Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Infos des orgas 

 PRCF

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 Page suivante
sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 23-01-2007 à 01:22:19   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

Le PRCF utilise la mailing list du FUC pour envoyer ses courriels. Mais attention aux "esprits chagrins", le FUC n'est pas le forum du PRCF
sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 30-03-2007 à 19:42:15   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

Le dernier bébé bien français du PRCF



La pseudo-révolutionnaire Laguiller fait un cadeau royal à la droite et à la social-démocratie : POUR COMBATTRE LE PEN ET SARKO, pour REMETTRE le MOUVEMENT OUVRIER à l’OFFENSIVE ASSOCIONS le DRAPEAU ROUGE des TRAVAILLEURS au DRAPEAU TRICOLORE de la NATION REPUBLICAINE !

Dans Billet rouge-Pôle Positions le 29/3/2007 |

Croyant peut-être riposter de manière cinglante à Le Pen, Sarko et Royal, qui font assaut de patriotisme ostentatoire, Laguiller vient de déclarer qu’elle leur « laisse le drapeau tricolore et la Marseillaise ». A « l’identité nationale », que Le Pen et Sarko opposent aux travailleurs immigrés, LO oppose l’ « identité sociale » des travailleurs et l’Internationale d’Eugène Pottier.

C’est un cadeau royal à la droite ultra, à l’extrême droite et à leurs suiveurs du PS que de leur abandonner la nation, la République, le drapeau tricolore et la Marseillaise, auxquels les travailleurs sont d’autant plus attachés que la politique unique de l’UMP, de l’UDF du PS consiste à désintégrer la nation républicaine marquée par les luttes ouvrières, pour lui substituer un Etat supranational européen impérialiste, fascisant et patronal.

Sans doute A. Laguiller ignore-t-elle que Pottier a initialement écrit le texte de l’Internationale sur l’air… de la Marseillaise.

Sans doute Laguiller ignore-t-elle que le 14 juillet 35, Thorez et Duclos ont lancé la dynamique du Front populaire au meeting historique du stade Buffalo en associant le drapeau rouge au drapeau tricolore et la Marseillaise à l’Internationale contre les trusts et leur politique fasciste et antinationale de capitulation devant Hitler.

Sans doute Laguiller ignore-t-elle que les acquis majeurs des travailleurs de France furent gagnés en 1945, à l’époque où le PCF, auréolé du martyre de ses résistants patriotes et internationalistes, défendait à la fois l’indépendance nationale et l’émancipation sociale des prolétaires.

Sans doute a-t-il échappé à Arlette que Sarko et Royal sont de FAUX patriotes, auxquels il ne faut pas abandonner les symboles nationaux, puisque ces serviteurs de Maastricht promettent tous d’imposer en force ou en douceur la constitution supranationale rejetée par le peuple français, classe ouvrière en tête. Non à TOUTE constitution européenne, Mme Laguiller !

Sans doute A. Laguiller n’a-t-elle pas observé que Le Pen, le PS et Sarko ont voté l’Acte unique européen en 86 (mais LO s’est, il est vrai, abstenue lors du référendum sur Maastricht en 92, aidant Mitterrand à faire passer de justesse ce sinistre traité anti-ouvrier !).

A l’inverse de LO, qui passe son temps à opposer les ouvriers à la nation, les militants franchement communistes du PRCF appellent les travailleurs à prendre la tête de la lutte pour sauver la nation, menacée de mort par la politique maastrichtienne, synonyme de destruction de l’emploi productif (quand le « fabriqué en France » disparaît, qui « morfle » sinon les ouvriers et les paysans ?), de dénationalisation du secteur public, de destruction de l’héritage laïque de 1905, de décentralisation de la « République une et indivisible », d’imposition du « tout en anglais » dans les entreprises du CAC 40 où les salariés n’ont même plus le droit élémentaire de travailler dans leur langue maternelle, la langue française !

En réalité, les dirigeants trotskistes partagent avec la droite la même confusion fondamentale : ils confondent le patriotisme républicain (celui des Sans Culotte, des Communards, des FTP de la Main d’œuvre Immigrée) avec le nationalisme xénophobe de Le Pen et Sarkozy ; ils confondent aussi l’internationalisme prolétarien avec le cosmopolitisme mondialiste et européiste : d’ailleurs Laguiller est à sa façon nationaliste, car si elle ne perd jamais une occasion de dénigrer la France républicaine, elle se déclare à tout propos « citoyenne européenne » et célèbre la monnaie unique, qui détruit nos acquis, nos services publics, notre pouvoir d’achat et plombe l’industrie de la zone euro au seul avantage du grand capital financier.

Au contraire, parce qu’ils ne confondent pas la nation populaire avec le racisme, les vrais communistes appellent les travailleurs et les progressistes à associer le patriotisme et l’internationalisme pour combattre toute forme d’impérialisme, de fascisme et de racisme, et exiger que la France sorte de l’Euro et de l’U.E. du capital pour recouvrer sa souveraineté, reconstituer et élargir les conquêtes de 36, 45 et 68, mettre en place contre la « Franceurope d’en haut » une nouvelle République sociale, souveraine, fraternelle, avec de nouveaux traités internationaux progressistes analogues à ceux que les peuples bolivien, cubain et vénézuélien ont signé entre eux dans le respect de leur souveraineté et de leurs acquis respectifs.

Le PRCF invite les militants ouvriers et progressistes à ne plus supporter cette division du travail ruineuse pour le peuple et uniquement favorable à l’Europe et aux fascistes, entre une fausse gauche européiste qui crache sur la nation, et une droite pseudo-patriotique qui brandit le drapeau de Valmy pour mieux dissoudre la France dans l’Union européenne. L’opposition du « rouge » et du « tricolore », commune au trotskisme et à la droite, jette des millions d’ouvriers dans les bras du FN et de Sarkozy ; elle empêche la classe ouvrière de s’affirmer comme la classe dirigeante de la résistance populaire à la casse nationale !

Les vrais ennemis de la France ne sont pas les travailleurs immigrés qui aident à CONSTRUIRE notre pays. Les ennemis de la France ET DE LA CLASSE OUVRIERE, sont les dirigeants du MEDEF et du CAC 40 qui DETRUISENT notre pays pour majorer leurs profits.

C’est en associant le combat social au combat national et à la solidarité de classe internationale, que la classe ouvrière, aujourd’hui placée sur la défensive par le ralliement du PS, du PC mutant et des trotskistes à l’Europe supranationale (sous le mot d’ordre creux d’ « Europe sociale »), prendra la tête d’une lutte offensive de TOUT le peuple travailleur pour la transformation révolutionnaire de notre pays.

C’est pourquoi le PRCF propose de construire dans l’action un Front Républicain Antifasciste, Patriotique, Populaire et Progressiste pour briser la fascisation du pays et sortir la France de l’UE impérialiste.
Comme le PRCF l’a toujours fait et à l’exemple de ce que pratiquait jadis le PCF, continuons d’associer les 2 drapeaux :dans nos luttes, unissons partout le drapeau rouge frappé de l’emblème ouvrier et paysan, et le drapeau tricolore, contre le drapeau bleu clérical de l’Europe supranationale du capital !

Membre désinscrit
   Posté le 30-03-2007 à 20:23:27   

PRCF a écrit :


C’est pourquoi le PRCF propose de construire dans l’action un Front Républicain Antifasciste, Patriotique, Populaire et Progressiste pour briser la fascisation du pays et sortir la France de l’UE impérialiste.
Comme le PRCF l’a toujours fait et à l’exemple de ce que pratiquait jadis le PCF, continuons d’associer les 2 drapeaux :dans nos luttes, unissons partout le drapeau rouge frappé de l’emblème ouvrier et paysan, et le drapeau tricolore, contre le drapeau bleu clérical de l’Europe supranationale du capital !

Ce texte du PRCF me fait un peu penser à un texte du PCMLM... dans la forme... sauf que là où le PCMLM se base sur une iédologie communiste, le PRCF se base sur une idéologie de caniveau.

"Le Parti se fortifie en s'épurant des éléments opportunistes. [...] La théorie selon laquelle on peut venir à bout des éléments opportunistes par une lutte idéologique au sein du Parti, selon laquelle on doit surmonter ces éléments dans le cadre d'un parti unique est une théorie pourrie et dangereuse, qui menace de vouer le Parti à la paralysie et à un malaise chronique; elle menace de donner le Parti en pâture à l'opportunisme; elle menace de laisser le prolétariat sans parti révolutionnaire; elle menace de priver le prolétariat de son arme principale dans la lutte contre l'opportunisme [...] La voie du développement et du renforcement des partis prolétariens passe par leur épuration des opportunistes et des réformistes, des social-impérialistes et des social-chauvins, des social-patriotes et des social-pacifistes. " Staline
Se reconnaisse qui voudra...!

Pour une fois que j'étais en phase avec le discours de Laguiller sur la symbolique du drapeau BBR ou de la marseillaise, ça m'aurait étonné que le PRCF ne réagisse pas.
Membre désinscrit
   Posté le 30-03-2007 à 20:44:53   

Décidément le PRCF n'est pas au mieux, son candidat pour le 1er tour, le patriote Schivardi, qui rejette l'étiquette extrême gauche (se vantant d'avoir des maires UMP qui le soutiennent) a vu la commission invalider son matériel. Ne souhaitant pas se présenter en tant que candidat du PT, il avait opté pour le slogan "candidat des maires". Malheureusement les 170 signatures de soutien des maires figurant sur son site font un peu léger par rapport à l'AMF qui revendique... 35.000 membres!

Schivardi ira "jusqu'au bout" malgré l'invalidation de son affiche
30/03/2007 14:42

PARIS (AFP) - En butte à l'invalidation de son matériel de campagne en raison de son slogan "candidat des maires", Gérard Schivardi, soutenu à la présidentielle par le Parti des travailleurs (PT, extrême gauche), a assuré vendredi qu'il irait "jusqu'au bout" et déposerait un recours.
Jeudi, la Commission nationale de contrôle de la campagne présidentielle (CNCCEP) a décidé de ne pas homologuer l'affiche et la profession de foi présentant M. Schivardi comme "candidat des maires", formule également à l'origine d'un litige avec l'Association des maires de France (AMF).

"La décision qui vient d'être prise à mon encontre constitue un premier pas, un premier coup porté contre toutes les libertés", s'est indigné le candidat lors d'une conférence de presse à Paris.

Malgré cette décision aux importantes répercussions financières pour sa campagne, M. Schivardi, 56 ans, maire de Mailhac et conseiller général de Ginestas (Aude), a souligné qu'il irait "jusqu'au bout du mandat qui (lui) a été confié".
Daniel Gluckstein, secrétaire national du PT et directeur de campagne de M. Schivardi, a annoncé qu'"une démarche de recours suspensif auprès du Conseil constitutionnel et du Conseil d'Etat" allait être lancée.
M. Gluckstein, lui-même candidat du PT en 2002, a indiqué que son parti allait se "conformer à la décision de la commission et soumettre une nouvelle proposition d'affiche et une nouvelle profession de foi", avec une formulation remplaçant l'expression contestée.

La commission, qui se défend de vouloir "embêter les candidats" et avait prévu de se réunir à ce sujet mercredi prochain, a avancé ce rendez-vous à 19h00 ce vendredi, a-t-on appris auprès de la CNCCEP.
La commission avait contesté la mention sur les documents de campagne de M. Schivardi de la formule "candidat des maires", estimant qu'elle exprimait "un soutien de la généralité des maires des communes de France, soutien que le candidat n'a pas pu justifier".

"Nous n'avons jamais prétendu avoir le monopole de la représentation des maires", a répliqué M. Gluckstein, soulignant que la formule contestée était employée par le PT depuis "six mois".
Pour la candidature de M. Schivardi, l'invalidation de son matériel de campagne a de lourdes implications financières.
Selon le candidat, "25 millions de professions de foi et 180.000 affiches déjà imprimées devront être mises au pilon", pour un coût de quelque 300.000 euros.
Pour assumer cette dépense, le PT, qui revendique environ 6.000 adhérents, a lancé un "appel à souscription".
Le parti redoute par ailleurs "un problème de délai" pour l'impression et la livraison du matériel de campagne, qui risque de ne parvenir qu'à "la moitié de l'électorat".

L'expression litigieuse est également à l'origine du conflit qui oppose depuis la semaine dernière M. Schivardi à l'Association des maires de France.
Vendredi, l'AMF a poursuivi M. Schivardi devant un juge des référés du TGI de Paris afin qu'il cesse de se présenter en "candidat des maires".
L'AMF est une association d'utilité publique qui "représente la quasi totalité des maires, plus de 34.000 sur 36.000" et il est donc "essentiel qu'elle soit apolitique", selon son avocat.
Le juge doit rendre sa décision lundi 2 avril à 16H00
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 30-03-2007 à 22:16:23   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

http://www.chambre-claire.com/PAROLES/Zimmerwald.htm


Partout la parole de Lénine,
De Liebknecht et de Rosa
Retentit dans les champs, les casernes, les usines,
L’ennemi est dans notre pays ;
Si la guerre éclate, le bourgeois à abattre
Sera écrasé par Zimmerwald.

Message édité le 30-03-2007 à 22:17:48 par gorki


--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15909 messages postés
   Posté le 03-04-2007 à 00:57:33   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Curieusement la question du drapeau est devenue une pierre de touche de ces élections, mais l'anguille était sous la roche depuis longtemps !
Dans le FU"C", Bolch avait publié l'article de Gastaud "l'existence ou l'essence" en septembre 2005.
Plus récemment l'émigration du révisionniste Alain Soral au FN confirmait ce courant chauvin. https://humaniterouge.alloforum.com/sujet-19525-0-625-0-0-1-2227-1.html
Et la querelle de chiffonniers autour du drapeau tricolore a permis de démasquer l'ensemble des politiciens bourgeois (y compris le PS qui s'est vu obligé de cracher le morceau). La droite et l'extrême droite s'en tordent encore de rire.
https://humaniterouge.alloforum.com/sujet-19525-0-628-0-0-1-2400-1.html
Ah pardon ! j'oubliais Bayrou M'enfin quoi, le train est parti sans moieu ?


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 03-04-2007 à 10:37:32   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

J'étais à l'avant dernier meeting de MGB
Outre des mots d'ordre ultra réformiste (je vous passe les mesures d'aide pour les pme/pmi qui seraient "respectueuse" des intérêts de l'emploi en françe), le moment fort fut la fin du meeting avec une belle marseillaise, tous debout, "limite la main sur coeur", MGB entonnait elle-même le chant républicain, puis, juste après, l'internationnal.
Une jeune fille est passé devant moi à ce moment avec son eillet rouge distribué à l'entrée en disant : "c'est écoeurant" !!!
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 04-04-2007 à 23:46:47   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

sti a écrit :

J'étais à l'avant dernier meeting de MGB
Outre des mots d'ordre ultra réformiste (je vous passe les mesures d'aide pour les pme/pmi qui seraient "respectueuse" des intérêts de l'emploi en françe), le moment fort fut la fin du meeting avec une belle marseillaise, tous debout, "limite la main sur coeur", MGB entonnait elle-même le chant républicain, puis, juste après, l'internationnal.
Une jeune fille est passé devant moi à ce moment avec son eillet rouge distribué à l'entrée en disant : "c'est écoeurant" !!!



Pourquoi? il était fané


--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
Melestam
6ème classique unanimement reconnu.
Grand classique (ou très bavard)
Melestam
249 messages postés
   Posté le 06-04-2007 à 21:14:24   Voir le profil de Melestam (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Melestam   

[citation=PRCF]ils confondent aussi l’internationalisme prolétarien avec le cosmopolitisme mondialiste et européiste [citation/]




--------------------
"Le boukharinisme est ainsi en définitive une thèse niant la négation de la négation."
Membre désinscrit
   Posté le 06-05-2007 à 14:02:03   

"camarades du FUC, je m'adresse à vous, les élections légistatives approchent et le PRCF va présenter des candidats .
le PRCF se situe à gauche bien évidemment et souhaite confronter les autres partis avec son programme-candidat, il y a des points ou nous pouvons se mettre d'accord avec le PCF, le PS, le MRC de Chevènement (avec lequel le PRCF s'est entretenu fraternellement dont le point commun pour une nouvelle république sociale, souveraine et fraternelle) .
Bien entendu le PRCF sera une "opposition de gauche" à toute majorité de droite UMP ou PS fausse gauche.
Mais il ne suffit pas de protester, nous entendons mettre en devant nos propositions de justice et de progrès social pour la France, et toutes les autres propositions qui nous semblerais positifs, nous les voterons. Le PRCF est la bien présent pour montrer dans le paysage politique que le communisme est toujours vivant et que la lutte pour un vrai Parti communiste français est une priorité majeure!"
signé olyday


sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 07-05-2007 à 03:11:17   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

Du social chauvinisme au ridicule politique !
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 07-05-2007 à 10:00:06   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

oppong a écrit :

"camarades du FUC, je m'adresse à vous, les élections légistatives approchent et le PRCF va présenter des candidats .

Pour une nouvelle république sociale, souveraine et fraternelle)[/g].
Mais il ne suffit pas de protester, nous entendons mettre en devant nos propositions de justice et de progrès social pour la France, et toutes les autres propositions qui nous semblerais positifs, nous les voterons.
signé olyday


C'est cool si sarkosconi instaure un peu de proportionelle, ils peuvent envisager au nom de la défense des valeurs de la république une est indivisible de constituer un groupe parlementaire avec les amis de lepen est devilliers, il pourrons y pratiquer l'entrisme, je viens de penser à un truc! Serpov il serait pas parti en éclaireur??? Tu avais raison Oppong faut le sortir de la liste noir Olyday, ici, ça manque de comique.

Allez à plus


--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
Membre désinscrit
   Posté le 18-09-2007 à 08:23:45   

De la manière de recruter au PRCF

j'ai pu constater, moi militan de la JC a kel point monsieur Lacroix est pitoyable, je savais ke la JRCF est et restera une petite secte minable mais se ke j'ai vu pendant la fete de l'huma est honteux:

samedi soir, un militant et tres bon ami de la JC se perd dans la fete, il était completement bourré, quand il passe devant le stand du prcf le stalinnien des jrcf mr lacroix lui propose de boire un coup et kelkes minutes apres avoir finni son verre le fait adhérer a un parti de stal kil deteste.

le lendemain matin il me dit kil a adherer a un truc mais il ne se souvenait plus se ke s'était jusko moment ou le prcf l'appel et kil envoi chier.
si vous etes vraiment pour la liberté de pouvoir écrire et publier la vérité laissez se commentaires

mr lacroix sachez ke se ke vous avez fait a la fete de l'huma s'appel de l'abus sur mineur ivre.


Commentaire n° 2 posté par: renaud jc44 le 17/09/2007 - 14:53:03

armenak
oser lutter oser vaincre
Grand classique (ou très bavard)
armenak
295 messages postés
   Posté le 18-09-2007 à 17:40:32   Voir le profil de armenak (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à armenak   

le chauvinisme est-il soluble dans l'alcool?
Armenak
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 18-09-2007 à 18:35:59   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

In vino veritas




Edité le 18-09-2007 à 18:38:08 par gorki




--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
KGB Shpion
Grand classique (ou très bavard)
406 messages postés
   Posté le 18-09-2007 à 18:36:25   Voir le profil de KGB Shpion (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à KGB Shpion   

Comme quoi seuls les inconscients adhèrent au PRCF!

--------------------
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 18-09-2007 à 18:51:38   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Petit moment de distraction

écouter les parler, écouter la chanter.

Desolé mais aprés ça dur dur d'adherer de sang frais!

http://www.dailymotion.com/group/18245/video/x1rxb2_1er-congres-fondateur-des-jrcf_politics

--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
jejex68
Grand classique (ou très bavard)
50 messages postés
   Posté le 19-09-2007 à 18:48:47   Voir le profil de jejex68 (Offline)   Répondre à ce message   http://unite-communiste.xooit.com/index.php   Envoyer un message privé à jejex68   

Tiens, faudra que j'essaie cette méthode pour "recruter" . Parce que moi, pour l'instant je me bornais à discuter avec les gens.....
Membre désinscrit
   Posté le 04-10-2007 à 02:07:04   

Tiens jejex encore du boulot pour toi! De + en + dur...!

Ceci n'est pas un fake

LES MILITANTS de la RENAISSANCE COMMUNISTE N’OUBLIENT PAS LE CAMARADE GEORGES MARCHAIS

Dans Actualité politique le 2/10/2007

Nous approchons du 10ème anniversaire du décès de Georges Marchais, ancien secrétaire général du PCF.

G. Marchais était un militant communiste sincère et combatif, issu des rangs ouvriers et du syndicalisme de classe, très attaché à sa classe, à son pays et à son parti, un grand ami de Cuba socialiste, un défenseur de la production industrielle et agricole nationales attaquée par les pouvoirs successifs.

Certes, les fondateurs du PRCF ont eu de sérieuses divergences avec lui; en effet, sous la pression des rénovateurs sociaux-démocrates, qui commençaient à s’organiser dans la direction du parti, G. Marchais a cautionné les abandons idéologiques des années 70 (c’est à cette époque que les statuts du parti ont été purgés des concepts de dictature du prolétariat, d’internationalisme prolétarien et de marxisme-léninisme); ces abandons ont désorienté le PCF et la classe laborieuse face aux conceptions réformistes portées par Mitterrand et par ses relais “refondateurs”, “reconstructeurs” et “rénovateurs”. Dérouté par la conception fausse de “l’avancée pas à pas au socialisme”, la direction du PCF s’est prononcée en 1981 pour l’entrée de ministres pseudo-communistes (dont 3 sur 4 ont renié le communisme) dans le gouvernement Mitterrand-Mauroy; un gouvernement dont l’objectif était, -au prix de quelques réformes positives au début-, d’enterrer le changement, d’étouffer le PCF, de déployer une intense campagne antisoviétique, de mettre la France sur les rails de l’euro (politique du “franc fort”). Dans les années 90, tout en manifestant certaines réserves quant aux conceptions liquidatrices de Gorbatchev, la direction du parti a globalement soutenu la prétendue “perestroïka” qui servit de couverture au lancement de la contre-révolution. Enfin, la direction du Parti a ouvert la voie à la “mutation” en proposant elle-même au 28ème congrès d’abandonner les références statutaires au centralisme démocratique, au socialisme, à la classe ouvrière et au marxisme…

Malgré cela, le PCF de G. Marchais est longtemps resté une référence pour les travailleurs au cours des luttes contre l’impérialisme, l’Europe capitaliste, la casse sociale des gouvernements successifs. On se souvient de la magnifique bataille menée par le PCF contre le Traité de Maastricht en 92, bataille aujourd’hui reniée par ceux qui à la tête du parti muté, répandent le mensonge social-impérialiste de “l’Europe sociale”. On sait aussi que G. Marchais a mené une bataille idéologique de classe contre la social-démocratie au moment de la rupture du programme commun par Mitterrand, qu’il a agi pour la sortie des ministres PCF du gouvernement Mauroy quand il est devenu clair que Mitterrand renonçait à tous ses engagements progressistes. Marchais a combattu pendant toute une période les refondateurs, qu’il qualifiait à juste titre de “liquidateurs du PCF”, avant malheureusement de cautionner l’accès du super-mutant Robert Hue à la direction du parti. Une fois en place, la nouvelle direction a d’ailleurs eu un comportement inhumain envers l’ancien secrétaire général, ingoré et brocardé malgré son état de santé précaire.

G. Marchais a dirigé le PCF pendant une période difficile, où l’opportunisme et le révisionnisme, portés par la guerre idéologique acharnée de l’ennemi de classe, étaient à l’offensive et ont fini par détruire le camp socialiste et le mouvement communiste mondial. Même si G. Marchais a tantôt cédé, tantôt résisté à la pression idéologique, il est resté un ouvrier communiste dans l’âme et c’est la raison pour laquelle la grande bourgeoisie l’a tant insulté, alors qu’elle a encensé les Hue et autres Gorbatchev. Et c’est pourquoi, sans renier en rien ses critiques passées, que l’histoire a malheureusement validées, le PRCF salue avec respect sa mémoire.

Ceci n'est pas un fake
Ramon
Guerre au capital
Grand classique (ou très bavard)
Ramon
59 messages postés
   Posté le 04-10-2007 à 21:23:15   Voir le profil de Ramon (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Ramon   

Gorki a écrit : "écouter les parler, écouter la chanter".

Trop fort la Marseillaise par Mireille Mathieu! Je vous supplie de ne pas diffuser trop largement cette vidéo. Si PTB tombe dessus, en Belgique nous aurons droit à la Brabançonne par Annie Cordy...


Edité le 04-10-2007 à 23:51:35 par Ramon


Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2588 messages postés
   Posté le 06-10-2007 à 08:56:02   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Le PRCF est finalement logique avec ses conceptions révisionnistes.
Se prétendre communiste ou ML tout en défendant Georges Marchais (et le P"C"F de l'époque) c'est une escroquerie. Marchais est et restera dans l'histoire un ennemi des communistes marxistes-léninistes.

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15909 messages postés
   Posté le 07-10-2007 à 00:49:26   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

C’est pas un fake, mais c’est un morceau d’anthologie digne de la défense du social-impérialisme par G. marchais justement. Rappelons-en les passages les plus croustillants :
« un défenseur de la production industrielle et agricole nationales attaquée par les pouvoirs successifs.»
On reste en effet sans voix devant un tel héros révolutionnaire et prolétarien.

Un peu plus loin :
« sous la pression des rénovateurs sociaux-démocrates, qui commençaient à s’organiser dans la direction du parti, G. Marchais a cautionné les abandons idéologiques des années 70 (c’est à cette époque que les statuts du parti ont été purgés des concepts de dictature du prolétariat, d’internationalisme prolétarien et de marxisme-léninisme) » autant dire qu’après le passage de Marchais il ne restait plus rien de communiste dans le P«C»F !
Voilà un éloge funèbre qui rappelle la fable de La Fontaine, L'Ours et l'Amateur des jardins . Pour préserver le sommeil d'un vieillard qu'une mouche menace, l’ours lance un pavé sur la tête de l'homme, tuant l'insecte avec le jardinier.
Avec le PRCF comme avocat, un voleur de pomme en prend pour vingt ans.

Mais le meilleur est à venir « On sait aussi que G. Marchais a mené une bataille idéologique de classe contre la social-démocratie au moment de la rupture du programme commun par Mitterrand, qu’il a agi pour la sortie des ministres PCF du gouvernement Mauroy quand il est devenu clair que Mitterrand renonçait à tous ses engagements progressistes. »
On sait surtout que Marchais a déterré le cadavre politique de Mitterrand la Francisque en escamotant son passé de collabo, afin de passer un accord électoraliste avec lui. On sait que c’est Marchais et son parti révisionniste qui ont pondu, et défendu bec et ongles, le « Programme Commun de Gouvernement », alors que le parti socialiste avait moins de 10% de voix en 68.
Ce sont les révisionnistes (avec l'appui des trostskystes) qui ont fait la promotion des socialos dans la classe ouvrière et dans leur électorat populaire.
Ce sont eux qui ont organisé la chasse aux sorcières contre les marxistes-léninistes et utilisé tous les moyens pour les faire taire, les accusant de "faire le jeu de la droite" parce qu'ils dénonçaient la trahison révisionniste.
Alors que les socialistes se sont cent fois trainés dans la boue de la gestion du capitalisme et dans ses aventures colonialistes, impérialistes et anti-communistes, c’est Marchais lui-même qui a fait de Mitterrand le champion de l’Union de la Gauche, abusant les travailleurs sur sa nature « progressiste ».
Que le parti révisionniste se soit fait lamentablement berner par Mitterrand n’est n'est finalement que la suite logique des exploits du triste sire G. Marchais.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 07-10-2007 à 10:04:43   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Xuan a écrit :

« un défenseur de la production industrielle et agricole nationales attaquée par les pouvoirs successifs.»
On reste en effet sans voix devant un tel héros révolutionnaire et prolétarien.


C'EST LE FAMEUX PRODUISONS FRANCAIS prononcé par le même marchais.

Mais qu’il y a t-il de surprenant à tout cela, et qui pouvait si laisser "tromper" (a part Jurquet)

Où ceux qui, il n'y a pas ci longtemps, à l'occasion d'un meeting de retrouvaille dites ML pour le non au référendum sur la constitution européenne, acceptaient de s'attabler avec ces représentants en France du Social chauvinisme, déployant en sus et aux yeux de tous à la tribune officielle l’étendart à trois bandes de l'ennemi de classe, sans que ne s’élève une protestation.
Ou ceux qui, ils n’y a pas si longtemps encore, tentaient des discussions pour faire entrer ces mêmes gens dans la grande famille du CNU. Tien justement, et bien que je n’ai pas à me mêler de leurs affaires de famille, juste par curiosité une question, ces sociaux chauvins seront-ils du voyage pour la réunion public du CNU commémorant octobre ? Parce que pour le coup, c’est la très grande Jeanne labourbe qui risquerait de se retourner dans sa tombe, bon c’est vrai que d’outre tombe, elle en a déjà vue bien d’autres.

A+

--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15909 messages postés
   Posté le 07-10-2007 à 12:09:05   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le b-a-ba de l'idéologie prolétarienne consiste à distinguer les amis et les ennemis, les communistes et les révisionnistes, les positions et les actes de J. Jurquet et ceux de G. Marchais.

En ce qui concerne le CNU, il est de sa responsabilité de choisir ses amis et ses ennemis également.
Mais il est de la notre de rappeler ce qui - à nos yeux - relève de l'esprit d'octobre 17 et ce qui relève du menchévisme et de la contre-révolution aujourd'hui.
Les récentes élections présidentielles et les prises de position des uns et des autres en sont un bon exemple.
Ce ne sont pas là les affaires de famille du CNU mais celles de l'ensemble des marxistes-léninistes.
Le meeting du CNU peut être une occasion de rappeler notre point de vue, et si nous rencontrons l'assentiment de certaines organisations, c'est tant mieux.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
CMC
Grand classique (ou très bavard)
171 messages postés
   Posté le 07-10-2007 à 17:05:02   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

mise au point


J'ai lu dans un post récent " qu'un étendard à trois bandes " était à la " tribune officielle " du meeting du 5 mai 2005 pour le NON au référendum sur la constitution européenne.
Je ne sais pas où l'auteur de ce message a trouvé cette invention, mais je peux affirmer ( et d'autres camarades de ce forum qui étaient présents ne me contrediront pas) que cette affirmation est inexacte.

Par ailleurs, concernant la réunion pour le 90 ème anniversaire de la Révolution d'Octobre, son contenu idéologique et politique a été défini clairement (voir documents sur ce forum ). A chacun de se positionner par rapport à ce contenu. Chaque action politique permet d'unir "tout ce qui peut être uni" et permet aussi d'observer les démarcations, de "séparer le bon grain de l'ivraie".
Mais pourquoi vouloir à priori et systématiquement mettre en avant ce qui divise ?


CMC
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 Page suivante
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Infos des orgas  PRCFNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum