Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Idéologie 

 JEUNESSE COMMUNISTE

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 08-09-2010 à 17:52:53   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

La jeunesse communiste.

Il est apparu sur ce forum au travers « d’échanges » que la question du rôle et des tâches de la jeunesse communiste « organisée était, non pas essentiel dans l’immédiat, (la jeunesse ouvrière en étant absente) mais méritait quant même que l’on se penche sur le sujet. Voici pour moi ci-dessous deux axes de réflexion qui pourraient permettre d’avancer dans un débat…

« Toute organisation de jeunesse revendiquant sont adhésion aux idéaux du socialisme organisée de façon détachée de l’état majors politique de la classe ouvrière son parti ; et nécessairement vouée à disparaître, l’aventurisme en étant une des caractéristique première. Le « jeunisse » ne constitue pas un mobile justifiant la revendication d’une autonomie d’action ou de pensée politique, pour un jeune ouvrier « Être jeune » ne dispense pas de l’appartenance à telle ou telle classe de la société et moins encore de prétendre à l’élévation de pensée qui ne serait pas conditionnée par cette appartenance. »

Pour la réflexion sur la formation communiste de la jeunesse. et ses rapports à la classe ouvrière

« Nous voulons, disait Lénine, Faire de la Russie misérable et pauvre un pays riche. Il faut donc que l’Union de la jeunesse communiste rattache son éducation, son instruction, son apprentissage au travail des ouvriers et des paysans, quelle ne s’enferme pas dans ses écoles et ne se borne pas à la lecture des livres et des brochures communistes. Ce n’est qu’en travaillant avec les ouvriers et les paysans que l’on peut devenir un véritable communiste »

Lénine extrait du discours prononcé au IIIe congrès de Komsomol.



--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 05-10-2010 à 13:09:54   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

jcml-toulouse a écrit :

ici
« Une organisation de jeunesse ne peut se suffire à elle même, nous avons donc besoin d'une avant garde pour amener la classe ouvrière à la révolution, qui est le Parti Communiste Marxiste Léniniste. Celui-ci étant en construction, nous reconnaissons le ROC-ml (Rassemblement Organisé des Communistes – marxistes léninistes) comme l'organisation politique motrice de celui-ci. »


Démarche sincère ? Certainement ! et bien que d’accord sur la nécessité d’une avant-garde encore faudrait-il préciser la qualité première de cette avant-garde, qui devra, suivant la formule employée dans le texte, mener la classe ouvrière à la révolution étant entendu que l’émancipation des ouvriers devant être l’œuvre des ouvriers eux-mêmes.

Simple propos que celui de notre auteur, (empruntant beaucoup au style stéréotypé, défaut « propre à la jeunesse » aimant à parler comme les livres) qui n’est pas sans laisser apercevoir tout le poids de l’influence idéologique petite bourgeoise ambiante du moment, cela au point que celui-ci, semble vouloir, sans souci idéologique particulier, sans remettre à toute sorte « d’avant-garde » auto proclamer.

Petit rappel à nos jeunes fervents admirateurs de Lénine, afin qu’ils ne sombrent pas dans les erreurs du passé, dont ici nous avons, principalement avec le CD Xuan, portés témoignages, s’agissant de l’arrivée massive d’éléments petit bourgeois dans notre organisation commune Le PCMLF.

Seul le parti politique de la classe ouvrière, c’est-à-dire le parti communiste, est en mesure de grouper, d’éduquer et d’organiser l’avant-garde du prolétariat et de toutes les masses laborieuses, laquelle est seule en mesure de résister aux inévitables oscillations petites-bourgeoises de ses masses, aux inévitables traditions et récidives de l’étroitesse corporatiste ou des préjugés corporatistes dans le prolétariat, et de diriger toutes les activités de l’ensemble du prolétariat, c’est-à-dire le diriger politiquement et, par son intermédiaire, diriger toutes les masses laborieuses. (1)

Et encore :

« Le parti communiste seul, s’il est vraiment l’avant-garde de la classe révolutionnaire, s’il comprend vraiment les meilleurs représentants de cette classe , s’il est composé de communistes pleinement conscients et loyaux qui ont été éduqués et durcis par l’expérience gagnée dans l’opiniâtre lutte révolutionnaire, si ce parti à réussi à se lier inséparablement avec toute la vie de sa classe, et à travers elle, avec toute la masse des exploités, et s’il est parvenu à gagner entièrement la confiance de cette classe et de cette masse, seul un tel Parti est capable de diriger le prolétariat dans le combat le plus impitoyable, décisif et final, contre les forces du capitalisme. » (2)


Maintenant, je suis prêt à tout examiner, y compris de la réalité des qualités essentielles des idéologues du ROCML à conduire la classe ouvrière à sa destinée. Y a t il ici, un jeune présent membre des JCML, (3) ne serait-ce qu'au titre de simple observateur pour nous rappeler la composition sociale de la direction politique de cette organisation, (4) et, où elle à fait ces classes, les hauts faits d’armes dans ses participations à la confrontation de classe directe dont elle pourrait se faire valoir pour en mériter un minimum l’appellation. ?

Notes
_________________________

1) Lénine : Avant projet de la résolution du Xe Congrès du parti communiste de Russie sur la déviation syndicaliste et anarchiste dans notre parti (1921)

2) Lénine : Thèses sur les tâches fondamentales du IIe Congrès de l’Internationale communiste (1920)

3) Attention ! pas d’enfant petit bourgeois capricieux, à l’image de ce gentil fol dingo de blaki, ou quelqu’un qui se ferait tenir la plume… et encore moins un ancien « ML » ayant retrouvé subitement ses convictions de jeunesse… Hum ! Je sens que je place la barre un peu haut ?

4) étant entendu que la présence toujours possible ne serait-ce que « d’un seul chien de berger prolétarien donnant à droite et à gauche pour rassembler » ne pourra servir à faire illusion dans un troupeau de moutons égarés teint en rouge.


Edité le 05-10-2010 à 21:56:35 par gorki




--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 03-05-2011 à 13:35:46   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

la Jcml a écrit :

« Le capitalisme par le biais de sa propagande mensongère vous fait accepter les pires conditions de travail et les contrats les moins avantageux. * »


Bien ! seulement par un autre biais, (le recours navrant aux plagiats d’idées usées) dans une sorte de « complicité » s’avouant lointaine… les Jcml sous influences agissent à leur faire accepter à leur tour les pires travestissements de l’idéologie du Marxisme et du léninisme, en écrivant ceci…

la Jcml a écrit :

« Vous tous êtes la force indispensable, présente ou future , des capitalistes. Vous êtes les véritables créateurs de toutes richesses. De la production d’allumettes à la fusée spatiale en passant par le papier et l’encre qui ont servi à imprimer ce tract. Vous faites tous partis de la même classe : LE PROLETARIAT »


Il s’agit ici d’un « savant amalgame » qui, prenant prétexte de s’adresser à la jeunesse en général, place dans l’ordre des priorités au titre d’êtres « les producteurs de toutes richesses » les collégiens, les lycéens, les étudiants, comme-ci les uns et les autres provenant de milieux divers étaient unis dans une même destinée, etc.

Ce qui est clair, c’est que nous avons affaire ici à un faux dans l’absolu, et qui plus est, se dessinant plus encore si l’on se rapproche au plus prés des parcours à venir des uns et des autres et cela principalement quant l’on est averti que :

« la division en classe et plus particulièrement celle ayant trait à la division entre travail manuel et travail intellectuel, pour partie, c’est ici quelle prend sa source ». Le moindre conseiller d’orientation d’un collège, d’un lycée, lui, sait au moins cela.

Ce qui est à rejeter ici c’est toujours cette même confusion, entre les notions de masse de peuple et celle de l’appartenance de classe nocives à une bonne lecture (pourtant élémentaire) des rapports plus ou moins antagonistes qui existent entre les différentes classes qui forment la communauté des hommes et des femmes, certes dépossédés des moyens de productions, mais n’appartenant pas de ce simple fait à la classe ouvrière le prolétariat.

Rien d’innocent à l’apparition ce galimatias d’idées confuses ! Comme les chats ne font pas des chiens, placer idéologiquement sous les "bons auspices" des petits bourgeois "vieilles barbes" du ROcml il est clair que les Jcml ont nécessairement vocation à reproduirent les « mêmes tares pour recommencer la même histoire »….

Petit rappel à nos apprentis ML, et à leur porte voix sur ce forum : ici notre débat sur le prolétariat que vous ne pouviez pas faire semblant d’ignorer pour vous autoriser à poser en fraude votre prose qui en conteste les « conclusions ».

Ceci dit, comme vaut mieux tard que jamais, je vais m’autoriser à vous donner ce petit conseil. Plutôt qu’a discourir sur tout et n’importe quoi, en empruntant un style des plus stéréotypé, je pense que le bon remède serait de vous mettre à l’écoute du prolétariat véritable en ignorant totalement les bouffonneries de ces petits bourgeois burlesques qui vous servent actuellement la soupe,

Aussi interrogez-vous plutôt, sur le fait que ces gens ont déjà une histoire politique qui se conjugue avec l’échec du mouvement ML en France, ayant entraîné dans leur débâcle nombre de militants sincèrement communistes. Observez aussi que, « héros » sortis vainqueurs de leur émois intérieurs, jamais vous ne les prendrez à s’expliquer sur les raisons de ces échecs, comme par exemple quelles ont été les raisons qui les ont fais sombré avec les partis frères (Chine ou Albanie) pour certain… pourquoi être retourné sur le vaisseau amiral du révisionnisme (PCF), pourtant des plus exécré, pour d’autres et tous réapparaître aujourd’hui sans craindre le ridicule de passer pour des « Arturo Brachetti », etc.

Quant à votre tuteur le Rocml, sa stratégie me fait plus mystère depuis des lunes. Sous prétexte d’agir à l’unité du mouvement « ml », en guise de pratiques militantes , depuis ses origines, il a choisi d’imiter la pratique du coucou. Pratique qui est celle qui consiste à aller pondre et à faire couver ses thèses dans le nid des autres, chargeant, comme dans le cas présent, leurs oisillons de reproduire la méthode.

Je sais, certain vont encore penser que je me montre sévère. Mais quant même, tout ce beau monde en venant sur ce forum, ne peut pas faire semblant d’ignorer les débats qui y ont eu lieu pour communiquer contre ses conclusions sous prétexte d’information.


* ici





Edité le 03-05-2011 à 14:22:00 par gorki




--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
JCML Pau
Pionnier
6 messages postés
   Posté le 06-05-2011 à 18:58:29   Voir le profil de JCML Pau (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à JCML Pau   

Pour répondre a cette "analyse"

Nous ne sommes pas organisés en Jeunesse mais sous la ligne politique du ROC-ml parce que nous reconnaissons celui-ci comme l'organisation la plus apte à créer le Parti. Les JCML sont la plupart antérieures au ROCml malgré cela c'est celui ci que les JCML ont préférés rejoindre car sa ligne correspondait, selon les jeunes, la ligne marxiste léniniste la plus juste et révolutionnaire.

Nous nous enfermons pas dans des écoles pour étudier sterilement les "classiques". Nous faisons la liaison dialectique de la pratique et de la théorie. Pour nos "faits d'armes" sachez que les ouvriers de la région ici se souviennent de nous. Lorsque les cheminots ont fait grève durant deux semaines nous leur avons apportés une caisse de solidarité de 600 euros et nous avons offert un repas a ces ouvriers. Nous avons ramené des ouvriers dans les facultés pour montrer la lutte de classe au sein des usines dans la jeunesse estudiantine. A coté de cela nous formons des cercles de formation a toute la jeunesse sur le marxisme léninisme. Plusieurs d'entre nous sont ouvriers où sont en formation pour le devenir. Biensur nous avons des étudiants... Voyons venir les arguments : "petit bourgeois qui pense à la place de la classe ouvrière?" Loin de là, nous travaillons à la position de classe avant tout et confrontons tous les camarades a l'idéologie prolétarienne.

Je vois bien qu'a travers cette "analyse" c'est le ROCml qui est attaqué derrière. Seul ouvrier communiste porte aujourd'hui le flambeau de la classe ouvrière, pourtant cette organisation rejette les luttes réformistes des ouvriers parce qu'elles ne sont pas révolutionnaires. Nous avons décidés autrement parce que nous sommes communistes nous luttons avec les ouvriers pour combattre les illusions du réformisme. Afin d'éviter de rester dans notre tour d'ivoire en se lamentant des déviations que suit la classe nous pensons nous qu'il faut être auprès d'elle afin de combattre les erreurs et les déviations de la classe au sein de celle ci et non pas a coup de déclaration informatique et de communiqués quotidien sur des sites ou le nombre d'ouvriers qui les visitent est aussi important que le nombre de jour où il ne pleut pas au pays basque.

Aujourd'hui les questions qui se posent sont où est la classe ouvrière aujourd'hui? comment vit elle? qu'elle est son niveau politique? comment se structure t-elle?
Mais aussi la tactique de Parti que nous devons adopté pour arracher la classe ouvrière aux idées réformistes voir réactionnaires pour les guider sur le chemin de la révolution.

La question aujourd'hui n'est pas de se demander la composition organique des directions des quelques groupuscules ML puisque la classe est aujourd'hui absente des luttes révolutionnaires mais bien de se demander pourquoi la classe dans son ensemble est aujourd'hui là où ne nous voulons pas qu'elle soit et comment la faire revenir sur des positions matérialiste dialectique et historique. Il est si facile camarade ici de faire la critique d'une organisation de jeunesse parce que a sa tete il y aurait quelques étudiants! Nous avons choisis un autre chemin, celui de la classe. Allez a sa rencontre. Militant dans les CGT, dans les quartiers populaires, vendre nos journaux à la sortie des grandes surfaces, allez a tous les piquets de grève des ouvriers, récoltant des caisses de solidarités pour eux et partager avec eux leur colère et transformer cette colère en conscience de classe.

La période aujourd'hui est très dure mais en même temps c'est la plus magnifique, retourner au contact de la classe, reforger nos armes, reconstruire un mouvement révolutionnaire et le Parti Communiste. Nous sommes cette jeunesse qui décidons de prendre cette tache a bras le corps avec la flamme qui anime nous autres les "gamins".

Au lieu d'être le vase de verre qui viendrait asphyxier cette flamme parce que nous serions petit bourgeois apporter le combustible qui transformera cette flamme en un incendie qui emportera la France dans le socialisme.

--------------------
Komintern
C'est la lutte finale
Grand classique (ou très bavard)
Komintern
501 messages postés
   Posté le 06-05-2011 à 20:29:37   Voir le profil de Komintern (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Komintern   

Je vais pas répondre sur tout j'ai pas le temps mais déjà sur la forme...
C'est lourd comme façon d'écrire mais d'un lourd façon tract des années 70.
Rassure moi tu parles pas comme ça tout le temps parce que sinon tu dois passer pour un illuminé...
Je te rassure c'est pas pour me foutre de toi mais ça fait pas naturel...

Ensuite tu dis ceci:
jcml a écrit :

Seul ouvrier communiste porte aujourd'hui le flambeau de la classe ouvrière, pourtant cette organisation rejette les luttes réformistes des ouvriers parce qu'elles ne sont pas révolutionnaires


Passons sur le côté ironique et provocant mais on ne rejette rien du tout puisque ces luttes nous y sommes, bien plus d'ailleurs que tous les panégéryques des mots d'ordre de circonstance dictés par les directions syndicales!
Mais le rôle des communistes ce n'est pas de courir après tout ce qui bouge et relayer les appels syndicaux, c'est lier la lutte pour les revendications immédiates à la lutte pour le pouvoir, c'est aussi mettre en avant les mots d'ordre qui unifient toute la classe et non se mettre à la remorque d'intérêts particuliers qui ne nous concernent pas!

Pour tes "faits d'arme" comme tu dis les trotsks ou les anars font pareil quand ce n'est pas carrément le PS...

Pour le reste fais ta propre expérience on verra bien.
Je penses que mon camarade Gorki te répondra aussi.


Edité le 06-05-2011 à 20:30:48 par Komintern




--------------------
Vive le drapeau victorieux de Marx, Engels, Lénine et Staline. Vive le communisme
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 07-05-2011 à 11:34:00   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

JCLM Pau a écrit :

Pour répondre a cette "analyse"



Bilan… après lecture, je m’aperçois que vous * ne répondez à rien du tout. Bien au contraire je garde l’impression que vous avez tout fait pour échapper à la réflexion essentielle à laquelle je voulais vous pousser, tenant à ce que devait être (pour parler simple) la juste définition du prolétaire, en réaction au contenu de votre tract du 1er mai.

Malgré ce premier constat, que tout ceux qui nous lisent auront pu faire aussi, j’ai tout de même tout lu avec beaucoup d’intérêt ; au moins avec celui que toujours j’accorde à un jeune ouvrier qui s’engage en politique s’interrogant sur sa condition.

J’avouerai que c’est la formule de fin qui a surtout attirée mon attention, et incité à t’apporter une réponse.

Aussi ma première réflexion à été de me dire, plutôt que de lui laisser l’image fausse « du vase de verre qui étouffe la flamme » je me devais de tenter, répondant point par point, de lever cette incompréhension, en fait, et pour utiliser la figure de rhétorique que tu as emprunté, essayer de montrer « une autre image du vase de verre » mais cette fois ci de celui dont ont couvre les jeunes plantules pour les aider à ce développer qualitativement. Malheureusement, au fur et a mesure que j’avançais dans les réflexions que ce texte m’inspirait, rejoignant le jugement apporté par notre camarade Komintern, j’en aie rapidement perdu l’intérêt

Effectivement cette réponse est remplie de choses attendues et récitées, dans le genre de celles que peut produire un jeune qui fait ses classes en politique mais dont-on sent qu’il joue de malchance, en ayant choisi de faire sa croissance sur un mauvais substrat ** ne lui permettant pas, déjà pour lui-même, d’aboutir à une prise conscience de classe claire, et qu’il se croit en état intellectuel de faire progresser chez les autres. ***

Désolé de ce propos, mais toute cette prose ma prodigieusement ennuyé!

Ne le prends pas mal, n y voit pas de prétention, ni même d’indifférence, simplement un peu de lassitude. Mais je désespère pas qu'à un moment ou un autre, quant tu auras acquis assez d'expérience pour prendre le recul nécessaire à produire un premier bilan, certainement tu riras toi même de ce qu’a été ta crédulité en politique…

Sinon je disais ceci, dans mon poste précédent en te renvoyant sur les lieux de notre débat sur la question de savoir qui réellement est prolétaire ; et c’était surtout à cela que tu aurais du t’attacher de réfléchir, plutôt que de chercher à crédibiliser des démarches de militantisme style resto du cœur.


la Jcml a écrit :


« Vous tous êtes la force indispensable, présente ou future , des capitalistes. Vous êtes les véritables créateurs de toutes richesses. De la production d’allumettes à la fusée spatiale en passant par le papier et l’encre qui ont servi à imprimer ce tract. Vous faites tous partis de la même classe : LE PROLETARIAT »


gorki a écrit :

s’agit ici d’un « savant amalgame » qui, prenant prétexte de s’adresser à la jeunesse en général, place dans l’ordre des priorités au titre d’êtres « les producteurs de toutes richesses » les collégiens, les lycéens, les étudiants, comme-ci les uns et les autres provenant de milieux divers étaient unis dans une même destinée, etc.

Ce qui est clair, c’est que nous avons affaire ici à un faux dans l’absolu, et qui plus est, se dessinant plus encore si l’on se rapproche au plus prés des parcours à venir des uns et des autres et cela principalement quant l’on est averti que :

« la division en classe et plus particulièrement celle ayant trait à la division entre travail manuel et travail intellectuel, pour partie, c’est ici quelle prend sa source ». Le moindre conseiller d’orientation d’un collège, d’un lycée, lui, sait au moins cela.



Maintenant pour conclure, et te donner foi en la classe (que tu auras entre temps appris clairement à identifier) en gardant la flamme, je te conseil la lecture du programme des ouvriers communistes.

Une dernière chose, parce que sans cesse il nous faut le répéter.

Pour nous petit bourgeois c’est pas un gros mot, (bien que parfois les attitudes pédantes de certains nous amènent à les chahuter un petit peu). Nous avons autour de nous des camarades qui ont pris conscience de leur appartenance à cette classe, et qui n’ont pas la prétention de ceux de leur conditions qui n’ont pas encore aboutis intellectuellement à cela et qui se croient autoriser d’apporter aux authentiques prolétaires les conditions d’y parvenir à leur tour en leur renvoyant leur propre image.

* Ici j’emploie la seconde personne du pluriel. Ayant déjà été une fois « victime » du coup de l’intervenant qui postait sous la dictée de son dirigeant, tu comprendras que je me dois de rester prudent.

** Contrairement à ce que tu penses Je n’attaquais pas le Rocml quel intérêt franchement ! Juste je tenais à montrer leur part de responsabilité dans les erreurs de type déviationnistes apparu dans le contenu du tract ; donc en quelques sorte chercher à vous en dédouaner quelques peu parce que préalablement convaincu de ceci, je te cite : « Nous ne sommes pas organisés en Jeunesse mais sous la ligne politique du ROC-ml ». Cela dit au passage, je te propose de bien réfléchir au contenu de cette phrase totalement, et de tout point de vue, inintelligible, surtout si l’on se reporte à ce qui est affirmé ici

*** Désolé mais un étudiant, un prof etc. ce ne sont pas des prolétaires, tout au plus, peut-être en devenir est encore que ??? etc.


Edité le 10-05-2011 à 09:29:29 par gorki




--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 01-06-2011 à 20:27:55   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Finimore a écrit :

Soral - Collon - Bricmont : Investig'Action répond à la vidéo de Soral


Bof ! encore une bataille des egos, pas grave et les uns et les autres finiront à la poubelle de l’histoire !
Sinon sur le fait que les "non-interventionniste russe" sont en train de lâcher Kadafy sont rien à écrire les deux apôtres ?

Ho ! zut je viens de m’apercevoir que j’ai posté au mauvais endroit c’est ballot !

Excuse moi Finimore, tu vois, comme toi j’ai du mal à choisir mes rubriques , t’inquiète je renvoi au bon endroit : voir ici



--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12262 messages postés
   Posté le 02-06-2011 à 23:49:32   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Au mauvais endroit, c’est pas grave ; par contre la polémique ne porte pas sur des individus mais sur la question du sionisme, avec pour enjeu l’objectif de Soral de rallier la jeunesse immigrée à l’antisémitisme et à la Réconciliation des classes.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 03-06-2011 à 14:10:56   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

xuan a écrit :

Au mauvais endroit, c’est pas grave


Fondamentalement c’est sur ! c’est sur le plan des principes « que cela pose problème »…

Finimore est tout, sauf un tombé de la dernière pluie. Aussi quant il choisi de placer un sujet à tel ou tel endroit du forum, il sait pertinemment que cela porte à conséquences.

Je n’irais pas jusqu’à penser, que c’est justement parce quelque part sur le forum je n’étais permis d’égratigner « vos deux nouveaux maître à penser » Bricmont et Michel Collon (souvent citer ici par vous sans même le moindre commentaire) qu’il est venu négligemment à cet endroit bien précis chercher à enterrer le topic sur la jeunesse communiste où d’autre de « vos nouveaux amis » sont aussi mis à mal …. mais tout de même.. Bref ! t’as raison, pas grave, juste cela méritait d’être souligné.

xuan a écrit :

la polémique ne porte pas sur des individus mais sur la question du sionisme…


La question du sionisme il n’y a pas qu’une seule manière de l’aborder. Des antisionistes il y en a dans toutes les classes de la société. Sur cette question comme sur toutes les autres le militant ouvrier communiste ML s’inspire d’abord pour mener sa réflexion des intérêts fondamentaux du prolétariat en général qu'il soit palestinien, arabe ou israélien...

Aussi et que je sache, Tariq Ramadan, souvent cité en faveur de son argumentation par collon c’est pas un défenseur de la cause du socialisme véritable! car si tu veux une démonstration du jusque où peut allez la compromission avec l’idéologie réactionnaire des frères musulman qu’alimente un antiaméricanisme primaire chez Collon clique ici

Ensuite, tu conviendras qu'a mes yeux, toute la complaisance qu'on l’un et l’autre pour le régime Chavez peut expliquer, en raison des positionnements de ce dernier à soutenir la chine, votre regain d’intérêts à toi et finimore pour les discoureurs Bricmont et Collon

Xuan a écrit :

Par contre la polémique ne porte pas sur des individus mais sur la question du sionisme, avec pour enjeu l’objectif de Soral de rallier la jeunesse immigrée à l’antisémitisme et à la Réconciliation des classes.


S’agissant du danger que soral pourrait rallier la jeunesse immigré à l’antisémitisme, déjà là dans le propos permet moi de te dire il y a comme une forme de mépris (sous pesé de ta part j'en suis convaincu) à son endroit, qui malheureusement rejoint ceux des campagnes islamophobe entretenues par toute la réaction en France.

Aussi, le seul public dans la jeunesse que peut attirer Soral c’est déjà celui convaincu des idées réactionnaires, que celles-ci affiches la couleur brune du fascisme à l’occidental, ou quelles émanent des cerveaux enturbannés des intégristes islamiques.

Quant à la « réconciliation des classes » en France elle est, avant même d’être le fond commerce idéologique de Soral, la pratique courante de tout ce que ce pays compte de d’organisations politiques et syndicales du révisionnisme et du réformisme, et la jeunesse des quartiers de toutes origines, commencent par leur vécu de la misère au quotidien, à en être vacciné… et si dans ce mode elle ne mène pas directement au fascisme elle n'en sert pas pas moins à désarmer le prolétariat face à ce danger...




--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12262 messages postés
   Posté le 03-06-2011 à 23:09:30   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

gorki a écrit :

Je n’irais pas jusqu’à penser, que c’est justement parce quelque part sur le forum je n’étais permis d’égratigner « vos deux nouveaux maître à penser » Bricmont et Michel Collon (souvent citer ici par vous sans même le moindre commentaire) qu’il est venu négligemment à cet endroit bien précis chercher à enterrer le topic sur la jeunesse communiste où d’autre de « vos nouveaux amis » sont aussi mis à mal …. mais tout de même.. Bref ! t’as raison, pas grave, juste cela méritait d’être souligné.


Si tu ne vas pas jusqu’à y penser, mieux vaut ne pas l’écrire sinon on finira par croire que tu écris sans réfléchir.
Bricmont et Collon ne sont pas pour nous ni « nouveaux » ni « maîtres à penser ». Bien entendu, je préférerais citer des marxistes-léninistes purs et durs comme toi sur la question du sionisme et des luttes anti impérialistes contre les puissances occidentales.
Mais sans doute attends-tu que le prolétariat en prenne la tête pour en parler …pour le moment je dois de me contenter de MM. Bricmont, Collon et de quelques autres qui n’aspirent pas forcément à la révolution prolétarienne, mais qui se contentent de soutenir les luttes anti-impérialistes et qui se contentent de dénoncer toutes les ingérences, provocations et guerres fomentées par l’impérialisme occidental.
Nous considérons que ça sert la révolution prolétarienne mondiale.
Et en fait c’est sur ce terrain qu’elle se déroule en ce moment, que les contradictions sont les plus aigues et qu’elles se règlent sous toutes les formes possibles et imaginables y compris à coup de bombardement.
Tandis que pour l'heure, la révolution prolétarienne en France ne se règle pas encore à coup de pistolet à bouchon.


gorki a écrit :

La question du sionisme il n’y a pas qu’une seule manière de l’aborder. Des antisionistes il y en a dans toutes les classes de la société. Sur cette question comme sur toutes les autres le militant ouvrier communiste ML s’inspire d’abord pour mener sa réflexion des intérêts fondamentaux du prolétariat en général qu'il soit palestinien, arabe ou israélien...


On n’est pas d’accord.
En ce qui concerne le sionisme l’intérêt du prolétariat mondial aujourd’hui c’est la victoire du peuple palestinien contre le colonialisme sioniste et ses alliés impérialistes.
Et l’intérêt du prolétariat palestinien sera la révolution prolétarienne dans son pays…quand il en aura un.

Après quoi on peut bavarder à perte de vue sur les positions réactionnaires de telle ou telle bourgeoisie nationale.
Et on n’a pas à se voiler la face sur des agissements anti populaires parce que c’est dans sa nature. Mais ce qui compte à l’échelle internationale c’est son action politique, économique et même militaire contre l’impérialisme. C’est ce qui fait avancer la révolution mondiale dont la notre, au passage et contre la volonté de certains « gauches » voire « ultra-gauches ».


gorki a écrit :

S’agissant du danger que soral pourrait rallier la jeunesse immigré à l’antisémitisme, déjà là dans le propos permet moi de te dire il y a comme une forme de mépris (sous pesé de ta part j'en suis convaincu) à son endroit, qui malheureusement rejoint ceux des campagnes islamophobe entretenues par toute la réaction en France.


Les fascistes cherchent à drainer des sympathisants parmi le peuple ou chez les ouvriers en pratiquant la démagogie islamophobe ou antisémite selon le cas. Ca ne me fait pas plaisir mais c’est comme ça. Et c’est également un fait que des ouvriers se laissent abuser par cette démagogie, comme d’autres se laissent abuser par le révisionnisme.
Et il n’y a aucun mépris à le dire. L’histoire nous a appris que le fascisme pouvait abuser des prolétaires dans certaines conditions.
On ne peut pas combattre le racisme si on nie son existence.
Or le jeune public qui peut suivre Soral n’est pas seulement « celui convaincu des idées réactionnaires » comme tu le prétends.
Il y a beaucoup de jeunes qui sont écœurés par la gauche et qui ne trouvent aucune issue à l’oppression capitaliste parce qu’aucun parti communiste n’est là pour les entraîner dans le combat, et qui peuvent se laisser abuser par Soral & Co.

Le fascisme doit être combattu en priorité dans la classe ouvrière. Non pas parce que celle-ci serait plus fasciste que les autres - c'est généralement le contraire - mais parce que son rôle d’avant-garde dans la révolution prolétarienne est incompatible avec l’idéologie fasciste.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 04-06-2011 à 01:14:31   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Xuan a écrit :

Si tu ne vas pas jusqu’à y penser, mieux vaut ne pas l’écrire sinon on finira par croire que tu écris sans réfléchir.


« C’est marrant » à chaque fois que je te sens gêner dans l’argumentation à retourner, je dois aussi observer te voir perdre de ta superbe dans des attitudes qui dissimules difficilement un réel décontenancement…

Maintenant, tu as certainement raison je fais vraiment œuvre de trop de retenue, je ne me reconnais pas moi-même, et aux vues de tes dernières réponses totalement à l’ouest de mes interpellations et impossible à prendre au sérieux (et pas que seulement sur ce sujet) parce que par trop étayer sur des ressentis plus que sur des faits, un peu comme il n’y à pas si longtemps, tu disais la classe ouvrière «passé au Fascisme» voir ici je ne vois effectivement pas ce qui motive chez moi une telle recherche de ne pas trop vouloir vous froisser Finimore et toi

Ok ! j’ai quant même ma petite idée, peut-être, que je me laisse par trop influencer par vos accents de sincérité « pseudo ML » qui trop souvent arrive à masquer l’essentiel de votre démarche, à savoir votre collusion idéologique avec le régime social fasciste de Pékin, que vous prétendez défendre sous prétexte de lutte anti-impérialiste par laquelle vous arrivez à camoufler adroitement les menées et les collusion inter impérialiste de ce dernier.

Voila rien d’autre à ajouter, sinon que tu devrais revoir ta copie plus calmement parce que la pour le coup, c’est toi qui a écrit sans vraiment réfléchir… enfin je suppose !

Allez prend ton temps, respire fort, ça va le faire… et surtout n’oublie pas que comme il est dit pour les gens qui s’emparent du drapeau rouge pour mieux lutter contre, qu’il est très facile même par simple aveuglement de prétendre s’emparer du leaderships de la lutte contre le révisionnisme pour mieux en dissimuler les véritables conséquences pour la classes ouvrière à d'autres endroits du monde, comme en Chine par exemple...

FIN

--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12262 messages postés
   Posté le 04-06-2011 à 20:01:45   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Non, ça ne faisait pas partie de l'argumentation mais la vanne était trop téléphonée, je n'ai pas pu me retenir.

« C’est marrant » aussi, mais chaque fois qu'on te parle de la lutte contre l'impérialisme, tu dénonces la Chine.
Mais peut-être qu'Obama, Sarkozy et Cameron ne sont que des agents doubles de Pékin, qui sait ?


Edité le 04-06-2011 à 20:10:52 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Komintern
C'est la lutte finale
Grand classique (ou très bavard)
Komintern
501 messages postés
   Posté le 05-06-2011 à 00:19:52   Voir le profil de Komintern (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Komintern   

Ce que moi je trouve marrant c'est cette attitude bienveillante à l'égard de la Chine, du PCC et de ceux qui ont de bonnes relations avec ces derniers au nom d'une "non ingérence" ou de ne pas juger un parti communiste (ou se présentant comme tel...) mais qui ne s'applique pas à d'autres... comme le pce caractérisé par toi même comme révisionniste (certes oui)!
Deux poids deux mesures?
Et puis sur la question impérialiste c'est quoi ta position sur un pays qui magouille dans l'ombre pour "imposer" le dirigeant qu'il souhaite à la tête d'une orga au service de l'impérialisme?
Surtout quand ce même pays a déjà augmenté son financement de ce même organisme...

Il y a un moment où les postures ne fonctionnent plus!

Pour finir les petites phrases tu les gardes pour d'autres lieux parce que si avoir une mémoire de poisson rouge permet toutes les inconséquences certains en ont de la mémoire...

Xuan a écrit :

Tandis que pour l'heure, la révolution prolétarienne en France ne se règle pas encore à coup de pistolet à bouchon.


Une petite autocritique peut être?
Non je me fais des illusions.

Quand à l'aspect progressiste des bourgeoisies nationales qui pourraient être anti impérialiste si vous vous n'avez pas tiré de bilan des dernières décennies sur les luttes de libération nationale la bourgeoisie impérialiste l'a fait elle!
La preuve?
Tunisie, Egypte etc un fusible ça se change d'autant plus quand beaucoup de fractions bourgeoises nationales se disputent le droit de jouer ce rôle!

--------------------
Vive le drapeau victorieux de Marx, Engels, Lénine et Staline. Vive le communisme
pasquale
Pionnier
20 messages postés
   Posté le 05-06-2011 à 17:09:59   Voir le profil de pasquale (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pasquale   

pasquale est banni


Edité le 05-06-2011 à 20:08:28 par Xuan




--------------------
Presses hydrauliques et moissonneuses-batteuses américaines, nothing better for human progress.
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12262 messages postés
   Posté le 05-06-2011 à 20:13:24   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Komintern, la position de la Chine sur le FMI est plus complexe que tu le dis.
Ce sont la plupart des pays émergents qui souhaitent un émergent à la tête du FMI.
Le Quotidien du Peuple a publié cet article : "Plutôt créer un autre FMI que de se disputer le poste de directeur général de l'actuel FMI".

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Idéologie  JEUNESSE COMMUNISTENouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum