Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  l'impérialisme, le Tiers Monde et la Chine 

 isolement de l'hégémonisme US

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2Page précédente 
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 27-09-2018 à 09:14:22   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine essaie de resserrer la nasse autour de l'hégémonisme US. L'attitude de Trump qui s'en prend à ses propres alliés - comme Trudeau récemment - ne peut que renforcer son isolement.


ONU : Macron fustige l'unilatéralisme et se pose en opposant à Trump
(PAPIER GENERAL)


(Xinhua/Wang Ying)

NEW YORK (Nations Unies), 26 septembre (Xinhua) -- Le président français Emmanuel Macron a fustigé mardi l'unilatéralisme et dénoncé "la loi du plus fort" , désignant, sans le nommer, le président américain Donald Trump qui s'était exprimé une heure avant lui devant la 73e Assemblée générale des Nations Unies, à New York.

Son discours a résonné comme une réponse presque point par point aux propos de son homologue américain. Sans citer nommément Donald Trump, le président français l'a clairement désigné en dénonçant la "loi du plus fort" et les errements de l'unilatéralisme.

"Née d'une espérance, l'ONU peut devenir, comme la Société des Nations qui l'a précédée, le symbole d'une impuissance. Et nul n'est besoin de chercher les responsables de ce délitement : ils sont ici, dans cette assemblée. Ils prennent la parole aujourd'hui. Les responsables, ce sont les dirigeants que nous sommes" , a-t-il d'abord lancé aux chefs d'Etat et de gouvernement.

"Face aux déséquilibres contemporains, je ne crois pas à la loi du plus fort, quand bien même elle s'habillerait d'une forme de légitimité là où elle a perdu en réalité toute espèce de légalité" , a-t-il poursuivi.

"La voie de l'unilatéralisme nous conduit directement au repli et au conflit, à la confrontation généralisée de tous contre tous, au détriment de chacun, même de celui à terme qui se croit le plus fort" , a renchéri le chef de l'Etat français.

"La loi du plus fort ne protège aucun peuple contre quelque menace que ce soit, qu'elle soit chimique ou nucléaire" , a-t-il insisté en évoquant le dossier iranien, emblématique de son opposition à Donald Trump en matière de politique étrangère.

Le président américain a désengagé en mai dernier son pays de l'accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015 entre l'Iran et le groupe P5+1, à savoir les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU (Etats-Unis, Chine, France, Russie, Royaume-Uni) et l'Allemagne.

"Qu'est-ce qui permettra de régler véritablement la situation en Iran et qu'est-ce qui déjà a commencé à permettre de la stabiliser? La loi du plus fort? La pression d'un seul ? Non! Nous savons que l'Iran était sur la voie du nucléaire militaire, mais qu'est-ce qui l'a stoppé? L'accord de Vienne de 2015" , a martelé Emmanuel Macron.

"Qu'est-ce qui réglera le problème des déséquilibres commerciaux et toutes leurs conséquences sur nos sociétés? Des règles communes adaptées à la réalité d'aujourd'hui et permettant d'assurer des conditions de concurrence loyale, égale et en aucun cas un traitement bilatéral de tous nos différends commerciaux ou un nouveau protectionnisme" , a-t-il poursuivi, alors que l'instauration de salves de taxes douanières par les Etats-Unis menace de plonger l'économie mondiale dans une guerre commerciale.

"Qu'est-ce qui permettra de régler la crise entre Israël et la Palestine? Pas des initiatives unilatérales, ni le fait d'ignorer les droits légitimes des Palestiniens pour obtenir une paix durable, ni de sous-estimer le droit légitime des Israéliens à leur sécurité" , a continué Emmanuel Macron désignant sans ambiguïté la politique de l'administration Trump au Proche-Orient.

En décembre 2017, le président américain a décidé unilatéralement de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, prenant le risque de déstabiliser toute la région. Il vient par ailleurs de mettre fin à l'essentiel du financement américain de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA).

Sur la question migratoire, M. Macron a également dénoncé en filigrane la posture américaine. "Face au grand défi migratoire, je ne crois pas aux discours d'ouverture inconditionnelle, ils ne font que provoquer l'inquiétude et accroître l'intolérance. Je ne crois pas davantage aux discours mensongers de ceux qui prétendent, par exemple, en Europe comme ailleurs, qu'ils seront plus forts abrités derrière une fermeture des frontières, ce n'est pas vrai" , a-t-il dit.

Le retrait américain de l'accord de Paris sur le changement climatique a également été critiqué sans ambiguïté par Emmanuel Macron. "Face aux dérèglements climatiques, là non plus, il n'y a pas de passagers clandestins ou de solution facile. Même ceux qui contestent la réalité en subissent les conséquences comme tous les autres. Les phénomènes météorologiques extrêmes sont aujourd'hui quotidiens. Et en affaiblissant l'action collective, certains ne font que s'exposer davantage eux-mêmes" , a-t-il lancé.

"La décomposition annoncée de l'Accord de Paris a été déjouée, parce que nous avons su rester unis, malgré la décision américaine de s'en retirer" , a-t-il estimé.

"Ne vous habituez pas, n'acceptons pas toutes ces formes d'unilatéralisme!" , a lancé le président français à la fin de son vibrant plaidoyer. "Parce que n'oubliez jamais que les génocides qui ont fait que vous êtes là aujourd'hui, ils étaient nourris par les discours auxquels nous nous habituons, parce qu'ils ont été nourris par les succès d'estrade que nous applaudissons, parce que nous sommes en train aujourd'hui de voir se déliter ce droit international, toutes les formes de coopération comme si de rien n'était par peur, par complicité, parce que ça fait bien !" , a-t-il prévenu.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Jeune Communiste
244 messages postés
   Posté le 27-09-2018 à 14:35:21   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Macron était du côté de Trump pour bombarder la Syrie sous prétexte d'armes chimiques, sans jamais apporter la première des preuves. Macron peut faire un beau discours, c'est Trump qui tient le collier et les mots seront vite balayés lorsque Macron et les entreprises françaises plieront face au gouvernement américain.
Que la diplomatie chinoise reste polie à l'égard de Macron est de bonne guerre, les dirigeants chinois gèrent des problèmes d'une autre dimension que ceux de Macron et en restant polis évitent de perdre du temps dans l'insignifiant.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10826 messages postés
   Posté le 28-09-2018 à 22:42:40   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Bien entendu, ce ne sont que des déclarations et on a vu des actes bien différents que tu as justement soulignés.
Ceci dit ces paroles reflètent des intérêts économiques et ne sont pas uniquement destinées à conquérir un public à l'ONU.
Quoique même dans ce cas elles signifieraient l'hostilité croissante des nations et des peuples envers les USA.
Elles traduisent le fait que l'hégémonisme US s'isole de plus en plus.

C'est une réalité que Trump a accumulé les camouflets envers toutes les positions européennes y compris françaises.
Qu'il s'agisse de la Palestine, de l'Iran ou de la COP21 ces positions ne sont pas dictées par une bonne volonté humanitaire mais par les intérêts des monopoles français, et ce sont ces intérêts qui sont menacés par l'hégémonie US.
Les sanctions US ont effectivement ruiné les projets de grandes sociétés françaises en Iran, et ce sont leurs actionnaires qui s'expriment à travers Macron.

Je crois que dans tous les cas il faut être matérialiste. Ici, c'est rechercher les intérêts matériels que déguisent les déclarations.
Mais de là à affirmer que la France tiendra tête à Trump, il y a une marge évidemment.


Edité le 28-09-2018 à 22:44:05 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1 - 2Page précédente 
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  l'impérialisme, le Tiers Monde et la Chine  isolement de l'hégémonisme USNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum