Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Infos des orgas 

 Pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2185 messages postés
   Posté le 01-10-2006 à 16:25:30   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Soutenons la résistance des peuples du Moyen-Orient !
Liberté pour Georges Ibrahim Abdallah !

AU LIBAN, la nouvelle agression criminelle israélienne vient de détruire

une grande partie du pays et de tuer des milliers d’habitants. Cependant, la tentative sioniste de provoquer une guerre civile et la division du pays a jusqu’à présent été mise en échec par le soutien populaire à la
résistance armée : non seulement celle-ci n’a pas été anéantie par les forces sionistes, mais pour la première fois dans cette région, elle les a repoussées en leur infligeant de lourdes pertes.
EN IRAK, les États-Unis et leurs alliés ont mené deux guerres totales,
ils ont détruit un pays et massacré son peuple, victime durant des années d’un embargo meurtrier. Responsables du chaos actuel, les occupants n’hésitent pas à susciter la guerre civile dans ce pays, sans parvenir à anéantir la guérilla qui les frappe jour après jour.
EN PALESTINE, le sionisme perpétue sa politique coloniale expansionniste.

L’État sioniste d’Israël poursuit le nettoyage ethnique des
Palestiniens dont il occupe la terre, il poursuit la destruction de la société palestinienne, la casse systématique de ses infrastructures. Cependant, malgré le mur de l’apartheid, les massacres de Gaza et les assassinats de militants, malgré les punitions collectives et les milliers d’emprisonnements arbitraires, malgré l’incroyable pression
internationale l’incitant à la capitulation, la résistance multiforme de tout un peuple démontre qu’il ne renonce pas à ses droits nationaux légitimes.
Du Liban à l’Afghanistan, le plan « Grand Moyen-Orient » vise à
renforcer la domination de l’impérialisme étatsunien sur toute la région. Cette politique est à l’origine des menaces contre la Syrie ou l’Iran, elle est à l’origine des guerres d’agression subies depuis des années par les peuples arabes.

Mais la résistance de ces peuples met en échec le terrorisme
impérialiste.
Les grandes puissances qui soutiennent et protègent l’entité sioniste
(France et États-Unis en tête) ont fait voter par le Conseil de
sécurité de l’ONU la résolution 1701 qui - après la résolution 1559 - met en demeure le gouvernement libanais de neutraliser la résistance. De son côté, Israël pourra continuer ses attaques - sous le prétexte habituel de son « droit à se défendre » - et maintiendra son occupation d’une partie du territoire libanais. L’envoi de troupes au Liban, sous commandement militaire français, dans le cadre de la Finul, n’est que le prolongement d’une politique impérialiste et sioniste dans la région. Il doit être combattu sans concessions ni ambiguïtés : Troupes françaises hors du Liban ! DES MILLIERS DE PRISONNIERS, dont de jeunes enfants, croupissent dans les geôles sionistes : des résistants à l’occupation, enlevés par les bandes armées d’Israël, mis au secret parfois depuis plus de trente ans et détenus arbitrairement. Ce sont des otages de la politique de terreur israélienne.

Parmi les combattants antisionistes prisonniers, l’un d’entre eux nous
concerne directement :
GEORGES IBRAHIM ABDALLAH, COMMUNISTE LIBANAIS, DÉTENU EN FRANCE DEPUIS 23 ANS
Georges Ibrahim Abdallah est membre des Fractions armées révolutionnaires

libanaises (FARL). Son organisation riposta en 1982 à l’invasion
sioniste du Liban en exécutant en France Barsimantov, responsable du Mossad, et Ray, attaché militaire US et responsable de l’OTAN en Europe. Georges Abdallah a été condamné en 1987 par un tribunal spécial à la prison à perpétuité avec une peine de sûreté de 15 ans, bien que sa participation directe n’ait jamais été établie. Le procès de Georges Abdallah fut le résultat d’une manipulation des services secrets français et d’une campagne de désinformation visant à faire l’amalgame entre les FARL et une série d’attentats aveugles commis entre 1986 et 1987. Georges Abdallah est en même temps victime des pressions sionistes et étatsuniennes sur la France.
Ainsi, Reagan lui-même aborda le sujet lors d'une rencontre avec Mitterrand.
Aujourd’hui, Georges Abdallah continue à subir, comme d’autres
prisonniers politiques révolutionnaires emprisonnés en France, la vengeance d’État, alors que selon le droit français il aurait pu être libéré depuis 1999 par un simple arrêté administratif du ministère de la Justice. La juridiction régionale de Pau autorisa d’ailleurs sa libération en novembre 2003 à la condition qu’il quitte la France. Mais sur ordre du ministre de la Justice, Dominique Perben, le procureur général fit appel et le maintien en prison de Georges Abdallah fut ordonné. Dans la situation actuelle, son maintien en détention apparaît encore plus clairement comme une complicité du gouvernement français avec l’État sioniste.
Le combat pour la libération de Georges Abdallah est de la responsabilité collective de tous ceux qui se revendiquent du camp de la révolution et de la liberté des peuples : communistes, anti-impérialistes, anticolonialistes, antisionistes.

Vendredi 6 octobre 2006, 19 h
MEETING
Pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah

Militant communiste arabe détenu en France depuis 23 ans
Et pour la libération de tous les prisonniers palestiniens et arabes
détenus dans les geôles sionistes

Bourse du Travail de Saint-Denis
(9-11 rue Génin, métro : Porte de Paris)

Avec Henri Alleg, Georges Labica, Serge Quadruppani, Sourani Ghazi (membre du Bureau Politique du FPLP), Buthania Khoury (réalisatrice palestinienne du documentaire « Femmes en lutte ») et d’un représentant d’une organisation palestinienne de prisonniers « Nadi Al Assir »De Beyrouth : des interventions du mouvement syndical libanais dont Kastro Abdullah (secrétaire général de la FENASOL)

Organisé par le Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah

Avec la participation du Collectif de soutien à la résistance des peuples
du Moyen Orient contre le l’impérialisme et le sionisme

Premiers signataires : Nanterre Palestine, Groupe CRI (communiste
révolutionnaire internationaliste), St Ouen Palestine, Enfants de
Palestine, Association des Palestiniens en France, Comité palestinien pour le droit au retour (section France), Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah, Mouvement Justice pour la Palestine, Secours Rouge, Parti communiste Maoïste de France, Revolutionary Proletariat International, ISM France, Niort pour la Palestine, SolidarP, Convergence des causes, Socialismo o Barbarie, comité de lutte contre la barbarie et l'arbitraire, Fédération Syndicale Etudiante Paris I/IV, Camp Anti-Impérialiste, Association Culturelle des Travailleurs Immigrés de Turquie (ACTIT)
Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah
c/o LPJ, 58 rue Gay-Lussac, 75005 Paris - :
liberonsgeorges@no-log.org


--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Jameul
pas de justice pas de paix
Grand classique (ou très bavard)
714 messages postés
   Posté le 01-10-2006 à 18:47:36   Voir le profil de Jameul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jameul   

petite précisions utile : les communistes libanais (et noramment le PCL) se sont toujours refusés à faire des attentats visant des civiles ou même des attentats suicides contre des militaires
armenak
oser lutter oser vaincre
Grand classique (ou très bavard)
armenak
295 messages postés
   Posté le 02-10-2006 à 18:29:46   Voir le profil de armenak (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à armenak   

c'est pas vrai Jameul, tu fuies la réalité, la résistance nationale dirigée par le PCL a commis des dizaines d'actions suicides contre les soldats sionistes et contre leurs supplétifs de l'ALS dans les années 80, plus que le Hezbollah et Amal réunis.
D'ailleurs, dans ses mémoires Soha Bechara est très claire là-dessus.
Armenak
armenak
oser lutter oser vaincre
Grand classique (ou très bavard)
armenak
295 messages postés
   Posté le 02-10-2006 à 18:42:59   Voir le profil de armenak (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à armenak   

"Entre 1982 et 1986, le Hezbollah orchestra une vaste campagne
d’attentats-suicides visant des cibles américaines, françaises et
israéliennes. Quarante-et-un terroristes en tout participèrent à ces
attaques, dont le tristement célèbre attentat à la bombe de 1983 contre les casernes de Marines à Beyrouth.
Les collègues qui m’ont aidé à faire les recherches pour mon livre, qui
passe en revue la totalité des 462 attentats-suicides de l’histoire
mondiale ont fouillé les archives libanaises à la recherche de vidéos de martyrs, de photos, de témoignages et de biographies de kamikazes du Hezbollah. Sur un total de 41, nous avons réussi à retrouver les noms, les lieux de naissance et d’autres détails biographiques de 38 d’entre eux.
Nous avons été sidérés de découvrir que seuls 8 étaient des
fondamentalistes de l’Islam ; 27 étaient issus d’organisations politiques comme le Parti Communiste Libanais et l’Union Socialiste Arabe
, trois étaient des chrétiens, dont une enseignante du second degré titulaire d’un diplôme universitaire. Tous étaient nés au Liban.
Le fil conducteur qui relie les auteurs de ces attentats, ainsi que leurs
successeurs actuels, n’est pas l’idéologie religieuse ou politique, mais
simplement l’engagement dans la résistance à une occupation étrangère."
R.Pape in The Guardian
Jameul
pas de justice pas de paix
Grand classique (ou très bavard)
714 messages postés
   Posté le 02-10-2006 à 18:46:28   Voir le profil de Jameul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jameul   

dans son livre "résistante" ?

je ne sais pas j'étais trop jeune pour m'en rappeler... mais ma mère m'a toujours dit que ça faisait la grosse diférence entre le PCL et le Hezbollah dans la manière de lutter sur le terrain

y a eu des "attentats" mais ils n'étaient pas "suicides" c'est ce qu'on m a toujours dit...

j'suis également allé à une conférence (pendant l invasion sioniste de cette été) où Bechara intervenait et où elle evoquait les "durs combats entre les communistes et les sionistes" elle évoquait une guerre "de maquis" mais pas le moindre attentat suicide...

je vais encore posé la question à ma mère mais je suis quasiement sûr de ce point... il y a eu des attetats à la bombe etc... mais je suis quasi sûr qu'ils n'étaient pas suicide

(enfin c'est pas le plus important non plus mais je vais quand même re-vérifier)
bakou
Jeune Communiste
bakou
109 messages postés
   Posté le 03-10-2006 à 10:18:05   Voir le profil de bakou (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à bakou   

Solidarité avec les prisonniers politiques communistes de tous les pays !
Solidaritat !
Jameul
pas de justice pas de paix
Grand classique (ou très bavard)
714 messages postés
   Posté le 03-10-2006 à 10:32:32   Voir le profil de Jameul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jameul   

j'ai redemandé à ma mère à propos des attentats-suicides : et elle m'a reconfirmé que le PCL n'en faisait pas.

c'est vrai par contre (comme si le fait que je lui redemande en lui disant "t'es sure ?"la rendait plus prudente) elle a rajouté "à ma connaissance"...

en faite pour etre precis voilà ce qu'elle m'a dit : - les communistes faisaient des opérations et des attentats (contre l'armée israélienne ou l'ALS) mais ils comptaient toujours en réchapper... quand je lui ai expliqué pourquoi je lui demandais ça (parce qu'on m avait dit que les communistes faisaient également des attentats suicides) elle a rajouté que peut etre que certains s'étaient suicidés car ils allaient se faier prendre mais qu'ils ne partaient toujours avec l'espoir d'y revenir

il faut dire également que le PCL a toujours laissé filtré que peu d'info sur ses opérations ce qui est tout à fait normal vu le nombre d'espions israéliens infiltrés.
par exemple j'ai un cousin qui est mort lors d'une opération ... il s'est fait capturé lui et un autre... seulement la fille qui les accompagnait a pu s'échapper et le PC n'a rien laissé filtré ils l'ont interrogé pendant des jours et on l'a jamais revu cette fille meme ma tante ne sait pas comment son fils est mort exactement !! (probablement torturé)

les consignes s'étaient : si vous etes sur de vous faire prendre mieux vaut mourrir que de risquer de donner des infos aux israeliens.


(si tu vas à Kfarouman pres de Nabatieh tu porras voire sa tombe et celle de celui qui s'est fait prendre avec lui flanqué du drapeau communiste... dans le meme cimetière y a aussi la tombe de mon père)
armenak
oser lutter oser vaincre
Grand classique (ou très bavard)
armenak
295 messages postés
   Posté le 03-10-2006 à 14:05:50   Voir le profil de armenak (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à armenak   

tu as bien fait de demander à ta mère, car ce qu'elle t'a dit est très sage et profondément juste.
je ne pense pas qu'on puisse aller plus loin que Saïda, FINUL et mines anti-personnelles oblige.
Armenak
Jameul
pas de justice pas de paix
Grand classique (ou très bavard)
714 messages postés
   Posté le 03-10-2006 à 15:00:12   Voir le profil de Jameul (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jameul   

mais alors je comprends pas :
elle dit juste ou non?
attentat suicide ou quand l'attentat était manqué parfois suicide du soldat ?


désolé pour toi tu vas pas pouvoir aller dans mon bled !

si jamais au nort de Saida y a un village du nom de Rmaileh (qqch comme ca ) qui était le "village communiste"... enfin c'est là que les membres du parti communistes (donc mon père et ma "petite famille" aussi) se sont retirés..

il a été bombardé le plus violemment le 26 décembre 1989 à la suite des combats entre communistes et israéliens.

si ça jamais ça t'intéresse et que tu as le temps
armenak
oser lutter oser vaincre
Grand classique (ou très bavard)
armenak
295 messages postés
   Posté le 03-10-2006 à 17:41:50   Voir le profil de armenak (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à armenak   

Jameul a écrit :

mais alors je comprends pas :
elle dit juste ou non?
attentat suicide ou quand l'attentat était manqué parfois suicide du soldat ?


Elle dit juste quand elle dit que la règle n'était pas de commettre des attentats suicides (type voiture piégée lancée contre des soldats sionistes ou des supplétifs de l'ALS) mais certains cas ont eu lieu et Soha Béchara en parle dans son livre.
Elle dit juste quand le PCL préconisait le martyr de ses militants au cas où ils seraient pris par l'ennemi, et là encore Soha Béchara explique qu'elle même s'y était préparée lors de l'attentat contre le chef de l'ALS.
Armenak
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Infos des orgas  Pour la libération de Georges Ibrahim AbdallahNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum