Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  pour un nouveau parti communiste 

 Retour de déconfienement.

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
755 messages postés
   Posté le 11-05-2020 à 15:03:23   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Personnellement je suis assez salé du faîte que j'avais raison. Le canal concorde ou génie du peuple a été envahi par fadi kassem ainsi que beaucoup de cadres du PRCF et de l'IHT, on rejoins ce canal, et œuvre avec les gilets jaunes (comme quoi ce n'était pas des divagations à la matequila)

Encore une fois l'intuition et la rationalisation de l'hégéliano-marxiste (c'est à dire le marxisme de la théorie crittique) a frappé juste. Le pire c'est que beaucoup de membre proches idéologiquement du PCF mlm, sont venus et font un meilleur boulot d'éducation populaire que je ne puisse le faire, et il vont dans des milieux peu recommandables pour saper l'excroissance royaliste qui profite de l'absence du PCF pour puiser des troupes dans le prolétariat.

J'ai pu aussi bosser althusser.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13752 messages postés
   Posté le 11-05-2020 à 23:11:10   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Toujours aussi modeste, en résumé tu n'as rien fait mais tu avais raison.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
755 messages postés
   Posté le 13-05-2020 à 16:54:30   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Entre les dogmatiques de votre genre, et certains compromis qui adhèrent à l'UPR de manière inconditionnelle.....
Je déprime. je suis entre le marteau et l'enclume.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13752 messages postés
   Posté le 13-05-2020 à 23:29:19   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Au moins si tu as lu Althusser tu vas pouvoir poursuivre le sujet sur la dialectique.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
755 messages postés
   Posté le 14-05-2020 à 07:36:51   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Je me suis trop éparpillé, et j'aurais des reccorection à faire, mais je n'arrives plus à retrouver le passage qui parlait de certaines habitudes de Marx qui étaient à reprendre.


De plus j'ai recommencé une activité militante soutenue..... Qui été une vraie prise de tête.
Ce qui m'a amené avec certains autre camarades a répertorier et catégoriser la presse xénophobe fasciste ou fascisante en France. Pour le moment on attends que themis sur le Forum politique balance ses faits divers, on s'est imposé d'aller dans divers cercles de discussions et de voir ce qui s’échange là maintenant. Pour autant on oubliera pas ce qui s'est joué sous l'ère Chirac.

Et vraiment Althusser c'est anecdotique, il s’inscrit dans une longue continuité, et j'ai relu un peu les chemin de la praxis au passage.

Vous savez pour moi Staline se place dans la continuité de Lénine, c'est donc à partir de ce moment que le déclin du léninisme est le plus décisif.

J'attribue bien la chute de l'URSS au manque de léninisme, mais ce manque de léninisme commence comme dit plus haut, non pas avec Khrouchtchev, mais Staline et la vieille garde.

D'habitude cette bourde de Staline dans sa dialectique c'est le cheval de bataille sur lequel je me base, mais je ne retrouve plus la citation exacte, le site qui l'hébergeait est mort, il ne reste plus que des sites trotskystes-trokysants pas sérieux qui l'évoquent à peine.
Il y a bien une citation du passage par Dominique Pagani dans l'un de ses cours, mais bon courage.
Moi j’ai abandonné, c'est déjà un miracle que j'ai retrouvé le passage sur Althusser dans attelés de la confinitude.

C'était d'ailleurs une critique de la position que vous prenez avec Hegel. La surinterprétation du renversement de la structure hégélienne dans la pensée de Marx..

Le faîte que vus trouviez des détails alambiqués pour justifier qu'il y a écrasement et destruction de Hegel par Marx.
alors que quand ont lit bien Marx, il a juste remis l'hégélianisme sur ses pieds, car il marchait sur la tête.




Outre ça je ne suis pas trop allé sur les serveurs où je vous recommander de vous déplacer. Comme tout se passait bien sans accroche je n'ai pas beaucoup militer dessus.
Je sui attiré par la me@#e on dirait.

repetitio est mater studiorum


Plus j'utilise les concepts que j’ai appris au milieu d'un débat tendu, mieux je les maître. C'est peut-être ça qui me motive.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
pzorba75
Militant expérimenté
685 messages postés
   Posté le 14-05-2020 à 07:44:50   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Le confinement n'a pas amélioré tes connaissances en orthographe, c'est bien dommage pour suivre et essayer de comprendre ce que tu veux dire.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13752 messages postés
   Posté le 14-05-2020 à 12:03:10   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Plaristes a écrit :

J'attribue bien la chute de l'URSS au manque de léninisme, mais ce manque de léninisme commence comme dit plus haut, non pas avec Khrouchtchev, mais Staline et la vieille garde.


La chute de l'URSS n'est pas due au "manque de léninisme" mais au révisionnisme.
Staline a défendu pour l'essentiel les principes du marxisme léninisme mais c'est Khrouchtchev qui les a remis en cause, notamment avec sa conception de la coexistence pacifique aboutissant à la course aux armements et à l'abandon des luttes nationales anti impérialistes, mais aussi avec la défense de la voie pacifique au socialisme, c'est-à-dire l'électoralisme.

La ligne révisionniste en URSS est celle de Khrouchtchev. C'est d'ailleurs ce que les communistes russe ont tiré de leur propre expérience et il sont certainement les mieux placés pour en juger.

En France la voie de Khrouchtchev suivie par le PCF et dénoncée par les ml dès les années 60 a donné naissance au Programme Commun de Gouvernement, à l'alliance avec Mitterrand, et à la dégringolade consécutive du PCF.


Edité le 14-05-2020 à 12:54:01 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
755 messages postés
   Posté le 15-05-2020 à 00:11:41   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Xuan a écrit :

La chute de l'URSS n'est pas due au "manque de léninisme" mais au révisionnisme.


Ça c'est l'excuse pour ne pas avoir à critiquer Mao et Staline.
Et tout faire commencer à Kroutchev (J'ai même pas eu besoin de lire la suite pour deviner qu'ils 'agirait de ça). On peut faire la critique de Staline (et surtout Mao) sur bien des points sans forcément tomber dans une révisionnisme trotskysant.

Khrouchtchev marque la rupture avec le léninisme, le point de non retour. C'est tout. Et j’ai des amis Russes avec qui j'ai discuté longuement pour en arriver à la dite conclusion.
Staline regagne en popularité pas juste car il a été le dernier représentant d'une ligne léniniste à peu près buvable, mais c'est aussi parce-que face à la réforme des retraites en Russie sa constitution l'a un peu érigé au statut de Saint Staline récemment, ce sont des raison autant rationnelles que purement fantasmatique et sentimentales.

Mon anti-stalinisme est Clouscarien, il n'est pas incompatible avec le fait de reconnaître de grandes qualités à Staline, il n'y a rien de dogmatique ou trotskysant. D'ailleurs j'ustilise souvent des écrits de Staline pour justifier l'élargissement du noyau central pour éviter qu'il agisse comme un organe exécutif, grande ironie du sort pour Staline et Clouscard (Paix à leur âmes).

Vous savez, on dit souvent que l'effondrement de la royauté en France, c'est qu'il y avait sans des problèmes. Il en va de même pour l'URSS, et l'arrivé de Khrouchtchev et sa clique au pouvoir.
Bien sûr contrairement à la royauté, qui n'a plus de noblesse, nous pouvons nous appuyer sur le prolétariat pour essayer à nouveau. Ce n'est en rien une attitude ultra déterministe qui dit que l'URSS était condamné à tomber...

Mais tu te souviens de notre discussion sur les couches moyennes, avec les ITC qui sont plus instruit que le prolétariat?
Imaginez que leur éducation change qualitativement (et ça déjà été essayé par des anars...)
Voilà l'entreprise devient à 100% libre et démocratique. Les ouvriers étant réudits à des tâches abrutissantes, il y a un problème de différence culturelle qui vont faire que ces dernier vont être bannis du discours démocratique.

C'est pour ça que dans les ouvriers du PCF à la libération étaient forcé de lire et de lire Hegel avant Marx. Et que lénine à banni les intellectuels du parti (bon on notera que l’exécution ne fut pas terrible).
Tu me rétorquera que Staline avait des origines modestes, oui mais il est resté modeste combien de temps? A ce que je sache son boulot c'est pas d’assembler des T-34 durant la seconde guerre mondiale (et tant mieux, pas envie qu'il fasse comme Hitler et musso), il y a bien une division du travail nécessaire.

Après la Russie était à grande majorité illettré, le tournant pro démocratie de Staline a été justifié par le faîte que cela n'était plus, que la population avait appris à lire et écrire. Ce tournant pro démocratie n'a rien fait fructifier, s'il avait fructifié Khrouchtchev et sa clique ainsi qu'une grande partie de la bureaucratie aurait morflé, mais cela ne pouvait advenir à cause des rapports de force en faveur de cette bureaucratie. Kroutchev et sa clique avait déjà gagné à ce moment là, avant que tout le monde s'en doute.

C'est de ça qu'il faut tirer leçon. Et concernant cette bureaucratie, j'ai un ami Russe qui est dans l'informatique, il a des anecdote très marrantes qui montré à quel point l'idéologie qui a rendu cette bureaucratie si puissante, était ancrée dans la psyché collective, basiquement chaque terminal informatique était pensée pour agir comme un bureaucrate essentiellement, et ils ont développé leur réseaux informatique sur le modèle de la bureaucratie de l'époque.
Les soviets avaient merveilleusement réussi leur industrialisation jusqu'alors... Cela marque peut-être aussi la différence entre l'époque du plan quinquennal et l'après Staline.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
pzorba75
Militant expérimenté
685 messages postés
   Posté le 15-05-2020 à 05:24:19   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Plaristes a écrit :

[citation=Xuan]La chute de l'URSS n'est pas due au "manque de léninisme" mais au révisionnisme.


Ça c'est l'excuse pour ne pas avoir à critiquer Mao et Staline.
Et tout faire commencer à Kroutchev (J'ai même pas eu besoin de lire la suite pour deviner qu'ils 'agirait de ça). On peut faire la critique de Staline (et surtout Mao) sur bien des points sans forcément tomber dans une révisionnisme trotskysant.

Khrouchtchev marque la rupture avec le léninisme, le point de non retour. C'est tout. Et j’ai des amis Russes avec qui j'ai discuté longuement pour en arriver à la dite conclusion.
Staline regagne en popularité pas juste car il a été le dernier représentant d'une ligne léniniste à peu près buvable, mais c'est aussi parce-que face à la réforme des retraites en Russie sa constitution l'a un peu érigé au statut de Saint Staline récemment, ce sont des raison autant rationnelles que purement fantasmatique et sentimentales.

Mon anti-stalinisme est Clouscarien, il n'est pas incompatible avec le fait de reconnaître de grandes qualités à Staline, il n'y a rien de dogmatique ou trotskysant. D'ailleurs j'ustilise souvent des écrits de Staline pour justifier l'élargissement du noyau central pour éviter qu'il agisse comme un organe exécutif, grande ironie du sort pour Staline et Clouscard (Paix à leur âmes).

Vous savez, on dit souvent que l'effondrement de la royauté en France, c'est qu'il y avait sans des problèmes. Il en va de même pour l'URSS, et l'arrivé de Khrouchtchev et sa clique au pouvoir.
Bien sûr contrairement à la royauté, qui n'a plus de noblesse, nous pouvons nous appuyer sur le prolétariat pour essayer à nouveau. Ce n'est en rien une attitude ultra déterministe qui dit que l'URSS était condamné à tomber...

Mais tu te souviens de notre discussion sur les couches moyennes, avec les ITC qui sont plus instruit que le prolétariat?
Imaginez que leur éducation change qualitativement (et ça déjà été essayé par des anars...)
Voilà l'entreprise devient à 100% libre et démocratique. Les ouvriers étant réudits à des tâches abrutissantes, il y a un problème de différence culturelle qui vont faire que ces dernier vont être bannis du discours démocratique.

C'est pour ça que dans les ouvriers du PCF à la libération étaient forcé de lire et de lire Hegel avant Marx. Et que lénine à banni les intellectuels du parti (bon on notera que l’exécution ne fut pas terrible).
Tu me rétorquera que Staline avait des origines modestes, oui mais il est resté modeste combien de temps? A ce que je sache son boulot c'est pas d’assembler des T-34 durant la seconde guerre mondiale (et tant mieux, pas envie qu'il fasse comme Hitler et musso), il y a bien une division du travail nécessaire.

Après la Russie était à grande majorité illettré, le tournant pro démocratie de Staline a été justifié par le faîte que cela n'était plus, que la population avait appris à lire et écrire. Ce tournant pro démocratie n'a rien fait fructifier, s'il avait fructifié Khrouchtchev et sa clique ainsi qu'une grande partie de la bureaucratie aurait morflé, mais cela ne pouvait advenir à cause des rapports de force en faveur de cette bureaucratie. Kroutchev et sa clique avait déjà gagné à ce moment là, avant que tout le monde s'en doute.

C'est de ça qu'il faut tirer leçon. Et concernant cette bureaucratie, j'ai un ami Russe qui est dans l'informatique, il a des anecdote très marrantes qui montré à quel point l'idéologie qui a rendu cette bureaucratie si puissante, était ancrée dans la psyché collective, basiquement chaque terminal informatique était pensée pour agir comme un bureaucrate essentiellement, et ils ont développé leur réseaux informatique sur le modèle de la bureaucratie de l'époque.
Les soviets avaient merveilleusement réussi leur industrialisation jusqu'alors... Cela marque peut-être aussi la différence entre l'époque du plan quinquennal et l'après Staline.[/citation]

Dans le genre bouillie pour les chats, tu places ta recette très haut. Tes idées et ton texte sont illisibles et sans aucune cohérence. Essaie de mettre un peu d'ordre et de rédiger de façon compréhensible, en veillant à l'orthographe, cela aidera pour te lire jusqu'au bout et pour comprendre tes jaillissements.
Tu peux aussi rester confiné encore un moment, le virus est encore là.

--------------------
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
755 messages postés
   Posté le 15-05-2020 à 11:45:50   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Je m'excuse mais c'est la méthode pagani.

https://dominiquepagani.fr/

Pour toucher la cible en plein cœur je ne vais jamais droit au but.

Le secret pour comprendre, c'est de faire un pause à chaque paragraphe pour réfléchir.
Je ne fais que de répondre à l'avance à des objections de Xuan.

Paragraphe 1 et 2 réponse directe.

Paragraphe 3 clarification et réponse à l'avance à Xuan.

Paragraphe 4 Matérialisme et historique ---> Le réel est rationnel, il a raison d'être, donc la chute de l'URSS a raison d'être comme l'arrivée de Khrouchtchev et sa clique au pouvoir, sans être escatologique, nous devrions réfléchir au causes.

Paragraphe 5 et 6 détour par l'origine du problème, avec petit coup de rappel sur Hegel.

Paragraphe 7 fin du détour retour au problème et conclusion.

Paragraphe 8 anecdote pour anticiper la réponse à Xuan.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13752 messages postés
   Posté le 15-05-2020 à 23:52:13   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

"Mon anti-stalinisme est Clouscarien...Je m'excuse mais c'est la méthode pagani"

MAIS ON S'EN FOUT !


On te demande des faits, des preuves et des démonstrations, pas des états d'âme ni la danse de St Guy, ni de te planquer au cul de Clousclard ou Pagani comme si derrière tes bouquins tu ne risquais plus rien.

Tu ponds des lignes comme un téléscripteur, ça prend beaucoup de place mais il n'en sort rien.
Je te rappelle que tu voulais démonter une "bourde de Staline dans sa dialectique" , ton "cheval de bataille" , mais tu ne retrouves "plus la citation exacte, le site qui l'hébergeait est mort, il ne reste plus que des sites trotskystes-trokysants pas sérieux qui l'évoquent à peine.
Il y a bien une citation du passage par Dominique Pagani dans l'un de ses cours, mais bon courage"


Conclusion si tu n'as rien à dire sur le sujet ne dis rien.
Chacun d'entre nous peut faire des critiques sur Staline, sans chercher des citations exactes et des sites, ni appeler Clousclard ou Pagani au secours.

J'en dirai un mot quand tu auras fini tes pitreries, et ça ne remet nullement en question le rôle positif majeur de Staline ni la rupture avec le léninisme de Khrouchtchev dont parle justement pzorba75.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
755 messages postés
   Posté le 16-05-2020 à 03:11:10   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

On va dire que j'ai des intuitions, grâce à la dialectique du fond et de la forme.
Si vous vous souvenez, j'ai beaucoup étudié la communication en URSS, l'art etc etc etc. En particulier l'art d'état.
Et basiquement le cheval de bataille c'était la clef de voute qui confirmait les intuitions et de les rationaliser.

"J'en dirai un mot quand tu auras fini tes pitreries, et ça ne remet nullement en question le rôle positif majeur de Staline ni la rupture avec le léninisme de Khrouchtchev dont parle justement pzorba75."

Ce n'était pas le but, si tu as bien lu.
Le but était d'apporter de la lumière sur le rôle négatif de Staline (contradiction interne au personnage) et les mécanisme qui ont conduit Khrouchtchev au pouvoir.
Et je pesais mes mots quand je dis qu'il avait gagner dé que Staline avait commencé ses réformes démocratiques et réforme du parti. Pour vous qui connaissez tout le tintouin avec les trahisons, les coups de pute dans l'échiquier politique qu'il a fallut pour que Khrouchtchev arrive en tête après la mort de Staline,


Il ne s'agit pas de remettre en question des faits établit, mais se souligner des faits oubliés.
Et cela est important pour ne pas répéter les erreurs du passé. Je ne vais pas remettre en question la nécessité des purges, mais je vais jeter un œil sur des dommages collatéraux flagrants.


Concernant les sources sur la réforme du parti, mes sources sont Zhukov et Alexandre Pisikov, virulent anti-communiste anti-Stalinien, seulement voilà ce derniers est tombé sur l'ébauche d'un programme de parti de plus louable, et il fut bien obligé d'admettre "des qualités au tyran rouge"

Vous vantez le mérite de Staline contre la corruption, mais vous en tirez aucune conclusions.
Staline s'est cassé le cul, à essayer d'écarter le parti du législatif et exécutif, car il avait compris que la bureaucratie allait tout niquer.
Et aussi car le dada de Staline c'était la propagande, c'était un as du sujet et il avait toute une bureaucratie à son service dans ce domaine.
Il espérait aussi (de manière consciente ou inconsciente?) qu'en entrainant les masses dans la gestion de l'état comme activité quotidienne et sociale il pourrait se renforcer.

Après Staline a utilisé de tous les moyens, mafia géorgienne, abus de pouvoirs etc etc etc pour mettre ses ennemis politiques hors jeu. Mais ce qui l'a vraiment fait monter au pouvoir c'est la propagande, il n'y a pas à tergiverser, il regardait déjà comment ils faisaient à Hollywood, pour ça qu'il matait des westerns, mais contrairement à son successeur il avait un regard critique dessus. Il a acheté le soutien des masses avec ça, comme ça qu'il est devenu aussi puissant populaire après la seconde guerre mondiale.

Ironiquement c'est toute cette lutte acharnée en utilisant souvent les armes de l’ennemi qui l'a amené à perdre devant les bureaucrates.


Vous comprenez maintenant que ma démarche est dans la compréhension, au delà des gueguerers de chapelle !

Après j'ai la citation d'Alexandre Pisikov, si vous la voulez vraiment, Clouscard ignorait ça, s'il avait su il aurait certainement sur le cul, car ce que Préconise Clouscard dans on anti-stalinisme, c'est justement le programme de réforme du parti de Staline !
Ha pauvre Clouscard il ne pouvait vraiment pas savoir.
D'ailleurs c'est une découverte récente pour le publique occidental que Khrouchtchev avait cramé toutes les retranscription du Dix-neuvième Congrès du Parti.. Mais ça vous le saviez non?

https://www.persee.fr/doc/polit_0032-342x_1952_num_17_5_2678

On a des bouts grâce à des témoins... Tel que Constentins Simonov.

Sur le reste vous avez mes analyses, de la propagande de Staline quelque part sur ce forum.
Le décryptage du fond. Quel message Staline envoyait au masses.


Edité le 16-05-2020 à 03:11:26 par Plaristes




--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2371 messages postés
   Posté le 16-05-2020 à 07:42:26   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Concernant Staline, lire sur le site des EP, les articles suivants de l'Humanité Rouge :

Année 1969 :
http://editions-proletariennes.fr/Dochml/presse/couvertures/humarouge/dates/1969/hrde1969.htm

HR n°3 pages 6-7-8 : Joseph Staline • Un grand Marxiste-Léniniste dans le cœur de tous les prolétaires!
http://editions-proletariennes.fr/Dochml/presse/articles/humarouge/dates/1969/humarouge3/hr3.pdf

HR n°13 page 8 : Une ligne de démarcation capitale ! L'APPRECIATION DU ROLE DE STALINE
http://editions-proletariennes.fr/Dochml/presse/articles/humarouge/dates/1969/humarouge13/hr13.pdf

HR n°39 page 11 : STALINE. L'AMI DU PEUPLE CHINOIS
http://editions-proletariennes.fr/Dochml/presse/articles/humarouge/dates/1969/humarouge39/hr39.pdf

Année 1970 :
http://editions-proletariennes.fr/Dochml/presse/couvertures/humarouge/dates/1970/hrde1970.htm

HR n°47 page 8 : DÉFENDRE STALINE
http://editions-proletariennes.fr/Dochml/presse/articles/humarouge/dates/1970/humarouge47/hr47.pdf

HR n°50 page 12 : GLOIRE A JOSEPH STALINE !
http://editions-proletariennes.fr/Dochml/presse/articles/humarouge/dates/1970/humarouge50/hr50.pdf

HR n°51 page 16 : ''LA GRANDE AMITIE'' : Un texte de MAO TSÉ-TOUNG, écrit à la mort de Staline (5 Mars 1953)
http://editions-proletariennes.fr/Dochml/presse/articles/humarouge/dates/1970/humarouge51/hr51.pdf


Edité le 16-05-2020 à 07:43:05 par Finimore




--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
755 messages postés
   Posté le 16-05-2020 à 12:47:32   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

1970..... On avait rien dans l'occident à l'époque.

La chute de l'URSSS a permis l'accès aux archives soviétiques, si bien que même dans les milieux universitaires les plus réactionnaire le mythe anti-sviétique prend un coup...

Mais bon voilà le commentaire de Pisikov :
Alexandre_Pisikov a écrit :


En particulier [l'ébauche] concerne le développement de la démocratisation de l'ordre soviétique. Ce Plan identifié en tant qu'essentiel pour le processus universel d'entraîner les travailleurs dans la gestion de l'état, dans la gestion de l'état comme activité quotidienne et sociale sur la base du développement régulier du niveau culturel des masses et d'une simplification maximale des fonctions de la gestion d'état.




Alexandre_Pisikov a écrit :


Cette ébauche propose dans la pratique de procéder à l'unification du travail productif avec la participation a la gestion des affaires de l'état, par la transition successive des fonctions [de la gestion d'état] à tous les travailleurs. Elle dissertait également sur l'idée de l’introduction de l’activité législative directe par le peuple pour lequel ce qui suit était considéré comme essentiel :

Mettre en application le vote et la prise de décision au suffrage universel sur la majorité des questions les plus importantes de la vie gouvernementale dans les sphères sociales et économiques, aussi bien dans des questions de vie et du développement culturel ;

Développer largement l'initiative législative de la base, en accordant aux organisme sociaux les droits de soumettre au soviet suprême des proposition sur de nouvelle lois ;

Confirmer le droit des citoyens et organisations sociales à soumettre directement des propositions au soviet suprême sur les plus importantes questions de politiques internes et internationales





Contrôle culturelle des masses, suppression du contrôle du parti sur le législatif et exécutif.
Comme je le disais,

Sinon la position de Mao sur Staline est une position purement réactionnaire par rapport à la politique de Khrouchtchev, qui ne tire aucune leçon de tout ceci...
En gros ceux qui suivent bêtement cette position, sont autant des mouton à Nomenklatura que ceux qui ont suivi Khrouchtchev sans broncher....

Saint Staline :

https://images.ladepeche.fr/api/v1/images/view/5c17999f3e4546710f6218a3/large/image.jpg

Vous savez de quoi je parle, ne faîtes pas les ignorants.
C'est autant dans la mentalité orthodoxe Russe que confucianiste chinoise.

Outre ça, je crois que le texte que j'ai cité plus autre démontrer que ma curiosité bien placée me rend malgré mon manque de sérieux et de discipline ironiquement plus apte à défendre Staline, avec des sources biens choisie au lieu de bêtes prières et incantations vaines et inutiles. Mais comme j'en sais plus sur la partie négatif du rôle de Staline que vous.
J'ai d'ailleurs des exemple totalement absurde de justification de censure (la bureaucratie à ce niveau là était sous le contrôle de Staline), d'arrestation arbitraires, et de bavures du système répressif.

Je ne vous dépasse pas parce-que je suis un génie, mais parce-que vous avez placez la barre bien basse.

Vous êtes dans le milieu l'équivalent de ceux qui découvrent la lune en lisant Karl Marx.
Une petit crise d'adolescence troskysante avant de revenir en accord avec vous même vous ferait grand bien.

C'est toujours mieux que certain trotskards qui font un crise d'adolescence Stalinisante au PCM, avant de rejoindre la nouvelle et dernière tendance opportuniste.

Ces dernier s'appuient aussi sur ces textes. Pour ça que je renvois à dos à dos Staline et Althusser, c'était pour en découdre avec cette tendance.


Edité le 16-05-2020 à 13:22:46 par Plaristes




--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13752 messages postés
   Posté le 16-05-2020 à 23:30:16   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

De quoi parle Pisikov ? De quelle ébauche de réforme s'agit-il ? De quand date-t-elle ?
Deuxièmement puisqu'il s'agit d'une ébauche quel est le document définitif ? Et que dit-il sur ce sujet ?

_____________________


Tu écris "Contrôle culturelle des masses, suppression du contrôle du parti sur le législatif et exécutif"

> Où se trouve le "contrôle culturel sur les masses" ?

> Où as-tu trouvé une "suppression du contrôle du parti sur le législatif et exécutif" ?
"le droit des citoyens et organisations sociales à soumettre directement des propositions au soviet suprême" n'implique aucune suppression de contrôle puisque ces propositions sont soumises au soviet suprême et ne lui sont pas imposées.
D'une part il ne s'agit que de propositions.
D'autre part il s'agit du pouvoir législatif et non exécutif.

Donc d'un côté tu parles de contrôle sur les masses , puis tu affirmes qu'il n'y a plus de contrôle du parti sur le législatif et exécutif . Tes propos sont incohérents.
Tu inventes des conclusions qui n'ont rien à voir avec ce projet et tu ne cites même pas le texte définitif.


_____________________



"Sinon la position de Mao sur Staline est une position purement réactionnaire par rapport à la politique de Khrouchtchev, qui ne tire aucune leçon de tout ceci.."

D'abord nous avons démontré que c'est la politique de Khrouchtchev qui est réactionnaire.
Et en quoi "la position de Mao sur Staline" ce serait une "une position purement réactionnaire par rapport à la politique de Khrouchtchev" ?
De quelle politique de Khrouchtchev s'agit-il exactement, et en quoi celle de Mao serait-elle réactionnaire par rapport à cette politique-là ?

Mao a dénoncé la "critique" de Khrouchtchev sur Staline parce qu'elle rejette entièrement l'oeuvre de Staline et parce que cette "critique" a été très largement utilisée par les puissances impérialistes pour fomenter des coups d'état et déclencher la subversion dans les pays socialistes.
Sur ce point Khrouchtchev a eu une position absolument réactionnaire. Son "rapport secret" a été connu des impérialistes avant d'être communiqué aux autres partis communistes. C'est un coup de poignard dans le dos du mouvement communiste international.
Quand on affirme il faut prouver mais tu ne démontres rien et tu te prétends "plus apte à défendre Staline" avec ça.


_____________________


Après quoi ta petite séance d'autosatisfaction ne fait qu'ajouter une bonne pincée de ridicule.
Ton propre jugement sur toi-même n'intéresse que toi. Il n'a pas sa place ici.
Si tu as été brimé dans ta jeunesse va régler tes comptes avec qui de droit, mais ce n'est pas un motif pour t'auto valoriser ici en marchant sur les pieds d'autrui, dis-toi que tu vis en société et que le regard des autres te mesure aussi.


Edité le 16-05-2020 à 23:34:13 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
755 messages postés
   Posté le 17-05-2020 à 00:54:58   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Xuan a écrit :

Et en quoi "la position de Mao sur Staline" ce serait une "une position purement réactionnaire par rapport à la politique de Khrouchtchev" ?


Le fait qu'il l'érige en saint Staline, lors de la commémoration de la longue marche, il fait porter au vétérans de la longue marche les portraits de Staline.
L'absence de leçons tirées, et tout ce qui va avec.
On est dans l'antithèse de l'antithèse pure, ile se pose en s'opposant.

La position de Khrouchtchev était un calcul politique de la nomenklatura pour prendre le pouvoir, autant qu'une réaction aux assauts de Staline sur cette dîtes Nomenklatura.


Xuan a écrit :

De quoi parle Pisikov ? De quelle ébauche de réforme s'agit-il ? De quand date-t-elle ?


Elle date de 1947, cela provient de Staline.


Xuan a écrit :

> Où as-tu trouvé une "suppression du contrôle du parti sur le législatif et exécutif" ?


Nulle part, simple déduction après avoir mis bout à bout toutes une (longue) liste de réformes allant dans ce sens à diverses époques. Histoire de ne pas se faire goaler par la nomenklatura, le but final n'est jamais dévoilé, mais c'est comme avec la sécu en France quand on met tout bout à bout ça devient limpide.


Xuan a écrit :

> Où se trouve le "contrôle culturel sur les masses" ?


Staline et ses potes avait un très fort contrôle de la propagande en URSS,voici selon mes sources en anglais la réaction de la bureaucratie surveillant le milieu artistique à dire face à la danse des Oprichnikis :
"Eisenstein in the second part of <Ivan the Terrible> displayed his ignorance of historical facts by portraying the progressive army of the Oprichniki as a band of degenerates similar to the American Ku Klux Klan" - Central Commitee of the CPSU Resolution, September 1946



Et comme je le disais Staline connaissait la méthode hollywoodienne, ça se voit dans la hcute de Berlin.
Je pourrais vous analyser le machin, vous expliquer en quoi la forme révèle le fond. Mais comme vous en avez rien à foutre, vous irez justement vous faite foutre sur ce point jusqu'à ce que vous demandiez. Après tout faut vous laisser du temps pour vous acclimater à cette nouvelle perspective de l'histoire.

Son influence sur les masses était non négligeable, il avait une véritable hégémonie culturelle. Et si vous avez lu l'invention de la politique culturelle et la guerre froide culturelle vous savez l'immense contrôle sur la pensée et le paradigme actuel que ça représente...

aussi bien dans des questions de vie et du développement culturel ;

Ça c'est juste de l'auto-validation plébiscite au point où ils en étaient.

De plus Staline à un moment interrogé par ses opposants politiques sur sa décision d’autoriser d'ancien Koulaks réactionnaires et compagnie, à participer aux élections, réponds que s'ils obtiennent des posts c'est qu'ils auraient mal fait leur boulot de propagande et complètement mérité cette "disgrâce".

Ce qui confirme mes dires, ou du moins renforce fortement leur validité.

Xuan a écrit :

Donc d'un côté tu parles de contrôle sur les masses , puis tu affirmes qu'il n'y a plus de contrôle du parti sur le législatif et exécutif . Tes propos sont incohérents.
Tu inventes des conclusions qui n'ont rien à voir avec ce projet et tu ne cites même pas le texte définitif.[Xuan]

On fait avec ce que l'ont a, c'est à dire des fuites du milieu historiographique Russe.
Je peux compléter avec Zhukov et ses textes si vous voulez.
Pour le reste j'aimerai rappeler deux trois concepts dialectiques et matérialistes :
La vérité est la totalité.
La vérité est contradictoire.
Vos concepts doivent s'adapter au réel et au faits qui vous sont rapportés et non l'inverse.

Autrement dit :

https://pbs.twimg.com/media/EXM8ADcXkAIQ388?format=jpg&name=large
https://pbs.twimg.com/media/EXM8GDsX0AM0PhA?format=jpg&name=large


Le défaut des néo-staliniens qu'ils soit du PCF mlm, ou du PCM gauchiste, c'est de déformer la réalité pour coller au concepts et au story tellings inculqués par leur formation politique. Autrement dire, incapables de faire un détour théorique pour corriger une erreur répétée main de fois.

Car vous m'avez dit :

[citation=Xuan]Après quoi ta petite séance d'autosatisfaction ne fait qu'ajouter une bonne pincée de ridicule.


Pas plus que vous quand vous prenez comme exemple la constructions de routes chemins de fers etc etc vers des ports qui servent à approvisionner la chine en matière première, alors que je vous avais donné sous les yeux un bien meilleur exemple de contribution de la Chine à l’Afrique.
Pas plus quand vous faîtes faire aux concepts de socialisme des contorsions, complètement tordus pour qu'ils convienne à votre perception de la chine, qu'il ne faut surtout pas chambouler avec l’antithèse des gauchiste du PCM pour arriver à la négation de la négation qui est une vision plus complexe et plus riche de la réalité.

Ça devient du révisionnisme, quand on essaye de faire coller au terme socialiste un moment historique où la distinction entre classe existe toujours. A ce rythme là la France d'après la libération est socialiste (et techniquement elle l'est mais elle est bien d’autres chose avant ça)

Je parle de moi car je me sens mal compris, ma position doit vous sembler étrange.
Mais je suis là pour vous.

Je suis attiré par votre vision Altussérienne, parce-qu'ils vous manque le sel de la dialectique. Je suis là pour vous y faire goûter, exemple :

La France en 1941 est-elle résistante ou Collabo?
La réponse est : les deux !! Car il y a deux Frances.

A partir de cette logique vous savez de quoi penser de la guerre de chapelle entre horrible chine impérialiste, et chine socialiste humanitaire? Il faut les renvoyer dos à dos.


Xuan a écrit :

tu vis en société et que le regard des autres te mesure aussi.


Je est un autre.
Et le regard que je cherche :

https://www.philolog.fr/socrate-ou-la-singularite-de-la-posture-philosophique-merleau-ponty/

Le voici.

Merleau_Ponty a écrit :

Athéniens, je crois comme aucuns qui m'accusent. Parole d'oracle : il croit plus qu'eux, mais aussi autrement qu'eux et dans un autre sens.



Et Socrates était un chieur de premier plan, ce qui a sans doute fait pencher en faveur de la mise à mort.
D'ailleurs Platon + Aristote + Socrates = Plaristes.
Et c'est aussi pour ça que je ne dis pas tout ce que je pense et ne donne pas toutes mes sources d'un coup, je donnes mes sources quand vous êtes prêts à les recevoir et interpréter.

Je suis vraiment là dans une démarche christique, c'est à dire d'aller où ça ne va pas.
Le but est de reconstruire le parti de classe et de masse sur des bases solides. On ne peux pas se permettre de se priver de l'outil qu'est l’autocritique et détour théorique.
Ni de la dialectique de la forme et fond.

Le résultat c'est que vous criez toujours au révisionnisme quand on parle des dérives bureaucratiques de l'URSS alors que Khrouchtchev et Gorbatchev sont des examples flagrants.


Outre ça je suis conscient de mes limitations, par exemple penseur sauvage, si vous savez qui sait qu'il a gardé des biais idéologiques inculqués par les FAC de philo ! Mais il une rigueur discipline orthographe et verbe impeccable rapport à moi !

Quand je dis que je pourrai défendre Staline mieux que vous, je veux dire qu'au lieu de me concentrer sur les points habituels, je vais en ignorer quelques uns pour me concentrer sur les points clefs qui vont forger la vision définitive.

Mais globalement ça serait juste construire une vision partisane et non objective, donc ça n'a aucun intérêt, à part dans effort de contre propagande.


Edité le 17-05-2020 à 01:18:54 par Plaristes




--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  pour un nouveau parti communiste  Retour de déconfienement.Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum