Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 un vent conservateur va souffler sur la France

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 11-03-2018 à 21:02:14   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

le Front National,qui s etait allié à Dupont Aignan et Christine Boutin lors des présidentielles,veut désormais,sous le nom Rassemblement National,se rapprocher des Républicains,dont l aile droite,identitaire est aux commandes avec Wauquiez.la droite dure en France,une fois au pouvoir,va t elle reconnaître l annexion de Jérusalem,réhabiliter l Algérie Francaise,et mettre un terme aux réformes sociétales Jospin-Taubira-Hollande,dont la derniere sera probablement la Procréation Médicale assistée?en tous les cas,un vent conservateur,voir réactionnaire,va souffler sur la France,le seul point positif serait l appui de l Elysée à la levée des sanctions contre la Russie,consécutives à l annexion de la Crimée par Vladimir Poutine.

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 11-03-2018 à 21:04:33   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

la réconciliation pronée par Hollande et Macron avec l Algérie va etre mise à mal,ce qui va porter un coup aux monopoles hexagonaux qui y sont implantés.pas sur que la bourgeoisie dans son ensemble soit pro "Rassemblement National".


Edité le 11-03-2018 à 21:04:59 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 12-03-2018 à 10:06:57   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

la nouvelle stratégie de Marine Lepen est lié au Club de l Horloge,et est conditionné par l amalgame entre communisme et fascisme,surtout depuis la parution du "Livre Noir du Communisme".l argument est,"si il y a eu des communistes aux cotés des socialos,pourquoi pas de fascistes aux cotés de la droite traditionnelle,puisque le communisme a fait 100 millions de morts,cad plus que le nazisme?"

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10275 messages postés
   Posté le 12-03-2018 à 13:43:36   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Ce n'est plus le Front National, le nom de « rassemblement national » remonte au nom du parti collaborationniste de Marcel Déat.
Un des membres fondateurs du FN, Roland Gaucher, appartenait au parti de Marcel Déat

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 12-03-2018 à 19:05:09   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Merci pour l info.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10275 messages postés
   Posté le 12-03-2018 à 23:27:31   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

A l'heure actuelle, et contrairement à l'actualité décrite par les médias bourgeois, le "vent conservateur" c'est la réforme du statut des cheminots, la privatisation de la SNCF, la suppression des petites lignes, etc.

Je rappelle que la classe la plus réactionnaire en France est le capital monopoleur, et que ses représentants sont au pouvoir.

Ceci pourrait changer si le parti de Le Pen s'affichait ouvertement pour l'Europe et qu'il soit nécessaire de faire appel à des bandes armées contre les grévistes par exemple. Mais pour l'instant ce n'est pas le cas.
Il faut être attentif à l'orientation de ce parti mais il n'est pas en situation de prendre le pouvoir. De Même pour Wauquiez.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 13-03-2018 à 10:20:14   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Merci pour l analyse.


Edité le 13-03-2018 à 12:21:10 par marquetalia




--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10275 messages postés
   Posté le 13-03-2018 à 23:46:35   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Xinhua a aussi mis en ligne une analyse intéressante sur la situation du FN :
"Le Front national est confronté à de multiples contradictions"

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10275 messages postés
   Posté le 17-03-2018 à 07:49:35   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Par contre le "vent conservateur" dont tu parles existe bien au-delà du FN, et pas seulement avec Wauquiez.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10275 messages postés
   Posté le 23-03-2018 à 13:47:02   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Montpellier : des étudiants occupant la fac de droit attaqués par des hommes cagoulés

23
MAR http://histoireetsociete.wordpress.com/2018/03/23/montpellier-des-etudiants-occupant-la-fac-de-droit-attaques-par-des-hommes-cagoules/

Il serait faux de dire que nous sommes en plain fascisme, cela dit il est clair -et c’est vrai dans toute l’Europe- nous sommes dans un processus de fascisation… Ce que je veux dire par là, c’est que le capital monopoliste veut aller vit, très vite en profitant de la division syndicale, de la faiblesse des communistes pour imposer ses « réformes » et il devient de plus en plus brutal et autoritaire dans sa forme dite « démocratique » en laissant augurer de la transformation des institutions et des forces vers le fascisme (note de Danielle Bleitrach)

Scène d’une grande violence dans un amphithéâtre de la faculté de droit de Montpellier, jeudi soir. Plusieurs personnes armées de battes et d’au moins un taser se sont introduites pour déloger des étudiants qui occupaient l’établissement, rapporte Le Figaro.

Il était plus de minuit, quand des étudiants occupant un amphithéâtre de l’université de droit de Montpellier ont été attaqués par une dizaine d’individus. « Des hommes, une dizaine, en noir, masqués, avec des bâtons, des bouts de palettes sont entrés. Ils n’ont pas parlé. Ils ont sorti tout le monde, en les frappant, en les matraquant au sol, en les traînant par terre » , a témoigné sur Facebook une étudiante qui a filmé la scène. L’amphithéâtre était alors occupé par une quarantaine de personnes. Tous avaient décidé de passer la nuit dans le bâtiment avant l’organisation d’une Assemblée générale à 8h vendredi matin. Depuis plusieurs jours, les étudiants de l’université de Montpellier protestent contre les réformes du bac et de l’université.

Selon le témoignage de plusieurs étudiants recueillis par Le Figaro, le groupe d’une dizaine de personnes était également équipé d’au moins un taser. « Une fille s’est fait coincer sous la grille de sécurité en continuant de se faire taser » , témoigne Shoona, une étudiante. Cet affrontement a fait plusieurs blessés selon les témoins et au moins trois personnes ont été emmenées par les pompiers. « J’ai vu une fille avec le visage en sang devant moi » , affirme un étudiant en sciences politiques, présent au moment des faits.

Vendredi matin, des étudiants se sont réunis devant l’université. Le syndicat Solidaire Etudiants réclame le renvoi du doyen de la faculté de droit, accusé d’avoir laissé sciemment le groupe armé s’introduire dans l’amphithéâtre pour attaquer les étudiants. « Quand ils ont réussi à pousser tout le monde dehors, ils se sont enfermés à l’intérieur avec les gens de l’administration, dont le doyen de la fac, raconte Lena, une étudiante interrogée par France Bleu. La police est arrivée et nous a expliqué qu’elle ne pouvait pas rentrer par ce qu’elle n’avait pas l’autorisation du doyen. Certains ont reconnu parmi les agresseurs des enseignants. Moi j’ai vu le Doyen, je l’affirme. »

_____________________


Témoignage de Léna :

vidéo

Tout ce que je raconte, je l'ai vu.
La fac de droit de Montpellier, l'UM3, était occupée par les étudiants.
On était encore une cinquantaine dedans.

Des hommes, une dizaine, en noir, masqué, avec des batons, des bouts de palettes sont entrés. Ils n'ont pas parlé. Ils ont sorti tout le monde, en les frappant, en les matraquant au sol, en les traînant par terre. En les fracassant au sol, bordel de merde. C'est moi qui ai filmé. Ils ont poussé tout le monde dehors, en les frappant. Le Doyen de la Fac de Droit était présent. Je l'ai vu ouvrir la porte à ces hommes. J'ai vu les portes de la fac se refermer, avec ces hommes à l'intérieur. J'ai vu le directeur d'une institution publique s'enfermer avec un groupuscule extra violent. J'ai vu une amie au sol, en sang, avec le portail qui se referme sur ses jambes. En arrière plan, j'ai vu l'administration qui était présente sur les lieux applaudir. Applaudir face au sang d'étudiants en lutte pour leurs droits. J'ai vu ces hommes qui voulaient casser des "gauchos", j'ai senti leurs coups sur mon corps. Trois étudiants sont partis avec les pompiers. La police n'est pas rentré dans la fac, elle n'en avait pas le droit sans l'accord du doyen. La police n'a pas arrêté ces hommes. Ils sont sortis par la sortie de secours, et les policiers les entouraient, comme une escorte de ministre. Le doyen n'a pas autorisé la police à rentrer dans la faculté, pour arrêter les hommes qui ont envoyé 3 étudiants à l'hôpital. Le doyen de la fac de droit, je l'affirme parce que je l'ai vu, a montré à ces hommes, dont il n'avait pas peur, les "cibles". Des étudiants, des jeunes comme vous.

C'est ce que j'ai vu.
Ce n'est plus une question de lutte sociale, ça va au delà de l'antifascisme. Je vous demande de ne pas laisser ces personnes, ce doyen, ce groupuscule ultra violent agir en toute impunité. Je vous demande de relayer ce témoignage, je vous demande de demander des comptes à nos côtes.

Parce que sur le sol de la fac de droit est tâché du sang de jeunes qui voulaient juste continuer leurs études, et qui s'engageaient en ce sens. Parce que la police n'a rien fait. Parce que j'ai peur, si c'est ça l'éducation nationale, si c'est ça, la police qui est censé nous protéger, si c'est ça, mon pays

_____________________



http://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/un-commando-arme-de-lattes-en-bois-seme-la-terreur-a-la-fac-de-droit-de-montpellier-trois-blesses-1521797547

VIDÉO - Un commando armé de lattes de bois sème la terreur à la fac de droit de Montpellier : trois blessés


Vendredi 23 mars 2018 à 10:33 - Mis à jour le vendredi 23 mars 2018 à 12:00
Par Elisabeth Badinier, France Bleu Hérault et France Bleu

Vers minuit jeudi soir, un commando armé de lattes de bois a fait irruption dans un amphithéâtre de la faculté de droit de Montpellier occupé par une quarantaine d'étudiants. Trois d'entre eux ont été blessés


Capture d'écran, un étudiant blessé lors de l'intervention du commando -
Montpellier, France


Jeudi, à l'occasion de la journée de mobilisation nationale pour la défense du service public, une assemblée générale intersyndicale se tenait à la faculté de droit et de sciences politiques de Montpellier. L'occupation de l'amphithéâtre était votée jusqu'à la prochaine AG qui devait se dérouler ce vendredi matin. Vers minuit, alors que l'amphithéâtre était occupé par une cinquantaine d'étudiants, des individus masqués, un dizaine environ, ont fait irruption. Cagoulés, armés de lattes de bois, de gants renforcés (et même, selon certains témoignages, d'un taser), ils ont semé la terreur parmi les étudiants. Certains discutaient d'autres dormaient. Plusieurs jeunes ont été frappés, trois d'entre eux ont été blessés. Des agressions accompagnées de brimades, d'insultes racistes et homophobes, selon plusieurs témoins.

"Certains ont été frappés et traînes par terre."

Léna, actuellement en première année de prépa au lycée Joffre était présente jeudi soir : "C'était affreux, d'une violence extrême, ils ont attrapé les deux premières personnes qu'ils ont vu et les ont fracassées, "vous sortez ou il va vous arrivez la même chose", tout le monde s'est fait sortir très violemment, certains ont été traînes par terre, une copine était en sang au sol. "

"Le doyen était présent, je l'affirme."

"Quand ils ont réussi à pousser tout le monde dehors, ils se sont enfermés à l'intérieur avec les gens de l'administration, dont le doyen de la fac. La police est arrivée et nous a expliqué qu'elle ne pouvait pas rentrer par ce qu'elle n'avait pas l'autorisation du doyen. Certains ont reconnu parmi les agresseurs des enseignants. Moi j'ai vu le Doyen, je l'affirme."

"Moi j'ai eu très peur. Faut voir la scène : je suis encore sous le choc. Ce qui est le plus choquant, explique Léna, c'est quand les agresseurs à l'intérieur ont commencé à se démasquer, à se serrer la main et à applaudir, se féliciter d'avoir agressé des fachos ! Moi j'ai 18 ans, et je n'ai jamais été violente avec personne. Je vais aller porter plainte, parce que c'est une atteinte terrible à la démocratie dans un bâtiment dédié à l'éducation. J'espère que la police donnera suite."


Certains demandent la démission du doyen

Le syndicat Solidaire Étudiants exige le renvoi pur et simple du doyen de la fac de droit qui était présent jeudi soir lors des violences. Il n'aurait rien fait pour empêcher les violences et selon certains, il les aurait même encouragées.

Une milice privée pour une expulsion organisée ?

La ligue des Droits de l'Homme de l'Hérault demande des explications et l'ouverture d'une enquête. "Cette agression a eu lieu sous le regard, selon les témoins, du doyen de la faculté et avec l'aide, tel qu'il ressort des vidéos, des vigiles de la faculté. Au regard de la violence des images, la LDH de l'Hérault demande au procureur de la République l'ouverture d'une enquête concernant la mise en place d'une milice privée, intervenant de façon coordonnée, avec armes et violences afin d'effectuer une expulsion illicite. Il ressort des vidéos des voies de fait et des violences volontaires au sein de l'établissement universitaire."

"Nous demandons au président de l'Université de Montpellier d'effectuer une enquête interne et de prendre les mesures qui s'imposent. Ces violences sont inadmissibles et ne peuvent rester dans un État de droit, impunies."
, conclut le communiqué de la LDH.

Des vidéos circulent sur les réseaux sociaux. Elles sont édifiantes.


Edité le 23-03-2018 à 14:17:02 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10275 messages postés
   Posté le 24-03-2018 à 23:22:26   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Des militants d'extrême-droite attaquent le Lycée Autogéré de Paris

24/03/18 09h39
PAR
Pierre Bafoil

http://mobile.lesinrocks.com/2018/03/24/actualite/des-militants-dextreme-droite-attaquent-le-lycee-autogere-de-paris-111062967/

Vendredi 16 mars, le lycée autogéré de Paris a été la cible d'une attaque en règle par des militants d'extrême droite. Deux élèves ont été légèrement blessés, des insultes ont été proférées et des saluts nazis effectués. L'établissement a porté plainte.
“Excusez-moi, vous êtes qui ?” , lancent deux ados alors qu'on pénètre dans la cour du Lycée Autogéré de Paris, (LAP). “C'est juste pour savoir. Vous comprenez, avec ce qu'il s'est passé la semaine dernière..."

L'ambiance est un peu moins détendue que d'habitude au LAP en ce vendredi après-midi. Dans cet établissement autonome où l'on entre et sort à sa guise, on se méfie plus depuis l'attaque en règle de militants du Groupe Union Défense (GUD), un syndicat-groupuscule d'extrême-droite habitué aux actions violentes.

Fumigènes et barres de fer

Vendredi 16 mars, le LAP a été la cible d'une expédition menée par des membres du GUD. Aux alentours de 16 h 30, une dizaine de personnes débarquent dans la cour de l'établissement dont la grille n'est jamais fermée. L'après-midi est ensoleillée. Événement assez rare ces derniers jours pour qu'environ trente lycéens du LAP en profitent. Ils sont en train de discuter par petits groupes sur les bancs de la cour. "Tout s'est passé très vite", explique Emmanuelle Sliman, professeure de français et de théâtre, qui a été alertée par les cris et la fumée.

Les "gudars", armés de fumigènes rouges et de barres de fer, se mettent à scander "Groupe Union Défense" et à proférer des insultes. "Sales gauchos" ou "tafioles" fusent à plusieurs reprises. Plusieurs d'entre eux effectuent des saluts nazis devant des élèves en panique, pris de court par ce déchaînement de violence.

Vitre brisée, coups et blessures

Dans la cour, les agresseurs saisissent briques, chaises et assiettes qui trainent sur les tables pour les lancer sur les élèves qui tentent d'atteindre le bâtiment. Une pierre éclate la vitre de la cafétéria.

Aurore, en classe de terminale, se retrouve face à eux. Alors que la jeune fille de 19 ans tient la porte de l'établissement pour que les élèves se réfugient à l'intérieur, l'un des assaillant lui jette une chaise dans les pieds. "Ça m'a bloqué les jambes" , raconte-t-elle la voix tremblante de colère. L'homme d'une vingtaine d'année lui assène alors un grand coup de barre en fer sur le genou.

A cet instant, professeurs et élèves sortent pour les repousser. "Ils se sont enfuis assez vite" , remarque Emmanuelle Sliman. Les militants du GUD s'enfuient par la grille que les professeurs tentent de fermer. Certains réitèrent des saluts nazis. "Plusieurs sont partis, d'autres sont restés devant" , se souvient la prof de Français, très remontée. Alors que les derniers militants d'extrême-droite continuent à les invectiver, des élèves s'approchent et l'une d'entre elle est frappée au visage à travers la grille. "Après, ils sont tous partis" , conclut un lycéen qui fume une clope dans la cour.

Visages découverts

Une action violente qui n'a pas duré plus de dix minutes. "Ça faisait expédition, remarque Hermine, 18 ans, en terminale aussi et présente lors de l'attaque. Mais on avait un peu l'impression qu'ils ne s'attendaient pas à rentrer aussi facilement, aussi loin dans l'établissement."

"Ce qui est surprenant, c'est qu'ils soient rentrés à visages découverts, s'étonnent en choeur Mme Sliman et sa collègue d'histoire-géo, Stéphanie Céolin. Comme s'ils pensaient qu'il n'allait rien se passer. Alors qu'ils s'attaquent quand même à un établissement public. C'est grave." Le LAP a porté plainte et reconnu deux des militants parmi les visages qui leur ont été présentés au commissariat. Les forces de l'ordre semblent prendre l'affaire très au sérieux. La jeune fille attaquée à la barre de fer compte elle aussi saisir la justice.

“Gentlemen fascistes”

"Leur âge et leur look m'ont beaucoup surprise aussi" , tient à souligner Mme Sliman. Ils étaient jeunes, la vingtaine maximum et "avec un physique passe-partout, loin de ce à quoi ont a été habitué" . Pas de crânes rasés, de bombers ou de trop gros bras. Juste des vêtements noir. Plutôt un GUD version "gentlemen fascistes" , comme le conseille leur nouvelle ligne de conduite depuis 2012.

Et au LAP, on sait de quoi on parle. Même si l'intrusion jusqu'aux portes du bâtiment est une première, l'établissement est régulièrement la cible des militants d'extrême-droite et les violences sont récurrentes contre l'institution et ce qu'elle représente.

Dernière en date, le 8 décembre 2017. Quatre militants du GUD, présents le 16 mars, étaient venus faire des saluts nazis et crier le nom de leur groupuscule devant le lycée. Certains élèves avaient été approchés par certains aux sorties de tram et bouches de métros quelques heures plus tard, heureusement sans conséquences.

Il y a quelques années, un étudiant avait été sérieusement molesté. En 2007, deux professeurs se sont faits violemment agresser par des malabars d'extrême-droite. Et le lycée est régulièrement tagué de croix celtiques (l'emblème du GUD) et sa boîte aux lettres souvent vandalisée.

Ilot de gauche cible des militants d'extrême-droite

"On représente tout ce qu'ils haïssent, expliquent Mmes Sliman et Céolin en soupirant. On est un lycée qui défend des valeurs de liberté, d'autogestion, d'émancipation. L'opposé de ce qu'ils représentent. Et puis on est un peu dans leur fief." Depuis 1985, le très à gauche LAP est assez isolé dans le 15e arrondissement historiquement connu comme le repère des militants d'extrême-droite.

Ainsi, le local de Serge Ayoub, figure de l'extrême-droite violente, était à une vingtaine de minutes de là avant d'être fermé il y a trois ans. Un "bar associatif" s'était installé pas loin non plus. Et puis, plus généralement, les quartiers de la Motte-Picquet Grenelle ou de Javel sont prisés par la mouvance identitaire.

Apaiser les esprits

Dans le bâtiment voisin, il y a aussi le centre Vaugirard, annexe de la fac d'Assas, berceau historique du GUD. Mais dans les salles du 15e, seules les premières années étudient. "Et puis on a toujours eu le soutien de la direction d'Assas quand il y a eu des soucis, veulent signaler les professeurs du LAP. On tient aussi à remercier les habitants et les voisins qui ont alerté la police. Ça fait chaud au coeur."

Dans la cour, certains élèves sont encore remontés. Gabriel, qui nous avait demandé notre identité à l'entrée, est révolté contre ces pratiques. Mais il l'assure, si dans le LAP, il y a beaucoup de militants anti-fascistes, autre raison pour laquelle le GUD s'en prend régulièrement à eux, aucun ne bougera. En tout cas pas au nom du LAP.

"On ne tombera pas dans l'engrenage dans lequel ils veulent nous faire entrer, explique-t-il. On a fait une AG et on a tous dit qu'il fallait apaiser les esprits." C'est désormais à la police de faire son travail. "Mais on craint tous qu'ils reviennent, souffle un lycéen en remontant son blouson. Ils reviennent toujours..."

[...]

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 27-03-2018 à 19:02:54   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

La merde que fouttent les intégristes islamistes en France profite à Wauquiez et Lepen,qui prônent tous deux la fermeture des mosquées salafistes.la prise du pouvoir par la droite,identitaire et évidemment homophobe annonce de mauvais jours pour les minorités sexuelles.c est ce que souhaitent au fond d eux les islamistes,qui veulent eliminer les homosexuels,à plusieurs reprises des djihadistes ont voulu faire exploser ou mitrailler un café gay à Metz.le mariage pour tous et la Pma seront abrogees lors du retour a l Ordre Moral inquisiteur.


Edité le 27-03-2018 à 19:07:15 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 28-03-2018 à 12:23:17   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Merci les debiles djihadoterroristes!

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 28-03-2018 à 14:06:05   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Existe t il une Internationale fondamentaliste,liant Daech au Kach en Israël,l Action Française aux nationaux hindouistes a la tete de l Inde,ainsi que le Klu Klux Klan aux intégristes bouddhistes au pouvoir au Myanmar et au Sri Lanka,l ex Pnfe aux ultranationalistes japonais qui veulent rendre sa place au shintoïsme,le culte de l Empereur?


Edité le 28-03-2018 à 14:13:31 par marquetalia




--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10275 messages postés
   Posté le 28-04-2018 à 22:29:48   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le vent réactionnaire se manifeste par le regain d'activité des groupes néo fascistes :
http://www.bfmtv.com/police-justice/des-militants-de-l-action-francaise-mis-en-examen-pour-attroupement-arme-1432282.html

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 23-05-2018 à 17:06:11   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Macron s est rapproché de Philippe de Villiers-ou inversement- https://www.marianne.net/politique/j-ai-plus-d-influence-sur-la-vie-politique-que-jamais-philippe-de-villiers-se-targue-de

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 23-05-2018 à 17:06:48   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

donc,Nicolas Maduro a raison sur la nature politique de Macron.

--------------------
pzorba75
Jeune Communiste
153 messages postés
   Posté le 23-05-2018 à 17:28:17   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Toujours aussi nul avec deux idées en 32 secondes et un lien non cliquable.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10275 messages postés
   Posté le 23-05-2018 à 23:14:38   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Macron n'est ni plus ni moins réactionnaire que De Villiers. Il représente le capitalisme financier qui est le clan le plus réactionnaire de la bourgeoisie. Après les étiquettes de droite, droite et demie, droite trois quart, etc. n'ont aucun intérêt.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7005 messages postés
   Posté le 09-06-2018 à 13:03:49   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

après un quinquennat du troll Macron,on va se taper 5 ans de Wauquiez.ca promet!!!

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10275 messages postés
   Posté le 13-06-2018 à 16:10:16   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Réception indigne et révoltante au Sénat et à l’Assemblée nationale


Héritières de la Résistance des Juifs au nazisme,
l’Union des Juifs pour la Résistance et l’Entraide, UJRE*, et
Mémoire des Résistants Juifs de la Main d’OEuvre Immigrée, MRJ-MOI**, sont révoltées et indignées que le président de l'Assemblée nationale et le président du Sénat aient reçu le 11 juin 2018 le président du Parlement ukrainien, Andry Parouby.

Ce dernier est l’un des fondateurs en 1994 du Parti social-nationaliste d’Ukraine, renommé Svoboda en 2004, qui glorifie la collaboration avec l’Allemagne nazie d’une partie de la population ukrainienne et de dirigeants, au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Andry Parouby revendique l’héritage des atrocités antisémites, entre autres, de la Shoah par balles, des déportations vers les chambres à gaz, des massacres de Babi
Yar.

En agissant ainsi, les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale ont délivré à Andry Parouby un vernis de respectabilité qu’il ne mérite certainement pas.

L’UJRE et MRJ-MOI protestent contre cette complaisance inadmissible, contre ce grave outrage, non seulement envers les victimes de ce génocide, mais également envers tous ceux qui ont eu le courage d’affronter l’ennemi nazi et, notamment, ceux qui se sont levés pour résister à l’hitlérisme dans tous les pays d’Europe. ■

Jacques Lewkowicz, Président de l’UJRE
Claudie Bassi-Lederman, Présidente de MRJ-MOI

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Jeune Communiste
153 messages postés
   Posté le 13-06-2018 à 18:04:46   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Avec l'équipe d'européistes revanchards actuellement au pouvoir en France, et dans bien d'autres pays de l'UE, il ne fallait pas s'attendre à autre chose.
1991 a signifié la défaite définitive de l'URSS et la victoire complète de l'impérialisme occidental face au monde soviétique. Macron et tous ses valets ne font que suivre les traces des élites occidentales qui avaient baissé, momentanément, la garde en 1945 devant le rapport des forces militaires à l'avantage des soviétiques mais pas abandonné pour autant la guerre vers l'Est pour prendre les richesses naturelles (et un peu humaines au passage) de ce qui fut libéré ou occupé par les armées soviétiques.
l'Ukraine est une pièce maîtresse dans cette conquête, la Bielorrusie suivra certainement.
Les armes parleront s'il le faut et l'issue d'une guerre générale n'est pas écrite d'avance, en tout cas pas face aux russes.

--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  un vent conservateur va souffler sur la FranceNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum