Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Infos des orgas 

 communiqué ROCML : attaque turque contre rojava

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
CMC
Grand classique (ou très bavard)
167 messages postés
   Posté le 21-01-2018 à 17:53:43   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

MOBILISATION GÉNÉRALE DES COMMUNISTES ET DES ANTI-IMPÉRIALISTES CONTRE L’ATTAQUE DE L’ÉTAT FASCISTE TURC CONTRE ROJAVA !

L’armée turque et ses mercenaires islamistes ont commencé à attaquer militairement avec des moyens lourds, le canton d’Efrin, à l’ouest de ROJAVA, depuis les zones qu’elle occupe, sur le territoire de la Syrie. Leur but immédiat est de conquérir ce canton. Et selon leur rêve conquérir celui de Manbij et ensuite, Kobané…
Les YPG et le PYD avec la « fédération démocratique de la Syrie du nord » ont montré la voie pour résoudre les conflits inter-ethniques et pour satisfaire les revendications nationales et démocratiques du peuple Kurde.
Aussi parce qu’elle représente une expérience inédite d’une lutte de libération nationale liée à une lutte démocratique sociale et inter-ethnique, ROJAVA et ses peuples n’ont que des ennemis déclarés ou masqués internationaux, régionaux et internes à la Syrie.
Les Kurdes, exclu de négociation de Genève et de Sotchi, ont avec la libération de Rakka et la création de la fédération nord de Syrie, contrecarré tous les plans impérialistes et des forces et états réactionnaires dans la région :
La Turquie en proie à des difficultés internes est la première à être touchée ; ses projets de domination régionale bouleversés, c’est un très « mauvais » exemple qui pourrait être suivi par les peuples de Turquie. Pour la Turquie une victoire militaire est nécessaire pour assurer une victoire politique.
Russie et USA, entretiennent des contacts avec les Kurdes, visant à les utiliser dans leurs projets impérialistes. Les différentes déclarations contradictoires des USA et la Russie sont liées à la situation sur le terrain. Comme l’expliquait un dirigeant Kurde Murat Karayılan : « il n’y a aucune autre force qui peut remplacer les Kurdes… Si la Turquie peut bombarder Efrin impunément, la Russie a sa part de responsabilité. Quant aux USA ils adoptent un double visage pour essayer de gérer la situation. Les Kurdes d’EFRIN vont résister par leurs propres moyens comme à Kobané et grâce à la solidarité internationale ».
Le devoir des communistes et des anti-impérialistes est de soutenir ROJAVA contre tous ses ennemis.
Il ne faut pas attendre, parce que l’ennemi n’attend pas !
Le ROCML appelle tous les anti-impérialistes et les communistes à se regrouper pour mener ce combat aux côtés de leurs frères kurdes, arabes, assyriens, syriaques… et pour défendre l’avenir démocratique de la Syrie qui est déjà en œuvre dans le cadre de fédération démocratique du Nord de la Syrie.
ROCML le 19 janvier 2018
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10212 messages postés
   Posté le 22-01-2018 à 13:01:17   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Merci d'avoir posté le communiqué, un sujet est ouvert ici également, dans la rubrique sur le Moyen Orient
Je rappelle soutien à la résistance du peuple kurde dans la même rubrique.


Edité le 22-01-2018 à 13:32:14 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10212 messages postés
   Posté le 27-01-2018 à 11:03:08   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Appel collectif. Soutenons le Rojava et Afrin contre l'invasion turque


VENDREDI, 26 JANVIER, 2018
Dans L'HUMANITÉ

AFP
Pour une protection du Kurdistan.


Le Rojava est le nom donné au Kurdistan syrien où se développe un projet social multi-ethnique, féministe, écologiste et démocratique. Aujourd’hui, il est menacé par une attaque sans précédent et unilatérale de la Turquie. L’attaque d’Afrin fait des morts civiles par dizaines, principalement des femmes et des enfants, dont beaucoup de réfugiés arabes d’Idlib. Ces bombardements détruisent également les infrastructures civiles d’une région jusqu’ici épargnée par la guerre. Afrin représentait l’un des derniers havres de paix en Syrie.

L’offensive du régime autoritaire d’Erdogan face à la démocratie kurde. Depuis le XIXe siècle, on ne compte plus les massacres et même les génocides à l’encontre de la communauté kurde. Le dernier remonte à moins de trente ans, tel que l’opération « Anfal » de Saddam Hussein, qui vit la mort de 180 000 Kurdes d’Irak en 1988. Il faut en finir avec cette politique de laisser-faire des dictatures de la région. Au Rojava sont défendues des valeurs de vie multi-ethniques, multiconfessionnelles, démocratiques et de droits humains, à l’opposé total de la Turquie qui, aujourd’hui, purge, bâillonne, emprisonne, torture et rase des villes entières pour la suprématie d’une identité turque islamique. Le président turc Erdogan se rêve en sultan à la tête d’un nouvel Empire ottoman. C’est sa principale motivation pour envahir la région d’Afrin et purger ce territoire de toute minorité contraire à ses velléités politiques et idéologiques. Dans cet élan, il s’appuie sur une frange de mercenaires islamistes, dont certains revendiquent l’extermination des Kurdes d’Afrin. Voilà le visage que veut donner le président turc à la révolution syrienne, en la transformant en instrument de sa volonté.

En première ligne contre Daech avec la coalition internationale . Dans le même temps, Daech en profite pour lancer une grande offensive contre les positions de la coalition arabo-kurde des Forces démocratiques syriennes (FDS) dans la province de Deir ez-Zor, coordonnée à la perfection avec l’assaut donné par Erdogan contre les positions des FDS à Afrin. Cette offensive sert les desseins de Daech et des djihadistes en Syrie. Les FDS ont été envoyées à Raqqa sur demande de la coalition internationale contre Daech. Elles ont servi de chair à canon pour la défense des intérêts des grandes puissances occidentales. Non seulement, elles ont rempli leur contrat, mais elles ne demandent en retour qu’à vivre en paix.

Liberté, égalité, féminisme, écologie : des valeurs à défendre. Plusieurs pays se sont déclarés favorables à cette intervention, à commencer par la Grande-Bretagne. La Russie laisse faire et les États-Unis détournent le regard. L’ONU a appelé à de la "retenue " et ne s’oppose pas à l’invasion ! Il nous faut agir maintenant ! Nous appelons donc à se mobiliser contre ce projet du président turc, mais surtout à soutenir les idéaux de la révolution du Kurdistan syrien : la liberté, l’égalité, le féminisme, l’écologie. Il faut un soutien massif à leur projet démocratique, qui a tant d’ennemis au Moyen-Orient. Nous appelons à l’arrêt immédiat de l’invasion d’Afrin par la Turquie, ainsi qu’au retrait de ses troupes de Syrie, un soutien réel et concret pour protéger le Rojava des attaques des dictatures, une zone d’interdiction aérienne pour protéger Afrin des bombardements.

___________________


Parmi les signataires :
Isabelle Attard, ex-députée écologiste ; Pierre Bance, docteur d’État en droit ; Julien Bayou, porte-parole EELV, conseiller régionale IDF ; Olivier Besancenot, ancien candidat à l'élection présidentielle ; Jacque Boutault, maire du deuxième arrondissement de Paris ; Mona Bras, Conseillère régionale de Bretagne ;Theo Brocart, militant associatif ; Lucie Cabiac, chargée de médiation culturelle ; Nil Caouissin, porte-parole de l'UDB (Union Démocratique Bretonne) ; Sergio Coronado, ex-député EELV ; Mireille Court, auteure ; Laurence De Cock, historienne ; Chris Den Hond, journaliste ; Jérome Gleizes, conseiller EELV de Paris ; Elie Guillou, artiste ; Christian Guyonvarc'h, ancien vice-président du Conseil régional de Bretagne ; Eva Joly, députée EELV au parlement européen ; Alain Kervern, traducteur et auteur ; Annie Lahmer, Conseillère Régionale IDF EELV ; Juliette Lancel, historienne ; Mathilde Larrère, historienne ; Raphael Lebrujah, journaliste ; Marie-Barbara Le Gonidec, ethnomusicologue ; René Louail, ancien conseiller régional de Bretagne ; Lena Louarn, vice-présidente du conseil régional de Bretagne ; Noël Mamère, ex-député ; Paul Molac, député de Bretagne et conseiller régional de Bretagne ; Corinne Morel Darleux, Conseillère régionale Auvergne Rhône Alpes ; Charlotte Marchandise, adjointe de la ville de Rennes ; Willy Pelletier, coordinateur général de la Fondation Copernic ; Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er arrondissement de Lyon ; Gaëlle Vigouroux conseillère régionale de Bretagne ; Ana Sohier, Conseillère municipale de Rennes ; Tancrède Ramonet, réalisateur de documentaires.


Edité le 27-01-2018 à 11:04:10 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
DUROC
Militant de valeur
276 messages postés
   Posté le 28-01-2018 à 15:18:03   Voir le profil de DUROC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à DUROC   

Toutes les forces qui viennent soutenir Efrin sont les bienvenues. Quelles que soient leurs contradictions idéologiques.

Duroc

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10212 messages postés
   Posté le 31-01-2018 à 13:47:12   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Déclaration du ROCML :


KURDISTAN DE SYRIE: MOBILISONS-NOUS POUR STOPPER L’AGRESSION TURQUE


L'armée turque a attaqué par les airs (76 chasseurs bombardiers engagés) la ville kurde d'Efrîn. Les bombardements ont déjà fait 20 morts des dizaines de blessés civils. Des troupes terrestres on commencé à entrer dans l'enclave d'Efrîn, appuyées par les milices djihadistes de l'ASL, menaçant de faire d'Efrîn un nouveau Kobanê.

Les Kurdes de Syrie (avec leurs forces armées, les YPG) et leurs alliés arabes (avec lesquels ils ont formé les FDS, Forces Démocratiques de Syrie) ont été le fer de lance de la résistance et de la reconquête contre Daesh, mondialement salués. Ils ne demandent maintenant qu'à vivre en paix. Le système confédéral qu'ils ont choisi de mettre en place au Kurdistan syrien (dont - contrairement aux informations erronées ou malveillantes parfois distillées- ils ne demandent pas l'indépendance) ne peut que contribuer au développement de la démocratie et à l'instauration d'une paix durable au Moyen-Orient.

Depuis plusieurs mois, l'armée turque préparait ouvertement une offensive contre le canton d'Efrîn. Le dictateur Erdogan ne s'en cachait pas et tout le monde le savait lors de sa récente venue en France ! Elle occupe déjà, en toute illégalité, un pan de territoire au nord-ouest de la Syrie, le long de sa frontière, où elle a renforcé le déploiement de ses forces et de son artillerie.

La région d'Efrîn était jusqu'à présent l'une des zones les plus sûres de Syrie, ce qui explique qu'elle abrite autant de réfugiés que le nombre de ses habitants, avec parmi ces réfugiés, des centaines de Yezidis qui avaient fui le massacre perpétré contre eux par Daesh et de nombreuses familles de la région d'Idleb qui ont fui la terreur imposée par les milices djihadistes armées et financées par la Turquie.

La Turquie n'a rien à faire en Syrie. Son intervention constitue une ingérence inadmissible contre laquelle nous appelons la communauté internationale à prendre des mesures d'urgence.

Partout en France il faut faire savoir au Sultan Erdogan que nous n'acceptons pas sa politique criminelle.

Nous exigeons du Président Macron et de son gouvernement une condamnation claire de l'agression turque, beaucoup plus nette que l'appel « à la retenue » du ministre Le Drian. Partout, nous appelons à interpeler les député-e-s pour qu'ils/elles prennent position et demandent une condamnation par la France.


Arrêt de l'intervention turque au Rojava,

Droit à la souveraineté des peuples de Syrie.

Bas les pattes de Syrie les impérialistes.



RASSEMBLEMENT MERCREDI 31 JANVIER 18H30
PLACE CLEMENCEAU-PAU



Premiers signataires : Comité antiguerre de Pau, Jeunes communistes 64 (MJCF), Groupe d'Action de la plaine de Nay Insoumise (FI) Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Parti Communiste Français, section Pau Agglo (PCF), Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF), Rassemblement Organisé des Communistes ML (ROCML)



KURDISTAN DE SYRIE: MOBILISONS-NOUS POUR STOPPER L’AGRESSION TURQUE


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
CMC
Grand classique (ou très bavard)
167 messages postés
   Posté le 31-01-2018 à 18:58:44   Voir le profil de CMC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à CMC   

précision : ce communiqué n'est pas celui du ROCML mais du Comité anti guerre de Pau auquel participe le ROCML
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
10212 messages postés
   Posté le 31-01-2018 à 20:09:55   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Je le reprends parce qu'il est reproduit sur le site du ROCML avec sa signature.

Je comprends bien que l'allusion aux "alliés arabes" et aux Forces Démocratiques de Syrie ne fait qu'entretenir la confusion, d'autant plus que ces dernières, complétées par des terroristes de Daech recyclés, pourraient être utilisées par la Turquie contre les kurdes eux-mêmes.

Mais cette confusion existe en Syrie même, y compris dans les alliances des YPG.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  Infos des orgas  communiqué ROCML : attaque turque contre rojavaNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum