Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine 

 les objectifs des deux sessions

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13735 messages postés
   Posté le 24-05-2020 à 11:37:28   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

A cause de l'épidémie, les deux sessions avaient été reportées.
La troisième session du 13e Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) s’est ouverte au Grand Palais du Peuple à Beijing le 21 mai 2020, ainsi que l'Assemblée populaire nationale.

Les six garanties font référence à l'emploi, au secteur financier, au commerce extérieur, aux investissements étrangers, aux investissements intérieurs et aux attentes.

Les six stabilisations renvoient à la sécurité de l'emploi, aux besoins vitaux fondamentaux, aux opérations des entités du marché, à la sécurité alimentaire et énergétique, à la stabilité des chaînes industrielles et d'approvisionnement, et au fonctionnement normal des gouvernements au niveau de base.



La Chine n’oubliera pas ses buts même sans objectif de croissance du PIB: éditorial du Global Times


DANIELLE BLEITRACH 23 MAI 2020
https://histoireetsociete.com/2020/05/23/la-chine-noubliera-pas-ses-buts-meme-sans-objectif-de-croissance-du-pib-editorial-du-global-times/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=les-newsletter-total-derniers-articles-de-notre-blog-histoire-et-societe_1

Le Premier ministre Li Keqiang n’a pas fixé d’objectif de croissance du PIB pour cette année dans le rapport sur les travaux du gouvernement. Au lieu de cela, il s’est concentré sur la stabilisation de l’emploi et la sauvegarde des moyens de subsistance pour les gens et la sécurité du pays, stabilisation en six fronts et sécurité en six domaines. Pas de grandes relances au contraire la Chine resserre la ceinture mais cible son intervention (note et traduction de Danielle Bleitrach)

Source: Global Times Publié: 2020/5/22 19:38:40 Dernière mise à jour: 2020/5/22 23:02:124


Vendredi, la 3e session du 13e Congrès national du peuple s’ouvre dans la Grande Salle du Peuple à Pékin, en Chine. Photo: Xinhua

Vendredi, la 3e session du 13e Congrès national du peuple (APN) a commencé. Le Premier ministre Li Keqiang n’a pas fixé d’objectif de croissance du PIB pour cette année dans le rapport sur les travaux du gouvernement. Au lieu de cela, il s’est concentré sur la stabilisation de l’emploi et la sauvegarde des moyens de subsistance pour les masses. Ce fait est généralement interprété comme une tactique pragmatique en réponse à l’incertitude causée par la nouvelle épidémie de coronavirus.
Dans son rapport, M. Li a indiqué que le pays “intensifiera ses efforts pour assurer la stabilité sur six fronts et maintenir la sécurité dans six domaines” en termes de “principaux objectifs de développement et de plan global pour la prochaine étape” . Une vingtaine de micro-mesures ont été levées pour stimuler la vitalité du marché et les moteurs internes de la croissance.

L’impact de l’épidémie de COVID-19 est clair. Les pertes qu’il a causées sont inévitables. Mais la Chine est le premier pays à maîtriser l’épidémie, ainsi que le pays le plus apte à coordonner efficacement et stratégiquement la prévention et le contrôle des épidémies, et à reprendre globalement ses activités économiques et sociales.

Cette année, la Chine se resserrera la ceinture. Cela aura une profonde influence. Mais la Chine dispose également de la plus grande marge de manœuvre parmi les grandes économies. Le COVID-19 a été un choc pour le monde et la Chine a besoin d’un esprit de travail acharné ainsi que d’une confiance relativement élevée.

La Chine survivra à la crise. Comparée à d’autres pays, elle maintiendra un développement économique et social relativement rapide alrs que l’épidémie persistera. Le peuple chinois doit garder son calme dans l’action et la réflexion, nous devons concentrer notre énergie sur la manière de surmonter les difficultés spécifiques et les problèmes pratiques au cours de cette période, transformant les progrès stratégiques du pays en réalisations professionnelles et en bonheur pour le plus grand nombre possible de gens ordinaires.

Le peuple chinois a vu que la Chine, l’un des pays les plus peuplés du monde, a beaucoup moins de décès par COVID-19 qu’aux États-Unis et en Europe. Les chinois savent que ce n’est pas facile. Ils savent également que, bien que la pandémie se poursuive, il n’est pas réaliste pour l’économie chinoise de réaliser une reprise à 100%. Ils souhaitent que les pertes puissent être réduites et espèrent que le pays pourra créer plus d’opportunités de développement dans les circonstances actuelles. Tant que le pays fera ses les efforts les plus adaptés, cela sera apprécié positivement par tous les Chinois.

L’économie chinoise est confrontée à des difficultés. Pourtant, la confiance du peuple chinois dans son gouvernement a atteint un nouveau sommet. Ce pays respecte la vie humaine et se soucie du bien-être de tous les citoyens, contrairement à certains pays, comme les États-Unis, qui se concentrent uniquement sur les intérêts de quelques élites.

Selon un projet de rapport budgétaire du ministère chinois des Finances, La Chine a fixé son objectif de croissance du budget de la défense pour 2020 à 6,6%, inférieur à la croissance de 7,5% en 2019 et de 8,1% en 2018. Mais le budget a maintenu la croissance, ce qui reflète la confiance du pays dans la croissance économique cette année. On pense que le peuple chinois montrera son soutien à ce choix. L’augmentation des dépenses de défense est la réponse du pays à la pression stratégique croissante des États-Unis contre la Chine et aux risques stratégiques croissants auxquels la Chine est confrontée.

La Chine n’a pas l’intention de s’engager dans une course aux armements avec aucun pays. L’écart entre la Chine et les États-Unis dans le budget militaire est très important. Il n’y a aucun moyen de rivaliser. Par ailleurs, si les États-Unis veulent conforter leur position d’être très en avance sur la Chine dans le budget militaire et sont prêts à dépenser plusieurs fois plus que la Chine à cet égard, ils sont invités à ne pas se gêner. Nous serons très intéressé à voir jusqu’où leur économie peut à résister à la pression du surarmement .

L’économie de la Chine est grande avec d’énormes potentiels et une force d’autodéfense. Les difficultés de la Chine sont temporaires. Nous ne devons ni ignorer nos lacunes ni exagérer l’importance politique de ces problèmes. Tant que le peuple chinois gardera les pieds sur terre et fera des progrès continus, la Chine sera l’un des pays qui se développeront de la manière la plus rapide et la plus dynamique.


Edité le 31-05-2020 à 07:06:52 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13735 messages postés
   Posté le 24-05-2020 à 11:40:13   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Xi Jinping appelle à analyser l'économie chinoise dans une perspective globale, dialectique et de long terme

Xinhua | 24.05.2020 12h31

http://french.peopledaily.com.cn/Chine/n3/2020/0524/c31354-9693732.html


Xi Jinping appelle à analyser l'économie chinoise dans une perspective globale, dialectique et de long terme

À lire aussi :
Publication de discours de Xi Jinping sur la lutte contre le formalisme et le bureaucratisme

Le président chinois Xi Jinping a exhorté samedi à analyser la situation économique chinoise dans une perspective globale, dialectique et de long terme, tout en appelant aux efforts pour trouver de nouvelles opportunités dans les défis et faire de nouvelles percées face aux changements.
M. Xi, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, s'est ainsi exprimé lors de sa participation à une discussion de groupe conjointe avec des conseillers politiques nationaux issus du milieu économique.
Les conseillers politiques se trouvent à Beijing pour la troisième session du 13e Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC).

M. Xi a prononcé un discours après avoir écouté les propos des conseillers politiques.
Des efforts doivent être déployés pour mettre en valeur le potentiel de la Chine et son rôle en tant que premier marché du monde, clarifier l'orientation stratégique de la réforme structurelle du côté de l'offre et consolider la tendance fondamentale de la croissance économique stable avec un dynamisme solide à long terme, a-t-il souligné.
M. Xi a appelé à consolider le rôle fondamental de l'agriculture, à assurer la stabilité sur les "six garanties" et la sécurité dans les "six stabilisations", et à réaliser les objectifs et les missions de construction d'une société de moyenne aisance à tous égards et de remporter la bataille contre la pauvreté.

Les six garanties font référence à l'emploi, au secteur financier, au commerce extérieur, aux investissements étrangers, aux investissements intérieurs et aux attentes.
Les six stabilisations renvoient à la sécurité de l'emploi, aux besoins vitaux fondamentaux, aux opérations des entités du marché, à la sécurité alimentaire et énergétique, à la stabilité des chaînes industrielles et d'approvisionnement, et au fonctionnement normal des gouvernements au niveau de base.

Wang Yang, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC et président du 13e Comité national de la CCPPC, a également participé à la discussion.

(Rédacteurs :Yishuang Liu)


Edité le 31-05-2020 à 07:01:21 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13735 messages postés
   Posté le 24-05-2020 à 11:53:46   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

(Deux Sessions) "Qu'est ce que le peuple d'abord ?" Xi Jinping explique comment la Chine sauve la vie à tout prix


http://french.xinhuanet.com/2020-05/23/c_139081960.htm

French.xinhuanet.com | Publié le 2020-05-23 à 22:06
BEIJING, 23 mai (Xinhua) -- "Qu'est ce que le peuple d'abord ?" , a demandé le président chinois Xi Jinping, avant de donner sa propre réponse quand il s'est entretenu avec des députés nationaux lors de la session annuelle de l'organe législatif national en cours.
"De nombreuses personnes ont travaillé ensemble pour sauver un seul patient. Au fond, c'est ce qui incarne l'esprit de faire tout son possible (pour sauver des vies)" , a-t-il souligné.

M. Xi, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, est un député à la 13e Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois).
Le mot "peuple" était un mot clé lors de ses délibérations du rapport d'activité du gouvernement avec des députés de la délégation de la région autonome de Mongolie intérieure vendredi.
M. Xi a mentionné une histoire qui avait été racontée par un autre député dans la matinée. Luo Jie, venant de la province du Hubei, durement touchée par le COVID-19, a déclaré aux journalistes en marge de la session que les professionnels médicaux de son hôpital avaient passé 47 jours à sauver un patient de COVID-19 âgé de 87 ans.
"Environ dix soignants ont méticuleusement pris soin de ce patient pendant des dizaines de jours, et ont réussi finalement à lui sauver la vie" , a indiqué M. Xi, ajoutant "je suis vraiment impressionné" .
"Nous avons mobilisé dans l'ensemble du pays les meilleurs docteurs, les équipements les plus avancés et les ressources les plus recherchées pour le Hubei et sa capitale Wuhan, faisant de notre mieux pour sauver des vies" , a-t-il affirmé lors des délibérations, ajoutant que le plus vieux des patients guéris est âgé de 108 ans.
" Nous voulons sauver des vies à tout prix. Quel que soit l'âge des patients ou quelle que soit la gravité de leur état, nous n'y renonçons jamais" , a déclaré le président chinois.

Il a rejoint des conseillers politiques et des députés jeudi et vendredi pour observer un moment de silence en hommage aux victimes du COVID-19, lors de l'ouverture des sessions annuelles de l'organe consultatif politique suprême du pays et de l'organe législatif national.
En tant que pays en développement avec 1,4 milliard d'habitants, c'est seulement en surmontant les difficultés énormes que la Chine a pu contenir le virus en si peu de temps, tout en assurant les besoins fondamentaux de notre peuple, selon le rapport d'activité du gouvernement.
La réponse à l'épidémie est une illustration de la philosophie de gouvernance de la Chine.
L'objectif fondamental du Parti pour unir et diriger le peuple dans la révolution, le développement et la réforme est d'" assurer une meilleure vie pour le peuple" , a expliqué M. Xi.

La gouvernance de long terme du Parti, selon M. Xi, réside dans "le maintien permanent d'un lien étroit avec le peuple" .
"Nous devons rester fidèles à l'aspiration du peuple et travailler de concert avec lui à travers toutes les épreuves" , a-t-il noté.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13735 messages postés
   Posté le 25-05-2020 à 22:55:04   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine a souffert mais n’est pas mal partie..


DANIELLE BLEITRACH 24 MAI 2020
https://histoireetsociete.com/2020/05/24/la-chine-a-souffert-mais-nest-pas-mal-partie/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=les-newsletter-total-derniers-articles-de-notre-blog-histoire-et-societe_1
Source https://forbiddencitynews.com/fr/2020/05/23/que-retenir-du-discours-du-premier-ministre/


Tout un compte-rendu en anglais d’un texte officiel chinois est insatisfaisant , parce que beaucoup d’informations restent en surface.

Bien sur en lisant le discours du premier ministre même dans sa traduction anglaise , il paraissait évident que la Chine n’était pas où on l’attendait: disons à la mode de ce qu’avaient décidé les Etats-Unis et l’UE. On pensait qu’il y aurait un grand plan de relance comparable à ce qui avait été fait en 2008, mais là non au contraire il a été décidé de limiter l’endettement. Apparaissait aussi l’insistance sur le fait que charbonnier est maître chez lui à Hong kong. Les Taiwanais en ont conclu que c’était la fin de deux systèmes un pays, c’était un système un pays et Taïwan devait se le tenir pour dit. Ce choix, un défi, s’affirmait sans pour autant se lancer dans une course aux armements, en mobilisant le pays et en insistant sur la stabilité sociale. Mais voici selon un site qui apporte souvent des informations intéressantes sans être du tout c’est le moins que l’on puisse dire un supporter du socialisme, les conclusions d’un observateur installé aux Etats-Unis, qui parle Chinois. (note de danielle Bleitrach)

Le journaliste d’origine chinoise Wang Jian, installé depuis quelques années aux États-Unis, a un regard plus équilibré. Après une remarque amusée sur Xi Jinping, qui a applaudi le rapport de Li Keqiang, à l’inverse de l’an dernier, Wang relève les points importants :

1. Dans la lutte contre l’épidémie, la Chine a obtenu de grands résultats mais il faut continuer à rester vigilant.

2. Le ton principal est dans la formule « Le défi des risques », qui appelle à ne pas baisser la garde en cette période compliquée.

3. Pour cette année exceptionnelle, la croissance n’aura pas d’objectifs. Pour Wang, les dirigeants locaux ont besoin de direction, ils ont des modèles et en fonction de leurs objectifs de croissances, ils savent quelles directives ils peuvent donner sur les montants des crédits à accorder et les investissements à mettre en œuvre ou attirer. Les économistes officiels relèvent que le Premier ministre a toutefois donné beaucoup de chiffres et de direction.


4. L’accent a été mis sur l’emploi, le bien-être et la société de « moyenne aisance, 小康 ».
On vise pour les villes cette année 9 millions de création d’emploi contre 13 millions l’an dernier et un chômage à 6%.
Le discours ne le dit pas, mais on comprend bien que l’économie n’est pas en forme. Rien de plus normal avec les secousses de la guerre commerciale l’an dernier et surtout un trimestre boxé par l’épidémie.

5. La dette va être portée à 3,6% du PIB. Elle va être augmenté de 1 000 milliards de yuans (160 milliards dollars) et dans le même temps 1000 milliards d’Emprunts d’Etats spéciaux lutte contre l’épidémie vont être créés, moins que prévu ; des analystes attendaient le double au moins. Apparemment, le souci est de contenir la croissance de la dette. Cette augmentation est destinée aux gouvernements locaux et surtout aux investissements dans les infrastructures et dans le secteur sanitaire, ainsi que pour les dépenses dans la lutte contre l’épidémie sans oublier les besoins de maintenir un niveau de bien-être – les 6 stabilités et les 6 garanties. Les économistes pensent que les recette publiques vont baisser cette année de 8 à 9000 milliards de yuans. Par ailleurs, un plan d’investissement de 3 750 milliards est précisé.

6. Hong Kong : Wang Jian, ancien journaliste à Hong Kong, a la même opinion que ses confrères taïwanais. La réaction de la Chine pour contrer la contestation populaire sonne la fin de l’exception de Hong Kong. Les marchés boursiers ont fait écho hier à cette crainte avec une chute de 5,56% de l’indice Heng Seng et de 2,2% de la place financière de Shenzhen, de l’autre côté de la frontière. Pour Lui, le parti communiste chinois montre son ADN : combattre, Quand on regarde les 70 ans passés, les jours calmes sont minoritaires, la lutte et les combats sont omniprésents. La dernière lutte censée contre la corruption entamée avec l’arrivée de Xi Jiping a permis de mettre au pas tous ses ennemis, qui menaçaient son pouvoir. Avec Hong Kong, pas de répit.

Quelles que soient les opinions politiques des uns et des autres, il faut bien reconnaître, qu’après le gros retard à l’allumage jusqu’à mi-janvier, le gouvernement chinois a plutôt lutté avec efficacité contre l’épidémie et qu’il est bien armé pour mieux s’en sortir que les pays occidentaux. Les deux assemblées viennent de débuter, il est encore trop tôt pour tirer une conclusion. La seule vraie surprise concerne l’annonce sur Hong Kong.
Comme le souligne le site du gouvernement, le discours de Li Keqiang a été interrompu trois fois par des applaudissements. Tout va bien alors !

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13735 messages postés
   Posté le 26-05-2020 à 13:20:11   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Tiré de la presse chinoise en ligne, un article sur la persistance d'une grande pauvreté permet de comprendre la signification de l'objectif maintenu et rappelé par Xi dès que l'épidémie a été maîtrisée : éradiquer la pauvreté en 2020.

La pension est urgente Li Keqiang a exigé que la pension soit payée en totalité et à temps


Écrivain: Yu Yizhu
2020-05-26 - https://www.dwnews.com/

Récemment, le Premier ministre chinois Li Keqiang a présenté un rapport de travail du gouvernement lors de la réunion du Congrès national du peuple à Pékin, disant qu'il "améliorerait les pensions de base des retraités et augmenterait le niveau minimum des pensions de base pour les résidents urbains et ruraux. Près de 300 millions de personnes dans le pays reçoivent des pensions et ont doit garantir qu'ils soient payés à temps et intégralement. " La question des soins aux personnes âgées est sans aucun doute également devenue une question importante des deux sessions.


Dans le rapport de travail du gouvernement du 22 mai, Li Keqiang a annoncé une série de plans de relance de la relance économique visant la demande intérieure et les petites et moyennes entreprises pour réduire la charge. (AFP)

Depuis la réforme et l'ouverture, avec le développement rapide de l'économie chinoise, la structure de la population a également changé rapidement, le vieillissement de la population s'accélère, le système d'assurance pension est relativement en retard et les fonds de pension ont un besoin urgent, ce qui est devenu un problème de plus en plus difficile.

Selon la pratique internationale, lorsqu'un pays ou une région a une population âgée de plus de 60 ans qui représente 10% de la population totale, ou une population âgée de plus de 65 ans représente 7% de la population totale, il est considéré comme entrant dans une société vieillissante. Selon les données du cinquième recensement de la Chine en 2000, la population âgée de plus de 65 ans représentait 6,96% de la population totale; la population de plus de 60 ans atteignait 130 millions de personnes, soit 10,2% de la population totale, ce qui signifie que la Chine est officiellement entrée depuis 2000 dans la société vieillissante.

Depuis lors, la Chine a commencé à accélérer son vieillissement. Les données officielles de la Chine montrent qu'en 2018, la population chinoise âgée de 60 ans et plus a atteint 249 millions d'habitants, et la population vieillissante est très importante. Le taux de vieillissement est passé de 10,2% en 2000 à 17,9%, et les résultats prévisionnels montrent que la population chinoise de plus de 60 ans en 2025 atteindra 300 millions, le vieillissement dépassera 20% et la Chine entrera dans une société vieillissante profonde.

Un fait qui ne peut être ignoré est que, par rapport à la plupart des autres pays développés, lorsqu'ils entrent dans le vieillissement, le PIB par habitant se situe entre 5 000 et 10 000 dollars américains. Lorsque la Chine est entrée dans une société vieillissante, le PIB par habitant vient d'atteindre environ 1 000 dollars américains. La société chinoise est confrontée à la situation difficile de «vieillir avant de devenir riche» , ce qui signifie que le vieillissement de la Chine est confronté à de plus grands défis.

Cela ne se manifeste pas seulement par les énormes lacunes dans les systèmes de sécurité sociale et de services aux personnes âgées, les obstacles à la «double structure urbaine-rurale» de la sécurité sociale, et une série de problèmes de vieillesse sont urgents. Par exemple, l'augmentation du taux de dépendance sociale entraînera un écart de pension. Le taux de dépendance actuel est de 4 personnes en âge de travailler âgées de 15 à 59 ans correspondant à une personne âgée de plus de 60 ans. Il sera d'environ 2,3 en 2030 et 2050. Il sera probablement de 1,5 à l'avenir. En termes de pensions familiales, un couple est susceptible de s'occuper de 4 personnes âgées tout en élevant 1 à 2 enfants.

Le problème des soins aux personnes âgées dans les régions rurales de la Chine est encore plus grave. Non seulement le niveau de vieillissement rural est supérieur à celui des villes, les régions vieillissantes sont déséquilibrées et la taille de la population âgée handicapée est énorme, mais cela constituera la réalité défavorable de la pension sociale de la Chine dans les 50 prochaines années, conduisant à divers types de crises sociales.

Juste en mai, un cas d'enterrement d'une vieille mère vivante a eu lieu dans le comté de Jingbian, province du Shaanxi, en Chine, qui a suscité l'émoi de l'opinion publique. Le soir du 2 mai, Ma, un homme de 58 ans, a enterré sa mère Wang, 79 ans, paralysée dans son lit, après l'avoir enterré dans une fosse abandonnée et s'est enfui pour travailler dans les champs. Ce n'est que trois jours plus tard que sa mère a été secourue après que sa femme a appelé la police. Maintenant, Ma Mou, qui avait l'intention de tuer sa mère, a été arrêtée par le parquet local pour suspicion de meurtre intentionnel. L'opinion publique chinoise a unanimement condamné son anéantissement de la nature humaine et sa percée dans les relations humaines, qui doivent être sévèrement punies conformément à la loi.

Cependant, dans un pays où "La bonne piété filiale vient de très loin en premier" , la Chine a une tradition de piété filiale depuis des milliers d'années. Pourquoi y a-t-il un crime aussi odieux qui est intolérable selon la loi et la morale? Dans un entretien avec la police, Ma Mou a évoqué le motif du crime commis. Il a dit que sa mère avait du mal à prendre soin d'elle-même et qu'elle souffrait souvent d'incontinence. Cela va dans le sens du vieil adage chinois selon lequel il n'y a pas d'amour filial devant un lit de souffrance. Bien que ce type de déclaration ne puisse pas constituer l'excuse d'enterrer la mère vivante, il reflète également l'impuissance qui reflète la réalité de la survie et la crise.

Dans le cas de Ma qui enterrait sa mère vivante, il a également près de soixante ans, et il est théoriquement celui qui devrait jouir du bonheur du monde, mais il doit prendre soin de la mère âgée de 79 ans; il y en a encore deux sur les genoux : une fille et un fils, un fils et une jeune fille qui ne sont pas mariés, il a encore besoin de travailler pour subvenir aux besoins de la famille, la pression de la vie peut être difficilement imaginée.

Ceux qui sont coupables doivent être sanctionnés par la loi, mais ceux qui sont indignés ne peuvent guère changer l'état actuel des pensions de vieillesse en Chine sinon par une condamnation morale. Pour changer complètement une tragédie similaire, en plus de la moralité, ce qu'il faut, c'est un système de soutien plus conforme à l'âge actuel. La population a également besoin du soutien politique du gouvernement chinois sur la question des soins aux personnes âgées, mais il ne fait aucun doute que la Chine doit accroître encore son soutien aux soins aux personnes âgées en milieu rural et à la réforme du système.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13735 messages postés
   Posté le 28-05-2020 à 10:18:59   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

(Deux Sessions) Xi Jinping met l'accent sur le renforcement de la défense nationale et des forces armées


French.xinhuanet.com Publié le 2020-05-26 à 23:05

(Xinhua/Li Gang)

BEIJING, 26 mai (Xinhua) -- Le président chinois, Xi Jinping, a souligné mardi l'importance d'atteindre les objectifs et de réaliser les tâches du renforcement de la défense nationale et des forces armées pour 2020, tout en maintenant le contrôle efficace de l'épidémie de manière régulière.
M. Xi, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois et président de la Commission militaire centrale, s'est ainsi exprimé alors qu'il participait à une réunion plénière de la délégation de l'Armée populaire de libération et de la Force de la Police armée populaire, lors de la troisième session de la 13e Assemblée populaire nationale, organe législatif suprême de la Chine.

Il a écouté des discours de députés militaires sur l'accomplissement des tâches de lutte contre l'épidémie, le renforcement de l'entraînement dans le contexte de l'épidémie et l'accélération du renforcement des capacités de défense en matière de biosécurité, entre autres.

Saluant leur rôle dans la lutte contre le COVID-19, M. Xi a déclaré que les forces armées populaires s'étaient une fois de plus avérées des forces héroïques auxquelles le Parti et le peuple peuvent faire entièrement confiance.
L'épidémie a eu un impact profond sur le paysage mondial ainsi que sur la sécurité et le développement de la Chine, a-t-il ajouté.

Il a ordonné aux militaires de réfléchir aux pires scénarios, d'intensifier l'entraînement et la préparation au combat, de traiter rapidement et efficacement toutes sortes de situations complexes et de sauvegarder résolument la souveraineté nationale, la sécurité et les intérêts de développement.

M. Xi a exigé des réformes et des innovations pour faire face aux nouvelles situations et aux problèmes exposés par l'épidémie et a ordonné d'accélérer la recherche et le développement sur les médicaments et les vaccins pour le COVID-19 en exploitant les avantages de la recherche médicale militaire.
Il a également mis l'accent sur l'innovation scientifique en matière de défense nationale et sur la formation d'un personnel militaire professionnel de haut niveau.

Notant que cette année marquait la fin du 13e Plan quinquennal pour le développement militaire, M. Xi a indiqué que des mesures extraordinaires devaient être prises pour surmonter l'impact de l'épidémie afin de garantir la réalisation des tâches majeures sur la construction de l'armée.
M. Xi a exigé une bonne planification pour le prochain plan quinquennal. S'agissant des dépenses de défense, il a souligné que chaque centime devait être bien dépensé pour produire un maximum de résultats.
Il a également demandé à l'armée de soutenir le développement économique et social et la lutte contre de la pauvreté, entre autres.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13735 messages postés
   Posté le 30-05-2020 à 13:49:20   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine adopte le premier code civil moderne au monde


le Quotidien du Peuple en ligne -29.05.2020 17h04

http://french.peopledaily.com.cn/Chine/n3/2020/0529/c31354-9695935.html

À quels droits civils une personne a-t-elle droit ?
Les enfants à naître ont-ils des droits et des intérêts?
Quelle est la légalité des applications de scan facial à intelligence artificielle ?
À quels règlements les propriétaires d'animaux doivent-ils se conformer ?
Les actifs virtuels, tels que les Bitcoins, peuvent-ils faire partie d'un héritage ?
Les réponses à toutes ces questions, et plus encore, se trouvent dans le Code civil chinois.


Les législateurs chinois ont voté le 28 mai en faveur de l'adoption du Code civil tant attendu du pays lors de la 3e session de la 13e Assemblée populaire nationale (APN), la plus haute législature de la Chine. Le texte entrera en vigueur le 1er janvier 2021.
Selon Wang Liming, vice-président exécutif de l'Université Renmin de Chine et professeur de droit, « Le Code civil est la première loi à porter le titre de "code" en République populaire de Chine. Il établit les principes et règlements fondamentaux concernant les activités et les relations civiles. Il reflète la volonté du peuple et protège ses droits et intérêts ».



La réunion de clôture de la 3e session de la 13e Assemblée populaire nationale (APN) a lieu dans le Grand Palais du Peuple, le 28 mai 2020 à Beijing. (Ding Haitao / Xinhua)
« Le Code civil chinois sera le dernier code civil né au 21e siècle » , a de son côté déclaré Peng Chengxin, professeur et vice-doyen de l'École de droit Koguan de l'Université Jiao Tong de Shanghai.

Auparavant, la Chine avait fait quatre tentatives pour compiler un code civil depuis 1949, dont aucune n'a abouti pour diverses raisons. Néanmoins, la Chine a promulgué les Principes généraux du droit civil en 1986 et des lois couvrant des domaines tels que la propriété, la responsabilité délictuelle, les contrats, le mariage et l'héritage ont continué d'être ajoutées ou mises à jour. Toutes ces lois ont jeté les bases d'un code civil.
La décision d'élaborer un code civil a été annoncée en octobre 2014 et le processus législatif a commencé en juin 2016. En mars 2017, les dispositions générales du droit civil ont été adoptées. En août 2018, six projets de parties étaient prêts à être examinés par les législateurs. Avançant rapidement jusqu'en décembre 2019, après plusieurs examens, sollicitations de l'avis du public, autres activités d'évaluation et de nombreuses révisions, un projet complet de Code civil de 84 chapitres a alors été dévoilé.
Selon les statistiques officielles, au cours de l'élaboration du projet de Code civil, 1,02 million de conseils ont été sollicités auprès d'environ 425 000 personnes.
« Depuis que nous sommes entrés dans la nouvelle ère, les revenus et le niveau de vie des gens ont connu des améliorations remarquables. Par la suite, les gens ont commencé à rechercher une vie spirituelle plus dynamique et ont développé une demande accrue pour la démocratie, l'état de droit, l'équité, la justice et la protection de la propriété privée et la dignité personnelle » , a déclaré Wang Liming en expliquant pourquoi la Chine a besoin d'un Code civil.

En fait, la Chine a déjà une multitude de lois et règlements civils autonomes en place. Mais ces lois, introduites à des moments différents, se chevauchent parfois et parfois même se contredisent. « La raison en est que nous n'avions pas de Code civil unifié. Si nous en avons un, ce serait la première et la plus importante loi à laquelle les avocats et les juges pourront se référer lorsqu'ils règlent des affaires civiles » , a commenté Wang Liming. « Donc, ce Code civil aidera considérablement les juges à utiliser la loi avec précision, en évitant les verdicts contradictoires dans des cas similaires » .
Selon Li Jing, député à l'Assemblée populaire nationale et président de la Haute Cour populaire de Tianjin, le Code civil aboutira à une règle de jugement plus complète, faisant autorité et efficace, et à davantage de bases juridiques suffisantes pour les tribunaux et les juges.
Le Code civil comprend les dispositions générales, les dispositions complémentaires et six parties sur les biens, les contrats, les droits de la personnalité, le mariage et la famille, l'héritage et la responsabilité délictuelle. Il servira de loi fondamentale systématique dans les domaines civil et commercial.
Il dispose que toutes les personnes physiques ont également droit aux droits civils, les enfants à naître ayant droit à l'héritage et aux cadeaux.


Il comporte une section concernant les droits de la personnalité, qui incluent les droits à la vie, au corps, à la santé, au nom, au portrait, à la réputation, à l'honneur, à la vie privée et autres. Il protège également les informations, les adresses électroniques et les données de localisation. Il indique aussi que les droits de propriété des individus sont également protégés par rapport à ceux de l'État et du collectif, et que les actifs virtuels en ligne sont également protégés.
Le code comprend également une disposition exigeant l'adoption de mesures appropriées pour prévenir le harcèlement sexuel sur le lieu de travail, dans les écoles et dans d'autres institutions.

De même, les mineurs victimes d'agressions sexuelles ou d'agressions sexuelles pourront toujours réclamer par voie légale après l'âge de 18 ans.
Le nouveau code est également « vert », et ceux qui nuisent à autrui en raison de la pollution ou des dommages environnementaux devront en assumer la responsabilité délictuelle.

Le Code civil de 1 260 articles couvre également les droits des locataires, la protection de la propriété intellectuelle, l'héritage des biens, la réglementation sur les études scientifiques liées aux gènes ou aux embryons humains, et les nouvelles règles sur la manipulation des délits dans le cyberespace, et bien d'autres.
Les experts en droit estiment que le nouveau Code civil met l'accent sur le respect et la protection de la liberté, de la dignité, des intérêts et des droits des individus. Il répond également aux nouveaux changements et aux nouveaux problèmes de la société moderne.
« En réponse aux mégadonnées et à d'autres avancées sur Internet, le Code civil comprend de nouveaux règlements concernant la protection de la vie privée et des informations personnelles. C'était un problème qui tenait les gens à cœur » , a ainsi déclaré Li Shigang, professeur et vice-doyen de la faculté de droit de l'Université Fudan.

« Placer les droits de la personnalité en tant qu'élément distinct pour souligner l'importance de la liberté et de la dignité personnelles est original et extrêmement important » a pour sa part souligné Peng Chengxin. « Un autre point crucial est que la valeur de l'économie des ressources naturelles et de la protection de l'environnement est prédominante dans tout le code » .

Selon les professeurs de droit, cette législation est bien plus qu'une simple loi chinoise pour le peuple chinois :
« Le Code civil chinois aura un impact significatif sur les étrangers et les entreprises étrangères qui font des affaires ici en Chine. La loi améliorera remarquablement l'environnement des affaires en Chine, ce qui est un excellent signe » , a affirmé Ning Hongli, professeur à la faculté de droit de l'Université d'affaires et d'économie internationales.
« Le Code civil témoigne de la confiance et de la résolution de la Chine à poursuivre l'état de droit. Les entreprises étrangères peuvent venir en Chine l'esprit tranquille car tous leurs droits et intérêts seront pleinement protégés par la loi » , a assuré Peng Chengxin.
Que ce soit le droit des enfants à naître ou la légalité de la technologie de l'intelligence artificielle, le Code civil chinois affectera les droits et les intérêts de son peuple, mais aussi de tous ceux qui considèrent la Chine comme leur patrie. Il marque également un tournant : l'achèvement d'une nouvelle étape dans la modernisation du système de gouvernance de la Chine.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
742 messages postés
   Posté le 30-05-2020 à 22:21:31   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Moderne... Il faudrait définir le mot, car la modernité commence avec la révolution Française....

Interventions supprimées par Xuan

Le sujet concerne les deux sessions en Chine Populaire, ce n'est pas une énième page de réclame sur la "modernité" de la clique Pagani, Clousclard, Rousseau, Sartre et Cie.
Le trollage n'est pas accepté.



Edité le 01-06-2020 à 14:50:15 par Xuan




--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité en Chine  les objectifs des deux sessionsNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum