Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Histoire 

 50 ans de Mai 68

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
6940 messages postés
   Posté le 21-01-2018 à 20:40:03   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

le 31 janvier 1968,les troupes françaises se retirèrent de Mers el Kebir,ce qui marque la fin définitive de la présence militaire de l Hexagone dans ce pays,la fin de l Empire.le 22 mars,les événements révolutionnaires commencent.ce n est pas pour rien si Macron veut récupérer cet événement,ni que les réactionnaires ne surveillent les lecteurs du Monde Diplomatique ou d Alternative Libertaire dans les bureaux de presse,qu ils traitent de "sales rouges",un événement du type de mai 68 peut dans quelques années se produire....sauf que celui ci doit aboutir sur une révolution prolétarienne,et non sur de simples réformes sociétales.

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
6940 messages postés
   Posté le 02-03-2018 à 19:48:24   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Plus de 50 ans après le retrait militaire de Mers el Kebir,il reste des gogoliens qui cultivent la nostalgie de "l Algérie Française",notamment les nationalistes français de Creutzwald qui n aiment pas les Russes!!


Edité le 02-03-2018 à 19:52:09 par marquetalia




--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10212 messages postés
   Posté le 02-03-2018 à 23:19:53   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Mai 68 est le fruit de plusieurs grèves remarquables dès l'année et les mois précédents : à Rhodacéta, aux chantiers navals, à Sud Aviation, à Berliet avec lock out et occupation par les CRS, chez les mineurs lorrains occupant le carreau, à Thomson-Houston, avec séquestration chez Ducellier, de manifestations paysannes violentes comme à Qimper, de l'action des Comités Vietnam de Base dans les Lycées contre la guerre US au Vietnam, et j'en passe.
Egalement 8 morts en Guadeloupe parmi les manifestants le 26 mai 67

Aux USA outre le mouvement anti guerre et les émeutes de Detroit, Martin Luther King avait été tué et avant lui trois étudiants. En Italie l'Université de Rome était occupée le 29 février. Au Vietnam l'année avait commencé par l'offensive du Têt...

De violents affrontements opposèrent les étudiants antifascistes et anti impérialistes à Occident. C'est à la suite de ces affrontements que la Sorbonne a été investie par la police, arrêtant 600 étudiants le 3 mai.

La liste est loin d'être close, alors Mers El Kébir, tu relativises s'il-te-plaît

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10212 messages postés
   Posté le 06-03-2018 à 21:08:08   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les posts concernant le néocolonialisme français en Algérie sont déplacés ici

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10212 messages postés
   Posté le 10-03-2018 à 11:00:37   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Je reprends ici quelques images de cette époque.
La lutte du peuple vietnamien, popularisée auparavant par les Comités Vietnam de Base de l'UJCML, à travers la diffusion du Courrier du Vietnam et des affiches.

Ou par le PCMLF :



Edité le 10-03-2018 à 11:29:09 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10212 messages postés
   Posté le 10-03-2018 à 11:37:17   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L'offensive du Têt fut un tournant de la lutte victorieuse en janvier 1968 :

Hanoï : une exposition retrace l’Offensive du Têt 1968


09/02/2018 Courrier du Vietnam

L’Offensive générale du Têt Mâu Thân 1968 fut un tournant dans la guerre du Vietnam. De nombreux objets et images concernant ce grand événement historique sont exposés à Hanoï jusqu’à fin février.
>>Célébration du cinquantenaire de l’Offensive du Têt Mâu Thân 1968
>>Le Têt Mâu Thân 1968 à l’honneur à Hô Chi Minh-Ville


L’exposition "Épopée du printemps de Mâu Thân 1968" se tient jusqu’à fin février au Musée de l’histoire militaire du Vietnam, au 28A, rue Diên Biên Phu, à Hanoï.

Intitulée "Épopée du printemps de Mâu Thân 1968", l’exposition marque le cinquantenaire de cette campagne cruciale.

Elle présente plus de 300 images, documents et objets. Parmi eux, des manuscrits du général Vo Nguyên Giap, des articles de journaux étrangers portant sur la campagne, des pistolets mitrailleurs, une moto, un émetteur-récepteur radio, des cartes d’identité, un haut-parleur et des instruments de travail tels que jumelles et écouteurs. Mais la relique qui retient le plus d’attention est certainement le cyclo-pousse (xich lô en vietnamien) du commando Ba Mu, qui servait à acheminer des armes sur le champ de bataille.

Cet événement vise à sensibiliser le public, en particulier les jeunes, au sacrifice et à la ténacité du peuple vietnamien pour reconquérir l’indépendance nationale.


Le cyclo-pousse utilisé par le commando Ba Mu pour transporter des armes sur le champ de bataille.

Le tournant de la guerre

L’exposition est divisée en trois axes thématiques : "Faire tous les efforts pour le champ de bataille", "Tournant historique" et "Échos de l’épopée". Ils illustrent la détermination du peuple et des combattants vietnamiens de se battre pour la libération et la réunification du pays.

"Le Musée de l’histoire militaire du Vietnam organise cette exposition dans le but d’affirmer la portée historique et la signification importante de l’Offensive et de l’insurrection générale du Têt Mâu Thân 1968", a indiqué le général de brigade Nguyên Xuân Nang, directeur du musée.


L’Offensive générale du printemps 1968 a marqué un "tournant stratégique" dans la résistance contre les troupes américaines et leurs alliés.
Photo : Archives/VNA/CVN


Les forces du Front national de libération du Sud-Vietnam et de l’Armée populaire vietnamienne ont lancé cette offensive majeure sur l’ensemble du territoire sud-vietnamien, à commencer par Saigon (Hô Chi Minh-Ville aujourd’hui). L’opération a détruit de nombreuses bases centrales de l’armée américaine. Cette manœuvre militaire a été décisive dans l’objectif de parvenir à la libération totale du Sud et à la réunification du pays (le 30 avril 1975).

D’après le Dr. Nguyên Xuân Nang, l’Offensive générale du printemps 1968 a marqué un "tournant stratégique" dans la résistance contre les troupes américaines et leurs alliés. Elle a promu le patriotisme, la fierté nationale et la volonté de surmonter toutes les difficultés pour libérer, édifier et protéger le pays.

L’exposition se tient jusqu’à fin février au Musée de l’histoire militaire du Vietnam, au 28A, rue Diên Biên Phu, à Hanoï.

Texte et photos : Thúy Hà/CVN


Edité le 10-03-2018 à 11:40:49 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10212 messages postés
   Posté le 10-03-2018 à 11:52:34   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

On était aussi en pleine révolution culturelle, voir l'article sur le site :

http://humaniterouge.alloforum.com/apres-revolution-culturelle-t6103-1.html

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10212 messages postés
   Posté le 10-03-2018 à 11:59:03   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le 13 mai 68 :




Edité le 10-03-2018 à 13:11:01 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
6940 messages postés
   Posté le 12-03-2018 à 19:59:53   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

en tous les cas,mai 68 a ete recupéré par les hippies amateurs de marijuana et d acide lysergique,ainsi que par les agitateurs des minorités sexuelles et autres illuminés-cf.le psycopathe Charles Manson.à nous marxistes léninistes de nous réapproprier les évenement de Mai 68!et la lutte du peuple noir des Etats Unis,de celui d Afrique du Sud et de l ex Rhodésie,ainsi que la cause palestinienne sont intimement liés à cette période-sans compter le demantelement du colonialisme portugais.


Edité le 10-04-2018 à 07:24:39 par marquetalia




--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10212 messages postés
   Posté le 12-03-2018 à 23:38:19   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

J'ai montré les aspects positifs de Mai 68, le mouvement des masses et ses espoirs.. Par contre de nombreux courants ont traversé ce mouvement et entraîné des jeunes dans des directions très différentes.
Soit vers les paradis artificiels comme tu dis.
Soit vers le trotskisme, ou le révisionnisme, ou encore vers la social-démocratie.

Et c'est ce dernier aspects qui est le plus important puisque le parti révisionniste et les groupes trotskistes (dans leur majorité ) ont soutenu la candidature de Mitterrand.

Sur ce processus, voir "deuxième gauche, réformisme et lutte des classes" sur le site des Editions Prolétariennes.

De leur côté les allumés à la coke et aux cheveux fleuris ont fait un tour par le Tibet avant de s'installer dans le Diois pour faire des picodons et des gilets en angora.
Éventuellement ils se sont bien accommodés des socialos et ont soutenu le Dalaï Lama en 2008.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10212 messages postés
   Posté le 09-04-2018 à 22:45:48   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   



En fait il avait déjà commencé en 68, pour être précis.

A "C'est à vous" Dany le rouge vient de nous expliquer que le gouvernement ne veut pas privatiser la SNCF, que c'est un mensonge d'affirmer le contraire. On y croit dur comme fer.

Dix minutes plus tard il appelle à intervenir en Syrie et à boycotter les JO chez Poutine. On se souvient du succès retentissant du boycott des JO de Pékin, la raclée ne lui a pas suffi.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Jeune Communiste
131 messages postés
   Posté le 10-04-2018 à 05:59:09   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Cohn-Bendit est un anti-communiste, essentiellement anti-soviétique et a toujours soutenu les campagnes de l'impérialisme germano - américain face à l'URSS et aux pays alignés sur le modèle soviétique.
L'URSS disparue, il s'est recyclé dans l'anti-Poutine en restant discret face au régime chinois qu'il n'a fait que titiller lors des JO de Pékin sans jamais exercer son influence pour les boycotter, les multinationales américaines et Lagardère, son employeur médiatico-sportif, ayant trop d'intérêts à perdre en restant à l'écart de ce show impérialiste.
Pour la Coupe du Monde de 2018 en Russie, Cohn-Bendit mène la bataille depuis plus de deux ans, autant au micro d'Europe1 que dans les médias du système dominant Lagardère - Pinault- Arnaut - Drahi -Niel. Toutes ses manoeuvres dans le droite ligne de 1968 préparent une guerre des élites bourgeoises contre le peuple, élites qu'il a représentées dans les mouvements soixante-huitards "gauchistes" anticommunistes par nature et les organisations européistes ou écologistes au sommet de leur influence avec les gouvernements socialistes et l'équipe Macron-Hulot au pouvoir depuis l'an dernier.
Cohn-Bendit ainsi que la mouvance écolo-euro-libérale, pro UE, pro OTAN prépare les conscience à la guerre générale, seule issue permettant aux impérialismes américain et allemand de maintenir leur influence, à condition de faire taire ceux qui résistent, au premier rang desquels Poutine et Assad sont les plus tenaces.
Sera-t-il entendu dans les trois mois qui viennent pour régler d'ici là le compte à Assad et à Poutine et assister a la victoire de l'Allemagne sur les terrains de football de Moscou en juillet, belle revanche sur l'histoire et la victoire militaire des armées soviétiques à Berlin en 1945?
Malheureusement pour lui, les footballeurs américains ne peuvent pas boycotter la Coupe du monde en Russie faute de s'être qualifiés. Mais les anglais et quelques autres peuvent les remplacer avantageusement.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10212 messages postés
   Posté le 11-04-2018 à 21:06:55   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

pzorba75 a écrit :

en restant discret face au régime chinois qu'il n'a fait que titiller lors des JO de Pékin sans jamais exercer son influence pour les boycotter, les multinationales américaines et Lagardère, son employeur médiatico-sportif, ayant trop d'intérêts à perdre en restant à l'écart de ce show impérialiste.


Tu te fous du monde ?
Le trio des pieds nickelés Cohn Bendit, Ménard avec le maire de Paris étaient aux avant-postes de l'hystérie anti chinoise. Cette crapule prétendait "foutre le bordel à Pékin". Ils ont déployé une banderole sur la mairie de Paris, saboté la cérémonie du passage de la flamme, leurs fanatiques ont agressé une athlète handicapée, et tu appelles ça "titiller" !
Il a fallu que les chinois manifestent en plein Paris leur colère et que la Chine menace de boycotter les produits français pour que Sarkozy s'écrase.


Edité le 11-04-2018 à 21:13:04 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10212 messages postés
   Posté le 11-04-2018 à 22:25:09   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Pour info un fil a été consacré aux troubles fomentés aux Tibet par le Dalaï Lama et les puissances impérialistes, dans le but évident de boycotter les premiers JO dans un pays du Tiers Monde et dans un pays socialiste.
Page 6 de ce fil "les théocrates tibétains sèment le vent" http://humaniterouge.alloforum.com/theocrates-tibetains-sement-vent-t2645-6.html on trouve un autre commentaire sur Cohn Bendit.

Après que Sarkozy ait déclaré forfait Cohn Bendit pleurnichait encore au Parlement Européen "mon ami Sarkozy !" pour l'implorer de boycotter et d'intervenir en Chine.
Mais c'est trop tard, l'ère des canonnières colonialistes est révolue.

Ceci dit Cohn Bendit n'est qu'une des dernières braises tièdes de la social-démocratie et ce n'est pas lui qui va décréter la guerre avec la Russie ni avec la Chine, pas plus que BHL qui s'est suffisamment discrédité en Libye ou Fabius.
Et puis Trump a fait beaucoup de bruit avec la Corée du nord, beaucoup de bruit avec les marchandises chinoises, beaucoup de bruit avec la Syrie, mais les USA sont sur le déclin. Une guerre causerait certainement encore beaucoup de victimes innocentes mais aussi signerait la dégringolade des USA encore plus rapidement.
Contrairement à la Chine ou à la Russie, les USA sont un pays profondément divisé et leur chute sera encore plus brutale que celle de la Russie.


Edité le 11-04-2018 à 22:34:23 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Jeune Communiste
131 messages postés
   Posté le 12-04-2018 à 06:05:32   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Xuan a écrit :


Contrairement à la Chine ou à la Russie, les USA sont un pays profondément divisé et leur chute sera encore plus brutale que celle de la Russie.

C'est ton opinion et je ne la partage pas du tout. La majorité du peuple américain, souvent blanche et d'origine européenne, exploitée 24H/24 et 7J/7 par ses classes dirigeantes, est soumise et servile, les mouvements de protestation (le terme américain pour les manifestations) sont faibles, très minoritaires, puissamment encadrés par les églises protestantes et catholiques et s'effacent très rapidement derrière le drapeau américain lors des interventions des armées américaines dans des pays étrangers. Elle fait bloc, certes avec un ventre mou chez les nombreux obèses du pays, mais n'a jamais ébranlé les tenants du pouvoir dirigeant du pays.
La division du peuple américain viendra plus probablement des populations hispano-américaines dont la démographie bousculera l'ordre impérialiste en place dans cette union militarisée que sont les Etats Unis. Il reste quand même à être patient vu la faiblesse des organisations des mouvements politiques résistant au système dirigeant.
"In god we trust" reste le trait dominant de la soumission. "Others pay cash" ajoutent les plus lucides, trop peu nombreux à ce jour.

--------------------
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2009 messages postés
   Posté le 12-04-2018 à 07:46:12   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Concernant Cohn-Bendit il est intéressant de noter son évolution politique qui illustre parfaitement celle du gauchisme et de la deuxième gauche.
Cohn-Bendit avait déjà clairement annoncé son anticommunisme dans un livre qu'il avait publié au seuil le 4e trimestre 1968 sous le titre "Le gauchisme remède à la maladie sénile du communisme".

En février 2010 Paul Ariès et Florence Leray (n'étant pas des communistes) ont quand même publié aux éditions Max Milo un livre intitulé "Cohn-Bendit, l'imposture". Beaucoup d'aspects de son évolution (qui était déjà contenus dès le début dans ses positions politiques) sont bien répertoriés.

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
pzorba75
Jeune Communiste
131 messages postés
   Posté le 12-04-2018 à 10:30:33   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Cohn-Bendit était le fer de lance de la bourgeoisie anticommuniste dès 1968. Les cinquante dernières années témoignent de la clairvoyance des classes dirigeantes qui, en le mettant en scène et en lui offrant revenus, tribunes et média TV et radio ont misé sur le bon cheval pour démanteler l'opposition communiste que le gaullisme de 1968 peinait encore à faire taire.
Aujourd'hui, c'est un serviteur payé par Lagardère, tout à fait ce qui convient pour bombarder au nom des droits de l'homme avec des missiles "high-tech" les populations et les armées des pays qui résistent à l'impérialisme germano américain.
Le "big business" de la guerre a autant besoin de Cohn-Bendit que des ingénieurs de l'armement pour maintenir de bons profits aux propriétaires du complexe militaro industriel occidental. Propriétaires souvent reconnaissants d'ailleurs.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10212 messages postés
   Posté le 12-04-2018 à 22:44:13   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Il ne faut pas limiter l'impérialisme aux USA et à l'Allemagne. A l'heure actuelle l'impérialisme français est toujours le fidèle second des USA.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Jeune Communiste
131 messages postés
   Posté le 13-04-2018 à 04:53:15   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Je range l'impérialisme français dans les impérialismes de seconde classe, avec l'italien, l'espagnol et le portugais pour les pays européens qui restent dominés par l'Allemagne, seul pays réunifié et agrandi depuis mai 1945, tous ses adversaires de l'époque ayant littéralement volé en éclat à l'écroulement de l'Union soviétique.
La France de 1939 était un quasi partenaire du Reich, même si le mot n'était pas d'usage à cette époque, puis un collaborateur du Reich au sens moderne et classique du terme.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10212 messages postés
   Posté le 16-04-2018 à 23:54:26   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La France de 39 était effectivement partenaire du Reich parce que la grande bourgeoisie voulait "Hitler plutôt que le Front Populaire" . C'est entièrement exact mais on n'est plus en 39 et la situation est différente.
La France, l'Allemagne, la GB, le Japon sont des puissances de second ordre que Mao appelait le "second monde". La puissance impérialiste dominante ce sont les USA sans aucun conteste.

Par contre en Europe j'ai déjà indiqué que la France est la première puissance sur le plan financier. Et c'est d'autant plus vrai depuis le Brexit.
Par conséquent on ne peut pas dire que l'Allemagne est leader, même si son industrie est plus puissante, parce que le capital financier domine le capital industriel dans tout système capitaliste.

Géographiquement l'Allemagne domine l'Europe centrale et la France l'Europe du sud et quelques confettis en Afrique.
Il existe donc un équilibre instable dans lequel chaque pays vise le leadership. Si l'Allemagne lorgne vers la Russie et la France vers les USA il pourrait se produire que l'Europe finisse par exploser et que l'impérialisme français s'effondre pour de bon.

Dans tous les cas la querelle monopoliste franco-allemande ne nous concerne pas, notre objectif est la révolution prolétarienne dans notre pays et l'internationalisme prolétarien avec les autres peuples européens en priorité.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Jeune Communiste
131 messages postés
   Posté le 17-04-2018 à 05:33:29   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Xuan a écrit :


Par contre en Europe j'ai déjà indiqué que la France est la première puissance sur le plan financier. Et c'est d'autant plus vrai depuis le Brexit.

Il m'avait semblé, lors des épisodes de la "crise" grecque, que Merkel et son ministre des finances avaient imposé leur règle, à savoir que les allemands ne partageraient pas les dettes de la Grèce et que finalement les européistes du sud, emmenés par le soldat Hollande, avaient fini par s'écraser, signe révélateur de leur impuissance.
Quand à l'influence de la France au Maghreb, rien qu'avec l'Algérie pays dominant du secteur, les positions françaises s'effritent vitesse grand V, ne serait-ce que l'abandon de la langue française dans les affaires internationales au profit de l'anglais. Et on ne pense bien que dans sa langue maternelle.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10212 messages postés
   Posté le 17-04-2018 à 22:54:11   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Je reviens à toi après l'incident technique qui a interrompu les posts sur plusieurs forums de 'alloforum'.

Il t'a mal semblé à propos de la crise grecque. Mais il faut dire que la presse bourgeoise française s'est longuement appesantie sur la "bonne volonté" de Hollande et la "fermeté" de Merkel, en passant sous silence les véritables enjeux politiques et économiques.
Je rappelle un peu la chronologie :

27 juin 2015 - l'Eurogroup exclut la Grèce de ses débats
28 juin - la BCE gèle les liquidités d'urgence au moment où le parlement grec approuve le référendum de Tsipras : les banques grecques sont fermées et les rues sont couvertes de longues files d'attente devant les distributeurs.
30 juin - la Grèce ne paie pas le FMI

A ce moment l'Allemagne s'oppose au maintien de la Grèce dans la zone euro .
En particulier le ministre de l'Economie allemand Sigmar Gabriel considère que le Premier ministre grec a "coupé les derniers ponts entre son pays et l'Union européenne" .
Hans Michelbach (CSU proche de Merkel) veut sortir la Grèce de l'euro "Dans cette situation, la Grèce ne peut plus recevoir d'argent de la BCE. Ce serait une infraction au règlement de la BCE. Dimanche, la majorité des Grecs ont fait leurs adieux aux valeurs communes de l'union monétaire" .
Alexander Graf Lambsdorff, député centriste allemand et membre au Parlement européen de l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'UE a tout simplement demandé à Angela Merkel de mener l'organisation du Grexit.

Le Monde écrit :
Dans Le Monde daté du 2 juillet, [Sarkozy] défendait une ligne très dure, en décrétant de manière prématurée que le gouvernement grec avait « suspendu de fait, de lui-même, l’appartenance de la Grèce à la zone euro » . Appelant à « ne pas céder » face au premier ministre grec, Alexis Tsipras, « qui refuse toute attitude raisonnable » , M. Sarkozy semblait se résoudre à un « Grexit » . Pour lui, la poursuite des négociations n’était pas une priorité : « Aujourd’hui, la question est davantage de savoir comment protéger la zone euro du désastre grec que de simplement protéger la Grèce. »

Le 4 juillet le Monde publie l'article de Delors appelant à "poursuivre l’odyssée avec Athènes" .

Dans cet article Jacques Delors, Pascal Lamy et Antonio Vitorino rappellent que :
"Il ne s’agit donc pas de s’en tenir à mesurer les conséquences économiques et financières plus ou moins limitées d’une sortie d’Athènes de l’union monétaire : il s’agit d’appréhender l’évolution de la Grèce dans une perspective géopolitique, comme un problème européen, et qui le demeurera. Ce n’est pas seulement avec des microscopes du Fonds monétaire international (FMI) qu’il faut regarder la Grèce, mais avec des jumelles onusiennes, c’est-à-dire comme un Etat appartenant à des Balkans dont l’instabilité n’a guère besoin d’être encouragée, en ces temps de guerre en Ukraine et en Syrie et de défi terroriste – sans oublier la crise migratoire".

Delors parle de l'ONU en réalité il pense clairement à la géopolitique de l'OTAN.
Et très rapidement la crise se dénoue , au diable l'avarice : l'Europe fera encore crédit à la Grèce pour la garder dans la main de l'OTAN, quitte à attendre un peu pour continuer à l'essorer. Bien que le référendum contre les sanctions européennes l'emporte majoritairement, Varoufakis démissionne le 6 juillet.

Le revirement de Sarkozy est spectaculaire. Dans l'article du monde du 9 juillet cité plus haut "Le revirement de Nicolas Sarkozy sur la Grèce" :
Une semaine plus tard, le ton a totalement changé : M. Sarkozy se rallie à la position française, consistant à tout faire pour éviter un « Grexit », et va jusqu’à accorder un bon point à l’exécutif qu’il accablait hier. « Tout doit être fait pour trouver un compromis, je partage ce point de vue exprimé par Monsieur Hollande et par Monsieur Valls » , a déclaré M. Sarkozy sur TF1, après que la Grèce a promis de présenter jeudi au plus tard des propositions de réformes de son économie pour obtenir une nouvelle aide de ses créanciers.
La majorité n’a pas manqué de railler le revirement de M. Sarkozy. « Sur le fond et le ton, il a changé de position à 180 degrés, entre ce qu’il a dit il y a une semaine avec force d’intention dans des discours dont il a l’habitude et hier soir [lors de son intervention au journal de 20 heures de TF1] et ce qu’il a dit il y a une semaine » , a moqué Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement, jeudi 9 juillet, sur RTL. Ce proche de François Hollande en a conclu : « Nicolas Sarkozy avait un plan, c’était la sortie de la Grèce. Je m’aperçois que, hier soir, il a changé d’avis. »


Syriza capitule le 10 juillet.

13 juillet - le diktat européen est imposé à la Grèce . La presse bourgeoise social-démocrate parle du "compromis voulu par Hollande entre Merkel et Tsipras" . Tu parles d'un compromis !
15 juillet - le parlement français vote "l'accord sur la Grèce"
16 juillet - Tsipras fait voter pour
17 juillet - Bruxelles débloque 7 milliards pour le Grèce

_______________________


Il est parfaitement clair que c'est le point de vue de la bourgeoisie française qui l'a emporté en faisant valoir la nécessité de préserver l'OTAN en Europe.
Naturellement les intérêts financiers français et allemands n'en ont nullement souffert.
Hollande s'est fait passer pour un bienfaiteur et un homme de compromis mais le cadeau - bien empoisonné - ne coûtait pas si cher :
La BNP, le Crédit Agricole et la Société Générale *, avec 1,6 milliard de dollars d’exposition, ne sont alors qu’au cinquième rang des banques étrangères détentrices de titres grecs. Elles sont loin derrière les allemandes (13,3 milliards), les américaines (12,7 milliards) et les britanniques (12,2 milliards). Quant à l'Allemagne elle détenait à ce moment 27 % de la dette. [cf exposition des banques françaises]

C'est pourquoi le maintien de la Grèce s'est assorti de conditions draconiennes qui ont conduit maintes fois le peuple grec dans la rue depuis.


* classement des banques européennes fin 2015 : Deux banques françaises sur le podium européen.


Edité le 21-04-2018 à 00:14:11 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Histoire  50 ans de Mai 68Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum