Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ? 

 Droits de l'Homme en Chine

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2Page précédente 
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
863 messages postés
   Posté le 11-05-2020 à 15:28:41   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

avantd e commencer :
Meca culpa, sur l’Afrique, l'impérialisme chinois n'est pas aussi vicelard que sa contrepartie occidentale.


https://youtu.be/ppZpRd8DyT0

Ce que dit zizek à la fin sur la psyché et paradigme chinois est intéressant.
je sais que je vais à contre courant, mais avant de saluer les chinois comme on le devrait il ya des rappelles à faire et des leçon qui n'ont pas été apprises.

Mais bon, vu votre haine incontestables de l'hégéliano-marxisme, manifesté lorsque j'ai invoqué la parabole des éclusent ouverte inondant des village pour finir dans des rizières croupissantes (représentant le néocufusianisme ambiant et ses conséquences), représentant la réalité difficile et contradictoire de la chine.

Pourtant, le fait qu'il ait fallu attendre de nos jours pour que Liu Xiaobo soit remis en question, devrait vous avoir déjà mis la puce à l'oreille sur les déboirs de ce système néo-impérial, rien que le préfixe néo, devrait vous interpeller. Ce ne sont nullement les élucubration d'un gaucho trokyste ou maoïste façon PCM.

Il est évident que les dégât causé à la chine par le petit livre rouge de Mao (que Mao avait lancé car il avait foiré son grand bon en avant) aurait des conséquence et laisserait des citatrices qui marqueraient la chine pour des décennies.

Vous savez ce que ça veut dire composer avec la déchéance du PCF, dont l'AF profite pour recruter des troupes au sein du prolétariat (occupation de l'usine de l'AF en Provence..)

Ici c'est la même chose.

https://youtu.be/IVJFUm7RMA0?t=1700

28:20

Petit cadeau pour vous.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15025 messages postés
   Posté le 11-05-2020 à 20:30:28   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Pas la peine de commencer par un "mea culpa" pour recommencer à raconter n'importe quoi, afin de justifier ta haine du socialisme chinois.

"le fait qu'il ait fallu attendre de nos jours pour que Liu Xiaobo soit remis en question, devrait vous avoir déjà mis la puce à l'oreille sur les déboirs de ce système néo-impérial"
J'ai la vague impression que tu n'as pas changé et que tu lis très vite et sans réfléchir, parce que tu continues à mépriser les autres et à ne pas prêter attention à ce qui est écrit, ce qui te conduit ensuite à dire à peu près n'importe quoi sur le sujet.
Liu Xiaobo est un militant libéral anticommuniste, qui n'a évidemment jamais été soutenu ici et qui n'a rien à voir avec le socialisme chinois. Il est dénoncé au passage parce qu'il prétend défendre les "droits de l'homme" contre le socialisme chinois, alors qu'il a toujours défendu les méfaits de l'impérialisme. S'il a été cité ici c'est uniquement pour illustrer ce fil qui concerne la conception des droits de l'homme en Chine, opposée à la conception bourgeoise des droits de l'homme.

_____________


Le "petit livre rouge" a été un symbole de la révolution culturelle parce que des millions de chinois ont défilé en le brandissant. Les médias bourgeois ont donc assimilé la révolution culturelle et toutes ses dérives au petit livre rouge.

Or ce n'est pas lui qui a fait des dégâts en Chine, mais un courant gauchiste anarchisant qui a orienté la révolution culturelle contre la direction du PCC, mais aussi contre le contenu même du petit livre rouge.
Pour commencer ce n'est pas Mao Tsétoung qui a "lancé" le petit livre rouge, contrairement à ce que tu prétends, mais Lin Piao qui avait aussi signé la préface de la première édition.

En ce qui concerne le contenu du petit livre rouge deux exemples significatifs :

> Je rappelle que le premier chapitre du PLR s'intitule "Le Parti Communiste".
La première phrase dit :
"Le noyau dirigeant de notre cause c'est le Parti communiste chinois".
Le fondement théorique sur lequel se guide notre pensée , c'est le marxisme-léninisme."

Cela signifie - mais je te l'ai déjà dit et tu n'en as rien retenu comme d'hab - que la dérive gauchiste de la Révolution culturelle est allée à l'encontre du petit livre rouge.

> Le chapitre IV du petit livre rouge reprend sur 15 pages des extrait du texte fondamental "de la juste solution des contradictions au sein du peuple" .
Par exemple :
"Toute question d'ordre idéologique au sein du peuple ne peut être résolue que par des méthodes démocratiques, par la discussion, la critique, la persuasion et l'éducation ; on ne peut pas la résoudre par des méthodes coercitives et répressives"
Ce qui va également à l'encontre du mot d'ordre gauchiste "frapper sans merci" lancé pendant la révolution culturelle.

Le petit livre rouge est une compilation de textes bien antérieurs à la révolution culturelle, des années 30 à la première période du socialisme. Et la quasi totalité de ces textes restent fondamentalement justes du point de vue du PCC aujourd'hui.
D'ailleurs Xi Jinping reprend plusieurs mots d'ordre tirés de la pensée maotsétoung, en particulier le slogan "Servir le peuple" , qui occupe le chapitre XVII du petit livre rouge, de la page 209 à 214

Quand tu ne sais pas, mieux vaut te taire plutôt que répéter les âneries des révisionnistes, sinon tu passes toi-même pour un âne.
Si tu veux parler du petit livre rouge, commence par le lire et tu parleras ensuite.



Edité le 11-05-2020 à 20:44:56 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
863 messages postés
   Posté le 12-05-2020 à 13:44:24   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

Errrrmmmmm
Je ne fais que le lien entre les effets constatable du petit livre rouge ici,en France avec Sartre.
C'est à dire des bandes d'étudiant qui humilient des agriculteurs et autre prolétaire en leur mettant des pancarte au coup les forçant à faire leur autocritique.

Cette attitude se disant MLM et pourtant profondément gauchiste se retrouve au PCM de nos jours.

Vous m'excuserez mais le marxisme-léninisme c'est comprendre les principes dans leur intégralité et non pas en faire un application dogmatique. D'où mon attachement à l'hégéliano-marxisme et les détours théorique à rallonge face à certains gauchistes,qui brandissent des textes de manière sélective, ou font des interprétation plutôt libéral des termes.

Par exemple : "la persuasion et l'éducation ; on ne peut pas la résoudre par des méthodes coercitives et répressives"

Certains gauchistes peuvent justifier que leur méthode tienne plus du premier que du second.


Il y aussi le faîte que je sois très attaché à la pensée du monde grec et chrétien.
Dans le monde chrétien, qui a inspiré Hegel, il n'y a pas d'harmonie naturelle, la contradiction ne quitte jamais le devant de la scène.
Avec le néo-confucianisme ambiant en Chine, tout va bien dans le meilleur des mondes, il n'y a pas de contradiction, circulez.
C'est ça qui me rend si hésitant à jeter des lauriers à la chine malgré certaines action remarquables. Quand c'est flou il y a un loup. Le risque de restauration capitaliste complète, est déjà écarté, mais ça ne veut pas dire que la chine est rouge pour autant...

Et concernant Xi-Jinping de nos jours :

A ce compte je peux faire Maurras un socialiste juste par ses passage démago pro-ouvriers et anti-capitalisme.


Pour moi c'est juste un bête nationalisme, le peu de rouge qu'il y a chez lui est plus un héritage qu'autre chose. Prétendre qu'il est plus maoïste que Mao, c'est ce qu'il a appris en étant jeune.
Sons socialisme est inclut dans son projet nationalisme, mais je ne crois en aucun cas que c'est objectif en soi et pour soi vu certaines magouilles au sein de l’appareil d'état chinois.

--------------------
https://humaniterouge.alloforum.com/image/7img.net/users/4212/27/99/67/avatars/3-76.png
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15025 messages postés
   Posté le 12-05-2020 à 17:46:19   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le petit livre rouge n'est ni gauchiste ni sartrien
"Je ne fais que le lien entre les effets constatable du petit livre rouge ici,en France avec Sartre."
Ce ne sont pas les effets du petit livre rouge, ce sont les effets du gauchisme petit bourgeois. Si les mêmes agitent un drapeau rouge à la place tu vas brûler le drapeau rouge ?
Je t'ai dit de lire le petit livre rouge avant d'en parler. Quand tu l'auras fait on en reparlera.

En ce qui concerne le "nationalisme" de Xi Jinping.
Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, mais il est vrai que ni Clousclard ni Hegel ne s'en sont préoccupés, la Chine a été colonisée, piétinée par les puissances coloniales dont notre pays, et occupée par les fascistes japonais.
Elle s'est libérée par la lutte armée, une lutte qui lui a coûté des dizaines de millions de morts.

Lorsqu'elle a commencé à se redresser en produisant des marchandises pour les pays riches, ces derniers l'ont encore exploitée en payant ses ouvriers et ses ouvrières un dollar pour des cartes électroniques vendues 100 fois plus cher.
Aujourd'hui encore une résistance électrique est vendue moins de 20 € par un site chinois et revendue près de 100 € par une boite française.
A ce compte, la "relocalisation" des entreprises n'est pas pour tout de suite.

Mais la Chine s'est engagée dans une nouvelle voie après la crise de 2008, d'une part produire pour la consommation intérieure, et d'autre part développer elle-même la technologie et la science chinoises. Elle a fait dans ces domaines des progrès tels que les pays impérialistes sont maintenant à la traîne dans bien des domaines.
Alors les USA ont déclenché une guerre commerciale. La Chine a résisté à la guerre commerciale.

Lorsque la pandémie a commencé les pays impérialistes ont ironisé sur la Chine, ont critiqué ses mesures et tiré à boulet rouge sur ses moindres erreurs, ils ont nié ses résultats et inventé des chiffres sur le nombre de décès, mis en cause sa responsabilité dans la pandémie, etc. Bref une guerre idéologique de tous les instants.
Dans le même temps ces mêmes pays n'ont pas utilisé son expérience mais ont dû se ranger à ses méthodes à contre-coeur et de façon désordonnée, avec des résultats catastrophiques sur plan sanitaire.
Sur le terrain de la maîtrise de l'épidémie et de la reprise économique, la Chine est en tête maintenant. Et les économies bourgeoises piétinent et s'embourbent entre la reprise et de nouvelles infections.

Mais lorsqu'elle accuse enfin les idéologues bourgeois, ceux-ci s'étouffent "comment ! mais les Chinois sont d'abominables nationalistes ! Ils s'en prennent à nous qui sommes tellement pondérés et civilisés !"
En ce qui te concerne tu joues dans le même camp. Tu en es même au point de critiquer sans preuve, comme Trump : "vu certaines magouilles au sein de l’appareil d'état chinois" ...

L'unité des communistes repose sur les faits. Tu ne cites pas de faits ni de preuves. Résultat, ton discours n'est qu'un emballage vide.


Edité le 12-05-2020 à 17:47:20 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15025 messages postés
   Posté le 25-09-2020 à 18:06:59   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Xi Jinping appelle à une meilleure utilisation d'Internet pour écouter l'opinion publique


French.xinhuanet.com | Publié le 2020-09-25 à 10:51 http://french.xinhuanet.com/2020-09/25/c_139395841.htm

BEIJING, 25 septembre (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a appelé à une meilleure utilisation d'Internet pour tenir compte des opinions du peuple et mettre en commun sa sagesse.

M. Xi, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois et président de la Commission militaire centrale, a récemment donné l'instruction sur le travail de sollicitation en ligne d'opinions et de suggestions du public pour la formulation du 14e Plan quinquennal du pays pour le développement économique et social.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15025 messages postés
   Posté le 11-12-2020 à 18:40:34   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le fétiche américain des droits humains tombe à plat dans l'épidémie: éditorial du Global Times

Source: Global Times Publié: 10/12/2020 21:33:40

https://www.globaltimes.cn/content/1209639.shtml

Jeudi a marqué la Journée des droits de l'homme. S'il existe une liste de pays dont la situation des droits de l'homme se détériore gravement cette année, les États-Unis figureront parmi les premiers. Les États-Unis ont de nouveau battu un record quotidien de décès par COVID-19 mercredi, avec au moins 3011 nouveaux décès. C'était plus que ceux qui sont morts des attentats du 11 septembre (2 977).

La politique partisane a provoqué l'abandon institutionnel de la lutte contre le virus aux États-Unis, conduisant le pays à une énorme tragédie humanitaire où des vies humaines sont traitées comme de l'herbe. L'administration américaine actuelle est en train de commettre des crimes contre l'humanité et elle devra éventuellement faire face à un procès moral par l'histoire.

Ironiquement, l'ambassade américaine en Chine a profité de cette journée pour appeler le peuple chinois à "prendre la parole et à sortir" pour défendre "le droit de réunion pacifique" . Mais l'ambassade n'a rien dit sur le bilan déplorable des États-Unis en matière de droits humains en 2020. L'appel de l'ambassade sur Sina Weibo a été largement moqué par les internautes chinois.

La situation des droits de l'homme dans le monde subit de profonds changements. Le concept des droits de l'homme modernes est né en Occident et pendant longtemps, les États-Unis ont eu le quasi-monopole de la définition des droits de l'homme.
Cependant, ces dernières années, l'attrait des États-Unis sur les questions des droits de l'homme s'est affaibli, principalement parce que la situation des droits de l'homme aux États-Unis n'a cessé de décliner parallèlement à la distorsion de la situation économique et sociale. C'est une tragédie que les États-Unis veulent forger du fer, seulement pour constater qu'il n'est pas assez difficile d'être le marteau.
L'épidémie de COVID-19 de cette année a été le Waterloo pour le «leadership» américain en matière de droits humains. Le pays a fait pire que de nombreux pays en développement, avec le plus grand nombre de morts et le plus grand nombre de cas au monde. Washington a fait de son mieux pour séparer sa grave situation épidémique des questions de droits de l'homme, mais il doit finalement faire face au lien apparent entre les deux - après tout, le nombre élevé d'Américains innocents tués par le virus est clairement enregistré, et d'autres pays qui ont fait un meilleur travail est en contraste frappant.

Dans le passé, la gloire des États-Unis masquait sa laideur. Même la situation des pauvres aux États-Unis n’était pas mauvaise par rapport à celle du reste du monde. C'était le fondement de la confiance de la société américaine dans les droits de l'homme. Cependant, l'avance économique du pays s'est affaiblie et l'écart entre les riches et les pauvres s'est élargi.
Cela a conduit à une érosion de sa confiance en soi. Son sentiment confortable de supériorité sur les droits de l'homme a également été miné et transformé en une frénésie indisciplinée.

Le concept des droits de l’homme est largement accepté dans le monde. Chaque pays doit déterminer les réalisations et les lacunes de son secteur des droits de l'homme et explorer la voie du développement des droits de l'homme. Les pays qui ne le font pas en paieront le prix.

Le problème est que les États-Unis et certains pays occidentaux considèrent les droits de l'homme comme leur ressource diplomatique favorable. Des pays, en particulier les États-Unis, ont transformé les droits de l'homme en un outil de pression sur d'autres pays, tandis que Washington n'est pas du tout intéressé à savoir si ses mesures contribuent au développement des droits de l'homme dans ces pays.

Prenez Hong Kong. La reprise de l'ordre est au cœur des affaires de Hong Kong, mais les États-Unis la qualifient de problème de droits de l'homme et y interviennent. Mais il est peu probable que les actions américaines améliorent les «droits de l'homme» à Hong Kong, elles ne feront que semer le trouble et ajouter des coûts au processus de montée en puissance de la Chine, ce qui est la véritable intention de Washington. Il est frustrant que le débat sur les droits de l’homme ait été transformé par Washington en un jeu géopolitique.

La Chine, qui s'est développée rapidement ces dernières années, a amélioré les droits de l'homme. La pensée indépendante du peuple chinois envers les droits humains modernes est devenue mature. L '«idole américaine» est tombée à plat, surtout depuis la pandémie COVID-19.

Le peuple chinois méprise l'hypocrisie américaine en ce qui concerne la question des droits de l'homme. Ils ont été témoins de la façon dont leur gouvernement a tout fait pour lutter contre le virus à n'importe quel prix, alors que ce qui contraste fortement, c'est que le gouvernement américain a fermé les yeux sur sa population pendant la pandémie. Les faits parlent plus que les mots. L'humanitarisme des États-Unis, un pays qui fait la leçon à la Chine sur les droits de l'homme, est passé au second plan pour gonfler le marché boursier.

La Chine est consciente qu'il y a place à l'amélioration en ce qui concerne ses droits de l'homme. Mais elle suivra sa propre voie en développant la cause des droits de l'homme et en la développant de manière régulière et rapide.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15025 messages postés
   Posté le 21-12-2020 à 18:41:22   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Quels sont les droits de l'homme et qui doit les définir ?


Extrait de dnews :


Face aux récentes accusations des États-Unis sur les questions relatives aux droits de l’homme en Chine, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a déclaré: «Ce que les États-Unis ont fait en matière de droits de l’homme a montré au monde ce qu’est un droit de l’homme hypocrite semblable à un manuel. Nous devons vraiment réfléchir attentivement. Voici: Qu'est-ce que les droits de l'homme exactement? Qui devrait définir les droits de l'homme? "

Hua Chunying a déclaré: «Le droit à la subsistance et le droit au développement sont les droits humains les plus fondamentaux. Surtout dans la situation épidémique actuelle, le droit à la vie est le plus grand droit humain. Tout le monde a vu que face à l'épidémie, le gouvernement chinois insiste sur les gens d'abord et la vie. Premièrement, insistons pour que la sécurité des personnes et la santé physique passent avant tout, faisons de notre mieux pour protéger chaque vie, prendre bien soin de la santé de chacun et défendre la valeur et la dignité de chacun. En ce qui concerne les États-Unis maintenant, je pense que nous, Chinois Il y a des milliers de raisons d'être sincèrement fier et fier des progrès accomplis dans la cause des droits de l'homme dans notre pays. "

Hua Chunying a déclaré que si le gouvernement d'un pays ne se soucie même pas de la vie de ses citoyens et n'essaie pas de la protéger, comment peut-on croire qu'il se souciera vraiment, prendra soin et protégera les droits humains des autres pays? !


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15025 messages postés
   Posté le 01-01-2021 à 18:04:31   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le premier code civil chinois entre en vigueur, une garantie pour les droits privés

Par Global Times https://www.globaltimes.cn/page/202101/1211554.shtml
Publié: 01 janv.2021 13:26


Photo: VCG


Le tout premier Code civil chinois entre en vigueur le 1er janvier 2021. La nouvelle loi offre une protection juridique à toutes sortes de droits privés, répondant aux principales préoccupations publiques et plaçant les intérêts des citoyens au centre.
Le Code civil de la République populaire de Chine sera la première loi de la Chine avec "code" dans son nom, et deviendra la loi avec le plus d'articles dans le pays.
La loi est un vaste ensemble législatif qui comprend 1 260 articles en sept parties: dispositions générales, biens, contrats, droits de la personnalité, mariage et famille, héritage et responsabilité délictuelle.
La loi, en tant que déclaration sur la protection des droits civils, couvre la plupart des actes civils dans la vie d'une personne.

Il présente de nouveaux articles qui répondent à de nombreuses préoccupations sociales qui ont récemment surgi dans le pays, telles que la violation des droits d'image dans les vidéos d'échange de visage et les violations de la vie privée sur la collecte excessive d'informations personnelles par les applications de téléphonie mobile.
Avec la mise en œuvre de la loi, certaines institutions civiles compétentes ont introduit des règlements correspondants ou procédé à des ajustements.
Le bureau des affaires civiles de Pékin a déclaré jeudi que "le conseil en matière de mariage et de famille" sera ajouté comme une partie nécessaire de la procédure de demande de divorce dans la ville à partir de vendredi, une décision qui coopère avec la période de réflexion du divorce nouvellement introduite par la loi.
Une option permettant de choisir «de recevoir ou non des conseils en matière de mariage et de famille» sera ajoutée au processus de demande de divorce. De cette façon, un couple peut prendre des rendez-vous pour des services de conseil professionnel par des experts ou des organisations sociales sur une base volontaire.

Le Code civil ouvre une nouvelle ère de protection des droits civils en Chine, a déclaré Li Honglei, directeur adjoint de l'Institut de droit de l'Académie chinoise des sciences sociales, dans son article publié sur le Guang Ming Daily.
Li a déclaré que la loi est l'incarnation concentrée de l'état de droit avec le peuple au centre et qu'elle jouera un rôle important de valeur dans la législation, l'application de la loi et la justice.
Le Code civil a été adopté par la troisième session du 13e Congrès national du peuple le 28 mai 2020. Les dirigeants nationaux chinois ont déclaré que la loi protégeait mieux les droits et intérêts légitimes du peuple chinois.

Global Times

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1 - 2Page précédente 
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ?  Droits de l'Homme en ChineNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum