Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine 

 Le Quotidien du Peuple et la Pravda

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10469 messages postés
   Posté le 26-09-2014 à 23:48:56   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Danielle Bleitrach signale le rapprochement du PCC et du Parti Communiste Russe.
Xi et Ziouganov s'étaient déjà rencontrés, mais si les relations entre les deux pays sont bonnes, les deux dirigeants souhaitent privilégier les rencontres entre les deux partis communistes.

Le communiqué sur Xinhua
:


BEIJING, 26 septembre (Xinhua)

Le président chinois rencontre une délégation du Parti communiste russe



- Le président chinois Xi Jinping a rencontré vendredi au Grand Palais du Peuple une délégation du Parti communiste russe, dirigé par son chef Guennadi Ziouganov.


Lors de la rencontre, Xi Jinping, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a rendu hommage au développement du partenariat stratégique global de coordination entre la Chine et la Russie, soulignant qu'il a maintenu des échanges étroits avec le président russe Vladimir Poutine et a atteint un "consensus de haut niveau" avec le président russe au sujet de l'amélioration de la coopération pratique entre les deux pays.

En saluant les interactions amicales durables entre le PCC et le Parti communiste russe, le président Xi Jinping a déclaré que le développement des relations sino-russes exigeait des contacts plus étroits entre les deux partis.

La Chine est prête à augmenter les interactions personnelles tout comme les échanges concernant le développement et la théorie du parti avec le Parti communiste russe, a-t-il indiqué.

"Nous allons poursuivre résolument la bonne voie du socialisme à la chinoise", a-t-il ajouté.

M. Ziouganov, président du Comité central du Parti communiste russe, a déclaré pour sa part que le parti russe soutenait fermement le développement du partenariat entre la Russie et la Chine.

Il a également appelé la Russie et la Chine à renforcer leur coordination dans les vicissitudes du contexte international en vue de mieux maintenir la paix et la stabilité mondiales.


________________



"L’expérience chinoise est utile pour la Russie."
Article de Ziouganov pour le Quotidien du Peuple et la Pravda


26
SEPT




Le 25 septembre a commencé la visite officielle en Chine, sur invitation du Comité central du Parti communiste chinois, d’une délégation du Parti communiste menée par son secrétaire Ziouganov. Le même jour, dans le journal officiel du Comité central du PCC le "Quotidien du Peuple" a été publié un article de Ziouganov. Aujourd’hui nous présentons aux lecteurs de la Pravda sa traduction en russe. (et par voie de conséquence sa traduction en français par Marianne Dunlop pour Histoireetsociete)


source

26/09/2014

En Juin 1997, nos partis ont signé un protocole de coopération, qui est devenu la base pour le développement des relations multilatérales entre le Parti communiste et le PCC. Le Parti communiste à cette époque, après son interdiction, et un long procès à la Cour constitutionnelle, après avoir surmonté un chemin difficile de rétablissement et de régénération, recouvrait ses forces avec assurance et gagnait le soutien des masses. Pour nous, la signature de ce protocole fut un soutien moral important. Les échanges de délégations ont permis aux membres de notre parti de se familiariser avec les réalisations du peuple chinois, les activités du PCC. En Chine ont séjourné plusieurs groupes de militants des bureaux régionaux du Parti communiste. Parmi eux se trouvaient des délégations spécialisées de jeunes, de futurs cadres du parti. Pour eux, ces voyages sont devenus une sorte de stage.

Beaucoup de jeunes talents rejoignent notre parti. Se familiariser avec les réalisations de votre pays dans l’édification du socialisme aux caractéristiques chinoises est une incitation pour eux dans leur travail quotidien. Les journalistes du parti ont visité également la Chine. Après leur visite, ils ont publié des dizaines de matériaux. Un aspect important des relations entre les partis est la participation de représentants du Parti communiste dans divers séminaires et conférences organisés par les organismes scientifiques du PCC. Les représentants du Parti communiste de Chine participent régulièrement aux congrès du Parti communiste, ainsi qu’aux événements internationaux organisés à Moscou à l’initiative du Parti communiste.

J’ai visité votre beau pays sept fois. Cette visite sera la huitième. J’ai eu l’occasion de rencontrer de nombreux dirigeants du PCC. Le camarade Xi Jinping a soutenu activement le développement des relations entre le Parti communiste russe et le PCC et a appelé à leur expansion. Je pense que ces rencontres sont une contribution importante aux relations entre le Parti communiste et le PCC.

Je suis reconnaissant envers les camarades chinois, car ils ont traduit et publié en chinois un certain nombre de mes œuvres, qui reflètent les processus qui se déroulent en Russie, et les activités de notre parti. Mon livre «La mondialisation et le sort de l’humanité» contient une analyse des relations internationales contemporaines. On m’a dit qu’il a suscité un grand intérêt chez les lecteurs chinois.

En règle générale, au cours de nos voyages en Chine, nous avons eu la possibilité de nous familiariser avec les processus dans le domaine de la réforme, du développement de la science, de la production industrielle moderne. Les Chinois ont obtenu des succès remarquables. J’étais à Pékin à un moment où on commençait seulement les préparatifs pour les Jeux olympiques. Puis j’ai visité Pékin à la veille de la fête mondiale du sport et j’ai vu de mes propres yeux ce qui a été construit: stades, centres sportifs, nouvelles infrastructures. Tout cela a fait forte impression sur moi.

C’est avec une grande attention que nous suivons la mise en œuvre des réformes prévues en RPC par le parti. La Chine détient toujours la première place dans le monde en termes de croissance économique, et ce malgré la crise mondiale : une moyenne de 9-10% par an pendant les 30 dernières années. On assiste à une hausse constante des revenus dans les zones urbaines et rurales.

Nous savons que la politique intérieure de la Chine est déterminée par l’adhésion au système socialiste. Cependant, le choix socialiste ne vous empêche pas de développer des relations de marché dans l’économie. La stabilité politique et le progrès de l’économie nationale incitent la population de la grande Chine à espérer un avenir meilleur.

Pour nous, communistes russes, l’expérience de la coopération du PCC avec les partis démocratiques de Chine présente un grand intérêt. Nous avons rencontré à plusieurs reprises des représentants du Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple de Chine. Je crois que cette expérience pourrait être utile pour la Russie.

Les relations russo-chinoises sont caractérisées par une grande dynamique de développement. Elles sont basés sur le Traité de bon voisinage, d’amitié et de coopération entre la Russie et la Chine du 16 Juillet 2001. Ces relations se caractérisent aujourd’hui par un partenariat fondé sur la confiance et l’interaction stratégique. Derrière ces formulations officielles se trouvent des centaines de contrats et d’accords spécifiques. J’ai récemment pris connaissance du plan d’action 2013-2016. On y voit que plus de 300 traités et accords intergouvernementaux ont été conclus, qui couvrent presque tous les domaines de la coopération.

Les parlementaires également apportent leur contribution à l’approfondissement des relations entre nos deux pays. Des commissions parlementaires ont été mises sur pied et fonctionnement avec succès sur la coopération entre le Conseil de la Fédération et le Conseil d’Etat et le Congrès national du peuple. Le Premier vice-président du Parti communiste, premier vice-président de la Douma Ivan Melnikov, est responsable pour le développement des relations entre la Douma d’Etat et le Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple de Chine. Un membre de notre groupe l’Ambassadeur Vassili Likhatchev est le coordinateur du groupe de coopération entre la Douma d’Etat et la CCPPC.

Une place importante dans les relations russo-chinoises tiennent les relations interrégionales. Aujourd’hui, plus de 60 sujets de la Fédération de Russie ont des contacts avec les provinces de la République populaire de Chine. Entre eux ont été signés plus d’une centaine d’accords de coopération. Les députés communistes des organes représentatifs de ces sujets soutiennent pleinement le développement des contacts inter-régionaux. Les Années nationales de la Russie en Chine et de la Chine en Russie, des langues russe et chinoise ont été un grand succès. Ma famille contribue aussi à ce partenariat : l’un de mes petits-fils étudie le chinois au lycée et a déjà fait un stage à Shanghai.

Nos pays ont de bonnes perspectives pour l’approfondissement de la coopération mutuellement bénéfique. L’important est que les accords conclus soient remplis avec un contenu concret.

Nous assistons à une aggravation brutale de la situation internationale. Dans diverses parties du monde la guerre fait rage, les forces du terrorisme, qui sont des menaces pour la paix et la stabilité se renforcent. La guerre a atteint les frontières de la Russie, l’Ukraine est en guerre civile.

Dans les documents diplomatiques on aurait probablement écrit que les approches de la Russie et de la Chine dans les problèmes fondamentaux de la politique mondiale et les questions internationales sont proches ou coïncident. Dans la pratique, cela signifie que nos pays ont réussi à surmonter ensemble l’agression contre la Syrie. Les marins de nos pays ont permis d’assurer un bon fonctionnement pour la déstruction des armes chimiques syriennes. Dans le vocabulaire international sont bien établis des concepts tels que les BRICS, l’OSC – des formation où la Russie et la Chine sont activement impliquées.

Je suis convaincu que ces structures internationales émergentes joueront un rôle de plus en plus important et influenceront le cours du développement du monde.

Aujourd’hui on a toutes les raisons de dire que la Russie et la Chine dans le monde moderne jouent un rôle décisif. Sans elles ne peut être résolu aucun problème international.

________________


A Pekin, un memorandum de Coopération entre le parti communiste russe et le PCC


26
SEPT




Sources :
http://histoireetsociete.wordpress.com/2014/09/26/a-pekin-un-memorandum-de-cooperation-entre-le-parti-communiste-russe-et-le-pcc/
http://kprf.ru/party-live/cknews/134989.html

26/09/2014 Alexander Iouchtchenko

Le 26 septembre à Beijing, a été signé un mémorandum de coopération entre le Parti communiste de la Fédération de Russie et le Parti communiste de Chine. Avant la cérémonie, le chef du Parti communiste, Guénnadi Ziouganov a rencontré le Département international du Comité central du PCC.

La première conversation a été avec le chef adjoint du Département international du Comité central du PCC le camarade Zhou Li. Ziouganov a déclaré qu’il était satisfait de l’évolution de nos relations inter-partis et inter-états, sous l’impulsion du camarade Xi Jinping. «En tant que scientifique et que politique – a dit le chef du Parti communiste – il m’est agréable de voir que les dirigeants de nos pays ont tiré des conclusions profondes de l’effondrement de l’URSS et de la crise financière et économique mondiale."

Guénnadi Ziouganov a déclaré qu’il avait prépé une note pour les dirigeants russes sur les 12 crises du capitalisme, et ce qu’elles avaient apporté. Les deux dernières crises ont précipité le monde dans les remous de la guerre, et nos pays aussi y ont été entraînés. Personne ne sait quelle sera l’issue de la troisième crise systémique, parce qu’elle implique plus de 200 pays. «Vos dirigeants, – a dit le chef du Parti communiste – font preuve de l’action la plus efficace pour surmonter les effets de la crise. Au cours de la dernière année un total de 12 pays montrent les meilleurs résultats de développement, et la Chine est au premier rang d’entre eux, en maintenant la croissance économique ".

Le dirigeant du Parti communiste a déclaré que c’est avec grand plaisir qu’il s’est promené dans les rues de Pékin, où il a aimé le regard des gens, leurs vêtements, leurs sourires. Nulle part on ne voit de déchets. Selon GA Ziouganov, ces signes extérieurs sont éloquents. Cela indique que la Chine a fait des progrès, même dans des domaines où il y a de grandes difficultés. Il a également exprimé sa satisfaction du fait que les 50 chaînes de télévision chinoises semblent avoir un contenu intéressant, avec de bons animateurs et personnalités. Cela aussi est la marque du socialisme avec des caractéristiques chinoises.

Dans le même temps, Ziouganov a déclaré que dans la construction de notre relation, nous devons nous rappeler les dangers qui ne peuvent pas être sous-estimés. "Après la Seconde Guerre mondiale – a dit le chef du Parti communiste – les Américains ont dicté leurs ordres à de nombreux pays. Guidés par la cupidité et l’avidité, ils se sont enfoncés dans la dette, qui se monte maintenant à 17 trillions de dollars. Ils ne veulent pas payer. Par conséquent, pour eux, il y a deux façons de sortir de la crise. L’une d’elle est une grande guerre, à laquelle ils ne se sont pas encore résolu. Une autre – une petite guerre déclenchée par eux dans le Moyen-Orient et l’Ukraine. Leur but est de conquérir le marché européen et dicter la politique de fixation des prix, forçant ainsi l’Europe à payer pour leurs dettes. Et dans ce sens, il est important pour eux de brouiller les relations entre la Russie et l’Europe et creuser une tranchée à nos frontières. D’où les sanctions contre la Russie » .

"Les Américains, – a dit le chef du Parti communiste – sont engagés dans des politiques fascistes flagrantes sous couvert d’un discours sur la démocratie."

Le deuxième danger, pour Ziouganov, ce sont les "révolutions de couleur" et la corruption. «Nous devons tirer des conclusions de ce qui s’est passé avec l’Union soviétique et le Moyen-Orient – a déclaré Guennadi Ziouganov. – Il faut se rappeler que le marché est un outil qui doit être utilisé à bon escient et efficacement " .

Parlant de la situation en Ukraine, le dirigeant du Parti communiste a déclaré qu’il y a vingt ans, il était invité à participer à un débat au Congrès des États-Unis. "Et au cours de la réunion vient à moi un responsable américain qui déclare:« Notre tâche est de vous arracher l’Ukraine et la Biélorussie, et le reste des problèmes du monde nous les résoudrons ". J’ai alors pensé que c’était de la pure fantaisie. Mais aujourd’hui, la CIA et le pouvoir Banderiste en Ukraine réalisent cyniquement ces plans, " - dit amèrement Ziouganov.

"Porochenko – a noté en outre le dirigeant du Parti communiste – dans ces fausses élections n’a pas reçu un tel pourcentage de voix. Ses conseillers sont des Américains et des Canadiens qui ne connaissent pas la langue ukrainienne. Tous les médias sont soumis à l’oligarchie et aux instructeurs américains. Ils servent à provoquer une querelle entre l’Ukraine et la Russie, et attirer celle-ci dans la zone des intérêts des États-Unis. S’il y avait eu un conflit militaire en Crimée et à Sébastopol, l’intervention des forces de l’OTAN sur le territoire était inévitable. "

" Qu’est-ce que cela veut dire accepter le fait que l’Ukraine soit admise dans l’OTAN? Cela signifie que le temps de vol des missiles jusqu’à nos postes de commandement serait de trois minutes. Nous ne pouvons absolument pas être d’accord avec une telle tournure des événements ! " - a dit Ziouganov.

"En Ukraine, aujourd’hui, il n’y a pas, et il ne peut pas y avoir des élections normales. Et il n’y aura pas de Parlement digne de ce nom. Comme tous les nazis et les fascistes, les autorités ukrainiennes actuelles sévissent contre les communistes. Je tiens donc à vous remercier pour votre soutien au Parti communiste et à son leader Piotr Simonenko. Le processus de guérison en Ukraine sera long et difficile. Notre tâche est de faire preuve de volonté et de sagesse, en soutenir les forces saines » .

À son tour, le camarade Zhou Li a salué la contribution de Ziouganov pour le développement des relations internationales et inter-parti. Il a dit que la Chine a beaucoup de partenaires stratégiques, mais la Russie reste le plus important d’entre eux. En un an et demi, nos dirigeants se sont réunis neuf fois. Toutes ces rencontres portaient sur des questions de fond. Un échange de vues a eu lieu sur les questions internationales. Après la crise ukrainienne, notre relation s’est développée avec dynamisme.

Le camarade Zhou Li a dit que la Chine est fermement opposée aux «révolutions de couleur». Et nous devons tout faire pour les contrer. Il a également souligné que la Chine continue de soutenir la Russie dans l’arène internationale, en dépit de l’introduction de sanctions contre elle. En ce qui concerne la situation en Ukraine, la République populaire de Chine est en faveur de sa résolution par la négociation.

Parlant des relations entre les partis, le camarade Zhou Li a dit que la Chine est intéressée à renforcer ces relations. En Chine, le Parti communiste russe a été représenté par de nombreuses délégations, y compris des jeunes et des femmes. Cette année, une autre délégation de jeunes cadres du parti visitera la Chine.

Le camarade Zhou Li a dit que l’année prochaine marquera le 70e anniversaire de la Victoire dans la Grande Guerre patriotique et le leader chinois Xi Jinping prendra part aux célébrations à Moscou. "Si nos dirigeants se rencontrent à plusieurs reprises tout au long de l’année, les camarades du parti doivent se réunir plus souvent. Nous sommes heureux de vous voir dans notre pays et vous attendons à tout moment " - a dit le camarade Zhou Li. Il a également noté que le PCC est prêt à partager des travaux théoriques avec le Parti communiste dans le domaine de l’idéologie. Surtout maintenant, quand le secrétaire général du PCC a pris personnellement en charge la réforme de la Chine.
Le camarade Zhou Li a souligné que la réforme nécessite le renforcement du rôle dirigeant du Parti communiste chinois, qui est le seul à pouvoir prendre en charge une telle responsabilité. Dans le même temps, nous devons prendre soin de nous-mêmes et resserrer la discipline. A l’intérieur du PCC sont entreprises des actions pour renforcer la critique et l’autocritique. Il y a une lutte contre les manifestations de la corruption, quelles que soient les positions et les titres. Il faut accorder plus d’attention au développement des forces armées. Dans le même temps, les médias étrangers essaient de inciter les adversaires du Parti communiste de Chine à des révolutions de couleur. Par conséquent, la direction du PCC renforce son contrôle des médias et de la propagande afin de garder sa propre voie – la construction du socialisme avec des caractéristiques chinoises.

Guennadi Ziouganov a remercié le camarade Zhou Li pour l’analyse systémique profonde des relations russo-chinoises. Il a également noté que nos relations interpartis se développent avec succès. "Nous vous saluons et vous remercions pour ce que vous avez soutenu nos requêtes et les avez mises en œuvre. Pour que le monde soit stable, nous devons additionner au maximum le potentiel de nos pays, et les Partis communistes jouent ici un rôle crucial » , – a dit le chef du Parti communiste.

*


Ensuite, Ziouganov a rencontré le chef du Département international du Comité central du PCC Wang Jiarui.

Lors de la réunion, le chef du Parti communiste a déclaré que le partenariat stratégique entre les deux partis en général aura un impact positif sur le développement des relations bilatérales. Ziouganov a déclaré que c’était sa huitième visite en Chine, et à chaque fois il trouve de nouveaux témoignages du développement de la culture chinoise millénaire. "A la veille de votre fête nationale, vous avez restauré les meilleures traditions historiques – a dit le chef du Parti communiste. – Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes et vous souhaitons beaucoup de succès " !

Le camarade Wang Jiarui a dit que sur la scène internationale, nos pays partagent les idées de l’opposition à la politique agressive de l’impérialisme. Dans ce domaine, les objectifs fondamentaux et les croyances du PCC restent inchangés. Tout récemment, le Secrétaire général du PCC le camarade Xi Jinpin a parlé du développement de la démocratie. Il souligne qu’il n’y a pas de modèle unique de démocratie pour tous les pays. Chaque État a ses propres spécificités. La démocratie n’est pas seulement la possibilité de voter. C’est aussi la possibilité de discuter ".

À son tour, GA Ziouganov a déclaré que, en fait, la démocratie à l’américaine – est profondément un modèle policier, où tout est sous contrôle. Dans le même temps, la Chine a de quoi être fière et quelque chose à montrer aux peuples. "Je tiens à vous exprimer les vœux de tous les travailleurs de notre pays" , – a dit le chef du Parti communiste.

Puis il y a eu la signature du protocole de coopération entre le Parti communiste de la Fédération de Russie et le Parti communiste de la Chine pour les années 2014-2016. Les deux parties ont échangé les documents signés.

*


Aux réunions du Département international du Comité central du PCC ont assisté Léonide Kalachnikov, Secrétaire du Comité central du Parti communiste, VV Koumine, premier vice-président du Comité de la Douma pour les marchés financiers, A. Iouchtchenko, chef du service de presse du Comité central du Parti communiste, et le président du Conseil du Centre sino-russe de commerce et de coopération économique SF Sanakoev.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7080 messages postés
   Posté le 27-09-2014 à 20:06:19   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

un lent rapprochement sino-indien aura t il lieu? http://www.questionchine.net/les-crispations-territoriales-ternissent-la-visite-de-xi-jinping-en-inde?utm_source=feedburner%utm_medium=feed%utm_campaign=Feed%3A+questionchine+(QuestionChine.net)

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7080 messages postés
   Posté le 28-09-2014 à 19:37:27   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

le rapprochement entre le pouvoir chinois et le parti communiste russe augure une reprise du pouvoir du pc à Moscou;le 30 novembre,la Moldavie sera à nouveau dirigée par Voronine-donc,les troupes u.s qui y sont présentes seront décrétées "persona non grata".

--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine  Le Quotidien du Peuple et la PravdaNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum