Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Idéologie 

 De la question migratoire :

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Kalandre
Pionnier
8 messages postés
   Posté le 26-09-2012 à 19:39:36   Voir le profil de Kalandre (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Kalandre   

Serait-il possible, a contrario des révisionnistes qui pullulent au sein du PCF, d'aborder sans passion mais sans humanitarisme une question que de nombreux travailleurs, autochtones ou immigrés, jugent capitale ? En guise d'information, sachez que je suis moi-même issu d'une famille polonaise naguère surexploitée dans les mines de charbon du Pas-de-Calais, et loin de moi l'idée inepte de me prononcer en faveur d'une fermeture totale et arbitraire des frontières de ce pays, mais j'aimerai toutefois que l'on puisse débattre en toute sérénité et sans accointance inutile au sujet d'un thème qui ne cesse de resurgir au cours de chaque élection politique ; Je crois, partant, qu'il est essentiel de se prononcer par rapport à ce qui relève de l'immigration - Et pas seulement sur le plan professionnel ; La démographie, les perceptions culturelles (Le "multiculturalisme", n'est-ce pas une doctrine que nous a léguée l'Oncle Sam ?), et les aspects sociologiques qui en découlent également ne doivent pas non plus être éludés. Etant internationaliste, et envisageant les troubles cyclopéens que susciteraient des mouvements sociaux d'inspiration révolutionnaire en France, je pense que la question migratoire ne peut pas être "résolue" par l''indifférence ou par quelques flots de réticence, et encore moins par un mutisme pathogène conjugué à l'inaction absolue ; N'étant guère religieux, il est probable que vous compreniez le peu d'intérêt que je cultive pour les simplifications dualistes : Etant moi-même un citoyen français d'origine immigré, je ne tiens pas à ce que l'on me réplique que les "immigrés" sont complaisants et plus productifs que les salariés indigènes, cependant que la globalité du salariat traditionnel serait en proie à un anthropocentrisme hostile ou à une xénophobie fulgurante : Qu'il y ait des réactions de rejet de la part de certains travailleurs vis-à-vis des travailleurs sans-papiers est inadmissible, et il n'est pas concevable de légitimer de tels comportements. Cependant, je persiste à songer que nous sommes en capacité de déceler les causes de ces attitudes, par ailleurs de plus en plus répandues et de plus en plus banalisées au sein de ce pays, qui ne semblent pas reposer sur des fondements d'ordre raciaux, ni même sur une haine irraisonnée et forcenée de « l'Etranger » en tant que tel - Les clauses de gestion financière qu’emploient actuellement les patrons opulents et leurs affidés gouvernementaux n'ont-elles pas elles-mêmes fait germer ces dispositions malheureuses ? Une guerre civile intercommunautaire, au sein même de la France, ne constituerait-elle pas un éminent facteur d'enrichissement pour certaines entreprises internationales, qui se targueraient alors de fournir du matériel logistique et des armes lourdes à des "Justes" illusoires contre des "Injustes" ne recouvrant pas non plus forcément une quelconque tangibilité ? Vous me rétorquez sans doute, que, en Occident, les créanciers-usuriers ne se permettraient pas de procéder de la sorte ; Pourtant, si la stratégie suivie par les minorités opulentes ne se modifie pas globalement, force est de constater que cette dernière s'adapte à l'actuelle entreprise de "Globalisation", impliquant paradoxalement l’émergence de pays autrefois assujettis à la tutelle coloniale. La France, présentement, exerce des politiques impérialistes au sein de nombreuses anciennes possessions coloniales, mais ne trouvez-vous pas cependant que celle-ci a perdu en assez grande partie sa position originelle de "leadership" plus ou moins accentué à l'échelle continentale tout autant que sur le plan international, hors de l'Europe elle-même ? L'expansionnisme commercial de la France semble de plus en plus aigri, repose sur des bases précaires, et ne compose plus lui-même son propre avenir en raison de l’avènement des nouvelles Puissances s’établissant graduellement au-delà du cadre européen. Songeons à l’Inde en Asie ou à l’Algérie au Maghreb. Mais j’en reviendrais à mon interrogation initiale : Quelle peut être exactement notre opinion en tant que marxistes vis-à-vis des flux migratoires en France et sur leurs effets ?

--------------------
"La grande industrie a créé le marché mondial, préparé par la découverte de l'Amérique. Le marché mondial accéléra prodigieusement le développement du commerce, de la navigation, des voies de communication. Ce développement réagit à son tour sur l'extension de l'industrie; et, au fur et a mesure que l'industrie, le commerce, la navigation, les chemins de fer se développaient, la bourgeoisie grandissait, décuplant ses capitaux et refoulant à l'arrière-plan les classes léguées par le moyen âge".

(Karl Marx et Friedrich Engels, dans le "Manifeste du Parti communiste").
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8258 messages postés
   Posté le 27-09-2012 à 13:31:04   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

une chose déja est certaine,les ressortissants musulmans en france ne sont pas "persecutés",il faut en finir avec ce mythe,les néo-nazis sont ultraminoritaires dans l est de la france ,par exemple.


Edité le 27-09-2012 à 20:34:28 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8258 messages postés
   Posté le 27-09-2012 à 17:41:46   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

la bourgeoisie joue les divisions au sein du prolétariat entre francais et "allogènes",les récents discours venant de la droite sur le racisme anti blanc ne peuvent que balkaniser la classe ouvrière.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12245 messages postés
   Posté le 28-09-2012 à 00:20:26   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

ça fait beaucoup de questions kalandre.
Notre position fondamentale c'est l'unité de la classe ouvrière, indépendamment de ses origines nationales.

Elle découle de la phrase de Marx "prolétaires de tous les pays unissez-vous !"

Cela n'élude aucune autre question, mais signifie que la contradiction principale en France est entre la bourgeoisie et le prolétariat.
Les autres contradictions - qui existent réellement - sont secondaires, subordonnées ou même conditionnées par la contradiction principale.

Il faut envisager de ce point de vue la question du communautarisme, du racisme particulièrement en temps de crise économique, des religions, des ghettos, du rejet global de la société, de la délinquance, etc. qui ne sont pas spécifiques à notre pays d'ailleurs.

L'immigration elle-même est une conséquence de l'impérialisme.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8258 messages postés
   Posté le 28-09-2012 à 08:47:25   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

samia ghali,issue de l immigration nord africaine,a justifié l expedition punitive contre les roms à marseille;comment expliquer cela?la france est elle en train de voir les communautés se dresser les unes contre les autres?stop a l antitziganisme!


Edité le 28-09-2012 à 12:29:34 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8258 messages postés
   Posté le 28-09-2012 à 13:33:04   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

on voit le vrai visage du social-fascisme.pas certain que la france soit dirigée par des "socialistes",nationaux-socialistes peut etre,aux cotés des adolescents d europe écologie qui veulent légaliser les produits stupéfiants-bientot les sociaux fascistes mettront ca sur le dos des pauvres roms!-


Edité le 28-09-2012 à 14:15:21 par marquetalia




--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12245 messages postés
   Posté le 28-09-2012 à 14:57:57   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La crise du capitalisme avec son cortège de chômeurs et de misère n'a que deux issues :

> les conflits racistes ou xénophobes au sein du peuple, le chauvinisme etc.
> ou bien l'unité prolétarienne et révolutionnaire contre l'ennemi de classe

Mais il faut regarder les choses en face, la classe ouvrière n'est pas guidée par un parti communiste, ce dernier n'existe pas encore.
Il y aura du sang et des larmes avant qu'on puisse avancer.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
8258 messages postés
   Posté le 28-09-2012 à 15:13:32   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

le parti communiste que nous devons créer doit à tout prix dénoncer l antitziganisme du parti "socialiste".

--------------------
Kalandre
Pionnier
8 messages postés
   Posté le 01-10-2012 à 17:37:03   Voir le profil de Kalandre (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Kalandre   

Salutations révolutionnaires.

Certes. Je vois ce dont vous cherchez à me faire part ; Habitant moi-même à proximité d'un quartier populaire, je fréquente des personnes issues d'ethnies très diverses, avec lesquelles j'essaye de façonner une structure politique locale relative au combat marxiste que nous devons engager. En effet, il est clair que les antagonismes inter-culturels doivent être transcendés au profit de la lutte des classes, qui, en dépit des transmutations internes du régime capitaliste, demeure absolument essentielles. Malheureusement, comme vous le dites, nos efforts et notre implication seront sans doute vains tant qu'un parti d'obédience réellement communiste ne verra pas la lumière du jour. Au sujet des musulmans, je pense que, comme les juifs, les catholiques, ou les bouddhistes, il est impératif que ceux-ci adhérent aux principes laïques et consentent donc à amorcer une sécularisation viable de leur culte. Si les conflictualités inter-culturelles et poly-ethniques sont conditionnés par les classes opulentes, nous devons cependant ne pas oublier que leur importance n'est pas moindre, et qu'une balkanisation de la France, en effet, nous porterait un coup fatal. Je crois aussi que nous avons un système de valeur particulier à diffuser par l'intermédiaire de nos discours politiques et philosophiques ; Les discours niais et stériles au sujet du "métissage", de l'"antiracisme", et de la "tolérance", frôlent sérieusement la comédie, non seulement parce que le racisme et l'obscurantisme ont un poids absolument dérisoire au sein de notre Société, mais aussi parce que l'apologie constante de telles notions irritent le salariat exploité (Qui se moque de tout ce verbiage petit-bourgeois !) tout en détournant la jeunesse des mots d'ordre auxquels nous la convions ; La fraternité internationale est inhérente au marxisme -Cela va sans dire-, mais il ne s'agit pas pour autant de se centraliser sur des élucubrations humanitaires brouillant les repères auxquels doivent se conformer les travailleurs spoliés. Immigrés ou autochtones, nous désirons des emplois stables, durables, et libres, des conditions d'embauche expressément définies par les pouvoirs publiques, ainsi que des logements salubres et correctement dimensionnés (Certaines zones urbaines doivent être totalement révisées sur le plan architectural, mais il s'agit d'un tout autre sujet).

--------------------
"La grande industrie a créé le marché mondial, préparé par la découverte de l'Amérique. Le marché mondial accéléra prodigieusement le développement du commerce, de la navigation, des voies de communication. Ce développement réagit à son tour sur l'extension de l'industrie; et, au fur et a mesure que l'industrie, le commerce, la navigation, les chemins de fer se développaient, la bourgeoisie grandissait, décuplant ses capitaux et refoulant à l'arrière-plan les classes léguées par le moyen âge".

(Karl Marx et Friedrich Engels, dans le "Manifeste du Parti communiste").
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Idéologie  De la question migratoire :Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum