Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 Présidentielles 2007

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5Page précédentePage suivante
PcMaN
Grand classique (ou très bavard)
72 messages postés
   Posté le 22-04-2007 à 20:42:29   Voir le profil de PcMaN (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PcMaN   

Lamentable, quel écouerement. À 20h52 la gôôôôôôôôcheeeeeeuuu bouffait dans la main de Royal alors qu'ils ont été incapable de monter un front antilibéral.
Après la bataille des égos, la bataille des places dans le gouvernement Royal.

GERBANT !!! Je ne regrette pas du tout mon vote blanc
Membre désinscrit
   Posté le 22-04-2007 à 20:44:49   

Xuan a écrit :

En attendant toute la gôche soutient maintenant Ségolène sans condition, confirmant par là qu'ils n'avaient pas besoin de se présenter au 1er tour.

Leur score sert quand même à calculer le nombre de candidats PC, Verts, alter, qui peuvent se présenter aux législatives, voire à obtenir un ministère. Bon, avec moins de 2% en monnaie d'échange, ça risque d'être un ministère au rabais
Nouvelles estimations: Buffet 2%, Schivardi 0.3%; mais jusqu'où vont-ils descendre??? Les poubelles de l'Histoire n'ont-elles pas de fond???
Paria
Les masses font et peuvent tout !
Grand classique (ou très bavard)
Paria
562 messages postés
   Posté le 22-04-2007 à 20:45:08   Voir le profil de Paria (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Paria   

Ca ne m'étonne pas que toute la "gauche" anti-libérale soutiennent à présent Royal, mais plus supris pas la déclaration de Laguiller...
Membre désinscrit
   Posté le 22-04-2007 à 20:48:23   

PcMaN a écrit :


GERBANT !!! Je ne regrette pas du tout mon vote blanc

Félicitations pcman
Sois sympa, dis-nous que les discussions sur le FML ont contribué à ta décision de ne pas voter Buffet, Schivardi ou autre
Membre désinscrit
   Posté le 22-04-2007 à 20:49:10   

Paria a écrit :

Ca ne m'étonne pas que toute la "gauche" anti-libérale soutiennent à présent Royal, mais plus supris pas la déclaration de Laguiller...

Laguillier a appelé à voter Royal???
sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 22-04-2007 à 20:50:52   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

"le camp des travailleurs" "pour qui fallait voter", appel à voter Royal et AL déclare qu'elle ira elle même voter pour le PS même si elle est convaincu que Royal changera rien.
On a donc la confirmation que pour LO, la bourgeoisie de gauche et la bourgeoisie de droite "c'est pas la même chose".

Les masques tombent.
Membre désinscrit
   Posté le 22-04-2007 à 20:57:29   

22/04/2007 - Déclaration d'Arlette Laguiller au soir du premier tour de l’élection présidentielle 2007

Tout d’abord, je remercie de leur confiance et de leur conscience celles et ceux qui m’ont apporté leurs suffrages et leur soutien.
Comme il était évident, ce sont Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal qui vont disputer le deuxième tour.
La crainte de voir Bayrou ou Le Pen dépasser Ségolène Royal n’était entretenue que pour favoriser, dès le premier tour, un vote abusivement présenté comme utile.
Pour revenir sur le passé, je ne regrette pas, loin de là car j’en suis fière, d’avoir été la seule à refuser en 2002 d’appeler à choisir entre deux hommes de droite et à refuser de voter pour Chirac, Chirac qui avait Sarkozy dans ses bagages. Et cela pour, paraît-il, faire barrage à Le Pen qui n’avait guère gagné de voix au premier tour et qui était présent au deuxième tour uniquement parce que Jospin, par sa politique, avait perdu deux millions et demi de ses électeurs.
Chirac aurait été largement élu avec les seules voix de la droite. Le Pen n’avait donc aucune chance d’être élu mais, maintenant, Sarkozy a bien des chances de l’être.
Aujourd’hui Le Pen est toujours là et il l’est encore plus au travers des idées de Sarkozy, qui valent bien celles de Le Pen.
En effet, ceux qui, trompés par l’appel du Parti socialiste et du Parti communiste qui voulaient ainsi éviter d’avoir à s’expliquer sur les raisons qui leur avaient fait perdre à eux deux quatre millions de voix, ont voté pour Chirac, ont dû subir Sarkozy pendant cinq ans et le retrouvent maintenant bien plus puissant que Le Pen ne l’était.
Alors, à ce deuxième tour d’aujourd’hui, il n’y a aucun vote utile pour les travailleurs.
Car Sarkozy, bien évidemment, et Ségolène Royal pas plus que lui, ne lèveront le petit doigt pour résoudre les problèmes majeurs des classes populaires que sont le chômage, la baisse continuelle du niveau de vie ou la dramatique crise du logement.
Cependant, je souhaite de tout cœur que Sarkozy soit battu, car son arrogance ne mérite que cela et son programme ne vise qu’à combler de cadeaux le patronat et, en particulier, le plus puissant. Les mesures qu’il a annoncées sont dans la continuation de ces cinq ans du pire gouvernement que nous ayons eu depuis longtemps, c’est-à-dire pressurer les pauvres pour donner plus et plus à ceux qui s’enrichissent aux dépens de la population.
Je voterai donc pour Ségolène Royal. Et j’appelle tous les électeurs à en faire autant. Mais si je fais ce choix c’est uniquement par solidarité avec tous ceux qui, dans les classes populaires, déclarent préférer « tout sauf Sarkozy ».
Je rejoins et je partage leur volonté de chasser Sarkozy, mais je leur dis pourtant que Ségolène Royal n’améliorera pas, pas plus que Sarkozy, le sort des classes populaires.
Aussi bien Ségolène Royal que Sarkozy sont dans le camp du capital, dans le camp des spéculateurs, des exploiteurs et des licencieurs et en sont de bons et loyaux serviteurs. L’un et l’autre ne feront que favoriser la grande bourgeoisie, comme ils l’ont tous deux fait dans les gouvernements auxquels ils ont participé soit actuellement, soit il y a cinq ans.
C’est leur appartenance commune au camp du grand patronat qui leur rendra impossible, à l’une comme à l’autre, de résoudre les problèmes essentiels de la population, c’est-à-dire avant tout, je le répète, le chômage massif, la crise dramatique du logement populaire et la baisse continuelle du pouvoir d’achat.
Les résultats de ce premier tour laissent supposer, si l’on fait le total des reports à gauche comparé aux reports à droite, que Ségolène Royal n’a que peu de chance de l’emporter au second.
Mais c’est elle qui a choisi un tel risque ! Choisi de faire une campagne neutre, plus tournée vers le patronat grand et moyen, que vers les classes populaires.
Des cadeaux précis pour le premier, uniquement des mots vagues pour les seconds.
Une campagne incapable de soulever l’enthousiasme de ceux qui sont écartés du progrès social, une campagne qui ne comptait que sur l’effet de repoussoir de Sarkozy et qui ne voulait pas déplaire au patronat.
Mais le désespoir ne suffit pas à susciter l’espoir.
Alors, si c’est sans réserve que j’appelle à voter pour Ségolène Royal, c’est absolument sans illusion sur ce qu’elle-même, et tous les anciens ministres, que sont les dirigeants du Parti Socialiste, feront s’ils parviennent au pouvoir.
Je suis absolument solidaire de toutes celles et de tous ceux qui veulent voter pour Ségolène Royal. Mais je leur dis qu’ils seront immanquablement et très rapidement déçus, comme ils l’ont été il y a cinq ans par le gouvernement Jospin.
Ségolène Royal si elle est élue, ne sera pas pire que Sarkozy, mais elle ne sera pas meilleure ! Elle ne prendra peut-être pas toutes les mesures en faveur des privilégiés que la droite prend en ce moment, mais sous son mandat, et avant même le terme des cinq ans, nous aurons bien des désillusions, comme nous en avons eu avec le précédent gouvernement socialiste.
A moins de lui imposer, exactement comme nous aurions à les imposer à Sarkozy, nos principales revendications par des mouvements sociaux suffisamment forts et solidaires.
J’ai dit tout cela dans ma campagne, mais beaucoup d’électeurs ont pensé qu’ils devaient faire, au premier tour, un vote qu’ils ont cru utile.
A ceux-là je dis qu’ils se sont trompés.
Leur vote du premier tour n’aura été ni un vote ni un choix utile. Quant au second tour, peut-être servira-t-il, je l’espère, à écarter Sarkozy, mais il ne servira pas à écarter une politique pro-patronale, que ce soit Sarkozy ou Royal qui l’applique.
Mais c’est donc pour m’associer aux souhaits qui sont sans doute ceux de la majorité du monde du travail, ce monde qui a toujours été et est encore mon seul camp, que je choisis de voter et d’appeler à voter pour Ségolène Royal.
Mais je suis convaincue que tous les travailleurs devront, quel que soit l’élu, se retrouver très rapidement, ensemble, sur le chemin des luttes.


Bon, ben je retire ce que j'ai dit sur Laguiller pendant cette campagne, elle n'est pas moins pire que les autres. J'en connais qui vont avoir des comptes à rendre (VP), à moins qu'ils n'appellent à voter Royal également...
En tout cas ça rejoint ce que je disais cette semaine à un camarade, seuls les dirigeants de la LCR font un travail d'éducation en étant plus à gauche que leurs électeurs. Je crois qu'avec cette déclaration, LO vient de perdre le peu d'électeurs qu'il leur restait...

Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11779 messages postés
   Posté le 22-04-2007 à 20:57:43   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

LO appelle également à soutenir Royal :
" Je voterai donc pour Ségolène Royal. Et j’appelle tous les électeurs à en faire autant. Mais si je fais ce choix c’est uniquement par solidarité avec tous ceux qui, dans les classes populaires, déclarent préférer « tout sauf Sarkozy ». " [Arlette Laguiller après le premier tour]


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Melestam
6ème classique unanimement reconnu.
Grand classique (ou très bavard)
Melestam
249 messages postés
   Posté le 22-04-2007 à 20:58:57   Voir le profil de Melestam (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Melestam   

Comme Oppong, un peu triste pour Laguiller, J'aurais pas voté pour elle, mais quand même sentimentalement, ça me fait de la peine. Par contre, je me marre bien du plantage du Buffet, on peut espérer récupérer l'appellation "communiste" d'ici peu...


--------------------
"Le boukharinisme est ainsi en définitive une thèse niant la négation de la négation."
Paria
Les masses font et peuvent tout !
Grand classique (ou très bavard)
Paria
562 messages postés
   Posté le 22-04-2007 à 21:05:31   Voir le profil de Paria (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Paria   

Résultats :

Sarkozy : 29,6%
Royal : 25,1%
Bayrou : 18,7%
Le Pen : 11,5%
Besancenot : 4,3%
De Villiers : 2,7%
Buffet : 1,8%
Voynet : 1,7%
Laguiller : 1,6%
Bové : 1,4%
Nihous : 1,3%
Schivardi : 0,3%
sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 22-04-2007 à 21:07:50   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

"Le camp des travailleurs" pour lequel "on aurait du voter" appel à voter Royal et AL annonce qu'elle ira elle-même voter PS.
Membre désinscrit
   Posté le 22-04-2007 à 21:07:54   

Melestam a écrit :

Comme Oppong, un peu triste pour Laguiller, J'aurais pas voté pour elle, mais quand même sentimentalement, ça me fait de la peine. Par contre, je me marre bien du plantage du Buffet, on peut espérer récupérer l'appellation "communiste" d'ici peu...

Euh triste j'irais pas jusqu'à là, ç'est quand même avant tout une anti-stalinienne convaincue, mais c'est vrai que c'est moche de vieillir
Pour le PC mais toujours pas d'auto-critique... Le coup fatal ça serait la perte de leur groupe à l'AN, et c'est plus qu'envisageable

Déclaration de Marie-George Buffet consécutive au 1er tour des élections présidentielles

En battant tous les scores de participation sous la 5ème République, notre peuple vient de montrer l’importance capitale qu’il donnait à ce scrutin manifestement dominé par une question centrale : pour ou contre Nicolas Sarkozy.

Exacerbé par le présidentialisme et la médiatisation, cet enjeu a dominé tous les autres. A gauche, le dramatique danger de voir l’emporter une coalition de la droite et de l’extrême droite a produit un véritable effet de souffle du vote dit « utile » qui a joué massivement en faveur de Ségolène Royal, et même pour une part de François Bayrou. Il a particulièrement joué sur les électrices et électeurs les plus déterminés à faire gagner la gauche, et notamment un grand nombre d’électrices et d’électeurs communistes. Ces résultats ne sauraient traduire l’audience réelle du Parti communiste dans notre pays . Entièrement d'accord, un score en-dessous de 1% serait plus représentatif


Nicolas Sarkozy est un homme dangereux qui a délibérément choisi de reprendre les thèses insupportables du Front National afin de devenir le candidat de la droite et de l’extrême droite. Il doit absolument être battu. Lucide sur les insuffisances et les ambiguïtés du programme de la candidate socialiste, j’appelle sans hésitation tous les hommes et toutes les femmes de gauche, toutes et tous les démocrates, à voter et faire voter le 6 mai Ségolène Royal.

Je lance cet appel avec d’autant plus de force que la situation est difficile. Avec moins de 40% des suffrages exprimés, la gauche réalise un de ses plus bas scores sous la 5ème République.

J’appelle les communistes, toutes celles et tous ceux qui, dans leurs diversités, ont fait avec moi une campagne magnifique de mobilisation et de détermination, à ne pas relâcher leur effort.

Jusqu’au 6 mai, il nous faut tout faire pour battre Nicolas Sarkozy. C’est vital pour notre peuple qui subirait sans cela, durant cinq ans, la politique ultra-libérale d’une droite décidée à en finir une fois pour toutes avec notre système social.

Ce que je veux dire, enfin, c’est que malgré ce résultat évidemment très loin de nos espérances, nous avons mené un beau combat. Jamais nous n’avons voulu céder à ces discours selon lesquels il ne serait pas possible, en France, de changer les choses en grand.

Tout au long de la campagne, j’ai pu mesurer combien les attentes qui se sont manifestées puissamment dans les luttes contre les réformes Raffarin, dans la campagne contre la constitution libérale de l’Europe ou pour arracher le retrait du CPE sont toujours présentes et attendent des réponses de la gauche.

Pendant toutes ces semaines, les militantes et militants communistes, les nombreux élus qui m’ont soutenu, les acteurs et actrices du mouvement social, les hommes et les femmes qui furent à nos côtés pendant cette campagne, ont montré une grande résolution à faire gagner en France les idées de progrès social et d’humanité.

Ces idées là, quoi que l’on nous dira ces prochaines semaines, sont et resteront toujours vivaces. Et le Parti communiste sera toujours là pour les relayer, les renforcer dans les luttes, les porter aux côtés de tous les hommes et femmes de France qui aujourd’hui rêvent d’une vie enfin meilleure.

Je veux le redire ici. Il n’y en France aucune fatalité au chômage, à la misère, à la vie telle que l’on veut nous l’imposer. Alors continuons le combat, dès demain pour battre la droite et pour imposer aux élections législatives, dans quelques semaines, le changement dont notre pays a besoin.

Membre désinscrit
   Posté le 22-04-2007 à 21:10:34   

sti a écrit :

"Le camp des travailleurs" pour lequel "on aurait du voter" appel à voter Royal et AL annonce qu'elle ira elle-même voter PS.

Un peu d'indulgence pour les camarades qui ont appelé à voter Laguiller (pas de nom...)
En même temps on a pas de quoi pavoiser avec une participation à plus de 85%, on peut dire qu'on s'est bien ramassé aussi. Reste à attendre le % de blancs/nuls pour voir si on peut déclarer les EP grands gagnants de ces présidentielles 2007
Melestam
6ème classique unanimement reconnu.
Grand classique (ou très bavard)
Melestam
249 messages postés
   Posté le 22-04-2007 à 21:11:49   Voir le profil de Melestam (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Melestam   

Bon je corrige, elle appelle à voter Ségo, j'suis pas si triste que ça.


--------------------
"Le boukharinisme est ainsi en définitive une thèse niant la négation de la négation."
Membre désinscrit
   Posté le 22-04-2007 à 21:12:38   

Paria a écrit :

Résultats :
Buffet : 1,8%

encore encore vas-y bourricot
Melestam
6ème classique unanimement reconnu.
Grand classique (ou très bavard)
Melestam
249 messages postés
   Posté le 22-04-2007 à 21:16:12   Voir le profil de Melestam (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Melestam   

Voici la déclaration de Laguiller, je vous laisse vous déchainer dessus, moi je vais me coucher.

Déclaration d'Arlette Laguiller au soir du premier tour de l’élection présidentielle 2007

Tout d’abord, je remercie de leur confiance et de leur conscience celles et ceux qui m’ont apporté leurs suffrages et leur soutien.
Comme il était évident, ce sont Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal qui vont disputer le deuxième tour.
La crainte de voir Bayrou ou Le Pen dépasser Ségolène Royal n’était entretenue que pour favoriser, dès le premier tour, un vote abusivement présenté comme utile.
Pour revenir sur le passé, je ne regrette pas, loin de là car j’en suis fière, d’avoir été la seule à refuser en 2002 d’appeler à choisir entre deux hommes de droite et à refuser de voter pour Chirac, Chirac qui avait Sarkozy dans ses bagages. Et cela pour, paraît-il, faire barrage à Le Pen qui n’avait guère gagné de voix au premier tour et qui était présent au deuxième tour uniquement parce que Jospin, par sa politique, avait perdu deux millions et demi de ses électeurs.
Chirac aurait été largement élu avec les seules voix de la droite. Le Pen n’avait donc aucune chance d’être élu mais, maintenant, Sarkozy a bien des chances de l’être.
Aujourd’hui Le Pen est toujours là et il l’est encore plus au travers des idées de Sarkozy, qui valent bien celles de Le Pen.
En effet, ceux qui, trompés par l’appel du Parti socialiste et du Parti communiste qui voulaient ainsi éviter d’avoir à s’expliquer sur les raisons qui leur avaient fait perdre à eux deux quatre millions de voix, ont voté pour Chirac, ont dû subir Sarkozy pendant cinq ans et le retrouvent maintenant bien plus puissant que Le Pen ne l’était.
Alors, à ce deuxième tour d’aujourd’hui, il n’y a aucun vote utile pour les travailleurs.
Car Sarkozy, bien évidemment, et Ségolène Royal pas plus que lui, ne lèveront le petit doigt pour résoudre les problèmes majeurs des classes populaires que sont le chômage, la baisse continuelle du niveau de vie ou la dramatique crise du logement.
Cependant, je souhaite de tout cœur que Sarkozy soit battu, car son arrogance ne mérite que cela et son programme ne vise qu’à combler de cadeaux le patronat et, en particulier, le plus puissant. Les mesures qu’il a annoncées sont dans la continuation de ces cinq ans du pire gouvernement que nous ayons eu depuis longtemps, c’est-à-dire pressurer les pauvres pour donner plus et plus à ceux qui s’enrichissent aux dépens de la population.
Je voterai donc pour Ségolène Royal. Et j’appelle tous les électeurs à en faire autant. Mais si je fais ce choix c’est uniquement par solidarité avec tous ceux qui, dans les classes populaires, déclarent préférer « tout sauf Sarkozy ».
Je rejoins et je partage leur volonté de chasser Sarkozy, mais je leur dis pourtant que Ségolène Royal n’améliorera pas, pas plus que Sarkozy, le sort des classes populaires.
Aussi bien Ségolène Royal que Sarkozy sont dans le camp du capital, dans le camp des spéculateurs, des exploiteurs et des licencieurs et en sont de bons et loyaux serviteurs. L’un et l’autre ne feront que favoriser la grande bourgeoisie, comme ils l’ont tous deux fait dans les gouvernements auxquels ils ont participé soit actuellement, soit il y a cinq ans.
C’est leur appartenance commune au camp du grand patronat qui leur rendra impossible, à l’une comme à l’autre, de résoudre les problèmes essentiels de la population, c’est-à-dire avant tout, je le répète, le chômage massif, la crise dramatique du logement populaire et la baisse continuelle du pouvoir d’achat.
Les résultats de ce premier tour laissent supposer, si l’on fait le total des reports à gauche comparé aux reports à droite, que Ségolène Royal n’a que peu de chance de l’emporter au second.
Mais c’est elle qui a choisi un tel risque ! Choisi de faire une campagne neutre, plus tournée vers le patronat grand et moyen, que vers les classes populaires.
Des cadeaux précis pour le premier, uniquement des mots vagues pour les seconds.
Une campagne incapable de soulever l’enthousiasme de ceux qui sont écartés du progrès social, une campagne qui ne comptait que sur l’effet de repoussoir de Sarkozy et qui ne voulait pas déplaire au patronat.
Mais le désespoir ne suffit pas à susciter l’espoir.
Alors, si c’est sans réserve que j’appelle à voter pour Ségolène Royal, c’est absolument sans illusion sur ce qu’elle-même, et tous les anciens ministres, que sont les dirigeants du Parti Socialiste, feront s’ils parviennent au pouvoir.
Je suis absolument solidaire de toutes celles et de tous ceux qui veulent voter pour Ségolène Royal. Mais je leur dis qu’ils seront immanquablement et très rapidement déçus, comme ils l’ont été il y a cinq ans par le gouvernement Jospin.
Ségolène Royal si elle est élue, ne sera pas pire que Sarkozy, mais elle ne sera pas meilleure ! Elle ne prendra peut-être pas toutes les mesures en faveur des privilégiés que la droite prend en ce moment, mais sous son mandat, et avant même le terme des cinq ans, nous aurons bien des désillusions, comme nous en avons eu avec le précédent gouvernement socialiste.
A moins de lui imposer, exactement comme nous aurions à les imposer à Sarkozy, nos principales revendications par des mouvements sociaux suffisamment forts et solidaires.
J’ai dit tout cela dans ma campagne, mais beaucoup d’électeurs ont pensé qu’ils devaient faire, au premier tour, un vote qu’ils ont cru utile.
A ceux-là je dis qu’ils se sont trompés.
Leur vote du premier tour n’aura été ni un vote ni un choix utile. Quant au second tour, peut-être servira-t-il, je l’espère, à écarter Sarkozy, mais il ne servira pas à écarter une politique pro-patronale, que ce soit Sarkozy ou Royal qui l’applique.
Mais c’est donc pour m’associer aux souhaits qui sont sans doute ceux de la majorité du monde du travail, ce monde qui a toujours été et est encore mon seul camp, que je choisis de voter et d’appeler à voter pour Ségolène Royal.
Mais je suis convaincue que tous les travailleurs devront, quel que soit l’élu, se retrouver très rapidement, ensemble, sur le chemin des luttes.

Arlette Laguiller


--------------------
"Le boukharinisme est ainsi en définitive une thèse niant la négation de la négation."
Paria
Les masses font et peuvent tout !
Grand classique (ou très bavard)
Paria
562 messages postés
   Posté le 22-04-2007 à 21:17:14   Voir le profil de Paria (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Paria   

J'avoue qu'au dernier moment j'ai changer d'avis... Au départ pour l'absention. J'ai tout de même du me déplacer car mon frère ma fais un procucration. Et au dernier moment je me suis décidé à votre LO. Bien que je me rejoisse de la "mort" du P"C"F, je pense que le manque d'un parti ouvrier se fais de plus en plus sentir, essentiellement dans les quartiers populaires, où l'intégrisme religieux gagne du terrain, tout comme l'extrême droite qui peut à présent se présenter comme la seul alternative "anti-système", ou encore une économie sous terraine.

Bien que LO propage nombre d'illusion, il font à mon avis un travail relativement restectable auprès des ouvriers, et dans les quartiers populaires.

Je ne pense pas que mon vote soit le bon vote, je ne pense d'ailleurs pas qu'aujoud'hui -dans la position où est le mouvement ML(M)- il y avait une juste position entre absention, vote blanc, et vote LO.
Du moin c'est mon avis, malgrès le fait que je soit particulierement decu par position de LO pour le 2d tour.
Membre désinscrit
   Posté le 22-04-2007 à 21:26:51   

Melestam a écrit :

Voici la déclaration de Laguiller, je vous laisse vous déchainer dessus, moi je vais me coucher.

T'as bien raison parce que tu m'as pas l'air bien réveillé ce soir... à moins que t'aies trop arrosé le score de Buffet
Membre désinscrit
   Posté le 22-04-2007 à 21:35:15   

Paria a écrit :

J'avoue qu'au dernier moment j'ai changer d'avis... Au départ pour l'absention. J'ai tout de même du me déplacer car mon frère ma fais un procucration. Et au dernier moment je me suis décidé à votre LO. Bien que je me rejoisse de la "mort" du P"C"F, je pense que le manque d'un parti ouvrier se fais de plus en plus sentir, essentiellement dans les quartiers populaires, où l'intégrisme religieux gagne du terrain, tout comme l'extrême droite qui peut à présent se présenter comme la seul alternative "anti-système", ou encore une économie sous terraine.

Bien que LO propage nombre d'illusion, il font à mon avis un travail relativement restectable auprès des ouvriers, et dans les quartiers populaires.

Je ne pense pas que mon vote soit le bon vote, je ne pense d'ailleurs pas qu'aujoud'hui -dans la position où est le mouvement ML(M)- il y avait une juste position entre absention, vote blanc, et vote LO.
Du moin c'est mon avis, malgrès le fait que je soit particulierement decu par position de LO pour le 2d tour.

C'est balo
On va rejoindre le débat sur l'activité dans les entreprises et notamment dans certaines luttes. LO me paraît peut-être plus utile en tant qu'orga syndicale.
Dans les "quartiers populaires" je les ai jamais vus, que ce soit à Saint-Etienne, à Montreuil, ou a Nice...?
Quoi qu'il en soit c'est bien d'avoir l'honnêteté de nous communiquer ton vote En toute sincérité, est-ce-que tu as été influencé par la position de VP, ou bien par la propagande médiatique (ou de tes proches) sur le principe de l'"acte citoyen"?
Membre désinscrit
   Posté le 22-04-2007 à 21:40:21   

Déclaration d’Olivier Besancenot

Près d’1,6 million d’électeurs et d’électrices se sont rassemblés autour de ma candidature. C’est 600 000 de plus par rapport à 2002. Malgré la pression du « vote utile » qui dans les dernières semaines a servi de seul programme à la campagne de Ségolène Royal, plus de 4,5% d’électeurs ont porté leurs suffrages sur mon nom. C’est un encouragement précieux pour les luttes de demain. Merci à celles et ceux qui viennent de voter pour moi. Nous avons réussi ensemble dans cette campagne, au-delà de notre score,à répondre aux attentes sociales de la population. Pour le droit à l’emploi, l’augmentation du pouvoir d’achat ou encore le droit au logement...Le SMIC à 1500 euros net, l’augmentation de tous les revenus de 300 euros nets, la réquisition des logements vides, l’interdiction des licenciements et la lutte contre les discriminations ; autant de questions désormais installés dans la société et dans le monde du travail ; autant de mobilisations à venir pour faire entendre notre voie et notre force.

Nicolas Sarkozy est donc en tête et qualifié au second tour face à Ségolène Royal. La droite vient depuis cinq ans de mener une politique de démolition systématique de nos conquêtes sociales, et Sarkozy veut appliquer désormais à la société française le traitement de choc du MEDEF. C’est à dire plus d’inégalités, plus d’injustices et moins de libertés. Le Pen est exclu de la compétition et c’est une excellente nouvelle. Mais Sarkozy a mené une campagne extrêmement réactionnaire. Chassant sur les terres du FN, cet homme et son programme sont un danger majeur immédiat.

Personne n’est propriétaire de ses voix et chacun, chacune est évidemment libre de son vote le 6 mai. Mais depuis cinq ans la LCR combat la politique de Chirac et de ses premiers ministres dans la rue comme dans les urnes. C’est en ce sens que je vous appelle le 1 mai à manifester dans toutes les villes de France pour les mesures d’urgence sociales que j’ai défendues dans cette campagne et contre le projet antisocial de Sarkozy. Contre cette droite arrogante, le deuxième tour prend nécessairement l’allure d’un referendum anti-Sarkozy pour tous ceux et celles qui entendent résister à sa politique. Le 6 mai nous serons du côté de ceux et celles qui veulent empêcher Nicolas Sarkozy d’accéder à la présidence de la république. Il ne s’agit pas de soutenir Ségolène Royal mais de voter contre Nicolas Sarkozy.

Face à cette droite dure, le parti socialiste et sa candidate ne sont pas en effet à la hauteur. J’ai proposé tout au long de cette campagne une redistribution des richesses. Je constate que ce n’est pas le projet du PS qui se situe sur le même terrain que la droite en acceptant le libéralisme et en salunat les profits des grandes entreprises. Même sur le terrain du patriotisme et du nationalisme, le PS cherche à rivaliser avec la droite. sur le terrain du patriotisme et du nationalisme. C’est pourquoi la LCR ne se situe pas en soutien à Ségolène Royal.

J’appelle celles et ceux qui se sont reconnus dans nos propositions à se regrouper pour qu’ensemble nous puissions créer une force susceptible de les défendre dans les mobilisations sociales. Quelle que soit la présidence qui sortira des urnes le 6 mai, il faudra continuer à s’opposer aux politiques libérales et la LCR continuera à oeuvrer pour l’unité la plus large possible dans les luttes à venir. Et ce, si Sarkozy devait malheureusement l’emporter le 6 mai, mais également si Ségolène Royal était élue afin qu’elle connaisse une opposition à sa gauche et pas seulement à sa droite.

Nous avons besoin d’une nouvelle force anticapitaliste. Pour être utile comme nous l’avons été ces cinq dernières années dans les luttes et les résistances en s’appuyant sur la nouvelle génération politique qui émerge après les mobilisations contre le CPE, dans les banlieues et dans les entreprises,. La LCR vous propose de construire ensemble cette force capable de combattre le capitalisme et d’offrir l’espoir qu’un autre monde est possible.

sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 22-04-2007 à 21:48:29   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

J'ai beaucoup de respect pour toi Paria, tu le sais. Mais les conneries sur mon quartier et sur tout les quartiers HLM de france, j'en ai assez entendu ces derniers mois.
Quand LO dresse une tante dans un quartier, ils font chou blanc.
"Le FN dans les quartiers", ca me gave aussi comme argument

Tu comprends aujourd'hui combien le vote trotskyste du "camp des travailleurs" est illusoir et tu nous sort:
"je ne pense d'ailleurs pas qu'aujoud'hui -dans la position où est le mouvement ML(M)- il y avait une juste position entre absention, vote blanc, et vote LO."

Bien sur qu'il y a une position. S'abstenir de crédibiliser par sa voix et surtout l'exemple que l'on peut donner en tant que militant, tout le systéme de la démocratie bourgoise.
Qui peut se satisfaire ?
LA BOURGEOISIE !!!
Avec un taux de participation comme celui-ci, on va nous en servir du "la démocratie a parlé" ... Qu'est-ce qu'il en est de notre boulot de dénonciation du parlementarisme bourgeois ?
Ce sont les grandes formations bourgoises qui font le plein !
SI encore LO avait fait un score ... quoique de toute façon réformiste dans le programme ...
Mais on voit bien que c'est bel et bien le systéme de représentation de
la démocratie bourgeoise qui se re-crédibilise ...

En attendant, pour l'ouvrier, ca change rien !
Sauf que demain quand ira se plaindre l'ouvrier-ère landa à son patron de ceci ou cela, ce dernier pourra lui répondre avec arrogance que la démocratie c'est dans l'isoloir, pas à l'atelier ni au chantier !!!

Demain c'est 5h avec un ancien petit patron comme "chef", va falloir ramer pour expliquer que pour nous les ouvriers ca change rien, que le tout sauf sarkosy c'est des conneries, alors je vous laisse et vous souhaite bon quinquénat avec la bourg' ou le petit exité ...
Paria
Les masses font et peuvent tout !
Grand classique (ou très bavard)
Paria
562 messages postés
   Posté le 22-04-2007 à 21:48:30   Voir le profil de Paria (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Paria   

Sur Bordeaux où ils sont au moin aussi nombreux que la Ligue ils font pas mal de boulot, à plusieurs niveau. Après je ne sais pas ce que ça donne au niveau national.

Non je ne pense pas avoir était influencé par quiconque. Hier encore lorsque je discutais avec Melestam je crtiquais la position de VP. Mais aps tant sur leur appel au vote qui est, je trouve, secondaire, que sur leur exemples de programme, réformiste (voir Déclaration dans l'édito de Partisan de mars, et dans leur tract pour les présidentielles).
Je pense que s'il je n'avais pas eu à voter pour mon frère je me serai abstenu, j'ai vraiment décidé ça en chemin.

Mais c'est aussi peut-être par manque d'expérience, ou par dépit face à la situation actuelle...

Message édité le 22-04-2007 à 21:52:14 par Paria
PcMaN
Grand classique (ou très bavard)
72 messages postés
   Posté le 22-04-2007 à 21:56:47   Voir le profil de PcMaN (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à PcMaN   

Je ne sais pas si le FML m'a influencé. Toujours est-il que l'écoeurement est à son comble quand les partisans du NON au reférundum déclarent leur soutient à Royal, laquelle vient de déclarer qu'elle resoumettra ce TCE "modifié" aux français.

Où est passé la gôche du NON ?
Membre désinscrit
   Posté le 22-04-2007 à 22:10:09   

PcMaN a écrit :

Je ne sais pas si le FML m'a influencé. Toujours est-il que l'écoeurement est à son comble quand les partisans du NON au reférundum déclarent leur soutient à Royal, laquelle vient de déclarer qu'elle resoumettra ce TCE "modifié" aux français.

Où est passé la gôche du NON ?

Gôche du NON (et assimilé)
Sans parler du CPE qui revient sous le nom de CPC Contrat Première Chance...
Membre désinscrit
   Posté le 22-04-2007 à 22:12:08   

Comme l'a dit Royal, c'est la seule candidate qui réunit la gauche du NON et la gauche du OUI... et la droite du OUI également... ainsi que la droite du NON...!
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5Page précédentePage suivante
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  Présidentielles 2007Nouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum