Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  A bas l'impérialisme français ! 

 Simagrées néo-colonialistes en Algérie

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12117 messages postés
   Posté le 20-12-2012 à 17:54:28   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La visite actuelle de Hollande en Algérie a été commentée par Le lien
Comme on peut l'observer Hollande n'a formulé aucune repentance pour les crimes colonialistes dont les socialistes sont largement responsables, ni reconnu les crimes d'Etat.
Egalement Hollande manie simultanément la carotte et le bâton pour implanter les monopoles français au Maghreb ou au Moyen Orient.



A propos de la prochaine visite de Hollande en Algérie



Mardi 18 décembre 2012

Ci-dessous nous publions la déclaration du Parti Algérien pour la démocratie et le Socialisme au sujet de la visite du Chef de l'Etat Français en Algérie :

La visite que doit effectuer le chef de l'Etat français en Algérie s'inscrit dans le processus de renforcement des liens entre la bourgeoisie algérienne et l'impérialisme français pour préserver le système d'exploitation, de domination et de pillage international. Dans le contexte de la grave crise économique du système capitaliste international, cette visite va permettre la conclusion d'affaires juteuses entre les multinationales françaises et les affairistes algériens sur le dos du peuple algérien et de la classe ouvrière française.

La campagne orchestrée pour faire passer l'idée que les relations algéro-françaises vont connaître un nouveau départ avec un gouvernement socialiste fait fi des réalités et de la fonction politique, idéologique et économique véritable de la social-démocratie française.

Les dirigeants socialistes français sont un pilier de la domination de la grande bourgeoisie en France et dans le monde, la courroie de transmission qui assure la subordination de la classe ouvrière aux intérêts des capitalistes, l'agent actif de la bourgeoisie pour maintenir les rapports d'exploitation, tromper les travailleurs, faire croire aux peuples qu'il est possible d'améliorer leurs conditions d'existence sans renverser le système capitaliste.

La sociale-démocratie française n'a pas changé de nature. Faire croire qu'elle s'est transformée en force de paix et de progrès et que Hollande, à la différence de Sarkozy, va contribuer à améliorer les rapports entre la France et l'Algérie n'est pas une simple erreur. La propagation de ces illusions fait partie d'un travail de réécriture idyllique de l'histoire pour leurrer les travailleurs. Le rôle que les dirigeants de la social-démocratie française ont joué dans l'histoire de l'Algérie durant la période coloniale au bénéfice de la grosse colonisation et de la grande bourgeoisie française est connu de tous. Il s'est écrit en lettres de feu et de sang. Des centaines de milliers d'Algériens ont été torturés, emprisonnés, mutilés, tués, sous des gouvernements socialistes. Ce rôle de collaborateurs zélés de la bourgeoisie française et d'exécutants des désirs de l'impérialisme américain, ils continuent à le jouer. Ils n'est pas dans leur pouvoir de travestir les buts réels de leur soutien actif à l'intervention criminelle de l'OTAN en Libye. C'est également avec rage qu'ils veulent installer par tous les moyens à la tête de la Syrie un régime fantoche sous le prétexte éculé et grossier de la défense de la démocratie dans ce pays avec l'appui des pires ennemis des libertés démocratiques que sont les régimes moyenâgeux du Golf. En reconnaissant les traîtres du CNS comme représentants du peuple syrien ils ont encouragé les forces rétrogrades à commettre des crimes abominables en Syrie. Ce sont-là des faits que ni Hollande ni Fabius ne peuvent cacher. Ils indiquent de façon éloquente ce que les socialistes français sont capables de faire pour défendre l'impérialisme et son système d'exploitation, ce qu'ils sont encore capables de faire contre le peuple algérien si le rapport des forces devenait favorable à la réalisation de leurs plans stratégiques de domination de l'Algérie.

A la différence de l'arrogant et du cynique Sarkozy, Hollande sait se faire mielleux. Il excelle dans le langage en apparence "civilisé". Mais il est aussi ou sinon plus dangereux pour les peuples exploités et dominés par l'impérialisme et par ses alliés réactionnaires internes.

Celui qui prend pour argent comptant les promesses de la sociale-démocratie à la classe ouvrière accepte de se bercer d'illusions. François Hollande a menti aux travailleurs français en leur faisant des promesses lors des dernières élections, en particulier aux sidérurgistes de Florange. Il les a trompés et il a appliqué la politique du grand patronat. Les travailleurs et le peuple algériens ne peuvent rien attendre de positif d'un chef de la sociale-démocratie qui trompe les travailleurs de son propre pays et applique la politique du grand patronat.

Au Sahel, au Mali, au sud de l'Algérie, le gouvernement socialiste poursuit avec une grande fébrilité l'application de ses plans d'intervention militaire pour assurer la mainmise des impérialistes français sur les richesses des pays de la région, contrer leurs alliés et rivaux américains qui cherchent à les évincer de la région, tenter de tenir à l'écart la Chine, préparer les conditions de réalisation de leurs plans stratégiques d'accaparement du Sahara algérien. La lutte du peuple algérien pour son indépendance avait mis en échec ces plans en 1961. Mais aucun groupe de droite ou de la sociale-démocratie ne les a abandonnés.

Hollande cherche à attirer l'Algérie dans un traquenard en faisant pression sur ses gouvernants pour que son armée intervienne au nord du Mali. C'est le gouvernement Hollande qui a pesé de tout son poids pour que l'ONU, devenue depuis la disparition de l'URSS un lieu de repartage du monde entre rapaces impérialistes, accorde sa bénédiction aux plans interventionnistes au sud de l'Algérie. Le gouvernement algérien a étalé sa couardise en affichant sa satisfaction après l'adoption par le conseil de sécurité de l'ONU de sa résolution sur le Sahel. Cette résolution ouvre la voie notamment à l'intervention de la Cédéao, instrument néocolonialiste de la Françafrique. Le gouvernement de la bourgeoisie algérienne veut la "tranquillité" avec l'impérialisme car la bourgeoisie algérienne a des intérêts communs très forts avec les capitalistes français. Le gouvernement trahit les intérêts du peuple algérien en se gardant de rejeter fermement les manœuvres de l'impérialisme français dans la région.

Hollande a reconnu le massacre de centaines de manifestants algériens le 17 octobre 1961 à Paris par la police française. Il faut faire preuve d'une très grande naïveté pour ne pas comprendre le sens de cette manoeuvre. Hollande veut en échange de cette reconnaissance s'arroger le droit d'intervenir dans les luttes politiques internes de l'Algérie et dicter ses volontés à notre pays. Il croit que cette reconnaissance lui donne une virginité politique qui lui permettrait d'agir et d'appuyer en tant qu' "ami" les fractions de la société les plus disposées à servir les intérêts de l'impérialisme.

Divers cercles algériens exigent de l'Etat français qu'il reconnaisse les crimes de la France en Algérie. Cette revendication est erronée car elle fait croire que l'impérialisme, même si par absurde il accepte de faire une telle concession, peut changer de nature et renoncer à maintenir les peuples sous la domination de la bourgeoisie monopoliste par tous les moyens, y compris par les coups de force et les guerres. Elle est une diversion. Elle permet de masquer et d'éviter de dénoncer les nouvelles formes de colonisation de l'Algérie, de pillage, de sous-développement savamment organisé soit par le truchement des institutions de l'Union européenne dans tous les domaines, y compris ceux de l'Ecole et de l'Université, soit sous la houlette directe de l'administration française, avec la complicité des classes possédantes algériennes. Or la visite de Hollande a pour objectif de renforcer le poids de l'Union européenne dans les décisions de l'Algérie sous prétexte d'appliquer les principes de l'Accord d'Association avec l'Union européenne et d'activer les "réformes" découlant de cet accord. Il faut être de mauvaise foi pour travestir la réalité de l'Union européenne: un bloc impérialiste réactionnaire dont les représentants officiels en Algérie ne se gênent pas de dicter au gouvernement ce qu'il doit faire et ce qu'il ne peut pas faire, à travers les interviews complaisantes d'une presse d'argent vendue aux plus offrants.

Les travailleurs, les classes laborieuses du pays, autant que la classe ouvrière française, n'ont rien à attendre de bon de cette visite.

Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme
18 décembre 2012


Edité le 20-12-2012 à 23:39:12 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12117 messages postés
   Posté le 22-12-2012 à 19:13:21   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Sur Alger Républicain :

L’hommage de François Hollande à Maurice Audin


vendredi 21 décembre 2012
par algerep



L’écrivain Benamar Médiène revient sur l’importance de l’hommage rendu aujourd’hui au militant communiste, mort sous la torture des troupes coloniales françaises, par François Hollande lors de sa visite en Algérie.


Maurice Audin à Alger - Hommage de Ernest Pignon


Benamar Médiène : C’est un grand symbole, très attendu par les intellectuels, les anciens combattants, les militants communistes, dont la mémoire a été délaissée par le pouvoir algérien. Certaines façons d’évoquer le combat de Maurice Audin me paraissent outrageantes. Il ne s’agit pas d’un Européen qui aurait «aidé les Algériens ». Maurice Audin n’était pas extérieur à ce peuple, il était un Algérien.


Maurice Audin


Comme Fernand Yveton, comme Henri Maillot et beaucoup d’autres communistes algériens tombés au maquis, non pas comme des supplétifs, mais comme des patriotes. Audin est un Algérien mort pour l’Algérie mais aussi pour l’honneur de la France, selon l’expression de Francis Jeanson. La remise de documents à Josette Audin, la clarification attendue sur la place Audin participent d’une symbolique forte, d’une espérance et d’un pari sur l’avenir." (Extraits d’un entretien avec l’écrivain dans l’Humanité du 20 décembre) .

Cependant Benamar Médiène croit devoir ajouter au sujet de l’hommage de Hollande à Audin : "Ce geste contribuera aussi à laver les socialistes du terrible soupçon qui pèse sur eux, du fait de l’attitude qui fut la leur pendant la guerre d’Algérie."


Maurice Audin : LA DISPARITION


Or, il ne s’agit pas de "soupçon" mais d’une réalité. Ce sont les socialistes qui ont réclamé et obtenu que les pleins pouvoirs soient accordés aux forces colonialistes de répression sous la direction du gouverneur général de l’Algérie, Robert Lacoste, un dirigeant de la SFIO, ancien nom du Parti socialiste.

Il est hypocrite de se recueillir à la mémoire de Maurice Audin et de ne pas condamner le fait que les paras qui l’ont étranglé, après l’avoir affreusement torturé, l’ont fait en application du feu vert des socialistes à la guerre implacable contre le peuple algérien pour sa liberté.

Il est vrai qu’il y a quelques années le Parti socialiste français s’est revendiqué de tout l’héritage des socialistes, donc y compris de ses crimes en Algérie, notamment pendant la guerre de libération.

Alger républicain


Edité le 22-12-2012 à 19:20:37 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12117 messages postés
   Posté le 21-06-2013 à 22:26:39   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Sur solidarite-internationale-pcf :
Les communistes algériens dénoncent les manœuvres aux sommets de l’Etat algérien dans un hôpital français

Il est inadmissible que le chef d'Etat algérien tienne une "réunion de travail" avec de hauts responsables du pays dans l' hôpital militaire d'un Etat impérialiste.


Communiqué du Parti algérien pour la démocratie et le socialisme (PADS) repris par http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/


L'opinion nationale est encore sous le choc après avoir appris à travers les canaux officiels d'information que le chef de l'Etat a organisé dans la chambre d'un hôpital militaire français, où il se trouve pour réadaptation fonctionnelle après un AVC, une réunion de travail avec le chef du gouvernement et le chef d'état-major de l'Armée Nationale Populaire. Au cours de leur visite les deux responsables lui ont présenté un exposé portant sur la situation générale du pays y compris, selon certains journaux, sur le plan sécuritaire.

Quels que soient les vrais motifs et les calculs politiciens de ceux qui ont décidé cette visite, aucune raison ne peut justifier et aucun travailleur, aucun patriote anti-impérialiste, ne peut admettre le fait que c'est dans un hôpital de l'armée d'un Etat impérialiste, qu'un chef d'Etat algérien discute des problèmes du pays et donne, toujours à en croire le communiqué de la Présidence, des instructions au gouvernement.

Personne, à part les deux visiteurs algériens et les autorités françaises, ne détient d'information sûre sur l'état de santé du chef de l'Etat et sa capacité à donner ou non des instructions aux responsables du pays. Mais là n'est pas la question. A travers le communiqué de la Présidence on tente de banaliser un grave événement. On veut faire croire que les rapports algéro-français sont désormais fondés sur l'amitié et la confiance. Cela est contraire à la réalité tant que l'Etat français est et demeure un Etat impérialiste, l'Etat de la grande bourgeoisie monopoliste, quel que soit le groupe de politiciens qui se trouve aux commandes, droite ou parti socialiste. Les intérêts de la bourgeoisie monopoliste française sont dans une contradiction antagonique avec ceux des masses laborieuses algériennes. Seuls les bourgeois algériens trouvent leur compte dans cette prétendue amitié.

Les deux courants politiques qui dirigent en alternance la France mènent la guerre aux peuples, en Afrique et au Moyen Orient pour assouvir les appétits de la grande bourgeoisie française. Ils échafaudent des plans pour s'emparer des richesses de l'Algérie par n'importe quel moyen, par les pressions et la "manière douce" ou par les ingérences ouvertes, n'hésitant pas à envisager pour le peuple algérien le pire des scénarios, comme celui que le peuple syrien est en train d'endurer du fait du soutien du gouvernement français, des impérialistes américains, anglais et autres, aux courants les plus rétrogrades de ce pays.

Cette réunion dans un hôpital militaire français tend à désarmer la vigilance des masses populaires au moment où, en raison de sa crise économique structurelle, l'impérialisme devient partout plus agressif maniant la fourberie et la violence la plus extrême pour arriver à ses fins.

Les communistes algériens ne confondent pas les exploiteurs impérialistes français avec la classe ouvrière française, le peuple français. Ils militent depuis toujours pour une amitié réelle entre les deux peuples. Cette amitié s'est forgée en profondeur entre les deux peuples avant et durant la guerre de libération nationale dans la lutte contre le colonialisme. Elle a continué à s'approfondir après l'indépendance quand des milliers de Français désintéressés sont venus aider l'Algérie à se construire. Elle se développe tous les jours autour d'événements les plus divers, ainsi que dans la lutte contre les ingérences étrangères, contre le despotisme et l'exploitation, contre le pillage des ressources des nations économiquement dominées. Les communistes et progressistes français qui dans le passé ont soutenu le combat des Algériens pour l'indépendance ne manquent pas de poursuivre de nos jours leur lutte contre les ingérences des puissances impérialistes dans les pays du Moyen-Orient et d'Afrique. Cette amitié est de nature à contrecarrer jusqu'à un certain point les intrigues des milieux impérialistes les plus agressifs, mais ne peut les empêcher d'ourdir les plans les plus sombres contre les travailleurs et le peuple algériens, en s'appuyant sur la complicité interne de classes et couches sociales algériennes exploiteuses et parasitaires.

Cette amitié donnera certainement tous ses fruits quand les travailleurs algériens et français se seront débarrassés de leurs exploiteurs, du système impérialiste et se mettront à édifier une société nouvelle, une société socialiste, s'entraidant mutuellement dans la réalisation de leurs espérances.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
DUROC
Militant de valeur
350 messages postés
   Posté le 02-03-2014 à 13:33:53   Voir le profil de DUROC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à DUROC   

Désolé, mais quand je vois que Marquétalia a posté, j'ai pas envie d'aller plus loin. J'éteins.

--------------------
Lichtenthal
Nihil Habeo, Nihil Curo
Jeune Communiste
50 messages postés
   Posté le 17-04-2014 à 18:40:42   Voir le profil de Lichtenthal (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Lichtenthal   

Effectivement, le mouvement de libération du Sahara Occidental mené par le Front Polisario connaît, de nos jours encore, une violente et inhumaine répression.

Deux articles récents d'un site d'information local (proche du Polisario) :

http://www.spsrasd.info/fr/content/une-manifestation-de-sahraouis-violement-r%C3%A9prim%C3%A9e-par-les-forces-marocaines-%C3%A0-el-aiun

http://www.spsrasd.info/fr/content/le-pr%C3%A9sident-sahraoui-d%C3%A9plore-l%E2%80%99attaque-violente-contre-les-sahraouis-dans-la-ville-d%E2%80%99el-aai

Ces violences récentes proche de la frontière algérienne peuvent être interprétées comme des manœuvres de destabilisation, liée à la situation algérienne (même s'il ne faut pas trop s'avancer, ce ne sont que des supputations et il ne faut pas faire de plan sur la comète...etc).

Enfin, quant à l'orientation politique du Front Polisario lui-même, bien qu'il soit observateur au sein de l'Internationale "Socialiste" (sociaux-démocrates, réformistes) et qu'il est allégué que son marxisme soit vague, j'ai par des connaissances pratiques personnelles, rencontré beaucoup de membres qui se revendiquaient encore du Marxisme-Léninisme et d'un communisme anti-révisionniste, centré sur le prolétariat et la lutte de classe.

Un article montrant les liens toujours vivants du Polisario avec le véritable communisme :

http://www.spsrasd.info/fr/content/une-d%C3%A9l%C3%A9gation-du-front-polisario-participe-au-xixe-congr%C3%A8s-du-parti-communiste-d%E2%80%99espagne

Enfin, la dernière tentative de déstabilisation du Polisario par les forces occidentales est l’allégation mensongère et sournoise selon laquelle le Polisario aurait collaboré avec les islamistes du nord du Mali.

Cette tentative de propagande pour décrédibiliser le Polisario serait risible si elle n'était pas aussi tragique : ces mêmes islamistes ont tué nombre de militants du Polisario pour leur hypothétique statut de "mécréant marxiste".
Lichtenthal
Nihil Habeo, Nihil Curo
Jeune Communiste
50 messages postés
   Posté le 17-04-2014 à 19:39:54   Voir le profil de Lichtenthal (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Lichtenthal   

Je n'ai jamais rien "attendu de positif" de ces dégénérés d'islamistes.
Pour sa part, le Polisario est lucide (pour la plupart de ses membres) et se méfie comme de la peste des islamistes.

Dans la pratique, les islamistes fomentent des coups violents et provocateurs de manière à ce que l'état marocain riposte contre... le Polisario lui-même !

Aussi marchent-ils (les islamistes) main dans la main avec les occidentaux, qui les financent la plupart du temps.

Ces derniers entendent permettre à la dictature marocaine de récupérer le Sahara Occidental de manière à y pratiquer leurs commerces sordides (vente d'armes, d'êtres humains, de drogue), dont l'Union Européenne est la lessiveuse d'argent sale la plus fidèle.

Ce commerce interlope avait lieu sous la férule de l'impérialisme capitaliste dans tout le Sahara, excepté au Sahara Occidental et en Libye, avant 2010. Le régime de Kadhafi étant tombé, ils se ruent sur l'un des derniers secteurs de ce désert échappant à leur contrôle économique.
Lichtenthal
Nihil Habeo, Nihil Curo
Jeune Communiste
50 messages postés
   Posté le 18-04-2014 à 00:28:36   Voir le profil de Lichtenthal (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Lichtenthal   

Je crois à la sincérité de vos propos.

Mais l'organisation d'une opération militaire de l'Algérie en faveur du Polisario ne risquerait-elle pas de se révéler un petit chouia compliquée ?

De plus je trouve extrêmement louable et souhaitable de refonder des Brigades Internationales, mais là aussi, cela risque fort d'être difficilement applicable : qui s'y engagerait (à part vous et moi, bien sûr) ?
Il faudrait aussi compter avec la propagande violente du capital qui fera passer les engagés pour de vils terroristes (alors que pour eux, il n'y a pas si longtemps, les djihadistes syriens étaient des anges...). Enfin, je doute qu'il y ait un fort engouement populaire du fait du contexte politico-économico-social, du fort anticommunisme qui règne de nos temps...etc.

Au-delà de ça, je partage totalement votre volonté, c'est vrai qu'il faut soutenir ces mouvements qui résistent encore à l'impérialisme.

Les sahraouis luttent depuis maintenant des années avec quasiment aucun soutien, mais résistent malgré tout, face à une tentative d'effacement pur et simple de ce peuple.

Espérons qu'à force d'abnégation militante et de propagande, nous finissions par rendre ces luttes davantage populaires et soutenues.
Lichtenthal
Nihil Habeo, Nihil Curo
Jeune Communiste
50 messages postés
   Posté le 18-04-2014 à 20:59:28   Voir le profil de Lichtenthal (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Lichtenthal   

Bonjour,

Ce type d'exactions se déroulent de part et d'autre de la frontière, parce que les islamistes assassinent sans distinction de nationalité impunément, malheureusement. La barbarie ne regarde pas le passeport de ses victimes... (par ailleurs, la situation particulière de la frontière complique l'analyse de la situation, elle est poreuse au sud-est, à la frontière avec le Mali et la Mauritanie, où les exactions se déroulent parfois).

Quant à la l'internationalisation de la lutte :

L'aspect internationaliste du communisme effacera, je pense, toute inquiétude colonisatrice. Nombre de militants du PCF ont lutté côte à côte avec des indépendantistes algériens à l'époque de la guerre.

De plus, la lutte contre l'impérialisme a un effet fédérateur du fait qu'elle concerne presque tous les opprimés du monde.

Donc l'espoir est permis. Mais "permis" seulement. Pour l'instant.
Lichtenthal
Nihil Habeo, Nihil Curo
Jeune Communiste
50 messages postés
   Posté le 19-04-2014 à 00:56:55   Voir le profil de Lichtenthal (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Lichtenthal   

De nos jours, l'arabisation est aussi une arme de colonisation des impérialistes, notamment au Maroc où l'infecte monarchie alaouite tente d'effacer les minorités berbérophones, surtout au Sahara Occidental.

Il faut donc effectivement s'en méfier.

--------------------
Lichtenthal
Nihil Habeo, Nihil Curo
Jeune Communiste
50 messages postés
   Posté le 19-04-2014 à 14:52:15   Voir le profil de Lichtenthal (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Lichtenthal   

- Le trafic de marijuana

- De cocaïne parfois

- L'esclavage de la prostitution (souvent nommé par les médias occidentaux "tourisme sexuel", immonde euphémisme d'un asservissement inhumain)

- L'esclavage tout court (surtout pour les immigrés venus du sud en route vers l'Europe) par de petits capitalistes sans scrupules

- La vente d'armes (le Maroc en est parfois l'interface vers les pays en guerre dans cette région comme le Mali ou la Libye)

- Les financements européens "troubles", car ce pays demeure un lieu de blanchiment d'argent majeur. Avec cela les pots de vin internationaux pour effectuer ces opérations nuisibles.

- Enfin, l'exploitation abjecte des travailleurs marocains eux-mêmes, dont les entreprises étrangères se targuent (Renault est "fière d'y employer des ouvriers payés 100 euros par mois" dans son usine fraîchement délocalisée ). Il ne faut bien sûr pas minorer l'exploitation de la classe ouvrière par des capitalistes locaux.

Les chiffres officiels (falsifiés) prétendent que le pays est en plein essor, mais en vérité il baigne dans une misère insoutenable.

Le mentor d'Adam Smith, Francis Hutcheson, disait que la richesse d'une nation (en vérité de ses capitalistes) se mesurait au nombre de pauvres dans le pays. Plus le paupérisme est développé, plus les capitalistes sont riches...de ce qu'ils ont dérobé aux travailleurs !

Cela se vérifie dans cette dictature, dont les finances sont, selon un adage local, "au moins aussi intègres, sinon pas plus, que celles d'Al Capone"...

--------------------
Lichtenthal
Nihil Habeo, Nihil Curo
Jeune Communiste
50 messages postés
   Posté le 19-04-2014 à 16:31:37   Voir le profil de Lichtenthal (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Lichtenthal   

Oui, face à une oppression capitaliste impérialiste internationale, il faudrait répondre par une solidarité prolétaire révolutionnaire internationale.

C'est là le sel du communisme.

J'ai mémoire que lors d'une conférence internationale pour le droit des peuples à l'autodétermination organisée par le Polisario, un certain Abou Ahmed Fouad, membre du bureau politique du FPLP (parti politique communiste en Palestine, membre de l'OLP) était présent et une délégation de l'ANC également. Ces organisations sont en contact régulier, donc les bases de cette solidarité nationale existe déjà.

D'ailleurs, il est arrivé que cette solidarité soit une source de conflits diplomatiques. Une fois, la présence d'un militant communiste sénégalais à l'une de ces conférences a semé le trouble entre Dakar et Rabat... Cette solidarité gène donc effectivement les régimes impérialistes, qui font tout pour l'entraver.

Ces informations sont en partie tirées de témoignages issus de personnes que j'ai connu directement, de blogs ou d'articles de presse locaux aussi.

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8121 messages postés
   Posté le 19-04-2014 à 16:41:14   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

on est loin des ingérences américaines en amérique latinenoù l Empire dicte la politique à suivre de sa première sphère d influence,sa chasse gardée trafitionnelle.
Lichtenthal
Nihil Habeo, Nihil Curo
Jeune Communiste
50 messages postés
   Posté le 20-04-2014 à 15:34:42   Voir le profil de Lichtenthal (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Lichtenthal   

Blasphémez, Marquetalia, c'est bon pour la santé mentale et pour l'esprit critique ! (Ce n'est qu'une boutade)

Quant à la psychologie homosexuelle, je vous invite à lire les ouvrages de Lev Vygotsky (grand psychologue communiste marxiste-léniniste des années 1930) Wilhelm Reich et Jean Piaget, parce que vos thèses sont très peu pertinentes à ce sujet.

Le procédé psychologique que vous décrivez chez les impérialistes revanchards se nomme "projection homologique". C'est un processus psychologique qui apparaît plutôt chez les sectes ou groupes religieux : n'ayant pas la présence directe de Dieu, ils sont obligés de projeter leur sentiment de déférence et de soumission sur un être réel et présent, leur chef religieux (Pape, Ayatollah, Rabbin, Dalaï Lama...).

A ce sujet, je vous conseille la lecture du "Dictionnaire de Psychopathologie des religions" de Stéphane Gumpper et Franklin Rausky. Ils rapprochent cette forme de pensée du nationalisme.

Pour revenir à nos moutons, les islamistes algériens et les nationalistes français font le jeu des capitalistes impérialistes avant tout.

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8121 messages postés
   Posté le 10-04-2015 à 12:02:24   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

@ Lichtenthal, e Viva Espana! http://www.jeune-afrique.com/actu/20150409t201915Z20150409T201849Z/espagne-un-juge-veut-un-procs-s-contre-11-marocains-pour-g-nocide-au-sahara-occidental.html

--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  A bas l'impérialisme français !  Simagrées néo-colonialistes en AlgérieNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum