Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Palestine vaincra ! Les luttes au Moyen Orient 

 conséquences des sanctions

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2Page précédente 
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15286 messages postés
   Posté le 22-09-2020 à 07:33:24   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L'ONU ne soutient pas la décision unilatérale de Washington de rétablir les sanctions contre l'Iran L'ONU a annoncé ne pas soutenir le retour des sanctions internationales contre l'Iran tant que les Etats-Unis n'obtiendraient pas le feu vert du Conseil de sécurité de l'ONU, où une large majorité d'Etats s'oppose à Washington malgré ses menaces. 21 sept. 2020

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15286 messages postés
   Posté le 09-03-2021 à 18:26:01   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

L'Iran a discrètement exporté du pétrole brut record vers la Chine et a largement contacté d'autres clients asiatiques


Écrit par: Six Yao - dnews
2021-03-09 14:01:00


Selon les données de six sources du secteur, l’Iran a discrètement livré du pétrole brut à un niveau record à son plus gros client, la Chine, ces derniers mois. Parallèlement, les raffineries d’État de l’Inde ont également ajouté du pétrole iranien à leur plan annuel d’importation. les sanctions seront bientôt levées.

Le site chinois de Reuters a rapporté le 9 mars que le président américain Joe Biden avait cherché à relancer les négociations sur un accord nucléaire avec l'Iran, mais les sanctions économiques sévères n'ont pas été levées. L'Iran insiste pour que les États-Unis lèvent les sanctions avant de reprendre les négociations.
Les sources susmentionnées ont déclaré que depuis que Biden a pris le pouvoir, la National Iranian Oil Company (NIOC) a largement contacté les clients asiatiques pour évaluer leur demande potentielle de pétrole brut iranien. En raison de la nature sensible de l'affaire, la source a refusé d'être nommée.

Les sanctions ont fait chuter les exportations iraniennes vers la Chine, l'Inde, le Japon et la Corée du Sud depuis la fin de 2018. Les sanctions et les réductions de production d’autres pays producteurs de pétrole de l’OPEP + ont entraîné un resserrement de l’offre de brut acide du Moyen-Orient vers l’Asie. L'Asie est le plus grand marché pétrolier du monde et plus de la moitié du pétrole brut est importé du Moyen-Orient.

L'Inde est le troisième importateur mondial de pétrole brut. La reprise par l'Iran de l'approvisionnement en pétrole de l'Inde pourrait entraîner une réduction de la demande de cargaisons au comptant de cette dernière; après la réduction de l'offre de l'Iraq et la réduction par le Koweït d'une partie de la période contractuelle, la demande de cargaisons au comptant a récemment augmenté.
Un responsable du gouvernement indien a déclaré que l’approvisionnement iranien devrait revenir sur le marché dans les trois à quatre mois; les récents prix mondiaux du pétrole brut ont continué à augmenter, ce qui a frappé l’Inde.

Contrairement à l'Inde, la Chine n'a jamais complètement cessé d'importer du pétrole iranien.
Selon Refinitiv Oil Research, l'Iran a expédié environ 17,8 millions de tonnes (306 000 barils par jour) de pétrole brut en Chine au cours des 14 derniers mois, établissant des niveaux records en janvier et février.
Mais environ 75% de ce volume est importé «indirectement» sous le nom de pétrole d'Oman, des Émirats arabes unis ou de Malaisie, qui entre en Chine principalement via les ports de la province chinoise du Shandong ou le port de Yingkou dans le Liaoning. La plupart des raffineries indépendantes de Chine se trouvent dans le Shandong.
Refinitiv affirme que les 25% restants sont des achats officiels marqués comme réserves stratégiques de pétrole de la Chine. Malgré les sanctions de l’Iran par les États-Unis, la Chine maintient encore un petit nombre d’achats.
Le bureau du porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères n'a pas commenté directement la transaction pétrolière, affirmant que l'Iran est un pays ami de la Chine et que les deux pays ont maintenu des échanges et une coopération normaux; la coopération entre la Chine et l'Iran dans le cadre de le droit international est raisonnable et digne de respect et de protection.

La National Iranian Oil Company (NIOC) a refusé de commenter. Un responsable du ministère iranien du Pétrole a déclaré: «Lorsque les sanctions injustes imposées par les États-Unis seront levées, l'Iran pourra vendre du pétrole à n'importe quel pays, et je peux vous assurer qu'il y aura de nombreux contrats à signer.

Les données publiées par les douanes chinoises le 7 mars ont montré que les importations de pétrole brut de janvier à février de cette année ont augmenté de 4% d'une année sur l'autre. Les douanes chinoises publieront ce mois-ci des données détaillées classées par pays d'origine.
"Le pétrole iranien est entré dans le Shandong depuis la fin de 2019. Il est d'abord fourni aux sociétés de raffinage disposant de fonds serrés, qui raffinent généralement d'abord et paient ensuite" , a déclaré un négociant chinois indépendant familier avec la transaction.
Le négociant a déclaré que la plupart des transactions susmentionnées avaient été réglées en renminbi ou en euros pour contourner le contrôle américain.
"Bien que les sanctions ne semblent pas être levées de sitôt, l'Iran a refait surface", a déclaré une autre source de l'industrie commerciale.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1 - 2Page précédente 
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Palestine vaincra ! Les luttes au Moyen Orient  conséquences des sanctionsNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum