Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Infos des orgas 

 "Unir les communistes" à la fête de l'Huma

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15921 messages postés
   Posté le 10-09-2014 à 00:00:52   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le réseau "faire vivre et renforcer le pcf" publie "Unir les communistes" et tiendra un stand à la fête de l'Huma.
Il nous paraît important que tous ceux qui aspirent sincèrement au socialisme et qui s'opposent à la ligne révisionniste du P"C"F, qu'ils en soient membres ou pas, se rencontrent et échangent leurs points de vue, ce qui nous sépare et ce qui nous unit, afin de reconstruire le parti communiste dont la classe ouvrière a besoin.


_____________



Bonjour,

La fête de l'Humanité aura lieu le week end des 12 13 14. La revue "Unir les communistes" sortira son numéro trois à cette occasion. Vous pourez la trouver sur la fête à la cité du livre où elle tiendra un stand. Danielle Bleitrach y sera présente le dimanche 14 a partir de 14h après le débat qu'elle doit animer au stand du Pas de Calais sur la situation ukrainienne (comme elle l'indique dans cet article).
Fascisme, la boucle est bouclée : L'OTAN menace, la France suit.

BHL fait la grosse voix sur Europe1 "on laisse entrer sur notre territoire des gens qui y sont interdits de séjour. Ils sont reçus par les Kollabos de Novorossia, les Chevènement et compagnie. La Russie est l'ennemie" tempête-t-il.

Pendant ce temps-là un vrai fasciste qui soutient de vrais nazis lance un appel à tous les nationalistes d'Europe pour venir châtier les sous-hommes, à Paris des jeunes gens chics défilent au nom des sans-dents pour demander la démission de Hollande, des proches du Front National lancent à Saint Nazaire un 'comité pour la défense de la construction navale' suite a l'embargo sur le Mistral et des comités de soutien aux combattants du Donbass.

Et la gauche, où est la gauche? Elle prépare les prochaines présidentielles pardi!

Gilbert Remond



Unir les communistes, la revue
Le numéro 3 à la fête : "la parole au monde du travail"
Le numéro 2 disponible en téléchargement


Dimanche 7 septembre 2014, par pam
Revue "Unir les communistes"

> Le tirage de 500 exemplaires du numéro 2 de la revue est presque épuisé. A coup sûr, les 50 derniers exemplaires partiront à la fête ou sera lancé le nr 3, un numéro exceptionnel de 24 pages avec 10 articles et interviews de militants d'entreprise.

> Il reste à faire progresser le nombre d'abonnés pour stabiliser le budget de la revue, et mettre en place progressivement des points de distribution. Avis aux lecteurs intéressés ! Il est possible de recevoir 5 ou 10 exemplaires au tarif spécial de 2€ pour organiser un point de vente local.

> Ces chiffres restent modestes mais sont significatifs de l'utilité de cette revue pour aider à unir les communistes dans la recherche des outils idéologiques pour reconstruire un parti communiste de combat, marxiste, populaire et rassembleur comme le proposait le texte "unir les communistes..." au dernier congrès.

> Comme indiqué lors du lancement de la revue, chaque numéro est diffusé sous version numérique après le lancement du numéro suivant. Voici donc le numéro 2 en téléchargement.

> Le numéro 3 diffuse l'appel de 15 dirigeants communistes pour Résister au capitalisme, reconstruire l'unité de pensée et d'action des communistes introduit par un article de Marie-Christine Burricand sur la situation politique et de Marie-Christine Eigeldinger sur la situation sociale et publie un article de synthèse de Danielle Bleitrach sur la situation internationale.

> Il ouvre enfin le dossier central de l'expression du monde du travail en donnant la parole à des militants d'entreprises pour témoigner des obstacles politiques et économiques auxquels ils et elles sont confrontés dans leur luttes, Le succès des contacts pris dans cet objectif nous a conduit à augmenter la pagination à 24 pages, et à décider de poursuivre dans les numéros suivants ce tour de France des militants d'entreprise sur les formes actuelles de la conscience de classe nécessaire aux luttes.

> Le numéro 4, quelques semaines après la conférence nationale du PCF, qui est évidemment préparé par la direction pour dire "on continue", mais qui reste un momment ouvert à l'intervention des communistes, ce numéro éclairera le rapport entre organisation du parti et rassemblement populaire, à partir d'un retour sur l'histoire des stratégies d'union du PCF et des résultats des dernières élections.

Le sommaire du numéro 3 :

> Édito : Pierre-Alain Millet, La parole au monde du travail - p. 2
> Politique Française : Marie-Christine Burricand, PCF : changer de stratégie ou disparaître ! - p. 3 et 4
> Politique Française : Marie-Christine Eigeldinger, « des luttes pour aujourd'hui... et pour demain » - p. 5
> Luttes : Serge Truscello (CGT Bosch vénissieux) « rendre crédible une véritable alternative » - p. 6
> Luttes : Anna Persichini (CGT IBM) : « le syndicalisme doit se réapproprier le politique » - p. 7
> Luttes : Jérôme Beau (CGT chômeurs) : « le PCF manque de lisibilité » - p. 8
> Luttes : Laurent Santoire (Alstom) : « le PCF devrait se réapproprier son héritage fondamental » - p. 9 et 10
> Luttes : Deniz (Bonduelle) : « l'euro, c'est le truc qui nous a fait le plus de mal » - p. 11
> Luttes : Thierry Ferront (CGT, SPIE Batignolles) : « avant, il y avait une conscience politique » - p. 12 et 13
> Luttes : Michel Lavastrou (CGT Total Raffinage)
> Luttes : Valérie Talbi (CGT Delatour) : « la lutte est à mener jusqu'aux portes des maisons » - p. 18
> Luttes : Gérard Carzola (CGT Fralib) : « il faut populariser les luttes » - p. 17 à 21
> International : Danielle Bleitrach, De nouvelles conditions de lutte se dessinent, mais les dangers de fascisation s'accroissent - p. 21 et 23

Documents joints

http://lepcf.fr/IMG/pdf/unir_les_communistes_no2_-_mars_2014.pdf

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
SMT2
Jeune Communiste
64 messages postés
   Posté le 28-09-2014 à 21:40:16   Voir le profil de SMT2 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à SMT2   

Le P"C"F n'est pas révisionniste, il est social démocrate (en théorie et en pratique), les révisionnistes (en théorie et en pratique) ce sont les chefs de "Faire vivre et renforcer le pcf" et des autres groupes qui restent au p"c"f.

--------------------
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 29-09-2014 à 01:37:21   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

SMT2 a écrit :

Le P"C"F n'est pas révisionniste, il est social démocrate (en théorie et en pratique), les révisionnistes (en théorie et en pratique) ce sont les chefs de "Faire vivre et renforcer le pcf" et des autres groupes qui restent au p"c"f



La sentence lue et approuvée est tombée, et donc il ne reste plus qu'à la prononcer: le PCF est un parti Bourgeois (en théorie et en pratique) faire vivre et renforcer le PCF et autres groupes qui y ont pieds à terre complices…

--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15921 messages postés
   Posté le 02-10-2014 à 22:44:32   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

SMT2 a écrit :

Le P"C"F n'est pas révisionniste, il est social démocrate (en théorie et en pratique), les révisionnistes (en théorie et en pratique) ce sont les chefs de "Faire vivre et renforcer le pcf" et des autres groupes qui restent au p"c"f.


Ce sont des affirmations qu'il faut démontrer.
L'existence de réseaux au sein de ce parti y a été critiquée mais ces réseaux critiquent maintenant la ligne de leur direction, c'est un outil pour combattre l'opportunisme des dirigeants révisos.
Nous aurions tort de nous tenir à l'écart, de les mépriser ou de leur balancer des sentences définitives, du reste l'esprit de secte et le scissionnisme qui ont prévalu chez les marxistes-léninistes ne valent guère mieux que le révisionnisme.
Naturellement nous ne partageons pas à 100 % tout ce qu'ils disent et leurs points de vue ne sont pas identiques non plus.
Chez ceux qui ont combattu le révisionnisme moderne bien avant, il n'y a pas d'unité à 100 % non plus.

Notre point de vue est qu'un nouveau parti communiste doit naître de la lutte contre le révisionnisme à l'extérieur et à l'intérieur du P"C"F.
C'est un point de vue qui est repris à l'intérieur de ce réseau.
Que des camarades croient en la possibilité de redresser leur parti n'est pas un obstacle à l'unité des marxistes-léninistes. L'unité se fera à partir des faits.

Par ailleurs le processus d'unité se poursuivra encore après la création d'un nouveau parti communiste.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 03-10-2014 à 09:46:48   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Xuan a écrit :

Ce sont des affirmations qu'il faut démontrer.


Pourquoi tu les nies ... ? nous n'avons fait que les pratiquer ici depuis des années. SMT2 n'aurait pas de mal à se pencher dessus et à t'en faire la démonstration avec tes propres interventions qui jalonnent ce forum. te déjugerais-tu ?

En vérité ce qui ne marche plus parce que relèvant du plus profond des dogmatisme, c'est les sempiternels débats autour de qui et plus ML que qui.

LES COMMUNISTES AUTHENTIQUES DOIVENT S'UNIR AUTOUR D'UN PROGRAMME QUI TRACE DES PERSPECTIVES ET MET TOUT LE MONDE AU TRAVAIL. Et mettre tout le monde à l'action pratique pour défendre et répandre le programme révolutionnaire dans la classe ouvrière et les plus larges masses voila ce qui est véritablement exaltant pour un communiste surtout pour la jeunesse.

Rien n'est plus triste, pour le vieux communiste révolutionnaire que je suis, de voir des gamins se faire concurrence dans la pratique de la rhétorique sans jamais se sentir obligé de bouger leur cul de la chaise qui les rive à l'ordinateur... Et nous en avons notre part de responsabilité, Finalement ils ne font que copier nos propres comportements.

Ce programme révolutionnaire, des ouvriers communistes l'ont rédigés, et ils sont prés à en débattre avec tous ceux qui veulent le socialisme. et disposer à passer à l'action pratique.

Aussi toi Xuan, ce programme tu l'a déjà une fois repoussé dédaigneusement du revers de la main, pour (chacun aura pu l'observer ici) préférer courir après des chimères, comme celle de la simple reconnaissance par des individu (super prolifiques de la plume) offrant cet avantage essentiel à tes yeux celui de la défense du régime fasciste... chinois ...

T’inquiète, sauf à continuer à te fourvoyer toi même, tu ne vas pas tarder à t’apercevoir que la mariées était trop belle, et quelle était en fait une épouse idéologiquement volage

Le PCF ET UN PARTI DE GOUVERNEMENT ET DE REFORMES SOCIAL ... en aucun cas un parti révolutionnaire proposant la rupture radicale avec l'économie de marché DONC UN PARTI BOURGEOIS COMME LE SONT TOUS LES PARTI SOCIAUX DÉMOCRATE DE FRANCE ET DU MONDE, etc.

--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
SMT2
Jeune Communiste
64 messages postés
   Posté le 13-10-2014 à 22:48:17   Voir le profil de SMT2 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à SMT2   

"LES COMMUNISTES AUTHENTIQUES DOIVENT S'UNIR AUTOUR D'UN PROGRAMME QUI TRACE DES PERSPECTIVES ET MET TOUT LE MONDE AU TRAVAIL. Et mettre tout le monde à l'action pratique pour défendre et répandre le programme révolutionnaire dans la classe ouvrière et les plus larges masses voila ce qui est véritablement exaltant pour un communiste surtout pour la jeunesse. " dit Gorki.
C'est la position juste. Le parti se construit dans la classe, avec les ouvriers et la jeunesse en lutte, c'est la rencontre, la fusion du marxisme (au sens général), de la Révolution et de ceux qui luttent, qui veulent en découdre avec le capitalisme.
On ne peut pas construire le parti avec des positions kautskystes comme celle de Xuan (et des admins du forum ! c'est une nouvelle pour moi). Quant à ceux qui sont à l'intérieur du PCF, on ne les exclut pas puisqu'on s'adresse bien à eux en tant que travailleur, comme les autres.

On peut même dire et démontrer que ceux (je veux dire les chefs) qui restent au PCF et drainent autour d'eux, sont le principal obstacle à la création du Parti, ils créent l'illusion sur le P"c"f, ils sont une caution rouge. Ils ne travaillent pas dans la classe ouvrière et fonctionnent à coup de communiqués ou ne traitent que de sujets de lutte interne au pcf sans pouvoir travailler indépendamment dans la classe avec le programme révolutionnaire, pour le socialisme.

La seule voix de construction d'un PC (ml) est celle prise par ceux qui ont rompu, c'est une longue marche !

Des "opposants" dans le p"c"f au PS pilier de la dictature du Capital, il n'y a qu'un seul fil continu !

--------------------
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2588 messages postés
   Posté le 14-10-2014 à 08:04:43   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

SMT2 a écrit :

On ne peut pas construire le parti avec des positions kautskystes comme celle de Xuan (et des admins du forum ! c'est une nouvelle pour moi). Quant à ceux qui sont à l'intérieur du PCF, on ne les exclut pas puisqu'on s'adresse bien à eux en tant que travailleur, comme les autres.


Puisque je suis mis (en tant qu'administrateur du forum) dans la catégorie des kautskistes. J'aimerai savoir ce qui te permets de dire ça ?

Le sujet mérite certainement mieux que les affirmations que tu lances.
La question relative au travail en direction ou avec des militants du P"C"F n'est pas nouvelle, d'ailleurs l'histoire même de l'URCF est là pour le démontrer.
Ce que tu dis, débouche sur une démarche sectaire qui n'a pas montré du tout son efficacité pour la construction d'une organisation ml ou du parti.
Le PCOF a longtemps eu cette démarche pour finalement adopter celle de l'opportunisme. Passer du sectarisme à l'opportunisme dans la question des rapports avec des militants du parti révisionniste c'est assez logique et c'est très dur d'essayer d'établir dans la pratique une ligne non-sectaire et non-opportuniste, pour construire avec certains militants membres du P'C'F s'inscrivant dans la rupture avec le révisionnisme, une réelle pratique ouvrière de lutte de classe posant la question de la construction nécessaire d'un véritable Parti Communiste ML.
Effectivement, cette démarche n'est pas nouvelle, elle a dans le passé souvent sombré dans l'opportunisme. Seulement, ce qui est nouveau c'est la situation (y compris du P'C'F) et les conditions d'aujourd'hui.
Je ne dis pas que nous sommes plus malins aujourd'hui, je dis seulement que nous n'avons pas le choix.

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 14-10-2014 à 16:33:40   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Finimore a écrit :

"Effectivement, cette démarche n'est pas nouvelle, elle a dans le passé souvent sombré dans l'opportunisme". Seulement, ce qui est nouveau c'est la situation (y compris du P'C'F) et les conditions d'aujourd'hui.



Sauf que la situation d'aujourd'hui comme celle d'hier, nous montre un PCF et une cgt développant des programmes et des pratiques politiques et syndicales de gestionnaires du système avec lesquels ils se sont totalement corrompus. Par voie de conséquence, ces programmes attirent nécessairement des éléments des catégories sociales qui s'y retrouvent avec, sur le plan idéologique…(et matériel, place à prendre dans les institutions etc.) Conséquemment, Les ouvriers politiquement avancés, les travailleurs les plus sincères et totalement désintéressés, ont depuis belles lurettes quittés ces vaisseaux de croisières manœuvrant dans les courants de la collaboration de classe.

En fait, vous nous proposez d'arracher la classe ouvrière au révisionnisme là ou elle n'est pas organisée...

Ce qui apparaît clairement aujourd'hui, aprés quelques années de pratique de ce forum, c'est qu'aux EP vous semblez êtes restés prostrés sur les mots d'ordres ML des années 60, aux mêmes titres que vous refusez de voir l'évolution du PCC en parti unique de la nouvelle bourgeoisie chinoise, depuis cette époque.

Finimore a écrit :

Je ne dis pas que nous sommes plus malins aujourd'hui, je dis seulement que nous n'avons pas le choix."


Si! tu as toujours celui d'ouvrir les yeux véritablement en direction de la classe ouvrière combattante, et de la jeunesse de cette classe, dont les éléments les plus avancés se défient autant des apparatchiks du PCF que du reste de la chienlit petite bourgeoise social-démocrate.




Edité le 14-10-2014 à 16:34:38 par gorki


Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2588 messages postés
   Posté le 15-10-2014 à 07:25:01   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

gorki a écrit :

Conséquemment, Les ouvriers politiquement avancés, les travailleurs les plus sincères et totalement désintéressés, ont depuis belles lurettes quittés ces vaisseaux de croisières manœuvrant dans les courants de la collaboration de classe.


Ce que tu affirmes est logique, mais n'est pas juste. Tu fais comme s'il n'y avait pas d'Histoire, comme s'il n'y avait pas d'évolution, de processus de rupture avec le réformisme etc.
Oui il y a des ouvriers politiquement avancés qui ont quittés la CGT ou le P"C"F, mais pour faire quoi ?
Il y a aussi des ouvriers politiquement avancés qui sont toujours dans la CGT ou le P"C"F, tout simplement par défaut, car ces structures sont malgré tout encore "puissantes" tout au moins ont une existence réelle.

La question c'est de savoir comment et avec qui on veux construire le parti communiste.
Ce qui pêche dans ton discours Gorki, c'est qu'il s'appui sur une démarche élitiste, idéaliste, n'intégrant pas les ruptures, les démarches, les avancées et les erreurs. Ton intention est certainement bonne, mais tes analyses et démarches pratiques ne sont en rien dialectique.

gorki a écrit :

Ce qui apparaît clairement aujourd'hui, aprés quelques années de pratique de ce forum, c'est qu'aux EP vous semblez êtes restés prostrés sur les mots d'ordres ML des années 60, aux mêmes titres que vous refusez de voir l'évolution du PCC en parti unique de la nouvelle bourgeoisie chinoise, depuis cette époque.


Tu fais erreur, c'est justement parce que nous tenons compte des évolutions du monde et notamment de la situation aujourd'hui dans la classe ouvrière, dans CGT et dans le P"C"F (et aussi dans les organisations se disant communistes) que nous devons adapter notre propagande et notre pratique à ces évolutions.

Finimore a écrit :

Je ne dis pas que nous sommes plus malins aujourd'hui, je dis seulement que nous n'avons pas le choix."


gorki a écrit :

Si! tu as toujours celui d'ouvrir les yeux véritablement en direction de la classe ouvrière combattante, et de la jeunesse de cette classe, dont les éléments les plus avancés se défient autant des apparatchiks du PCF que du reste de la chienlit petite bourgeoise social-démocrate.


Là encore tu prends tes rêves pour la réalité. Ouvrir les yeux, oui mais pas se laissez éblouir et aveugler par des illusions et des espoirs qui deviennent vite désespoirs !
C'est certes pour des militants comme toi, difficile d'admettre qu'il y a des membres du P"C"F qui sont à gagner pour en faire des communistes conséquents, mais c'est la réalité. Cela serait certes beaucoup plus simple et facile de nier cette réalité. Nous ne sommes plus dans les années 60-70-80 où les vrais communistes n'étaient pas ou plus dans le P"C"F.
Aujourd'hui, nous sommes dans une situation différente où la construction du futur parti se fera aussi avec certains militants issus du P"C"F mais pas seulement.


Edité le 15-10-2014 à 07:28:04 par Finimore




--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Infos des orgas  "Unir les communistes" à la fête de l'HumaNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum