Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  A bas l'impérialisme français ! 

 L'impérialisme en guerre contre son rejeton

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12144 messages postés
   Posté le 26-09-2014 à 20:42:35   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L’impérialisme occidental en guerre contre le monstre qu’il a engendré



Saturne dévorant ses enfants - Goya




Les idéologues bellicistes du genre BHL sont précisément à l'origine des crimes terroristes, pour avoir prôné l'ingérence et la subversion, démantelé les nations et bombardé leurs habitants, brisé l'équilibre fragile entre les communautés, semé la haine et le ressentiment et rappelé aux peuples opprimés que les nations impérialistes ont toujours la volonté de les dominer.

Le terrorisme bestial de Daech est à l'image de son géniteur et les innocents égorgés font écho au bombardement des civils de Syrte. Le démembrement de la Libye a ouvert la boite de Pandore et répandu aux quatre coins cardinaux les milices armées djihadistes et les cohortes d'égorgeurs.

Lorsque ceux-ci ont terrorisé la population syrienne et massacré les soldats d'Assad, la France détournait les yeux voire s'en félicitait et armait des "opposants" fantoches, qui se sont soumis à Daech ou ont été liquidés.
Nos médias continuaient de dénoncer les crimes d'Assad.

Mais les intérêts US menacés en Irak ont réveillé l'indifférence occidentale.
L'enfant hideux de l'impérialisme, et tout particulièrement de l'impérialisme français, se trouve à présent dénoncé par tous les médias bourgeois.

C'est qu'à travers la guerre à la barbarie apparaît la possibilité de remettre les pieds en Syrie sous les traits de St Michel terrassant le dragon.
La finalité est la même, non pas anéantir Daech mais Assad.
L'intervention occidentale ignore le gouvernement Syrien tout comme celui d'Iran, et prétend faire le gendarme en piétinant l'indépendance des états.
C'est d'ailleurs un objectif avoué par Obama et Hollande de soutenir et d'armer l 'opposition syrienne, opposition qui a signé la paix avec Daech quand elle n'est pas phagocytée par lui.

Les cris d'horreur et l'indignation des médias ne doit pas abuser les communistes, même s'il s'agit bien de crimes barbares, et nous devons soutenir les peuples contre le terrorisme et contre l'impérialisme.

> Chaque pays est maître chez lui et c’est le gouvernement syrien qui doit être soutenu contre le terrorisme. On ne doit pas intervenir en Syrie sans son accord. L’Iran doit être associé à la lutte contre le terrorisme.
Respect de la souveraineté syrienne !


> Si les pays européens veulent réellement lutter contre le terrorisme, qu’ils cessent d’abord de les financer et de les armer à travers des « opposants » absorbés par Daech ou alliés à lui.

Israël - Daech complices !


>
Retrait immédiat de l’OTAN !



Edité le 26-09-2014 à 22:13:33 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12144 messages postés
   Posté le 26-09-2014 à 20:49:03   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Commentaire de Gilbert Remond sur le communiqué du P"C"F :

je viens de recevoir ce communiqué. Une fois passé la surprise, j'ai un haut le cœur en lisant le titre car un trouble se glisse. Qu'entend on par terrorisme et quelle forme doit prendre cette lutte prioritaire?

Si j'ai bonne mémoire les républiques du Donbass sont elles aussi assimilées a des organisations terroristes et la dernière décision prise par l'Europe au sujet du projet swift de la Russie ne semblent pas indiquer que l'Europe ait révisé son appréciation. Le Vénézuella de Chavez lui aussi avait un temps eu les faveurs de cette classification. Faut-il leurs appliquer le schéma auquel nous invite ce texte?Nous nous souvenons aussi des déclarations de notre parlementaire européen Francis Wurtz sur les irresponsables de l'est ukrainien.

Et puis une fois le titre donné, le communiqué passe tout de suite à la mélasse affective en assimilant lutte contre le terrorisme et hommage a la mémoire d'Hervé Gourdel. Là je ne comprend plus . Si sa mort et les conditions de sa mort sont inacceptables et condamnables, combien condamnable, quel acte mémorable a-t-il commis sinon celui d'être devenu a son corps défendant la victime de règlement de compte entre bandes rivales, pour le contrôle des richesse d'une région du moyen orient, certaines étant légales, quand d'autres sont non reconnu par les instances internationales?

Hervé Gourdel était un promeneur, il était en Algérie pour ses loisirs et il n'était pas sans savoir les dangers auquel il pouvait s'exposer, les maquis islamistes n'ayant jamais été entièrement éradiqués où alors il aura été entièrement dupé sur sa sécurité , ce qui pose d'autres questions!

Par contre nous savons que comme a chaque fois,des dizaines de civils proches des cibles visées,seront elles victimes des bombardements réalisés par notre aviation. Les égorgeurs sont des salopards, mais qui les a armé?Le communiqué effleure cette question mais il le fait en flirtant avec des positions qui sont celles que nous donnent les partisans des politiques d'intervention contre la Syrie sans compter que ces dernières sont assorties d'un charabia qui aligne des évidences qui ne coûte rien mais ne dénonce surtout pas la politique de classe qui est a l'oeuvre dans ce conflit .

Le communiqué enchaine des évidences dans le style: " cela suppose de sortir d'une logique de domination économique, politique et militaire au profit d'une logique de coopération, de développement, de démocratie" Oui et alors? Mais comment on fait pour que cela ne reste pas des formules creuses? Quel programme politique cela nécessite-t-il? Quelle politique internationale? avec qui et pour quels objectifs?

"Il faut changer" nous dit-on mais c'est pour tout de suite parler d'une véritable politique antiterroristes qui se donne des moyens:" le PCF souhaite qu'une véritable stratégie de lutte contre le terrorisme se mette en place. Cela nécessite d’avoir des objectifs clairs et les moyens financiers et humains d’agir sans compromettre les libertés individuelles". Tout est mélangé les problèmes intérieurs avec les questions de politique extérieure c'est comme avec la bande de moebius on est dedans on est dehors sans transition, on ne comprend plus où on est, de qui l'on parle.

Les banlieue ou les colonies d'une certaine manière on est toujours dans l'empire, tout est traité a l'emporte pièce. Mais rien n'est dit sur le sentiment de no futur ou d'illégitimité ressenti par des centaines de jeunes de nos banlieues, ni sur les gros nuages noir qui pèsent sur l'emploie et les salaires toutes causes qui sont pain béni ( on pourrait dire en la circonstance djhiad béni) pour les démagogues et leurs sergents recruteurs.

Et puis pour finir cette curieuse définition qui me laisse dans l'expectative : "Le terrorisme c'est d'abord une entreprise qui cherche à faire des profits financiers en faisant régner la terreur". Voilà la finance et ses entreprises qui rappliquent! Mais ou sont les machines ou sont les travailleurs? Génial, le terrorisme remplacerait donc l'économie! comme si la terreur n'était jamais utilisé dans les rapport sociaux de production, comme si les alliés qui composent les forces d'interventions n'étaient pas guidés par aucune arrières pensée pécuniaires? Et puis les profits financiers par quels mystères se font-t-ils? C'est toujours et encore La bonne blague qu'aimait relever pour nous mon ami Raphaël Thaller en se gaussant, de l'argent qui fait de l'argent sans recourir à la force de travail, en sommes les billets se dupliqueraient comme l'adn sans autre forme de proces!

En outre, ultime agument, tout cela serait la faute des marchants d'armes, des états du golf et des émirs, nullement des états et des lobby du complexe militaro-industriel, nullement des multinationales du gaz et du pétrole, ces dernières guignant depuis leurs salles de conseil d'administration les territoires où se trouvent ces marchandises lucratives!

Si les bons sentiments ne font pas une politique pour la paix et la justice, l'ignorance de la géostratégie et l'indigence théorique suite au mépris pour nos fondamentaux ne peuvent conduire qu'a d'infinis bavardages qui ne brassent que du vent. Ils finissent en queues de poisson qui de fait offrent comme dans le cas présent un blanc seing aux politiques dominantes, en l’occurrence celle de l'impérialisme et du néo colonialisme. En fait ce communiqué prend bien des détours pour exprimer son alignement sur les positions euro atlentistes, au lieux de condamner clairement et fermement les politiques agressives de l'otan et de défendre la paix et la souveraineté des peuples.

Gilbert Rémond





Commentaire de D. Bleitrach :

parfaitement d'accord avec les deux analyses, celle de jean et Gilbert... Je signale que Cuba est toujours classé dans les pays terroristes... et qu'aunom de la lutte contre le terrorisme Bush a non seulement déclenché des guerres dont on voit d'autant mieux les effets qu'Obama a augementé les interventions sans la moindre déclaration de guerre à son bon plaisir avec des bombardements qui ont un maximum d'effets sur les civils. Outre cette action qui nie le droit international il y a au plan intérieur des lois liberticides...
Comme on dit la guerre a cet avantage qu'elle accroit les profits pour certains et fait taire les peuples... Inventer une guerre au terrorisme avec les troupes fascistes qu'on a soi même créées a été une étape maus aujourd'hui le problème est l'endiguement de la Chine de la Russie des brics , de tous ceux qui tentent un monde multipolaire basé sur la négociation... or on ne négocie pas avec un terroriste... je vous propose de lire les articles que j'ai posé dans mon blog concernant la politique étrangère de Xi Jinping et la rencontre des partis chinois et russe... Nous sommes dans un monde entièrement nouveau dans lequel les recettes de hier ne servent pas, dit Xi Jonping et il a raison... nos camarades ne voient que de l'ancien dont ils déforment le sens de surcroit..
.


____________________


La déclaration du P"C"F :


La lutte contre le terrorisme est une priorité


Hommage à la mémoire d'Hervé Gourdel

La lutte contre le terrorisme est une priorité pour les communistes. Le meurtre de notre compatriote, Hervé Gourdel, nous rappelle que des groupes structurés sont prêts à tout pour faire régner la peur et la haine.
Les communistes participeront à tous les hommages nationaux ou locaux en la mémoire d'Hervé Gourdel dans le respect strict des volontés exprimé par sa famille.
Les communistes y participeront pour apporter à la famille et aux proches de la victime toute leur solidarité dans ce moment si difficile et douloureux pour eux. Nous réaffirmons notre indignation face à la cruauté et l'inhumanité des assassins d'Hervé Gourdel et face à celles de tous ceux qui se réclament du djihadisme.
Les communistes y participeront pour réaffirmer que face à ce déchaînement de violence et de haine, ils travailleront sans relâche à la cohésion de notre peuple dans toutes ses composantes et sans discrimination dans la lutte pour l'égalité, la justice et la solidarité.
Les Français ne tomberont pas dans le piège tendu par les terroristes, ou certains extrémistes de l'ordre nouveau. Aucune religion ne prône le recours à une telle barbarie et ne peut servir à justifier de tels actes de terreur. Nous saluons toutes celles et tous ceux qui se lèvent pour manifester leur liberté de conscience et dire non au terrorisme.

« Guerre » contre le terrorisme ou « lutte » contre le terrorisme ?
Le meurtre d'Hervé Gourdel met en premier plan la lutte contre les organisations terroristes. La sémantique n'est pas neutre. La « guerre » contre le terrorisme préconisée par le président de la République fait référence aux mots et à la politique de G.W. Bush après le 11-Septembre.
13 ans plus tard, nous voyons bien que cette stratégie est un échec et un désastre.

Un échec car elle nie que la structuration de ces groupes terroristes a été et est encore aidée par des puissances internationales et régionales comme l'Arabie saoudite, le Qatar, la Turquie et les Etats-Unis eux-mêmes tant qu'ils servaient leurs intérêts ou servaient à diviser les peuples sur lesquels l'« Occident » prétend maintenir sa domination. Aujourd'hui les monstres échappent à leurs créateurs.
Un désastre parce que les 4 000 milliards de dollars mis dans cette « guerre » ont ont pour résultat d'être passé d'1 foyer de djihadistes dans le monde à 13.

Il faut donc changer de politique. Le PCF souhaite qu'une véritable stratégie de lutte contre le terrorisme se mette en place. Cela nécessite d’avoir des objectifs clairs et les moyens financiers et humains d’agir sans compromettre les libertés individuelles. Cela suppose de sortir d'une logique de domination économique, politique et militaire au profit d'une logique de coopération, de développement, de démocratie.

Les meurtres antisémites d’un Merah ou encore le cafouillage du week-end dernier à l'arrivée de 3 djihadistes en provenance de Turquie montrent que notre système de renseignements et de sécurité intérieur ont de sérieuses lacunes.
Les renseignements généraux et les services anti terroristes ont-ils les moyens techniques et humains pour remplir leurs missions ? et surtout quelles sont les priorités et modalités de leur mission ? Le dispositif juridique et législatif de notre pays est suffisant pour répondre à la menace terroriste, il faut encore l'appliquer, et ce dans le respect des droits et libertés.

Le Parlement n'est pas assez associé aux objectifs et moyens mis en œuvre. C'est indispensable pour éviter toute tentation de dérives autoritaires.

Non à la guerre, Oui à des mesures coercitives contre Daesh
Est-ce que les frappes aériennes menées par la France en Irak et par les Etats-Unis en Syrie vont empêcher ce qui s'est passé en Algérie avec le meurtre d'Hervé Gourdel ? A l'évidence non ! La France doit être unie derrière la famille d'Hervé Gourdel. Dans un moment tel que celui-là, la recherche de cohésion s'impose, mais elle ne peut se traduire par taire le débat qui existe sur la manière de mener efficacement ou non la lutte contre le terrorisme, et sur l'aide à apporter à ceux qui en Irak et en Syrie combattent l' « Etat islamique ».

La force du mouvement Daesh, c'est à la fois de s'appuyer sur une base territoriale et une stratégie économique. Les objectifs militaires de la France au moyen de « frappes » en Irak, même ciblées, sont inefficaces dans la durée. Au lieu de dépenser des millions dans des frappes militaires, il serait plus utile d’aider de manière plus importante les combattants kurdes en Irak et en Syrie, et d'aider l'Irak à reconstruire son armée et son État.

Le terrorisme c'est d'abord une entreprise de la terreur et de conflits
Le terrorisme c'est d'abord une entreprise qui cherche à faire des profits financiers en faisant régner la terreur. Le chiffre d'affaires de Daesh dépasse le milliard de dollars par an. Des mesures internationales doivent être prises pour agir sur les États de la région qui arment et achètent aux groupes terroristes du pétrole, pour agir sur les finances des « émirs » chefs de bandes qui utilisent le terrorisme comme moyen de s’enrichir, et pour agir enfin sur les marchands d’armes qui profitent des trafics.

Parti communiste français, le 26 septembre 2014


Edité le 26-09-2014 à 22:35:12 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8127 messages postés
   Posté le 26-09-2014 à 20:55:39   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

le monstre Daesch va bientot permettre à l impérialisme de couper le Liban en trois:le Nord sunnite,le sud chiite,et entre un réduit maronite.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12144 messages postés
   Posté le 26-09-2014 à 22:33:16   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La déclaration du P"C"F dissimule la responsabilité écrasante du gouvernement français dans la barbarie actuelle.
Le voilà qui dénonce un cafouillage policier, les lacunes du renseignement, le manque de moyens, réclame le respect des libertés et le droit à la parole pour un parlement croupion...mais il se moque des peuples arabes qui sont les premières victimes et de l'impérialisme français et du terrorisme !

La pusillanimité, la couardise, la cacade des dirigeants révisionnistes n'a pas de bornes.

Aux marxistes-léninistes de relever le drapeau révolutionnaire contre l'hydre impérialiste dont les têtes multiples s'appellent tantôt Daech, sionisme ou Svoboda.
A nous de relever le drapeau rouge du socialisme, il nous faut abattre le petit monde du grand capital dans notre pays pour couper la tête française de ce monstre.

Mais si le ciel paraît sombre il nous faut embrasser tout l'horizon pour deviner l'aube qui se prépare. La furie terroriste et le bellicisme occidental sont les derniers râles d'un monde en perdition. A l'est se lève un nouveau monde.

A lire sur histoire et société : une série d'articles sur les rapports entre le PCC et le Parti Communiste Russe


Edité le 26-09-2014 à 22:58:22 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8127 messages postés
   Posté le 26-09-2014 à 22:43:06   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

"à l est se lève un nouveau monde";allusions aux républiques populaires de Lougansk et Donetsk?

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12144 messages postés
   Posté le 26-09-2014 à 22:58:51   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Oui mais pas que ...
Lire Le Quotidien du Peuple et la Pravda


Edité le 26-09-2014 à 23:52:09 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12144 messages postés
   Posté le 27-09-2014 à 00:23:15   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

"Les bévues stratégiques de l'Occident" transforment le Moyen-Orient en sanctuaire pour les terroristes

( Source: Xinhua )
26.09.2014 08h25



Le président iranien Hassan Rohani a indiqué jeudi à New York que "les bévues stratégiques de l'Occident au Moyen-Orient, en Asie centrale et dans le Caucase ont transformé ces parties du monde en sanctuaires pour les terroristes".

Certains Etats ont aidé à créer l'extrémisme et aujourd'hui ne parviennent pas à y faire face, a déploré le chef d'Etat iranien dans un discours prononcé à l'occasion de la 69ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies. "L''anti-occidentalisme d'aujourd'hui est le fruit du colonialisme et une réaction au racisme d'hier", a estimé M. Rohani, et d'ajouter : "Certaines agences de renseignement ont mis des épées dans les mains de fous qui, aujourd'hui, n'épargnent personne". Les acteurs qui ont joué un rôle dans la création de ces groupes terroristes devaient reconnaître leurs erreurs et présenter des excuses, a-t-il souligné.

"Je viens d'une région du monde dont de nombreuses zones brûlent actuellement dans le feu de l'extrémisme et du radicalisme", a poursuivi le président iranien, faisant remarquer que les extrémistes venaient d'horizons divers, mais qu'ils avaient "un objectif unique : détruire la civilisation, susciter l'islamophobie et créer un terrain fertile pour de nouvelles interventions de forces étrangères dans notre région".

A cette occasion, M. Rohani a souligné que la démocratie n'est pas un produit qui peut être commercialement importé de l'Occident vers l'Orient. Dans une société sous-développée, une démocratie d'importation ne peut mener qu'à un gouvernement faible et vulnérable, a-t-il dit.

"Je suis stupéfait que ces groupes meurtriers se définissent comme islamiques. Plus stupéfiant encore est le fait que les médias occidentaux, en écho, répètent cette fausse affirmation, ce qui provoque la haine contre tous les musulmans", a ajouté le président iranien.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8127 messages postés
   Posté le 27-09-2014 à 09:43:15   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

sous pretexte de lutter contre Daesch,le Maroc installe des missiles à Layyoune au nord du Sahara Occidental pour de facto broyer le Polisario http://www.emarrakech.info/L-armee-installe-des-missiles-sol-air-a-Marrakech_a5845.html

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8127 messages postés
   Posté le 27-09-2014 à 17:42:12   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

en meme temps,en Chine,au Xinjiang,les groupes salafistes commettent des attentats sanglants http://www.lepoint.fr/monde/chine-2-tues-et-de-nombreux-blesses-dans-des-explosions-au-xinjiang-22-09-2014-1865304_24.php

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12144 messages postés
   Posté le 27-09-2014 à 19:24:02   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

En effet, le terrorisme ne se limite pas au Moyen Orient et au Maghreb, ci-dessous un article sur le terrorisme en Chine et l'attitude des médias occidentaux.






Les « logiques de chapelles » n'ont pas leur place dans la lutte anti-terroriste internationale


Par : Vivienne
French.china.org.cn - Mis à jour le 27-09-2014




M. Wang Yi, ministre chinois des Affaires étrangères au forum global sur la lutte anti-terroriste du Conseil de Sécurité

La Chine soutient toujours fermement la coopération internationale dans la lutte contre le terrorisme et a déployé des efforts constructifs dans ce but. Les pays occidentaux représentés par les États-Unis doivent soutenir et appuyer activement la Chine et d'autres pays dans leur orientation et dans leurs actions anti-terroristes, pas les traiter de manière différente.

Le 24 septembre, le Conseil de Sécurité de l'ONU a adopté à l'unanimité une résolution demandant aux différents pays de prendre des mesures, telles que les contrôles aux frontières, le partage des renseignements et l'adoption d'une nouvelle législation, pour arrêter la circulation transfrontalière des belligérants terroristes internationaux prenant part à des guerres et des actions terroristes. La résolution, adoptée dans le but de riposter contre l'État islamique, organisation extrémiste terroriste, a recueilli un soutien ferme de la Chine et de la Russie. Selon des sources, plus de 40 pays ont exprimé leur souhait d'adhérer à l'alliance contre l'État islamique. Les pays membres du Conseil de Sécurité ont promis, dans la résolution, d'empêcher les belligérants terroristes internationaux de partir pour l'Irak et la Syrie.

La Chine soutient fermement les pays du Moyen-Orient dans leurs efforts de lutte contre le terrorisme, et l'Irak dans le développement renforcé de ses capacités anti-terroristes, et entend renforcer la coopération dans les domaines des échanges de renseignements et de la formation de personnel.

La nouvelle résolution du Conseil de Sécurité aidera la communauté internationale à casser les logiques de chapelles dans la future coopération et à combattre les forces terroristes dans différents pays en appliquant les mêmes normes et les mêmes actions. Le soutien ferme de la Chine à la résolution doit éveiller l'attention des États-Unis et d'autres pays occidentaux à la menace terroriste sérieuse que la Chine affronte, et ces pays doivent faire preuve de compréhension et de soutien dans la lutte anti-terroriste menée par la Chine sur son territoire. Cela illustre le renforcement continu de la coopération anti-terroriste internationale.

Depuis longtemps, certains pays occidentaux traitent souvent la lutte anti-terroriste de la Chine de manière différente sous prétexte de la politique ethnique et de la liberté religieuse. Ils mettent parfois en cause la nature des actions anti-terroristes de la Chine, ou accusent la stratégie anti-terroriste de la Chine d'être inappropriée. En réalité, il s'agit là de typiques « logiques de chapelles ». Souvent, les violentes affaires terroristes ayant lieu en Chine ne sont pas reconnues comme telles par certains pays occidentaux, elles font même l'objet de reportages déformant les faits et apportant une sympathie injuste aux attaquants.

Comme l'a indiqué le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, qui a assisté au forum global sur la lutte anti-terroriste du Conseil de Sécurité, il faut combattre le terrorisme, quelles que soient ses formes, quels que soient les lieux concernés et quelles que soient les personnes et les affaires visées ; il ne faut pas pratiquer la politique de deux poids deux mesures, encore moins lier le fléau à une nation ou une religion déterminées.

Fin juin, le Centre de dénonciation des informations illégales et pernicieuses sur l'Internet chinois a reçu 230 informations dénonçant la violence et le terrorisme, dont plus de 70 % provenant de sites internet étrangers et portant sur la propagation d'idées extrémistes religieuses et la vente d'armes à feu, prônant la « guerre sainte » et décrivant exagérément des scènes sanglantes.

La collusion entre les terroristes sur le territoire chinois et les organisations terroristes à l'étranger menace non seulement la sécurité de la Chine, mais également celle des autres pays. La Chine et les autres pays du monde partagent naturellement des intérêts communs en ce qui concerne la lutte planétaire contre le terrorisme, c'est pourquoi il faut œuvrer dans la coopération en consensus universel.

L'éradication des ressources et des terreaux du terrorisme et la préservation de la paix commune et durable des différents pays du monde ne peuvent se réaliser qu'en respectant le droit international et les normes internationales, qu'avec la cessation totale des « logiques de chapelles », l'élargissement continu de la coopération anti-terroriste internationale, y compris le rassemblement et le partage renforcés des informations, la riposte renforcée au terrorisme sur internet, la coupure des canaux de circulation et de financement et la promotion de l'«éradication» des organisations terroristes.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8127 messages postés
   Posté le 27-09-2014 à 20:14:00   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

il en est de mele à Cuba et au reste de la Latin America,alors que Cuba est elle meme accusée de "terrorisme"cf.soutien aux farc ou à l eta,ainsi qu à l armée zapatiste de libération nationale.http://www.legrandsoir.info/menace-terroriste-sur-cuba-en-provenance-des-etats-unis.html


Edité le 27-09-2014 à 20:16:39 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8127 messages postés
   Posté le 27-09-2014 à 20:35:45   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Cuba envoie des médecins là où les USA déploient des soldats http://www.michelcollon.info/Cuba-donne-l-exemple-dans-la-lutte-.html?lang=fr http://www.legrandsoir.info/cuba-un-modele-selon-l-organisation-mondiale-de-la-sante.html

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12144 messages postés
   Posté le 29-09-2014 à 20:11:21   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Je prends les infos sur tous les supports bourgeois mais les analyses des rouges-bruns ne nous intéressent pas.
Julie Lévesque écrit sur mondialisation.ca : « L’État islamique: un groupe terroriste « pro-démocratie » appuyé par les États-Unis et formé pour décapiter » .
L'article est repris sur Al Manar.
Il est précisé que le texte a été écrit avant la décapitation de Gourdel. Des infos qui corroborent déjà le traitement deux poids deux mesures. Sa conclusion :

« Les dernières décapitations de l’EI ne sont qu’un prétexte pour intervenir militairement en Syrie. Les centaines de décapitations de ressortissants syriens commises par les soldats occidentaux par procuration durant des années prouvent qu’il s’agit d’une autre opération psychologique visant à galvaniser l’appui populaire en faveur d’une autre guerre au Moyen-Orient » .
Julie Lévesque

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12144 messages postés
   Posté le 30-09-2014 à 08:34:01   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Cinq Partis communistes arabes dénoncent l’Etat islamique comme les interventions impérialistes en Syrie et en Irak


http://www.solidarite-internationale-pcf.fr/article-cinq-partis-communistes-arabes-denoncent-l-etat-islamique-comme-les-interventions-imperialistes-en-s-124681554.html

Traduction CA pour http://www.solidarite-internationale-pcf.fr/

Les partis communistes signataires de cette déclaration dénoncent la cruauté de l'attaque sanguinaire menée par des organisations terroristes dangereuses comme l’Etat islamique (NdT : Daech en arabe) ainsi que la violation de la souveraineté de la Syrie et de l'Irak.

Ce mouvement a pris illégitimement possession de territoires où il est à l’origine de tellement d'exactions, de pratiques barbares : massacres de milliers de citoyens, décapitations, déplacements forcés de dizaines de milliers de personnes, enlèvements et prises d'otages.

Actuellement, ces organisations terroristes étendent leurs territoires jusqu'au Liban et la Jordanie. Leurs activités desservent la cause palestinienne par des actions criminelles censément menées en représailles contre les bombardements israéliens sur la bande de Gaza.

De ce fait, elles légitiment la position d'Israël dans la coalition internationale pour la lutte contre le terrorisme et instaurent une atmosphère de peur en Europe et dans le monde.

Ces forces terroristes sont financées par l'impérialisme américain, l'Otan et ses alliés.

Elles bénéficient des facilités financières, militaires et logistique de la part des pays réactionnaires arabes et leurs activités suivent un plan impérialiste sioniste et réactionnaire qui a été établi depuis plus de trente ans dans le but de diviser la région et de la fragmenter en plusieurs ethnies selon des lignes de fractures communautaires.

C’est l'essence du projet du Grand Moyen-Orient conçu par l'Etat américain sous prétexte de la lutte contre le terrorisme.

Il est donc impératif du lutter contre ces organisations terroristes, afin d'instaurer une stabilité intérieure à travers des institutions, et une véritable réconciliation nationale, qui soient dans l'intérêt du peuple.

Cela lui permettra de consacrer toute son énergie au combat contre l'impérialisme et le terrorisme qui menacent nos peuples ainsi que toute la région arabe.

Nous appelons tous les partis communistes et toutes les forces nationales, progressistes et démocratiques à adopter une attitude pragmatique face au terrorisme en général et plus particulièrement l’Etat islamique et le Front Al-Nosra pour les éradiquer et couper leurs sources de financement.

De même, nous invitions ces partis à rejeter l'intervention impérialiste sous toutes ses formes en se coordonnant avec les forces indépendantes dans le monde et à repartir à l’offensive selon la volonté de nos peuples, afin de résister à la colonisation et l’occupation ainsi qu’aux tentatives de divisions et aussi pour reconnaitre leurs droits démocratiques et sociaux, et préserver l'unité nationale.

15 Septembre 2014

Partis signataires:

Parti communiste jordanien,
Parti communiste libanais,
Parti communiste irakien,
Parti communiste palestinien,

Parti communiste Syrien Unifié

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12144 messages postés
   Posté le 01-10-2014 à 20:50:42   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

source Fondation Frantz Fanon

Barbarie disent-ils…


lundi 29 septembre 2014

Les décapitations filmées d’otages occidentaux en Irak et d’un randonneur français en Algérie suscitent légitimement un sentiment d’horreur et une condamnation unanime et sans appel. Ces assassinats insensés ne peuvent être le fait que de criminels pervers au service d’une idéologie déviante. Ces mises en scène macabres viennent à la suite d’images tout aussi insoutenables montrant des exécutions de masse d’hommes désarmés. L’émotion produite par ce théâtre de la cruauté est cependant froidement manipulée par des médias et des relais politiques en Occident. La qualification sans cesse reprise de « barbaries », perpétrées par des « barbares », répond à la volonté de déshumaniser les auteurs de ces atrocités. Hors du limès de la Civilisation, ils ne relèvent plus du droit commun et ne sont plus passibles des lois ordinaires. Il s’agit pour la propagande blanche, conforme à ses usages établis et ses traditions éprouvées, de dénoncer l’irréductible barbarie de « l’autre » présenté comme totalité indistincte pour mieux soumettre ou exterminer, au-delà des criminels, toute une société. Ou comme dans les cas de l’Irak et de la Syrie de détruire des Etats.

Ces assassinats médiatiques sont représentés par les organes de propagande comme des actes irrationnels d’une radicale altérité, quasiment non-humaine. Mais bien davantage, des échelles du Levant à celles de Barbarie, ces atrocités seraient inhérentes à une sphère ethnico-religieuse, l’Islam, qui malgré des nuances langagières, reste intrinsèquement dangereuse, quasi-incompréhensible et systématiquement opposée à un Occident dont, par essence et définition, les valeurs humanistes sont définitivement supérieures à toutes les autres.

Dans un amalgame éhonté mais clairement assumé, les musulmans d’ici et d’ailleurs, suspectés de connivence « culturelle » avec les assassins, sont sommés par des policiers de la pensée de se désolidariser publiquement de ces crimes. Il leur est enjoint d’approuver la nouvelle guerre moyen-orientale de l’Occident et les bombardements « vengeurs » décidés par la Civilisation.



Ces arguments d’une propagande essentialiste visant à diaboliser des communautés toutes entières sont odieux et totalement ineptes. Cette propagande de stigmatisation et de culpabilisation est d’autant plus inacceptable que ces journalistes-procureurs seraient particulièrement bien placés, s’ils faisaient leur métier, pour évoquer, en spécialistes, la sauvagerie systématique et des exactions d’une ampleur sanguinaire inouïe de ceux dont les armes se tournent contre les populations arabo-musulmanes depuis des décennies.

Ces journalistes, qui martèlent le mot de barbarie, qu’ont-ils écrit sur les centaines de milliers de morts civiles en Irak, sur le recours au phosphore blanc et aux munitions à l’uranium appauvri contre des populations civiles ? Qui parmi ces parangons de la Civilisation a évoqué le sort de ces dizaines d’enfants mal formés à Falloujah et ailleurs du fait de l’utilisation d’armes interdites ?

A-t-on entendu des cris d’indignation de la part de cette presse au garde-à-vous, lorsque la très civilisée Madeleine Albright, ancienne secrétaire d’état américaine, justifiait la mort de cinq cent mille enfants irakiens ? Qui de cette presse ou de ces chaines de télévision s’est insurgé devant le fait que dans ce pays des droits de l’homme des criminels au moins aussi sadiques que ceux de l’Etat Islamique puissent mourir dans leurs lits grâce aux amnisties et à l’amnésie d’Etat ?



Mais il n’est nul besoin de remonter aux guerres coloniales au nom des « Lumières » de la génération précédente pour reconnaitre une même sauvagerie contemporaine, tout aussi indécente, qui se drape des valeurs de la Démocratie et des Droits de l’Homme. Barack Obama, prix Nobel de la paix, peut ainsi mener sept guerres depuis qu’il a reçu cette distinction qui a définitivement perdu toute signification morale. Qui parmi ces médias évoque les dizaines de milliers de victimes innocentes des frappes de drones à travers le monde ? La mort, sous les missiles guidés et les bombes « intelligentes », de cinq cent enfants de Ghaza n’est -elle pas une « barbarie » ? Tout comme les bombardements d’écoles gérées par les Nations Unies seraient tout au plus les dégâts collatéraux de frappes chirurgicales. Il est vrai que sans images et ensevelis sous la mystification et le silence complice des journalistes de l’infotainment, les dizaines de milliers de morts des guerres asymétriques n’existent pas. Pures statistiques, les cadavres déchiquetés de pauvres et de désarmés ne suscitent aucune émotion.

Il n’est donc nul besoin d’effectuer de minutieuses recherches pour découvrir que la réalité de la « barbarie » est fort différente de ce que cette presse en battle-dress veut faire accroire. On ne tentera pas non plus d’établir ici la généalogie politique de l’Islamisme fanatique fabriqué par les monarchies du Golfe et armé par l’Occident. Qui se souvient des missiles français Milan, des armes anglaises et américaines généreusement fournis aux « moudjahidine » afghans, hier freedom-fighters et aujourd’hui talibans extrémistes ?



Les mises en scène d’assassinats abjects dans des circonstances horribles par des psychopathes apolitiques ne peuvent, en aucun cas, servir de prétexte à des manipulations haineuses. Le discours sur la barbarie asséné par les relais de propagande, destiné à désigner de faux ennemis intérieurs, vise à faire taire ceux parmi les musulmans en Europe qui dénoncent les aventures guerrières au Moyen-Orient. A faire oublier ceux commis par les alliés de l’Occident. Et également, en jouant sur la peur à jeter en pâture des minorités visibles « d’apparence musulmane » à une opinion matraquée que l’on cherche à conditionner depuis des années. Ces gesticulations autour d’une soi-disant barbarie musulmane ne parviennent pas à masquer la vérité sanglante d’un Occident colonialiste hier, impérialiste aujourd’hui, qui assume sans discontinuer depuis le dix-neuvième siècle ses guerres éminemment civilisées et très sanguinaires dans le monde arabo-musulman. Les criminels de l’Etat Islamique ont été à bonne école.

Dans le dispositif éprouvé de préparation psychologique, la barbarie de l’autre est la justification ultime de la guerre. Or, les « guerres » éternelles contre le terrorisme, engagées depuis des dizaines d’années, loin d’avoir endigué le phénomène, l’ont généralisé et complexifié. Il ne fait guère de doute, à la lumière de l’expérience, que le refus d’approches politiques et la fascination pour la guerre manifestée par les dirigeants occidentaux, outre une dangereuse régression du droit international, ne produira qu’un surcroit de subversion.

Les premiers et les pires barbares sont parmi nous.

FONDATION FRANTZ FANON
27 septembre 2014

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  A bas l'impérialisme français !  L'impérialisme en guerre contre son rejetonNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum