Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Histoire 

 La fascisation en France

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2297 messages postés
   Posté le 30-10-2019 à 08:28:54   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Brochure d'André Colère (Jean-Luc Einaudi)
La fascisation en France (Deuxième édition -Août 1973)
sur le site des EP
http://editions-proletariennes.fr/Dochml/presse/brochures/hr/fascisation.htm


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
353 messages postés
   Posté le 18-02-2020 à 01:27:12   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

"Extrême France Les mouvements frontistes, nationaux-radicaux, royalistes, catholiques traditionnalistes et provie " de Fiammetta Venner

Editions Grasset, 500 pages, 21,90 Euro, octobre 2006



http://politix.forumactif.com/t281-une-radiographie-meticuleuse-de-la-droite-extreme-extreme-france-les-mouvements-frontistes-nationaux-radicaux-royalistes-catholiques-traditionnalistes-et-provie-de-fiammetta-venner-editions-grasset-500-pages-2190-euro-octobre-2006


Par-delà l'expression électorale classique de l'extrême droite qu'est le Front National, les nostalgiques d'une France d'antan forment une nébuleuse que l'on pourrait appeler « l'Extrême-France ». Cette Extrême-France incroyablement diverse, organisée, souvent fanatique, juge le présent décadent et ne rêve que du temps passé, « idéal » Elle est active, fortement organisée, et irrigue plus qu'on ne l'imagine nos mouvements politiques traditionnels. Cet essai hors du commun nous fait découvrir aujourd'hui cette France méconnue. Après des années d'enquêtes de terrain, d'entretiens, de rencontres, et en s'appuyant sur le décryptage de plus de 20.000 mobilisations (travail statistique jamais réalisé jusqu'ici), Fiammetta Venner a choisi d'étudier l'Extrême-France en la classifiant en cinq « familles » : le Front national, les catholiques traditionnalistes, les nationaux-radicaux, les royalistes, les provie. L'auteur nous fait découvrir, de l'intérieur, ces groupes minoritaires mais inquiétants : séances de commémoration en l'honneur de Pétain ou de Louis XIV, prières contre l'avortement, nuits de soltice, opération de soutiens aux Bosniaques, campagnes pour faire interdire un livre ou un film, opérations de groupes post-skinheads, repositionnement stratégique et électoraliste du Front national, tout est soigneusement recensé et expliqué. Chaque « famille » est analysée en profondeur : objectifs, méthodes, pouvoir réel, réseaux d'influences, chants, sites internets, journaux, librairies, Grâce ce travail rigoureux et inédit, Fiammetta Venner nous livre la radiographie d'une « certaine idée de la France ».

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13041 messages postés
   Posté le 19-02-2020 à 18:30:18   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La fascisation en France n'est pas le fait de groupuscules, voire de partis comme le FN, mais une orientation progressive vers le fascisme de l'appareil d'Etat lui-même.

Cette brochure de 1973 décrivait ce processus initié dès 1968 avec l'interdiction du PCMLF. Mais on voit qu'elle se poursuit aujourd'hui et se confirme chaque fois que la bourgeoisie rencontre la lutte de classe.
La fascisation est un phénomène bien plus sérieux que la mouvance d'extrême droite puisqu'elle est organisée par le pouvoir d'Etat et s'appuie directement sur la police, la justice, l'administration et l'armée.

A côté d'elle, les "Les mouvements frontistes, nationaux-radicaux, royalistes, catholiques traditionnalistes et provie" sont de la petite bière et servent surtout de faire valoir pour la bourgeoisie et ses propres candidats "démocrates" .
Venner s'est distinguée comme sa pote Catherine Fourest en propageant l'islamophobie avec des amalgames répétés entre l’islam comme religion, les différents courants de l’islam politique, l’intégrisme et le terrorisme.

Effectivement ces groupes sont "minoritaires" comme dit la présentation. On aimerait voir Venner pondre le même genre de critique contre la combinaison social-démocratie / droite / extrême droite et la pseudo opposition entre eux.
On peut attendre longtemps puisqu'elle-même fait partie de la social-démocratie "politiquement correcte" mais prête à pactiser avec la droite libérale, en dehors des questions sociétales, mais sur la lutte de classe, l'atlantisme et l'impérialisme.
Il y a dix ans elle s'en prenait aux alter-mondialistes dans Charlie Hebdo sous le titre «un autre jihad est possible».

Nous avons déjà brocardé Fourest ici :
https://humaniterouge.alloforum.com/pourquoi-fourest-attaque-elle-michel-collon-t3958-1.html
https://humaniterouge.alloforum.com/fourest-degage-t3765-1.html
Il est vrai que Venner a été un peu négligée, pas assez people peut-être.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
353 messages postés
   Posté le 20-02-2020 à 00:58:41   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Oui mais il y a des avant-gardes....
Composé d'un extrême gauchisme (La french théorie libéral libertaire) et la réaction à ça...
Ces pôles sont engendrement réciproques et convergent vers un extrême centre.... Un néofascisme de l’idéologie du désir.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2297 messages postés
   Posté le 20-02-2020 à 06:14:42   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Plaristes a écrit :

Oui mais il y a des avant-gardes....
Composé d'un extrême gauchisme (La french théorie libéral libertaire) et la réaction à ça...
Ces pôles sont engendrement réciproques et convergent vers un extrême centre.... Un néofascisme de l’idéologie du désir.


Ce que tu écris c'est du Clouscard mal compris et mal digérer !!!

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
353 messages postés
   Posté le 20-02-2020 à 06:31:20   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

On va dire sur simplifié...

Mais idéologiquement que tu vas dans le camp gauchiste ou dans la nouvelle droite avec le GRECE tu retrouve un certain néopaganisme...

La réaction prépare un procès de production ultra répressif (sens du sacrifice) et la moral d'un procès de consommation répressif pour la classe productrice. (Mais pas pour la minorité gouvernante..)

Donc si on oublie les approximation et raccourcis de mon dernier commentaire, la pensée de clouscard est aussi vrai sur ce plan là....


Edité le 20-02-2020 à 06:37:16 par Plaristes




--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13041 messages postés
   Posté le 21-02-2020 à 00:13:03   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Je rappelle le sens de la fascisation. Elle n'a rien à voir avec des groupes quels qu'ils soient.

Ta simplification n'est pas simple du tout.
qu'est-ce que le "camp gauchiste" ? Qui est dedans ?
La nouvelle droite n'est qu'une partie de l'extrême droite ici.

"La réaction prépare un procès de production ultra répressif (sens du sacrifice) et la moral d'un procès de consommation répressif pour la classe productrice. (Mais pas pour la minorité gouvernante..)"
Le procès de production c'est l'extraction de la plus-value. Où est le sacrifice là-dedans?
Il n'est pas répressif par nature sauf lorsque la production est entravée, après quoi c'est le règlement intérieur de l'entreprise qui définit la répression.

Qu'est-ce que tu entends par "la moral d'un procès de consommation répressif" ?

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
353 messages postés
   Posté le 21-02-2020 à 14:28:34   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Cette fascisation doit bien avoir des avatars, que ça soit par ces petits groupuscule d'extrême droite farfelus qui prènent un importance monumentale dès que l'OTAN où la CIA commencer à la booster (secte moon GRECE nouvelel droite & co..) Qui justifient la répression économique, de la même manière qu'un Rheinard Höhn ou une manageur de la start up nation.


Où le normatif permissif du libéral libertaire bureaucrate qui nous casse les couilles avec les poupées non binaire trasngenre, faisant au passage la conquête de nouvelle opportunités pour le marché du désir.

"Les deux déviances doivent se soumettre au travail de la
censure. Pour être intégrées, socialisées, les conduites de
déviance doivent permettre un contrôle normatif. Le
permissif est bien le mot qui traduit cette situation de
tolérance réciproque. Les conduites de déviance sont donc
des compromis, des médiations, des transitions.

Le jeu de ces conduites est d'être mi-normatives, mi-
permissives, lieu de l'échange comportemental qui permet
l'actualisation du fantasme sans encore passage à l'acte, la
mise en forme identitaire sans acte d'accomplissement social.

Je désignerai ce moment comportemental comme
expérience d'un transgressif pré-fasciste, dans la mesure où il
ne comporte ni l'économique, ni le politique, mais où il est
pur relationnel, intersubjectif, psychique.

C'est le statut du fantasme, d'une intentionnalité qui ne
doit pas sortir d'elle-même mais qui doit aussi prendre forme
sociale. Bref, le pervers polymorphe est pré-fasciste, dans la
mesure où il ne peut donner consistance politique à ses
pulsions, alors que celles-ci sont chargées d'intentionnalité.

Le pré-fascisme est une transgression qui, n'étant pas
politique ou économique, reste comportementale, échange
subjectif, littéraire, psychologique.

Dont acte. Pas de procès d'intention. Pré-fascisme
comportementaliste. Avant le fascisme. Le fascisme
économique et politique ne suit pas nécessairement ce pré-
fascisme. Autre caractéristique : ce pré-fascisme de la
relation privée peut s'auto-critiquer, se remettre en question
(Dostoïevski). F


Et la modernité a sécrété une notion faux cul — comme
celles qui doivent cacher la réalité de la contre-révolution
libérale : le harcèlement sexuel. Celui-ci n'est qu'un repère
juridique, un délit qui ignore la consommation transgressive
du libéralisme libertaire. Et le sado-masochisme ? Et le
sadisme ? Lequel ? Celui de l'esthète ou celui de la
soldatesque ?

Car le problème qui ne peut plus être éludé, c'est celui du
passage à l'acte. Pasolini nous aide à le comprendre : la
véritable perversion du fantasme n'est autre que le passage à
l'acte, celui qui transpose le fascisme culturel en
comportement monstrueux du SS. "

Ce genre de dérives s'incarne aussi dans le gauchisme par des dérives liés à un certain narcissisme bourgeois :

https://youtu.be/I9AvI-Ld_AY

Le résultat final de ce genre de dérives c'est ça :

[url@https://disboard.org/fr/server/318398288904847362[/url]

Bon courage pour y survivre 30s sans vous faire ban.....
Des gens qui vivent dans un monde parallèle coupés des masses, sensibles à toutes les manipulations imaginables de la NED.... Et intolérants au possible au nom d'une tolérance surjouée irréelle..


Pourtant ces deux extrême se rejoindre, il faut les renvoyer dos à dos, en effet à la dernière gaypride où je suis allé en détour d'une manif Gilet jaune, j'ai discuter avec quelqu'un qui était dans les pagans studdies. (Paganisme = parfaite tolérance, monothéïsme = enfer sur terre et oppression..)

Ce qui est aussi l'apanage des fachos :

https://www.youtube.com/watch?v=SrB_-VNM5_8

Qui sont très proches de nos républicains à nous...

Ce néopaganisme ambiant avec des dieux du marché sainte gaïa & co est l’apanage d'un extrême centre incarné aujourd’hui par macron...


"Qu'est-ce que tu entends par "la moral d'un procès de consommation répressif" ?"

Il est inévitable que le marché du désir connaîtra ses limites et déjà les déçus de ce nouveau capitalisme et libéralisme ultra permissif où tout est permit amis rien n'est possible, votent le Pen....
C'est à dire un répressif qui est une réaction à cet ultra permissif.
Mais je suis convaincu que cette morale ne s'appliquera qu'au classes laborieuses.. Ça sera un passage du fascisme 2.0 au fascisme 1.5.
Pour que la bourgeoisie puisse se vautrer dans une consommation ludique, libidinale & marginale, il va falloir faire les louanges de vulcain sans narcisse à la classe productrice !

Le fascisme 2.0 était la même morale pour tout le monde ---> Narcisse sans vulcain. Avec le fascisme 1.5 il y aura deux ethos.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13041 messages postés
   Posté le 22-02-2020 à 14:28:20   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La fascisation relève de l'Etat.
Pour s'y opposer il faut s'opposer à l'Etat, et non à des groupuscules ou aux idéologies qu'ils traînent, parce qu'il faut viser ce qui est principal et non ce qui est secondaire.

Les formes les plus courantes de cette fascisation ce sont les LBD, les lacrymos, les coups de bâtons et de pied, les incarcérations, les procès, et le déchaînement médiatique. A côté de ça même, les incantations de groupuscules fachos relèvent du floklore.
Et cela jusqu'à ce qu'ils soient intégrés à l'appareil d'Etat sous forme d'auxiliaire, financés, armés et protégés par lui.
Comme tu dis, "Des gens qui vivent dans un monde parallèle coupés des masses" sont par définition coupés des masses c'est-à-dire que leur impact est négligeable.

Comme en physique ou dans n'importe quel travail, la précision est toujours dépendante de l'objectif à atteindre. Si on veut mesurer la surface d'un potager on ne prend pas un pied à coulisse.
En politique si on veut définir nos ennemis et nos amis il n'est pas indispensable de s'intéresser à quelques poignées d'individus coupés des masses ni aux appendices idéologiques de la bourgeoisie.

Tu dis que le fascisme était "la même morale pour tout le monde". Je ne crois pas.
Les classes dominantes se sont toujours vautrées dans les pires turpitudes, tout en imposant l'abstinence et la rigueur aux masses.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
353 messages postés
   Posté le 22-02-2020 à 16:43:43   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

L'état c'est nous disait Lénine. Il faut faire la distinction entre état et appareil d'état.
Concernant les idéologies que je dénoncent, elle sont ancrés dans al métamorphose du capitalisme.


Concernant les unités de BRAV-M, on pourrait voir dans cette violence orange mécanique une prolongation du marché du désir :
" Elle se camoufle dans le terme lui-même qui la désigne : la violence.
Comme si c'était la même chose, une bouffe à la récré ou
une bombe atomique sur Hiroshima. Le prétendu concept
indique une telle extension qu'il n'a plus de consistance en
compréhension. Le terme générique doit rester dans le vague
pour que le fantasmatique le pénètre et s'en serve. Cette
guerre sans trêve dans le tissu quotidien, de position,
d'escarmouche, de constant rappel à l'ordre, "

La violence se consomme. Concernant l'appareil d'état et son utilisation je vous invites à lire la non épuration d'annie lacroix riz.. Vous verrez qu'il n'y a eu tout au plus qu'une défasciusation temporaire !


"Les classes dominantes se sont toujours vautrées dans les pires turpitudes, tout en imposant l'abstinence et la rigueur aux masses."
Oui mais c'était la même morale qui existait sous deux version différentes grâce à double discourt tel que Mandeville l'avait conçu dans son livre annexe à la fable des abeilles : "Recherches sur l’origine de la vertu et de la morale"
Dans le capitalisme concurrentiel libéral et dans le vieux capitalisme à papa, il y avait une certaine morale du mérite, qui par delà les activités mondaines, invitait à réinvestir le capital et non à le consommer.
Et le mondain était justifié par un sois-disant mérite.

Dans le capitalisme qui l'a succédé, c'était ça :
https://youtu.be/0k74gDVjRm0
La promesse du permissif pour tous, par la négation de la praxis et même de la praxis du désir !

La fin de cette illusion pour les masses laborieuse pourrait conduire en cas d'échec de notre part à une double morale qui pour être maintenue requiererat une opacité totale type 1984...


"Comme tu dis, "Des gens qui vivent dans un monde parallèle coupés des masses" sont par définition coupés des masses c'est-à-dire que leur impact est négligeable."
Sauf quand ils ont des think tank assez balèzes. Le cercle de l'oratoire est coupé des masses et pourtant il est proche de ce petit état que l'ont appelle gouvernement. De plus je me suis fait comprendre sur le faîte que ces positions idéologiques était l'expression des métamorphoses du capitalisme.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8721 messages postés
   Posté le 22-02-2020 à 19:04:08   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

@ Plaristes.C est pas moi qui irait faire un tour à une Gaypride homonationaliste et ultra communautariste.tu critiques le "sadomasochisme",alors que se faire flageller par une demoiselle dominatrice aux doigts de fée est bien plus dans les normes que de défiler en string sur les Champs Elysées avec des grosses brutes qui montrent leurs culs poilus.par ailleurs,je ne pense pas que les LGBT soient tant que ça proches d un certain "paganisme",en tout cas ils ne se revendiquent pas du panthéon nordique.


Edité le 22-02-2020 à 19:31:29 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8721 messages postés
   Posté le 22-02-2020 à 19:21:00   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Vous êtes maso-phobes?A chacun ses fantasmes.


Edité le 22-02-2020 à 21:34:37 par marquetalia




--------------------
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
353 messages postés
   Posté le 22-02-2020 à 21:05:58   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Le mouvement LGBT est attaché à cet immense marché du désir qui fait la promotion dès l'enfance de nouveau produit grâce à des rites initiatiques.

Personnellement j'ai un ami gay avant Hollande il m'a dit qu'il haïssait les gayprides...

Il n'y a rien de maso-phobe dans des constat sociologiques....
Ils y a des cultes satanistes paumés au fin fond de la Russie qui aime faire tourner des gens sur des croix centrés dans des cerceaux de feu, il y en a à qui c'est le fétiche.... Moi j'ai rien contre.... Je suis contre les dérives dont il font la promotion, et leur liens avec l'ordo templis orientis... Et justement ce genre de fétiches ça permet de décrédibiliser l'opposition, c'est comme les posadistes... Le faîtes qu'ils croient en la vie extra terrestre ça permet de 1 se marrer un bon coup, et de deux d'éviter que les gens les prennent au sérieux !

Mais bon voilà le passage qui précédait ma citation sur le pré-fascisme comportemental :

"Le fantasmatique est la maximale consommation
transgressive rendue possible par la meilleure société libérale
qui soit possible. C'est le mode d'existence du particulier,
lequel est la négation de l'universel du genre (humain) et de
la singularité (du sujet). Le fantasmatique s'accomplit comme
une unicité - « ce que jamais on ne verra deux fois » -, mais
de la gratuité et de la contingence. C'est bien l'unique, mais
comme ratage de l'universalité du genre et du sujet,
caricature même de l'Un. « Réussir sa vie, réaliser son
fantasme », tel est le précepte de la libertaire désirance
libérale. C'est une privatisation maximale de l'universel, une
appropriation anomique, le particulier ne pouvant exister
que par la négation de la singularité universelle. La norme
n'est autre que l'exploitation de l'Autre. Aucun fantasme
n'est innocent.

« Fantasmez, nous nous chargeons du reste », disent les
parrains - maffieux, publicistes, culturels. Le reste :
l'approvisionnement en chair fraîche (plus ou moins), et les
quatre vénéneuses du marché clandestin.


La distinction essentielle entre le pré-fascisme culturel et

le fascisme est le passage à l'acte. C'est une notion aussi

importante que la préméditation pour le pénal. Celle-ci est

une circonstance aggravante. Le non-passage à l'acte autorise

toute une culture de la proclamation fantasmatique qui peut

procéder, d'elle-même, à toute une critique, autocensure. Il

faut non seulement reconnaître la fonction cathartique de

l'art, mais aussi s'en féliciter ! Qui ne passe pas à l'acte passe

effectivement à l'acte esthétique, ou esthétisant, à la

littérature, à Nabokoff.

Encore une fois, qu'il n'y ait pas de malentendu.
Reconnaître l'existence du fantasme, ce n'est ni le
condamner a priori, ni lui accorder droit de cité. C'est faire
apparaître une problématique éludée et falsifiée par le
consensus. Sous prétexte littéraire, on ne peut dire n'importe
quoi en éludant toute responsabilité. Ce serait d'ailleurs
réduire cette culture à l'insignifiance si elle ne devait rendre
compte à personne.

Mais demeure la présomption d'innocence. Et cette
question : s'il n'y a pas passage à l'acte, n'y a-t-il pas
incitation au passage à l'acte ?

Le couple Heidegger-Deleuze permet de situer la
problématique des rapports de la fantasmatique culturelle et
du fascisme politique, avoué. Heidegger, non seulement
incite, mais passe à l'acte. Deleuze en reste à la proclamation
comportementaliste. Heidegger relève de la sanction
politique. Deleuze doit être soumis au jugement éthique.

La mise en relation de Lacan et de Deleuze complète celle
de Heidegger et de Deleuze. Si celui-ci est dédouané de tout
fascisme politique, la querelle à propos du caractère positif
ou négatif de «l'objet partiel» révèle le versant caché de
l'anti-Œdipe. Cet objet partiel est le rappel de la fixation
sexuelle des premiers stades de la sexualité, orale et anale.


Toute une symbolique traduit ces deux archaïsmes, ces deux
économies libidinales, ce double système régressif.

Le fantasme est une histoire particulière, alors que les
stades oral et anal sont les modes d'existence de la sexualité
infantile qui n'est autre que la sexualité régressive. La
mercantilisation initiatique et l'instrumentation de l'Autre se
systématisent et se radicalisent selon le fétichisme et le sado-
masochisme, ce haut de gamme de la consommation
transgressive, les deux super-fantasmes du marché du désir.

Il s'agit de « services » lourdement tarifés par la call-girl :
les « spéciales dites aussi fantaisies », surplus de la passe
« normale », strictement minutée. Ce sont des produits de
luxe pour une clientèle qui en a les moyens, comme la jet-
society, l'élite intellectuelle, les cadres (supérieurs, moyens,
inférieurs).


Ce n'est là qu'usage prostitutionnel ?


Justement. Où commence et où finit le prostitutionnel ?
C'est l'actuelle économie politique que j'ai définie comme
telle. La prostitution est tellement hiérarchisée qu'elle en
devient hiérarchie de classe : du travail à la chaîne,
« abattage », à la prestation erotique du mannequin (vedette
si possible), de la femme entretenue à la putain culturelle, de
la femme soumise à la femme libéralisée, la sexualité paraît
surdéterminée par la consommation transgressive.

Ma méthode propose un renversement : c'est le pouvoir
et la hiérarchie de classe qui décident du sens à donner aux
fantasmes (« anomie désirante »). Alors se développe toute
une systématique comportementale dont l'interprétation doit
être élargie. La fétichisation ne doit pas être réduite à l'objet-
fétiche (bottine, culotte, etc.). Elle est une démarche a priori
de réduction symbolique du système d'objets et de services.
C'est tout le marché du désir - son système d'objets et de


services - qui est actualisé par la présence du fétiche. Alors
le fantasme est le rituel initiatique que nous avons décrit
dans « Le capitalisme de la séduction ». Le fétiche, c'est
l'accès à la production underground capitaliste. Disposer du
fétiche, c'est disposer du signal, de la mise en route de la
consommation transgressive.

Le sado-masochisme est le nécessaire complément de la
fétichisation. Mais il est aussi stade sexuel surdéterminé par
le mimétisme concurrentiel. Le complexe de l'assassin de
John Lennon en est la meilleure illustration. Le sado-
masochisme apparaît alors en sa forme mondaine la plus
significative, la plus élaborée, solution finale. «Je t'admire
tellement que je dois te tuer. Non pas que je sois bêtement
jaloux (peut-on jalouser les dieux ?), mais parce que tu es
devenu inimitable. Tu as tué le jeu. On doit te mettre hors-
jeu. »

Le mimétisme concurrentiel ne fait que ratifier cette loi
« naturelle » : il se trouve qu'il y a plus d'hommes qui
désirent les femmes jeunes et jolies qu'il n'y a de femmes
jeunes et jolies. C'est la création d'une hiérarchie
« mondaine » entre les hommes et les femmes, mais
déterminante. Ce mimétisme concurrentiel se fait course à
l'instrumentation et à la manipulation, à la mercantilisation et
au prostitutionnel. Il ne peut que vouloir détruire
(concurrence) ce qu'il admire (imitation). C'est un combat
mondain, mais aussi un combat intime, constitutif de la
conscience désirante.

Cette dualité de dissolution va constituer la pathologie de
la modernité, le passage de la culture névrotique du petit
bourgeois à la dépression nerveuse de la modernité des
nouvelles couches moyennes. C'est un état de schizophrénie
sociale, mais aussi de paranoïa. Les deux psychoses guettent
le dépressif."

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8721 messages postés
   Posté le 22-02-2020 à 21:23:11   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Je ne pense pas que les dérives du "fin fonds de la Russie"atteindront la France, même si je connaissais un adorateur de Aleister Crawley dans le milieu Bm.pour en revenir à la fascisation en France,la police aux ordres de la Macronie a arrêté des membres du Parti des Travailleurs du Kurdistan.fumiers de porcs en bleu et de gemmerderie.tout ça pour faire plaisir à un certain Erdogan qui va attaquer la Syrie pour,selon la presse "empêcher un afflux de réfugiés" depuis Idleb, bastion djihadiste sunnite,Al Qaeda,Al Nosra et consort,alors que les Turcs font de même en Rojava.


Edité le 22-02-2020 à 22:30:21 par marquetalia




--------------------
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
353 messages postés
   Posté le 22-02-2020 à 22:33:15   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

"Je ne pense pas que les dérives du "fin fonds de la Russie"atteindront la France,"

Moi non plus.....
J'ai juste pris ça au pif, juste dans la catégorie "c'est leur fétiche" Je faisait référence à Crowley juste parce-que bon, c'est un cas isolé et extrême.
(Quoi que la Santa Fe Institute du Cowan Campus et leur fétiches pour les expérience ésotériques d'Himmler sont présent un peu partout...)


Mais Clouscard lui fait référence à des choses que l'ont peut croiser dans la vie de tous les jours.

Il parle du système de domination qui a produit et mis macron au pouvoir.

Et concernant le rojava méfiance.....

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
353 messages postés
   Posté le 23-02-2020 à 01:02:45   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

P.S concernant le PKK quelle branche s'est fait chopée?

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8721 messages postés
   Posté le 23-02-2020 à 10:45:15   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Il faut que je cherche.

--------------------
Plaristes
Communiste et Français !
Militant de valeur
353 messages postés
   Posté le 09-03-2020 à 20:04:38   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

L'histoire s'écrit sous nos yeux j'ai vu des patrouilles avec des fusils d’assaut gamme AR aujourd'hui en centre ville des CRS, à mon voyage à paris pour une interview avec les reporters d'espoir sur le journalisme.... (En parlant de l'opération mockingbird et ses dérivés...)

Les policiers étaient armés de UMP-45.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Histoire  La fascisation en FranceNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum