Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  de la répression 

 Contre la criminalisation du mouvement social

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2Page précédente 
DUROC
Militant de valeur
366 messages postés
   Posté le 02-11-2019 à 17:58:33   Voir le profil de DUROC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à DUROC   

Il esr fou ce mec!

--------------------
Plaristes
Communiste et Français !
Militant expérimenté
863 messages postés
   Posté le 02-12-2019 à 07:35:54   Voir le profil de Plaristes (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Plaristes   

"Le mythe d'une police qui serait gentille mais qui serait poussée à faire des bavures à cause des provocateurs est bien ancrée. Et elle permet d'évacuer les problèmes de fonds.
Dans la vidéo citée dans mon message précédent, nous voyons Vincent Lapierre se lamenter et réclamer l'intervention des policiers contre les antifas et autres Blacks Blocs. Il sous-entends que les flics ont des ordres pour laissez faire et que cela servirait à discréditer le mouvement. Comme d'autres il alimente aussi l'idée que les flics vont désobëir....
Les attentats sous faux drapeaux oui ça existe, les manipulations, les provocations etc... aussi et c'est pas vraiment nouveau. "

Le problème outre que les BB font un peu de la merde faute de théorie révolutionnaire, c'est que les policiers croient eux même à ce mythe !

https://www.youtube.com/watch?v=AR0MZcpjOc4&feature=emb_logo

Bon je sais c'est RT ! Et RT France en plus. Mais bon on fait avec.
Moi j'ai parlé au flic ont leur fait lire la psychologie des foules d'un certain gustave lebon.....

Ont leur fait croire que les lacrymo tirs en cloches et arrosage en masse sont une réponse approprié et adapté à quelques bouteilles de bières lancées sur leur boucliers...

(On s'en fou de BHL e du 2 poids deux mesure habituel
Si ça vous excite tant voilà :
https://youtu.be/8T2TlwM1MjU)

Devraient lire le contrat social de Rousseau !
pzorba75
Militant expérimenté
701 messages postés
   Posté le 02-12-2019 à 10:55:31   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Plaristes a écrit :


https://www.youtube.com/watch?v=AR0MZcpjOc4&feature=emb_logo
et
https://youtu.be/8T2TlwM1MjU

Avec le 6 ème bouton de mise en forme, c'est plus facile pour le lecteur de tes messages et vraiment simple à faire quand tu postes.


--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
13975 messages postés
   Posté le 02-12-2019 à 12:57:45   Voir le profil de Xuan (Online dans la catégorie Présentations)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Bonjour Plaristes et bon débats
Les communistes sont bienvenus, francais ou pas.

Marquetalia tu reviens du Kosovo si tu peux, on parle de la répression des mouvements des masses en France sur ce fil.
Si tu veux parler de tous les sujets sur la même page ca s'appelle un blog, facebook, mais pas un forum.
Merci de déplacer ton intervention sur une page adéquate.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2390 messages postés
   Posté le 08-04-2020 à 08:26:11   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Pour alimenter ce débat au sujet de la criminalisation et de la violence, voici un passage intéressant du journal La Gueule Ouverte (évidemment ce journal n'était ni marxiste-léniniste, ni révolutionnaire, mais certaines opinions pouvaient y être exprimées, et notamment celle-ci)

La Gueule Ouverte n°66 -mercredi 13 août 1975
Extrait de l’article d’Arthur en page 3

« L'ENNEMI PUBLIC N° 1 = L'ÉTAT
Par la mort lente au travail et les « maux de la civilisation », c'est l'État qui légalise le crime. »

« En France, la préparation psychologique de l’opinion à la lutte contre « l’adversaire intérieur » n’est pas seulement idéologique, elle est le reflet d'une peur réelle de la clique au pouvoir de voir remis en question son monopole des armes et celui de la violence, au profit des groupes armés de la libération, formés autour de problèmes qui les concernent directement : conditions de travail, situation d'émigration, lutte pour l'avortement, lutte contre la vie chère, lutte pour un logement décent, organisations de patients, insoumission, etc.. L'intérêt idéologique du système est donc d'isoler par tous les moyens ceux qui aujourd'hui propagent la guérilla urbaine. Contre les groupes qui, en Italie, dans le Pays Basque, en Irlande, en Allemagne, etc… ont choisi cette voie, la bourgeoisie s'est toujours servie de la thèse de la provocation fasciste, très vite reprise en chœur par les révisionnistes et opportunistes de tous bords. Leur argumentation : « les actions violentes font peur aux masses et détruisent le travail politique accompli depuis des années ». Ces organisations, ou plus exactement leurs dirigeants. démontrent surtout par là qu'ils peuvent faire bon ménage avec le système, qu'ils peuvent continuer à bien vivre alors que tout est destruction. Ils ont oublié la façon dont Marx parlait du capitalisme « comme se nourrissant à la manière d'un vampire aspirant le travail vivant ». Le processus de reproduction du capital est dans son essence : transformation de la force de travail vivante (intelligence, muscles, cœur, nerfs, sens) en travail mort, figé, en capital. Les marchandises sont précieuses parce que tachées du sang de ceux qui les produisent. A ceux qui répondraient que cela est rhétorique, citons les millions de morts des guerres impérialistes, les exterminés de la Commune de Paris, la liquidation massive des communistes indonésiens, celle des résistants chiliens, pour ne citer que ceux-là, les victimes d'accidents de la circulation, prévues, planifiées dans la construction des voitures faites pour la casse, les victimes des « accidents du travail » parce que le respect de la « norme » de la production est plus important que le respect de l'être humain, les morts à petit feu des prisons, l'assassinat régulier à petites doses par ces riens qui rendent la vie supportable tout en rapprochant la mort, tabac, drogues, tranquillisants, excitants, etc... Toute économie capitaliste est économie de mort, sous tous ses aspects, même les plus innocents, les plus agréables. Pourtant, ceux qui se dressent contre ce système et refusent d'attendre d'être libérés, les plus opprimés, ceux-là sont fous qui refusent cette économie raisonnable de la mort calculée à l'ordinateur. prévue par les trusts multinationaux et cautionnée par les réformistes de tous bords... » (1)

(1) « A propos du procès Baader-Meinhof, Fraction Armée Rouge » Christian Bourgois éditeur
(…) les terroristes, les criminels organisés sont à la tête des États et des trusts ! L'humanité est en guerre contre eux. La violence, la chienlit, le meurtre légalisé, c'est toujours eux. Leurs sociétés, leurs honorables sociétés, doivent être détruites. Comme des associations de malfaiteurs.

Arthur

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Haut de pagePages : 1 - 2Page précédente 
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  de la répression  Contre la criminalisation du mouvement socialNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum