Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Actions en communs des membres 

 s'exprimer ensemble à propos des présidentielles

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5Page précédentePage suivante
Paria
Les masses font et peuvent tout !
Grand classique (ou très bavard)
Paria
562 messages postés
   Posté le 21-11-2006 à 10:52:49   Voir le profil de Paria (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Paria   

Juste un petit pinaillage :

[...]ce qui permet d’écarter les rejetons à papa de la promiscuité des racailles.

J'aurai juste rajouté des guillemets à racailles :

[...]ce qui permet d’écarter les rejetons à papa de la promiscuité des " racailles " .

Sinon rien a redire, OK aussi avec la remarque de sti.
sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 21-11-2006 à 12:04:13   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

C'est pas faux.
C'est vrai qu'ici on s'exprime entre communiste, on oublierais même qu'on puisse comprendre autement le terme "racaille" que par le sarcasme ...

Xuan, qu'en dis-tu ?

et les autres ?
Jameul
pas de justice pas de paix
Grand classique (ou très bavard)
714 messages postés
   Posté le 21-11-2006 à 12:21:56   Voir le profil de Jameul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jameul   

le texte est très bon et la remarque de Paria judicieuse...
Vassine
Militant expérimenté
Vassine
214 messages postés
   Posté le 21-11-2006 à 13:01:33   Voir le profil de Vassine (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Vassine   

Super

Rien à ajouter aux petites rectifications de sti et Paria. On peut faire tourner...?


--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11779 messages postés
   Posté le 21-11-2006 à 13:25:38   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

pas de problèmes sur vos remarques ; s'il y a d'autres suggestions elles sont les bienvenues.


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2162 messages postés
   Posté le 21-11-2006 à 16:29:50   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

D'accord pour l'ensemble du texte, sauf le passage sur la suppression des heures supplémentaires qui laisse supposer que nous sommes pour les heures supp. (donc passage à rediscuter et à modifier).

La fin du texte devrait être plus claire sur le sens et l'utilisation de la campagne et du bulletin, car dire

"Nous appelons à ne pas participer à la farce électorale, mais à la dénoncer.
Nous appelons à déposer dans les urnes le bulletin suivant :

« Ni Sarkozy ni Royal
A bas la dictature du capital
le socialisme vaincra
vive la dictature du prolétariat »

c'est à la fois ambigüe de denoncer et d'appeler à ne pas participer à la farce électorale tout en proposant de mettre un bulletin dans l'urne.
Donc le passage devrait mieux préciser que pour dénoncer cette farce, les communistes ML proposent le débat et l'approfondissement des thèmes mis en avant par le mot d'ordre "Ni Sarko, ni Royal..." et qu'il proposent de populariser ce mot d'ordre et aussi de s'en servir comme bulletin.

Evidemment, les 4 thèmes liés au mot d'ordre peuvent aussi être l'occasion de faire des interventions (à nous de préciser les multiples formes) dans les réunions électorales du P"C"F et de la gauche antilibérale (alter). Cela pourrait aussi être après discussion une action du FML (voir aussi si les EP ou Avant-garde veulent soutenir -et définir la forme- cette initiative. La discussion est ouverte....


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 21-11-2006 à 18:05:23   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Camarade Finimore sache que je partage tes soucis et dans les formes que tu évoques à plus, pour plus


--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11779 messages postés
   Posté le 21-11-2006 à 21:43:49   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Finimore a écrit :

D'accord pour l'ensemble du texte, sauf le passage sur la suppression des heures supplémentaires qui laisse supposer que nous sommes pour les heures supp. (donc passage à rediscuter et à modifier).

autant pour moi, c'est un raccourci malheureux pour parler du non paiement des heures supplémentaires .
Avec les 35 h les heures supplémentaires n'ont pas disparu mais elles sont camouflées en heures de récupération, lesquelles s'effectuent lorsque les effectifs et la charge de travail "le permettent", c'est-à-dire jamais.

Finimore a écrit :

C'est à la fois ambigü de denoncer et d'appeler à ne pas participer à la farce électorale tout en proposant de mettre un bulletin dans l'urne.


Sur la fin du texte, on pourrait écrire :
"Nous appelons à ne soutenir aucun des candidats des élections présidentielles et à déposer dans les urnes le bulletin suivant :

« Ni Sarkozy ni Royal
A bas la dictature du capital
le socialisme vaincra
vive la dictature du prolétariat »


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2162 messages postés
   Posté le 22-11-2006 à 05:28:49   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Xuan a écrit :

Avec les 35 h les heures supplémentaires n'ont pas disparu mais elles sont camouflées en heures de récupération, lesquelles s'effectuent lorsque les effectifs et la charge de travail "le permettent", c'est-à-dire jamais.


Tout à fait c'est ce que j'ai pu constater à la boite.

Xuan a écrit :

Sur la fin du texte, on pourrait écrire :
"Nous appelons à ne soutenir aucun des candidats des élections présidentielles et à déposer dans les urnes le bulletin suivant :

« Ni Sarkozy ni Royal
A bas la dictature du capital
le socialisme vaincra
vive la dictature du prolétariat »


C'est bien !


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11779 messages postés
   Posté le 22-11-2006 à 21:39:54   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Voilà la version béta 2, n'hésitez pas à vérifier et à corriger :

Les élections n’ont pas encore commencé et les médias ont désigné d’avance les avocats marrons chargés de défendre la mauvaise cause de l’Etat capitaliste au deuxième tour.

Nicolas, Paul, Stéphane Sárközy de Nagy-Bócsa , baveux spécialisé dans le droit immobilier où son cabinet s’était fait la main dans l’expulsion de locataires à Puteaux et Levallois-Perret.
S’il fignole ses écarts de langage il ne perdra pas son accent de Neuilly sur Seine et ne trahira jamais ni son sang d’aristocrate hongrois ni ses liens familiaux avec le Medef.
Sarkozy est le candidat officiel du grand capitalisme financier.
Son programme prévoit notamment l’exonération de charges sociales et fiscales sur les heures supplémentaires qui constitue une nouvelle diminution du salaire différé, l’obligation de service minimum garanti en cas de grève qui en réduit considérablement la portée, la suppression de la carte scolaire, ce qui permet d’écarter les rejetons à papa de la promiscuité des « racailles ».
Dans sa rengaine sur la sécurité il n’est jamais question du droit au travail qui est la première des sécurités.
Il traite la main d’œuvre immigrée comme du bétail et répond à la colère des cités par des insultes et des provocations policières.
Sans parler de son projet de diminution de l’ISF qu’il a dû mettre en sourdine pour les élections.

Avocate elle aussi et au barreau de Paris, Marie Ségolène Royal ne saurait se prévaloir d’une telle lignée, même si elle peut légitimement suspendre à ses armoiries un sabre et un goupillon.
Mais elle présente un autre intérêt pour la bourgeoisie : celui d’anesthésier la colère du peuple, l’électorat féminin particulièrement victime de la précarité et des bas salaires, et de récupérer les voix offertes sur un plateau par la dite « gauche » et la « gauche de la gauche », afin d’entraîner toute la colère populaire dans les ornières des illusions trahies.
Voilà notre « défenseur », commis d’office par les socialistes qui se foutent du peuple comme de l’an quarante. On les a vus au travail lorsque des bassins d’emploi ont été détruits : ils sont parvenus à bloquer les salaires en étouffant toute forme de résistance ; sous leur gouvernement la précarité s’est développée à grande échelle avec –cerise sur le gâteau- la flexibilité et le non paiement des heures supplémentaires.

Combien de travailleurs écœurés par tant de mensonges répétés ne voient d’autre moyen pour manifester leur hostilité que de voter pour le troisième pied nickelé de la bande : Filochard Le Pen, grand pourfendeur de l’ISF lui aussi et pour cause.

Nous devons rejeter avec la même énergie tous ces prétendus sauveurs du peuple, dont l’unique objectif est de sauver la tête de la bourgeoisie.
Nous devons rejeter avec la même énergie tous ces prétendus sauveurs du peuple, dont l’unique objectif est de sauver la tête de la bourgeoisie.
La crise du capitalisme, le chômage et la radiation organisée des chômeurs, le blocage des salaires tandis que les prix et les taxes augmentent, la remise en cause du Code du Travail, la destruction des protections sociales, la suppression progressive du salaire différé, la précarité, l’externalisation, etc. ne sont pas un choix ou une logique qu’on pourrait infléchir avec un peu de bonne volonté : ce sont des conséquences inévitables d’un système où la recherche du profit maximum est une nécessité.
C’est la raison pour laquelle les promesses électorales ne sont jamais tenues.

L’Etat capitaliste n’est rien d’autre qu’une machine de guerre administrative, militaire et policière dans les mains des oligarchies financières, pour exercer leur dictature contre les travailleurs en toute impunité. Le rôle du chef de cet Etat est d’appliquer cette dictature dans les meilleures conditions, c’est-à-dire en maintenant la paix sociale autant qu’il le peut.

Seule une révolution socialiste pourra renverser ce système en instaurant un état de démocratie prolétarienne, qui exercera la démocratie pour le peuple et la dictature à l’encontre des exploiteurs, ceux qui sont une poignée à posséder l’essentiel des richesses et qui vivent du travail d’autrui.
Nous appelons à ne soutenir aucun des candidats des élections présidentielles et à déposer dans les urnes le bulletin suivant :

« Ni Sarkozy ni Royal
A bas la dictature du capital
le socialisme vaincra
vive la dictature du prolétariat »



--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2162 messages postés
   Posté le 23-11-2006 à 05:02:19   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Xuan a écrit :

Nous appelons à ne soutenir aucun des candidats des élections présidentielles et à déposer dans les urnes le bulletin suivant :

« Ni Sarkozy ni Royal
A bas la dictature du capital
le socialisme vaincra
vive la dictature du prolétariat »


Nous appelons à ne soutenir aucun des candidats des élections présidentielles. Nous voulons populariser sous toutes ses formes (tracts, débats, interventions -ou dépot d'un bulletin pour ceux qui le souhaitent-) les mots d'ordre « Ni Sarkozy ni Royal
A bas la dictature du capital
le socialisme vaincra
vive la dictature du prolétariat »
et développer l'argumentation autour de ces thèmes.

(Voilà l'idée que je souhaite soumettre. Pour la formulation c'est à améliorer, pour le fond cela renvoi à l'essentiel c'est-à-dire l'argumentation, la possibilité d'une campagne multiforme, ne privilégiant pas "le vote", mais plutot l'intervention politique diverse.)

Cette campagne pourrait également comme je l'ai dis être relayée par les EP et Avant-Garde (après accord) et le FML devrait en être partie prenante, ce qui prouverait que la question de l'unité des ML peut se réaliser sur des points précis.


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11779 messages postés
   Posté le 23-11-2006 à 13:35:03   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

C'est OK pour moi, le bulletin de vote - dans ce cas précis - n'est qu'un outil d'agit' prop' comme un autre, et notre action ne saurait s'y limiter. Je l'entends aussi comme un moyen d'expression au-delà de nos propores rangs.
Cela dit je trouve qu'il faut réellement inciter les masses à déposer un tel bulletin plutôt qu'à leur laisser un libre choix.
Mais l'essentiel sera notre position commune sur les élections et non la forme qu'elle prendra. C'est là que se fera la part du feu.


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 23-11-2006 à 13:37:23   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

Finimore a écrit :


(Voilà l'idée que je souhaite soumettre. Pour la formulation c'est à améliorer, pour le fond cela renvoi à l'essentiel c'est-à-dire l'argumentation, la possibilité d'une campagne multiforme, ne privilégiant pas "le vote", mais plutot l'intervention politique diverse.)


En effet, car une forme de contradiction pourrait être relevée. Après renseignement, les bulletins exprimant un vote non conforme ne sont plus lu (comme cela se pratiquait à une certaine époque ...) Dés lors, pour "le fait" d'entrer dans l'isoloir, je ne suis plus sur de la démarche, puisque la seule valeur militante devient le simple dépot d'un bulltin dans une urne
Le texte de Xuan est aussi un trés bon tracts, plus affiches, agitation en publique etc. sur le texte, pourquoi pas.
Maintenant si quelqu'un veut se payer "la farce" de mettre son tract dans l'urne pour la provoc' quoi


Finimore a écrit :



Cette campagne pourrait également comme je l'ai dis être relayée par les EP et Avant-Garde (après accord) et le FML devrait en être partie prenante, ce qui prouverait que la question de l'unité des ML peut se réaliser sur des points précis.


Je suis d'accord avec toi finimore et c'est le sens de mes interentions

On en discute actuellement à avant garde ... Camarades ne nous emballons pas, porsuivons les discussions, la présidentielle n'est encore que dans plusieurs semaines. Une telle action demande de la tempérence, après touts les épisodes burlesques de ces dernières années sur le théme de l'unité, les piéges à discordes sont nombreux ...

Message édité le 23-11-2006 à 13:39:11 par sti
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2162 messages postés
   Posté le 23-11-2006 à 15:08:08   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Mon souci c'est que : abstention (révolutionnaire) ou vote avec le bulletin (considéré comme blanc et nul) sont des "actions" limités qui ne permettent pas de se démarquer clairement de courants politiques comme les anarchistes, ultra-gauche etc...
Donc l'important c'est la campagne autour des mots d'ordre, les placardages d'autocolllants, les interventions, tracts, prises de contacts...
Le vote ou l'abstention sont finalement un aspect qui peut être dépassé en mettant en avant ce qui est important : les mots d'ordre, le débat, la discussion et l'organisation autour de ceux-ci.


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11779 messages postés
   Posté le 23-11-2006 à 22:55:07   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

bon, puisque vous insistez, je vous propose le menu avec fromage ET dessert ET la bouteille de St Joseph :
"... Nous appelons à ne soutenir aucun des candidats aux élections présidentielles.

« Ni Sarkozy ni Royal
A bas la dictature du capital
le socialisme vaincra
vive la dictature du prolétariat »

Que chacun s’empare de ce mot d’ordre et le popularise autour de lui : débats, interventions, tracts, internet, affichettes, tags et même sur les bulletins de vote : faisons entendre la voix des exploités !"


Message édité le 25-11-2006 à 20:35:49 par Xuan


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Paria
Les masses font et peuvent tout !
Grand classique (ou très bavard)
Paria
562 messages postés
   Posté le 26-11-2006 à 12:50:05   Voir le profil de Paria (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Paria   

Je trouve ça bien, voici donc ce que ça donnerai :

Les élections n’ont pas encore commencé et les médias ont désigné d’avance les avocats marrons chargés de défendre la mauvaise cause de l’Etat capitaliste au deuxième tour.

Nicolas, Paul, Stéphane Sárközy de Nagy-Bócsa , baveux spécialisé dans le droit immobilier où son cabinet s’était fait la main dans l’expulsion de locataires à Puteaux et Levallois-Perret.
S’il fignole ses écarts de langage il ne perdra pas son accent de Neuilly sur Seine et ne trahira jamais ni son sang d’aristocrate hongrois ni ses liens familiaux avec le Medef.
Sarkozy est le candidat officiel du grand capitalisme financier.
Son programme prévoit notamment l’exonération de charges sociales et fiscales sur les heures supplémentaires qui constitue une nouvelle diminution du salaire différé, l’obligation de service minimum garanti en cas de grève qui en réduit considérablement la portée, la suppression de la carte scolaire, ce qui permet d’écarter les rejetons à papa de la promiscuité des « racailles ».
Dans sa rengaine sur la sécurité il n’est jamais question du droit au travail qui est la première des sécurités.
Il traite la main d’œuvre immigrée comme du bétail et répond à la colère des cités par des insultes et des provocations policières.
Sans parler de son projet de diminution de l’ISF qu’il a dû mettre en sourdine pour les élections.

Avocate elle aussi et au barreau de Paris, Marie Ségolène Royal ne saurait se prévaloir d’une telle lignée, même si elle peut légitimement suspendre à ses armoiries un sabre et un goupillon.
Mais elle présente un autre intérêt pour la bourgeoisie : celui d’anesthésier la colère du peuple, l’électorat féminin particulièrement victime de la précarité et des bas salaires, et de récupérer les voix offertes sur un plateau par la dite « gauche » et la « gauche de la gauche », afin d’entraîner toute la colère populaire dans les ornières des illusions trahies.
Voilà notre « défenseur », commis d’office par les socialistes qui se foutent du peuple comme de l’an quarante. On les a vus au travail lorsque des bassins d’emploi ont été détruits : ils sont parvenus à bloquer les salaires en étouffant toute forme de résistance ; sous leur gouvernement la précarité s’est développée à grande échelle avec –cerise sur le gâteau- la flexibilité et le non paiement des heures supplémentaires.

Combien de travailleurs écœurés par tant de mensonges répétés ne voient d’autre moyen pour manifester leur hostilité que de voter pour le troisième pied nickelé de la bande : Filochard Le Pen, grand pourfendeur de l’ISF lui aussi et pour cause.

Nous devons rejeter avec la même énergie tous ces prétendus sauveurs du peuple, dont l’unique objectif est de sauver la tête de la bourgeoisie.
La crise du capitalisme, le chômage et la radiation organisée des chômeurs, le blocage des salaires tandis que les prix et les taxes augmentent, la remise en cause du Code du Travail, la destruction des protections sociales, la suppression progressive du salaire différé, la précarité, l’externalisation, etc. ne sont pas un choix ou une logique qu’on pourrait infléchir avec un peu de bonne volonté : ce sont des conséquences inévitables d’un système où la recherche du profit maximum est une nécessité.
C’est la raison pour laquelle les promesses électorales ne sont jamais tenues.

L’Etat capitaliste n’est rien d’autre qu’une machine de guerre administrative, militaire et policière dans les mains des oligarchies financières, pour exercer leur dictature contre les travailleurs en toute impunité. Le rôle du chef de cet Etat est d’appliquer cette dictature dans les meilleures conditions, c’est-à-dire en maintenant la paix sociale autant qu’il le peut.

Seule une révolution socialiste pourra renverser ce système en instaurant un état de démocratie prolétarienne, qui exercera la démocratie pour le peuple et la dictature à l’encontre des exploiteurs, ceux qui sont une poignée à posséder l’essentiel des richesses et qui vivent du travail d’autrui.

Nous appelons à ne soutenir aucun des candidats aux élections présidentielles.


« Ni Sarkozy ni Royal
A bas la dictature du capital
le socialisme vaincra
vive la dictature du prolétariat »

Que chacun s’empare de ce mot d’ordre et le popularise autour de lui : débats, interventions, tracts, internet, affichettes, tags et même sur les bulletins de vote : faisons entendre la voix des exploités !"



Comme l'a dit Finimore il faudra développer/expliquer le slogan lors d'interventions. Nous pourriont aussi prévoir un verso pour le tract avec une explication/définition (même si c'est évoquer rapidement dans le texte). Car je pense que certain seront "effrayer" par le terme "dictature du prolétariat" (même si mis en opposition avec "dictature du capital" c'est censé éclaircir les choses) et nous ne pourront pas l'expliquer à toute les personnes qui prendront le tract.

Nous pourriont donc expliquer :
- Que tant qu'il existera un Etat il y aura toujours dictature d'une classe sur une autre.
- Que : dictature du capital = dictature d'une minorité sur une majorité, et vice versa. Nous seriont alors amener a dénoncer la soit disante "démocratie".
- Que notre but à nous communiste est la disparition de la société de classe, donc de toute dictature, mais que cela necessite une transition : le socialisme, sous la dictature du prolétariat.

Enfin bref un truc bateau pour éclaircir les gens sur nos mots d'ordre.

Message édité le 26-11-2006 à 12:54:06 par Paria
Jameul
pas de justice pas de paix
Grand classique (ou très bavard)
714 messages postés
   Posté le 26-11-2006 à 14:26:35   Voir le profil de Jameul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jameul   

ouais très bien et t'as raison de préciser qu'on doit bien expliquer les différents concept (je vois déjà des gens me dire que le socialisme c'est voter PS)


sinon je pense que c'est une erreur d'édition mais y a deux fois la même phrase "Nous devons rejeter avec la même énergie tous ces prétendus sauveurs du peuple, dont l’unique objectif est de sauver la tête de la bourgeoisie."

gaffe toi de corriger ça avant d'imprimer
Paria
Les masses font et peuvent tout !
Grand classique (ou très bavard)
Paria
562 messages postés
   Posté le 26-11-2006 à 14:56:59   Voir le profil de Paria (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Paria   

Jameul a écrit :

sinon je pense que c'est une erreur d'édition mais y a deux fois la même phrase "Nous devons rejeter avec la même énergie tous ces prétendus sauveurs du peuple, dont l’unique objectif est de sauver la tête de la bourgeoisie."

gaffe toi de corriger ça avant d'imprimer


Merci c'est corrigé.
sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 26-11-2006 à 15:42:51   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

J'ai étais informé qu'un rapprochement a été discuté avec le forum du CMC URCF, rapprochement sur les mots d'ordres aux présidentielles.
C'est en qualité de membre de ce forum que je demande une explication à son auteur.
Ces mots d'ordres ont été proposés ici par xuan (ce qui apparaît sur le topic du forum truc ...)
Vu les actions scabreuses de ces derniers temps que l'on doit à CMC et surement à KOBA, qui sont les admin' de ce forum, je précise qu'il n'est en aucun cas question pour ma part de partager quoi que ce soit avec ce petit monde.
La pratique du forum est intéressante mais si il s'agit d'amener des partiques de bilatéralités non controlées par l'ensemble des participants, je dis non.
Ce sont des pratiques que je n'ai jamais eu dans l'organisation concréte mais auquelles j'ai eu affaire, et je vais pas commencer maintenant.

Même si ce forum n'est pas une orga, pour les sujets qui concernent une action commune et strictement pour ces sujets, je rejete toute idée de libéralisme dans l'action. TOUT ce discute et se décide en commun.
Membre désinscrit
   Posté le 26-11-2006 à 16:41:58   

Et c'est reparti...
Le forum du CMC a initié un topic sur les présidentielles, avec une discussion notamment sur un slogan.
J'ai donc posté sur ce forum afin de proposer le slogan de xuan/du FML.
Il ne s'agit aucunement de discuter ensemble sur l'élaboration d'un tract, ou même d'un slogan commun. Je propose le slogan, s'ils sont dans un esprit unitaire et qu'ils veulent le reprendre tant mieux, sinon tant pis.
Où est le problème???

FJGML
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2162 messages postés
   Posté le 26-11-2006 à 16:59:23   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

oppong a écrit :

Et c'est reparti...
Le forum du CMC a initié un topic sur les présidentielles, avec une discussion notamment sur un slogan.
J'ai donc posté sur ce forum afin de proposer le slogan de xuan/du FML.
Il ne s'agit aucunement de discuter ensemble sur l'élaboration d'un tract, ou même d'un slogan commun. Je propose le slogan, s'ils sont dans un esprit unitaire et qu'ils veulent le reprendre tant mieux, sinon tant pis.
Où est le problème???

FJGML


Le slogan et mots d'ordre (ainsi que le texte) discuté sur le FML, concerne déjà le FML. Oppong, tu n'as pas besoin de "proposer le slogan" au CMC, qui est bien capable de lire sur le FML.
Tu dis " s'ils sont dans un esprit unitaire et qu'ils veulent le reprendre tant mieux, sinon tant pis. " pour ce qui est de l'esprit unitaire et ce qu'il cache, je crois qu'on a déjà vu de de quoi il retournait.


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 27-11-2006 à 02:46:52   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

ouais c'est reparti


oppong a écrit :


Le forum du CMC a initié un topic sur les présidentielles, avec une discussion notamment sur un slogan.
J'ai donc posté sur ce forum afin de proposer le slogan de xuan/du FML.
[...]


Dire un truc pareil te pose pas de probléme ?
Tu n'es pas dépositaire de cette démarche sur ce forum.
Et si j'étais placé, dans l'hypothése, de l'obligation de me retirer ou d'accepter un dialogue entre les deux forum sur cette action, à la faveur d'un regroupement unitaire du FML, tu dois de ton côté ne pas improviser de démarche allant dans ce sens sans qu'il y ait eu débat.

Tu sais que je ne me serais pas permis d'intervenir si ta démarche avait été personnelle, nous en avons convenu. Mais c'est bien le résultat d'une discussion sur ce forum que tu as migré sur le forum truc...

J'ai bien compris que ta préocupation était l'unité, je ne te ferais aucun procès d'intention la-dessus. Mais cela ne peut se faire à l'insu des protagonistes, et tant que j'aurais le sentiment de pouvoir dialoguer avec d'authentiques camarades sur ce forum, je serais toujours en travers du chemin qui doit noyer les interêts de la classe ouvrière dans des regroupements sans fondations ou nous servirons, au mieu, de caution idéologique.
Pas besoin de te rappeler qu'avec la déclaration de la coordination 59/62, je suis content que le nom de l'orga à laquelle j'appartiens ne figure pas sur cette liste qui prétent regrouper, non pas n'importe quelles forces "de progrès", mais "les marxistes leninistes".
Lenine à écrit de belle paroles sur l'unité à tous prix, bonne référence par ces temps d'affolement et de course sans principe.

Admet tout de même que ton initiative a quelque chose de l'aventurisme ... tu nous a fait du solo sur ce coup ...
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2162 messages postés
   Posté le 27-11-2006 à 04:45:51   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

D'accord avec Sti, le slogan, les mots d'ordre, le texte et la démarche politique de cet embryon d'initiative est à renforcer et à discuter collectivement sur le FML. Si nous devons avoir des discussions ou proposer à d'autres de s'y associer, cela doit aussi être dit clairement et en discuter sur le FML.


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11779 messages postés
   Posté le 28-11-2006 à 18:24:44   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le fait est que le texte que j'ai proposé - même si plusieurs d'entre nous l'approuvent - n'a pas été voté par l'ensemble des GE.
De plus la discussion n'est pas close et les contributions ou les amendements sont toujours les bienvenus.
S'il y a des points de désaccord en particulier, ils doivent s'exprimer afin que notre unité sur les élections se fasse sur la base la plus claire possible, et que nos actions soient réellement motivées.
Enfin ce texte n'est pas un but en soi. D'autres propositions peuvent se manifester.


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Paria
Les masses font et peuvent tout !
Grand classique (ou très bavard)
Paria
562 messages postés
   Posté le 29-11-2006 à 21:09:50   Voir le profil de Paria (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Paria   

Comme mon message précédent message à été un peu "zapper" par les suivants (n'y voyez là aucune critique hein ) je le reposte :

Paria a écrit :

Comme l'a dit Finimore il faudrai développer/expliquer le slogan lors d'interventions. Nous pourriont aussi prévoir un verso pour le tract avec une explication/définition (même si c'est évoquer rapidement dans le texte). Car je pense que certain seront "effrayer" par le terme "dictature du prolétariat" (même si mis en opposition avec "dictature du capital" c'est censé éclaircir les choses) et nous ne pourront pas l'expliquer à toute les personnes qui prendront le tract.

Nous pourriont donc expliquer :
- Que tant qu'il existera un Etat il y aura toujours dictature d'une classe sur une autre.
- Que : dictature du capital = dictature d'une minorité sur une majorité, et vice versa. Nous seriont alors amener a dénoncer la soit disante "démocratie".
- Que notre but à nous communiste est la disparition de la société de classe, donc de toute dictature, mais que cela necessite une transition : le socialisme, sous la dictature du prolétariat.

Enfin bref un truc bateau pour éclaircir les gens sur nos mots d'ordre.


Qu'en pensez vous?
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5Page précédentePage suivante
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Actions en communs des membres  s'exprimer ensemble à propos des présidentiellesNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum