleurs, Zhao Lijian a souligné que les questions liées au Xinjiang ne concernent pas les droits de l'homme, la religion et les questions ethniques, mais que ce sont des questions de lutte contre la violence, le terrorisme et la sécession. Il a en conséquence demandé aux parties concernées de respecter les faits et traiter la question du Xinjiang de manière objective et équitable.

(Rédacteurs : Yishuang Liu)


Edité le 18-09-2020 à 08:13:18 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16184 messages postés
   Posté le 26-09-2020 à 09:44:31   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Mi septembre Le Monde titrait :

"La Chine reconnaît plus d’un million de « formations » par an au Xinjiang"
"Faisant l’éloge de sa politique, le gouvernement dit avoir fourni 1,29 million de « sessions de formation » entre 2014 et 2019, alors que la formule désigne d’ordinaire le système d’internement des Ouïgours..."

On notera que 1,29 /5 = 0,258 million et non "plus d'un million par an" mais le Monde est souvent fâché avec les chiffres comme avec la réalité des faits.
La "formule qui signifie d'ordinaire" signifie la formule ordinaire du Monde évidemment.

Avant hier il rapportait une information d'origine australienne sur des "photos aériennes" et une "enquête" :

"Une enquête fait état de 380 centres de détention de Ouïgours au Xinjiang"
"Un institut de recherche australien dit les avoir identifiés grâce à des images satellites, des témoignages, des articles de presse et des appels d’offres publics dans le BTP" .


____________________


Un institut australien n'a aucune crédibilité en "rapportant" une pure calomnie sur le Xinjiang: FM chinoise

Source: Global Times Publié: 2020/9/25 17:43:50

https://www.globaltimes.cn/content/1202079.shtml

L'Australian Strategic Policy Institute (ASPI) est depuis longtemps engagé dans la fabrication de rapports et de mensonges anti-chinois et n'a aucune crédibilité académique. Leurs «rapports» sur le Xinjiang sont de la pure calomnie, a déclaré vendredi le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Wang Wenbin.

Wang a fait ces remarques en réponse à un «rapport» publié vendredi par ASPI, qui affirme que 65% des mosquées du Xinjiang ont été «endommagées ou totalement détruites» .
«Le Xinjiang compte environ 24 000 mosquées, une pour 530 musulmans. Le nombre de mosquées au Xinjiang est 10 fois plus élevé qu'aux États-Unis, et le nombre de mosquées par habitant parmi les musulmans du Xinjiang est plus élevé que dans de nombreux pays musulmans » , a noté Wang.

Les droits de l'homme au Xinjiang ont été pleinement protégés, et les droits et la liberté des personnes de tous les groupes ethniques, y compris les Ouïgours, ont été sauvegardés conformément à la loi, a déclaré Wang.

L'affirmation de l'ASPI selon laquelle il existe des «centres de détention» au Xinjiang, qui n'existent nulle part dans la région, a déclaré Wang.
Les adresses des «centres» publiées par l'ASPI incluent des parcs industriels et même une communauté résidentielle cinq étoiles, a-t-il noté, ajoutant que ces rapports de mauvaise qualité n'ont aucune crédibilité, tout comme l'institut lui-même.


La Chine a interdit jeudi l'entrée de Clive Hamilton et Alexander Joske, deux universitaires australiens de l'ASPI , en vertu de la loi sur l'administration des entrées et des sorties du pays.
Wang a déclaré lors de la conférence de presse de jeudi que la question de savoir si un ressortissant étranger est autorisé à entrer en Chine relève entièrement de la souveraineté de la Chine, et la Chine s'oppose à toute tentative de salir et de l'attaquer sous le couvert de la recherche universitaire.


Edité le 26-09-2020 à 09:46:38 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9Page précédentePage suivante
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine  La RPC et les MusulmansNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum