Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Afrique en marche 

 coopération sino-africaine

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4Page précédente 
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13738 messages postés
   Posté le 21-05-2020 à 22:40:50   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Un mot à propos des références de Plaristes.

L’article de l’IFRI reconnaît factuellement de nombreux points positifs dans la politique chinoise en Ethiopie, mais ils n’apparaissent pas dans les conclusions et la tonalité générale de l’étude est négative.

L’IFRI Institut Français des Relations Internationales, auquel tu fais référence à plusieurs reprises, que tu présentes ici comme une « source occidentale pragmatique » , se déclare « un centre de recherche et de débat indépendant » pour « mener une réflexion libre et approfondie sur les grands enjeux contemporains » , également « comme une association reconnue d’utilité publique (loi de 1901). Il n’est soumis à aucune tutelle administrative, définit librement ses travaux… »

Il a quand même pour directrice du centre Asie Valérie Niquet, également responsable de l’Observatoire de l’Asie du Nord-Est en coordination avec la Direction aux Affaires Stratégiques, Directrice de recherche Asie à l’Institut des Relations internationales et Stratégiques (IRIS), Chargée de cours « La Géostratégie de l’Asie orientale » au Collège Interarmées de Défense de l’Ecole Militaire à Paris, Chargée de cours « Les enjeux stratégiques en Asie » dans le cadre du DESS de défense européenne à l’Institut d’Etudes Politiques de Lille, etc. et entre autres activités permanentes, consultant du Centre d'analyse et de prévision au ministère des Affaires étrangères.
Comme représentante des intérêts de la France-Afrique face à la Chine on ne peut guère mieux trouver.

Quant à Jeune Afrique, qui dégomme régulièrement la Chine, ce site est extrêmement complaisant avec l’impérialisme français, il suffit de lire quelques articles concernant la politique française en Afrique pour s’en convaincre : https://www.jeuneafrique.com/mag/562609/politique/macron-et-lafrique-franck-paris-lafricain-du-president/
https://www.jeuneafrique.com/mag/562588/politique/emmanuel-macron-va-t-il-achever-la-francafrique/
https://www.jeuneafrique.com/mag/562593/politique/macron-et-lafrique-le-discours-de-ouaga-au-banc-dessai/

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
742 messages postés
   Posté le 22-05-2020 à 00:01:55   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

On m'a toujours enseigné d'utiliser les sources de l'adversaire si possible, par exemple si j'ai une étude du FMI qui évalue positivement les pays socialistes, bien que faussée et pas objective, je ne vais pas me priver pour l'utiliser.

Comme ceci- par exemple.
https://www.youtube.com/redirect?v=pi8DkwF6Peg&redir_token=Qjsh60z-vZZEUE7HoaTIvT7UznZ8MTU5MDE4MzQ4N0AxNTkwMDk3MDg3&event=video_description&q=https%3A%2F%2Fwww.ncbi.nlm.nih.gov%2Fpmc%2Farticles%2FPMC1646771%2Fpdf%2Famjph00269-0055.pdf

Ceci dit souvenez-vous pour les mosquée. La chine avait menti et j'ai dût aller voir du côté de chouineurs "ho mon dieu la Chine génocide" pour avoir la vérité.
Ce que la Chine omet de dire dans sa communication, d’autres s'en chargeront à sa place. et même nous pour avoir l'info complète, on sera obligé de passer par eux. RT a résolu ce problème depuis longtemps.

Concernant les articles sur le textile et Éthiopie, les articles anti-chinois ne mentionne pas qu'il n'y a pas que les PME chinoises sur le terrain, ça je l’ai trouvé ailleurs.
La Chine aurait pu parler de l'impacte positif de ces PME nous faisant comprendre que les éthiopiens se feraient exploités Chine ou pas chine, et que la présence Chinoise propose de vraies perspectives d'avenir !


Edité le 22-05-2020 à 00:02:13 par Plaristes




--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13738 messages postés
   Posté le 22-05-2020 à 15:59:07   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Utiliser les sources à conditions de faire la part du vrai et du faux, de ne pas reproduire les mensonges comme du pain béni, bref de ne pas propager l'intox.

https://observers.france24.com/fr/20190419-chine-mosquee-dome-minaret-detruit-musulman-repression

Cet article signale photos à l'appui la destruction d'une mosquée en titrant
En Chine, une mosquée démolie par les autorités : “L'ordre est de détruire tous les minarets et les dômes"

Pourquoi cette mosquée ? Quelle était l'activité de son imam? Et pourquoi la Chine n'a-t-elle PAS détruit "tous les minarets et les dômes", mais les a préservés en autorisant les cultes ?



Pourquoi des articles annonçant "Chine, destructions massives de mosquées dans le Xinjiang
Dans une enquête conjointe, le Guardian et le Bellingcat attestent, images satellites à l’appui, de la démolition systématique de mosquées par les autorités chinoises..."


article illustré par cette image :



La présence de deux policiers au premier plan est censée démontrer une dictature féroce, or on voit une foule de croyants défiler devant eux les mains dans les poches ou indifférents, et même en grossissant l'image on ne trouve pas les ruines du minaret.

Lors des attentats en France la police était bien plus nombreuse devant les synagogues ou d'autres édifices religieux, mais La Croix ne s'est jamais préoccupée des victimes ouïgours des terroristes islamistes.
Une rubrique a été ouverte sur ces questions.
On y trouve une vidéo justement sur ces attentats : https://news.cgtn.com/news/2019-12-05/Fighting-terrorism-in-Xinjiang-MaNLLDtnfq/index.html


Edité le 22-05-2020 à 16:14:35 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
742 messages postés
   Posté le 22-05-2020 à 17:26:08   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

J'avais déjà répondu au sujet sur ce sujet mais je vais compléter ma réponse.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
9012 messages postés
   Posté le 22-05-2020 à 18:49:20   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

@ Xuan,donc, selon toi,il faut soutenir les djihadistes "comme résistance à l impérialisme u.s" et "pour effacer le passé colonial de la France en Algérie",tout en les dénonçant en Chine ?


Edité le 23-05-2020 à 13:02:12 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
9012 messages postés
   Posté le 22-05-2020 à 19:03:20   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Celà d autant plus que les Etats Unis vont se retirer des théâtres d opérations contre les groupes terroristes islamistes, même en Somalie l an prochain,en même temps que le retrait de l Amisom.l administration américaine veut redéployer les forces u.s contre la Russie et la Chine, au risque d abandonner Paris au Sahel, où l opération Barkharne va foirer, à défaut de l appui logistique de Washington dans cette région du monde.idem au Levant après le retrait annoncé des États Unis d Amérique d Irak.


Edité le 23-05-2020 à 13:03:14 par marquetalia




--------------------
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
742 messages postés
   Posté le 22-05-2020 à 19:45:23   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Barkharne? Non ça marche on déjà pactisé avec les Djihadistes !!!! L'armée Française vit côte à côte !

Je t'invites à entendre les dires du parti SADI.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13738 messages postés
   Posté le 22-05-2020 à 23:19:33   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

marquetalia a écrit :

@ Xuan,donc, selon toi,il faut soutenir les djihadistes "comme résistance à l impérialisme u.s" et "pour effacer le passé colonial de la France en Algérie"... !?

Où as-tu trouvé ça ?

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
742 messages postés
   Posté le 23-05-2020 à 02:03:16   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

techniquement il y a des conflits inter impérialiste en Afrique de l'ouest. je ne fais pas confiance aux sources de "ma tequila", mais vu que les djihadistes sont financé par la Qatar et aidé officieusement par les Français....

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
9012 messages postés
   Posté le 23-05-2020 à 10:25:27   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Les djihadistes aidés officieusement par les Français ? à moins que les généraux de Paris veuillent se tirer une balle dans le pied...


Edité le 23-05-2020 à 13:04:38 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
9012 messages postés
   Posté le 23-05-2020 à 13:05:47   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Plaristes a écrit :

techniquement il y a des conflits inter impérialiste en Afrique de l'ouest. je ne fais pas confiance aux sources de "ma tequila", mais vu que les djihadistes sont financé par la Qatar et aidé officieusement par les Français....
je ne bois pas de Tequila,je bois du sang.


Edité le 23-05-2020 à 13:06:11 par marquetalia




--------------------
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2371 messages postés
   Posté le 24-05-2020 à 07:14:42   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

marquetalia a écrit :

je ne bois pas de Tequila,je bois du sang.


Hé arrête un peu ces conneries !!! Si tu veux délirer il y a d'autres endroits

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
9012 messages postés
   Posté le 24-05-2020 à 10:21:52   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

C était un jeu de mot,je bois de la sangria,qui signifie "sang" en espagnol..

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13738 messages postés
   Posté le 26-05-2020 à 13:29:16   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La «question de la dette» africaine a besoin d'une solution solide


Par Song Wei Source: Global Times Publié: 2020/5/25 22:07:49
https://www.globaltimes.cn/content/1189475.shtml

L'économie mondiale subit de fortes pressions en raison de la pandémie meurtrière, certaines économies africaines relativement vulnérables risquant de perdre la capacité de payer leurs dettes à temps. En tant que débiteur des pays africains, la Chine promet de promouvoir activement la mise en œuvre de l'initiative de suspension du service de la dette des pays du G20 afin de soulager la pression sur les pays africains.

La Chine et l'Afrique entretiennent une coopération solide et à long terme et se sont associées pour lutter contre le COVID-19. Il s'agit du 20e anniversaire du Forum sur la coopération sino-africaine. Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a souligné dimanche lors d'une conférence de presse que la Chine continuerait de soutenir l'Afrique dans sa lutte contre le virus. En outre, la Chine continuera de travailler avec l'Afrique sur le renforcement des capacités de développement. Wang a déclaré que la Chine travaillerait avec d'autres membres du G20 pour mettre en œuvre l'initiative de suspension du service de la dette afin d'alléger le fardeau de la dette de l'Afrique, et envisage également un soutien bilatéral supplémentaire pour les pays africains soumis à la plus grande pression pour aider l'Afrique.

Le coronavirus a causé différents niveaux de dommages aux pays africains. Ceux en Afrique de l'Est avec des antécédents économiques relativement meilleurs résistent mieux à l'attaque, les capacités de remboursement de la dette étant moins affectées. Certaines économies moins développées d'Afrique de l'Ouest auront inévitablement des difficultés à rembourser leurs dettes à temps, notamment le Mali et la Sierra Leone, qui ont des structures économiques vulnérables.

Pour les pays confrontés à des défis extrêmes, la Chine peut augmenter les subventions qui n'ont pas besoin d'être remboursées, entre autres mesures de soutien. Le soutien de la Chine aux projets concernant les moyens de subsistance des populations, comme la construction d'écoles et d'hôpitaux, pourrait être renforcé afin d'accélérer la reprise de la production. Dans une perspective à long terme, la Chine continuera de soutenir la construction d'infrastructures dans les pays africains pour favoriser leur industrialisation et leur modernisation, axe essentiel de la coopération sino-africaine.

Dans l'intervalle, il est possible que la Chine propose des radiations pour les prêts sans intérêt dus et impayés par certains des pays les plus pauvres du continent conformément aux normes internationales et après une évaluation complète. La Chine est disposée à tenir des pourparlers sur la base de l'égalité et des avantages mutuels.

Il existe des différences essentielles dans l'aide étrangère de la Chine et des pays occidentaux. La Chine adopte des approches de capital flexibles, notamment des subventions, des prêts préférentiels et des méthodes mixtes. Plus d'efforts se concentrent sur le soutien au développement de la capacité de production de l'Afrique - c'est une caractéristique vitale du travail de la Chine avec l'Afrique.

La Chine a aidé à construire des usines en République de Guinée et en Tanzanie, entre autres pays. Les projets visant à augmenter la capacité de production nécessitent une assistance à long terme, car la formation aux capacités de production et à l'expertise en gestion doit être effectuée après l'achèvement d'une installation physique. Les pays occidentaux n'ont pas le même niveau d'intérêt dans ces domaines.

Au lieu de cela, les pays occidentaux ont tendance à adopter des approches de capital relativement unique avec un appui budgétaire - et assorti de conditions politiques - pour les projets d'amélioration de la gouvernance, sur la base de l'expérience de développement des pays occidentaux eux-mêmes. Et si les projets n'atteignent pas les objectifs de réforme fixés par les pays occidentaux, leur aide sera suspendue ou arrêtée.

Le Programme 2063 de l'Union africaine a marqué l'industrialisation comme une stratégie de développement critique. S'appuyant sur des décennies de coopération avec l'Afrique, la Chine a proposé de promouvoir la coopération entre les capacités de production sino-africaines. Elle a l'intention d'explorer une coopération approfondie entre les deux parties sur la base du soutien permanent de la Chine à la production africaine, et c'est conforme à la stratégie de l'Union africaine.

La pandémie continue de ravager le monde. Dans de telles circonstances, les pays occidentaux devraient se joindre à la coopération dans tous les aspects possibles avec une attitude ouverte et inclusive, plutôt que de s'en tenir obstinément aux schémas géopolitiques et aux préjugés idéologiques.

Wang a noté que la Chine accélérerait la construction du siège du CDC Afrique, qui était un élément important du protocole d'accord signé par la Chine et les États-Unis en 2015 après l'épidémie d'Ebola.

Les deux pays se sont engagés à soutenir conjointement la construction du CDC africain par le biais de la coopération trilatérale au développement. La Chine continuera à avoir une attitude ouverte et inclusive pour soutenir le projet avec les États-Unis, ainsi qu'avec toute autre partie intéressée à soutenir l'Afrique.

En ce qui concerne la question de la dette promue et déformée par certains médias occidentaux, la Chine encouragera activement l'initiative de suspension du service de la dette du G20. L'objectif des prêts était de faciliter le développement de l'Afrique et la Chine vise à résoudre les problèmes d'endettement par le développement. Offrir simplement des amortissements ne serait pas conforme aux intérêts de développement à long terme des pays africains.

L'auteur est chercheur associé à l'Académie chinoise du commerce international et de la coopération économique du Ministère du commerce . bizopinion@globaltimes.com.cn

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13738 messages postés
   Posté le 27-05-2020 à 13:30:11   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Des erreurs se produisent, pas bonnes pour amplifier de petits points négatifs:
l'ambassadeur de Zambie en Chine

Par Li Qiao Source: Global Times Publié: 2020/5/27 12:33:53
https://www.globaltimes.cn/content/1189633.shtml


Mme Winnie N. Chibesakunda, ambassadrice de la Zambie en Chine Photo: Li Hao / GT


L'ambassadeur de la Zambie en Chine a rejeté les rapports de certains médias occidentaux sur les Africains victimes de discrimination en raison du nouveau coronavirus.
L'ambassadrice Winnie N. Chibesakunda a appelé les gens à regarder la situation dans son ensemble de la préservation de la vie en Chine dans une interview exclusive avec le Global Times le 20 mai.

Trois ressortissants chinois auraient été assassinés par trois Zambiens locaux dans la capitale zambienne, Lusaka, le 24 mai. Le crime était soupçonné en partie en raison de la discrimination et d'un malentendu incités par les médias occidentaux contre les Chinois.
Le 13 avril, Cable News Network, basé aux États-Unis, a rapporté que les Africains de Guangzhou étaient sur le qui-vive après que beaucoup d'entre eux se soient retrouvés sans abri au milieu d'une xénophobie croissante alors que la Chine combattait une deuxième vague de coronavirus. Cependant, les autorités chinoises et la police locale ont réitéré que ces informations n'étaient pas fondées et que les mesures de quarantaine étaient égales pour tous les résidents.

Tout le monde est dans un état d'anxiété élevé pendant la pandémie et les gens normaux font des erreurs et ont des malentendus les uns avec les autres dans le traitement de l'anxiété, mais nous ne devons pas l'amplifier comme une discrimination raciale, a déclaré Chibesakunda.
Rencontrant des émissaires africains le 13 avril, le ministre adjoint des Affaires étrangères de la Chine, Chen Xiaodong, a réitéré que la Chine traitait tous les étrangers de la même manière en vertu des règles chinoises de prévention des virus.
"Parfois, notre peuple ou le vôtre fait des erreurs par anxiété. Il n'est pas bon d'amplifier ces petits points négatifs. Nous devons poursuivre la coopération dans une perspective plus large" , a souligné Chibesakunda.
"Pour tout être humain, si vous voulez regarder vers l'avenir et réaliser un avenir positif et progressif, vous devez apprendre à amplifier la positivité, pas la négativité" , a-t-elle déclaré.

Chibesakunda estime que ce nouveau coronavirus, qui ne fait pas de distinction entre les nationalités ou les races, ne permet à personne de travailler de manière isolée. Elle a appelé le monde à mettre de côté les jeux politiques et à rassembler toutes les ressources et recherches pour lutter contre COVID-19.
La Zambie est disposée à coopérer avec tous les pays du monde pour lutter contre la pandémie. Cependant, le correspondant médical de la BBC, Fergus Walsh, a déclaré lors d'une interview qu'une équipe de scientifiques de l'Université d'Oxford travaillait sur un vaccin contre le coronavirus qui sera essayé au Kenya s'ils n'obtiennent pas rapidement des résultats rapides au Royaume-Uni.

Chibesakunda était désolé pour les gens qui voient les pays africains comme un terrain d'essai pour les essais de vaccins.
"La coopération est la bienvenue, les tests ne le sont pas" , a-t-elle noté, ajoutant que "les Africains ne sont pas aveugles. Beaucoup de Zambiens sont formés en Chine et dans les pays occidentaux. La plupart d'entre nous sont bien éduqués et savent comment demander pourquoi et comment" .
Les Africains ne peuvent accepter que certains pays considèrent toujours l'Afrique comme un dépotoir pour quoi que ce soit, a-t-elle déclaré.
Comparé à de nombreux pays, Chibesakunda a déclaré que la Chine a appris et vu que l'Afrique est différente maintenant.
" Les Chinois travaillent avec nous avec beaucoup de respect ", a-t-elle noté.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
742 messages postés
   Posté le 29-05-2020 à 01:15:36   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&ved=2ahUKEwii9u-R0tfpAhWC3oUKHU5gCD0QFjACegQIBRAB&url=https%3A%2F%2Fwww.scmp.com%2Fnews%2Fchina%2Farticle%2F2054126%2Fwhy-do-asians-have-bigger-brains-europeans-or-africans&usg=AOvVaw0FgKDlYo_f6TH6UxpP75_L

https://www.scmp.com/news/china/article/2054126/why-do-asians-have-bigger-brains-europeans-or-africans

Si racisme il y a, cela serait plus la cause de raisons antérieur à la crise du corna virus en effet.
(Je en serais pas surpris de voir d'ici 20 ans un grand mouvement panasiatique resurgir)

Outre ça ce sont biens les occidentaux qui vont se servir de l’Afrique comme cobaye et poubelle du monde, dans la lutte contre le corona.


Edité le 29-05-2020 à 01:19:06 par Plaristes




--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13738 messages postés
   Posté le 09-06-2020 à 08:04:12   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les nations occidentales doivent mettre un terme aux tours géopolitiques concernant la «question de la dette» de l'Afrique

Par Song Wei Source: Globaltimes.cn Publié: 2020/6/9 2:50:52
https://www.globaltimes.cn/content/1190989.shtml


Le don chinois de fournitures médicales aux pays africains arrive au Ghana le 6 avril. Photo: Xinhua


Après qu'il a été signalé que l'Angola avait rencontré des difficultés pour rembourser ses dettes, la Chine a travaillé avec la nation africaine et sa demande d'allégement de la dette. La Chine devrait mettre en place un plan de refinancement de la dette et découvrir comment elle peut aider le pays d'Afrique australe à endurer la pandémie de COVID-19 plutôt que d'exiger un remboursement.

Alors que la pandémie fait rage dans le monde entier, les pays africains ont été confrontés à des défis sociaux et économiques. Comparée à d'autres pays du continent africain, l'économie angolaise est relativement bonne. Le pays a été le pionnier du concept de prêts garantis par le pétrole comme moyen d'accéder au financement chinois pour le développement des infrastructures, mais a connu des difficultés en partie à cause de la baisse des prix du pétrole.

Par rapport à l'Angola, d'autres pays africains à développement économique arriéré ont rencontré des défis drastiques en matière de remboursement de la dette. Pour différents pays et différents types de prêts, la Chine peut résoudre leurs problèmes financiers d'une manière flexible qui inclut une consultation égale, une suspension du remboursement ou en encourageant l'investissement, mais tout commence par la promotion du développement durable dans ces pays.

Pour les pays ayant des problèmes de remboursement de prêts, la Chine a participé de manière proactive et mis en œuvre une initiative de suspension du service de la dette des pays du G20 pour soulager la pression sur les pays africains. La Chine a annoncé la suspension du remboursement de 77 pays et régions en développement, ont déclaré dimanche des responsables chinois lors d'un point de presse au bureau d'information du Conseil des Affaires d'Etat.

Tout en adhérant à l'initiative d'allégement de la dette du G20, la Chine a également soutenu les pays africains à faible revenu par le biais de canaux bilatéraux pour les aider à traverser la pandémie. Cette année marque le 20e anniversaire du Forum sur la coopération sino-africaine. Comme l'a noté le conseiller d'État chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi, la Chine continuera d'aider l'Afrique à lutter contre le COVID-19 et se consacrera à aider l'Afrique à développer des capacités autonomes pour maintenir la dynamique économique.

Face au coup dur et à la forte incertitude provoqués par COVID-19, les pays européens et les États-Unis devraient abandonner leurs considérations géopolitiques et penser au-delà de l'idéologie. Ils devraient coopérer avec toutes les puissances qui souhaitent soutenir l'Afrique dans un état d'esprit inclusif.

La Chine est disposée à coopérer avec tous les pays, les organisations internationales et les institutions qui soutiennent le développement de l'Afrique et soutiennent conjointement l'Afrique pour surmonter les difficultés.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13738 messages postés
   Posté le 09-06-2020 à 08:15:22   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Mis à jour le 07-06-2020

La Chine a dépêché 29 équipes d'experts médicaux dans 27 pays et a offert l'aide à 150 pays et quatre organisations internationales, selon un bilan établi le 31 mai, précise un livre blanc publié dimanche par le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat, gouvernement central chinois.

La Chine a apporté deux lots de soutien financier en espèces totalisant 50 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), indique le livre blanc baptisé "Combattre le COVID-19 : la Chine en action" .

Elle a également aidé l'OMS à s'approvisionner en équipements de protection individuelle et à établir des centres de réserve de fournitures en Chine. Elle a aussi aidé le Fonds de réponse solidaire au COVID-19 de l'OMS à collecter des fonds dans le pays, selon le même document.

Les gouvernements locaux, les entreprises et les organisations non gouvernementales et les particuliers en Chine ont offert des fournitures à plus de 150 pays et régions, ainsi qu'à des organisations internationales à travers des canaux divers, note le livre blanc.

source : http://french.china.org.cn/china/txt/2020-06/07/content_76136065.htm

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13738 messages postés
   Posté le 19-06-2020 à 00:25:32   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Texte intégral: Discours de Xi Jinping au Sommet extraordinaire Chine-Afrique sur la solidarité contre COVID-19

DANIELLE BLEITRACH 18 JUIN 2020 ACTUALITÉ

https://histoireetsociete.com/2020/06/18/texte-integral-discours-de-xi-jinping-au-sommet-extraordinaire-chine-afrique-sur-la-solidarite-contre-covid-19/


Ce qui est reproché à la Chine dans sa relation à l’Afrique c’est de jouer les institutions alors que celles-ci seraient corrompues, mais la contribution de la Chine à la transformation du continent africain part de la critique de ce qui a été fait jusqu’ici, de l’interventionnisme et pillage occidental jusqu’au déchirement de la querelle sino-soviétique, il y a d’autres possibilités, des aides réelles en particulier dans le domaine sanitaire. Un monde nouveau demande à naître et la Chine ne veut en rien ressembler aux USA et aux puissances néo-coloniales, l’épidémie donne un autre sens à la rencontre (note et traduction de Danielle Bleitrach).

Source: CGTN Publié: 2020/6/17 23:32:55dix


Un membre du personnel décharge des fournitures médicales chinoises d’un avion à l’aéroport international de Kotota à Accra, capitale du Ghana, le 6 avril 2020 (Xinhua / Xu Zheng). Le président chinois Xi Jinping a prononcé mercredi un discours intitulé “Vaincre COVID-19 avec solidarité et coopération” lors du sommet extraordinaire Chine-Afrique sur la solidarité contre COVID-19 via une vidéoconférence de Pékin, appelant à plus d’efforts pour mobiliser les ressources nécessaires, rester unis en collaboration, et faire tout ce qu’il faut pour protéger la vie et la santé des gens et minimiser les retombées de COVID-19.

Voici le texte intégral du discours:

Votre Excellence le Président Cyril Ramaphosa,

Votre Excellence le Président Macky Sall,

Vos Excellences Chefs d’État et de gouvernement,

Votre Excellence Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’Union africaine,

Votre Excellence António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies,

Votre Excellence Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé,

À un moment aussi critique de la lutte mondiale contre le COVID-19, nous sommes réunis en ce Sommet extraordinaire Chine-Afrique. Des amis anciens et nouveaux sont connectés via un lien vidéo pour discuter de notre réponse commune à COVID-19 et pour renouveler la fraternité entre la Chine et l’Afrique. Je remercie le Président Ramaphosa et le Président Sall de s’être joints à moi pour lancer le Sommet et j’apprécie la participation de tous les collègues présents. Je souhaite également adresser mes salutations aux autres dirigeants africains qui ne sont pas en mesure d’être avec nous aujourd’hui.

L’assaut soudain de COVID-19 a fait des ravages dans les pays du monde entier, avec la perte de plusieurs centaines de milliers de vies précieuses. Ici, je suggère que nous observions un moment de silence pour ceux qui sont décédés tragiquement à cause de COVID-19 et que nous exprimions nos condoléances à leurs familles.

– Face à COVID-19, la Chine et l’Afrique ont résisté à l’épreuve d’un défi de taille. Le peuple chinois a mené une lutte acharnée et fait d’énormes sacrifices pour maîtriser la situation en Chine. Néanmoins, nous restons conscients du risque de résurgence. Dans le même esprit, les gouvernements et les peuples d’Afrique ont uni leurs forces et, sous la coordination efficace de l’Union africaine, ont pris des mesures énergiques pour ralentir efficacement la propagation du virus. Ce sont en effet des résultats durement gagnés.

– Face à COVID-19, la Chine et l’Afrique ont offert un soutien mutuel et se sont battus côte à côte. La Chine se souviendra toujours du précieux soutien que l’Afrique nous a apporté au plus fort de notre bataille contre le coronavirus. En retour, lorsque l’Afrique a été frappée par le virus, la Chine a été la première à se précipiter avec assistance et a depuis été ferme avec le peuple africain.

– Face à COVID-19, la Chine et l’Afrique ont renforcé la solidarité et renforcé l’amitié et la confiance mutuelle. Permettez-moi de réaffirmer l’attachement de la Chine à son amitié de longue date avec l’Afrique. Quelle que soit l’évolution du paysage international, la Chine ne faiblira jamais dans sa détermination à poursuivre une plus grande solidarité et coopération avec l’Afrique.

Collègues,

COVID-19 affecte toujours de nombreuses parties du monde. La Chine et l’Afrique sont confrontées à la formidable tâche de combattre le virus tout en stabilisant l’économie et en protégeant les moyens de subsistance des populations. Nous devons toujours placer nos gens et leur vie au centre de nos préoccupations. Nous devons mobiliser les ressources nécessaires, rester solidaires en collaboration et faire tout ce qu’il faut pour protéger la vie et la santé des gens et minimiser les retombées de COVID-19.

Premièrement, nous devons rester déterminés à combattre ensemble le COVID-19. La Chine continuera de faire tout ce qu’elle peut pour soutenir la réponse de l’Afrique à COVID-19. La Chine ne perdra pas de temps pour donner suite aux mesures que j’ai annoncées à l’ouverture de l’Assemblée mondiale de la santé et continuera d’aider les pays africains en fournissant des fournitures, en envoyant des équipes d’experts et en facilitant l’approvisionnement de l’Afrique en fournitures médicales en Chine. La Chine commencera plus tôt que prévu la construction du siège de la CDC Afrique cette année. La Chine travaillera avec l’Afrique pour mettre pleinement en œuvre l’initiative en matière de soins de santé adoptée lors du sommet du FOCAC à Pékin, et accélérer la construction d’hôpitaux d’amitié sino-africains et la coopération entre des hôpitaux chinois et africains jumelés. Ensemble, nous bâtirons une communauté sino-africaine de santé pour tous.

Deuxièmement, nous devons rester déterminés à renforcer la coopération sino-africaine. Pour amortir l’impact de COVID-19, il est important de renforcer la coopération entre la Ceinture et la Route et d’accélérer les suivis du Sommet du FOCAC à Pékin. Une plus grande priorité doit être accordée à la coopération en matière de santé publique, de réouverture économique et de moyens de subsistance des populations.

Dans le cadre du FOCAC, la Chine annulera la dette des pays africains concernés sous forme de prêts publics sans intérêt qui arriveront à échéance d’ici la fin de 2020. Pour les pays africains les plus durement touchés par le coronavirus et soumis à de lourdes difficultés financières le stress, la Chine travaillera avec la communauté mondiale pour leur apporter un soutien accru, notamment en prolongeant la période de suspension de la dette, afin de les aider à surmonter la difficulté actuelle. Nous encourageons les institutions financières chinoises à répondre au G20 l’Initiative de suspension du service de la dette (DSSI) et de tenir des consultations amicales avec les pays africains conformément aux principes du marché afin d’élaborer des accords de prêts commerciaux assortis de garanties souveraines. La Chine travaillera avec d’autres membres du G20 pour mettre en œuvre le DSSI et, sur cette base, exhortera le G20 à prolonger encore la suspension du service de la dette des pays concernés, y compris ceux d’Afrique.

La Chine espère que la communauté internationale, en particulier les pays développés et les institutions financières multilatérales, agira plus vigoureusement pour l’allégement et la suspension de la dette de l’Afrique. La Chine travaillera avec l’ONU, l’OMS et d’autres partenaires pour aider la réponse de l’Afrique à COVID-19, et le fera d’une manière qui respecte la volonté de l’Afrique.

Aider l’Afrique à réaliser son développement durable est ce qui compte à long terme. La Chine soutient l’Afrique dans ses efforts pour développer la zone de libre-échange continentale africaine et pour améliorer la connectivité et renforcer les chaînes industrielles et d’approvisionnement. La Chine explorera une coopération plus large avec l’Afrique dans de nouvelles formes commerciales telles que l’économie numérique, la ville intelligente, l’énergie propre et la 5G pour stimuler le développement et la revitalisation de l’Afrique.

Troisièmement, nous devons rester déterminés à maintenir le multilatéralisme. Face à COVID-19, la solidarité et la coopération sont notre arme la plus puissante. La Chine travaillera avec l’Afrique pour maintenir le système de gouvernance mondiale centré sur l’ONU et aider l’OMS à apporter une plus grande contribution à la réponse mondiale COVID-19. Nous nous opposons à la politisation et à la stigmatisation de COVID-19, et nous nous opposons à la discrimination raciale et aux préjugés idéologiques. Nous défendons fermement l’équité et la justice dans le monde.

Quatrièmement, nous devons rester déterminés à faire avancer l’amitié sino-africaine. Le monde connaît de profonds changements qui n’ont pas été vus en un siècle. Étant donné les nouvelles opportunités et les nouveaux défis auxquels nous sommes confrontés, une coopération plus étroite entre la Chine et l’Afrique est plus que jamais nécessaire. Pour ma part, je resterai en contact étroit avec vous tous, mes collègues, pour consolider notre amitié et notre confiance mutuelle, nous soutenir mutuellement sur les questions concernant nos intérêts fondamentaux respectifs et faire avancer les intérêts fondamentaux de la Chine et de l’Afrique et, pour cela, matière de tous les pays en développement. De cette façon, nous pourrons porter le partenariat stratégique et coopératif global Chine-Afrique à une plus grande hauteur.

Collègues,

Au sommet du FOCAC à Pékin, nous avons convenu de travailler ensemble pour construire une communauté sino-africaine encore plus forte avec un avenir commun. Le Sommet extraordinaire Chine-Afrique d’aujourd’hui sur la solidarité contre COVID-19 est notre pas concret pour concrétiser l’engagement que nous avons pris lors du Sommet de Pékin et pour faire notre part dans la coopération internationale contre COVID-19. Je suis convaincu que l’humanité finira par vaincre le virus et que les peuples chinois et africain sont sur le point de vivre des jours meilleurs à venir.

Je vous remercie.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4Page précédente 
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Afrique en marche  coopération sino-africaineNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum