Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine 

 changements dans la vie du peuple

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2Page précédente 
pzorba75
Militant expérimenté
959 messages postés
   Posté le 09-08-2019 à 05:32:19   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

La conclusion de cet article
"La croissance des salaires en Chine est impressionnante. Tant mieux pour les Chinois. Néanmoins, ceux-ci ont limité la croissance des salaires dans de nombreux États d’Europe où les revenus sont faibles. Ces chiffres montrent que le rôle de la Chine en tant que plaque tournante du secteur manufacturier a jeté les bases de toute hausse future des salaires, en particulier pour les travailleurs peu qualifiés du secteur manufacturier, mais bientôt aussi pour des secteurs émergents comme celui du e-commerce. "
me semble erronée.
En Europe, ainsi qu'en Amérique, les patrons capitalistes qui font des affaires en Chine, utilisent les bas salaires dans ce pays pour bloquer ou baisser les salaires de leurs ouvriers prétextant la concurrence de la main-d'oeuvre en Chine et des pays du sud-est asiatique (Vietnam ex communiste par exemple).

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 09-08-2019 à 15:21:54   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Cela signifie qu'il existe une concurrence des salaires à l'échelle mondiale, et qu'un salaire moyen s'établit à cette échelle par-dessus les frontières.
La Chine "usine du monde" a sans doute fait baisser les salaires au même titre que n'importe quel pays pauvre, mais au prorata de son poids démographique.
Compte tenu de la taille de sa population et de son poids dans la production mondiale, la hausse des salaires en Chine se répercute aussi dans le monde. C'est d'ailleurs ce que dit l'article :
"le rôle de la Chine en tant que plaque tournante du secteur manufacturier a jeté les bases de toute hausse future des salaires"
Donc ce n'est pas seulement "tant mieux pour les chinois" .

Cela dit le marché mondial des salaires n'est pas un marché totalement ouvert. Il y a toujours un développement inégal, une répartition inégale des qualifications et de la productivité.
Concernant les états d'Europe à faible revenu, il faut aussi s'interroger sur les rapports intra-européens et la situation de sous-traitance de certains pays.


Edité le 09-08-2019 à 15:25:18 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 25-08-2019 à 20:27:45   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Quelques chiffres sur les salaires en Chine


Shanghai en tête des normes nationales en matière de salaire minimum


http://french.peopledaily.com.cn/Economie/n3/2019/0823/c31355-9608637.html

Selon les dernières normes nationales sur le salaire minimum publiées par le ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale, Shanghai avait le salaire minimum mensuel le plus élevé en Chine en juin.

Les statistiques du ministère ont montré que Shanghai bénéficie du salaire mensuel minimum le plus élevé, soit 2 480 yuans (351 dollars) et que Beijing arrive en tête du tableau du salaire horaire minimum avec 24 yuans parmi 32 provinces, municipalités et régions autonomes.

Par ailleurs, 7 villes et provinces comptent un salaire mensuel minimum de plus de 2 000 yuans. Avec Shanghai, il s'agit de Shenzhen, Beijing, de la province du Guangdong (sud de la Chine), de Tianjin et des provinces du Jiangsu et du Zhejiang (est de la Chine).

Dans le même temps, Beijing, Shanghai, Tianjin et la province du Guangdong possèdent les quatre plus hauts salaires horaires minimaux : les employés y perçoivent un salaire minimum de plus de 20 yuans. À l'opposé, le salaire horaire minimum dans la province du Liaoning (nord-est de la Chine) est de 10,6 yuans, soit moins de la moitié de celui de Beijing.

Selon les réglementations sur le salaire minimum publiées par le ministère, les normes nationales en matière de salaire minimum sont définies en fonction des frais de subsistance annuels des résidents, du salaire moyen des employés, du développement économique local, des fonds de l'assurance sociale et du logement, ainsi que du taux de chômage.

Selon Su Hainan, chercheur à l'Association chinoise pour les études sur le travail, « En raison des différences de niveaux économiques locaux, les prix du marché, les revenus des résidents et les normes de salaire minimum varient d'une région à l'autre » .

Les normes sont importantes pour les employés des entreprises à forte intensité de main-d'œuvre et des petites et micro-entreprises. « La majorité des salariés de première et moyenne catégorie, tels que les travailleurs à forte intensité de main-d'œuvre, les fabricants qualifiés, les manutentionnaires, le personnel des établissements de restauration bas de gamme et le personnel de nettoyage reçoivent un salaire égal ou légèrement supérieur au salaire minimum » , a-t-il ajouté.

À Beijing, le personnel de nettoyage, les concierges, les vendeurs des supermarchés et les préposés aux chambres d'hôtels gagnent généralement un salaire légèrement supérieur au salaire minimum, et les emplois qui offrent logement et nourriture aux employés ont tendance à payer encore moins. En outre, les employés plus âgés, tels que les gardes de sécurité et les concierges âgés de plus de 50 ans, ont tendance à gagner moins.

Par exemple, selon un avis de recrutement publié sur un site Internet local, des hommes et des femmes de moins de 60 ans sont embauchés pour travailler comme employés d'assainissement. Les salariés gagnent 2 600 yuans sur une base mensuelle en balayant les voies publiques chaque jour de 5h à 19h. Une pause repas et des congés mensuels de deux jours sont comprises, et ils vivent dans un dortoir gratuit avec deux colocataires.

Selon M. Su, en raison de l'offre excédentaire de main-d'œuvre sur le marché au cours des dernières années, certains travailleurs peu ou moyennement qualifiés ont été sous-payés. L'augmentation des normes nationales en matière de salaire minimum vise à garantir les besoins essentiels des employés à faibles revenus et de leur famille.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 28-09-2019 à 00:07:33   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les paiements des retraites augmentent en Chine


http://french.peopledaily.com.cn/Chine/n3/2019/0927/c31354-9618891.html
le Quotidien du Peuple en ligne 27.09.2019 15h14

Les 31 provinces, régions autonomes et municipalités de Chine ont confirmé qu'elles augmenteraient les retraites et ont promis un paiement, a annoncé le 25 septembre l'Economic View.

Le Tibet augmentera ainsi les retraites de 80 yuans par personne et par mois, le Guangdong et Shanghai augmenteront les leurs de 60 yuans et Beijing de 50 yuans. Le Liaoning a ajusté son augmentation de pension de 5 grades en fonction du nombre d'années de travail du retraité, avec un maximum de 70 yuans et un minimum de 25 yuans.

Les revalorisations sont également basées sur les années de versement de la pension du retraité, ou années de travail, et le niveau de la pension de base.

En outre, les retraités âgés, les hommes d'affaires, les anciens militaires, les retraités des régions éloignées et les retraités ayant quitté le marché du travail en raison d'un accident du travail bénéficieront de politiques de retraite préférentielles.

En mars, un communiqué officiel a annoncé que le pays allait relever les paiements de pension de base pour les entreprises, les agences gouvernementales et les institutions publiques par rapport à ceux de 2018 cette année. On estime que 118 millions de retraités à travers la Chine bénéficieront de cette augmentation.

Les fonds de pension chinois sont dans un état stable et les paiements sont garantis, a déclaré le 24 septembre le ministre des Finances, Liu Kun, lors d'une conférence de presse.

De janvier à juillet, la Chine a collecté 3 800 milliards de yuans de fonds de pension de base pour ses employés tout en dépensant 3 200 milliards de yuans, ce qui laisse un solde positif d'environ 200 milliards de yuans. Le solde cumulé s'élève à 5 000 milliards de yuans à la fin du mois de juillet, a indiqué M. Liu.

Bien que certaines régions provinciales aient des difficultés à équilibrer les fonds de pension en raison du vieillissement de la population et des flux de population déséquilibrés, des efforts supplémentaires, notamment en augmentant la proportion d'ajustement du fonds central, seront déployés pour assurer l'équité et la durabilité du système de pension du pays, a également déclaré M. Liu.

(Rédacteurs :Xiao Xiao, Yishuang Liu)

Rapport : les jeunes Chinois veulent prendre leur retraite tôt
La Chine augmentera la pension de retraite des anciens combattants

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 15-10-2019 à 22:30:08   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Vidéo
« Marchons sur un grand chemin » - Épisode 14 - À la base du pays, le peuple

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 21-10-2019 à 13:45:05   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

"les progrès de la Chine en matière d'équipement ferroviaire profitent au monde entier." dit l'article...pas à la France en tous cas.


Le transport ferroviaire chinois entre dans une nouvelle phase du voyage intelligent


http://french.xinhuanet.com/2019-10/21/c_138489391.htm
CHANGSHA, 21 octobre (Xinhua) -- Un "robot intelligent" capable de scanner ce qu'il inspecte, un train intelligent plus grand qu'un bus et plus flexible qu'un tram... Ces nouveaux équipements et technologies sont présentés à l'Exposition internationale 2019 de l'industrie manufacturière de l'équipement et du transport ferroviaires de Chine du 18 au 20 octobre, dans la ville de Changsha, dans le centre du pays.

Depuis le chemin de fer Beijng-Zhangjiakou, premier chemin de fer conçu et construit par la Chine en 1909, jusqu'aux trains à grande vitesse Hexie ("Harmonie" ) et Fuxing ("Renouveau" ) en 2019, la Chine est devenue une puissance en termes de transport ferroviaire.

Ces nouveaux équipements et technologies lancés à Changsha ont ouvert la voie à une nouvelle phase du voyage intelligent en Chine et dans le monde.

Li Xining, directeur du centre de développement et de recherche de la CRRC Zhuzhou Locomotive Co., Ltd., a déclaré qu'ils avaient exposé dix produits innovants, parmi lesquels les trains Maglev 2.0 à usage commercial en Chine. Ces produits, caractérisés par la protection de l'environnement, la sécurité, la fiabilité et l'adaptabilité, présentent l'ensemble de l'écosystème du transport ferroviaire urbain, comprenant les zones urbaines, les agglomérations et les voies ferrées principales.

Premier fournisseur mondial de systèmes de contrôle du transport ferroviaire, l'entreprise d'Etat China Railway Signal and Communication Corp. (CRSC) a dévoilé pour la première fois lors de l'exposition un robot destiné aux salles de contrôle. Ce robot peut inspecter l'équipement d'une salle de contrôle et effectuer des opérations d'urgence en cas d'incident.

Le robot, considéré comme "le gardien de la salle de contrôle", peut réduire l'intensité de travail de l'inspection périodique et améliorer la capacité de réaction en cas d'urgence, ce qui est d'une grande importance pour assurer la sécurité et l'efficacité de l'exploitation ferroviaire, a déclaré Ao Qi, directeur de l'Institut de recherche et de design de la CRSC.

De nombreux experts de l'industrie ont affirmé que, dans le domaine du transport ferroviaire, la tendance générale est au remplacement du travail manuel par les machines.

Xu Zongxiang, directeur exécutif de la CRRC, premier fournisseur mondial d'équipements de transport ferroviaire en Chine, a présenté les perspectives futures du transport ferroviaire lors de la cérémonie d'ouverture de l'exposition : le développement de l'Internet, du big data et du cloud computing ont profondément influencé le développement de l'industrie de l'équipement ferroviaire.

M. Xu a également révélé que fin 2019, le train intelligent Fuxing sera le premier à être mis en service sur la ligne à grande vitesse Beijing-Zhangjiakou pour desservir les Jeux olympiques d'hiver 2022 de Beijing.

Alors que le transport ferroviaire est devenu un symbole de la "vitesse de la Chine", les progrès de la Chine en matière d'équipement ferroviaire profitent au monde entier.

Selon le rapport "Développement du chemin de fer à grande vitesse en Chine" publié par la Banque mondiale, l'expérience chinoise a offert de nombreuses pratiques viables aux autres pays. Le Plan ferroviaire à moyen et à long terme de la Chine a offert un cadre clair pour le développement du système, selon la Banque mondiale.

Dans le même temps, avec la normalisation de la conception et des procédures, les coûts de la construction du transport ferroviaire à grande vitesse en Chine représentent environ les deux tiers du coût de la construction dans les autres pays.

"Actuellement, la CRRC fournit un modèle à cinq 'localisations', que sont la localisation de la fabrication, de la chaîne d'approvisionnement, de la gestion, des services et de la maintenance", a indiqué Xu Zongxiang. En Afrique du Sud et en Malaise, ce modèle a été positivement reconnu et la proportion d'employés locaux en Malaise a atteint 80%.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 07-11-2019 à 19:30:34   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les enfants chinois n’ont plus le droit de jouer aux jeux vidéo après 22 heures


Romain Pomian-Bonnemaison 07/11/2019
https://www.phonandroid.com/les-enfants-chinois-nont-plus-le-droit-de-jouer-aux-jeux-video-apres-22-heures.html


La Chine a décidé d’interdire aux enfants de jouer à des jeux vidéo après 22 heures et plus de 90 minutes par jour – et établit un plafond pour les microtransactions. Des mesures extrêmes et inédites dans le monde, qui ont force de Loi depuis mardi 5 novembre 2019. Le pays espère ainsi mieux lutter contre l’addiction aux jeux vidéo, la myopie, et les mauvaises notes.

La Chine vient d’adopter une législation particulièrement sévère autour des jeux vidéo. Désormais, les moins de 18 ans n’ont le droit de jouer à des jeux vidéo que pendant 90 minutes par jour, avec un couvre-feu passé 22 heures jusqu’à 8 heures du matin le lendemain. Le couvre-feu s’applique 7 jours sur 7 tandis que l’obligation de limiter le temps consacré à des jeux à 90 minutes par jour ne s’applique que du lundi au vendredi. Le weekend, les enfants chinois peuvent jouer au maximum 3 heures par jour.

En plus de ces mesures, ces derniers ont désormais l’obligation de créer des comptes gaming avec leur vrai nom, document d’identification à l’appui. Par ailleurs la loi établit des limites de dépenses pour les DLC est micro-transactions. Il y aura désormais une limite à ne pas dépasser, entre 28$ et 57$ par mois pour les micro-transactions (achats d’objets, de skins et autres lootboxes). Montant ajusté en fonction de l’âge du joueur.

Lutter contre la dépendance aux jeux vidéo, la myopie et les mauvais résultats scolaires
En votant cette législation inédite par son périmètre et ses mesures, la Chine cherche à mieux lutter contre l’addiction aux jeux vidéo : « ces problèmes affectent la santé physique et mentale des mineurs, ainsi que leur apprentissage et vie normale » . Il y a aussi la myopie, dont les jeux sont régulièrement accusés d’être responsables dans le pays. Mais aussi « les mauvais résultats scolaires qui concerne une large frange de la société » , comme le rapporte l’organe de presse national chinois cité par le New York Times.

Les éditeurs de jeux vidéo savaient depuis longtemps que le gouvernement chinois allait mettre en place ce type de législation. Certains comme Tencent et Netease ont anticipé l’arrivée de cette loi en mettent en place des limites pour les jeunes utilisateurs. Tandis que d’autres ont mis en place des moyens techniques pour se conformer à la loi. Les jeunes gamers prêts à contourner la loi devraient cependant ne pas avoir trop de problèmes à s'emparer des appareils connectés à l’identification de leurs parents.

____________________


La Chine interdit aux mineurs de jouer plus de 1h30 par jour sur smartphone


L’addiction aux jeux vidéo est une affaire d'État dans le pays.

Par Marwane Touati

L’État chinois a introduit de nouvelles règles visant à limiter le temps de jeu sur smartphone et les achats en ligne, suite à de nombreux appels lancés pour réduire les excès.

INTERNATIONAL - Voilà qui ravirait certains parents dont les enfants jouent sans cesse aux jeux vidéo. Selon le South China Morning Post, l’État chinois a introduit de nouvelles règles visant à limiter le temps de jeu sur smartphone et les achats en ligne, suite à de nombreux appels lancés pour réduire les excès.

Les nouvelles règles ont été publiées mardi, introduisant un système plus strict d’enregistrement des noms et, pour la première fois, un système de classification par âge. Ces directives de la State Administration of Press and Publications (SAPP) prévoient également de limiter l’accès aux jeux de 8h à 22h, avec un maximum d’une heure et demie par jour (trois heures en vacances) et 400 yuans (soit un peu plus de 50 euros) par mois pour les achats en ligne.

Analyste de ces comportements, Daniel Ahmad estime que ces nouvelles lois sont conformes aux attentes, car de nombreuses limites existent déjà dans les jeux vidéos et devaient être étendues aux titres mobiles. Il s’attend d’ailleurs à ce que le système d’enregistrement et de classification des noms soit la mesure qui ait le plus grand impact sur les joueurs mineurs.

“L’introduction d’un système plus strict d’enregistrement des noms et de classification des âges est certainement nouvelle et aura un impact plus important étant donné que ces systèmes seront plus difficiles à pirater pour les mineurs”, a déclaré l’analyste qui travaille pour Niko Partners, consultant dans le domaine des jeux.

Selon lui, les mineurs représentent environ 20 % des internautes chinois et un pourcentage plus faible des joueurs de jeux en ligne. Après que l’adoption de ces systèmes anti-dépendance par des sociétés de jeux vidéos comme Tencent en 2018 a été suivie de vives critiques adressées au gouvernement, les craintes concernant de nouvelles réglementations auraient diminué.

En Chine, 24 millions de cyberdépendants
En 2004, la Chine avait d’ailleurs ouvert le premier camp de sevrage dédié aux 24 millions de Chinois atteints de cyberdépendance. Un documentaire vidéo du New York Times plongeant dans la réalité de ces centres de désintox avait choqué le monde entier.

Le SAPP a indiqué qu’il travaillait avec le ministère de la Sécurité publique à la mise en place d’un système central d’identification personnelle pour l’industrie du jeu afin que les entreprises puissent vérifier l’identité et l’âge des utilisateurs. Les entreprises qui enfreignent les règles s’exposent à de nombreuses sanctions, y compris la perte de leur licence d’édition de jeux dans les cas les plus graves.
L’industrie chinoise du jeu mobile se développe rapidement et divertit le public, mais elle a entraîné une dépendance au jeu et des dépenses excessives chez certains mineurs, suscitant suscitant l’inquiétude et la critique du public.
“L’introduction et la mise en œuvre de nouvelles normes permettront de renforcer et d’améliorer la gestion des jeux en ligne. Elle protégera la santé physique et mentale des mineurs et créera un environnement Internet sain” , a déclaré un porte-parole du SAPP, selon le média chinois Xinhua.

Les jeux mobiles, nouvelle cible du gouvernement
Depuis 2007, la Chine a mis en place des règles anti-dépendance sur les jeux vidéo pour mineurs, mais les jeux mobiles étaient exemptés. Le jeu mobile populaire “Honor of Kings” de Tencent sorti en 2016 avait été fustigé pour ses caractéristiques addictives, ce qui a provoqué un contrôle plus étroit de l’industrie en 2018.

Tencent est l’une des plus grandes entreprises de jeux vidéo au monde, affichant un chiffre d’affaires de près de 17 milliards d’euros en 2018. Après les critiques des médias, le géant de l’Internet a lancé des mesures anti-dépendance pour 31 de ses jeux, dont “Honor of Kings”, selon une annonce de la société en janvier 2019.


Le jeu mobile populaire “Honor of Kings” de Tencent sorti en 2016 avaient été fustigé pour ses caractéristiques addictives.

La durée de jeu sur ces titres est limitée à une heure pour les moins de 12 ans et à deux heures pour les jeunes de 12 à 18 ans, entre 8h et 21h. Tencent a également mis en place un avertissement de dépenses en juin 2018 qui envoie une notification si un joueur mineur dépense plus de 500 yuans (environ 65 euros) dans un délai de 30 jours. Cependant, ces règles pouvaient être contournées en s’inscrivant sous divers noms et numéros différents.

“Ces lignes directrices constituent un signal important et proactif pour l’ensemble de l’industrie et fourniront une orientation plus claire pour notre travail à l’avenir” , a déclaré mardi un porte-parole de la division des jeux vidéo de Tencent dans un communiqué.

En France, le jeu vidéo fait l’objet de peu de réglementation spécifique, malgré son statut de premier bien culturel. Les seules dispositions réglementaires spéciales applicables aux jeux vidéo peuvent être classées dans deux catégories distinctes en fonction de leur finalité : l’information des consommateurs sur les risques inhérents à l’utilisation des jeux vidéo et la régulation du contenu des jeux vidéo en vue de protéger les mineurs.


Edité le 13-11-2019 à 07:44:31 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 13-11-2019 à 07:43:17   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Chine : forte croissance des revenus constatée par les agriculteurs des zones déshéritées


http://french.xinhuanet.com/2019-11/12/c_138548870.htm Publié le 2019-11-12 à 14:05
BEIJING, 12 novembre (Xinhua) -- Les habitants des zones rurales pauvres de la Chine ont connu une forte croissance de leurs revenus disponibles au cours des trois premiers trimestres de l'année, a-t-on appris des données officielles.

Les revenus disponibles par habitant de ces personnes ont atteint 8.163 yuans (environ 1.167 dollars), en hausse de 10,8% sur un an au cours de cette période, d'après le Bureau d'Etat des Statistiques (BES).

Les revenus ont augmenté de 8% sur un an après déduction des facteurs de prix. Le taux de croissance était supérieur de 1,6 point de pourcentage à celui des habitants des zones rurales dans l'ensemble du pays, et de 1,9 point à la moyenne nationale.

Dans le détail, le revenu salarial par habitant a progressé de 12,2% sur un an, avec un taux de croissance supérieur de 2,8 points de pourcentage à celui de l'ensemble de la zone rurale, a noté le BES.

Wu Wei, statisticien supérieur du BES, a attribué la croissance régulière du revenu salarial des agriculteurs à l'augmentation du nombre des travailleurs ruraux embauchés dans le centre et l'ouest de la Chine, ainsi qu'à la hausse stable de salaires.

Au cours des six dernières années, la Chine a sorti 82,39 millions de ruraux pauvres de la pauvreté, la population rurale pauvre passant de 98,99 millions en 2012 à 16,6 millions en 2018.

Le pays vise à sortir de la pauvreté tous les habitants des zones rurales vivant sous le seuil actuel de la pauvreté et à éliminer la pauvreté dans tous les comtés et régions d'ici 2020.


Edité le 13-11-2019 à 07:44:50 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 08-01-2020 à 19:16:42   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le salaire mensuel moyen en Chine dépasse 1 200 dollars au quatrième trimestre


le Quotidien du Peuple en ligne http://french.peopledaily.com.cn/Economie/n3/2020/0108/c31355-9647144.html 08.01.2020 15h40

Le salaire mensuel moyen dans 38 grandes villes a atteint 8 829 yuans (1 269,22 dollars) pour la saison d'hiver 2019, a rapporté le 7 janvier 2019 l'Economic View, sur la base d'un rapport de Zhaopin.com, une importante plateforme de recrutement en ligne en Chine.

Par rapport à la saison dernière, le salaire mensuel a augmenté de 1,5% en valeur absolue et de 9,1 % par rapport à l'année précédente.

La catégorie des 8 000 yuans et plus reste la plus importante en termes de nombre de postes, avec 38,7 %, suivie de celle des 4 001 à 6 000 yuans pour 28,1 %, de celle des 6 001 à 8 000 yuans pour 22,8 %, de celle des 2 001 à 4 000 yuans pour 9,8 % et de celle des moins de 2 000 yuans pour 0,6 %.

Selon le rapport, Beijing, Shanghai et Shenzhen occupent les trois premières places, avec des salaires mensuels moyens de 11 521 yuans, 10 967 yuans et 10 477 yuans, respectivement. C'est à Shenyang que le salaire le plus bas, soit 6 939 yuans, a été enregistré. Pendant la saison d'hiver, presque toutes les 38 villes ont bénéficié d'une croissance des salaires, à l'exception de Suzhou, Kunming et Yantai.

Fait notable, Zhuhai a dépassé Guangzhou pour atteindre la cinquième position la plus élevée et a enregistré le plus grand taux de croissance de 8,1 % ce trimestre. En outre, le taux de croissance du salaire moyen à Wuhan, Changsha, Lanzhou, Xi'an, Guiyang et Urumqi a également dépassé 3 %.

Le rapport montre que les employés dans le secteur des jeux sur Internet ont gagné 11 979 yuans, le salaire mensuel moyen le plus élevé parmi les 51 secteurs inclus dans la saison d'hiver de 2019. La section fiducie/assurance/enchères/gages s'est classée deuxième avec un salaire moyen de 11 924 yuans.

En revanche, les salaires ont baissé dans 20 secteurs, notamment les services d'externalisation, l'assurance, les opérations inter-domaines et la restauration.

A l'inverse, le salaire moyen a continué à augmenter pour les postes de haute direction qui couronnent la liste des postes de travail avec un salaire mensuel moyen de 21 769 yuans. Viennent ensuite les postes de gestion informatique et de coordination de projets, avec un salaire mensuel moyen de 18 630 yuans. En troisième position, les postes liés aux titres, aux contrats à terme et aux investissements d'actifs, avec un salaire moyen de 13 333 yuans.

(Rédacteurs :Yishuang Liu)

Lire aussi : La Chine publie un règlement sur la garantie de paiement des salaires aux travailleurs migrants

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 23-01-2020 à 18:09:23   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le revenu disponible par habitant a dépassé 30 000 yuans dans 10 régions de Chine


le Quotidien du Peuple en ligne http://french.peopledaily.com.cn/Economie/n3/2020/0123/c31355-9651359.html 23.01.2020 09h30

Les données du Bureau national des statistiques (BNS) ont montré que le revenu disponible par habitant l'an dernier dans 10 régions administratives provinciales de Chine a dépassé 30 000 yuans (4 347,32 dollars).

Pour la première fois, le revenu disponible par habitant de la Chine a dépassé le seuil de 30 000 yuans, en hausse de 2 505 yuans par rapport à l'année précédente, a annoncé Fang Xiaodan, directeur du département des enquêtes auprès des ménages du BNS.

Shanghai arrive en tête avec un revenu disponible par habitant de 69 442 yuans, suivi de Beijing, de la province du Zhejiang, de Tianjin, des provinces Jiangsu, du Guangdong, du Fujian, du Liaoning, du Shandong et de la région autonome de Mongolie intérieure.

Il est à noter que les revenus disponibles par habitant de Shanghai et de Beijing ont été notablement supérieurs à ceux des autres régions provinciales, enregistrant tous les deux plus de 67 000 yuans.

M. Fang a également souligné que le centre et l'ouest de la Chine avaient enregistré une croissance plus rapide du revenu disponible par habitant l'année dernière, avec un taux de croissance de 9,4 et 9,3 points de pourcentage, respectivement, soit 0,7 et 0,6 point de pourcentage de plus que l'est du pays.

Au niveau de la province, les taux de croissance du revenu disponible par habitant égaux ou supérieurs à 9% sont principalement provenus du centre et de l'ouest, et parmi eux, le taux de croissance du Sichuan, de l'Anhui, du Guizhou et du Tibet a dépassé 10%.

Enfin, selon le BNS, le revenu disponible par habitant de la Chine s'est élevé à 30 733 yuans (4 478 dollars) l'année dernière, en hausse de 5,8% en termes réels après déduction des facteurs de prix.

(Rédacteurs :Yishuang Liu

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 09-03-2020 à 07:37:03   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine dévoile de nouvelles politiques pour lutter contre la pauvreté


http://french.xinhuanet.com/2020-03/08/c_138855907.htm

BEIJING, 8 mars (Xinhua) -- La Chine a adopté une série de mesures pour renforcer l'assistance sociale pour les personnes les plus nécessiteuses et lutter contre la pauvreté, a déclaré dimanche le ministère des Affaires civiles.

Un recensement ciblant les pauvres sera lancé pour s'assurer que les personnes éligibles soient couvertes par le système de sécurité sociale et aient l'accès aux politiques de soutien, a indiqué le ministère lors d'une téléconférence sur la réduction de la pauvreté.
Les efforts seront intensifiés pour soutenir les groupes défavorisés, notamment les personnes âgées, les handicapés et les mineurs qui sont incapables de travailler, n'ont aucune source de revenus et n'ont pas d'autres personnes sur qui compter pour obtenir du soutien, a-t-il ajouté.
Le ministère a également souligné l'encouragement des organisations sociales à participer à l'allègement de la pauvreté et l'accélération de la mise en œuvre de projets caritatifs de lutte contre la pauvreté.
Une aide ciblée sera fournie pour les zones souffrant de la pauvreté extrême, a déclaré le ministère, appelant à davantage de projets d'aide, de soutien financier et de formation du personnel pour ces régions.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 20-04-2020 à 16:26:02   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

https://www.globaltimes.cn/content/1185983.shtml

La Chine augmente ses versements de pension de 5% malgré la crise du coronavirus


La Chine a augmenté les pensions de base des retraités de 5% en 2020, une 16e année consécutive d'augmentation, car le gouvernement veut garantir que les moyens de subsistance des personnes âgées dans le pays ne soient pas érodés par la hausse des prix.

L'augmentation n'a pas été affectée par le ralentissement économique temporaire dû à l'impact du nouveau coronavirus et est principalement liée à la croissance économique annuelle et aux niveaux d'inflation, a déclaré un expert.

Depuis le début de cette année, le paiement mensuel moyen des retraités ayant travaillé dans des entreprises, des agences gouvernementales et des institutions publiques sera augmenté de 5% par rapport au niveau de 2019, a déclaré vendredi le ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale .

L'augmentation, du même pourcentage que l'an dernier, est étroitement liée à la croissance annuelle du PIB chinois et à la hausse de l'indice des prix à la consommation (IPC), qui a augmenté de 2,9% en glissement annuel en 2019, a déclaré Dong Dengxin, expert en politique des retraites. le Global Times samedi.

Vendredi, l'économie chinoise a enregistré sa pire baisse trimestrielle en 40 ans en chutant de 6,8% en glissement annuel. L'économie s'efforce de reprendre pleinement ses activités économiques à partir d'un arrêt presque national et continue de mettre en œuvre des mesures de lutte continue contre les virus. Face à des défis sans précédent, les mesures visant à soutenir la consommation des ménages sont considérées comme essentielles pour parvenir à une reprise économique rapide.

Les impacts temporaires, bien que graves, n'affecteront pas l'ajustement de routine des paiements de pension, a noté Dong, ajoutant que le niveau de paiement à l'avenir devrait tomber à un niveau supérieur à l'IPC et inférieur à la croissance du PIB.


Edité le 20-04-2020 à 16:26:16 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 17-05-2020 à 19:15:38   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le Shanxi du nord de la Chine inflige des amendes à ceux qui crachent en public


Source: Global Times Publié: 2020/5/17 10:40:18

https://www.globaltimes.cn/content/1188557.shtml

Les habitants de la province du Shanxi, dans le nord de la Chine, seront passibles d'amendes s'ils crachent dans des lieux publics, après que la province a adopté une législation interdisant la mauvaise habitude, car elle est considérée comme une menace pour la santé publique dans le cadre de l'épidémie de COVID-19.
Le règlement a été adopté par le Comité permanent du 13e Congrès du peuple de la province du Shanxi, la législature locale, et interdit de cracher dans les lieux publics tels que les lieux culturels et sportifs, les centres médicaux et de santé, les lieux de travail d'enseignement et d'enseignement, les entreprises et les institutions.
Ceux qui crachent et refusent de nettoyer leurs expectorations encourent des amendes comprises entre 100 et 500 yuans (70 $). Cracher en public est largement observé en Chine.

Les gens devraient également se couvrir le nez lorsqu'ils toussent ou éternuent dans les lieux publics. Lorsqu'ils crachent, ils doivent envelopper leurs expectorations dans du papier de soie et les mettre à la poubelle. Le règlement exige également que les personnes souffrant de maladies respiratoires infectieuses portent des masques dans les lieux publics.
Les travailleurs de l'assainissement, les agents de la circulation et les citoyens sont encouragés à signaler les personnes qui poursuivent la mauvaise habitude, et ceux qui les informent seront récompensés, conformément au règlement.

Le gouvernement local mettra également en place un système d'enregistrement des sanctions administratives pour enregistrer les contrevenants dans le système public d'information sur le crédit et dénoncer leurs actions pour leur faire honte.

Global Times

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 07-06-2020 à 08:50:59   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L'espérance de vie des Chinois passe à 77,3 ans


Source: Xinhua Publié: 2020/6/6 19:19:48

https://www.globaltimes.cn/content/1190736.shtml

L'espérance de vie moyenne des citoyens chinois est passée de 77 ans en 2018 à 77,3 ans en 2019, selon les statistiques publiées samedi par la Commission nationale chinoise de la santé.
La Chine a connu une baisse du taux de mortalité maternelle qui est passé de 18,3 pour 100 000 en 2018 à 17,8 pour 100 000 en 2019, a déclaré la commission dans un communiqué annuel sur le développement sanitaire de la Chine.
Le taux de mortalité infantile est passé de 6,1 pour 1000 en 2018 à 5,6 pour 1000 en 2019, selon le communiqué.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 10-06-2020 à 07:34:54   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Pangolin officiellement retiré de la liste TCM

Par Leng Shumei et Wan Lin Source: Global Times Publié: 2020/6/9 16:56:37

https://www.globaltimes.cn/content/1191044.shtml


Photo de fichier d'un bébé pangolin Sunda et sa mère.Photo:Xinhua





La dernière version de la Pharmacopée chinoise pour 2020 n'inclut pas les pangolins, ce qui signifie que les mammifères ne seront plus utilisés en médecine traditionnelle chinoise (MTC).
Cette décision est intervenue après que la Chine a requalifié toutes les espèces de pangolins de seconde classe en animaux protégés de première classe vendredi, compte tenu de leur nombre en baisse rapide en raison de la chasse excessive et de la destruction de l'habitat.

Selon la dernière version de la pharmacopée chinoise, "les espèces sauvages appauvries seront retirées de la pharmacopée" .
Selon TRAFFIC, une organisation internationale de recherche sur le commerce des espèces sauvages, les pangolins sont considérés comme l'un des animaux les plus menacés au monde et le mammifère le plus illégal au monde.
"Le retrait de l'animal de la pharmacopée réduirait effectivement la demande de consommation de pangolins et limiterait la chasse et le commerce illicites" , a déclaré mardi au Global Times Sun Quanhui, un scientifique de World Animal Protection.
Sun a salué cette décision, affirmant qu'elle répond aux appels pour une meilleure protection des pangolins.
À la fin des années 1990, le nombre de pangolins indigènes en Chine était d'environ 60 000, largement répartis dans 11 provinces et régions, selon un rapport de la première enquête nationale chinoise sur les ressources fauniques terrestres.
Mais le nombre a diminué d'environ 90%, estimé par le Comité de survie des espèces de l'Union internationale pour la conservation de la nature.

La Chine a commencé à interdire la chasse au pangolin dans la nature en 2007 et a arrêté les importations commerciales de pangolins et de produits de pangolin en 2018.
Mais la valeur unique de l'animal en tant que médicament MTC et l'autorisation laxiste de les manger a conduit à la chasse continue des pangolins.

Dans la MTC, les écailles de pangolin pourraient favoriser la circulation sanguine et éliminer la stase ainsi que diminuer l'inflammation. Mais l'utilisation des écailles de pangolins est devenue l'une des principales menaces pour leur espèce, a noté Sun.
Wang Chengde, un expert de l'Association chinoise de médecine chinoise, a déclaré aux médias que le scorpion, le chelopode et les ongles de porc peuvent être utilisés comme substituts des écailles de pangolin dans la thérapie MTC.

Les pangolins ne sont pas les premiers animaux dont les normes médicinales ont été interdites. Les cornes de rhinocéros et les os de tigre sont également interdits d'utilisation dans les MTC après que la Chine a interdit le commerce de ces marchandises et produits connexes en 1993.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 14-10-2020 à 13:20:07   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Xi Jinping poursuit ses visites et ses enquêtes sur le territoire chinois


Cette année, dès la fin de l'épidémie, Xi a visité de nouveau les villages pauvres, rencontré les paysans, s'est inquiété de leurs conditions de vie et préconisé des solutions pour sortir de la pauvreté.

Il a rendu visite à Shantou dans le Gangdon et à Shenzen




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 17-10-2020 à 08:55:37   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine trouve une "recette magique" pour la reprise économique


French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-16 à 14:30
http://french.xinhuanet.com/2020-10/16/c_139444834.htm

LONDRES, 15 octobre (Xinhua) -- La Chine semble avoir trouvé la "recette magique" pour une croissance économique sur fond de pandémie de nouveau coronavirus, a estimé Bill Winters, directeur général de la banque britannique Standard Chartered, dans une récente interview accordée à la chaîne CNBC.

"Certes, d'abord et avant tout, il y a le fait de vaincre le virus et de ramener les gens vers un mode de travail plus normal, mais le filet de sécurité sociale a également été extraordinaire" , a-t-il salué mercredi.

Selon lui, la réaction chinoise a permis à l'économie du pays d'enregistrer "très, très peu" de faillites, avec "très peu" de chômage dans les premiers stades de la crise sanitaire.

"Je pense que la combinaison des politiques qui ont été en place à travers le monde, dans la mesure du possible -- qui ont été un assouplissement monétaire et des mesures de relance budgétaire très fortes -- ainsi qu'un filet de sécurité très solide qui a maintenu les gens dans leur emploi, et évidemment l'endiguement du virus, qui semble avoir été la recette magique" , a poursuivi M. Winters.

Dans son dernier rapport sur les Perspectives de l'économie mondiale publié mardi, le Fonds monétaire international (FMI) prévoit que l'économie mondiale se contractera fortement de 4,4% cette année, tandis que l'économie chinoise connaîtra une croissance de 1,9% cette année, soit 0,9 point de pourcentage de plus que ses prévisions de juin.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 17-10-2020 à 08:58:47   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Forte croissance en Chine et faible rebond économique en Europe du fait de la différence de gestion du COVID-19


le Quotidien du Peuple en ligne | 16.10.2020 10h34
http://french.peopledaily.com.cn/Economie/n3/2020/1016/c31355-9769841.html


Selon le Financial Times, les pays asiatiques, en particulier l'action précoce de la Chine pour endiguer la propagation du virus, contrastent avec la lutte de l'Europe et conduit à des divergences de résultats. La différence entre l'Europe et la Chine est palpable, a souligné le journal citant Remigio Brunelli, directeur général en Chine du groupe de vêtements de sport italien Tecnica. « L'incertitude est toujours élevée sur le vieux continent [l'Europe]. En Asie, en revanche, et en particulier en Chine, il y a de la confiance » , a-t-il noté.

Ses commentaires montrent comment les différentes approches de la pandémie conduisent désormais à de fortes divergences dans les résultats, la Chine et d'autres économies d'Asie-Pacifique étant sur la bonne voie pour enregistrer de la croissance en 2020, a déclaré le journal dans son article intitulé « Division est-ouest : les gagnants et les perdants de l'économie du COVID » .

Alors que l'Europe a connu un fort rebond au troisième trimestre, sa reprise commence à s'essouffler alors que les infections à coronavirus augmentent à nouveau à travers le continent. En revanche, les pays d'Asie-Pacifique -et en particulier la Chine- ont ramené le COVID-19 à des niveaux inférieurs, puis ont maintenu des contrôles plus stricts contre une éventuelle résurgence.

La Chine a limité l'épidémie initiale de coronavirus à Wuhan et continue de lutter contre tout nouveau cas de manière énergique. Une vague d'épidémie à Beijing au cours de l'été a entraîné des confinements locaux stricts, des contrôles à la sortie de la ville et des tests de masse jusqu'à ce qu'elle soit anéantie. Le pays le plus peuplé du monde n'enregistre désormais qu'une poignée de cas par jour. Le résultat économique est que les gens peuvent agir sans craindre le virus, a rapporté le journal.

Pour M. Brunelli, la Chine reste un meilleur pari que l'Europe. Bien que son entreprise ait enregistré une baisse des ventes d'une année sur l'autre d'environ 25% dans le monde au cours de la phase la plus critique de la pandémie, il s'attend à terminer l'année avec des ventes en baisse de seulement 10% en Chine.

« Ici, en Chine, nous avons vu le nombre de nouveaux cas tomber à zéro, en particulier dans les grands pôles, et la façon dont la pandémie a été traitée a été très efficace, ce qui contribue à stimuler la demande et constitue un très bon point de départ pour faire des affaires » , noté M. Brunelli.

(Rédacteurs : Yishuang Liu)

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 30-10-2020 à 08:42:26   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les revenus ruraux poursuivent leur ascension et réduisent l'écart avec les villes

le Quotidien du Peuple en ligne | 29.10.2020 16h17
http://french.peopledaily.com.cn/Economie/n3/2020/1029/c31355-9774672.html


À lire aussi :
Chine : élan de la livraison express dans les zones rurales
La Chine va promouvoir les véhicules à énergies nouvelles dans les régions rurales
La Chine publie un rapport sur la mise en oeuvre de la stratégie de revitalisation rurale
le Xinjiang investit massivement pour améliorer le cadre de vie rural


Les revenus des habitants des zones rurales ont augmenté régulièrement en Chine, et l'écart de richesse entre les résidents ruraux et urbains se réduit, a annoncé le 27 octobre Liu Huanxin, vice-ministre de l'Agriculture et des Affaires rurales.

Selon M. Liu, au cours des trois premiers trimestres de cette année, le revenu disponible des résidents ruraux était en moyenne de 12 297 yuans (1 835 dollars), soit une augmentation de 1,6% par rapport à l'année précédente après ajustement pour l'inflation.

« Le taux de croissance pour le trimestre devrait continuer d'augmenter, et les populations rurales ressentiront un plus grand sentiment de gain et de bonheur alors que nous approchons de l'objectif de bâtir une société modérément prospère », a-t-il souligné lors d'une conférence de presse organisée par le Bureau d'information du Conseil des affaires d'État, le gouvernement chinois.

En 2008, le gouvernement central a proposé pour la première fois l'objectif de doubler le revenu des habitants des zones rurales de 2010 à 2020. À la fin de l'année dernière, le revenu disponible annuel des résidents ruraux dépassait 16 000 yuans, marquant la réalisation de l'objectif avec un an d'avance sur le calendrier. « Le taux de croissance des revenus ruraux a été plus élevé que celui des revenus urbains pendant 10 années consécutives », a commenté M. Liu, ajoutant qu’en conséquence, le ratio de revenu urbain/rural est passé de 2,73: 1 en 2015 -avant la publication du 13e plan quinquennal (2016-20)- à 2,64: 1 en 2019.

Outre l'augmentation des revenus, ont noté des responsables, les populations rurales de Chine ont eu accès à des environnements de vie plus propres et à des infrastructures améliorées au cours des cinq dernières années.

Wu Hongyao, un haut responsable du ministère de l'Agriculture et des Affaires rurales, a de son côté indiqué que plus de 65% des villages de Chine sont désormais équipés de toilettes standard et que plus de 30 millions de ménages ruraux ont vu leurs toilettes modernisées depuis 2018. Dans le même temps, plus de 90% des villages peuvent aujourd’hui éliminer leurs ordures ménagères grâce à un système de collecte uniforme. La quasi-totalité des 24 000 décharges d'ordures de qualité inférieure détectées lors d'une inspection nationale ont été rectifiées, a-t-il ajouté.

Pour ce qui est de faire progresser le développement de l'agriculture moderne, a déclaré Liu, le gouvernement central a investi un total de 8 640 milliards de yuans de 2016 à septembre 2020 dans des actifs fixes dans les secteurs de l'agriculture, de la sylviculture, de l'élevage et de la pêche.

Par ailleurs, selon M. Liu, pour compenser l'impact de l'épidémie de COVID-19, le ministère a également exhorté les gouvernements locaux à augmenter l'échelle des obligations spéciales investies dans les zones rurales. « De janvier à septembre, une somme de 120 milliards de yuans en obligations d'État spéciales a été émise, élargissant de fait les possibilités de financement rural », a-t-il ajouté.

Alors que la Chine élabore actuellement le plan de développement des zones rurales dans les cinq prochaines années, une série de projets agricoles fondamentaux, durables et stratégiques seront lancés, a indiqué M. Liu, ajoutant que le plan se concentrera sur l'industrie semencière moderne, le stockage, la chaîne du froid et les installations logistiques, la prévention et le contrôle des maladies animales, ainsi que l'utilisation des nouvelles technologies de l'information pour stimuler le développement des zones rurales.

(Rédacteurs : Yishuang Liu)

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 18-11-2020 à 08:58:07   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine s'approche de la victoire nationale dans la lutte contre la pauvreté

Par des journalistes du personnel du GT Source: Global Times Publié: 17/11/2020 21:53:41
https://www.globaltimes.cn/content/1207169.shtml
Une forte capacité institutionnelle à résoudre de grandes tâches rend l'objectif réalisable: experts

Bien que l'épidémie de COVID-19 ait accru les difficultés du travail de lutte contre la pauvreté en Chine, le pays s'approche d'une victoire finale alors que trois autres régions de niveau provincial voient leurs réalisations en matière de réduction de la pauvreté soumises à un examen public avant d'annoncer le résultat, tandis qu'au moins 19 autres Les anciens comtés pauvres des régions de province se sont déstabilisés cette année.

Parmi les trois autres, la région autonome du Guangxi Zhuang dans le sud de la Chine et la province du Gansu dans le nord-ouest de la Chine annonceront probablement qu'elles ont sorti tous les comtés de la pauvreté après la fin de la période d'examen public mercredi. La période de publicité de la province du Guizhou, dans le sud-ouest de la Chine, durera jusqu'à dimanche.

Mais la Chine passera en revue de manière approfondie le travail de réduction de la pauvreté pour s'assurer qu'il s'agit d'un solide succès et annoncera les résultats au premier semestre 2021, ont déclaré des experts, notant que le pays fixera également de nouveaux objectifs pour améliorer le niveau de vie.

La réduction de la pauvreté est une tâche macro, mais elle aurait été impossible à réaliser sans les efforts des gouvernements locaux et des fonctionnaires sur une période de plusieurs années, ce qui a changé à tous égards la vie des personnes frappées par la pauvreté.

La préfecture isolée d'Ali, dans la région autonome du Tibet du sud-ouest de la Chine, possède l'un des paysages les plus désolés de Chine. Dans de nombreuses zones rurales d'Ali, même pas un brin d'herbe ne pousse.

Certains Tibétains coriaces ont gardé des animaux à une altitude de 4 650 mètres pendant des siècles, confrontés à un environnement difficile avec de maigres revenus. Ils dormaient dans de petites tentes dans le sable et le vent, et beaucoup n'allaient jamais à l'école.

Mais la vie a beaucoup changé grâce aux politiques de lutte contre la pauvreté.

Tsering Tarchin, un jeune homme d'un township d'Ali, diplômé d'une université de la province du Sichuan, s'est rendu l'année dernière dans le village d'Ali Tuduo pour servir de fonctionnaire et aider les villageois à améliorer leur niveau de vie.

Il a déclaré au Global Times que les villageois travaillent maintenant dans une usine de sable et une ferme de yak. Ils pourraient également recevoir 8 000 yuans (1 221 dollars) de subventions annuelles pour la restitution des pâturages aux zones de conservation.

Leurs frais médicaux sont majoritairement remboursés par le gouvernement. De plus, tous les enfants vont à l'école gratuitement, car le Tibet est la première région de Chine à offrir 15 ans d'éducation gratuite, a déclaré Tarchin.

«Les politiques ici sont vraiment favorables (pour les ménages pauvres)», a déclaré Tarchin. «Notre tâche quotidienne [des fonctionnaires] est de rendre visite aux villageois, de leur expliquer les politiques, de vérifier si les enfants vont à l'école et de les aider à demander des prêts bancaires ou d'autres parrainages.»

Le lien officiel-villageois est très proche et Tarchin a pris des photos de famille pour les villageois il y a quelques mois.

Tarchin fait partie des 20 000 personnes stationnées dans le Tibet rural. Quelque 3 millions de «Tarchins» dans tout le pays ont rendu possible la réduction de la pauvreté en Chine, malgré les craintes que l'impact économique de la pandémie de COVID-19, ainsi que les inondations et autres catastrophes naturelles qui ont ravagé les provinces du sud cet été, pourraient affecter la cause de la réduction de la pauvreté.

Lorsque toutes les régions de niveau provincial déclarent que leurs comtés pauvres respectent les normes nationales, la Chine peut fièrement annoncer qu'elle a remporté la dure bataille contre la pauvreté au stade et aux normes actuels, ce qui signifie que le pays a atteint l'objectif de réduction de la pauvreté fixé par l'ONU 2030. Agenda pour le développement durable 10 ans plus tôt que prévu, ont déclaré des experts chinois.

Yu Shaoxiang, un expert de la législation sur la lutte contre la pauvreté à l'Académie chinoise des sciences sociales (CASS) à Pékin, a attribué l'achèvement de la campagne de lutte contre la pauvreté au milieu de la pandémie de COVID-19 à l'attention concentrée du gouvernement central et au fort déploiement de ressources.

"Ce sont les efforts de tout le pays qui ont atteint l'objectif", a déclaré Yu. La Chine a une forte capacité institutionnelle à concentrer les ressources et à résoudre une tâche importante, à exécuter efficacement les commandes et à mettre en œuvre des politiques rapidement et efficacement.

Le nombre de personnes vivant dans la pauvreté est passé de 98,99 millions à la fin de 2012 à 5,51 millions à la fin de 2019, et l'incidence de la pauvreté est passée de 10,2% à 0,6%. Les problèmes régionaux de pauvreté dans leur ensemble ont été fondamentalement résolus.

Cependant, les observateurs ont dit qu'il n'était pas temps d'être complaisant et qu'il était nécessaire de surveiller de près si certaines personnes retombaient dans la pauvreté. Par conséquent, les projets de réduction de la pauvreté resteront en place.

He Xuefeng, directeur du Centre de recherche sur la gouvernance rurale en Chine à l'Université de Wuhan, a déclaré au Global Times que davantage de programmes d'assistance continueront à servir des dizaines de millions de personnes qui viennent d'échapper à la pauvreté, malgré les succès.

Dans l'étape suivante, il a souligné l'importance d'assurer la durabilité - ce qui signifie que les gens peuvent encore vivre à un bon niveau sans le parrainage et l'aide du gouvernement.

"Les ressources de lutte contre la pauvreté devraient être également accessibles pour empêcher un petit groupe de vivre uniquement sur le financement du gouvernement et de perdre son esprit de lutte", a-t-il déclaré.

Le seuil de pauvreté actuel de la Chine est un revenu annuel de 3700 yuans (564 dollars), ce qui signifie que la Chine doit travailler davantage pour atteindre la norme de 2 dollars par jour de la Banque mondiale, a déclaré Yu, laissant entendre que la bataille contre la pauvreté n'est pas terminée.

Dans le passé, la lutte contre la pauvreté visait principalement les zones rurales, tandis que l'assurance sociale était utilisée dans les zones urbaines. Après 2020, les programmes de réduction de la pauvreté urbaine et rurale seront probablement intégrés, selon Yu.

Mais la Chine pourrait ne pas déclarer immédiatement une victoire dans la réduction de la pauvreté après les déclarations de toutes les régions provinciales, car des informations précédemment publiées suggèrent que le pays procédera à un examen complet et annoncera les résultats au premier semestre 2021.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 24-11-2020 à 08:00:23   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les 9 derniers comtés pauvres de Chine retirés de la liste de la pauvreté


http://french.peopledaily.com.cn/Economie/n3/2020/1123/c31355-9786321.html
le Quotidien du Peuple en ligne | 23.11.2020 16h09

Les neuf derniers comtés pauvres, tous situés dans la province du Guizhou (sud-ouest de la Chine), ont éradiqué la pauvreté absolue, a annoncé le 23 novembre le gouvernement provincial.

La Chine s'est engagée à éradiquer la pauvreté absolue d'ici 2020. À la fin de 2019, 52 comtés du nord-ouest, du sud-ouest et du sud du pays restaient encore sur la liste de la pauvreté.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 11-12-2020 à 23:39:23   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Il existe déjà des fêtes nationales en Chine qui sont fériées, il s'agit ici de congés payés. Comme on voit l'existence d'entreprises capitalistes retarde énormément les réformes sociales, mais l'Etat les favorise.
En avril 2019 pour le nombre de jours de congés payés, la France était deuxième derrière la GB (quoique les jours fériés n'y soient pas systématiquement payés), les USA sont en 15e position il n'y a pas de jour de congé payé. Il y avait en 2017 et tout confondu 16 jours de congés en Chine, un des pays les moins bien pourvus.
Il faut être prudent sur la durée du travail qui ne reflète pas la productivité. Il faut prendre en compte la notion de travail simple et de travail complexe, de sorte qu'à temps égal la production diffère.


_____________________


Shenzhen va mettre en œuvre une politique de congés payés pour les salariés

le Quotidien du Peuple en ligne 11.11.2020 15h38
http://french.peopledaily.com.cn/VieSociale/n3/2020/1111/c31360-9779085.html

Selon le journal Workers' Daily, la ville de Shenzhen (sud de la Chine), a décidé de mettre en œuvre une réglementation sanitaire locale à partir du 1er janvier afin de permettre fermement aux employés de bénéficier de congés payés.
Le nouveau règlement, le premier du genre en Chine, a été adopté lors d'une réunion du Comité permanent de l'Assemblée populaire de la ville le 29 octobre, dans le but de mieux protéger la santé physique et mentale des salariés.
Conformément au règlement, les employeurs sont tenus d'appliquer la politique sur les congés payés et d'organiser une rotation pour les employés ayant une lourde charge de travail mentale et physique afin de soulager les blessures physiques et mentales excessives.
De leur côté, les départements des ressources humaines et les syndicats devront renforcer la supervision et l'inspection des employeurs sur la mise en œuvre du nouveau texte.

Les internautes chinois ont exprimé leur soutien à la nouvelle réglementation mais s'inquiètent toujours de sa mise en œuvre. Bien que le principe des congés payés soit inclus dans la législation du travail du pays depuis plus de 20 ans, peu de salariés en profitent réellement.
Yixiaoshenghua, un internaute, a déclaré qu'un jour de congé par semaine dans son entreprise était devenu la règle par défaut, mais même dans ce cas, il n'y a pas de salaire pour les heures supplémentaires en cas de travail lors des jours fériés.
Une employée d'une société immobilière a déclaré que les heures supplémentaires étaient normales en raison de l'adoption de la rémunération au rendement et du niveau de salaire, en fonction de la charge de travail, ajoutant que la mise en œuvre du nouveau règlement encouragera les employés.
Selon le professeur Tang Renwu, président de l'École de gouvernement de l'Université normale de Beijing, des études devraient être menées sur la faisabilité de la réglementation, le coût de la supervision et comment sanctionner les employeurs qui ne la mettraient pas en œuvre. Il a ajouté que les détails de la réglementation devraient être élaborés dès que possible.

(Rédacteurs : Yishuang Liu

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 28-01-2021 à 13:44:46   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine va ajouter des codes de santé aux cartes seniors parmi les mesures pour atténuer les difficultés

le Quotidien du Peuple en ligne | 28.01.2021 10h07

http://french.peopledaily.com.cn/VieSociale/n3/2021/0128/c31360-9813842.html


Selon le rapport de travail du gouvernement municipal, la ville de Beijing va intensifier ses efforts pour réduire la fracture numérique à laquelle sont confrontés les personnes âgées et leur fournir des services de vie pratiques et intelligents.
Comment résoudre les difficultés que rencontrent les personnes âgées pour accéder aux services de santé et aux nécessités quotidiennes via des appareils intelligents a été un sujet brûlant parmi les législateurs et les conseillers politiques lors de leurs sessions de cette année.

L'un des 31 projets d'affaires civiles que la capitale chinoise lancera cette année consistera à aider les personnes âgées à utiliser des appareils intelligents tout en veillant à ce que les canaux de service traditionnels restent disponibles pour eux dans les lieux publics tels que les hôpitaux, les parcs, les supermarchés, les gares de transport, les banques et les hôtels.

À la fin de l'année dernière, des projets pilotes ont été lancés dans la ville pour faciliter les déplacements des seniors dans le cadre de mesures strictes de prévention de l'épidémie de COVID-19 en ajoutant des informations de santé à leur carte senior, les libérant ainsi de la vérification des codes de santé sur les smartphones.
« Quand la majorité des gens bénéficie du développement technologique, nous devrions également fournir des services aux seniors qui éprouvent des difficultés à utiliser Internet et les appareils intelligents » , a souligné Li Li, conseillère politique et PDG de NetEase Media Group.
Li a suggéré de garder les comptoirs de service traditionnels pour les personnes âgées ou d'organiser des aides pour leur apprendre à utiliser les appareils intelligents.

Parce que les personnes âgées ont des difficultés à utiliser le code de santé -un laissez-passer numérique qui affiche l'état de santé de son utilisateur sur son smartphone lorsqu'il pénètre dans les lieux publics placés sous des mesures de contrôle des virus- elle estime que leur permettre d'utiliser une autre forme d'identification, comme la carte seniors utilisée dans les projets pilotes, devrait être étendu à l'ensemble de la ville.
Avec l'utilisation croissante des paiements mobiles et de l'administration en ligne de la vie des gens, il est plus difficile pour les personnes âgées de se déplacer, de faire des achats et de gérer les problèmes quotidiens, a de son côté déclaré Chen Xiaoyan, une autre conseillère politique, au Beijing News, suggérant que le gouvernement forme davantage de personnes âgées à mieux comprendre les produits intelligents et créer une plate-forme pour servir et assurer la vie des personnes âgées à tous égards.
La ville de Beijing travaille quant à elle à la mise en place d'une plate-forme de mégadonnées couvrant tous ses seniors afin de construire un mécanisme de prévention des risques complet, scientifique et efficace pour eux, a rapporté le 26 janvier le Beijing Daily.

Selon le Bureau national des statistiques, la Chine comptait 254 millions de personnes âgées de 60 ans ou plus à la fin de 2019, soit 18,1% de la population du pays, et le ministère des Affaires civiles estime que ce nombre dépassera 300 millions au cours des cinq prochaines années. Cependant, a indiqué le Centre d'information sur le réseau Internet de Chine dans un rapport publié en septembre, les internautes âgés de 60 ans ou plus ne représentaient que 10,3% des 940 millions d'internautes du pays en juin de l'année dernière.

Le Conseil des affaires d'État -le gouvernement chinois- a lancé en novembre un programme visant à atténuer les difficultés d'utilisation des technologies de l'information des seniors, précisant les responsabilités des différents services. Le programme comprend des tâches majeures telles que l'optimisation de la gestion des codes de santé, l'amélioration des services en cas de problèmes de voiture, la fourniture de multiples canaux d'enregistrement à l'hôpital et la garantie que les personnes âgées peuvent utiliser de l'argent pour faire des achats.
Selon Yu Luming, directeur du Comité municipal sur le vieillissement de Beijing, la capitale mettra en œuvre le programme en améliorant l'éducation aux technologies de l'information pour les personnes âgées et en encourageant les secteurs sociaux et les membres de la famille à enseigner aux personnes âgées. « Davantage de recherche et développement devraient être consacrés à des produits intelligents personnalisés pour les personnes âgées » , a-t-il noté.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15960 messages postés
   Posté le 01-08-2021 à 00:04:44   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Voir le changement du noyau de la politique économique de la Chine dans la réunion du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois

Six Yao
2021-07-30 17:15:00
dnews

Le 30 juillet, heure de Pékin, s'est tenue une réunion du Bureau politique du Comité central. Dans des circonstances normales, cette réunion a été considérée comme "l'analyse de la situation économique actuelle et le déploiement du travail économique dans la seconde moitié de l'année" . À en juger par le libellé de la réunion, la réaccentuation des politiques de soutien au « logement pour habiter, pas pour spéculer » et à « l'éducation » montre que le cœur de la politique économique de la Chine est passé de l'accent mis sur la croissance économique à une plus grande attention aux « moyens de subsistance des gens » .

En Chine, pendant de nombreuses années, les dépenses élevées pour les logements, l'éducation et les soins médicaux ont rendu les gens « misérables », et elles ont été appelées les « trois grandes montagnes » par le peuple.
De nos jours, avec le développement rapide de l'économie chinoise et la dynamique de croissance continue, il est temps de changer le statu quo des "trois montagnes" et de sacrifier une partie du taux de croissance économique pour céder la place à l'amélioration des conditions de vie de la population.

En outre, la Chine est entrée dans une phase de développement de haute qualité. Afin de s'adapter aux principales contradictions de la société chinoise et de répondre aux besoins croissants de la population pour une vie meilleure, elle a également mis en avant des normes et des espoirs plus élevés en matière d'immobilier, d'éducation et de réformes médicales.

"ne pas se ruiner pour le logement"

Depuis que la Central Economic Work Conference de fin 2016 a proposé pour la première fois que « les maisons soient utilisées pour le logement et pas pour la spéculation » , moins d'un an plus tard, en octobre 2017, la non-spéculation du logement a été incluse dans le rapport du 19e Congrès national du Parti communiste chinois. Un arrangement institutionnel à long terme a eu le dernier mot. Depuis lors, le secteur immobilier a connu une surveillance stricte sans précédent, des politiques de contrôle diversifiées et normalisées, et il n'y a aucun signe de relâchement.
La réunion a mentionné une fois de plus que "le logement ne doit pas servir à spéculer" . La réunion a souligné que nous devons adhérer au positionnement selon lequel les maisons sont utilisées pour vivre, pas pour la spéculation, stabiliser les prix des terrains, stabiliser les prix des logements et stabiliser les attentes, et promouvoir le développement régulier et sain du marché immobilier. Accélérer le développement du logement locatif et mettre en œuvre des politiques d'accompagnement telles que l'aménagement du territoire et la fiscalité.
Le libellé de la réunion « accélérer le développement du logement locatif » a une nouvelle fois mis en évidence les propriétés de subsistance de l'immobilier, et a également montré que la réglementation n'a pas été assouplie.

En fait, depuis le début de cette année, les réunions du Politburo ont répété à plusieurs reprises que "le logement ne doit pas servir à spéculer" . La conférence vidéo et téléphonique sur la réglementation et le contrôle du marché immobilier tenue le 22 juillet a proposé que la maison soit utilisée pour vivre, pas pour la spéculation, et que l'immobilier ne devrait pas être utilisé comme un moyen à court terme de stimuler l'économie, est pleinement mise en œuvre pour stabiliser les prix des terrains, les prix des logements et les attentes. C'est un mécanisme immobilier à long terme.

Concrètement, il est nécessaire de bien saisir la clé du financement immobilier, de supprimer les attributs d'investissement financier du secteur immobilier et, en même temps, d'accélérer l'amélioration du mécanisme de travail de « stabilisation des prix du foncier », d'optimiser les règles d'enchères foncières, et établir un système efficace d'examen des fonds d'achat de terrains pour les entreprises.

Réduction du fardeau et réforme de l'éducation

En plus de l'immobilier, qui est étroitement lié aux moyens de subsistance des gens, l'éducation est également devenue un fardeau insupportable. La réunion a mentionné "faire un bon travail de soutien à l'éducation" , indiquant que la réforme de l'éducation peut se poursuivre.
En fait, il y a eu un « tremblement de terre » dans le domaine de l'éducation il y a quelques jours.
Le 24 juillet, le Bureau général du Comité central du Parti communiste chinois et le Bureau général du Conseil des Affaires d'État ont émis des « Avis sur la réduction supplémentaire du fardeau des devoirs et de la formation hors campus des élèves de l'enseignement obligatoire » (ci-après dénommé comme le document de « double réduction »), qui a déclenché un énorme changement dans l'industrie de l'éducation et de la formation K12. L'objectif principal est d'améliorer encore la qualité de l'enseignement et le niveau de service de l'école, de rendre la disposition des fonctions plus raisonnable et de ramener l'apprentissage sur le campus.
Dans le même temps, normalisez la formation hors campus, éliminez le chaos de la formation hors campus et refroidissez progressivement la formation hors campus. Pendant longtemps, le surentraînement à grande échelle a affecté directement l'authenticité des résultats d'évaluation des examens d'éducation, entravé l'équité de l'éducation, réduit le temps normal d'éducation et d'enseignement, l'orientation du contenu et des valeurs des écoles, et s'est écarté des politiques éducatives d'« adhérer à la morale et favoriser les masses ».

Bien entendu, la réforme de l'éducation en ligne n'est que la pointe de l'iceberg de la réforme de l'éducation, et la réforme de l'ensemble du système éducatif nécessite un sentiment d'urgence. En effet, par rapport aux réalisations de diverses industries dans les réformes économiques au cours des 40 dernières années de réforme et d'ouverture, la réforme de l'éducation a été bien en deçà des attentes. Certaines des réformes précédentes étaient pour la plupart chatouilleuses et ont même « mis la charrue avant les bœufs » . Les réformes doivent également être accélérées et approfondies, et des efforts doivent être faits pour réformer l'ensemble du système afin de former progressivement un bon système et de continuer à progresser.
A l'inverse, si la réforme n'est pas accélérée dans les plus brefs délais, le développement de l'éducation sera freiné, et certains nœuds clés peuvent également stagner. l'amélioration requise pour le développement économique deviendront des mots vides de sens.

réforme des soins de santé

Si le processus de réforme de l'immobilier et de l'éducation est plein de difficultés et d'obstacles, alors la réforme des soins de santé est encore plus difficile à percer. La réunion du Politburo a proposé la formulation de "garantir les moyens de subsistance des personnes et promouvoir la planification nationale globale de l'assurance retraite de base ", indiquant que la réforme médicale deviendra à nouveau un domaine clé de la réforme en Chine au cours du second semestre et au-delà. .

" Difficile de voir un médecin " et " les traitements médicaux sont coûteux " ont toujours été des soucis persistants dans l'esprit des gens. Toute la famille est tombée dans la pauvreté après une vie de maladie, qui a résonné chez de nombreuses personnes. Cette année, le gouvernement chinois a mené une série de réformes en réponse à ce problème, telles que la promotion de l'achat centralisé de médicaments et de consommables à l'échelle nationale, de multiples séries de « négociations d'âme » pour freiner les prix gonflés dans la circulation des médicaments, etc., pour fabriquer des médicaments et des consommables Les prix ont chuté brutalement, le modèle d'intérêt dans le domaine médical brise la glace et le sentiment de gain des gens continue d'augmenter.
Il convient de mentionner qu'il y a eu récemment des signes d'accélération de la réforme médicale et que les hauts fonctionnaires chinois ont successivement fait part de leur détermination et de leur volonté de réforme médicale.
En mars de cette année, le président chinois Xi Jinping a publié d'importantes instructions lors de son inspection au Fujian, soulignant que « l'expérience de la réforme médicale de Sanming mérite d'être tirée des conditions locales » . Cela a indiqué la direction et fourni la suite pour l'approfondissement de la réforme médicale dans tout le pays.
Le 9 juillet, le Bureau général du Conseil d'État de Chine a publié les « Tâches clés pour approfondir la réforme du système médical et de santé en 2021 » , proposant clairement de « promouvoir davantage l'expérience de la réforme médicale de la ville de Sanming et d'accélérer la réforme de liens médicaux, d'assurance médicale et pharmaceutiques."
Le 20 juillet, lors de la vidéoconférence nationale sur le travail de réforme médicale de 2021, Li Keqiang, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC et Premier ministre du Conseil des Affaires d'Etat, a donné des instructions importantes : pour atténuer davantage le problème des traitement médical coûteux, et de promouvoir davantage les « trois liens médicaux » entre les soins médicaux, l'assurance médicale et la réforme de la médecine.

Dans le même temps, la zone pilote de réforme médicale - Fujian Sanming a été progressivement mise en place et promue dans tout le pays. Il convient de noter que les soins médicaux impliquent des intérêts multiples et sont étroitement liés, et la réforme ne peut être accomplie du jour au lendemain. Surtout en ce moment, la réforme est entrée dans la zone des eaux profondes, et nous ne pouvons pas rester immobiles, encore moins faire des changements au hasard.

Il est prévisible qu'au cours de la période du « 14e plan quinquennal », la Chine entrera dans une phase de vieillissement modéré, apportant de nouveaux défis aux services médicaux, à l'assurance médicale et aux soins de réadaptation. Bien sûr, les défis sont aussi synonymes d'opportunités. Comment saisir l'opportunité de la réforme est un sujet important pour ceux qui sont au pouvoir.

En résumé, à en juger par le libellé de la réunion, l'économie chinoise continuera à déployer des efforts dans le domaine des moyens de subsistance de la population au second semestre. Les réformes dans l'immobilier, l'éducation et les soins médicaux ont déjà commencé. La "double réduction" politique indique également que le chaos éducatif sera freiné et qu'il revient à sa nature d'origine. mesures de surveillance à nouveau. Ce nouveau type de "trois montagnes" a été ébranlé, et le moment de la suppression globale à l'avenir pourrait être la période d'autorisation.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1 - 2Page précédente 
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine  changements dans la vie du peupleNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum