Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  l'impérialisme, le Tiers Monde et la Chine 

 manœuvre d'encerclement de la Chine

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2Page précédente 
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
6821 messages postés
   Posté le 20-07-2016 à 01:16:17   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

effectivement,Duterte veut offrir un ministère au leader des communistes philippins http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20160517-philippines-main-tendue-dueterte-vers-le-parti-communiste

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10123 messages postés
   Posté le 21-07-2016 à 23:32:07   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Duterte est sans doute un peu écartelé

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10123 messages postés
   Posté le 21-07-2016 à 23:33:11   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Syrie réitère son soutien à la Chine concernant le litige en mer de Chine méridionale



2016-07-20 19:56:20 xinhua


Le ministère syrien des Affaires étrangères a renouvelé mercredi le soutien du gouvernement syrien à la position chinoise sur le litige en mer de Chine méridionale.
Dans un communiqué publié par l'agence de presse officielle SANA, le ministère a fait savoir que la Syrie soutient la souveraineté chinoise sur les territoires en mer de Chine méridionale en conformité avec le droit international.

"De par son engagement aux Chartes internationales et son envie de se tenir côte à côte avec ses amis, la Syrie souligne son soutien à la Chine et à sa souveraineté en mer de Chine méridionale" , a déclaré le ministère.

Il a ajouté que la résolution du litige dans cette région devait être menée par le biais de négociations et de consultations entre les pays concernés afin de parvenir à une solution qui puisse être acceptée par tous.

Plus tôt ce mois, un tribunal arbitral basé à La Haye a rejeté la revendication chinoise de ses droits économiques dans de vastes zones en mer de Chine méridionale, se prononçant en faveur des Philipines dans ce litige maritime.

La Chine a rejeté le verdict, en le qualifiant de nul et non avenu et de farce.

La Chine a récemment souligné que le seul moyen de résoudre ce différend est l'ouverture de négociations bilatérales et un dialogue amical, avertissant les Philippines qu'elle n'accepterait ni reconnaîtrait aucune décision du tribunal.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
6821 messages postés
   Posté le 22-07-2016 à 00:54:25   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Xuan a écrit :

Duterte est sans doute un peu écartelé


Turquie,Philippines,Taiwan,Japon,Corée du Sud;les chances sont grandes de voir des peuples opter pour le socialisme,des peuples assujettis par l impérialisme américain de surcroit.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10123 messages postés
   Posté le 03-07-2017 à 19:17:34   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Xi Jinping définit "la ligne rouge" sur le traitement des relations entre la partie continentale et Hong Kong


HONG KONG, 1er juillet (Xinhua) -- Le président chinois, Xi Jinping, a tracé samedi "la ligne rouge" en ce qui concerne le traitement des relations entre la partie continentale et Hong Kong, mettant en garde contre les tentatives de saper la souveraineté nationale ou de contester le pouvoir du gouvernement central.

" Toute tentative de saper la souveraineté et la sécurité nationales, de contester le pouvoir du gouvernement central et l'autorité de la Loi fondamentale de la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK) ou d'utiliser Hong Kong pour mener des activités d'infiltration et de sabotage contre la partie continentale serait commettre un acte franchissant la ligne rouge et est absolument inacceptable" , a-t-il souligné.

M. Xi s'est exprimé ainsi alors qu'il assistait à un rassemblement organisé à l'occasion du 20e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la patrie et de l'investiture du gouvernement du cinquième mandat de la RASHK.

La population de Hong Kong jouit de droits démocratiques et de libertés encore plus grands que durant toute autre période de son histoire, a-t-il indiqué.

"Les Hongkongais, actuellement propriétaires de leurs propres logements, gèrent les affaires locales dans le cadre de l'autonomie de la RASHK" , a-t-il indiqué.

Le président chinois a mis l'accent sur l'importance qu'il y a d'appréhender correctement les relations entre "un pays" et "deux systèmes".

Le concept d'"un pays, deux systèmes" a été développé, avant tout, pour réaliser et soutenir l'unité nationale, selon M. Xi.

"En traitant les affaires quotidiennes, nous devons être guidés par la conscience solide d' 'un pays', s'en tenir strictement au principe d''un pays', et traiter comme il se doit les relations entre la RASHK et le gouvernement central" , a-t-il déclaré.

D'autre part, M. Xi a indiqué que les "deux systèmes" devaient et avaient toutes les raisons de demeurer en harmonie et de se renforcer sur la base d'"un pays".

"Nous devons adhérer au principe d''un pays, deux systèmes' et respecter les différences des 'deux systèmes" , a-t-il poursuivi.

Le gouvernement central appliquera de manière inébranlable la politique d' "un pays, deux systèmes" et s'assurera de sa complète mise en oeuvre à Hong Kong sans aucune inflexion ou déformation.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10123 messages postés
   Posté le 22-01-2018 à 20:39:02   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les États-Unis ne prédominent plus en mer de Chine méridionale


Source: Global Times Publié: 2018/1/22 22:43:40

[traduction automatique Google]

Le secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis, a entamé son voyage dimanche en Indonésie et au Vietnam, deux grands pays de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est ( ASEAN ) qui s'intéressent vivement à la mer de Chine méridionale. Alors que les Etats-Unis considéraient la Chine et la Russie comme leurs rivaux dans la stratégie de sécurité nationale et que le Pentagone faisait de la compétition de grande puissance la principale cible de la sécurité nationale américaine, Mattis regarde la Chine et pourrait soulever des sujets liés à la Chine. de savoir si ses hôtes le veulent ou non.

La semaine dernière, le destroyer de missiles USS Hopper est entré dans les 12 miles nautiques de l'île de Huangyan dans la mer de Chine méridionale. Alors que les pays de l'ANASE préoccupés par la mer de Chine méridionale se sont récemment engagés dans une coopération avec la Chine, Washington tente apparemment de faire des vagues dans les eaux pour leur rappeler les conflits. La dernière opération navale américaine pourrait même être un échauffement pour la tournée de Mattis.

Si Washington veut intensifier sa compétition de grande puissance avec Pékin, la mer de Chine méridionale est l'un des meilleurs endroits. Les eaux larges peuvent donner plein jeu à la marine américaine. Et les différends maritimes peuvent être utilisés par les États-Unis pour vérifier la Chine. Par conséquent, le monde regarde de près comment Mattis va manipuler le problème de la mer de Chine méridionale pendant le voyage.

Mais les Américains ne peuvent pas être trop confiants sur le rôle des États-Unis dans ces eaux et ne devraient pas être trop optimistes quant à la mesure dans laquelle les pays de l'ASEAN vont se mettre en conformité avec la politique américaine.

La plupart des pays de l'ASEAN veulent renforcer la coopération économique et les relations amicales avec la Chine, et entretemps une présence américaine dans la région pour équilibrer le poids croissant de Pékin. En tant que région sous l'influence à la fois de Pékin et de Washington, ces nations espèrent maintenir leur indépendance stratégique et éviter de se heurter à l'un ou l'autre des deux pouvoirs ou d'y être soumis.

Si les pays de l'ASEAN se rangent du côté de la Chine ou des États-Unis, ils peuvent devenir des États vassaux et entrer en conflit avec l'autre, comme le montre le cas des Philippines dirigées par l'ancien président Benigno Aquino III. Singapour a étroitement pris ce chemin. Mais les deux pays ont finalement ajusté leur politique, car choisir leurs côtés ne sert pas leurs intérêts.

Depuis son entrée en fonction, le président américain Donald Trump a montré moins d'intérêt pour l'ASEAN que son prédécesseur. Beaucoup de pays de la région se sont alors rendu compte que Washington allait à l'encontre de leurs intérêts et était déterminé à trouver un équilibre entre la Chine et les États-Unis.

Alors que l'ASEAN et la Chine ont entamé des négociations sur un code de conduite en mer de Chine méridionale et que les différends se sont apaisés, un large consensus s'est dégagé sur le fait que la solidarité et la coopération régionales ne devraient pas être entravées par de tels différends.

Pour les pays de l'ASEAN, il est plus important d'éviter les conflits avec la Chine que d'obtenir de petites faveurs des États-Unis. Les temps sont révolus lorsque les États-Unis ont joué un rôle prédominant dans la mer de Chine méridionale. Si Washington insiste pour attiser les troubles dans la région, il deviendra un pirate solitaire avec seulement quelques compagnons de l'extérieur de la région.

La Chine a fait preuve de retenue contre les provocations américaines dans la mer de Chine méridionale, mais il y a des limites. Si les Etats-Unis n'arrêtent pas leurs provocations, la Chine militarisera les îles tôt ou tard. Alors Washington sera laissé sans options de contre-mesure et souffrira l'humiliation complète.

Nous espérons que lors de sa visite en Indonésie et au Vietnam, Mattis pourra maintenir une attitude réaliste et réagir rationnellement aux aspirations de la région à la paix et à la prospérité.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
6821 messages postés
   Posté le 22-01-2018 à 22:42:27   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

L Inde arme les séparatistes baloutches,qui mènent des attentats anti chinois au Pakistan et compromettent la base de Gwadar,que Pékin est en train de consolider.à la base,comme les Kurdes et les Albanais,les indépendantistes du Baloutchistan étaient des marxistes,soutenus par l Union Soviétique pour faire éclater le Pakistan,allie à l époque aux Usa,quand ceux ci livraient des armes au commandant Massoud en Afghanistan.


Edité le 22-01-2018 à 22:43:09 par marquetalia




--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10123 messages postés
   Posté le 19-03-2018 à 00:17:43   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine dépose des représentations auprès des Etats-Unis à propos du Taiwan Travel Act



BEIJING, 18 mars (Xinhua) -- La Chine a déposé des représentations solennelles auprès des Etats-Unis à propos d'un projet de loi concernant Taiwan, a déclaré ce week-end Lu Kang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Le président américain, Donald Trump, a signé vendredi ce projet de loi encourageant les visites à tous les niveaux entre les Etats-Unis et la région chinoise de Taiwan.

"Nous nous opposons fermement à la signature par la partie américaine du Taiwan Travel Act" , a expliqué M. Lu.
"Comme cela a été souligné à plusieurs reprises par la Chine, les articles pertinents de la loi, bien que juridiquement non contraignants, violent gravement le principe d'une seule Chine et les trois communiqués conjoints sino-américains" , a-t-il indiqué.
Le Taiwan Travel Act envoie de très mauvais signaux aux forces séparatistes "pro-indépendance" à Taiwan, a estimé le porte-parole, notant que la Chine s'y opposait fermement.

"Nous exhortons la partie américaine à corriger ses fautes, à cesser de tisser des liens officiels avec Taiwan ou d'améliorer ses relations actuelles avec Taiwan de quelque manière substantielle que ce soit et à traiter les questions liées à Taiwan de façon appropriée et prudente afin d'éviter de nuire gravement aux relations sino-américaines, ainsi qu'à la paix et à la stabilité à travers le détroit de Taiwan" , a-t-il ajouté.

"Taiwan fait partie de la Chine, et les questions concernant Taiwan relèvent entièrement des affaires intérieures de la Chine" , a déclaré Wu Qian, porte-parole du ministère de la Défense nationale.

M. Wu a souligné que ce projet de loi représentait une ingérence dans les affaires intérieures de la Chine et avait porté atteinte à l'environnement pour le développement des relations entre les armées des deux pays.
"La Chine exhorte les Etats-Unis à tenir leurs promesses, à rectifier leurs torts, à s'abstenir d'appliquer les articles pertinents de la loi et à arrêter d'oeuvrer en faveur de contacts officiels et de liens militaires avec Taiwan ou de ventes d'armes à l'île, afin d'éviter de gravement nuire aux relations sino-américaines, aux liens entre les armées des deux pays, ainsi qu'à la paix et à la stabilité entre les deux rives du détroit de Taiwan" , a-t-il noté.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10123 messages postés
   Posté le 20-03-2018 à 22:54:06   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

M. Xi fait le voeu de sauvegarder l'intégrité territoriale, et prévient les séparatistes



Par Li Ruohan Source: Global Times Publié le: 2018/3/20 20:48:39


L'alerte arrive à point nommé alors que les forces hostiles sont en hausse: analyse

Le président chinois Xi Jinping s'est engagé à protéger l'intégrité territoriale de la Chine et a adressé un avertissement sévère à ceux qui tenteraient de diviser le pays, lors de son discours prononcé mardi à la clôture du Congrès national du peuple (CNP).

Les remarques de Xi, que les analystes disent être évidemment fermes, sont un signal fort aux forces antagonistes à l'intérieur et à l'extérieur du pays.
Toutes les actions ou astuces pour diviser la Chine sont vouées à l'échec et sont sûres de rencontrer la condamnation du peuple et seraient punies par l'histoire, a déclaré M. Xi lors de la réunion de clôture de la première session de la 13ème APN.
Il a dit que le peuple chinois avait la résolution, la confiance et la capacité de vaincre les tentatives sécessionnistes sous quelque forme que ce soit. "Le peuple chinois partage une croyance commune selon laquelle il n'est jamais permis et il est absolument impossible de séparer un pouce du territoire de notre grand pays de la Chine" , a ajouté M. Xi.

Les remarques ont reçu une réponse chaleureuse des législateurs nationaux avec des applaudissements prolongés. Un certain nombre d'entre eux ont déclaré au Global Times qu'ils se sentaient assurés et motivés, en particulier face à l'augmentation des menaces domestiques et étrangères.
"Il ne peut être plus clair que ces remarques envoient un signal fort aux" forces pro-indépendantistes "de Taiwan, de Hong Kong, du Xinjiang et du Tibet" , a déclaré Chui Sai-peng, membre de l'Assemblée législative de la Région administrative spéciale de Macao.
"Les remarques sévères du président à une occasion aussi importante sont une ferme déclaration de la volonté de la Chine de préserver l'intégrité territoriale, surtout quand les menaces intérieures et étrangères bouillonnent" , a déclaré Xu Guangyu, conseiller général à la retraite de Chine. , a déclaré au Global Times mardi.

Les remarques de Xi, qui est également président de la Commission militaire centrale (CMC) de Chine, étaient un "ordre de mobilisation" de l'armée, a dit Xu.
"Les militaires doivent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour lutter contre les mouvements séparatistes et sauvegarder l'intégrité territoriale, ce qui est un appel urgent et pratique dans les circonstances actuelles" , a déclaré Xu.

Dans son discours lors de la réunion de clôture de l'APN, M. Xi a souligné que le développement de la Chine ne constitue une menace pour aucun autre pays.
"La Chine ne cherchera jamais l'hégémonie ni ne s'engagera dans l'expansion" , a-t-il déclaré. "Seuls ceux qui sont habitués à menacer les autres voient tout le monde comme une menace."
"Le souhait sincère du peuple chinois et son action concrète pour contribuer à la paix et au développement de l'humanité ne doivent pas être mal interprétés et ne doivent pas être déformés" , a dit M. Xi.


Les députés assistent à la réunion de clôture de la première session du 13ème Congrès national du peuple au Grand Palais du Peuple à Beijing mardi. Photo: IC

L'ingérence des Etats-Unis

L'avertissement du président est opportun et nécessaire en particulier lorsque des forces hostiles étrangères tentent de se déplacer, a déclaré le vice-président du CNP Wang Wei, professeur à l'Académie chinoise des sciences sociales, après la réunion.
Le dernier geste que la Chine considère comme provocateur est la loi américaine sur les voyages à Taiwan, qui encourage les visites entre les États-Unis et la Chine à tous les niveaux.
Après l'arrivée au pouvoir du Parti démocrate progressiste taïwanais en 2016, les forces de «l'indépendance de Taïwan» ont été de plus en plus actives, comme l'ont fait les experts américains, ajoutant que le dernier mouvement américain a mis les relations entre les deux rives sur une scène dangereuse.
Taïwan utilise la législation provocatrice pour tester la possibilité de nouvelles actions, et les interactions ultérieures entre les Etats-Unis et l'île, telles que les contacts atteignant les niveaux diplomatique ou de défense, devraient être surveillées de près, a dit Xu.
"Si les Etats-Unis osent franchir la ligne rouge, la Chine lancera des contre-mesures complètes, y compris des mesures diplomatiques, économiques et de sécurité, pour faire payer aux Etats-Unis un prix qui nuira" , a déclaré Xu au Global Times.
Bien que la politique de réunification pacifique de Taïwan ne changera pas, les voix qui préconisent des mesures militaires de la part du public et des universitaires augmentent, et la partie continentale prend des mesures non pacifiques lorsqu'une crise survient dans l'île.

Lü Cuncheng, chercheur à l'Institut des études taiwanaises de l'Académie chinoise des sciences sociales.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1 - 2Page précédente 
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  l'impérialisme, le Tiers Monde et la Chine  manœuvre d'encerclement de la ChineNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum