Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Afrique en marche 

 plans bellicistes américains au Soudan

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10814 messages postés
   Posté le 07-07-2018 à 00:57:05   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

https://fr.sputniknews.com/internatonal/201711251034026370-soudan-usa-bechir/

--------------------
Grecfrites
Jeune Communiste
235 messages postés
   Posté le 09-01-2019 à 13:42:38   Voir le profil de Grecfrites (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Grecfrites   

On a une diabolisation - sans doute justifiée - du gouvernement d'Omar el-Béchir par la presse bourgeoise et les gouvernements occidentaux, liée à des accusations de financements de terroristes puis poursuivis maintenant par des accusations liée à une hausse des prix.
Ce que ces mêmes relais d'informations oublient souvent de dire, c'est que le Soudan a subi des sanctions économiques par l'ONU, une partition sécessionniste appuyée par les US, de la zone dans laquelle étaient situées les 3/4 des ressources pétrolières du Soudan.
L'année dernière est tombé Robert Mugabe, cette année est menacée el-Béchir, l'impérialisme états-uniens ne se résout pas à abandonner l'Afrique.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
18371 messages postés
   Posté le 09-01-2019 à 23:32:12   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La situation géographique du Soudan serait propice à l'installation d'une position centrale en Afrique, en s'appuyant sur les conflits sociaux, suivant le modèle des printemps arabes.

Xinhua rapporte le rétablissement du calme à Khartoum, mais les incidents relatés feraient pâlir nos trois pieds nickelés, Castaner le premier

http://french.xinhuanet.com/afrique/2019-01/08/c_137726903.htm :

KHARTOUM, 7 janvier (Xinhua) -- Le ministre soudanais de l'Intérieur, Ahmed Bilal Osman, a réitéré lundi que le calme a été rétabli dans toutes les régions du Soudan.
Dans une déclaration adressée au parlement soudanais, le ministre répondait à une demande d'enquête d'un député concernant les récentes manifestations dans le pays.
"Depuis le début des événements, 381 incidents se sont produits et 816 personnes ont été arrêtées. On a également dénombré 28 cas de vols et 65 cas de pillage et de possession d'armes" , a-t-il poursuivi.
M. Osman a ajouté que "118 sièges du gouvernement et de ses partisans, dont 18 appartenant à la police, ont été incendiés" .
Au total, 194 véhicules, dont 15 appartenant à des organisations, ont été incendiés, a-t-il indiqué.
Le ministre a expliqué que les manifestations ont commencé pacifiquement, mais ont viré ensuite aux actes de sabotage et de pillage.
Depuis le 19 décembre 2018, de diverses régions soudanaises, dont Khartoum, ont été le théâtre des manifestations populaires liées à la dégradation des conditions économiques et à la hausse du prix des denrées de base.
Selon le gouvernement, 19 personnes auraient été tuées pendant les manifestations.


Par ailleurs la Chine se fournit en pétrole au Soudan et soutient les processus de paix dans le pays, quels que soient les gouvernements en place. On voit immédiatement les conséquences d'une partition du Soudan dans les rapports Chine / USA.

Pour info :

http://www.agenceecofin.com/social/0701-63021-soudan-du-sud-la-chine-debloque-7-millions-pour-lutter-contre-linsecurite-alimentaire

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10814 messages postés
   Posté le 10-01-2019 à 20:23:15   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

au meme moment,le casque colonial de l Occident est déployé par Jran Yves le Drian au Congo Kinshasa,et un satellite de la France,à savoir le Maroc,est intervenu au Gabon pour briser les espoirs d un peuple contre la Francafrique.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
18371 messages postés
   Posté le 12-04-2019 à 20:16:03   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

LE PARTI COMMUNISTE SOUDANAIS CONDAMNE LE PUTSCH MILITAIRE


http://solidarite-internationale-pcf.fr/2019/04/le-parti-communiste-soudanais-condamne-le-putsch-militaire.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail
Solidarité Internationale PCF 12 AVR. 2019



Brève, source page Facebook du PCS et Redglobe.de, traduction MlN pour « Solidarité internationale PCF – vivelepcf ». 11 avril 2019

Le Parti communiste soudanais a condamné, jeudi 11 avril 2019, le coup d’Etat perpétré par l’état-major de l’armée. Le Parti, qui est l’une des forces dirigeantes du mouvement de protestation depuis des mois, a appelé à poursuivre les manifestations jusqu’à la satisfaction des revendications populaires. Il s’est élevé contre les consignes de la nouvelle junte militaire qui a établi l’état d’urgence et le couvre-feu de nuit.
Le ministre de la défense, Aouad Mohamed Ahmed Ibn Aouf, a pris la parole, ce 11 avril, pour annoncer qu’un conseil militaire a pris le contrôle du pays. Le président Omar Al-Bachir a été placé en détention.
Le bureau politique du Parti communiste soudanais a déclaré [Facebook] que « cette déclaration correspond à un putsch militaire ». « Nous nous opposons aux putschs militaires et nous incitons les auteurs de ce coup d’Etat à transférer le pouvoir aux forces de la liberté et du changement. Nous appelons le peuple à poursuivre les manifestations dans toutes les villes du Soudan jusqu’à la satisfaction de ses revendications » .

De son côté, le syndicat « Sudanese Professional Association » exige que le pouvoir soit remis à un gouvernement de transition civil. Les médias confirment le large rejet populaire du « Conseil militaire » constitué majoritairement de membres du Parti national du Congrès au pouvoir.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
18371 messages postés
   Posté le 12-04-2019 à 20:20:48   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

sur le site mai 68 :
Soudan - 11 avril 2019 - Une "révolution" menée par l’Occident
jeudi 11 avril 2019, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 11 avril 2019).

« Un peu plus tôt, plusieurs sources gouvernementales à Khartoum avaient déclaré que Béchir avait été contraint à la démission et que des consultations étaient en cours pour former un Conseil de transition. »

Note de do :

"Conseil de transition", comme en Libye, où un CNT (Conseil National de Transition) avait été monté de toutes pièces par l’occident pour démettre Kadhafi.

Il y a d’autres raisons de penser que cette "révolution" a été fomentée par l’Occident.

Au début, Omar el-Béchir, islamiste, était dans le camp de la France, puisque celle-ci le soutenait militairement contre une guérilla indépendantiste au sud, menée par des animistes et des chrétiens. C’est marrant de constater que la France soutenait un islamiste contre des chrétiens. Mais c’était une histoire de pétrole. Car il y avait du pétrole au sud du soudan.

Carlos avait été livré par Omar el-béchir à la France alors qu’il se faisait opérer pour perdre de la graisse (liposuccion). Carlos, qui est pro-palestinien, pensait que Béchir ne le livrerait jamais à la France puisque celui-ci était islamiste. Mais voilà, celui qui commande, c’est celui qui finance. Or la France finançait Béchir.

Ce qui est notable, d’ailleurs, c’est qu’à la même époque le soudan finançait le GIA algérien, qui était un groupe terroriste extrêmement dangereux. Ce qui fait qu’en réalité c’était la France qui commanditait le GIA en sous-main.

Puis Béchir changea de camp. Il devint chinois. Ce fut alors le drame. L’occident finança au Darfour une longue guerre contre Béchir qui fit des centaines de miliers de victimes. Puis, comme il n’était pas question que les Chinois s’approprient le pétrole du sud-Soudan, l’Occident finança la guérilla indépendantiste dont j’ai déjà rappelé qu’elle était animiste et chrétienne. Si bien que le Sud-Soudan obtint son indépendance.

Béchir avait donc perdu la manne du pétrole du Sud-Soudan. Il a eu de plus en plus de mal à nourrir sa population qui finit par se révolter. Et c’est cette révolte que l’occident manipule à fond pour s’accaparer le Soudan tout entier.


___________________



Soudan : l’armée impose un mois de couvre-feu nocturne après la destitution de Bachir

https://assawra.blogspot.com/2019/04/soudan-raid-de-larmee-dans-les-locaux.html

11 avril 2019

Assawra



L’armée soudanaise a imposé jeudi 11 avril 2019 un mois de couvre-feu nocturne dans l’ensemble du pays, quelques heures après avoir renversé le président Omar el-Bachir.

"J’annonce un couvre-feu pour un mois, de 22H00 (20H00 GMT) à 04H00 (02H00 GMT)", a déclaré le ministre de la Défense Awad Ahmed Benawf, alors qu’une immense foule de Soudanais était rassemblée dans le centre de la capitale soudanaise.

Le Caire "confiant dans la capacité du peuple et de son armée" à gérer l’après-Béchir

L’Egypte a exprimé sa "confiance dans la capacité du peuple frère soudanais et de son armée nationale loyale" à gérer l’après-Omar el-Béchir, le président renversé jeudi par l’armée après une contestation populaire inédite.

Le Caire a également exprimé son "soutien total aux choix du peuple soudanais", appelant "la communauté internationale à (les) soutenir (…) dans cette phase historique cruciale", a indiqué un communiqué du ministère égyptien des Affaires étrangères.

L’Alliance pour la liberté et le changement rejette le "coup d’État militaire"

L’Alliance pour la liberté et le changement a rejeté jeudi le coup d’Etat de l’armée qui a destitué le président Omar el-Béchir, remplacé par un "conseil militaire de transition", et promis de poursuivre les manifestations.

"Le régime a mené un coup d’État militaire en présentant encore les mêmes visages (…) contre lesquels notre peuple s’est élevé" , a indiqué dans un communiqué l’Alliance pour la liberté et le changement. "Nous appelons notre peuple à continuer son sit-in devant le quartier général de l’armée (à Khartoum) et à travers le pays" , a-t-elle ajouté.

Béchir destitué par l’armée

Le président Omar el-Bachir, qui dirigeait le Soudan d’une main de fer depuis 30 ans, a été renversé jeudi par un coup d’Etat de l’armée après un soulèvement populaire, et remplacé par un "conseil militaire de transition" pour deux ans.
"J’annonce, en tant que ministre de la Défense, la chute du régime et le placement en détention dans un lieu sûr de son chef" (Omar el-Bachir, ndlr), a déclaré dans une annonce à la télévision d’Etat Awad Ahmed Benawf, après une attente de plusieurs heures.

Libération de tous les prisonniers politiques, selon le média d’Etat

Le puissant service de renseignement au Soudan (NISS) a annoncé jeudi la libération de tous les prisonniers politiques du pays, selon l’agence officielle Suna.
Cette annonce intervient alors qu’une immense foule réclamant le départ du président Omar el-Béchir, au pouvoir depuis trois décennies, est réunie à Khartoum, dans l’attente d’une annonce "importante" de l’armée.

Une foule immense dans le centre de Khartoum avant l’annonce "importante" de l’armée

Une foule immense a envahi jeudi le centre de la capitale soudanaise Khartoum, où l’armée a promis à l’aube une annonce "importante" après des mois de manifestations réclamant le départ du président Omar el-Béchir, selon un photographe de l’AFP.

Les habitants descendus dans la rue se prennent dans les bras, brandissent des drapeaux soudanais et échangent des friandises, d’après la même source.

L’Alliance pour la liberté et le changement appelle à ne pas attaquer les biens publics

l’Alliance pour la liberté et le changement au Soudan a appelé jeudi à Khartoum la foule de manifestants, convaincue d’avoir obtenu le départ du président Omar el-Béchir, à ne pas s’attaquer aux biens publics et privés.

"Nous appelons notre peuple à se contrôler et à ne pas attaquer quiconque ou les biens gouvernementaux et privés" , a déclaré dans un communiqué l’Alliance pour la liberté et le changement. "Quiconque fera ça sera puni par la loi. Notre révolution est pacifique, pacifique, pacifique" , a-t-elle ajouté.

Raid de l’armée dans les locaux d’un groupe lié au parti de Béchir, rapportent des témoins

Des soldats soudanais ont mené jeudi un raid à Khartoum dans les locaux d’un groupe lié au Parti du Congrès National (NCP) du président Omar el-Béchir, contesté par la rue depuis des mois, ont rapporté des témoins. Le groupe visé s’appelle le Mouvement islamique, la branche idéologique du NCP, ont indiqué les témoins à l’AFP.

Le président soudanais Omar el-Béchir en résidence surveillée, selon la chaîne al-Hadath

Le président soudanais Omar el-Béchir a été placé jeudi en résidence surveillée, tout comme plusieurs chefs des Frères musulmans, a rapporté la chaîne de télévision al-Hadath.

Cette chaîne basée à Dubaï a précisé que l’information lui venait d’al-Sadeeq Sadiq al-Mahdi, fils du dirigeant de l’opposition soudanaise Sadiq al-Mahdi.

Un peu plus tôt, plusieurs sources gouvernementales à Khartoum avaient déclaré que Béchir avait été contraint à la démission et que des consultations étaient en cours pour former un Conseil de transition.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
18371 messages postés
   Posté le 12-04-2019 à 20:32:54   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le ministre soudanais de la Défense prête serment à la tête du conseil de transition

http://french.xinhuanet.com/afrique/2019-04/12/c_137969786.htm

KHARTOUM, 11 avril (Xinhua) -- Le ministre soudanais de la Défense, Awad Mohamed Ahmed Ibn Auf, a été investi jeudi à la tête du conseil de transition du Soudan, a rapporté la télévision officielle soudanaise.
"Awad Mohamed Ahmed Ibn Auf a prêté serment sur la Constitution en tant que président du Conseil militaire de transition, et Kamal Abdul-Marouf Al-Mahi a prêté serment en tant qu'adjoint" , a indiqué la presse.
Un peu plus tôt jeudi, M. Ibn Auf a annoncé la destitution du président soudanais Omar el-Béchir et de son gouvernement.
Il a en outre décrété l'état d'urgence pour une durée de trois mois, et un couvre-feu d'une durée d'un mois.
Le ministre de la Défense a indiqué qu'un conseil militaire serait créé pour diriger le pays pendant une période de transition de deux ans.
Il a également annoncé la suspension de la Constitution provisoire de la République du Soudan, ainsi que la fermeture de l'espace aérien soudanais pendant 24 heures et la fermeture de tous les postes frontière du pays jusqu'à nouvel ordre.
Depuis le 19 décembre dernier, le Soudan est le théâtre de manifestations populaires contre la détérioration de la situation économique et la hausse des prix des produits de première nécessité.



La Chine maintiendra ses relations avec le Soudan

http://french.xinhuanet.com/afrique/2019-04/12/c_137972245.htm

BEIJING, 12 avril (Xinhua) -- Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Lu Kang a déclaré vendredi lors d'un point de presse que la Chine continuerait de maintenir et de développer ses relations de coopération amicales avec le Soudan, peu importe l'évolution de la situation dans ce pays.
Le ministre soudanais de la Défense, Awad Mohamed Ahmed Ibn Auf, a annoncé jeudi la destitution du président Omar el-Béchir et de son gouvernement, déclaré l'état d'urgence pour trois mois et prêté serment en tant que chef du Conseil militaire de transition, qui gouvernera selon lui l'Etat pendant une période de transition de deux ans.
"La Chine adhère depuis toujours au principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays et pense que le Soudan est capable de traiter ses affaires intérieures et de sauvegarder la paix et la stabilité nationales" , a indiqué M. Lu.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
18371 messages postés
   Posté le 12-04-2019 à 20:36:09   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Russie appelle au dialogue au Soudan


Source: Xinhua Publié le 2019/4/12 11:42:28
http://www.globaltimes.cn/content/1145674.shtml

La Russie a appelé toutes les forces politiques soudanaises à rétablir l'ordre dans le pays après le renversement du président soudanais Omar al-Bashir par un coup d'Etat militaire, a déclaré jeudi le porte-parole du Kremlin, Dmitry Peskov.
"Nous surveillons la situation de près et nous espérons qu'il n'y aura pas d'escalade de la situation qui pourrait conduire à des sacrifices humains" , a déclaré Peskov à la presse.
Il a dit que les développements au Soudan étaient exclusivement une affaire interne des Soudanais. Mais le Kremlin espère que la Russie et le Soudan maintiendront leurs relations dans tous les résultats, a-t-il ajouté.
Le ministère russe des Affaires étrangères a demandé un dialogue sur la situation au Soudan.
"Moscou s'attend à ce que toutes les forces politiques soudanaises et toutes les structures qui exercent le pouvoir agissent avec la plus grande responsabilité afin de stabiliser la situation le plus tôt possible et d'empêcher sa détérioration" , a déclaré la porte-parole Maria Zakharova lors d'un point de presse.
Plus tôt jeudi, les médias internationaux ont rapporté qu'un coup militaire avait eu lieu au Soudan. L’armée a arrêté Bashir, 75 ans, qui a dirigé le pays pendant trois décennies, ainsi que des membres de son gouvernement.
L'armée soudanaise a déclaré l'état d'urgence et le couvre-feu national.
Le ministre soudanais de la Défense, Ahmed Awad Ibn Auf, a déclaré à la télévision soudanaise qu'un conseil militaire est en train d'être formé pour diriger le pays pendant une période de transition de deux ans.
Depuis décembre dernier, le Soudan est le théâtre de manifestations populaires contre la dégradation de la conjoncture économique et les hausses de prix des produits de première nécessité.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
18371 messages postés
   Posté le 12-04-2019 à 22:39:41   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Des manifestants soudanais rejettent les procédures de l'armée et décident de continuer le sit-in

Source: Xinhua Publié le: 2019/4/12 10:08:47
http://www.globaltimes.cn/content/1145659.shtml

Certains manifestants soudanais ont exprimé leur désaccord sur les mesures annoncées jeudi par l'armée soudanaise et ont décidé de poursuivre le sit-in ouvert devant le quartier général de l'armée.
L'Association des professionnels soudanais, une organisation de l'opposition, a rejeté la déclaration du ministre soudanais de la Défense, Awad Mohamed Ahmed Ibn Auf.
L'association a souligné dans une déclaration son adhésion à la poursuite du sit-in jusqu'à la passation du pouvoir à une autorité civile.
La Freedom and Change Alliance, également un groupe d'opposition, a rejeté la déclaration de l'armée, exhortant ses partisans à poursuivre le sit-in.
De même, le Parti du Congrès soudanais, de l'opposition, a rejeté la déclaration de l'armée.
"Nos revendications indiquent clairement que le régime tout entier et ses personnalités doivent céder le pouvoir à un gouvernement civil" , a déclaré Omer Yousif Al-Digair, dirigeant du Parti du Congrès soudanais, dans un communiqué.

Plus tôt jeudi, le ministre soudanais de la Défense, Ibn Auf, a annoncé l'éviction du président soudanais Omar al-Bashir et de son gouvernement.
Ibn Auf a fait cette annonce dans une déclaration attendue depuis longtemps diffusée en direct sur la télévision officielle soudanaise.
Il a ajouté qu'un conseil militaire serait formé pour diriger le pays pendant une période de transition de deux ans.
Il a également annoncé la suspension de la constitution provisoire de la République du Soudan.
Le ministre soudanais de la Défense a en outre déclaré l'état d'urgence pendant trois mois et le couvre-feu pendant un mois.
Il a annoncé la fermeture de l'espace aérien soudanais pendant 24 heures ainsi que des passages frontaliers partout au Soudan jusqu'à nouvel ordre.
Les procédures comprenaient également la dissolution de la présidence et du conseil national des ministres, à condition que les sous-secrétaires des ministères dirigent les travaux.
En outre, les gouvernements des États et les conseils législatifs ont également été dissous, les gouverneurs des États et les comités de sécurité étant chargés de gérer ces institutions.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
18371 messages postés
   Posté le 13-04-2019 à 15:52:27   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Soudan : le chef du Conseil militaire de transition annonce sa démission, les manifestants crient "victoire"

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2652 messages postés
   Posté le 23-11-2019 à 06:28:55   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Tu n'as pas à nous donner des ordres sur ce site ! Tu te crois où ?

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10814 messages postés
   Posté le 03-01-2020 à 21:35:19   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Ce que je disais à l époque etait vrai,le Gia était armé par l Arabie Saoudite,qui est le plus fidèle allié arabe des Etats Unis aux côtés de la Jordanie et le Maroc,n est ce pas?


Edité le 03-01-2020 à 21:37:53 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10814 messages postés
   Posté le 03-01-2020 à 21:42:51   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

En tous les cas,ces combattants de l Apocalypse ne recevaient pas que des armes iraniennes,n en déplaise aux néo conservateurs-et ce n' est sûrement pas sur ce forum que je risque de tomber sur ce genre d énergumène...-


Edité le 04-01-2020 à 10:48:39 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10814 messages postés
   Posté le 27-12-2020 à 09:40:46   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Le topic n est plus d actualite,les Etats Unis s étant rapprochés du Soudan.


Edité le 01-01-2021 à 10:18:30 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10814 messages postés
   Posté le 27-12-2020 à 09:41:48   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Il faut clore ce débat.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
18371 messages postés
   Posté le 20-04-2023 à 23:47:09   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L’Afrique, preuve éclatante de la faillite du monde unipolaire dirigé par les États-Unis

ADMIN531920 AVRIL 2023TEXTES FONDAMENTAUX
0
https://vz.ru/opinions/2023/4/18/1207948.html
https://histoireetsociete.com/2023/04/20/lafrique-preuve-eclatante-de-la-faillite-du-monde-unipolaire-dirige-par-les-etats-unis/
Par Igor Karaulov, poète, essayiste, 18 avril 2023


Ces derniers jours, une note africaine a fait irruption de manière inattendue dans notre flux habituel de nouvelles (Russie-Ukraine-NATO-Chine-Moyen-Orient). Un conflit armé a éclaté au Soudan, dont certains pensent qu’il risque de dégénérer en une longue guerre civile. Pour nous, la principale caractéristique de ce conflit est qu’il est très difficile d’en comprendre le sens. D’un côté, il y a l’armée régulière, de l’autre, une sorte de Force de réaction rapide (FRR), qui s’avère être une milice tribale précédemment utilisée par le gouvernement pour lutter contre les rebelles opérant dans diverses régions du Soudan, principalement dans la région occidentale du Darfour. La FRR est assez importante (100 000 hommes), très mobile mais plus légèrement armée. Et c’est là que la clarté s’arrête.
Qui se bat pour quoi ? Quelles sont les forces extérieures qui se cachent derrière ces deux groupes ? Avec qui devrions-nous sympathiser dans ce conflit du point de vue des intérêts russes dans la région ? Jusqu’à présent, aucun expert qui s’est exprimé sur le sujet n’a fourni de réponse claire. L’Afrique semble trop éloignée de nous pour que nous puissions comprendre immédiatement ses problèmes. C’est probablement de la même manière que, quelque part sur l’île de Bali, on ne comprend pas pourquoi les Russes et les Ukrainiens se disputent. L’Afrique est en effet très éloignée, mais nous sommes tous des citoyens d’une humanité commune, et nous devons donc essayer d’imaginer ce que signifie la flambée de violence au Soudan dans le contexte panafricain et dans le contexte mondial.
Les affrontements humains, en particulier dans les régions sous-développées où les hommes sont plus dépendants des forces de la nature, sont souvent le reflet de conflits naturels. Dans le cas de la région à laquelle appartient le Soudan, il s’agit du conflit entre le désert inhabitable et la savane plus fertile. Les principaux événements se déroulent dans la bande de terre intermédiaire qui s’étend d’ouest en est et qui s’appelle le Sahel. On estime qu’il abrite 300 millions de personnes. Le Sahel est une zone qui subit réellement, et non pas dans l’imagination des militants verts, les effets du changement climatique, changements qui ont commencé à être enregistrés avant que le discours sur le réchauffement de la planète ne devienne à la mode. Le constat est simple : le désert avance.
Les conditions agricoles changent, des famines apparaissent ici et là, et les populations ont tendance à migrer des zones les moins favorables vers les zones les plus favorables. Les phénomènes naturels déclenchent des inimitiés entre les peuples et les groupes sociaux. Dans le cas du Soudan, du Tchad et du Mali, il s’agit des contradictions entre les nomades sémites du nord (Arabes et Berbères, y compris les Touaregs) et la population noire sédentaire du sud. Les nordistes professent l’islam, les sudistes sont aussi bien musulmans que chrétiens. Cet antagonisme a déjà coûté au Soudan une grande partie de son territoire : il y a 12 ans, sous la pression occidentale, le Sud-Soudan a été séparé de ce pays et a obtenu son indépendance ; Dieu merci, il n’y a pas eu de bombardements humanitaires à Khartoum, mais lorsqu’on se souvient du précédent du Kosovo, où le principe de l’intégrité territoriale d’un pays a été violé, il ne faut pas oublier le précédent soudanais.
Dans le même temps, la séparation du Sud riche en pétrole et du Nord riche en or n’a apporté la prospérité à aucun des deux pays (tous deux stagnent au bas de l’échelle du PIB par habitant) et n’a pas empêché le séparatisme armé au sein de la République du Soudan, aujourd’hui amputée. Il en résulte une population pauvre, un gouvernement aux abois avec des coups d’État militaires occasionnels, des groupes armés qui contestent ici et là le pouvoir du centre, et un commerce criminel florissant tel que la contrebande d’armes. Ce dernier point rapproche les continents d’une certaine manière ; par exemple, un avion ukrainien a été endommagé au cours des combats sur un aérodrome soudanais et il ne devait pas transporter du lard et des “galuchki”.

Le Soudan n’est pas le seul à vivre dans ces conditions. Il en va de même au Tchad, où le conflit entre le Nord et le Sud a déjà conduit à une intervention libyenne, et au Mali, où, contrairement à la situation soudanaise, les séparatistes sont des Touaregs nomades qui ont créé un État islamique*, l’Azawad, que personne n’a encore reconnu. Il y a suffisamment d’agitation en dehors du Sahel. Tout le monde s’est depuis longtemps habitué au fait que la Somalie en tant qu’État unique n’existe pas. La Libye a été détruite par l’OTAN et son intégrité n’a pas encore été rétablie. La guerre dans la région du Tigré, en Éthiopie, dans laquelle l’Érythrée était également impliquée, a récemment pris fin. Les affrontements entre chrétiens et musulmans se poursuivent au Nigeria et en République centrafricaine.
En d’autres termes, l’Afrique est aujourd’hui non seulement un continent de près de 1,5 milliard d’habitants qui continue à croître rapidement, mais aussi la principale zone de guerre de notre planète. Ainsi, s’il venait à l’esprit de quiconque aujourd’hui, comme au bon vieux temps, de se battre pour la “paix dans le monde”, ce serait aux deux tiers pour la paix en Afrique. Et lorsque nous parlons de la faillite du monde unipolaire dirigé par les États-Unis, c’est en Afrique que nous trouvons la preuve la plus évidente de cette faillite. La Pax Americana n’a pu vaincre ni la guerre, ni la famine, ni la maladie en Afrique. Aujourd’hui encore, lorsque la Russie, à son propre désavantage, prolonge sans cesse l'”accord sur les céréales” pour que les céréales ukrainiennes soient acheminées vers l’Afrique, c’est l’Europe bien nourrie qui prend les céréales pour elle. Et lorsque la Russie accepte de faire don de ses engrais à l’Afrique, les pays de l’OTAN cherchent à l’en empêcher.
Nous attendons beaucoup du nouveau modèle mondial multipolaire. Nous aimerions avant tout résoudre nos propres problèmes, achever avec succès la SVO et nous protéger de l’Occident. Avec la réconciliation entre l’Iran et l’Arabie saoudite, le Moyen-Orient sera probablement plus calme, et la guerre au Yémen, par exemple, prendra fin. Il serait bon que les tensions inutiles entre l’Inde, le Pakistan et la Chine soient résolues. Mais le test le plus important du nouveau système d’ordre mondial sera sa capacité à mettre de l’ordre en Afrique et à la mettre sur la voie du développement civilisé. Ce n’est pas pour rien que les sanctions anti-russes ne sont pas soutenues sur ce continent. De nombreux pays africains ont depuis longtemps ouvert leurs portes aux entreprises chinoises et, dans les régions particulièrement troublées, les services de la société privée russe Wagner sont très demandés. Enfin, les BRICS, auxquels pourraient se joindre, outre l’Afrique du Sud, des pays comme l’Égypte et le Nigeria, pourraient également jouer un rôle positif.
Mais les objectifs des États-Unis aujourd’hui sont très probablement à l’opposé. L’hégémon sortant serait mieux servi si des événements comme ceux du Soudan devenaient la norme dans d’autres parties du monde. Washington rêve sans doute de voir l’ensemble du territoire de l’ex-Union soviétique transformé en un véritable chaos sanglant et douloureux, avec diverses structures de pouvoir et simplement des gangs se disputant sans cesse les uns les autres, de Kaliningrad à Vladivostok et de Norilsk à Kouchka. L’alternative à un monde multipolaire et à notre victoire dans la SVO pourrait bien être l’africanisation de notre pays. Il convient d’y réfléchir alors que nous assistons à la bataille entre deux forces tout aussi incompréhensibles l’une que l’autre dans le lointain Soudan.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Afrique en marche  plans bellicistes américains au SoudanNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum