Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Divers  lectures 

 Pourquoi Soral séduit

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2Page précédente 
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2001 messages postés
   Posté le 02-01-2018 à 08:02:19   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Voilà comme annoncé la suite de mon compte-rendu du Livre de Michel Collon.

2-Le ton général du tome 1

Compte tenu du titre et du sujet, on pourrait s’attendre à de l’agressivité, des insultes, de la violence verbale. Michel Collon ne tombe pas dans le panneau de la provocation, des injures etc. ce qui aurait sur le fond nui à sa démonstration.
Bien au contraire, le ton de l’auteur n’est pas agressif, il permet d’analyser, de comparer, de vérifier les propos, les idées, les incohérences, les affirmations fausses qui se cachent principalement dans les écrits de Soral et notamment dans « Comprendre l’Empire » et accessoirement dans « Abécédaire de la bêtise ambiante » ou bien « Jusqu’où va-t-on descendre ? ».

3-A qui s’adresse le tome 1

Ce tome 1 s’adresse largement aux admirateurs ou aux critiques des idées de Soral, mais aussi indirectement à la mouvance progressiste, aux anticapitalistes etc.

4-le contenu et la pédagogie du livre

La table des matières indique :

Introduction ...................... 11

Economie et finance : les 7 contradictions d’Alain Soral

1. Où se trouve la plus grande fortune du monde ? ................ 33

2. Tout est de la faute des banques ? .................. 39

3. Qui est responsable de la crise ? ...................... 79

4. Y a-t-il un bon et un mauvais colonialisme ?........... 131

5. La guerre : complot ou conséquence de la crise ? ........ 205

6. Sur quelles classes sociales pouvons-nous compter ? ...... 321

7. Est-il possible de résister ? ................................... 411

Conclusion : notre choix sera décisif ..........................499

Tout au long de ce tome 1, Michel Collon se fait le plus pédagogique possible (et certaines piqûres de rappel concernant la réalité de l’impérialisme français par exemple ne fait pas de mal à lire). Le livre aborde des questions philosophiques, historiques, économiques sur la base des problématiques actuelles du monde multipolaire d’aujourd’hui.
Il montre clairement où mène les impasses de Soral, et en quoi celui-ci reproduit certaines idées fausses du système et finalement le cautionne.

Certains antifascistes et progressistes ont été largement abusés par toute une propagande insidieuse et mensongère sur le soi-disant confusionnisme de Michel Collon vis-à-vis des « rouges-bruns » des « conspis » etc.
Le livre « Pourquoi Soral séduit » montre magistralement que les affabulations grotesques contre Michel Collon, ne tiennent pas quand on prend un minimum de temps pour se renseigner.

Ce tome 1 est en fait une mise en bouche, une introduction. La page 5 annonce « Pourquoi Soral séduit - Tome 1 – Economie et finance : les 7 contradictions d’Alain Soral »

A la page 509, l’auteur précise « Dans le tome 2, nous analyserons ses positions sur l’immigration, le racisme, Israël, les juifs, les divers types de complots auxquels Soral semble croire. Et aussi la question du FN. Il s’agira de répondre aux questions qui suivent : » Michel Collon indique une liste de 10 questions qu’il précisent dans le chapitre : Conclusion Notre choix sera décisif. En voici la liste :
1 – Jean-Marie Le Pen
2- Front National
3- Racisme anti-arabe
4- Israël et Marine Le Pen
5- Israël et les juifs
6- Super-complotisme
7- Francs-maçons
8- Femmes
9- Un racisme de type nazi ?
10- Hitler

L’ensemble de l’ouvrage (tome 1) est très pédagogique, instructif et didactique. Ses analyses de l’évolution et de la situation internationale (le rôle de la Chine, les BRICS…) sont cohérentes et justes. Il faut également signaler, les critiques contre le colonialisme en général et celles contre l’impérialisme français en particulier.
Pour certaines réponses et analyses historiques, Michel Collon a demander des éléments à des personnes spécialisées, comme par exemples Annie Lacroix-Riz ou Jacques Pauwels…
Michel Collon aborde également certains points d’analyses relevant du que faire ?, de quelles solutions, quelles alternatives. Certains de ces points m’ont parus assez légers, au sens où il cite par exemple trois fois l’autogestion positivement ou la référence à la gauche (n’oublions pas que Collon est belge et que certains aspects de l’histoire de la gauche en France sont assez différents de la Belgique, même s’il y a des aspects communs).
Michel Collon met en avant par exemple la réduction massive du temps de travail, l’implication des citoyens dans la bataille des médias et de l’info. Mais la question centrale de l’Etat et du nécessaire bouleversement révolutionnaire (pas plus que la question du Parti) n’apparaissent pas dans le tome 1.
Certes, le contenu du livre précisément sur ces poins là, entérine un choix (celui de l’auteur qui semble ne plus s’impliquer dans une démarche de type léniniste) et de celui d’une partie de son lectorat qui n’est plus et n’est pas influencé par les débats du mouvement communiste des années 60-70-80-90. Dans le tome 1, il est significatif que Michel Collon évoque son passé de journaliste à Solidaire, sans préciser qu’il s’agissait du journal du PTB –Parti du Travail de Belgique- et que lui-même vient du courant marxiste-léniniste.

J'attend avec impatience le tome 2

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10118 messages postés
   Posté le 02-01-2018 à 14:01:38   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Soral renvoie une image de "rebelle" comme tu dis. Comme les jeunes n'ont plus aucun repère ils s'accrochent à ce qui flotte. Dommage que Michel Collon prenne ces distances parce que la lutte contre le fascisme sans parti communiste est une voie sans issue.
Comment combattre Soral et ne rien proposer qui tienne la route à la place ?


Edité le 02-01-2018 à 14:06:54 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
6816 messages postés
   Posté le 02-01-2018 à 20:05:51   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Il ne faut pas laisser à Soral le monopole de la critique de la sociale démocratie,pilier de la domination de la bourgeoisie en France aussi bien qu en Allemagne -sachant que l on peut agir dans la lutte des classes dans ces deux pays.

--------------------
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2001 messages postés
   Posté le 03-01-2018 à 16:52:28   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

marquetalia a écrit :

Il ne faut pas laisser à Soral le monopole de la critique de la sociale démocratie,pilier de la domination de la bourgeoisie en France aussi bien qu en Allemagne -sachant que l on peut agir dans la lutte des classes dans ces deux pays.


Pose-toi la question : qu'est-ce que tu fais concrètement....

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Haut de pagePages : 1 - 2Page précédente 
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Divers  lectures  Pourquoi Soral séduitNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum