Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 19 Octobre à Pau

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
CMC
Grand classique (ou très bavard)
171 messages postés
   Posté le 25-10-2010 à 02:18:45   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

LE ROCML et LA JCML DANS LA LUTTE DE CLASSE


récit d'un camarade
Le mardi 19 octobre, s'est déroulée sur la ville de Pau la démonstration dans sa plus belle forme, de la lutte de classe. Dans un premier temps les militants JCML et ROC-ml de Pau ont défilés dans le cortège des jeunes étudiants qui avaient bloqués la fac de Pau la veille. Apres avoir rejoint le cortège de l'intersyndicale (25 000 personnes soit 3 000 de plus que la semaine précédente), nous nous rangeons dans un premier temps dans le cortège jeune constitué des étudiants et lycéens. Chants révolutionnaires, agitation politique et propagande ont été la base de notre action dans le cortège jeune. Puis nous rejoignons les travailleurs de la CGT Bâtiment et de CGT Total de Lacq qui avaient comme nous le savions, prévu de une action spectaculaire.

Se détachant du cortège de l'intersyndicale nous nous regroupons devant les bureaux du MEDEF. Jets de peintures, explosions, chants, les ouvriers ont exprimés leur colère et les murs du MEDEF s'en souviendront comme les deux CRS présents, qui se sont trouvés bien seuls... surtout après quelques projectiles de peintures. Les ouvriers ont ensuite rejoint le cortège de l'intersyndicale. Après la manifestation Les camarades ont continué à des échanger avec les camarades ouvriers sur les luttes syndicales du bassin industriel de Lacq puis un camarade ouvrier a prit la parole à l'assemblée générale des étudiants. l'intervention a été accueillie par des vagues d'applaudissements. Le récit sur la situation des travailleurs et leurs conditions de travail, les difficultés du quotidien mais aussi ses luttes ont beaucoup ému et touché les quelques 1000 étudiants présents. Le rapport de classe était posé, la tache de mettre en place la solidarité entre les travailleurs et les étudiants a fait un premier pas. Un camarade du ROC-ml/JCML est intervenu sur de la nécessité aux classes laborieuses et a leurs enfants présents dans la faculté de lutter ensemble pour les intérêts des prolétaires et non des profiteurs du système. Notre camarade a finit par mettre sur la table le rapport de classe et la solidarité ouvriers/étudiants. Ces deux interventions ont été ponctuées de salves d'applaudissements. Ovation générale lorsque notre camarade a conclu son discours. Nous avons ensuite voté le blocage de la faculté de Pau. Nous avons raccompagné notre camarade ouvrier et chaleureusement remercié. Dès demain lui et ses camarades de leurs usines du complexe pétrochimique de Lacq (des milliers d'ouvriers sur tout le complexe chimique) votent pour le blocage de l'usine Total de Lacq, avec en plus des modalités d'action radicales. Le ROC-ml de Pau est parti prenante dans cette grève, car aujourd'hui la classe ouvrière a reprit ce qu'elle avait perdu depuis longtemps : sa parole. Les grèves sur le Béarn, n'ont jamais réussi a étrangler autant le patronat. Aujourd'hui c'est la grande majorité des ouvriers qui se révolte. Débordant les réformistes et les traitres, les ouvriers indépendamment prennent les décisions de leur luttes, de leurs revendications. Ils démontrent aujourd'hui qu'ils savent penser, agir, et décider pour eux mêmes! Ils ont décidés de bloquer la production ainsi que le transport de marchandises sur le complexe. Quand les ouvriers, unis, se mettent en branlent, c'est toute l'économie qui est paralysée et c'est tout un système qui est acculé. La classe ouvrière nous prouve sa capacité à pouvoir diriger, elle est la seule a savoir produire, a faire marcher les transports, bousculant les préjugés qui la font passer pour des couches ignorantes, inutiles, en voie de disparition mais elle fait comprendre aujourd'hui sa puissance et prend conscience de sa propre force. Elle comprend a travers la lutte de classes que c'est la bourgeoisie qui est finalement inutile... et que seul le prolétariat en tant que classe peut conduire l'humanité à son émancipation et son épanouissement car aujourd'hui c'est dans la "solidarité de tous les ouvriers" comme il était chanté devant le MEDEF ce matin du 19 octobre que la classe ouvrière béarnaise a retrouvé sa combativité dans la lutte de classes, a retrouvé son unité dans le combat, a retrouvé sa conscience dans la confrontation des intérêts et dans la solidarité de la jeunesse populaire et futurs travailleurs avec les travailleurs en lutte !


VIVE NOTRE LUTTE DE CLASSES POUR NOS INTERETS!
CONTRE LA MISERE ET LA DICTATURE DES CAPITALISTES:
REVOLUTION ET SOCIALISME!
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 25-10-2010 à 10:11:57   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

C'est cool! En décors de l’aspect très anecdotique de l’affaire (on se glorifie avec ce que l’on peut) cela prouve simplement, que certains ont encore capacités provisoire à tromper, dans un cercle très restreint de travailleurs plus remonter que les autres, des ouvriers bien décidés à en découdre et que la colère, le propos pseudo révolutionnaire démago, aveugle encore. Mettons cela au compte d’une micro avancée de « victoire » du néo-révisionnisme sur le révisionnisme.

Parce que CMC, sur la ligne de la question des retraites, donc de la formulation des revendications économiques du prolétariat, la simple formulation de la demande du retrait de la réforme ce ne peut être la revendication de notre classe, des travailleurs les plus pauvres, comme nous nous en sommes déjà expliqués ici.

Vous tenter de revenir dans le débat CMC ? Rester préalablement averti, qu’ici nous ne sommes pas a Pau où l'on peut abuser les camarades ouvriers, ils sont plus vigilants. Et puis sachez qu’il continu d’être malvenu d’entretenir les divisions artificielles sur la question des relations difficiles entre « maoïstes » et « enveristes » sur l’essentiel du contenu révolutionnaire de la démarche à avoir pour unifier l’avant-garde ouvrière dans une seule organisation, les camarades ouvriers que l’on pourrais supposer appartenir à ces différentes tendances développent un point de vue, si pas identique dans les moindres détails, au moins similaire.

De plus il ferait autrement plus sérieux de nous donner votre avis sur l’attitude d’un des votre ici, je veux parler de l’intervenant Blaki (exclu depuis de ce forum) qui n’a eu de cesse de traîner dans la boue sur son blog , et ce forum, et les camarades ouvriers qui l’animent.

Parce que, soit il agissait en éclaireur de votre organisation, ou en électron libre, et quelque soit le cas cela vous oblige et vous obligeait déjà au moment des faits à un minimum d’explications; soit ce n’était pas le cas et obligatoirement votre désolidarisation de ses propos et de sa conduite s’impose à vous avant de pouvoir être pris un minimum au sérieux...


Et maintenant, si vous alliez plutôt répondre ici aux interrogations du sujet sur la jeunesse communiste! parce que je suppose que vous devez être, sauf à me m’éprendre, un des idéologues concernés.

Pour terminez vous concluez votre papier comme ceci:

VIVE NOTRE LUTTE DE CLASSES POUR NOS INTÉRÊTS!

C'est effectivement bien de cela qu'il s'agit dans mon propos, vous concernant reste à définir la classe à laquelle vous appartenez


Edité le 25-10-2010 à 10:24:55 par gorki


Komintern
C'est la lutte finale
Grand classique (ou très bavard)
Komintern
501 messages postés
   Posté le 25-10-2010 à 12:15:06   Voir le profil de Komintern (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Komintern   

On ne peut plus d'accord mon camarade Gorki.
Moi ce texte me donne l'impression d'avoir été écrit par des gens à la remorque d'un mouvement dont ils ne font pas parti...
Une indication?
Le fait de défiler avec la jeunesse étudiante pour y faire de la propagande n'est pas neutre d'un point de vue de classe...

Un peu d'honnêteté monsieur cmc et dites le clairement, vos quelques militants qui ne sont liés ni de près ni de loin à la classe ouvrière(exeption faite de deux personnes...) ont gentiment rejoint une action organisée par les directions syndicales locales comme ça se fait partout en france.
Quand au 1000 étudiants en AG ils ont été "émus" des souffrances quotidiennes des ouvriers...
Quelle noblesse d'âme...
Du coup on peut en conclure que le destin de ces étudiants (du moins dans leur tête) est d'atteindre une position sociale qui les prémunirait de ces souffrances...
Peut être en suivant vos exemples messieurs de l'ex cmc...

--------------------
Vive le drapeau victorieux de Marx, Engels, Lénine et Staline. Vive le communisme
Membre désinscrit
   Posté le 25-10-2010 à 15:39:17   

Concernant blaki, je tiens à repréciser qu'il est membre des JCML et non pas du ROC/ML, et que sur ce site il ne s'est exprimé qu'en tant que membre du CA de l'équipe rédactionnelle du site internet de la SARL de presse "Servir le peuple".
Concernant l'attitude des membres du ROC-ML qui ne viennent ici que pour faire leur pub et refusent de débattre ou même de répondre aux questions qui sont légitimement posées, ça montre au moins notre ouverture d'esprit...
Sur le sujet lui-même on touche assez vite (et sans suprise) les limites d'une orga qui n'est pas implantée au sein de la classe ouvrière, pour se retrouver dans des initiatives locales encore pires que les miennes, alors que je ne suis pas organisé (mais finalement à quoi ça sert dans ces conditions?), seul marxiste révolutionnaire dans le coin (ou alors les autres sont bien cachés à l'image des retraités du PRCF), et entouré d'une poignée d'anars, de totos, ou de simples étudiants (on doit pas dépasser les 20 au total), en l'absence de mouvement étudiant et de tradition de lutte au niveau local. Sans compter que comme l'a dit gorki, cette énième réforme on s'en fout, de moins en moins de monde est concerné, perso vu le niveau de mobilisation et les forces en présence mes oblectifs c'est plutôt d'identifier toutes les forces vives dans le coin, et de dénoncer la trahison syndicale, ainsi que l'impasse des illusions pacifistes et soc'dem.
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 25-10-2010 à 17:34:07   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Petits éclaircissements

oppong a écrit :

Concernant blaki, je tiens à repréciser qu'il est membre des JCML et non pas du ROC/ML, et que sur ce site il ne s'est exprimé qu'en tant que membre du CA de l'équipe rédactionnelle du site Internet de la SARL de presse " Servir le peuple".


Petit rappel pour Mémoire :

Le dénommé Blaki, dans ses délires, n’avait pas hésiter à donner des informations publics (pas très fraîches il est vrai) qu’il ne pouvaient tenir que des gens du ROCML ou de quelques personnes mal informées à dessein.

Aussi jusqu’à preuve du contraire personne ne pourra nous faire le reproche d’avoir trouver dans la démarche de blaki quelques malveillances calculées, dépassant peut-être même les intentions premières de son auteur.
Maintenant que ce gentil fol-dingo se soit cru autorisé sans le consentement de qui que se soit d’en faire usage c’est plus notre problème…

Aussi ce personnage jusqu’à preuve, la encore, du contraire est membre des JCML organisation rattachée elle-même (voir dessous) * au ROCML. Pour nous, pour qui la discipline communiste reste un principe nous guidant dans nos pratiques au quotidien, il va de soi que la responsabilité de la conduite de ce militant leur reste politiquement imputable.

Maintenant il reste une autre possibilité, c’est que CMC à son tour intervient ici en électron libre et qu’il ne puisse répondre pour son organisation?.

Pour conclure, parce que j'ai autre à faire qu'a passer mon temps a répondre à des tergiversations à venir, si le ROCML ne se sent en aucune manière concerné par cette affaire il lui reste toujours la possibilité de venir sans expliquer. Dans l’attente pour ma part, je continuerais d’en faire une question de principe.




* Communique du 1er congre de la jcml du 22 et 23 mai 2010
« Une organisation de jeunesse ne peut se suffire à elle même, nous avons donc besoin d'une avant garde pour amener la classe ouvrière à la révolution, qui est le Parti Communiste Marxiste Léniniste. Celui-ci étant en construction, nous reconnaissons le ROC-ml (Rassemblement Organisé des Communistes – marxistes léninistes) comme l'organisation politique motrice de celui-ci. »


Edité le 25-10-2010 à 17:35:15 par gorki




--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
Membre désinscrit
   Posté le 25-10-2010 à 17:59:53   

gorki a écrit :


Maintenant il reste une autre possibilité, c’est que CMC à son tour intervient ici en électron libre et qu’il ne puisse répondre pour son organisation?.

De toute façon rien ne nous permet d'affirmer que CMC (l'individu pas l'orga) ait adhéré au ROC-ML.
En plus on ne connaît pas trop l'héritage dont se revendique le ROC-ML, peut-être que certains anciens sont prudents avec la jeunesse, redoutant une purge sauce GRCP...
CMC
Grand classique (ou très bavard)
171 messages postés
   Posté le 25-10-2010 à 19:21:14   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

Certains intervenants de ce forum n'ont-ils pas fait main basse sur ce forum pour le détourner de son but: unir les communistes sur la base du marxisme-léninisme?
Membre désinscrit
   Posté le 25-10-2010 à 19:32:02   

CMC a écrit :

Certains intervenants de ce forum n'ont-ils pas fait main basse sur ce forum pour le détourner de son but: unir les communistes sur la base du marxisme-léninisme?

A ma connaissance le 1er FML a été crée par un soc'dem de la FIDL suite à l'exclusion de nombre d'entre nous du FUC par un soralien. Et le 2e FML a été créé par des membres des EP. Par conséquent je saisis pas très bien qui aurait fait main basse sur quoi.
Libre aux membres du ROC-ML de venir y participer dans un esprit constructif, ce qui n'a jamais été le cas (et encore une fois vu le temps qu'on a supporté cette ordure de pedro faut vraiment qu'on soit tolérant et ouvert d'esprit), ou bien de créer leur propre forum, perso je me suis déjà engagé à ne pas venir vous y déranger...
Par ailleurs je me permets de te rappeler quelques règles du forum:
- Chaque intervenant doit se présenter en précisant son activité et ses positions politiques.
- Les camarades qui interviennent évitent de faire de la publicité pour leur organisation, à l’exception des liens indispensables pour développer leurs arguments et de préférence dans la rubrique ad hoc comme les « liens » ou bien les « infos sur les orgas ».



Edité le 25-10-2010 à 19:36:41 par oppong


gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 25-10-2010 à 21:32:14   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Alors, vous voyez que c’est pas dur de communiquer… allez encore un effort et nous allons peut-être avoir les réponses que nous attendons…

non encore identifié a écrit :

Certains intervenants de ce forum n'ont-ils pas fait main basse sur ce forum pour le détourner de son but: unir les communistes sur la base du marxisme-léninisme?


Le base du marxisme léninisme… jolie formule ! mais malheureusement qui vaut autant que si vous aviez dit sur la base de notre interprétation des fondamentaux théorique du Marxisme léninisme, tant sont nombreuses les organisations qui sans réclament et qui en ont une lecture différenciée….

Pour votre gouverne grand benêt, notre présence ici consiste juste à défendre un espace d’expression de la parole ouvrière communiste, qui ne soit pas placé sous la « haute autorité morale » de la petite bourgeoisie avançant masqué en faisant abus d’usurpation d’identité politique et sociale.

Au fait ! si mes souvenirs sont exactes, vous en aviez un de forum tout à vous, joli et tout beau, il marche plus ? il y est arriver un "malheur" politique a quelqu’un des animateurs Croyez que je le regrette profondément.


Edité le 25-10-2010 à 21:33:04 par gorki


sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 25-10-2010 à 22:26:33   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

oppong a écrit :


perso vu le niveau de mobilisation et les forces en présence mes oblectifs c'est plutôt d'identifier toutes les forces vives dans le coin, et de dénoncer la trahison syndicale, ainsi que l'impasse des illusions pacifistes et soc'dem.


En fonction des éléments locaux de luttes c'était ce qui avait de plus honnête à faire ... Pas bouger c'est compliquer, alors bouger pour bouger, et puisque y'avais vraiment pas "révolution" en la demeure, tu as fait ce qu'il fallait, si je peu me permettre oppong ...
sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 25-10-2010 à 22:43:08   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

Pour le fond, sur le récit dont on connait les propagandistes, je vois beaucoup satisfaction et c'est une école pour le militant, je suis content pour celui que l'on connait, c'est un type bien, reste qu'il doit se poser les bonnes question ... Sur quelles revendications il pousse à la gréve ouvrière ?
Relais des revendications du front de gauche et de FO, retrait simple de la réforme ? As-t-il pu pousser plus loin la réflexion sur les revendications immédiates de la classe ouvrière ?
Emmener les copains à la remorque des appels syndicaux si y'a pas d'autres objectifs derrières, n'est pas une action réfléchie... sauf si la décision émane réellement de la base ...
C'est intéressant, à l'évidence

Sur la forme, je note la satisfaction qu'a CMC de venir dire ici que le ROC est un peu dans la classe ... Ca suffit pas à racheter une conscience ni à masquer les faits d'histoire que nous connaissons, soit en particulier, ou sur le "travail" d'unité réalisé par le CNU.
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17442 messages postés
   Posté le 25-10-2010 à 23:32:36   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Atténuer ou aggraver les effets du capitalisme ?


CMC a écrit :

Certains intervenants de ce forum n'ont-ils pas fait main basse sur ce forum pour le détourner de son but: unir les communistes sur la base du marxisme-léninisme?


Il n'est question que de cela CMC, sauf que le marxisme-léninisme sur lequel nous devons nous unir n'est pas une base, c'est l'application du matérialisme dialectique à la réalité présente.
Et la réalité d'aujourd'hui c'est cela la base. Hélas le polycopié n'est pas encore imprimé...

CMC écrit ici que pour « Le PCF et l’appareil de la CGT [...] Il ne s’agit plus de détruire le système capitaliste, mais d’en atténuer les effets. »

Les objectifs et les actions des révisionnistes visent- ils réellement à atténuer les effets du capitalisme ?


Si c’était le cas la classe ouvrière et le peuple devraient les remercier chaleureusement.
Quant à nous, nous devrions mettre un terme à des débats byzantins sur la dictature du prolétariat, sur la perspective d’une révolution violente, etc.
Et nous devrions fermer définitivement ce forum, parce que le peuple n’a aucun intérêt à faire des sacrifices, à perdre des journées de salaires, à affronter les forces armées de l’Etat bourgeois et mettre finalement sa vie en danger, s’il existe un petit espoir d’atténuer les effets du capitalisme.
Ou alors nous serions d’incorrigibles et de dangereux illuminés, pour qui le bien-être des masses ne vaudrait rien devant le devoir sacré de la révolution .
La classe ouvrière nous jetterait des pierres et elle aurait raison.


Seulement personne ne peut atténuer les effets du capitalisme , à moins de piller les richesses du voisin et en distribuer quelques miettes au peuple pillard.
La marxisme-léninisme nous l'enseigne mais tu l'as semble-t-il oublié.
Les objectifs et les politiques révisionnistes ou réformistes n’atténuent en aucun cas les effets du capitalisme.

Est-ce que CMC peut nous démontrer que l’Union de la gauche a atténué les effets du capitalisme ?
Ou bien se sont-ils plutôt aggravés ?
Quel a été le prix payé de la 5e semaine et des RTT en baisse relative des salaires par rapport aux profits ? Et comment les jeunes couples en sont-ils venus à s’endetter sur plus de 30 ans pour l’achat d’une maison ?
Quel a été le prix payé par l’intensification de la charge de travail ? Et par quel mystère les médecins du Travail se sont-ils inquiétés depuis les années 90 du stress au travail et des TMS ?
Et quel a été le prix incommensurable de la soumission, de la division, de la désorganisation, jusqu’à l’oubli ou la négation de sa propre existence, payé par la classe ouvrière en mettant la gauche au pouvoir ?

Mais que signifie également le programme économique établi par le parti révisionniste en 2005 :
Le parti révisionniste prétend utiliser les deniers publics et les salaires différés des salariés pour payer aux banques les intérêts des investissements industriels.
Atténuation des effets du capitalisme ou bien aggravation ?

Le parti révisionniste prétend combler les périodes de chômage par des périodes de formation à de nouveaux emplois.
Marx lui répondait par avance :
« …faire apprendre à chaque ouvrier le plus de branches de travail possibles de façon que s'il est évincé d'une branche par l'emploi d'une nouvelle machine ou par une modification dans la division du travail, il puisse se caser ailleurs le plus facilement possible.
Supposons que ce soit possible:
La conséquence en serait que, lorsqu'il y aurait excédent de bras dans une branche de travail, cet excédent se produirait aussitôt dans toutes les autres branches de la production, et que la diminution du salaire dans une branche entraînerait encore plus fortement qu'auparavant une diminution générale immédiate. »

Atténuation des effets du capitalisme ou bien aggravation ?

Ce n’est pas un débat sur le sexe des anges, c’est justement cela le marxisme-léninisme ici et à notre époque.
C'est ce qui le distingue d’une sorte de romantisme révolutionnaire, pour lequel la révolution reste un idéal livresque, imperméable aux réalités économiques et aux souffrances de la classe ouvrière et des masses populaires.
Mais révolutionnaire d'apparence seulement car si on prétend que les révisionnistes et les réformistes entendent atténuer les effets du capitalisme , il n'y a pas lieu de les combattre.
C'est précisément la base de ton action CMC, tu n'as rien de sérieux à reprocher aux révisionnistes. Et si tu persistes dans cette voie tu les rejoindras sous peu.


Edité le 25-10-2010 à 23:38:39 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 26-10-2010 à 00:37:14   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

J'avais écrit plus haut

« Pour votre gouverne grand benêt, notre présence ici consiste juste à défendre un espace d’expression de la parole ouvrière communiste, qui ne soit pas placé sous la « haute autorité morale » de la petite bourgeoisie avançant masqué en faisant abus d’usurpation d’identité politique et sociale. »

Et bien notre camarade Xuan viens d'en profiter de fort belle manière.


Edité le 26-10-2010 à 00:52:14 par gorki




--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 26-10-2010 à 00:53:20   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

Xuan a écrit :



Le parti révisionniste prétend combler les périodes de chômage par des périodes de formation à de nouveaux emplois.
Marx lui répondait par avance :
[i] « …faire apprendre à chaque ouvrier le plus de branches de travail possibles de façon que s'il est évincé d'une branche par l'emploi d'une nouvelle machine ou par une modification dans la division du travail, il puisse se caser ailleurs le plus facilement possible.
Supposons que ce soit possible:
La conséquence en serait que, lorsqu'il y aurait excédent de bras dans une branche de travail, cet excédent se produirait aussitôt dans toutes les autres branches de la production, et que la diminution du salaire dans une branche entraînerait encore plus fortement qu'auparavant une diminution générale immédiate. »


Tu mets le doigt là où on a mal à son PCF. Plus généralement, la réforme nouvelle front de gauche est une vieille recette des premiers philanthropes.
Membre désinscrit
   Posté le 26-10-2010 à 12:24:19   

sti a écrit :


En fonction des éléments locaux de luttes c'était ce qui avait de plus honnête à faire ... Pas bouger c'est compliquer, alors bouger pour bouger, et puisque y'avais vraiment pas "révolution" en la demeure, tu as fait ce qu'il fallait, si je peu me permettre oppong ...

Merci à toi
On a trouvé un nouveau truc demain on fait une AG interpro (ça vient un peu tard mais certains ont mis du temps à se réveiller) histoire de poser quelques jalons pour l'avenir, et on se rend aux actions CGT pour differ nos tracts d'appel à l'AG à la place des tracts untersyndicaux (oui messieurs dans le Vaucluse nous avons réussi à conserver l'unité syndicale!!!). En même temps on milite et on passe aussi pour des jeunes responsables et raisonnables qui font confiance aux syndicats pour gérer le mouvement. Faut voir la gueule des actions, hier blocage de trains à la gare TGV (2 x 7 minutes chrono), les flics sont arrivés (à 2) y avait quasiment plus personne. Et ajd blocage d'Auchan (sud, pour varier un peu), qui s'est transformé faute d'effectifs en une manif sauvage à l'intérieur de la galerie marchande (dont certains magasins étaient encore fermés...). En même temps on se fout de la gueule de la CGT, je sais même pas où sont les autres syndicats et ce qu'ils font...?!
CMC
Grand classique (ou très bavard)
171 messages postés
   Posté le 27-10-2010 à 16:04:30   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

Xuan a extrait une phrase qui peut être équivoque du tract du ROCML et de la JCML: "pour le pcf et l'appareil de la cgt... il ne s'agit plus de détruire le système capitaliste mais d'en atténuer les effets".
Pour dissiper tout malentendu, il ne s'agit pas là de l'idée que le ROCML et la JCML se font de ces organisations, mais de la manière dont elles se présentent elles-mêmes et dont elles veulent être perçues. L'argumentation qui est censée critiquer cette phrase imprécise, est juste. La Voix des Communistes, que vous pouvez consulter sur le site du ROCML a consacré sur ces questions deux articles à la critique du Nouveau Statut du Travail Salarié (NSTS) qui est au centre de la ligne de la CGT.
Quant à la conclusion ("tu n'as rien de sérieux à reprocher aux révisionnistes"), elle se trompe de cible et n'est pas très fraternelle, camarade Xuan
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17442 messages postés
   Posté le 27-10-2010 à 17:43:47   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Ta question initiale n’était pas très fraternelle non plus...

Tu serais bien inspiré de lever quelques équivoques aussi en référençant les articles cités, si je ne me suis pas trompé :
http://www.militcom.org/Bulletins/ROCML_JOURNAL03_100701.pdf
http://www.militcom.org/Bulletins/ROCML_JOURNAL02_091220.pdf

Précisément aucun de ces deux articles ne démontre l’aggravation des effets du capitalisme dans les projets des révisionnistes.
Quelles en sont les conséquences MATERIELLES pour les salariés ?

On y lit :
Le « Nouveau Statut du Travail Salarié » fait partie de leur tentative de briser la lutte de classe en orientant les militants syndicaux vers l'illusion qu'il est possible, sous le capitalisme (ou sans le renverser, c'est la même chose), que chaque travailleur, individuellement, ( CHACUN et CHACUNE ! ) pourrait se libérer de la nature marchande de sa force de travail et des conséquences de cette nature marchande. En d'autres termes, avec le NSTS, comme s'en réjouit Bernard Friot, « tout se passe comme si CHACUN était titulaire d'un contrat de travail jusqu'à sa mort. » …et n'aurait plus de souci à se faire…ni à lutter donc ! Finies les luttes de classe, vive la paix sociale !

C’est vraiment du verbiage d’intellectuel, absolument étranger aux préoccupations de la classe ouvrière.
Figure-toi que l’immense majorité des ouvriers préfère la paix sociale à la lutte de classe, parce que la lutte de classe c’est un putain de trou dans les salaires !

Et par conséquent on ne lutte que forcé et contraint, et pas pour illustrer des posters dans une chambre d’étudiant.
Maintenant, si tu veux vivre un long moment de solitude, libre à toi de te pointer au prochain congrès de la CGT pour y lire cette prose. Au moins ça amusera les pontes.

Je t’invite à te poser des questions sur les conséquences pratiques pour la classe ouvrière du Nouveau Statut du Travail Salarié, puisque c’est l’exemple que tu cites.
Au passage, et si le sujet t'intéresse, un petit lien sur les thèses de Friot à propos des retraites et du "travail humain non marchand" .

Pour le moment je maintiens que rien de sérieux n'est reproché aux révisionnistes dans ta littérature.



___________________________

NB : pour info Friot reconnaît toucher 100% de son salaire max - soit 4000 € - pour faire la même chose qu’avant (c'est-à-dire pas grand-chose) mais avec le statut de retraité


Edité le 27-10-2010 à 17:49:29 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 27-10-2010 à 17:56:23   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Et l'autre lui! y parle de fraternité

Mais à moi vous ne la ferez pas du genoux c'est des frères les "maos" maintenant vous devez avoir un sacré besoin de prouver une nouvelle posture pour venir ravaler ici des décennies d'argumentaires anti-maoiste, ça dois sérieusement vous coincé dans la gorge... Buvez un coup ça va passez...
CMC
Grand classique (ou très bavard)
171 messages postés
   Posté le 22-11-2010 à 04:25:57   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

communiqué de la JCML à PAU

La JCML est solidaire des grévistes !

Avec 687 euros de récoltés à Pau lors de la manif du 28 octobre 2010, la Jeunesse communiste marxiste léniniste a organisé ce 19 Novembre 2010 à 19h un repas solidaire avec les cheminots de Puyôo, dans leur local syndical (CGT). Ce fut l’occasion d’échanges et de discussions fraternelles entre les membres de notre jeunesse et ces travailleurs. L’argent restant (595 euros) a été confié aux travailleurs présents afin qu’ils le redistribuent à leurs camarades qui ont lutté et fait grève lors du mouvement des retraites.
Ce geste signifie beaucoup pour nous, c'est la solidarité entre la jeunesse et les travailleurs qui luttent au quotidien contre le capitalisme et ses réformes néfastes.
Nous espérons pouvoir reproduire le plus fréquemment possible ce genre d’initiative, à l’avenir.

La JCML de Pau.
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17442 messages postés
   Posté le 22-11-2010 à 22:15:40   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Ce geste signifie certainement beaucoup aussi pour les grévistes.
Mais il serait intéressant de savoir comment ils apprécient le rôle de leurs dirigeants syndicaux, et le bilan qu'ils tirent de leur action.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 23-11-2010 à 16:02:10   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

L'art de communiquer par communiqué.
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  19 Octobre à PauNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum