Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine 

 La RPC et les Musulmans

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2Page précédente 
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12995 messages postés
   Posté le 13-03-2019 à 11:35:43   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le Xinjiang investit quatre milliards de yuans pour améliorer les conditions de vie en milieu rural


http://french.xinhuanet.com/2019-03/12/c_137888800.htm
URUMQI, 12 mars (Xinhua) -- La région autonome ouïgoure du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, a déclaré avoir investi près de 4,2 milliards de yuans (626 millions de dollars) en 2018 pour améliorer les conditions de vie dans les zones rurales.

Le département régional des finances a indiqué que ce montant était deux fois plus élevé qu'en 2017 et avait permis de nettoyer les zones rurales, de promouvoir la "révolution des toilettes", de recycler les déchets et de traiter les ordures et les eaux usées.
Selon le département, le capital social a été encouragé à investir dans des projets liés à l'amélioration des conditions de vie en milieu rural.

Cette année, la région mettra également l'accent sur le milieu de vie des villages. Les résidents ruraux devraient jouer un rôle vital dans la campagne et être encouragés à prendre part à des activités telles que le nettoyage, le boisement et la gestion afin d'améliorer leurs conditions de vie.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12995 messages postés
   Posté le 13-03-2019 à 11:54:30   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les centres de formation professionnelle du Xinjiang disparaîtront lorsque la société n'en aura plus besoin



Par Cao Siqi Source: Global Times Publication: 2019/3/12 22:23:40
http://www.globaltimes.cn/content/1141882.shtml


Des centres d'éducation pour contrer les "trois forces"



Des journalistes étrangers interrogent des étudiants du centre d'enseignement et de formation professionnels Kashgar à Kashgar, dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang , dans le nord-ouest de la Chine , le 13 janvier 2019. Un groupe de médias composé de citoyens de six pays a salué le développement et la stabilité du Xinjiang après sa visite dans la région. La tournée en l' honneur de la Route de la soie en Chine s'est déroulée du 9 au 16 janvier dans le Xinjiang. Douze représentants des médias d'Égypte, de Turquie, du Pakistan, d'Afghanistan, du Bangladesh et du Sri Lanka ont rendu visite à des locaux et à un centre de formation professionnelle. Photo: Xinhua

Un haut responsable de la région autonome du Xinjiang, nord-ouest de la Chine, a démenti mardi les allégations selon lesquelles il y aurait plus d'un million de personnes dans ses centres d'éducation et de formation professionnelle, affirmant qu ' "en général, les stagiaires dans les centres seront de moins en moins nombreux et, un jour, les centres disparaîtront lorsque la société n'en aura plus besoin " .

Shohrat Zakir, président du gouvernement régional du Xinjiang, a déclaré mardi en marge de la session législative nationale annuelle que le centre d'éducation et de formation est mis en place en fonction des besoins et que le nombre de stagiaires diminuera.

Zakir a déclaré que le Xinjiang était victime du terrorisme et de l'extrémisme et que les centres d'éducation et de formation visaient à éliminer fondamentalement l'environnement du terrorisme et de l'extrémisme.

La région du Xinjiang respecte strictement les lois et les règlements. Dans ses activités de lutte contre le terrorisme et la lutte contre l’extrémisation, il ne cible ni groupes ethniques ni religions spécifiques. Au lieu de cela, il cible les trois forces des crimes terroristes violents, l'extrémisme et le séparatisme, a-t-il souligné.

Zakir a déclaré que les centres d'éducation ne sont jamais les "centres de concentration" ni les "camps de rééducation" revendiqués par les médias étrangers. Au lieu de cela, ils sont comme des internats où les stagiaires bénéficient de la nourriture et du logement gratuits, apprennent les langues, étudient la loi et acquièrent des compétences.

Les centres protègent la dignité des étudiants, interdisent toute insulte à leur égard et protègent leur liberté personnelle. Les stagiaires peuvent rentrer chez eux régulièrement et demander un congé à tout moment, comme un internat, a-t-il déclaré.

Dans le même temps, conformément à la réglementation sur les affaires religieuses, l’enseignement missionnaire et la création d’organisations religieuses sont interdits dans les centres, mais les stagiaires peuvent participer à des activités religieuses après avoir obtenu leur diplôme.

S'adressant aux journalistes, M. Zakir a salué les avantages apportés par les centres aux stagiaires.

Par exemple, de nombreux stagiaires ont compris que l'apprentissage de Putonghua élargirait leur accès à l'information et au savoir. Auparavant, ils rejetaient l'apprentissage de Putonghua sous l'influence de l'extrémisme sous couvert de religion.

Pendant ce temps, Zakir a noté que beaucoup de leurs stagiaires avaient obtenu leur diplôme et cherchaient un emploi. "Ils peuvent gagner environ 2 000 yuans par mois et le salaire sera augmenté après avoir acquis une meilleure qualification" , a-t-il déclaré, ajoutant qu'ils souhaitaient désormais se débarrasser de la pauvreté en travaillant dur et qu'ils étaient plus confiants en leur avenir.

"Grâce à l'apprentissage, la vaste majorité des stagiaires peuvent clairement comprendre ce que sont le terrorisme et l'extrémisme, ainsi que le fondement de la loi. Leur capacité à résister à l'extrémisme s'est également considérablement améliorée" , a déclaré Zakir.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12995 messages postés
   Posté le 13-03-2019 à 16:53:04   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Aussitôt gros titre du Monde annonçant La Chine évoque un changement de politique dans la région du Xinjiang
Des représentants de la région du Xinjiang ont, pour la première fois, évoqué la fermeture des camps où seraient détenus jusqu’à un million d’Ouïgours musulmans.


En fait l'article brode sur le thème « Pris globalement, le nombre de personnes dans les centres éducatifs va baisser et si un jour la société n’en a plus besoin, ils pourront disparaître progressivement »
Il n'y aucun changement là dedans. Les centres éducatifs répondent au terrorisme dans le Xinjiang et n'ont plus de raison d'être après la disparition du terrorisme.
Pour le Monde il s'agit de réprimer tout un peuple luttant pour son indépendance, par conséquent évoquer une fermeture des centres ne pourrait être qu'une conséquence de l'action du Monde et Cie pour les "droits humains".


Edité le 13-03-2019 à 16:53:20 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12995 messages postés
   Posté le 17-03-2019 à 17:01:23   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les efforts de la Chine pour lutter contre le terroris
me
Publié le 12 mars 2019

Par Xiao Qian pour le Jakarta Post le 9 mars 2019
http://lagazetteducitoyen.over-blog.com/2019/03/les-efforts-de-la-chine-pour-lutter-contre-le-terrorisme.html?fbclid=IwAR0uqDhMAXc00bqntl3rQ2Nk9V65SB0CkMo5XzTuBfvoTDvgQnBKVJs8r-U

L'auteur de cet article est l'ambassadeur de Chine en Indonésie.


Xiao Qian, l'ambassadeur de Chine en Indonésie

J'ai été étroitement liée à l'islam pendant une grande partie de ma vie. Dans ma ville natale, Taiyuan, capitale de la province du Shanxi, se trouve une célèbre mosquée appelée l'ancienne mosquée Taiyuan, qui remonte à plus de 1,300 ans. C'est maintenant un site culturel clé sous la protection de l'État. Ma famille habite juste à côté.

Beaucoup de mes voisins, camarades de classe et amis étaient musulmans. Après avoir rejoint le ministère des Affaires étrangères chinois à Beijing, j'ai rencontré de nombreux collègues musulmans, dont l’actuel ambassadeur de Chine au Bahreïn, M. Anwaer, un musulman ouïgour.

Il y a plus de 20 millions de croyants musulmans, 57,000 membres du clergé islamique et 35,000 mosquées en Chine. Conformément à la Constitution, tous les citoyens chinois jouissent de la liberté de croyance religieuse.

La splendide civilisation islamique fait partie intégrante de la civilisation humaine. Les civilisations chinoise et islamique partagent une histoire séculaire. Depuis les temps modernes, la Chine et le monde islamique se sont toujours prêtés soutien et coopération avancée, ce qui constitue un exemple pour les échanges entre civilisations.

Les relations entre la Chine et les pays islamiques ont connu une croissance rapide ces dernières années. Depuis 2013, le président chinois Xi Jinping a visité 16 pays islamiques. Au total, 29 pays islamiques ont établi un partenariat stratégique ou une relation de coopération avec la Chine. Il y a cinq ans, le président Xi a proposé pour la première fois l'initiative Belt and Road (La nouvelle route de la soie ou la Ceinture et la Route, un ensemble de liaisons maritimes et de voies ferroviaires entre la Chine et l'Europe en passant par le Kazakhstan et la Russie) au Kazakhstan et à l'Indonésie, deux pays très importants du monde islamique.

Aujourd’hui, la Chine a signé des documents de coopération avec 80% des membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) pour la construction conjointe de l’initiative Belt and Road. Le monde islamique dans son ensemble est le troisième partenaire commercial de la Chine.

Depuis l'Antiquité, le Xinjiang est une région multiethnique où coexistent différentes religions. On y trouve l'ensemble des 56 minorités ethniques qui coexistent en Chine. Les grandes religions telles que l'islam, le bouddhisme (y compris le bouddhisme tibétain), le christianisme, le catholicisme et le taoïsme coexistent avec d'autres religions locales.

Aujourd'hui, le Xinjiang compte environ 13 millions de musulmans, 24,400 mosquées, 29,000 membres du clergé et huit écoles religieuses. Selon les calculs, il y a une mosquée pour 530 musulmans au Xinjiang, soit l’une des densités les plus élevées au monde.

Le Xinjiang d’aujourd’hui est un endroit magnifique, richement doté, harmonieux et paisible. Mais cela n'est pas venu facilement. En fait, le terrorisme, l'extrémisme et le séparatisme sévissent depuis longtemps au Xinjiang. Depuis les années 1990, le Mouvement islamique du Turkestan oriental et d'autres forces terroristes ont planifié, organisé et mené des milliers d'attaques terroristes violentes, notamment des attentats à la bombe, des assassinats, des empoisonnements volontaires, des incendies criminels, des agressions, des troubles et des émeutes, faisant de nombreuses morts parmi les membres de différents groupes ethniques et religieux, y compris les musulmans, ainsi que des dommages matériels incommensurables.

Particulièrement en 2009, les émeutes du 5 juillet à Urumqi ont fait 197 morts, plus de 1,700 blessés et des dégâts matériels colossaux. Entre 2003 et 2016, il y a eu huit autres attaques terroristes violentes dans le Xinjiang, qui ont fait 120 morts et plus de 400 blessés.

Il est juste de dire que la question liée au Xinjiang n’est pas religieuse, mais plutôt politique. C’est la manifestation de la lutte entre unité et sécession, paix et violence, et c’est une question de principe concernant la souveraineté, la sécurité et l’intégrité territoriale de la Chine. Par conséquent, le gouvernement chinois a pris des mesures pour lutter résolument contre le terrorisme, l'extrémisme et le séparatisme et, entre-temps, une attention particulière a été accordée à la prévention de l'association des activités terroristes violentes et de l'extrémisme religieux avec des groupes ethniques ou des religions spécifiques.

En s’appuyant sur les expériences de la communauté internationale en matière de lutte contre le terrorisme et en s’adaptant aux conditions locales, le Xinjiang a déployé des efforts soutenus dans la lutte contre le terrorisme et la déradicalisation. L'une des mesures efficaces consiste à dispenser une formation professionnelle gratuite sur une base de volontariat à ceux qui risquent d'être influencés par des idées extrémistes.

En apprenant la langue, les lois et les compétences nationales de la Chine, les stagiaires abandonneraient volontairement le terrorisme et les idées extrémistes, éliminant ainsi le terrain propice à la propagation du terrorisme et de l’extrémisme. Les stagiaires dans les écoles professionnelles sont rémunérés pour leur travail. Les coutumes et habitudes de divers groupes ethniques et leurs croyances sont respectées et protégées.

Pendant qu'ils sont à l'école, les stagiaires peuvent contacter leur famille par vidéoconférence, rendre visite à leur famille presque toutes les semaines et les familles peuvent également leur rendre visite. Après avoir obtenu leur diplôme, les écoles professionnelles orienteront les stagiaires vers les entreprises locales en fonction des compétences acquises, afin que ces derniers puissent trouver un emploi, gagner leur vie et bien vivre.

Les pratiques passées ont prouvé que la formation professionnelle était viable et bien accueillie par les habitants du Xinjiang. Aujourd'hui, la sécurité publique du Xinjiang s’est sensiblement améliorée. Depuis 2016, il n’y a pas eu un seul incident de terrorisme violent. Les gens se sentent maintenant beaucoup plus en sécurité et les activités religieuses des différentes religions bénéficient désormais d'une protection plus efficace.

Il n'y a pas si longtemps, 12 ambassadeurs étrangers en Chine, principalement originaires de pays islamiques, et la presse étrangère en poste à Beijing se sont rendus au Xinjiang. Ils ont applaudi l'efficacité des écoles professionnelles dans l'élimination de l'extrémisme et ont estimé qu'une telle pratique méritait d'être reprise par d'autres pays.

M. Yousef Aldobaie, conseiller du secrétaire général de l'OCI, s'est également rendu dans de nombreux endroits du Xinjiang. Il a déclaré: "Les écoles professionnelles que j'ai vues sont très différentes de ce que les médias occidentaux décrivent. Ce sont de belles écoles, propres et ordonnées. La Chine respecte le monde islamique et je suis impressionné par le fait que différents groupes ethniques, ainsi que des musulmans et des non-musulmans, cohabitent en harmonie dans le Xinjiang".

Dernièrement, j'ai noué de nombreux échanges avec divers groupes en Indonésie, notamment les autorités centrales et locales, le congrès, les médias, des groupes religieux et des jeunes. Je leur ai parlé de la politique religieuse de la Chine et de ce qui se passe réellement au Xinjiang. En général, après avoir appris la vérité, des amis indonésiens ont exprimé leur compréhension et leur respect pour la partie chinoise.

À la mi-février, une délégation des principaux groupes islamiques indonésiens, notamment Nahdlatul Ulama, Muhammadiyah et le Conseil indonésien des oulémas (MUI) s'est rendue dans le Xinjiang. Peu de temps après, une délégation des médias indonésiens composée de Kompas, Antara, Metro TV, Detik, Liputan6 et d’autres se sont également rendus au Xinjiang. Leurs visites ont permis aux amis indonésiens d'en apprendre davantage sur la situation réelle au Xinjiang.

L'islam est un lien pour l'amitié sino-indonésienne et la grande majorité des musulmans vivant dans les deux pays ont participé et contribué aux relations sino-indonésiennes. La Chine et l’Indonésie se sont entendues et se soutiennent mutuellement sur des questions concernant nos intérêts fondamentaux, telles que l’intégrité et la souveraineté territoriales, et la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme.

Davantage d'amis indonésiens peuvent se rendre en Chine et avoir ainsi une image complète et objective de la situation réelle au Xinjiang et mieux comprendre et respecter ses tentatives et ses efforts pour lutter contre le terrorisme et éliminer l'extrémisme.

Lien de l'article en anglais:

https://www.thejakartapost.com/news/2019/03/09/china-s-exploration-fight-terrorism.html

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Grecfrites
Jeune Communiste
54 messages postés
   Posté le 30-11-2019 à 23:33:02   Voir le profil de Grecfrites (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Grecfrites   

https://www.google.fr/amp/www.leparisien.fr/amp/international/ouighours-en-chine-cinq-minutes-pour-comprendre-le-sort-de-cette-minorite-29-11-2019-8205228.php

Grosse offensive médiatique pour dénoncer le sort des Ouïghours et des populations à majorité musulmane à l’Ouest de la Chine.
Pendant que la couverture médiatique des événements à HK ne diminue pas.

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8721 messages postés
   Posté le 09-12-2019 à 12:29:36   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Les Ouïghours sont liés à Al Qaeda.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12995 messages postés
   Posté le 12-12-2019 à 07:36:27   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

marquetalia a écrit :

Les Ouïghours sont liés à Al Qaeda.


Non, les Ouïghours constituent une minorité nationale dans laquelle le terrorisme islamiste a fait du prosélytisme, ils ne sont pas acquis à Al Qaeda pour autant.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12995 messages postés
   Posté le 27-12-2019 à 08:04:41   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

De nouvelles recherches révèlent des sources de rumeurs absurdes sur les détentions ouïghoures au Xinjiang, chères aux médias occidentaux

Source: Global Times Publié: 2019/12/27 0:26:07
https://www.globaltimes.cn/content/1174970.shtml


Des femmes brandissent le drapeau national chinois dans le comté de Baicheng de la région autonome ouïghoure du Xinjiang . Photo: Shan Jie / GT

Les allégations selon lesquelles la Chine a détenu des millions de Ouïghours dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang provenaient d'études et de sources peu fiables soutenues par le gouvernement américain, basées sur des méthodologies de mauvaise qualité et les travaux d'un chercheur d'extrême droite anti-Chine et anti-communiste, un essai récemment publié dans la Grayzone a révélé.

"L'affirmation selon laquelle la Chine a détenu des millions d'ouïghours de souche dans sa région du Xinjiang est répétée de plus en plus fréquemment, mais peu de contrôle est jamais appliqué. Article de Grayzone publié samedi.

Alors que le chiffre du «million» est largement cité en Occident comme authentique, une recherche approfondie montre qu'il n'est basé que sur deux «études» très douteuses.

La première étude a été réalisée par le Network of Chinese-Human Rights Defenders (CHRD), une ONG basée à Washington DC soutenue par le gouvernement américain. Le chiffre des «millions de détenus» a été popularisé pour la première fois par le CHRD dans un rapport de 2018 soumis au Comité des Nations Unies pour l'élimination de la discrimination raciale, qui est souvent dénaturé dans les médias occidentaux comme un rapport rédigé par l'ONU, selon l'article.

Grayzone a été fondée en 2015 en tant que site d'information indépendant dédié au journalisme d'investigation original et à l'analyse politique.


Une femme ouïghoure danse dans un restaurant du comté d'Awati, dans la préfecture d'Aksu au Xinjiang. Photo: Shan Jie / GT

Calcul douteux

Alors que le CHRD déclare avoir interrogé des dizaines de Ouïghours au cours de son étude, leur estimation gonflée était finalement basée sur des entretiens avec huit personnes ouïghoures, l'écrivain et avocat canadien Ajit Singh et le rédacteur en chef de Grayzone, Max Blumenthal, ont écrit dans l'article de Grayzone.

"Sur la base de ce petit échantillon de sujets de recherche dans une zone dont la population totale est de 20 millions d'habitants, le CHRD a" extrapolé des estimations "selon lesquelles" au moins 10% des villageois […] sont détenus dans des camps de rééducation, et 20% sont forcés de participer à des camps de rééducation jour / soir dans les villages ou les cantons, totalisant 30 pour cent dans les deux types de camps '' , indique l'article.

En appliquant ces taux estimatifs à l'ensemble du Xinjiang, le CHRD est arrivé aux chiffres qu'il a soumis à l'ONU affirmant qu'un million de personnes de souche ouïghoure ont été "détenues dans des camps de rééducation" et que deux millions d'autres ont été "forcées de se présenter le jour / des séances de rééducation en soirée " , ajoute l'article.

Les «camps», selon le CHRD, sont en fait des centres d'enseignement et de formation professionnels qui utilisent un modèle d'internat qui permet aux stagiaires de rentrer régulièrement chez eux et accorde des congés pour s'occuper de leurs affaires personnelles.

Grayzone a précédemment rapporté que CHRD reçoit un soutien financier important de la National Endowment for Democracy (NED). NED est une fondation américaine soutenue par la CIA qui aurait joué un rôle essentiel dans d'innombrables changements de régime à travers le monde.


Capture d'écran d'un rapport de la zone grise sur le Xinjiang


Chercheur d'extrême droite

La deuxième étude, comme Grayzone l'a découvert, s'appuyait sur des rapports et des spéculations médiatiques fragiles. Cette étude a été rédigée par Adrian Zenz, chercheur principal en Chine, à la Fondation d'extrême-droite Victims of Communism Memorial, qui a été créée par le gouvernement américain en 1983.

"Comme le CHRD, Zenz est arrivé à son" plus d'un million "estimé Chiffre utilisant une méthodologie douteuse. Il l'a basée sur un seul rapport par Istiqlal TV, une organisation de médias exil ouïghoure basée en Turquie, qui a été republiée par Newsweek Japan " , ont déclaré Singh et Blumenthal.

"Loin d'être une organisation journalistique impartiale, Istiqlal TV fait avancer la cause séparatiste tout en accueillant un assortiment de personnalités extrémistes." Abdulkadir Yapuquan, chef de file du groupe terroriste du Mouvement islamique du Turkestan oriental (ETIM), est un invité fréquent sur Istiqlal TV.

Zenz tente également de justifier ses estimations en citant des informations de Radio Free Asia, une agence de presse financée par les États-Unis créée par la CIA pendant la guerre froide pour diffuser de la propagande contre la Chine, selon les recherches de Grayzone.

Dans une interview accordée à Radio Free Asia en novembre 2019, Zenz a même gonflé le chiffre d'un million en affirmant que la Chine détenait 1,8 million de personnes.

Dans une interview exclusive avec le Global Times, le porte-parole de la région autonome ouïghoure du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, a déclaré que les soi-disant savants, dont Zenz, travaillent en fait pour l'agence de renseignement américaine, et qu'ils coopèrent avec les forces anti-chinoises aux États-Unis pour salir les politiques chinoises du Xinjiang .

"Déguisés en experts, ils ont fait des remarques sans fondement et calomnié autant que possible les politiques chinoises du Xinjiang, dans le but de galvaniser les forces anti-chinoises aux États-Unis. Ce qu'ils ont fait dépassait le cadre universitaire - en utilisant la recherche universitaire comme couverture, ils ont calomnié et sali La Chine, qui sont aussi les vieilles astuces utilisées par les Etats-Unis " , a ajouté le porte-parole. "La demande de détention d'un million de personnes est un non-sens et est née de rien."


Une femme joue avec sa petite-fille dans une station de ski du comté de Baicheng, au Xinjiang. Photo: Shan Jie / GT

Grayzone a également constaté que Zenz est un chrétien fondamentaliste d'extrême droite qui s'oppose à l'homosexualité et à l'égalité des sexes, soutient la "fessée scripturale" des enfants et croit qu'il est "dirigé par Dieu " dans une "mission" contre la Chine.

Une recherche sur le profil Twitter de Zenz ne renvoie aucun tweet concernant la montée de l'islamophobie en Occident, ni des guerres américaines et des frappes de drones contre les pays à majorité musulmane. Le seul Tweet de Zenz concernant les musulmans qui n'est pas lié à la Chine est un déni du double standard pour juger la violence lorsqu'elle est perpétrée par des Blancs au lieu de Musulmans.

Dans un rapport séparé publié en août 2018 par Blumenthal, il a déclaré que Washington voulait faire pression sur la Chine et pousser les États-Unis à déclencher un conflit avec la Chine. Il s'est entretenu avec le président du Congrès mondial ouïghour (WUC), Omer Kanat, qui s'est vu attribuer le mérite d'avoir fourni de nombreux reportages sur les camps d'internement présumés dans les médias occidentaux.

Dans le rapport, Blumenthal a noté que Kanat lui avait dit que plus d'un million de personnes se trouvaient dans les camps du Xinjiang et que le chiffre avait été proposé par certains médias occidentaux. Kanat a également déclaré que le WUC a offert plus d'informations sur les centres de formation au Xinjiang au gouvernement américain et aux médias occidentaux.Dans

une interview avec Süddeutsche Zeitung, Dolkun Isa, chef du WUC, a admis qu'ils visaient à exercer plus de pression sur la Chine et à forcer les entreprises occidentales à se retirer du Xinjiang.

"Ce qui se passe aujourd'hui dans le Xinjiang doit être replacé dans le contexte de ce qui s'est passé dans toute l'Asie centrale" , lit-on dans un rapport de Workers World du 18 décembre.
Le Xinjiang est un centre logistique majeur pour la ambitieuse initiative chinoise Belt and Road . Le Xinjiang est la porte d'entrée vers l'Asie centrale et occidentale, ainsi que vers les marchés européens. "Le gouvernement américain est profondément hostile à ce vaste projet de développement économique et fait tout ce qu'il peut pour saboter les plans de la Chine. Cette campagne fait partie du" Pivot to Asia "de l'armée américaine, ainsi que des menaces navales en mer de Chine méridionale et du soutien à mouvements séparatistes à Hong Kong, Taiwan et au Tibet " , lit-on dans l'article.



--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8721 messages postés
   Posté le 27-12-2019 à 10:04:04   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Le Dalaï lama revendique juste l autonomie du Tibet,c est la jeunesse Tibétaine qui est pour l indépendance.on verra bien ce qui se passera après la mort de Tenzin Gyatso.

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8721 messages postés
   Posté le 27-12-2019 à 10:05:39   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Les guerres impérialistes américaines en Terre d Islam n ont rien à voir avec l islamophobie !

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12995 messages postés
   Posté le 27-12-2019 à 12:00:34   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

marquetalia a écrit :

Le Dalaï lama revendique juste l autonomie du Tibet,c est la jeunesse Tibétaine qui est pour l indépendance.on verra bien ce qui se passera après la mort de Tenzin Gyatso.


la "jeunesse tibétaine est pour l'indépendance" ... c'est combien marquetalia ?
D'où tires-tu cette certitude ? Où sont tes chiffres ?
Comment peux-tu prétendre que le Dalaï Lama veut "juste l'autonomie" ?
C'est lui qui est à la tête du mouvement séparatiste et ses prétextes visent le séparatisme c'est-à-dire l'indépendance.

Le format du forum permet de poster des textes longs, avec chiffres, citations et arguments à l'appui, de façon à faire progresser l'unité de façon scientifique.
Si tu en restes aux affirmations péremptoires, ça ne sort pas des débats de comptoir et ça ne fait rien avancer.


Edité le 27-12-2019 à 12:53:25 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12995 messages postés
   Posté le 27-12-2019 à 12:01:13   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

marquetalia a écrit :

Les guerres impérialistes américaines en Terre d Islam n ont rien à voir avec l islamophobie !


Rien à voir avec le sujet.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8721 messages postés
   Posté le 27-12-2019 à 14:21:31   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Je cite "..une recherche sur le profil Twitter de Zenz ne renvoie aucun tweet concernant la montée de l islamophobie en Occident,ni des guerres américaines et des frappes de drones contre les pays à majorité musulmane..."il faut arrêter de reproduire ces dernières thèses trotskystes sur un forum qui se éclame de Staline !


Edité le 27-12-2019 à 22:48:27 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8721 messages postés
   Posté le 27-12-2019 à 15:01:14   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Concernant la"jeunesse Tibétaine", évidemment,elle ne représente pas la jeunesse Tibétaine proprement dite,sinon les "Al Shaabab" somaliens-terme qui signifie "jeunesse" en arabe-serait la jeunesse somalienne,alors qu en fait ces barbus ne sont que des crapules qui ne représentent pas les jeunes de ce pays. https://www.tibetanyouthcongress.org/


Edité le 28-12-2019 à 19:33:09 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8721 messages postés
   Posté le 27-12-2019 à 15:05:14   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Le projet de Tenzin Gyatso pour le "Grand Tibet"ou "Tibet Historique"est ethniciste http://tibetdoc.org/index.php/politique/exil-et-dalai-lama/485-le-dalai-lama-qu-entend-il-par-une-autonomie-reelle-du-tibet

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8721 messages postés
   Posté le 28-12-2019 à 10:51:16   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Xuan, en effet,tu avais raison,le Dalaï lama est ouvertement séparatiste.


Edité le 28-12-2019 à 21:06:19 par marquetalia




--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12995 messages postés
   Posté le 29-12-2019 à 00:08:25   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

marquetalia a écrit :

Je cite "..une recherche sur le profil Twitter de Zenz ne renvoie aucun tweet concernant la montée de l islamophobie en Occident,ni des guerres américaines et des frappes de drones contre les pays à majorité musulmane..."il faut arrêter de reproduire ces dernières thèses trotskystes sur un forum qui se éclame de Staline !


Il n'y a aucune thèse derrière cette constatation.
l islamophobie en Occident, les guerres américaines et les frappes de drones contre les pays à majorité musulmane sont un fait.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8721 messages postés
   Posté le 29-12-2019 à 09:35:46   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Je préfère rester impartial dans les conflits américains contre les groupes djihadistes,vu la merde que fouttent ces cons d islamistes radicaux.evidemment,la charia"prélude à la justice sociale".


Edité le 29-12-2019 à 09:37:16 par marquetalia




--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12995 messages postés
   Posté le 29-12-2019 à 11:06:44   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

la lutte des USA contre les djihadistes est très ambigüe, le résultat en Afghanistan n'est pas démontré. Et la "justice sociale" de la charia ne vaut pas plus cher que celle du fascisme mussolinien.
En fait la "lutte contre le terrorisme" menée par les USA au Moyen Orient a servi essentiellement à s'approprier des richesses (dernier exemple en date les puits de pétrole en Syrie) et à s'implanter.

La Chine a toujours appelé à lutter contre le terrorisme et il ne s'agit pas de cela, mais de l'attitude des USA dans les pays musulmans.
Le fait est que les USA ont d'abord largement soutenu l'islamisme radical, puis détruit la Libye, puis entravé la lutte anti terroriste en Syrie, etc.

Le propos de cet article n'est en aucun cas de soutenir le terrorisme, mais de démontrer que les USA critiquent la politique chinoise envers les minorités musulmanes alors qu'ils sont la cause de milliers de morts dans les pays musulmans.
Au contraire au Xinjiang la politique de répression, d'éducation, de formation professionnelle et de développement économique vise à combattre l'islamisme radical et le sécessionisme.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8721 messages postés
   Posté le 30-12-2019 à 08:49:08   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Les Usa n interviennent pas en Irak,par exemple, uniquement contre Daech et Al Qaeda...mais également contre des "éléments pro Iran", à savoir le Hezbollah,qui ont versé leur sang dans la lutte sans merci contre les djihadistes sunnites en question ,que les puissances impérialistes sont sensées combattre,l actualité le prouve.


Edité le 30-12-2019 à 09:07:39 par marquetalia




--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12995 messages postés
   Posté le 03-01-2020 à 13:30:10   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les États-Unis ne réussiront pas à creuser un fossé entre la Chine et l'Asie centrale

Par Yu Jincui Source: Global Times Publié: 2020/1/1 20:15:58

https://www.globaltimes.cn/content/1175414.shtml


Les gens dansent sur une place lors d'un festival culturel et touristique sur le thème de la culture Dolan et Qiuci dans le comté d'Awat de la préfecture d'Aksu, dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang , dans le nord-ouest de la Chine, le 25 octobre. Phont: Xinhua



L'Asie centrale est la dernière cible de la tentative américaine de semer la discorde sur les politiques et mesures de la Chine dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang. Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo doit se rendre au Kazakhstan et en Ouzbékistan lors d'une tournée de cinq pays en Europe et en Asie centrale de vendredi à mardi. Selon les médias, le haut diplomate américain soulèvera des questions liées au Xinjiang lors de pourparlers bilatéraux et lors d'une réunion ministérielle de cinq pays d'Asie centrale et des États-Unis (C5 + 1) au cours de son voyage, les États-Unis n'ayant "vu aucune amélioration notable". dans la situation là-bas. "

La visite intervient au milieu d'une campagne de diffamation en cours lancée par les États-Unis contre les efforts de lutte contre le terrorisme et de déradicalisation du Xinjiang. Depuis un certain temps, les États-Unis attaquent sans cesse la gouvernance chinoise du Xinjiang et incitent les pays et les régions du monde à critiquer le gouvernement chinois sur sa politique au Xinjiang. Cependant, les gens peuvent distinguer le bien du mal. Un groupe de 50 pays a signé une lettre en juillet 2019 au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies et au Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme, exprimant son soutien à la gouvernance de la Chine au Xinjiang, parmi lesquels des pays d'Asie centrale, le Tadjikistan, le Turkménistan et l'Ouzbékistan.

Les affaires concernant le Xinjiang ne concernent pas la religion, l'ethnie ou les droits de l'homme, mais la lutte contre la violence, le terrorisme et le séparatisme - les pays d'Asie centrale adjacents au Xinjiang le savent bien et ils ont grandement profité de la stabilité au Xinjiang. Le fait que le Xinjiang connaisse maintenant la paix et le développement est une bénédiction pour toute la région, en particulier en Asie centrale. Tous les pays et régions voisins auraient souffert si le Xinjiang était toujours embourbé dans les troubles provoqués par les attaques terroristes.

La région du Xinjiang et les pays d'Asie centrale sont tous confrontés aux menaces des "trois forces du mal", à savoir le terrorisme, l'extrémisme et le séparatisme, et ils partagent des intérêts communs en termes de lutte contre le terrorisme. La Chine explore une nouvelle façon de lutter contre les "trois forces du mal" en créant des centres d'enseignement et de formation professionnels pour offrir aux stagiaires des cours comprenant la langue, le droit, les compétences professionnelles et la déradicalisation du pays. Les mesures s'attaquent à la fois aux symptômes et aux causes profondes et se sont révélées efficaces. Le Xinjiang n'a connu aucun incident terroriste depuis près de trois ans depuis le début de l'éducation et de la formation. Le "modèle du Xinjiang" mérite d'être étudié ou imité par des pays frappés par le terrorisme comme ceux d'Asie centrale.

Néanmoins, une tendance notable est que les États-Unis accroissent leur attention sur l'Asie centrale. Un haut responsable du département d'État américain a révélé en décembre qu'une nouvelle stratégie américaine pour l'Asie centrale serait bientôt publiée. Bien que jusqu'à présent, Washington n'ait augmenté aucun apport tangible dans la région, le prochain voyage de Pompeo en Asie centrale indique que les États-Unis vont jouer une carte idéologique pour creuser un fossé entre la Chine et l'Asie centrale. La Chine doit être vigilante face à la tentative américaine d'alimenter l'antipathie à son encontre en Asie centrale en qualifiant les efforts de lutte contre le terrorisme de la Chine de "répression musulmane".

Les pays d'Asie centrale doivent également voir à travers le complot américain. Le soutien mutuel en matière de lutte contre le terrorisme et d'approfondissement de la coopération entre la Chine et l'Asie centrale est conforme aux intérêts de toutes les parties. Le bon élan de la confiance et de la coopération mutuelles ne sera pas et ne devrait pas être entravé par les États-Unis. La coopération Chine-Asie centrale vise un objectif plus important et plus grand, à savoir le développement commun.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Militant expérimenté
598 messages postés
   Posté le 03-01-2020 à 14:33:34   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Xuan a écrit :


.... La coopération Chine-Asie centrale vise un objectif plus important et plus grand, à savoir le développement commun.

Après les dominations russe et soviétique, les pays d'Asie centrale, enclavés entre ces deux empires adjacents, n'ont pas vraiment d'autres issues que de s'entendre avec leurs puissants voisins. La formule d'une union eurasiatique est plus réaliste que l'intervention "droits de l'hommiste" des américains, les résultats, avérés en Irak, Libye et Syrie ne laissent rien de bon à espérer d'une nouvelle intervention américaine. Ni Mike Pompéo, ni Hilary Clinton, ni Collin Powell n'ont développé les pays que leurs militaires ont bombardés, ils ont semé la misère, la violence et le terrorisme permettant le pillage des ressources de ces pays par les multinationales américaines.

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8721 messages postés
   Posté le 03-01-2020 à 20:37:32   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Tu oublies Obama,il a aussi commandité des "frappes chirurgicales", aussi bien en Afghanistan qu en Irak.

--------------------
pzorba75
Militant expérimenté
598 messages postés
   Posté le 04-01-2020 à 04:29:07   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Si tu avais lu correctement ma réponse, tu aurais noté que je citais les secrétaires d'Etat, pas les présidents. Et je ne fais pas de différence entre les équipes au pouvoir à Washington, toutes impérialistes.

--------------------
Haut de pagePages : 1 - 2Page précédente 
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine  La RPC et les MusulmansNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum