Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Le tournant du mouvement communiste international 

 Forum des partis communistes

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17442 messages postés
   Posté le 02-08-2022 à 17:14:01   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Continuez à frapper, allez-y ! Forum international des partis marxistes, organisé par le Comité central du Parti communiste chinois


https://lepcf.fr/Continuez-a-frapper-allez-y
Mardi 2 août 2022


Le 28 juillet s’est tenu le Forum international des partis marxistes, organisé par le Comité central du Parti communiste chinois et réunissant plus de trois cents représentants de plus d’une centaine de partis et organisations politiques de soixante-dix pays. Ils se sont rencontrés par vidéoconférence pour discuter des enjeux de l’adaptation du marxisme aux réalités nationales modernes et de son évolution au XXIe siècle.

Le journal La Pravda revient sur cet évènement mondial.

Traduction Nico Maury


Dans un premier temps, ils ont tous été chaleureusement accueillis par le secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois, le président Xi Jinping.

Dans sa lettre de félicitations, le dirigeant chinois a déclaré que le PCC est prêt à travailler avec les partis politiques marxistes du monde entier pour promouvoir la cause du progrès et construire une communauté avec un destin commun pour l’humanité.

La science marxiste est un puissant outil de pensée pour comprendre et transformer le monde, a souligné Xi Jinping. Elle révèle les lois du développement de la société, montre la voie de la libération de l’humanité et favorise le progrès de toute civilisation.

Rappelant que cette année marque le centenaire du PCC, il a souligné que le marxisme a été l’idéologie directrice du Parti communiste chinois depuis sa fondation. Depuis lors, le Parti communiste chinois a promu le développement du marxisme conformément à la situation réelle, au temps, aux traditions culturelles et aux processus sociaux en RPC.

Le marxisme dans la Chine du XXIe siècle dégage une nouvelle énergie et vitalité, le socialisme à la chinoise entre dans une nouvelle ère et la nation chinoise entame un nouveau voyage vers sa grande renaissance, a souligné Xi Jinping.

S’adressant aux participants du forum, il a souligné les défis communs à toute l’humanité et a appelé les partis politiques marxistes du monde entier à renforcer le dialogue et l’interaction, a exprimé l’espoir que tous seraient en mesure d’unir leurs efforts, leur sagesse, d’allumer l’étincelle de la pensée et diriger le tout pour atteindre de nouveaux sommets dans le développement du marxisme au 21e siècle.

Développer et appliquer de manière créative

Le Hoai Trung, chef du Département des relations extérieures du Comité central du Parti communiste du Vietnam, a pris la parole et a lu une salutation envoyée à ses participants par le secrétaire général du Comité central du Parti communiste du Vietnam Nguyen Phu Trong .

Dans son message, il a salué l’organisation de ce forum par le Parti communiste chinois. « Nous pensons », s’est adressé le dirigeant vietnamien aux participants, « que c’est une autre bonne occasion pour nous de rappeler avec gratitude les grands penseurs, révolutionnaires et dirigeants éminents du mouvement communiste et ouvrier international : Karl Marx, Friedrich Engels, Vladimir Ilitch Lénine. C’est aussi une occasion de confirmer la grande contribution et les valeurs durables du marxisme-léninisme, une occasion de partager l’expérience de son application dans la situation pratique de chaque parti et de chaque pays.

Nguyen Phu Trong a félicité le Parti communiste chinois et le peuple chinois pour leurs grandes réalisations dans la construction du socialisme à travers l’application créative du marxisme-léninisme et la formation d’un système théorique du socialisme aux caractéristiques chinoises.

Le secrétaire général du Comité central du Parti communiste du Vietnam a déclaré qu’au Vietnam, les idées de Ho Chi Minh sont également nées de l’application créative et du développement du marxisme-léninisme, des leçons apprises de la politique communiste et ouvrière mouvements, fruit de l’héritage et du développement des belles valeurs traditionnelles de la nation, absorbant la quintuple essence culturelle de l’humanité.

Au cours des 90 dernières années, a poursuivi le chef des communistes vietnamiens, le marxisme-léninisme et les idées de Ho Chi Minh ont toujours été la base idéologique et le guide des actions du Parti communiste du Vietnam, qui, comprenant attentivement les questions importantes, a dirigé le peuple à une grande victoire historique dans la cause de la libération nationale et du renouveau, en construisant un pays prospère au profit du peuple.

Nguyen Van Thanh, vice-président du Conseil théorique central du Comité central du Parti communiste du Vietnam, a également pris la parole au nom de la République socialiste du Vietnam lors du Forum international, soulignant dans son discours l’importance historique et historique du marxisme. -Léninisme. Il s’est attardé en détail sur le processus d’application et de développement créatif de cette doctrine dans les conditions de la réalité de la révolution vietnamienne, abordant d’importantes questions théoriques et pratiques de la construction du socialisme au Vietnam.

Vers l’unité dans la diversité

Miguel Diaz-Canel, premier secrétaire du Comité central du PCC et président de la République de Cuba, a qualifié d’urgente la tâche d’unir les partis communistes du monde.

Dans son message au Forum international des partis marxistes, le dirigeant cubain a remercié pour l’opportunité d’échanger les réalisations théoriques et l’expérience pratique de ces organisations. Il a rappelé qu’au moment de son émergence, le marxisme fournissait la base scientifique de la lutte de classe du prolétariat mondial.

Diaz-Canel a également évoqué les erreurs autrefois commises au nom de la tradition marxiste. En même temps, il estime que le marxisme à Cuba a fusionné avec les meilleurs éléments de la tradition révolutionnaire nationale, parmi les représentants les plus brillants dont José Martí et Fidel Castro Ruz. Aujourd’hui, Cuba, a-t-il dit, travaille à la construction d’un socialisme prospère, durable et démocratique dans le cadre du processus de mise à jour de son modèle de développement.

’Nous croyons fermement que le socialisme est la seule voie de développement basée sur la justice sociale qui peut vaincre de manière créative le capitalisme avec son irrationalité instable et les valeurs qui le guident’, a ajouté le dirigeant cubain. Il a rappelé les leçons positives et négatives d’autres pays qui ont déjà emprunté cette voie, et ce que cela signifie d’être proche d’un adversaire aussi puissant que le gouvernement des États-Unis et d’être constamment soumis à sa persécution.

Diaz-Canel a condamné l’agressivité croissante des autorités américaines contre Cuba, leur utilisation d’outils de guerre non conventionnels tels que la désinformation, les mensonges, les doubles standards et l’hypocrisie.

« La réalité du monde d’aujourd’hui confirme, a déclaré le président, qu’il devient de plus en plus nécessaire et urgent que les partis marxistes s’unissent pour résoudre les grandes tâches qui les attendent. Seule l’unité dans la diversité assurera notre victoire !

Ensuite, le président du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie G.A. Zyuganov (le texte du discours a été publié dans la Pravda au n° 82).

Passez la flamme de la victoire !

Le chef du Département des relations internationales du Parti communiste chinois, le camarade Liu Jianchao, présentant le rapport principal au forum, a noté que le marxisme, étant une grande créativité dans l’histoire de l’humanité, a largement fait progresser toute la civilisation. Il est toujours, contenant un système influent de pensées, d’une importance globale pour le développement du monde. De plus en plus de gens, en particulier la jeune génération, se tournent vers le marxisme, y croient et soutiennent ses idées. Toutes ces personnes sont devenues une force puissante qui ne peut être ignorée, estime le camarade Liu Jianchao.

Malgré le fait qu’à un moment donné le socialisme ait rencontré de sérieuses difficultés, les partis politiques marxistes ont réussi à résister à cette épreuve. Partant des conditions nationales, ils gardent le doigt sur le pouls de l’époque, enrichissant et développant le marxisme, remportant des succès encourageants et prouvant ainsi une fois de plus l’entière justesse de cette doctrine, a souligné l’orateur. Le marxisme, dit-il, est plein de vigueur, et le socialisme a une perspective prometteuse.

L’histoire du développement du socialisme dans le monde nous fait comprendre, dit le camarade Liu Jianchao, que seule une combinaison étroite des principes de base du marxisme avec les conditions nationales et les caractéristiques de l’époque, ainsi qu’avec les innovations théoriques et pratiques, le rend possible de trouver le chemin du succès. L’histoire du Parti communiste chinois, a-t-il dit, est le mouvement continu du marxisme et son adaptation aux conditions de l’époque.

’Depuis le 18e Congrès du PCC’, a poursuivi l’orateur, ’les communistes chinois, dirigés par le camarade Xi Jinping, sur la base de ses idées d’un socialisme aux caractéristiques chinoises dans une nouvelle ère, ont construit avec succès cette nouvelle ère, qui est devenue l’incarnation du marxisme de la Chine moderne, du marxisme du XXIe siècle, et aussi de la quintessence de la culture et de l’esprit de notre peuple. Et ils marquent un nouveau bond dans la sinisation du marxisme, apportent une contribution importante à la promotion du socialisme dans le monde et au progrès de l’humanité. Les idées de socialisme à la chinoise avancées par Xi Jinping enrichissent le contenu du socialisme scientifique.

Ces idées du dirigeant communiste chinois élargissent la nouvelle pratique du marxisme, où le peuple est au centre, où les aspirations du peuple à une vie meilleure coïncident avec les tâches et les objectifs du Parti communiste. À cet égard, l’orateur a déclaré qu’en une décennie, la Chine avait sorti plus de cent millions de villageois de la pauvreté, mis en place le plus grand système d’éducation, de protection sociale et de santé au monde et fait passer la population à revenu intermédiaire d’un quart à un tiers de la population totale de la Chine.

« Nous, communistes », a déclaré Liu Jianchao, « nous tenons entre nos mains le destin du développement progressif de la Chine.

Il a également souligné que les idées de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises dans une nouvelle ère, basées sur les principes du marxisme, représentent également une nouvelle façon de résoudre les problèmes mondiaux de l’humanité. À cet égard, l’orateur a rappelé l’initiative commerciale et économique internationale de la Chine ’One Belt, One Road’, visant à aider d’autres pays à lutter contre la pandémie, lorsque la Chine a fait don de 2,2 milliards de doses de vaccin contre le coronavirus à 153 pays, a parlé des initiatives de la Chine pour protéger le monde écologie. L’orateur a également relevé la volonté du PCC de développer les relations interpartis sur la scène internationale.

« Vivant dans ce monde complexe, nous sommes bien conscients », a conclu l’orateur, « que la concurrence entre le capitalisme et le socialisme en tant que deux systèmes, deux types d’idéologies a déjà eu lieu. Et cela conduira sans aucun doute à de sérieux changements en faveur du socialisme, où les partis marxistes agissent comme la principale force luttant pour le progrès humain. Ils ont un avenir prometteur. Nous devons tous travailler main dans la main pour favoriser l’adaptation du marxisme aux conditions et aux temps nationaux afin que la flamme de notre vérité se transmette de génération en génération !

Que cherche l’impérialisme ?

Jeronimo de Souza, secrétaire général du Parti communiste du Portugal, notant le succès des communistes chinois dans la construction du socialisme et le renforcement de la paix et de la coopération sur la planète, leur attachement aux idées du marxisme-léninisme, a également attiré l’attention sur le fait que désormais les forces progressistes de la planète sont sous la menace d’une agression impérialiste, où le ton est donné par les États-Unis, les pays de l’OTAN et de l’UE, et leurs alliés du Pacifique. Le chef des communistes portugais estime que leurs principaux objectifs sont la Russie et la Chine.

’Notre parti condamne fermement les provocations de l’impérialisme et soutient le PCC et le peuple chinois dans cette confrontation, saluant leur aspiration à continuer sur la voie socialiste’, a déclaré de Souza.

Se référant à l’expérience centenaire du Parti communiste portugais, il a souligné que les révolutions n’ont pas de modèle unique et que chaque pays doit, selon ses propres réalités, ouvrir la voie au socialisme.

En avril 1974, une révolution démocratique a eu lieu au Portugal. Et ce fut une révolution unique. A cette époque, notre Parti a mis en avant, au lieu d’une version unitaire, la démocratie avancée, qui est une composante importante de l’édification du socialisme dans notre pays. Nous sommes un parti internationaliste et patriotique, et en étudiant l’expérience des autres partis communistes, nous nous efforçons de contribuer à la coopération et à la solidarité. J’espère que le forum d’aujourd’hui servira également cela.

Le premier secrétaire du Comité central du Parti communiste du Bélarus, Alexei Sokol, prenant la parole, a exprimé sa gratitude au camarade Xi Jinping pour le grand soutien que le PCC apporte à son pays dans la mise en œuvre de nombreux projets et dans le renforcement des liens amicaux entre les partis et peuples.

Le forum actuel est très important pour le monde entier, estime A. Sokol. Il se déroule dans le contexte d’une situation très difficile sur la planète, alors que l’Occident collectif fait tout pour détruire le système de relations internationales qui s’est développé au fil des décennies. Les élites politiques occidentales voient la plupart des pays et des peuples dans le rôle misérable de leur appendice de matières premières et de fournisseur de matériaux, de main-d’œuvre et de ressources intellectuelles bon marché.

« Au cours de ces bouleversements à grande échelle, les partis politiques du monde, luttant pour les intérêts des travailleurs, doivent tout mettre en œuvre non seulement pour maintenir la stabilité sur la planète, mais aussi pour trouver un terrain d’entente, des moyens de parvenir à un consensus pour le souci d’un avenir digne pour l’humanité » , A. Sokol est convaincu. A cet égard, pour les partis communistes et ouvriers, la question de l’adaptation du marxisme aux conditions nationales et au temps présent est extrêmement pertinente.

Et ici, selon le chef des communistes biélorusses, le Parti communiste chinois est à l’avant-garde de tout le mouvement de gauche, étant un phare dans le développement de la théorie marxiste de la construction d’une société de justice sociale.

« Grâce à l’application pratique de la théorie du marxisme » , a-t-il dit, « ainsi qu’au cours bien pensé du Parti communiste chinois, un large éventail de mesures a été mis en œuvre pour améliorer la vie de la population. Votre pays a obtenu d’excellents résultats dans la lutte contre la pauvreté. Le secteur de l’éducation se développe de façon dynamique. Le travail dans les zones rurales s’est particulièrement intensifié. Un travail énorme est en cours dans le domaine de l’emploi. Le taux de croissance des revenus de la population urbaine et rurale de la Chine a dépassé le taux de croissance de l’économie. Un système de sécurité sociale couvrant la ville et la campagne a été créé. Le niveau de soins médicaux pour la population a considérablement augmenté. Ces succès du peuple chinois sont un exemple pour le monde entier. Je suis sûr que grâce à l’expérience du PCC, au succès du modèle de développement chinois basé sur l’idée de justice sociale et d’aller de l’avant ,

- L’expérience du Parti communiste chinois, l’expérience de son édification de l’État et de la modernisation de l’économie chinoise est extrêmement importante pour la République de Biélorussie aujourd’hui, - estime A. Sokol. – En outre, l’expérience de la République populaire de Chine nous dit que les idées de construction d’un État-providence ne sont pas dépassées, qu’elles peuvent mobiliser et fédérer la population autour de la force qui montre la voie pour atteindre cet objectif.

Toujours d’actualité

Transmettant ses chaleureuses salutations révolutionnaires à tous les participants au forum, le membre du Politburo du Comité central du Parti communiste indien, MA Bary, considérant les perspectives d’adaptation du marxisme-léninisme aux conditions nationales et à l’époque actuelle, a particulièrement souligné :

Le marxisme-léninisme, vous le savez, n’est pas un dogme. Il ne peut être copié mécaniquement et suivi aveuglément. Cette théorie doit être soigneusement étudiée et appliquée de manière créative précisément à des conditions spécifiques.

Les victoires de toutes les révolutions socialistes réussies dans le monde, y compris la Grande Révolution d’Octobre dirigée par Lénine et les Chinois dirigés par Mao Zedong, prouvent la justesse de ce point de vue. Il n’y a pas de normes et pas d’expérience universelle unique dans les révolutions. La lutte pour transformer la société dépend des réalités de nos pays. Le caractère de l’État, le caractère des classes exploitées, leur unité et leur préparation révolutionnaire jouent un rôle important dans la détermination des étapes, des tactiques et de la stratégie de la révolution. Et le marxisme nous donne les outils pour une telle analyse, et nous guide également dans la construction de la structure organisationnelle nécessaire. La réalité socio-économique a conduit notre parti communiste à la conclusion que l’Inde se trouve au stade d’une révolution démocratique populaire en tant que signe avant-coureur d’une révolution socialiste. A ce stade, le programme de notre parti nous ordonne d’utiliser toutes les formes d’activité pour faire avancer les intérêts de la classe ouvrière et de la paysannerie. Par conséquent, notre parti a été choisi pour diriger les gouvernements provinciaux afin d’aider les gens ordinaires. Nos camarades ont pu faire face efficacement à la propagation de la pandémie de coronavirus et ainsi sauver beaucoup de la mort. Nous essayons d’élargir, malgré d’innombrables restrictions, les opportunités économiques des Indiens afin d’améliorer leurs conditions de vie. Nos camarades sur le terrain élaborent et tentent de mettre en œuvre une politique alternative d’exploitation avec la participation des populations. Tout cela est réalisé grâce au fait que les communistes de l’Inde restent fidèles aux principales dispositions du marxisme-léninisme, les vérifiant avec la réalité. La crise économique mondiale actuelle, le glissement vers la répression, combiné à l’incapacité des États capitalistes à protéger la vie des gens, tout cela confirme la faillite du capitalisme. Alors que la Chine, le Vietnam, Cuba, le Laos, la Corée du Nord et d’autres pays qui suivent la voie du socialisme démontrent clairement que les gens, que la vie des gens est avant tout.

Cela prouve une fois de plus la supériorité du socialisme. Aujourd’hui, l’impérialisme et ses classes dirigeantes sont préoccupés par la protestation populaire croissante et la promotion des idéaux socialistes auprès des masses. Comme indiqué lors du récent XXIIIe Congrès du Parti communiste indien, les États-Unis sont très alarmés par l’influence mondiale croissante de la Chine, dont la politique socialiste, qui a conduit à la grande croissance économique de la RPC, sa politique d’ouverture, considèrent-ils une menace pour leur hégémonie mondiale. Les États-Unis, après avoir mobilisé leurs alliés de l’OTAN, ont lancé une série de mesures pour contenir et isoler la Chine en tant que rival stratégique. Ils tentent de limiter l’influence des idées socialistes par des mesures autoritaires en s’immisçant dans les affaires intérieures d’autres pays, en y encourageant les forces d’extrême droite.

Dans ces conditions, il nous faut tous, plus que jamais, rester fidèles aux principes du marxisme-léninisme. Nous attendons avec impatience le prochain 20e Congrès du PCC en octobre et lui souhaitons beaucoup de succès !

Continuez à frapper, allez-y

’Le forum d’aujourd’hui est une bonne occasion d’échanger des points de vue sur la théorie et la pratique du marxisme, ce qui renforcera sans aucun doute notre confiance mutuelle et notre coopération’, a déclaré José Roya, membre du comité exécutif national du Parti travailliste mexicain.

Il a parlé du premier président du Mexique, Benito Pablo Juarez Garcia (au XIXe siècle), qui s’est battu contre l’oligarchie et les envahisseurs étrangers et les a vaincus avec le soutien du peuple mexicain. Et un demi-siècle plus tard, en 1922, le premier gouvernement socialiste d’Amérique latine a été formé dans l’État mexicain du Yucatan, dirigé par Felipe Carrillo Puerto, qui a transféré la plupart des terres à la population indigène locale. Il a dit que dans un pays agraire, terre et liberté sont toujours synonymes. D’où notre slogan révolutionnaire ’Terre et Liberté !’. Carrillo Puerto pensait que la position des Indiens - ces citoyens épris de liberté, autosuffisants et sûrs d’eux - montrait que les sacrifices au nom de la révolution avaient un sens. Et en janvier 1924, pour avoir défendu les intérêts du peuple maya, il fut tué.

Ces exemples historiques confirment la nature du sentiment révolutionnaire au Mexique. Pourtant, à cette époque, il n’était pas question d’adapter le marxisme, de son « idéalisation ». Selon l’orateur, il faut d’abord procéder à une analyse méthodologique, après quoi dans les pays d’Amérique latine, où la population indigène, les Indiens, vit dans les villes et les villages, il sera possible de développer la théorie et la pratique révolutionnaires de le soi-disant socialisme indien.

Tout cela est pertinent pour les pays ayant de grandes populations indigènes comme la Bolivie, le Guatemala, le Pérou, le Mexique, le Chili et le Nicaragua. En même temps, en mettant le marxisme au service, il faut tenir compte des réalités de chacun d’eux.

Par exemple, au Pérou, des tentatives par le marxisme d’analyser les problèmes de ce pays ont déjà été faites en leur temps. Au cours des dernières décennies, des processus réussis d’’indigénisation’ du marxisme ont également commencé en Bolivie, où Evo Morales était alors président.

- Nous pensons que pendant la Grande Révolution Socialiste d’Octobre, Lénine, à la fois en théorie et en pratique, a adapté avec succès le marxisme aux conditions russes d’alors. Tenant compte des réalités locales, Mao Zedong a également mené à bien la révolution chinoise », a déclaré Jose Roya.

Il est convaincu qu’aujourd’hui, alors que le marxisme ne s’est pas encore remis de ce coup après l’effondrement de l’URSS, davantage d’efforts doivent être faits pour le restaurer et le développer comme guide principal de l’action au XXIe siècle.

Ensuite, des représentants des partis communistes du Laos, d’Afrique du Sud, des États-Unis, du Chili, d’Argentine, du Brésil, de la République tchèque et de Moravie, du Kenya, du Kirghizistan, de l’Uruguay et de nombreux autres pays ont pris la parole lors du forum.

Tous les participants du Forum ont noté l’importance de l’échange de vues, les perspectives et la nécessité de poursuivre le dialogue entre les parties, en approfondissant davantage leurs diverses coopérations.

La Pravda

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17442 messages postés
   Posté le 02-08-2022 à 17:15:06   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Xi Jinping envoie une lettre de félicitations au Forum du Parti communiste chinois et des partis politiques marxistes du monde



https://lepcf.fr/Xi-Jinping-envoie-une-lettre-de-felicitations-au-Forum-du-Parti-communiste

Le 28 juillet 2022, le secrétaire général du Comité central du PCC et président Xi Jinping a envoyé une lettre de félicitations au Forum du Parti communiste chinois (PCC) et des partis politiques marxistes du monde.

Xi Jinping a annoncé que le marxisme est une théorie évolutive et ouverte. Ce n’est qu’en s’adaptant à la situation spécifique d’un pays, qu’elle peut s’enraciner dans le pays, et ce n’est qu’en vivant avec le temps, qu’elle peut être pleine de vitalité. Grâce à l’exploration minutieuse et aux efforts conjoints des partis politiques marxistes dans divers pays, le marxisme au 21ème siècle ouvre constamment de nouveaux horizons et apporte de nouveaux changements et montre de plus en plus une nouvelle vitalité.

Xi Jinping a déclaré que le Parti communiste chinois insiste pour intégrer les principes de base du marxisme aux conditions spécifiques de la Chine et à la culture traditionnelle raffinée chinoise, en promouvant constamment la modernisation du marxisme et en avançant résolument sur la voie du socialisme aux caractéristiques chinoises.

Xi Jinping a souligné qu’à l’heure actuelle, le monde connaît un changement majeur sans précédent depuis un siècle, et l’humanité se trouve une fois de plus à un carrefour de l’histoire. Il est de la responsabilité commune des partis politiques marxistes de continuer à rendre le marxisme plus adapté aux réalités nationales et à l’époque pour éclairer la voie de l’humanité avec la lumière de la vérité. Le Parti communiste chinois est disposé à renforcer les échanges et les dialogues avec les partis politiques marxistes dans divers pays, à respecter leurs propres conditions nationales, à saisir le pouls de l’époque et à continuer d’enrichir et de développer le marxisme, de sorte que le marxisme présente une plus grande puissance de vérité dans le processus de construction conjointe d’une communauté de destin commun pour l’humanité.

Le Forum du Parti communiste chinois et des partis politiques marxistes du monde est organisé par le Département international du Comité central du Parti communiste chinois. Le secrétaire général du Comité central du Parti communiste vietnamien, Nguyen Phu Trong, le premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de Cuba et président cubain, Miguel Diaz-Canel, et Guennadi Ziouganov, président du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie, ont adressé leurs félicitations au Forum. Plus de 300 représentants de plus de 100 partis politiques et organisations politiques marxistes et de gauche dans plus de 70 pays ont assisté au Forum en ligne.

Voir en ligne : communiqué du gouvernement chinois

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17442 messages postés
   Posté le 02-08-2022 à 17:16:13   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Xi Jinping : le marxisme fait preuve d'une nouvelle vitalité au 21e siècle


http://french.china.org.cn/china/txt/2022-07/29/content_78347332.htm

29. 07. 2022
Le président chinois, Xi Jinping, a déclaré jeudi que le marxisme avait fait preuve d'une nouvelle vitalité au 21e siècle, appelant tous les partis politiques marxistes à rendre la théorie plus adaptée aux réalités nationales et à l'époque.
M. Xi a fait ces remarques dans un message de félicitations au Forum du Parti communiste chinois (PCC) et des partis politiques marxistes du monde, à Beijing.
Le marxisme est une théorie ouverte et en développement, a annoncé M. Xi, également secrétaire général du Comité central du PCC. Ce n'est qu'en s'adaptant à la situation spécifique d'un pays, qu'elle peut s'enraciner dans le pays, et ce n'est qu'en vivant avec l'époque, qu'elle peut être pleine de vitalité.
Selon lui, le marxisme au 21e siècle a ouvert de nouveaux horizons et montre de plus en plus une nouvelle vitalité, grâce à l'exploration ardue et aux efforts concertés des partis politiques marxistes de tous les pays.
Le PCC a intégré les principes fondamentaux du marxisme aux conditions spécifiques de la Chine et à la culture traditionnelle raffinée chinoise, adaptant le marxisme à la réalité de la Chine et à l'époque, et avançant sans relâche sur la voie du socialisme à la chinoise, a-t-il indiqué.
Des changements profonds inédits depuis un siècle sont en évolution rapide dans le monde, et l'humanité se trouve à nouveau à un carrefour de l'histoire, a-t-il noté.
Il s'agit d'une responsabilité commune des partis politiques marxistes de rendre le marxisme plus adapté aux réalités nationales et à l'époque afin d'éclairer la voie pour l'humanité avec la lumière de la vérité, a poursuivi M. Xi.
D'après lui, le PCC est prêt à renforcer les échanges et le dialogue avec les partis politiques marxistes dans d'autres pays, à garder à l'esprit leurs propres réalités nationales et la tendance de l'époque et à continuer d'enrichir et de développer le marxisme, de sorte que le marxisme présente une plus grande puissance de vérité dans le processus de construction conjointe d'une communauté d'avenir partagé pour l'humanité.
Le forum est organisé par le Département international du Comité central du PCC. Plus de 300 représentants de plus de 100 partis politiques et organisations politiques marxistes et de gauche dans plus de 70 pays ont assisté en ligne à l'événement.
Le secrétaire général du Comité central du Parti communiste vietnamien, Nguyen Phu Trong, le premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de Cuba et président cubain, Miguel Diaz-Canel, et Guennadi Ziouganov, président du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie, ont félicité le forum.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17442 messages postés
   Posté le 02-08-2022 à 17:17:43   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le chef du Parti communiste du Vietnam félicite le forum des partis politiques maxistes

Mardi 2 août 2022

https://lepcf.fr/Le-chef-du-Parti-communiste-du-Vietnam-felicite-le-forum-des-partis-politiques

Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyên Phu Trong, a félicité le forum entre le Parti communiste chinois (PCC) et les partis politiques maxistes du monde, affirmant les grandes contributions et les valeurs durables du marxisme-léninisme.

Le président de la Commission centrale des relations extérieures du PCV, Lê Hoài Trung (centre), au forum entre le Parti communiste chinois et les partis politiques maxistes du monde, le 28 juillet.
Dans une lettre de félicitations lue par le président de la Commission des relations extérieures du Comité central du PCV, Lê Hoài Trung, au forum virtuel, jeudi 28 juillet, il a salué l’organisation par le PCC du forum sur le thème "Édification du marxisme au XXIe siècle conforme à la réalité et aux besoins de l’époque".

Le leader vietnamien s’est félicité des grandes réalisations accomplies par le PCC et le peuple chinois dans la cause du socialisme à la chinoise ainsi que des contributions importantes apportées par la théorie du socialisme aux caractéristiques chinoises de la nouvelle ère au développement du marxisme-léninisme depuis le XVIIIe Congrès national du PCC avec le secrétaire général et président chinois Xi Jinping comme noyau dirigeant.

Le secrétaire général Nguyên Phu Trong a également indiqué que la pensée Hô Chi Minh est née de l’application et du développement avec créativité du marxisme-léninisme dans les conditions spécifiques du Vietnam, de la mise en valeur de belles traditions du peuple vietnamien et de la réception de la quintessence de la culture de l’humanité.

Depuis plus de 90 ans, le marxisme-léninisme et la pensée Hô Chi Minh ont toujours été le fondement idéologique et le fil rouge de toutes les actions du PCV dans la cause de la lutte de libération nationale et dans l’œuvre de rénovation et d’édification du pays prospère, pour le bonheur du peuple, a-t-il souligné.

Le marxisme-léninisme a été, est et sera le flambeau éclairant le chemin révolutionnaire du Vietnam dans la nouvelle ère, a-t-il déclaré.

À cette occasion, le secrétaire général Nguyên Phu Trong a sincèrement remercié les partis politiques marxistes et les forces progressistes dans le monde, y compris le PCC et le peuple chinois pour leur soutien au Vietnam durant les différentes périodes.

Le PCV attache toujours une grande importance et est prêt à promouvoir conjointement la cause de la paix, de l’amitié, de la démocratie et de la prospérité avec les partis politiques maxistes du monde entier, et en même temps, développe constamment le marxisme-léninisme, a-t-il conclu.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17442 messages postés
   Posté le 02-08-2022 à 17:19:25   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Lire
Ziouganov : la locomotive de la Chine est aux commandes aujourd’hui et le monde entier la regarde avec espoir


Edité le 02-08-2022 à 17:20:18 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17442 messages postés
   Posté le 02-08-2022 à 17:22:51   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Diaz-Canel : il est de plus en plus nécessaire et urgent pour nous, partis marxistes, de nous unir



29 juillet 2022 09:07:01
https://fr.granma.cu/cuba/2022-07-29/diaz-canel-il-est-de-plus-en-plus-necessaire-et-urgent-pour-nous-partis-marxistes-de-nous-unir

Le message de Diaz-Canel a été lu par la Dre Rosario Penton, rectrice de l'École supérieure Ñico Lopez du PCC.


Chers représentants des partis marxistes du monde,
Je remercie le Parti communiste chinois pour son invitation à cette importante rencontre pour avoir des échanges sur les avancées théoriques et les expériences pratiques dans le travail de chaque parti au sein du mouvement vers un échelon supérieur de justice dans l'histoire de l'Humanité.
Le marxisme qui, depuis son émergence, a fourni la base scientifique des luttes de classe du prolétariat mondial naissant dans chaque pays et de la classe ouvrière internationale, a démontré qu’il possédait une puissante capacité d’explication face aux constantes transformations sociales, du fait de sa capacité d'auto-développement et d'assimilation critique des savoirs accumulés à chaque moment, et d'élargissement sans aucun dogme de sa perspective sur le sujet de la Révolution.
L'objectivité de ses postulats se révèle de manière particulière en temps de crise où, par- dessus tout, les propositions de sortie de crise font défaut.
En même temps, nous connaissons bien, de par l'Histoire, le prix des erreurs commises au nom de la tradition marxiste, les reculs et les déformations qui n'ont servi qu'à retarder la réalisation de nos objectifs.

À Cuba, le marxisme a fusionné avec le meilleur de la tradition révolutionnaire nationale, de caractère universel et ouvert, qui compta parmi ses plus grands représentants José Marti et Fidel Castro Ruz, et dont les idées, en constante évolution, inspirent aujourd'hui les révolutionnaires cubains dans leur lutte pour la réalisation d'idéaux socialistes nobles et actuels.
Pour les Cubains, être marxiste signifie une attitude permanente d'apprentissage, depuis la pratique, afin d’intégrer le développement des sciences sociales, récupérer les processus historiques et les savoirs accumulés dans la société, connaître ses circonstances actuelles et ses options pour l'avenir.
C'est participer à l'assimilation critique de tous les champs du savoir structurés en tant que théories, professions, techniques et résultats de la recherche, appliqués à la réalité de Cuba et du monde.

Lors du 8e Congrès du PCC, les idées, les concepts et les lignes directrices qui guident le travail du Parti à l'étape actuelle ont été approuvés, et les trois tâches principales qui sont devenues des stratégies pour le travail du Parti ont été définies, à savoir : la bataille économique, l'unité et la lutte pour la paix et la fermeté idéologique.
Dans le cadre de cette dernière, une place de choix a été réservée au travail politique idéologique, à l'enseignement, à la recherche et à la promotion du marxisme et du léninisme.
Conformément à ses accords, en décembre dernier s'est tenu le 3e Plénum du Comité central du Parti, qui a procédé à un examen critique et révolutionnaire de la nécessaire mise à jour du marxisme et du léninisme dans notre pays, en traçant la voie pour la continuité des transformations axées sur trois processus de socialisation de portée générale pour toute la société : l'enseignement, la recherche et la communication sociale.

Sous ce prisme innovant et sous la direction du Parti, un travail est réalisé dans différents secteurs du système d’enseignement, qui contribue à la formation d'un sujet critique et transformateur du socialisme prospère, durable et démocratique auquel nous aspirons.

Tout cet important effort est mené dans le cadre du processus de mise à jour du modèle de développement socialiste dans notre pays, qui a placé la science et l'innovation comme l'un des piliers du travail du Parti et du Gouvernement, conformément à son essence socialiste et participative.
Nous sommes fermement convaincus que le socialisme est la seule voie de développement avec la justice sociale en tant que dépassement créatif du capitalisme, de son irrationalité insoutenable et des valeurs qui le guident.

D'autres pays se sont engagés dans cette voie avant Cuba et nous ont laissé des leçons positives et négatives que nous n'ignorons pas, mais que nous pondérons toujours en fonction de ce qui singularise notre expérience concrète : l'Histoire, les traditions, l'identité et, bien sûr, le caractère et la proximité d'un adversaire aussi puissant que le gouvernement des États-Unis, toujours à l'affût.
Un adversaire qui n'accepte pas la décision légitime de la majorité de notre peuple, entérinée dans la Constitution de la République, de construire une Cuba indépendante, souveraine et socialiste.

C'est ce que nous sommes, un pays qui a décidé, depuis janvier 1959, sous la direction du leader historique de la Révolution cubaine, le commandant en chef Fidel Castro Ruz, et les enseignements du général d'armée Raul Castro Ruz, de prouver que, oui, un autre modèle différent de société est possible, où l'homme, au lieu d'être un sujet prédateur, est un élément d'harmonie, d'équilibre, de durabilité, de justice, d'équité et de solidarité.
Et cela implique un haut degré de résistance héroïque et de créativité face au blocus criminel auquel les administrations successives des États-Unis ont soumis ce peuple héroïque depuis plus de 60 ans, intensifié avec hargne durant l'administration de Trump, avec l'adoption de 243 mesures, dont la plupart ont été maintenues par l'administration actuelle, y compris l'inclusion injuste de Cuba sur la liste fallacieuse des pays qui parrainent le terrorisme.
Le vieux et redouté « fantôme du communisme » est revenu parcourir le monde avec ses bannières d'espoir, ce qui a rendu plus agressives les campagnes contre tous ceux qui remettent en question le statu quo. Des campagnes qui empêchent par tous les moyens le socialisme de prouver ses possibilités, son potentiel et sa viabilité.
Pour cela, ils utilisent les instruments pervers de la guerre non conventionnelle, les laboratoires d'intoxication médiatique, toute la campagne de désinformation, de mensonges, de doubles standards et d'hypocrisie, à travers les réseaux sociaux, dans le but de fracturer et de diviser la société cubaine. Des efforts qui ne cesseront d’être voués à l’échec face à la ferme volonté d'unité et de détermination de son peuple.

La Chine est une référence politique et économique mondiale. Ses réalisations sont une inspiration et un encouragement pour d’autres pays du monde. Ses contributions, dans une perspective marxiste et léniniste, à la construction du socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère, notamment les apports de la pensée du camarade Xi Jinping, Secrétaire général du Parti communiste et président de la République populaire de Chine, sont des expériences importantes pour les pays socialistes et pour les forces communistes et de gauche à l’échelle mondiale.

La réalité du monde actuel confirme qu'il est de plus en plus nécessaire et urgent pour nous, partis marxistes, de nous unir afin de faire face aux grands défis qui nous attendent. Seule l'unité dans la diversité nous assurera la victoire.

Vive les idées émancipatrices du marxisme !
Hasta la victoria siempre !

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17442 messages postés
   Posté le 02-08-2022 à 17:32:10   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Egalement sur le site faire vivre, ci-dessous.

On remarquera que la déclaration du KKE est un ton en-dessous de ses attaques précédentes à cause notamment des positions du Viet Nam et de Cuba. Il est contraint de signaler "certains partis" pour rappeler les positions d'un petit groupe lors de son propre forum :
"Certains orateurs ont souligné que le conflit américano-chinois est un conflit pour la suprématie dans le système capitaliste international."
Mais il doit reconnaître :
Le rôle de l’OTAN a été fortement dénoncé, ainsi que son expansion dans de nouveaux pays et le déploiement de forces militaires aux frontières avec la Russie, de la Baltique à la mer Noire et au Caucase. Les plans d’une nouvelle effusion de sang en Ukraine, notamment dans la région du Donbass, dans le contexte des contradictions entre l’impérialisme euro-atlantique et la Russie, ont été dénoncés. De nombreux partis ont condamné la poursuite de l’impérialisme euro-atlantique pour utiliser à ses propres fins le régime nationaliste réactionnaire qui a prévalu en Ukraine, qui a persécuté les communistes et a historiquement revendiqué le rôle des fascistes locaux.
Le ton mesuré du KKE ici signifie qu'il ne tient pas à s'isoler et que sa position est battue en brèche dans le mouvement communiste international.



____________________


Il nous parait utile de publier ce communiqué des organisateurs du meeting international extraordinaire des partis communistes et ouvriers organisés en décembre 2021 par le KKE et le TKP (IMCWP)
On connait les divergences exprimées entre le parti grec et les partis russes ou chinois, mais après ce congrès extraordinaire de décembre 2021, la conférence marxiste internationale organisée par le parti communiste chinois ce mois de juillet a réuni des partis communistes de 100 pays, dont plusieurs participaient aussi au meeting de décembre, comme le parti de Cuba, d’Afrique du Sud, du Viet-nam.
Le dialogue entre tous les partis communistes est un enjeu essentiel de l’efficacité de leurs actions contre un capitalisme impérialiste en difficulté mais toujours aussi violent et arrogant.

Tout ce qui favorisera un dialogue fraternel et


Communiqué de presse du KKE-TKP, à propos de la réunion internationale extraordinaire des partis communistes et ouvriers


La téléconférence de la Réunion internationale extraordinaire des partis communistes et ouvriers (IMCWP) a eu lieu les 10 et 11 décembre 2021, sous le thème « Les développements économiques, politiques et militaires internationaux. L’expérience de la lutte des partis communistes et ouvriers et des peuples. Solidarité avec Cuba, le peuple palestinien et tous les peuples qui luttent contre les sanctions, les machinations et l’agression impérialiste » . La téléconférence s’est tenue sous la responsabilité conjointe du Parti communiste de Grèce (KKE) et du Parti communiste de Turquie (TKP).
73 Parties de 57 pays de tous les continents ont participé à la téléconférence.
Au cours de la téléconférence, de précieuses expériences ont été échangées concernant la lutte des partis communistes et ouvriers, des mouvements ouvriers et populaires, dans des conditions de pandémie et aussi d’aggravation de la contradiction entre capital et travail, d’intensification de l’exploitation et d’impasses de le mode de production capitaliste historiquement dépassé, qui, entre autres, a un impact dévastateur sur l’environnement.

Des appréciations ont été échangées sur les réalignements dans le cadre des alliances politiques, militaires et économiques et l’émergence de nouvelles. Le rôle de l’OTAN a été fortement dénoncé, ainsi que son expansion dans de nouveaux pays et le déploiement de forces militaires aux frontières avec la Russie, de la Baltique à la mer Noire et au Caucase. Les plans d’une nouvelle effusion de sang en Ukraine, notamment dans la région du Donbass, dans le contexte des contradictions entre l’impérialisme euro-atlantique et la Russie, ont été dénoncés. De nombreux partis ont condamné la poursuite de l’impérialisme euro-atlantique pour utiliser à ses propres fins le régime nationaliste réactionnaire qui a prévalu en Ukraine, qui a persécuté les communistes et a historiquement revendiqué le rôle des fascistes locaux.

L’importance des développements dans la région indo-pacifique a été soulignée, comme en témoigne la formation de nouvelles unions impérialistes telles que AUKUS (Australie, Royaume-Uni, États-Unis) et QUAD (Australie, Inde, Japon, États-Unis), dans un contexte de contradiction entre ces forces et la Chine. Certains orateurs ont souligné que le conflit américano-chinois est un conflit pour la suprématie dans le système capitaliste international.

Plusieurs intervenants ont souligné la multiplication des foyers d’affrontements et de conflits résultant de la politique des puissants États capitalistes qui exacerbe l’agression impérialiste. Ils ont exprimé leur solidarité avec les peuples qui se trouvaient à l’épicentre des plans impérialistes et de la confrontation des classes bourgeoises et des monopoles, comme les peuples de Syrie, de Libye, etc.
Certaines Parties ont souligné que l’intensification de la concurrence entre les groupes monopolistiques constitue la base de l’intensification des contradictions et de la concurrence entre les États capitalistes et leurs alliances.

Il a été souligné que dans ces circonstances, les partis communistes et ouvriers portent la responsabilité d’organiser et de diriger la lutte des travailleurs, d’éclairer la nécessité du socialisme. Il a également été souligné qu’il est nécessaire de renforcer la solidarité internationaliste entre les partis communistes, les organisations ouvrières de classe, les mouvements des paysans pauvres et des ouvriers agricoles et les mouvements populaires en général.

La nécessité a été soulignée de renforcer la solidarité avec le Parti communiste de Cuba, Cuba et son peuple, qui ont acquis l’indépendance, l’égalité, d’importants droits du travail et sociaux, en luttant pour défendre le socialisme et les acquis de la révolution cubaine. Renforcer la condamnation internationale du blocus génocidaire des États-Unis contre Cuba et exiger sa fin. Contribuer à l’opposition résolue des mouvements ouvriers et populaires à toute forme de machination, d’intervention, de coup d’État et de sabotage impérialiste contre Cuba.

Au cours de la téléconférence, qui s’est tenue quelques jours après la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, la solidarité des partis communistes et ouvriers avec leur lutte héroïque pour une Palestine libre et indépendante a été réitérée et l’occupation et les colonies israéliennes en cours ont été dénoncé. De nombreuses Parties ont réaffirmé leur ferme soutien aux justes revendications du peuple palestinien pour la création d’un État palestinien uni et indépendant, avec Jérusalem-Est pour capitale, sur les frontières de 1967, pour le retour des réfugiés palestiniens dans leurs foyers conformément à la décisions pertinentes de l’ONU, et pour la libération immédiate de tous les prisonniers palestiniens et autres prisonniers politiques détenus dans les prisons israéliennes.

Au cours de la téléconférence, des remerciements ont été exprimés au KKE et au TKP. La solidarité s’est également exprimée avec la lutte conjointe des peuples grec et turc contre l’OTAN et les classes bourgeoises des deux pays.

En outre, de nombreux partis ont exprimé leur solidarité avec les luttes des travailleurs pour leurs droits sociaux, politiques et syndicaux, telles que celles qui ont été menées l’année dernière en Inde, au Soudan, dans de nombreux pays d’Europe, d’Amérique et d’Asie. . Dans le même temps, un nombre important de partis ont critiqué et rejeté les perceptions social-démocrates et opportunistes de la gestion du système capitaliste et ont souligné la nécessité de lutter pour le renversement de la barbarie capitaliste et la construction de la nouvelle société socialiste-communiste.
En amont de 2022, les partis communistes et ouvriers ont adopté un cadre d’actions communes et convergentes qu’ils développeront.


Edité le 02-08-2022 à 17:43:22 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Le tournant du mouvement communiste international  Forum des partis communistesNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum