Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ? 

 syndicat et relations sociales en Chine

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17314 messages postés
   Posté le 23-08-2009 à 23:36:08   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Loi sur le Contrat de Travail a été adoptée en été 2007.
Pour en comprendre la teneur, voici deux articles publiés les 4 et 3 juillet 2007 par le Quotidien du Peuple en ligne
Il est clair que cette Loi sur le Contrat de Travail a rencontré de nombreuses résistances, tout comme la généralisation des syndicats dans les entreprises.



La loi sur le travail "ne nuira pas à l'environnement d'investissement"


"La Loi sur le Contrat du Travail, qui vient d'être approuvée, ne nuira pas à l'environnement d'investissement, bien qu'elle protège mieux les intérêts et droits des travailleurs" , a dit une source des syndicats de Chine, lundi 2 juillet.
Liu Jichen, directeur du Département du Droit de la Fédération nationale des Syndicats de Chine, a nié que la loi, qui entrera en vigueur à partir du premier janvier de l'année prochaine, soit partiale en faveur des salariés.
"La loi protège non seulement les intérêts et droits des travailleurs, mais aussi les employeurs" , a-t-il dit au cours d'une conférence de presse.
La loi a été approuvée vendredi dernier 29 juin par le Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN - parlement chinois). Mais certains s'inquiètent de ce que les strictes exigences du contrat augmentent les frais des affaires et que les compagnies aient moins de souplesses, quand elles engagent ou licencient des employés.

Cependant, M. Liu a dit que la loi prend en considération les intérêts des employeurs.
Par exemple, a-t-il dit, les employeurs peuvent signer des contrats de non concurrence avec les travailleurs, pour une période qui ne dépasse pas deux ans, et cela, pour encourager des innovations et assurer une concurrence loyale.
Ainsi, un employeur peut être assuré qu'un employé ne saurait pas quitter sa compagnie, avant l'expiration du contrat, pour travailler chez un autre employeur.
La loi adoucit également les clauses selon lesquelles les employeurs peuvent réduire le personnel, si une entreprise se délocalise, introduit une innovation technologique ou change sa mode de production.
M. Liu a souligné que la loi aidera à créer une relation de travail harmonieuse.
"La protection du travail est une tendance mondiale" , a-t-il dit. "Avec les conditions de travail améliorées et les droits protégés, les employés se sentiront plus sûrs, ce qui mènera à une plus haute productivité."
M. Liu a indiqué que la plupart des disputes de travail résultent des violations des droits de travailleurs.

Des articles nécessaires ajoutés au contrat de travail

La Loi sur le contrat de travail qui vient d'être adopté par vote par le Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN) a fait l'objet d'un rajout de plusieurs articles nécessaires sur le lieu de travail, sur le temps de travail, sur le repos, sur le congé, sur la sécurité sociale, sur la protection contre les nuisances professionnelles, ...etc.

Un responsable du Ministère chinois du Travail et de la Sécurité sociale a expliqué le 1er juillet que le rajout de l'article sur le lieu de travail est nécessaire compte tenu qu'il est possible que le lieu de travail des travailleurs n'est pas le même que celui où habite l'employeur, c'est pourquoi il faut le préciser explicitement lors de la signature du contrat de travail ; quant au rajout de l'article sur le temps de travail ainsi que sur le repos et le congé, c'est que sur la base des prescriptions légales, il faut indiquer en termes explicites le temps les heures de travail imposées à un travailleur ainsi que les heures de repos et les congés dont il a le droit de jouir.

Il est également rajouté au contrat en question un article sur la sécurité sociale, cela est nécessaire pour que l'employeur et le travailleur aient chacun une idée précise de son droit et de son obligation quant à la sécurité sociale.

Pour atténuer l'effet de la réduction du personnel sur le travailleur concernée par celle-ci, la Loi sur le contrat de travail qui vient d'être approuvé par vote par le Comité permanent de l'APN a ajouté une disposition, laquelle stipule la responsabilité sociale de l'employeur envers les travailleurs qui se trouvent involontairement privés d'emplois.

Le responsable susmentionné a indiqué que comparé à la Loi sur le travail, la Loi sur le contrat de travail prescrit en plus que dans le cas de réduction du personnel, il faut garder et retenir en priorité les effectifs suivants : ceux qui ont conclu avec l'employeur un contrat de travail à durée fixe relativement longue ; ceux qui ont signé avec l'employeur un contrat de travail sans durée fixe ; ceux dont la famille ne compte pas d'autres travailleurs ; ceux qui ont à leur charge des personnes âgées ayant besoin d'être entretenues ou des enfants mineurs.

La Loi en question stipule en outre qu'en cas où l'employeur réembauche du personnel dans les six mois, il est obligé d'en informer ceux qu'il avait auparavant privé d'emplois et de les rengager en premiers dans le cas où les conditions sont les mêmes.


[le Quotidien du Peuple en ligne]

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17314 messages postés
   Posté le 23-08-2009 à 23:39:27   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le président chinois demande aux syndicats réforme et stabilité sociale


Le président chinois Hu Jintao a déclaré mardi que les syndicats du pays devront jouer un rôle actif pour développer leur rôle d'intermédiaire dans les relations du travail.

S'adressant à un symposium des dirigeants récemment élus de la Fédération nationale des Syndicats de Chine (ACFTU) et de représentants du 15ème congrès national de l'ACFTU, Hu Jintao a indiqué que les syndicats doivent écouter les salariés et se faire les porte-parole de ce qu'ils pensent.
Il a appelé les syndicats à protéger en toute occasion les droits légitimes et les intérêts des salariés et à servir de courroie de transmission dans les relations du travail pour promouvoir la stabilité sociale.
Les syndicats doivent se réformer et explorer de nouvelles solutions pour résoudre les problèmes du travail , a-t-il ajouté.

Hu Jintao a indiqué que le pays doit accorder plus de ressources aux syndicats afin de faciliter l'innovation, dans laquelle la classe des travailleurs doit être la force motrice.
Le président de l'ACFTU Wang Zhaoguo, élu lundi lors de la première session du 15ème Comité de l'exécutif de l'ACFTU, a également participé à la réunion.

La Chine compte le plus grand nombre de syndiqués dans le monde, leur nombre est passé de 123 millions en 2003 à 209 millions en 2008 .
"Les syndicats de la Chine doivent sans faille édifier des syndicats aux caractéristiques chinoises", a souligné le vice-président chinois Xi Jinping à l'occasion de la cérémonie d'inauguration.
Le congrès a lieu tous les quatre ans. La session précédente a eu lieu à Beijing en septembre 2003. Plus de 1 600 députés étaient présents.

Source: xinhua 22 octobre 2008

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17314 messages postés
   Posté le 23-08-2009 à 23:49:50   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Ces articles datent également de la fin 2008, et donnent une idée de la façon dont les syndicats sont progressivement implantés, ainsi que de leur orientation actuelle.
On pourra lire aussi l'article « le PCC et l’ACFTU »


Les entreprises étrangères doivent se syndiquer


Toutes les entreprises à capitaux étrangers en Chine seront syndiquées vers la fin de l'année prochaine, c'est ce qu'a affirmé mardi dernier un représentant de la structure supérieure des syndicats chinois.

Wang Ying, la chef de la division des organisations de base et du département de capacité de construction de la Fédération chinoise des syndicats (ACFTU) a dit que plus de 4 100 grandes compagnies étrangères, faisant partie du classement américain Fortune 500 ont une activité commerciale en Chine.

Elle a annoncé que 82% des compagnies ont formé des syndicats à ce jour, et ce chiffre atteindra 90% vers la fin de cette année. A partir du mois de juillet de cette année, les employés étaient autorisés à s'organiser en syndicats dans moins de 50% d'entreprises, faisant partie de la liste Fortune 500.

Wang a dit que le changement décisif était le résultat de la campagne d'union nationale de 3 mois, qui a commencé en juin dernier.

L'ACFTU est directement responsable de la supervision et la formation des syndicats dans 10 compagnies faisant partie de Fortune 500.
Actuellement, Maersk Logistics, Lotus, IKEA, TNT, Kodak, FedEx, Home Depot, Emerson, Canon, Sony et ABB ont des syndicats.
« La plupart des compagnies étrangères ont coopéré, surtout qu'elles savent, qu'elles doivent obéir aux lois chinoises si elles mènent une activité économique en Chine » , a-t-elle dit.

Elle a ajouté que l'ACFTU a également rencontré une « forte résistance » de la part des entreprises étrangères, surtout des compagnies américaines.
« Certaines compagnies américaines, comme Wyeth, Microsoft, 3M, AstraZeneca et PwC ont été peu coopératives en utilisant plusieurs prétextes pour reporter la création des syndicats » , a-t-elle annoncé.
« Les travailleurs n'ont pas besoin d'approbation de leur employeur pour former des syndicats, car la loi sur le syndicalisme, promulguée en 1992 leur en donne le droit » , a-t-elle annoncé.
« Cependant, il est toujours très important en pratique pour les travailleurs de gagner le soutien des employeurs pour former les syndicats » .

Elle a par ailleurs expliqué que la Chambre américaine du commerce en Chine et la Chambre japonaise du commerce et de l'industrie en Chine ont toutes les deux apporté leur soutien à l'ACFTU sur ce point.

D'après la législation, les employeurs doivent déduire 2% du salaire des employés, qui seront versés aux syndicats. Wang a expliqué que 40% des fonds vont au syndicat supérieur et 60% reste dans l'entreprise .

Le représentant général de l'ACFTU Yang Honglin a dit que certaines compagnies étrangères ont toujours des idées erronées sur le syndicalisme.
« Non seulement les syndicats en Chine sauvegardent les droits et les intérêts des travailleurs, mais ils apportent aussi une contribution au développement de la compagnie » , a-t-il dit.

Le vice-président de l'ACFTU Sun Chunlan a expliqué à la conférence de presse mardi dernier à Beijing que l'ACFTU est en train de mener une autre action nationale pour faire pression sur les négociations collectives des rémunérations.

Elle a dit que les 108 Wal-Marts en Chine ont signé les contrats collectifs avec leurs employés, suite aux négociations du 16 septembre dernier.


Les entreprises étrangères voient les avantages des syndicats


[novembre 2008]
De plus en plus d'entreprises étrangères commencent à comprendre la nature des syndicats chinois et les avantages que leur reconnaissance pourrait apporter à celles-ci.
L'adhésion aux syndicats dans les entreprises étrangères est en plein essor car de plus en plus de multinationales signent les accords de reconnaissance et les contrats collectifs.
Une étude menée en juin 2008 a montré que plus de 80% d'entreprises étrangères, y compris les plus grandes compagnies multinationales, ont signé le traité de reconnaissance des syndicats.
Wal-Mart, le leader mondial de la distribution, a signé sa première reconnaissance des syndicats en juillet 2006, et depuis, le géant du commerce de détail a vu le nombre d'adhésions aux syndicats de son réseau de vente s'accroître partout en Chine.

La majorité des entreprises signent le traité de reconnaissance des syndicats chinois en Chine volontiers, mais certaines sont toujours hésitantes, s'inquiétant de l'augmentation des coûts. Une autre raison de leur réticence, c'est qu'ils n'ont pas réalisé que les syndicats peuvent être utiles à leur entreprise, a dit à China.org.cn, un fonctionnaire de l'Organisation de base de l'ACFTU.
Le but est de persuader le plus grand nombre d'entreprises étrangères de reconnaître les syndicats en Chine et de les faire réaliser que le fait d'avoir un syndicat est une situation bénéfique à la fois pour les employés et les employeurs, a déclaré le fonctionnaire.
Le fonctionnaire a dit que plus les investisseurs étrangers ont commencé à réaliser que les syndicats chinois sont différents des syndicats dans leurs pays, ce qui a encore plus stimulé l'adhésion.

Les syndicats en Chine et à l'étranger ont le même objectif - de protéger les droits et les intérêts des employés, mais les syndicats chinois mettent en plus l'accent sur la coopération entre les travailleurs et la direction.
Leur but n'est pas d'amplifier les différends du travail, mais de régulariser des relations entre la direction et les travailleurs.

L'Organisation de base de l'ACFTU fournit des efforts considérables pour encourager les employés des sociétés étrangères à se joindre aux syndicats, en faisant notamment les visites à leur domicile pour leur parler des avantages d'appartenance à un syndicat.

[Source: le Quotidien du Peuple en ligne]


Edité le 23-08-2009 à 23:52:26 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17314 messages postés
   Posté le 01-01-2019 à 19:05:29   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Global Times publie un article sur de récents conflits sociaux repris dans la presse française.
Le Monde s'était à l'occasion fendu d'une leçon de marxisme en novembre 2018, sous le titre Les autorités chinoises font la chasse aux étudiants marxistes
Après des interpellations en juillet et en août, treize personnes, soutenant les ouvriers d’une usine qui réclament d’être défendus par des représentants syndicaux indépendants, auraient été arrêtées le week-end dernier...



Dans l'article de Global Times, le point de vue du PCC sur la lutte de classe, ses formes dans le cadre socialiste est assez clairement développé, de même que le traitement de ces contradictions par les autorités locales rappelées à l'ordre sur ce sujet.

________________________


Une solution rationnelle doit être explorée pour régler les relations capital-travail

Par Yu Jincui Source: Global Times Publié le 2019/1/1 18:53:39

http://www.globaltimes.cn/content/1134217.shtml


Avec la participation de quelques étudiants, une série d'incidents liés au travail impliquant la société Jasic Technology dans la ville de Shenzhen, dans la province du Guangdong (sud), est décrite par quelques médias et forces occidentaux comme un symbole de l'ascendance des idéologies de gauche. et l'activisme étudiant dans les universités chinoises. Selon la rhétorique occidentale, profondément insatisfait des problèmes sociaux tels que les violations des droits du travail et l’écart de richesse grandissant, un groupe de jeunes Chinois revendiquant une idéologie de gauche se sont combinés pour former une force politique qui ne peut être sous-estimée et se heurte ainsi à une prétendue brutalité. répression.

Les incidents de Jasic ont commencé en juillet 2018 lorsque les travailleurs mécontents de bas salaires, de mauvaises conditions de travail et de longues périodes de travail ont cherché à protéger leurs droits légitimes. Ils sont devenus violents et ont assiégé des usines et perturbé les opérations du poste de police local. L’enquête de la police locale a révélé qu’une organisation illégale non enregistrée appelée dagongzhe zhongxin, ou centre pour travailleurs migrants, entièrement financé par des ONG étrangères, était à l’origine des incidents et contraignait certains travailleurs à prendre des mesures radicales.

Les participants aux émeutes, y compris des manifestants étudiants, ont été arrêtés conformément à la loi. Les pays et les forces occidentales s'attendent à ce que des mouvements antigouvernementaux se développent en Chine, mais ils ont toujours mal jugé la situation générale en Chine, et ainsi de suite.

Les diverses contradictions et conflits auxquels la Chine est confrontée dans le processus de transformation économique sont contrôlables et peuvent être résolus par des moyens appropriés. Les jeunes générations de Chinois sont largement reconnues pour leur développement national. Les statistiques de Dataway Horizon, l'une des firmes de sondage et d'opinion chinoises, montrent que 93,3% des personnes nées après les années 1990 sont très fières d'être Chinois.

Il est encourageant de constater que les jeunes étudiants participent activement aux affaires publiques et aspirent à l'équité et à la justice. Cependant, les actions de ces jeunes doivent être fondées sur une compréhension correcte de la réalité et de ses conséquences.

Le développement de la Chine a entraîné certains changements dans les relations entre capital et travail. Le gouvernement explore également une solution juridique rationnelle et la mise en place de voies plus flexibles pour résoudre les problèmes liés aux relations de travail actuelles. En attendant, si nous ne voulons pas que des problèmes similaires se développent au point de violer la loi, les autorités locales compétentes devraient jouer un rôle plus actif. Ils devraient veiller à ce que les travailleurs puissent exprimer leurs revendications via des canaux ouverts. En cas de conflits du travail, ils devraient effectuer des interventions raisonnables, faciliter la communication entre travailleurs et employeurs et réduire les tensions.

La violence et la confrontation ne sont pas la solution aux conflits de travail. Le gouvernement central attache une grande importance à l'amélioration du niveau de vie des citoyens et à la garantie de leurs droits dans un processus de développement rapide. Le président Xi Jinping a exprimé son souci pour la base dans son discours du Nouvel An. Nous devons donner la priorité à la protection des droits et intérêts légitimes des travailleurs et autres groupes de la base et promouvoir activement la cause dans le respect de la légalité.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17314 messages postés
   Posté le 20-06-2022 à 13:10:04   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Jouer le rôle des syndicats pour mieux promouvoir le développement des droits humains en Chine

Source : "À la recherche de la vérité" 2022/12 Auteur : Chen Gang 2022-06-16 09:00:00
Jouer le rôle des syndicats pour mieux promouvoir le développement des droits humains dans mon pays
http://www.qstheory.cn/dukan/qs/2022-06/16/c_1128739320.htm
Chen-Gang

Le 25 février 2022, le secrétaire général Xi Jinping a souligné dans la 37e étude collective du Bureau politique du 19e Comité central que nous devons suivre sans relâche la voie du développement des droits de l'homme en Chine, accorder plus d'attention au respect et à la protection des droits de l'homme, et mieux promouvoir le développement de la cause des droits humains de mon pays. La classe ouvrière et les larges masses de travailleurs sont le principal moteur du développement économique et social de mon pays, et la sauvegarde de leurs droits et intérêts légitimes fait partie de la question du respect et de la protection des droits de l'homme. Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, le secrétaire général Xi Jinping a mis l'accent à diverses occasions, telles que des entretiens de groupe avec des membres de la nouvelle direction de la Fédération panchinoise des syndicats, la National Model Worker and Advanced Worker Commendation Conference , et des discussions avec les représentants des travailleurs modèles nationaux. Servir les masses d'employés est le point de départ et le point final de tout le travail du syndicat, servir les masses d'employés de tout cœur ; il est souligné que nous devons écouter attentivement les voix des les masses d'employés, sauvegarder les droits et intérêts légitimes des masses d'employés, y compris les travailleurs migrants, et faire un travail solide pour les masses d'employés. Faits pratiques et résolution de problèmes ; il est souligné que le syndicat doit saisir les questions les plus directes et les intérêts pratiques des travailleurs et des masses, et accomplissent sérieusement les devoirs fondamentaux de sauvegarder les droits et intérêts légitimes des travailleurs et de servir les travailleurs de tout cœur. Lorsque les droits et intérêts légitimes des travailleurs sont violés, le syndicat se lèvera et parler. Les importantes expositions du secrétaire général Xi Jinping fournissent des directives fondamentales de conformité et d'action pour faire un bon travail dans les services de protection des droits syndicaux dans la nouvelle ère.

Portez toujours haut la bannière de la sauvegarde des droits et intérêts légitimes des employés

Le secrétaire général Xi Jinping a souligné que le respect et la protection des droits de l'homme sont la poursuite incessante des communistes chinois. Prendre les intérêts du peuple comme point de départ et point final, résoudre en permanence les intérêts les plus immédiats et les plus réalistes du peuple et s'efforcer de permettre au peuple de vivre une vie heureuse sont les plus grands droits de l'homme. Depuis le jour de sa naissance, sous la direction du parti, les syndicats chinois ont considéré la réalisation et la sauvegarde des intérêts des salariés comme une tâche importante et se sont toujours engagés à réaliser, maintenir et développer les droits et intérêts légitimes du larges masses de salariés. L'histoire du mouvement ouvrier chinois depuis près d'un siècle est passée par les efforts inlassables des syndicats chinois pour sauvegarder les droits et intérêts légitimes des employés sous la direction du Parti communiste chinois.

période de la nouvelle révolution démocratique. En août 1921, moins d'un mois après la fondation du Parti communiste chinois, la première organisation publique du mouvement ouvrier dirigé par le parti, le Chinese Labour Combination Secretary Department, fut créée à Shanghai et publia un manifeste qui soulignait la nécessité d'améliorer le statut des travailleurs. En 1925, le "Règlement général de la Fédération panchinoise des syndicats" adopté par la deuxième Conférence nationale du travail stipulait que l'une des huit fonctions du syndicat était de protéger les intérêts des travailleurs et de rechercher des secours et un placement. En mai 1926, la troisième Conférence nationale du travail affirmait clairement que "les syndicats sont l'organisation économique des travailleurs" et que "les travailleurs doivent se battre pour les questions économiques. Le développement des luttes économiques est le développement du mouvement ouvrier chinois". Considérer la lutte et la protection des intérêts économiques quotidiens des travailleurs comme une condition nécessaire au développement des organisations syndicales et à la promotion du mouvement ouvrier. La sixième Conférence nationale du travail, tenue en août 1948, a repris la création de la Fédération panchinoise des syndicats et a adopté les "Articles de la Fédération panchinoise des syndicats", dans le but clair d'unir les travailleurs nationaux et de protéger leur intérêts. Au cours de cette période historique, les organisations syndicales à tous les niveaux ont mobilisé les travailleurs et les masses pour poursuivre la montée du mouvement ouvrier, ont lancé des luttes pour le droit à la subsistance dans les zones contrôlées par le Kuomintang et ont encouragé la formulation de lois du travail dans l'Union soviétique. Les réglementations en matière d'assurance et autres ont été clarifiées, ce qui a grandement mobilisé l'enthousiasme et l'initiative des larges masses de travailleurs à rejoindre la lutte anti-impérialiste et anti-féodale dirigée par le parti.

La période de la révolution et de la construction socialistes . La fondation de la Chine nouvelle a inauguré une nouvelle ère dans laquelle la classe ouvrière et les travailleurs chinois étaient les maîtres du pays. La loi sur les syndicats de la République populaire de Chine promulguée en 1950 stipule clairement que les syndicats ont la responsabilité de protéger les intérêts des travailleurs et des masses, de superviser l'application des règlements administratifs et d'améliorer diverses installations pour la vie matérielle et culturelle des travailleurs. , le personnel et les masses. Dans les années 1950, il a été proposé que la protection des intérêts matériels et des droits démocratiques des travailleurs soit considérée comme le rôle unique des organisations syndicales et le rôle médiateur des syndicats dans le traitement correct des conflits internes des entreprises. Au cours de cette période, les syndicats à tous les niveaux, conformément à l'exigence du gouvernement central selon laquelle "tout travail doit se concentrer sur la production et la construction", ont contacté et éduqué les travailleurs, ont activement achevé le plan national de construction et, sur la base du développement de la production , en renforçant la conclusion de contrats collectifs, la La protection des droits et des intérêts des travailleurs est intégrée dans la conclusion de contrats collectifs, et l'objectif de sauvegarde des intérêts spécifiques des travailleurs est atteint en sauvegardant les intérêts généraux, ce qui stimule efficacement les nobles aspirations de la majorité des travailleurs à participer au pouvoir politique et à la construction économique.

Une nouvelle ère de réforme et d'ouverture et de modernisation socialiste. Après la troisième session plénière du onzième Comité central du Parti communiste chinois, en particulier le développement de l'économie de marché socialiste et l'émergence d'un grand nombre d'économies non publiques, de nouveaux changements se sont produits dans les relations sociales et économiques et les relations de travail . En 1983, la charte syndicale adoptée lors du 10e Congrès national du Syndicat précise que la politique de travail du syndicat dans la nouvelle ère est de se concentrer sur la construction des quatre modernisations, de parler et d'agir pour les salariés , et de protéger les droits et intérêts légitimes des employés. Le 11e Congrès national des syndicats en 1988 a clarifié les quatre fonctions sociales de maintien, de construction, de participation et d'éducation des syndicats, qui ont été inscrites dans la loi sur les syndicats de la République populaire de Chine. En 2001, la loi sur les syndicats a été modifiée pour clarifier le devoir fondamental des syndicats de "protéger les droits et intérêts légitimes des salariés". Au cours de cette période historique, les syndicats à tous les niveaux ont non seulement rempli pleinement diverses fonctions sociales, mais ont également mis en évidence l'accomplissement des devoirs de base, mis en œuvre avec sérieux la politique de travail syndicale "d'organisation et de protection efficace des droits", et établi et mis en œuvre des "salariés- protection des droits orientée, active et scientifique conformément à la loi". Il adhère au principe de travail des syndicats d'entreprise de "promouvoir le développement de l'entreprise et de sauvegarder les droits et les intérêts des employés", protège de manière globale les droits économiques, politiques, culturels et sociaux et intérêts des employés, résout efficacement les conflits de relations de travail et maintient l'harmonie et la stabilité de la main-d'œuvre et de la société.

Nouvelles réalisations dans les services de protection des droits syndicaux dans la nouvelle ère

Depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, notre parti a insisté sur le respect et la protection des droits de l'homme en tant que tâche importante dans la gouvernance du pays, et a promu la cause des droits de l'homme dans mon pays pour réaliser des réalisations historiques, et les droits de l'homme du peuple chinois ont été garantis sans précédent. Les syndicats à tous les niveaux appliquent résolument les exposés importants du secrétaire général Xi Jinping sur le travail de la classe ouvrière et des syndicats, en particulier les instructions importantes sur le fait de faire du bon travail dans les services de protection des droits, et considèrent la performance des services de protection des droits fondamentaux comme un élément important l'accent des syndicats pour promouvoir le développement de la cause des droits de l'homme de mon pays et s'efforcer de promouvoir les intérêts les plus directs et les plus réalistes des travailleurs et des masses.

Protéger les droits économiques du travail et les intérêts des employés. Le 23 octobre 2013, le secrétaire général Xi Jinping a souligné lors d'une conversation collective avec les membres du 16e groupe dirigeant de la Fédération panchinoise des syndicats que, pour gagner la confiance et le soutien des travailleurs, le syndicat doit faire du bon travail pour sauvegarder les intérêts vitaux des travailleurs et promouvoir l'équité et la justice sociales. . La protection des droits syndicaux doit être globale, mais aussi des points clés. Le point clé est que les travailleurs et les travailleurs sont les plus préoccupés par les intérêts les plus directs et les plus réalistes, les problèmes pratiques auxquels les travailleurs et les travailleurs sont confrontés les plus difficiles, les plus préoccupants Le niveau de vie et la qualité des masses leur ont permis de profiter en permanence des fruits de la réforme et du développement. Les droits économiques du travail et les intérêts des salariés sont les droits les plus fondamentaux et les plus réalistes des salariés. Les syndicats à tous les niveaux promeuvent la mise en œuvre de politiques actives de l'emploi et continuent de mener des activités telles que les « activités de la série de services nationaux pour l'emploi et l'entrepreneuriat des syndicats », la campagne « Sunshine Employment Warming Heart » et la campagne « Most Beautiful Housekeeper ». des activités de pousse d'arbres pour améliorer encore le niveau des services syndicaux d'emploi et d'entreprenariat. En 2020 et 2021, la Fédération panchinoise des syndicats investira un total de 28,9512 millions de yuans dans des fonds spéciaux pour guider et soutenir les syndicats locaux dans la formation de 537.700 travailleurs domestiques. Intensifier les efforts pour former des syndicats pour les nouvelles formes d'emploi et fournir des services de protection des droits, et mettre en œuvre le modèle "construction clé, construction industrielle et construction de base". D'ici la fin de 2021, il y aura plus de 3,5 millions de membres de nouvelles ont développé de nouvelles formes d'emploi à l'échelle nationale, y compris les chauffeurs routiers. Explorer la mise en place d'un mécanisme de négociation collective dans les secteurs de la distribution en ligne et de la livraison express, négocier et formuler des normes de travail dans des secteurs connexes tels que les prix unitaires de distribution et la protection du travail, et fournir une assistance juridique aux travailleurs dont les droits et intérêts ont été violés ; établir des Plus de 95 000, avec un investissement de près de 1,2 milliard de yuans, l'activité du mois de service « Le syndicat entre dans dix mille foyers, un nouveau formulaire d'emploi pour l'action de réchauffement des travailleurs » a été lancée pour les aider à résoudre leurs problèmes urgents.



Afin de résoudre le problème que les travailleurs de l'assainissement ont du mal à prendre le petit-déjeuner, la ville de Luoyang, dans la province du Henan, offre un petit-déjeuner gratuit aux travailleurs de l'assainissement de première ligne pendant l'équipe du matin, et le coût est subventionné par les syndicats, les entreprises financières et d'assainissement des comtés ( villes) et les districts de la ville de Luoyang. La photo montre qu'au petit matin du 19 décembre 2021, les travailleurs de l'assainissement sont partis après avoir mangé à la « Love Station » à côté de l'avenue Mudan, district de Luolong, ville de Luoyang. Agence de presse Xinhua Huang Zhengwei / Photo

Garantir les droits démocratiques et politiques des salariés. En 2015, le secrétaire général Xi Jinping a souligné lors de la célébration de la Journée internationale du travail du « 1er mai » et de la Conférence nationale pour féliciter les travailleurs modèles nationaux et les travailleurs avancés que nous devons développer la démocratie socialiste et protéger efficacement et développer en permanence les droits démocratiques. de la classe ouvrière et des masses laborieuses. Il est nécessaire de maintenir l'unité organique de la direction du parti, le peuple étant maître du pays et l'État de droit, d'adhérer au statut de la classe ouvrière en tant que classe dirigeante du pays et d'accélérer l'institutionnalisation, la normalisation et la procéduralisation de la politique socialiste. politique démocratique. Dans le système socialiste de mon pays, le peuple, sous la direction du Parti et conformément aux dispositions de la Constitution et des lois, participe à la prise de décision politique et sociale nationale par divers canaux et formes, gère diverses affaires de l'État et protège efficacement leurs propres droits et intérêts. Les syndicats à tous les niveaux adhèrent à la politique de s'appuyer sans réserve sur la classe ouvrière, promeuvent et améliorent constamment les arrangements institutionnels pour assurer le statut des employés en tant que maîtres et favorisent l'augmentation de la proportion d'ouvriers ordinaires parmi les députés et les membres des comités du parti. comités, assemblées populaires, conférences consultatives politiques et organisations de masse à tous les niveaux. Lors du dernier tour des élections de l'Assemblée populaire nationale aux niveaux des comtés et des cantons, la proportion de travailleurs de première ligne et d'agriculteurs parmi les représentants de base a augmenté par rapport à la dernière élection, et 28 syndicats de niveau provincial à travers le pays sont équipés avec 46 vice-présidents à temps partiel pour les travailleurs de l'industrie. Améliorer le système de gestion démocratique avec le congrès des travailleurs comme forme de base et promouvoir les comités du parti et les gouvernements à tous les niveaux pour incorporer la gestion démocratique des entreprises dans la planification globale du développement économique et social de la région. la gestion démocratique des institutions publiques met en œuvre plus efficacement les droits des salariés et des masses à connaître, participer, s'exprimer et contrôler. Lors de l'épidémie de COVID-19 en 2020, les syndicats à tous les niveaux ont organisé des représentants des employés pour offrir des conseils et des suggestions pour la reprise du travail et de la production des entreprises et des institutions par le biais de l'activité thématique "résoudre ouvertement les problèmes et promouvoir le développement par la démocratie", guidant employés et entreprises à surmonter ensemble les difficultés contre vents et marées ; il adopte des formes de gestion démocratiques telles que des réunions et des affaires d'usine ouvertes, débloque les canaux de dialogue entre les entreprises et les employés, gère correctement les relations de travail pendant la période de prévention et de contrôle de l'épidémie, et unit et unit employés pour surmonter les difficultés. En mai 2022, l'ACFTU a publié l'"Avis sur la promotion du développement des entreprises et la sauvegarde des droits et intérêts des employés dans la situation de prévention et de contrôle normalisés des épidémies", exigeant des efforts actifs pour promouvoir le développement des entreprises et protéger les droits et intérêts des employés dans la situation. de prévention et de contrôle normalisés des épidémies.

Favoriser la réalisation du relèvement des travailleurs urbains en difficulté. Le 29 octobre 2018, le secrétaire général Xi Jinping a souligné lors d'une conversation collective avec les membres du 17e groupe dirigeant de la Fédération panchinoise des syndicats que l'objectif de servir les employés est les employés dans le besoin. La bienveillance, la bienveillance et la bienveillance du secrétaire général Xi Jinping envers les employés en difficulté reflètent pleinement les sentiments profonds du secrétaire général selon lesquels il met toujours le peuple dans son cœur et se soucie toujours de la sécurité et du bien-être du peuple. représentation de l'adhésion de notre parti à la philosophie du développement centré sur les personnes. Les syndicats à tous les niveaux considèrent le travail de secours des travailleurs urbains en difficulté comme un point d'entrée important pour améliorer la qualité des services de protection des droits et mettent en œuvre des efforts précis et ciblés autour de la situation globale de la réduction de la pauvreté. Fin 2020, la totalité des 5 498 700 familles de travailleurs urbains en difficulté enregistrées par les syndicats ont été soulagées de leurs difficultés, dont 4 805 800 familles, impliquant 13 010 000 membres de la famille, sont fondamentalement sorties de la pauvreté et 639 500 familles se sont retirées en raison de facteurs tels que l'identification précise et le retour des travailleurs migrants dans leur ville d'origine. Selon les archives, 53 400 familles d'employés gravement malades et handicapés sont incluses dans la garantie de soutien du gouvernement et l'assistance normalisée du syndicat. L'objectif et la tâche de soulager les difficultés et la résolution des difficultés a été réalisée comme prévu, et tous les salariés sont entrés simultanément dans une société aisée à tous égards. Sur la base de la concrétisation de la relève des salariés urbains en difficulté, consolider davantage les acquis des salariés urbains en difficulté et améliorer le dispositif pluriannuel et pluriannuel d'aide à gradient normalisé avec des paliers clairs, des axes différents et une connexion organique. En avril 2020, l'ACFTU a publié un avis sur la livraison normalisée de chaleur et d'assistance pendant l'épidémie. Compte tenu de l'impact possible de l'épidémie sur la production et la vie des employés, elle redoublera d'efforts pour contrôler et organiser les employés qui ont des difficultés à vivre à cause de l'épidémie. , Ceux qui remplissent les conditions pour déposer un dossier pour les salariés en difficulté doivent aider et payer autant qu'ils le peuvent.



La Fédération des syndicats du Shaanxi a lancé une campagne d'examens physiques gratuits pour 10 000 travailleurs migrants afin qu'ils « envoient des examens physiques sur le chantier de construction », et a organisé du personnel médical pour visiter un certain nombre d'unités de construction afin d'effectuer des examens de santé et des consultations médicales pour plus de 10 000 migrants. travailleurs par lots. La photo montre le 19 novembre 2021, dans un projet de construction communautaire de réinstallation à Xi'an, des travailleurs subissent des examens physiques. Zhang Bowen, journaliste de l'agence de presse Xinhua / photo

Améliorer la capacité de servir les masses de travailleurs. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné lors de la Conférence nationale de recommandation pour les travailleurs modèles et les travailleurs avancés le 24 novembre 2020 qu'il est nécessaire d'adhérer aux divers besoins des masses pour effectuer le travail, d'ouvrir de nouvelles façons de servir les masses et rendre les services plus directs, approfondis et plus proches La classe ouvrière et les larges masses de travailleurs bougent, réchauffent, influencent et gagnent le cœur des gens en servant les masses. Servir les employés est un moyen important de faire du bon travail dans le travail des employés du Parti et des masses. À l'heure actuelle, les principales contradictions de la société de mon pays ont changé et le niveau des besoins des employés n'a cessé de s'améliorer. Les syndicats doivent non seulement protéger les droits et intérêts légitimes des employés de diverses manières, mais doivent également fournir des services diversifiés aux les employés d'un point de vue plus large, plus de domaines et des niveaux supérieurs Sensibilisation au service, amélioration des capacités de service, exploitation des ressources de service et s'efforcer de résoudre les problèmes pour les masses. Le 17e Congrès national du syndicat qui s'est tenu en 2018 a élargi les responsabilités fondamentales du syndicat pour "protéger les droits et intérêts légitimes des employés et servir les travailleurs de tout cœur." La loi sur les syndicats révisée fin 2021 a encore clarifié les principes fondamentaux responsabilités des services de protection des droits du syndicat. Construire un système syndical de service des salariés axé sur des services inclusifs et une assistance précise, améliorer et renforcer le travail de chaleur, d'éducation d'automne doré, d'emploi au soleil, d'assistance médicale mutuelle pour les salariés, d'assistance juridique syndicale, etc. Services bénéfiques, promouvoir le pilote travail d'amélioration de la qualité de vie des employés, réaliser le travail pilote des centres de soutien des syndicats pour responsabiliser et accroître l'efficacité, et construire un complexe d'employés de service dans 20 grandes et moyennes villes, et réaliser des entreprises dans 50 entreprises (parcs industriels) pour améliorer la qualité de vie des employés, Un projet pilote pour créer un cadre de vie heureux. Menant des activités telles que "Je fais des choses pratiques pour les masses", et des activités telles que les cadres syndicaux allant au niveau de la base, les syndicats ont des façons plus diverses de servir les travailleurs et les masses, un contenu plus intime et plus efficace résultats.

Sur le nouveau voyage, il répondra mieux au désir d'une vie meilleure des travailleurs et des masses

Le secrétaire général Xi Jinping a souligné qu'il n'y a pas de meilleure protection des droits de l'homme, mais seulement de meilleures. et belle vie, et répondre en permanence aux demandes croissantes des gens en matière de droits dans divers aspects. À l'heure actuelle, mon pays s'est lancé dans un nouveau voyage pour construire un pays socialiste modernisé de manière globale. Les situations nationales et internationales auxquelles il est confronté sont plus graves et complexes, la pression à la baisse sur l'économie s'accroît et la planification globale de prévention et de contrôle des épidémies et de développement économique et social fait face à des situations nouvelles. Les relations de travail sont souvent conflictuelles, et la médiation est difficile et compliquée. Le degré augmente. Nous devons pleinement comprendre l'importance et la difficulté de faire un bon travail dans les services de protection des droits syndicaux, afin de faire un bon travail dans l'effet réel des services de protection des droits, unir, unir et mobiliser des centaines de millions de travailleurs, et faire sans relâche efforts pour atteindre l'objectif du deuxième centenaire.

Organiser et mobiliser la majorité des salariés pour aller de l'avant dans un nouveau parcours, et consolider en permanence le socle matériel des services de protection des droits. Pour satisfaire le désir d'une vie meilleure de la majorité des salariés, nous devons avoir une base matérielle solide comme support et exiger la lutte sans relâche de la majorité des salariés. Il est nécessaire de renforcer l'orientation idéologique et politique, de guider la majorité des travailleurs pour qu'ils étudient et mettent en œuvre en profondeur la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, et de jeter une base idéologique solide pour l'unité et la lutte. En se concentrant sur les grandes stratégies nationales, les grands projets, les grands projets et les industries clés, organiser des concours de main-d'œuvre et de compétences étendus, approfondis et durables pour les employés, approfondir les activités d'innovation de masse, promouvoir vigoureusement l'esprit des travailleurs modèles, du travail et de l'artisanat, et guider les employés à participer activement à la construction de la société de manière globale.La grande pratique du modernisme dans le pays. Mettre en œuvre consciencieusement l'esprit de la lettre de félicitations du secrétaire général Xi Jinping à la première conférence d'échange d'innovation des artisans de grande puissance, approfondir la réforme de la construction des travailleurs industriels, saisir la clé de l'amélioration de la qualité des travailleurs industriels et prêter attention au rôle des travailleurs qualifiés travailleurs et cultiver plus de talents hautement qualifiés et d'artisans de grande puissance, fournir un soutien solide en matière de talents et de compétences pour promouvoir un développement de haute qualité.



Du 14 au 16 octobre 2021, s'est tenue à Chengdu la finale du 7e concours national de compétences professionnelles du personnel. Plus de 500 joueurs de 32 équipes de tout le pays ont participé à l'opération d'installation et de maintenance de monteurs, soudeurs, machines-outils à commande numérique. robots industriels.Les six types de métiers, y compris les ouvriers d'ajustement, les administrateurs de la sécurité des réseaux et de l'information et les ouvriers de la maçonnerie, seront en compétition dans la compétition. La photo montre les finalistes du concours de métier de soudeur. Shen Bohan, journaliste de l'agence de presse Xinhua / photo

Suivre de près les besoins et les attentes des salariés et des masses, et améliorer l'efficacité des services de protection des droits. Porter une attention particulière à l'emploi des travailleurs licenciés, des diplômés universitaires et d'autres groupes, approfondir les services d'emploi et d'entrepreneuriat des syndicats, intensifier la formation des compétences des employés et la formation au transfert d'emploi, et se concentrer sur la sauvegarde des droits et intérêts légitimes de groupes tels que les travailleurs occupant de nouvelles formes d'emploi, les travailleurs migrants et les travailleurs ayant des difficultés à vivre Explorer la mise en place d'un mécanisme de négociation, améliorer la sécurité sociale et d'autres méthodes pour promouvoir la résolution des problèmes en suspens tels que la rémunération du travail, l'assurance sociale, le repos et les vacances, et sécurité au travail auxquels sont confrontés les travailleurs dans la nouvelle forme d'emploi. Renforcer la construction du système de service inclusif pour les employés, augmenter la construction de sites extérieurs de services de main-d'œuvre tels que "Laborer's Harbour" et Love Station, améliorer le mécanisme d'échauffement normalisé et améliorer le mécanisme de suivi et d'assistance pour les employés qui sont retournés à la pauvreté due aux catastrophes et aux épidémies Améliorer la qualité de vie des salariés et favoriser la prospérité commune.

Maintenir la sécurité politique dans le domaine du travail et promouvoir l'harmonie sociale avec la stabilité de la main-d'œuvre. Mise en œuvre approfondie du concept global de sécurité nationale, avec un sens des responsabilités consistant à "être à l'aise à tout moment", en établissant une réflexion fondamentale, en renforçant le sentiment d'urgence et en plaçant le maintien de la sécurité politique dans le domaine du travail dans la situation globale d'accueil, d'étude, de publicité et de mise en œuvre du 20e Congrès national du Parti communiste chinois pour planifier et adhérer à "l'approche à deux mains", se concentrer sur la prévention et la résolution d'une part, et diriger la construction sur le d'autre part, renforcer l'étude et le jugement de l'impact de l'épidémie sur les relations sociales et les droits et intérêts des salariés, améliorer le dispositif pérenne de suivi, d'analyse, de prévention et d'élimination des risques sociaux, et renforcer les relations sociales. , promouvoir l'établissement de relations de travail harmonieuses, maintenir efficacement la sécurité politique dans le domaine du travail, empêcher résolument les forces hostiles d'inciter, d'infiltrer et de saboter par le biais de la soi-disant "protection des droits", maintenir résolument l'unité de la main-d'œuvre et des organisations syndicales, et maintenir résolument l'harmonie et la stabilité globales de l'entreprise et de la société, défendre résolument la direction du Parti communiste chinois et du système socialiste de mon pays, et prendre des mesures pratiques pour saluer la victoire du 20e Congrès national du parti.

Auteur : secrétaire du Parti, vice-président et premier secrétaire du secrétariat de la Fédération panchinoise des syndicats

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ?  syndicat et relations sociales en ChineNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum