Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ? 

 le rôle du PCC sur le plan idéologique

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 23-07-2016 à 20:55:10   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le PCC renforcera sa présence dans les écoles primaires et secondaires en Chine



Publié le 2016-07-22 à 21:20
BEIJING, 22 juillet (Xinhua) -- Les organisations du Parti communiste chinois (PCC) à différends échelons ont reçu pour consigne de renforcer la "construction du Parti" auprès des écoles primaires et secondaires et d'intégrer leur travail dans tous les aspects de l'éducation et du fonctionnement de ces écoles.

Une circulaire conjointement publiée vendredi par le Département de l'organisation du Comité central du PCC et le ministère de l'Education stipule que les organisations du Parti doivent participer effectivement au processus de prise de décisions des écoles et à leur supervision et que les responsables du Parti et les administrateurs des écoles doivent coopérer, voire échanger leurs postes.

Le document demande aux écoles d'établir des groupes du Parti sur la base du nombre de membres du PCC et de la taille des établissements.

"L'une des missions clés du travail du Parti dans ces écoles est de gérer la morale et la pensée idéologique des élèves [...] en guidant ces établissements dans le renforcement de l'identité politique et le sens du devoir en matière de culture des talents" , indique la circulaire.

Le document encourage en outre l'allocation de plus de personnel, de fonds et de matériel dans les écoles des régions rurales reculées et dans celles qui manquent d'une présence du Parti.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 22-01-2017 à 00:05:25   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Fermeture de sites internet


La lutte idéologique se manifesta aussi à travers des sites internet dont certains ont été fermés récemment http://www.globaltimes.cn/content/1029979.shtml

[traduction automatique de l'anglais]
Les autorités de gestion de l' information à Pékin ont fermé 17 sites , y compris celui géré par l' Institut Tianze d'économie de l' économiste libéral Mao Yushi pour violation des lois et règlements.

"Les 17 sites ont été fermés pour fournir un service de nouvelles en ligne sans licence Internet Nouvelles Service d' information, en fournissant du contenu pornographique, ne pas enregistrer un contenu Internet licence de fournisseur ou de fournir de faux renseignements dans l' enregistrement," qui a violé les lois et règlements, selon un post sur Pékin le responsable de bureau d' information Internet WeChat compte le vendredi.

Les sites fermés inclus celui géré par Tianze Institute of Economics (unirule.org.cn) et son china-review.com connexe, un site de commentaires sous Tianze et ccppp.org, qui se concentre sur les affaires publiques des études de la Chine.

Le compte Sina Weibo de Mao Yushi, cofondateur de Tianze ainsi qu'un économiste franc - parler et défenseur du libre marché , a également été fermé récemment.
Mao a déclenché une controverse pour son plaidoyer en faveur des réformes audacieuses et sa critique du néo-maoïsme de gauche .

«Il n'y a qu'une seule chose qui est important pour Mao Yushi, qui est d'être un traître», un utilisateur Sina Weibo publié le Vendredi.

Selon le cache Web de Google le vendredi, le compte Weibo de Mao avait plus de 2,67 millions d' adeptes avec 1.294 postes avant sa fermeture.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 24-07-2017 à 23:33:32   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les membres du parti ont déclaré renoncer à la religion pour l'unité du parti ou s’exposer à une sanction




Par Liu Caiyu Source: Global Times Publié: 2017/7/18

________________________________________


Le chef du principal responsable aux affaires religieuses de Chine a déclaré que les membres du Parti ne devraient pas rechercher la valeur et la foi dans la religion, et que ceux qui ont des croyances religieuses devraient être persuadés de les abandonner, les experts disant que cela est censé maintenir l'unité du Parti.

"Les membres du parti ne devraient pas avoir de croyances religieuses, ce qui est une ligne rouge pour tous les membres ... Les membres du parti devraient être des marxistes fermes, obéir aux règles du Parti et s'en tenir à l’idéologie du Parti ... ils ne sont pas autorisés à rechercher la valeur et la croyance dans la religion" , a déclaré Wang Zuoan, directeur de l'Administration d'État pour les affaires religieuses (SARA) dans un article publié dans le Qiushi Journal de samedi, le magazine phare du Comité central du PCC.

Les fonctionnaires qui ont une foi religieuse devraient être persuadés de l'abandonner, Et ceux qui résistent seraient punis par l'organisation du Parti, écrit Wang.

Il a ajouté que les membres du parti sont également interdits de soutenir ou de s'impliquer dans des affaires religieuses au nom du développement de l'économie ou de la culture diversifiée.

"Il est important que Wang rappelle constamment aux membres du Parti de ne pas avoir de croyances religieuses. Certaines personnes qui prétendent être des universitaires soutiennent les croyances religieuses dans le Parti, ce qui a sapé les valeurs du Parti fondées sur le matérialisme dialectique" , a déclaré Zhu Weiqun, président des Comité religieux de la Conférence consultative politique du peuple chinois, a déclaré le Global Times mardi.

Une fois que les valeurs du Parti sont endommagées, l'unité des partis ainsi que la politique de base du Parti pour réglementer les religions seront sabotées, a déclaré Zhu.

Wang a également souligné la nécessité d'une direction politique ferme dans la gestion des affaires religieuses. "Les religions devraient être sinisées ... Nous devrions guider les groupes religieux et les individus avec des valeurs fondamentales socialistes et une excellente culture traditionnelle chinoise et appeler les groupes religieux à creuser dans leurs doctrines pour trouver des éléments favorables à l'harmonie sociale et au développement" , a déclaré Wang.

"Certaines forces étrangères ont utilisé la religion pour infiltrer la Chine, et l'extrémisme et les activités religieuses illégales se répandent dans certains endroits, qui ont menacé la sécurité nationale et la stabilité sociale" , a ajouté Wang.

"Les religions clé qui conviennent au développement de la Chine constituent la politique de base pour résoudre les problèmes religieux de la Chine , a déclaré à Global Times un professeur à l'École du parti du Comité Chongqing du PCC,.

Certaines forces étrangères ont utilisé les religions, y compris le christianisme et l'islam, deux religions non locales, pour répandre délibérément leurs opinions politiques en Chine, a déclaré Dim, ajoutant que certaines doctrines religieuses doivent être ajustées pour correspondre à l'éthique et aux coutumes chinoises.

Su a également noté que le règlement interdisant aux membres du parti d'avoir des croyances religieuses serait permanent, mais pourrait impliquer davantage de travail dans la région autonome du Ningxia Hui du nord-ouest de la Chine, dans la région autonome de l'Uyghur du Xinjiang et dans la province du Gansu, ainsi que dans la région autonome du Tibet du sud-ouest de la Chine.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 15-08-2017 à 16:14:44   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Xi Jinping exhorte les étudiants universitaires à "prendre racine" dans la société


2017-08-15 18:59:44 xinhua

Le président chinois Xi Jinping a exhorté un groupe d'étudiants universitaires à "prendre racine" dans la société chinoise pour apprendre la situation du pays et de son peuple, et pour améliorer leur talent et leurs compétences via des activités liées à l'innovation et à l'entrepreneuriat.
Il a aussi déclaré qu'il espérait voir les étudiants renforcer leur volonté par un travail assidu afin de réaliser la valeur de leurs vies, alors que le peuple chinois oeuvre pour la réalisation du rêve chinois.

M. Xi, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois et président de la Commission militaire centrale, s'est ainsi exprimé mardi dans une lettre en réponse à des étudiants universitaires qui ont participé à la troisième Compétition de l'innovation et de l'entrepreneuriat de "l'Internet Plus" des étudiants universitaires chinois.

Les étudiants ont visité Yan'an, une base révolutionnaire de la province du Shaanxi (nord-ouest), afin d'aider la population locale à sortir de la pauvreté et à construire une société d'aisance moyenne.

"Je suis très heureux que non seulement vous avez effectué un travail fructueux, et que vous avez aussi reçu une éducation idéologique" , a indiqué M. Xi dans la lettre.

Les étudiants ont suivi les pas des pionniers révolutionnaires chinois à Yan'an, se sont familiarisés avec l'esprit de la base, et ont intégré leurs propres rêves au rêve chinois, ce qui reflète l'image diligente et prometteuse de la jeunesse chinoise d'aujourd'hui, a-t-il poursuivi.

Les efforts continus des jeunes talents sont nécessaires pour accomplir la construction d'une société d'aisance moyenne et réaliser la modernisation socialiste, ainsi que le grand renouveau de la nation chinoise, a noté le président.

"Aujourd'hui, nous sommes plus proches de notre objectif du grand renouveau de la nation chinoise qu'à n'importe quelle période de l'histoire" , a fait remarquer M. Xi. "La jeune génération, qui est ambitieuse, responsable et pleine d'idées nobles, est la force incessante pour la réalisation du grand renouveau" .

Au total, 1,5 million d'étudiants universitaires ont participé au programme. Deux groupes ont voyagé respectivement à Yan'an en avril et en juillet. A la suite de leur voyage, ils ont écrit une lettre à M. Xi pour l'informer des connaissances qu'ils ont acquises et de leurs pensées suite à ce voyage.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 30-09-2017 à 09:53:53   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Sur le site théorique ccpph plusieurs articles dans la rubrique "le marxisme-léninisme, malheureusement à lire dans la traduction google si on ne connaît pas le chinois :
Construire une forte position théorique du marxisme
le marxisme n’a jamais été dépassé
Composition théorique et critique philosophique de la société capitaliste (pour le 150e anniversaire du Capital)

Egalement :
Dix caractéristiques de la phase primaire du socialisme
Les caractéristiques distinctives et les avantages uniques de la politique socialiste démocratique avec des caractéristiques chinoises

La différence fondamentale entre la Chine et l'Ouest détermine que la Chine ne peut pas prendre la route occidentale

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 07-12-2017 à 23:43:34   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les Echos s'inquiètent de la présence de cellules dans les entreprises... si même en Chine il existe des cellules d'entreprise, où va-t-on ?




Les Echos

comment Xi Jinping modèle la société… et les entreprises


MICHEL DE GRANDI Le 06/12 à 16:12Mis à jour à 16:51

Au mois de septembre, le Parti communiste chinois a publié une directive visant, entre autres, à inculquer davantage les « valeurs socialistes centrales » à la nouvelle génération d'entrepreneurs du pays. Premier signe tangible, la création de cellules du Parti au sein même des entreprises. - AFP/NICOLAS ASFOURI


[...]

Nouveaux chantiers

En même temps qu'il remet de la vertu dans la société, Xi Jinping ouvre de nouveaux chantiers dans les entreprises. L'afflux de consignes dans le tissu économique est particulièrement net. Et gare à la firme qui oserait ne pas les respecter ! Dès le mois de septembre, le PCC a donné le ton avec une directive visant, entre autres, à inculquer davantage les « valeurs socialistes centrales » à la nouvelle génération d'entrepreneurs du pays. Sous Mao, un slogan disait « mieux vaut être rouge qu'expert ». Sans revenir à la Chine du Grand Bond en avant, Xi Jinping en reprend certains contours, notamment en faisant de nouveau entrer la politique dans l'entreprise.
A l'époque, elle régnait naturellement dans les grandes compagnies d'Etat. L'évolution du tissu économique aidant, elle étend désormais son emprise dans le privé. Et opère à différents niveaux. L'Etat peut décider de prendre des participations, minoritaires, pour avoir un droit de regard sur la vie de la société, capter les informations qui y circulent ou donner son avis sur le management. Cette phase de durcissement va clairement à l'encontre de la tendance observée depuis les années 1990, où le rôle du Parti dans les entreprises n'avait cessé de baisser pour aller jusqu'à quasiment s'effacer.
Certains vont encore plus loin. En juillet, GAC, le sixième constructeur automobile installé à Canton, et partenaire de Toyota, Honda ou Fiat-Chrysler, a même mixé ses propres statuts avec ceux du parti. A présent, le groupe s'engage à consulter la cellule politique avant l'adoption de décisions majeures ou la nomination de hauts cadres dirigeants.

Dérive dangereuse

De façon plus préoccupante, cette évolution est en passe de gagner les firmes étrangères. Les chiffres sont invérifiables, mais ils ont été brandis lors du congrès par Qi Yu, le responsable adjoint du département de l'Organisation du PCC : fin 2016, sur plus de 100.000 sociétés à capitaux étrangers, 70 % avaient établi une cellule politique, a-t-il lancé fièrement - allant même jusqu'à affirmer que les entrepreneurs étrangers les considèrent comme « une force positive » ! Une poignée d'entreprises européennes auraient déjà reçu des demandes allant dans le sens d'un renforcement du rôle du Parti dans la structure.

Certes, de tout temps, le parti a eu des « correspondants » dans les entreprises, pas forcément de façon officielle. Mais, derrière une réalité encore difficile à déchiffrer, l'idée selon laquelle les cellules du PCC pourraient communiquer aux multinationales les priorités politiques, voire faciliter les contacts avec les autorités, apparaît comme une dérive dangereuse. Car si ces cellules peuvent « aider », elles peuvent tout autant peser sur les décisions économiques.

En outre, cette remontée en puissance du rôle du Parti dans la vie économique risque de faire peur aux investisseurs étrangers . En choisissant effectivement de resserrer son contrôle sur l'ensemble des acteurs économiques, Pékin peut aussi décider d'envoyer un autre signal, plus subliminal. Celui d'un pays qui arrive aujourd'hui à une certaine maturité technologique et s'ouvre de manière plus sélective aux étrangers, aidé par des autorités qui entendent actionner tous les leviers en leur possession.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Jules2
Pionnier
5 messages postés
   Posté le 09-12-2017 à 07:15:09   Voir le profil de Jules2 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Jules2   

J'ai lu le premier article sur le renforcement de la construction du Parti communiste chinois. Merci pour l'info.

La Chine est en déclin depuis l'arrivé de nouveau secréatire d'Etat.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 10-12-2017 à 23:09:28   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Jules2 a écrit :

...La Chine est en déclin depuis l'arrivé de nouveau secréatire d'Etat.


Qu'entends-tu par déclin ? économique, politique ?

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 05-01-2018 à 10:36:27   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Un haut responsable du PCC dit que la Chine doit développer davantage son idéologie socialiste

  

Wang Huning (C), membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et du Secrétariat du Comité central du PCC, assiste à une conférence nationale sur la communication et la publicité à Beijing, capitale de la Chine. 3, 2018. (Xinhua / Ju Peng)

BEIJING, 3 janvier (XINHUA) - Un haut responsable du Parti communiste chinois (PCC) a appelé mercredi les responsables à la propagande du pays à développer une idéologie socialiste capable d'unir et d'inspirer.
Wang Huning, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC et du Secrétariat du Comité central du PCC, a fait ces remarques lors d'une conférence nationale sur la communication et la propagande, qui a débuté mercredi.
Wang a souligné l'importance de renforcer le leadership global du PCC dans la propagande, la théorie et la culture, en disant que tout développement idéologique doit suivre les règles du PCC sur la construction du Parti.
Il a également déclaré que le renforcement des équipes de fonctionnaires avec un meilleur bassin de talents était important pour le travail de propagande du Parti.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 19-06-2018 à 13:52:29   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine pousse les sociétés cotées à renforcer la construction du Parti


Par Xie Jun Source: Global Times Publié: 2018/6/18 22:38:40

Des mesures protégeront les petits investisseurs


Les gens passent par l'immeuble de bureaux de China Securities Regulatory Commission à Beijing. Photo: VCG


Le gouvernement pousse les sociétés cotées sur le marché national à renforcer la construction du Parti et à participer à la construction d'une civilisation écologique, selon un amendement sur les règlements de gouvernance pour les sociétés cotées sur le marché intérieur.

Les experts ont déclaré lundi au Global Times que les sociétés cotées nationales devraient assumer des responsabilités sociales, même si les retombées économiques peuvent ne pas être évidentes à court terme.

Selon un communiqué publié vendredi sur le site officiel de la CSRC, la China Securities Regulatory Commission (CSRC) est à la recherche de l'opinion publique.

Selon le nouvel amendement, les sociétés cotées appartenant à l'État devraient inclure le travail de construction du Parti dans leurs statuts, et les entreprises devraient intégrer le leadership du Parti et la gouvernance d'entreprise.

Dong Shaopeng, un conseiller expert pour la CSRC, a déclaré lundi au Global Times que les entreprises leaders dans tous le pays devraient assumer la responsabilité sociale, y compris les responsabilités politiques.
"Les entreprises ont des attributs sociaux, elles ne doivent pas ignorer les intérêts sociaux au cours de leur développement" , a-t-il déclaré.

Selon Dong Shaopeng, la construction du Parti ne se limite pas au développement des membres du Parti communiste au sein des entreprises ou des activités de planification. "Il s'agit de permettre à des personnes exceptionnelles, ayant une bonne conscience politique et de bonnes capacités techniques, de mettre leur talent au service de la structure de gestion et de la chaîne de production" , a-t-il déclaré.

Dong Dengxin, directeur de l'Institut des titres financiers de l'Université des sciences et technologies de Wuhan, a déclaré que les membres du Parti peuvent aider à donner le bon exemple aux autres travailleurs et susciter leur enthousiasme pour le travail.

Selon un rapport du journal thepaper.cn basé à Shanghai, une alliance cotée en bourse a été lancée vendredi à Wenling, dans la province du Zhejiang, pour promouvoir la modernisation des sociétés cotées.

Les nouvelles règles ont également noté que les sociétés cotées devraient participer activement à la construction de la civilisation écologique et jouer un rôle de premier plan dans la prévention de la pollution, la protection de l'environnement et la conservation des ressources. Les sociétés cotées sont également encouragées à aider les régions pauvres en Chine à développer l'industrie, à développer les talents et à développer l'emploi.
"Ces missions pourraient ne pas être payantes à court terme, mais à long terme, elles stimuleront les avantages économiques des entreprises" , a noté Dong Shaopeng.

Protéger les petits investisseurs

La nouvelle modification augmente également les limitations imposées aux actionnaires de contrôle, aux contrôleurs effectifs et aux parties relatives des sociétés cotées en actions A afin de mieux protéger les intérêts des investisseurs, en particulier les petits et les moyens investisseurs.

Le gouvernement a également souligné dans l'amendement que les investisseurs institutionnels peuvent participer à la gouvernance d'entreprise et que les agences intermédiaires devraient jouer un rôle plus positif dans la gestion de l'entreprise.
Un investisseur boursier basé à Shanghai a déclaré lundi au Global Times que les petits investisseurs font actuellement face à un dilemme car les sociétés cotées fournissent souvent des informations exagérées sur leurs propres tendances de développement ou leurs prévisions de rentabilité, mais les investisseurs achètent leurs actions.
"Je pense que le gouvernement devrait punir strictement la publicité trompeuse de l'entreprise avant que la grande participation des grands actionnaires ne diminue" , a-t-elle déclaré sous le couvert de l'anonymat.
Selon Dong Dengxin, les intérêts des petits investisseurs sont souvent violés par de plus gros investisseurs à travers des activités illégales telles que les opérations d'initiés. "Maintenant, la plus grande lacune sur le marché financier national est qu'il manque d'honnêteté et d'obéissance judiciaire" , a-t-il noté, ajoutant que la gestion externe, l'autodiscipline par les entreprises et l'utilisation d'armes légales par les investisseurs devraient être en place. améliorer la situation.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ?  le rôle du PCC sur le plan idéologiqueNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum