Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ? 

 la Chine entre nationalisation et privatisation

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2Page précédente 
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
18389 messages postés
   Posté le 26-04-2021 à 07:38:06   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Chine : 44 entreprises cotées sont passées aux mains de l’État chinois en 2019

DANIELLE BLEITRACH 26 AVRIL 2021 https://histoireetsociete.com/2021/04/26/chine-44-entreprises-cotees-passent-aux-mains-de-letat-chinois-en-2019/

Un site qui étudie en priorité la Chine et qui fournit comme ici des informations intéressantes et qui confirment ce que que nous avons publié sur la relation de l’Etat au numérique, l’affaire Jack Ma s’intègre dans un processus continu visant à la fois à empêcher un pouvoir monopoliste de bloquer l’innovation et à acquérir un pouvoir supérieur à celui de l’État socialiste. (note de Danielle Bleitrach pour histoire et société
par Clémence Mirgalet | Fév 11, 2020 | 0 commentairesXi JInping


Sur fond de guerre commerciale, le gouvernement chinois a initié un mouvement de grande ampleur de prise de contrôle de son industrie high tech en 2019. Par le biais des gouvernements provinciaux, d’entreprises d’État ou de fonds d’investissement public, l’État chinois est ainsi devenu actionnaire majoritaire de 44 entreprises cotées sur la seule année 2019.

Une volonté de préserver les fleurons technologiques nationaux des sanctions américaines
Selon plusieurs articles parus dans des media chinois spécialisés en finance, les gouvernements provinciaux et locaux ont levé environ 500 milliards CNY (72,7 milliards USD) depuis la fin de l’année 2018 pour venir en aide aux entreprises en difficulté du secteur privé. En réalité, seules 11 des 44 entreprises entrées dans le giron de l’État affichaient des résultats négatifs pour l’année 2018. Plusieurs d’entre elles affichaient même d’excellents résultats. Tout indique que le gouvernement a choisi ces entreprises pour les préserver des risques d’embargo et de la mise en place de tarifs douaniers punitifs américains. En effet, la rivalité sino-américaine s’accentue avec les décisions de l’administration Trump de placer plusieurs entreprises chinoises sous sanction, et de les priver de l’accès à certains composants produits aux États-Unis. Les États-Unis craignent de plus en plus que les entreprises technologiques chinoises rivalisent avec leurs homologues américaines dans des secteurs considérés comme stratégiques et pouvant porter atteinte à la sécurité de l’État.

Des entreprises actives dans des secteurs stratégiques pour l’État
Sans surprise, nombre de ces entreprises sont actives dans des domaines hautement stratégiques pour le pouvoir central, tels que la surveillance et les systèmes d’information. La somme de la capitalisation de ces 44 entreprises représente plus de 36 milliards USD. La plus grande d’entre elles est Xiamen Meiya Pico Information dont la capitalisation boursière représente 2,3 milliards USD. Placée sur liste noire par les États-Unis en octobre 2019, elle travaille aux côtés des officiels chinois en charge de l’application de la loi dans les enquêtes juridico-informatiques et la censure en ligne, et est désormais sous le contrôle de l’entreprise d’État State Development & Investment Corp.

Shenzhen Infinova, rachetée par une entreprise d’investissement du gouvernement municipal de Shenzhen, produit des systèmes de surveillance pour l’application de la loi. Ses produits ont été vendus dans plus de 100 pays, notamment en Amérique du Nord et en Europe. Un autre fournisseur de systèmes de surveillance NetPosa Technologies , a été acquis par le bras armé financier de la province du Sichuan.

Cette tendance des nationalisations s’étend au delà du seul secteur de la sécurité : Shenzhen Yinghe Technology fabrique des équipements pour la production de batteries au lithium, une des industries promues dans le plan gouvernemental « Made in China 2025 » . Yinghe a été achetée par le Shanghai Electric Group , lui-même détenu par l’État. Ygsoft, qui est à l’origine d’un logiciel utilisant l’intelligence artificielle pour les industries de l’énergie, est quant à lui passé sous la houlette du géant State Grid Corp. of China .

Une logique de long terme visant à renforcer le contrôle de l’État sur le secteur privé

Source: Nikkei Asian Review
Cette prise de participation massive ne doit pas être vue comme un phénomène conjoncturel, mais bien comme une volonté de renforcement du contrôle de l’Etat sur les entreprises privées, initiée depuis le début du mandat de Xi Jinping. Comme le rappelle Richard McGregor dans son livre Xi Jinping: The Backlash (Penguin Books), Xi a passé une grande partie de son premier mandat à maitriser les grandes entreprises publiques. Succédant à Hu Jintao, il récupérait les suites d’une décennie d’expansion très rapide et de faible discipline interne dans le secteur étatique. Une des mesures mise en place a été de renforcer le rôle du Parti dans la gouvernance interne en multipliant les cellules et en assurant une place de choix pour ses représentants dans les conseils d’administration.

La stratégie de Xi a été d’initier la même chose au sein des entreprises privées. Dans un discours prononcé quelques mois avant sa prise de fonction en mars 2013, il soulignait le besoin d’augmenter le nombre de cellules du Parti dans les entreprises privées. De nouvelles réglementations étaient publiées dans la foulée, l’une d’elles appelant à « la participation du Secrétaire du Parti au sein de l’entreprise aux réunions de haut niveau ». Selon ses propres chiffres, le Parti semble avoir admirablement accompli cette tâche : 68% des entreprises privées chinoises étaient hôtes d’une cellule du Parti en 2016, 70% pour les entreprises étrangères.

Fraser Howie, co-auteur de Red Capitalism (John Wiley & Sons) explique que les grandes entreprises privées sont désormais des « entreprises supervisées par l’État ». « Toutes les grandes entreprises chinoises font désormais partie d’une des deux catégories : soit entreprises d’État, soit entreprises supervisées par l’État. Tout est fait pour que le secteur privé se sente redevable au Parti » .

Derrière ce contrôle croissant, l’objectif ultime du pouvoir reste inchangé : s’assurer que le secteur privé et les entrepreneurs individuels ne deviennent pas des rivaux dans le système politique. Le Parti veut de la croissance économique, mais pas au point de devoir tolérer des centres de pouvoir organisés alternatifs.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
18389 messages postés
   Posté le 05-12-2021 à 18:19:58   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Cette société d'Etat se créée dans le conflit qui oppose les USA à la Chine


La Chine construira un nouveau géant des terres rares appartenant à l'État qui sera créé dès ce mois-ci

Chine
Écrit par : Sumi
2021-12-05 09:33:02
Date de la dernière mise à jour :2021-12-05 09:33
sur dnews

"Le Wall Street Journal" a cité des personnes proches du dossier le 5 décembre, révélant que la Chine avait approuvé la création de l'une des plus grandes sociétés de terres rares au monde. Alors que les tensions avec les États-Unis s'intensifient, la décision de la Chine vise à maintenir sa position dominante dans cette chaîne d'approvisionnement mondiale stratégique en métal.

Selon des informations, ces personnes proches du dossier ont déclaré que la nouvelle société s'appellerait China Rare Earth Group et serait établie dès ce mois-ci dans la province riche en ressources du Jiangxi, dans le sud de la Chine. Cette nouvelle entité sera formée par la fusion des actifs de terres rares de plusieurs sociétés d'État, dont China Minmetals Corporation, Aluminium Corporation of China (Chinalco) et Ganzhou Rare Earth Group Co., Ltd.

On ne sait pas si la nouvelle société exercera ses activités à l'échelle nationale ou comment les activités considérables de terres rares de la Chine en Mongolie intérieure seront affectées par le plan.

Le Wall Street Journal a cité l'une des personnes proches du dossier disant que le groupe combiné vise à renforcer davantage le pouvoir de fixation des prix du gouvernement chinois, à éviter les querelles internes entre les entreprises chinoises et à utiliser cette influence pour affaiblir les efforts occidentaux pour dominer les technologies clés.

Il est rapporté que China Minmetals et Chinalco sont tous deux l'un des six plus grands groupes de terres rares de l'industrie chinoise des terres rares. Les quatre autres groupes de terres rares sont Northern Rare Earth, Xiamen Tungsten Industry, China Southern Rare Earth Group et Guangdong Rare Earth Group.

China Minmetals Corporation est contrôlée à 100 % par la Commission de surveillance et d'administration des actifs appartenant à l'État du Conseil d'État de Chine. La société est l'actionnaire majoritaire de Minmetals Rare Earth, détenant 23,98 % de cette dernière.

Minmetals Rare Earths est principalement engagée dans l'exploitation et le commerce d'oxydes de terres rares, de métaux de terres rares et de produits de traitement en profondeur des terres rares. C'est l'une des plus grandes entreprises de séparation et de traitement de terres rares de type ionique dans le sud de la Chine.

Selon l'annonce de Minmetals Rare Earth, en plus de Chinalco et Minmetals, la réorganisation des terres rares devrait impliquer Southern Rare Earth Group. Si les ressources en terres rares des trois groupes sont intégrées, un groupe de terres super rares sera formé.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
18389 messages postés
   Posté le 16-12-2021 à 09:06:26   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Comment la Chine noyaute les entreprises

DANIELLE BLEITRACH 16 DÉCEMBRE 2021

https://histoireetsociete.com/2021/12/16/comment-la-chine-noyaute-les-entreprises/

l’hebdomadaire Challenge et l’Institut Montaigne- de leur point de vue- nous annoncent que le parti communiste chinois se renforce dans les entreprises. Bien sur selon eux tout cela estle fruit de l’abominable Monsieur XI. Ce que ce type de propagande oublie de dire c’est que premièrement comme nous l’avons analysé ici, la politique de XI est une décision collective née en particulier de la crise de 2008 et de la nécessité de contrôler les dérives du marché capitaliste. Deuxièmement, que le choix dans tous les domaines est celui du but du socialisme, assurer le développement de la population. On l’a vu dans le cas de l’épidémie où a été privilégié la santé publique avant tout et où on a découvert le rôle des cellules du parti comme on a découvert la capacité de construire des hôpitaux et de mobiliser le personnel santé en trois jours. Les exemple de reprise en main des entreprises monopolistiques ne sont pas de simples jeux de pouvoir mais là aussi elles combinent l’inquiétude de jeux boursiers déstabilisant l’Etat avec le constat de l’épuisement des travailleurs et la nécessité donc de l’intervention publique. Mais dans le même temps, M. Xi a lui-même assuré les conditions d’implantation des sociétés occidentales et la stabilité qu’elles y rencontreraient en matière de protection de leurs investissements. Notez la méthode, on décrit des faits souvent intéressant mais l’interprétation doit toujours énoncer que c’est un renforcement de la “dictature” et que c’est fait en faveur du “parti” symbole de cette dictature et tant qu’il ne se trouvera pas en France des communistes pour rétablir l’interprétation le communisme sera considérée comme une dictarure que l’on doit marginaliser. (notede danielle Bleitrach pour histoireetsociete)

Antoine Izambard© AFP Xi Jinping

Le Parti communiste chinois contrôle de plus en plus étroitement l’activité économique. Les conglomérats d’Etat, mais aussi le secteur privé, prié d’accueillir ses “cellules”.
Un milliardaire célèbre –Jack Ma– qui disparaît durant quatre mois après avoir ouvertement critiqué le modèle économique chinois. Puis, lorsqu’il réapparaît en janvier 2021, la méga introduction boursière d’Ant Group, filiale du géant Alibaba qu’il dirigeait, stoppée nette, moins de quarante-huit heures avant le lancement de l’opération tant attendue. Ou encore: le patron –Wu Xiaohui– du troisième groupe d’assurance chinois, Anbang, condamné à dix-huit ans de prison pour “crimes financiers” alors que dans le même temps son conglomérat privé est placé sous la tutelle de l’Etat.

Renforcée par l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping en 2013, la mainmise du Parti communiste chinois (PCC) sur les entreprises atteint aujourd’hui un niveau inégalé. Une main de fer illustrée par la modification de la charte du PCC qui précise depuis 2017: ” Parti, gouvernement, armée, société et éducation –à l’est, à l’ouest, au sud et au nord, le parti dirige sur tous les fronts. “Pour le sinologue François Godement, conseiller pour l’Asie à l’Institut Montaigne, il n’y a pas de doute: ” Les entreprises d’Etat mais aussi privées et les sociétés étrangères sont contrôlées de plus en plus étroitement via les cellules du parti.”

Présence obligatoire
Car le contrôle, autoritaire, est aussi capillaire. Le PCC est présent partout. Depuis 1993, une loi impose à toutes les sociétés, locales ou étrangères, basées en Chine, qu’elles acceptent en leur sein la présence de cellules du parti. Alors qu’en 2012 Pékin avait affiché l’objectif de “couvrir de manière exhaustive” le secteur privé, un peu moins de 50% des entreprises privées chinoises hébergeaient en 2018 une section du parti, selon un sondage officiel du régime. Dans les grands groupes privés, la pénétration est en revanche quasi-totale puisque 92% des 500 plus grandes entreprises du pays abritent une cellule du parti. Et les choses ne devraient pas en rester là. “Le quatorzième plan quinquennal couvrant la période 2021-2025, et adopté en mars dernier, confirme que le pouvoir central compte renforcer significativement son contrôle de l’économie au cours des cinq prochaines années” , juge Alice Ekman, analyste responsable de l’Asie à l’Institut des études de sécurité de l’Union européenne.

S’agissant des grands conglomérats d’Etat, la situation est bien sûr la même. Mais la part des 160.000 entreprises publiques a fortement baissé par rapport au produit intérieur brut (PIB). Le ratio est passé de 90% à environ 30% en trente ans. Mais leur rôle est crucial. Une centaine d’entre elles dépendent d’ailleurs directement de l’Etat central et sont comme le géant du BTP, CHEC, les têtes de pont du PCC concernant les Nouvelles routes de la soie ou le plan d’expansion industrielle “Made in China 2025”. A cela se greffent, à l’instar de Huawei, des entreprises “grises”. Leur opacité actionnariale et la manne financière publique dont elles disposent les placent de fait dans le giron immédiat de l’Etat-parti.

Prospérité commune
Ce tour de vis s’explique aussi à travers le slogan en vogue et cher à Xi Jinping: la “prospérité commune”. Face au problème de redistribution des revenus –1% des Chinois les plus riches détiennent 30,6% de la richesse nationale – Pékin oriente ses entreprises vers des secteurs jugés utiles au parti. Afin de rendre son tissu économique encore plus malléable, le principal outil d’influence de la Chine, l’organe Front Uni, rattaché au PCC, a lancé en janvier 2021 une nouvelle section destinée aux classes sociales émergentes. “L’objectif est de cibler dans les entreprises les jeunes urbains éduqués et de faire en sorte qu’ils soient les relais de la stratégie du parti”, analyse Antoine Bondaz, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique. Des hauts potentiels, oui, mais au service du pouvoir central.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
18389 messages postés
   Posté le 14-05-2023 à 23:33:03   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les entreprises publiques sont liées au développement de la Chine


Apprendre et comprendre en profondeur pour contribuer à la construction d'un pays fort grâce au pouvoir des entreprises centrales d'État


Source : Seeking Truth 2023/09 Author : Party Committee of the State-owned Assets Supervision and Administration Commission of the State Council 2023-05-01 09:00:00

Étude approfondie, compréhension et action : contribuer à la puissance des entreprises centrales d'État à la construction d'un pays fort


http://www.qstheory.cn/dukan/qs/2023-05/01/c_1129582184.htm
Comité du Parti de la Commission de supervision et d'administration des actifs appartenant à l'État du Conseil d'État

L'éducation approfondie sur le thème de l'étude et de la mise en œuvre de la Pensée de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère est un plan majeur élaboré par le Comité central du Parti, avec le camarade Xi Jinping au centre, pour mettre pleinement en œuvre l'esprit du 20e Congrès du Parti et mobiliser tous les camarades du Parti afin qu'ils s'unissent et luttent pour accomplir les tâches centrales du Parti. Le 20e Congrès du Parti a clairement défini les objectifs et les tâches pour le développement du Parti et de l'État dans la nouvelle ère et le nouveau parcours, et a élaboré des plans stratégiques majeurs pour promouvoir globalement le grand rajeunissement de la nation chinoise avec la modernisation chinoise et la construction d'une puissance socialiste moderne. Les entreprises d'État sont l'épine dorsale de l'économie socialiste aux caractéristiques chinoises et ont une mission importante dans la construction d'un système industriel moderne, l'élaboration d'un nouveau modèle de développement, la promotion d'un développement de haute qualité et l'avancement de la construction de la modernisation à la chinoise. La Commission de supervision et d'administration des actifs d'État du Conseil des affaires d'État et les entreprises centrales doivent saisir l'occasion pour mener une éducation approfondie sur le thème, faire davantage d'efforts pour apprendre et comprendre la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à caractéristiques chinoises dans une nouvelle ère, et s'efforcer d'écrire un nouveau chapitre pour les entreprises centrales d'État dans le grand voyage de promotion de la construction d'un pays fort et du rajeunissement de la nation.

Premièrement, la pensée de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère est le guide d'action pour tous les travaux des entreprises centrales d'État dans la nouvelle ère et le nouveau voyage.

Le Comité central du Parti, avec le camarade Xi Jinping à sa tête, attache une grande importance au travail des entreprises d'État. Depuis le 18e congrès national du PCC, le secrétaire général Xi Jinping a prononcé une série de discours, d'instructions et de consignes importants sur le travail des entreprises d'État, et a avancé une série d'idées, d'opinions et d'affirmations nouvelles, formant un discours important sur la réforme et le développement des entreprises d'État et la construction du Parti, qui est un guide d'action pour tout le travail des entreprises centrales d'État dans cette nouvelle ère et ce nouveau parcours.

Adhérer au socialisme aux caractéristiques chinoises, le développer et clarifier le statut et le rôle des entreprises d'État dans la nouvelle ère. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné avec force que les entreprises d'État constituent un fondement matériel et politique important du socialisme aux caractéristiques chinoises, et qu'elles sont liées à la consolidation du statut principal de la propriété publique, du statut et de la capacité de direction de notre Parti, et du système socialiste de la Chine. Le statut principal de la propriété publique ne peut être ébranlé et le rôle dominant de l'économie d'État ne peut être ébranlé. C'est la garantie institutionnelle pour s'assurer que le peuple de tous les groupes ethniques en Chine partage les fruits du développement, et c'est aussi une garantie importante pour consolider la position dirigeante du Parti et adhérer au système socialiste en Chine. Les entreprises d'État sont importantes, cruciales et irremplaçables, et doivent être fermement renforcées et développées.

Saisir en profondeur les caractéristiques les plus essentielles du socialisme aux caractéristiques chinoises et clarifier la garantie politique fondamentale des entreprises d'État. Le Secrétaire général Xi Jinping a assisté à la Conférence nationale sur la construction du Parti des entreprises d'État le 10 octobre 2016 et a prononcé un discours important, répondant profondément aux principales questions théoriques et pratiques de savoir si les entreprises d'État doivent également, et si les entreprises d'État doivent renforcer la construction du Parti, soulignant profondément que l'adhésion à la direction du Parti et le renforcement de la construction du Parti sont la glorieuse tradition des entreprises d'État chinoises, et constituent la "racine" et l'"âme" des entreprises d'État. C'est la "racine" et l'"âme" des entreprises d'État et l'avantage unique des entreprises d'État en Chine. L'adhésion aux "deux principes cohérents" est un moment clé pour la réforme et le développement des entreprises d'État, qui doivent dégager leurs racines et hisser le drapeau.

Les deux situations majeures ont été coordonnées pour clarifier la mission et les tâches des entreprises d'État. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné que les entreprises d'État devraient être les premières à mettre en œuvre le nouveau concept de développement, le développement axé sur l'innovation et les grandes stratégies nationales ; les entreprises centrales et les autres entreprises d'État devraient être la "source" de la technologie originale et le "leader de la chaîne" des chaînes industrielles modernes. "Il s'agit là de déclarations importantes pour les entreprises d'État. Ces déclarations importantes fournissent des lignes directrices fondamentales aux entreprises centrales d'État pour planifier et promouvoir leur travail en étroite collaboration avec le plan majeur du Parti et le plan majeur du pays.

Adhérer à la planification globale, à la disposition stratégique, à la promotion globale, à des méthodes et des voies claires pour améliorer les entreprises d'État. Le secrétaire général Xi Jinping a souligné la nécessité d'approfondir la réforme du capital d'État et des entreprises d'État, d'accélérer l'optimisation de la structure et la restructuration de l'économie d'État, et d'améliorer le système d'entreprise moderne aux caractéristiques chinoises ; de promouvoir la réforme des entreprises d'État, de contribuer à préserver la valeur du capital d'État, d'améliorer la compétitivité de l'économie d'État, et de contribuer à amplifier les fonctions du capital d'État. Ces déclarations importantes constituent un guide scientifique pour le travail des entreprises centrales d'État dans cette nouvelle ère et ce nouveau parcours.

L'important discours du secrétaire général Xi Jinping sur la réforme et le développement des entreprises d'État et la construction du Parti est un système scientifique et complet au contenu étendu et profond, et constitue un chapitre sur les entreprises d'État dans la Pensée socialiste aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère de Xi Jinping. Pour mener à bien l'éducation thématique, les entreprises centrales d'État doivent insister sur une combinaison d'apprentissage global et ciblé, améliorer le système de chaîne pour mettre en œuvre les discours importants du secrétaire général Xi Jinping, développer l'habitude de travailler sur la base de la compréhension de l'esprit du Comité central du Parti, soutenir fermement les "deux établissements", réaliser résolument les "deux sauvegardes". "Le gouvernement devrait également croire fermement et pratiquer fidèlement la pensée de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère.
La pensée de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère a conduit à des réalisations significatives dans le travail des entreprises centrales d'État dans la nouvelle ère.

Depuis le 18e Congrès national du PCC, le socialisme à caractéristiques chinoises est entré dans une nouvelle ère. Les entreprises centrales d'État ont étudié et mis en œuvre de manière approfondie les discours et instructions importants du secrétaire général Xi Jinping, ce qui a favorisé des changements et des réalisations significatifs dans le travail des entreprises centrales d'État.

Dans cette nouvelle ère, les entreprises centrales d'État ont obtenu des résultats politiques significatifs, et leur nature politique, qui consiste à porter le nom du Parti et à servir le peuple, est devenue plus importante. Le leadership du Parti sur les entreprises centrales a été renforcé dans tous les domaines. Les entreprises centrales ont continuellement amélioré les systèmes des "premières questions" et de "l'alignement sur les normes" ; elles ont continué à approfondir l'étude et la mise en œuvre de l'important discours du secrétaire général Xi Jinping lors de la conférence nationale sur la construction du Parti dans les entreprises d'État, et elles ont compilé et publié une étude spéciale sur les remarques importantes du secrétaire général Xi Jinping sur la réforme et le développement des entreprises d'État et sur la construction du Parti. Nous avons également continué à approfondir l'étude et la mise en œuvre des discours importants du secrétaire général Xi Jinping lors de la conférence nationale de travail sur la construction du parti dans les entreprises d'État, et publié "deux extraits" et "un livre de lecture" sur les discussions importantes concernant la réforme et le développement des entreprises d'État et la construction du parti. Nous avons également procédé à une "rétrospective" régulière de la mise en œuvre des instructions importantes du secrétaire général Xi Jinping, appliqué strictement la discipline politique, les règles politiques sérieuses, renforcé la supervision politique, corrigé vigoureusement les "quatre vents" et créé un nouveau vent, approfondi l'inspection et la rectification, procédé à une rectification spéciale en s'appuyant sur les entreprises pour manger les entreprises, et continué de faire de la prévention et de la lutte contre la corruption une priorité dans notre pays. La lutte contre la corruption a été intensifiée, et la lutte contre la corruption dans les entreprises centrales d'État a remporté une victoire écrasante et consolidé son développement.

Dans la nouvelle ère, les entreprises centrales d'État ont obtenu des résultats significatifs en matière de développement et ont joué pleinement leur rôle de pilier et de lest pour stabiliser la situation économique et sociale globale. L'orientation d'un développement de haute qualité a été clairement établie, et la force globale et l'efficacité opérationnelle des entreprises centrales ont atteint un nouveau niveau, avec des actifs totaux passant de 31 000 milliards RMB à 81 000 milliards RMB et des bénéfices totaux passant de 1 300 milliards RMB à 2 600 milliards RMB entre 2012 et 2022 ; la marge bénéficiaire du revenu d'exploitation en 2022 est de 6,8 %, soit 1,8 point de pourcentage de plus qu'en 2012 ; la productivité totale de la main-d'œuvre a été de 763 000 yuans, ce qui représente un taux de croissance de 2,5 %. La productivité du travail a atteint 763 000 yuans par personne, soit une augmentation de 84,2 % par rapport à 2012. La force dynamique du développement de haute qualité a été considérablement renforcée, la stratégie de développement axée sur l'innovation a été mise en œuvre en profondeur, le mécanisme institutionnel de l'innovation scientifique et technologique des entreprises a été continuellement amélioré, l'intégration profonde de l'industrie, de l'université et de la recherche a été promue, le problème du "cou" des technologies clés essentielles a été accéléré, et un certain nombre de projets de niveau mondial avancé, tels que les vols spatiaux habités, la navigation Beidou, l'application 5G, le porte-avions domestique, le pont Hong Kong-Zhuhai-Macao et la centrale hydroélectrique de Baihetan, ont été menés à bien. Un certain nombre de réalisations majeures et de projets phares de niveau mondial avancé ont été menés à bien. Depuis le 18e Congrès du Parti, un total de 27 groupes de 49 entreprises centrales ont été stratégiquement restructurés et professionnellement intégrés ; l'élimination des capacités de production arriérées a été accélérée ; les entreprises non principales et les actifs inefficaces ont été retirés de manière ordonnée ; la proportion d'entreprises centrales dans les domaines liés à la sécurité nationale et aux moyens de subsistance de la population a dépassé 70 % ; la proportion d'investissements dans les entreprises principales et la proportion de filiales engagées dans les entreprises principales ont dépassé 20 %. La proportion d'investissements dans les activités principales et le nombre de filiales engagées dans les activités principales ont tous deux dépassé 90 %, et le taux de croissance annuel moyen des investissements dans les industries stratégiques émergentes a dépassé 20 % au cours des cinq dernières années.

Les entreprises centrales d'État de la nouvelle ère ont obtenu des résultats significatifs en matière de réforme et ont réussi à créer un certain nombre de nouvelles entreprises d'État modernes pleines de vitalité et de vigueur. Le système d'entreprise moderne aux caractéristiques chinoises est devenu plus mature et mieux établi, les "deux principes cohérents" ont été pleinement mis en œuvre, le leadership du Parti a été renforcé dans l'amélioration de la gouvernance d'entreprise, une liste de questions à étudier par les comités du Parti (groupes du Parti) a été formulée de manière exhaustive au niveau du groupe des entreprises centrales et des 12 600 filiales importantes, la mise en place des conseils d'administration a été entièrement achevée et la majorité des administrateurs externes ont été nommés. La majorité des membres du conseil d'administration sont des administrateurs externes, et le mécanisme moderne de gouvernance d'entreprise est amélioré à un rythme accéléré. La restructuration du système d'entreprise a été entièrement achevée, la définition fonctionnelle et la classification des entreprises centrales à tous les niveaux ont été réalisées pour la première fois, la cession des fonctions sociales des entreprises et la résolution des problèmes liés à l'héritage historique ont été accélérées, et les entreprises d'État ont été encouragées à participer plus équitablement à la concurrence sur le marché. La vitalité et l'efficacité des entreprises ont été considérablement renforcées, et la réforme des trois systèmes a brisé la glace à grande échelle et à plusieurs niveaux. À la fin de 2022, 74 000 cadres des entreprises centrales avaient concouru pour des postes, représentant plus de 60 % du total ; 38 000 cadres à tous les niveaux ont été ajustés à la fin de la hiérarchie et retirés avec incompétence ; 5 750 filiales d'entreprises centrales ont effectué des incitations à moyen et long terme, avec un total de 368 000 incitations ; un certain nombre d'anciennes entreprises d'État ont reçu une nouvelle vie ; et un certain nombre de nouvelles entreprises d'État modernes ont accéléré leur croissance.

Les réalisations significatives des entreprises centrales d'État dans la nouvelle ère ont permis de garantir que le rôle de soutien stratégique de l'économie d'État soit pleinement joué. Les entreprises centrales d'État ont activement joué leur rôle dans la sauvegarde du développement économique et social. Nous avons résolument contribué à gagner la bataille contre la pauvreté, investi et introduit un total de près de 100 milliards de RMB en fonds d'aide, et relevé les chapeaux des 248 comtés clés ciblés pour la réduction de la pauvreté et le travail de développement. Depuis 2013, elle a payé un total de 18 200 milliards RMB en impôts et taxes, ce qui représente environ 1/7 des recettes fiscales du pays, a remis 1 300 milliards RMB de gains en capital appartenant à l'État et a transféré 1 200 milliards RMB de capital appartenant à l'État au fonds de sécurité sociale. Les entreprises centrales d'État ont joué un rôle actif dans la mise en œuvre des grandes stratégies nationales. S'attachant à servir les grandes stratégies nationales régionales, elles ont activement promu la coopération entre le gouvernement central et la communauté locale, signant un total de 4 478 accords sur des projets de coopération stratégique ; elles participent activement à la construction conjointe de " Une ceinture, une route ", avec plus de 8 000 institutions et projets d'entreprises centrales à l'étranger et des actifs totaux de près de 8 000 milliards de RMB, et un certain nombre de projets phares tels que le chemin de fer Chine-Laos et le port du Pirée en Grèce ont été débarqués avec succès. Un certain nombre de projets phares, tels que le chemin de fer Chine-Laos et le port du Pirée en Grèce, ont été mis en œuvre avec succès et un certain nombre de produits de haute qualité, tels que les chemins de fer à grande vitesse et les centrales nucléaires, ont été exportés à l'étranger. Les entreprises centrales d'État ont joué un rôle actif dans la gestion des risques et des défis majeurs. Les entreprises centrales sont allées de l'avant et ont marché contre vents et marées dans la lutte contre la nouvelle épidémie et les grandes catastrophes naturelles, et ont fourni des services de haute qualité lors d'événements majeurs tels que le centenaire de la fondation du Parti et les Jeux olympiques d'hiver de Pékin, démontrant ainsi pleinement leur responsabilité en tant qu'armes nationales majeures à des moments critiques.

Les réalisations historiques de la réforme et du développement des entreprises centrales d'État au cours des dix dernières années de la nouvelle ère ont pleinement démontré la grandeur pratique de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère, nous rendant plus profondément conscients de la grande importance de l'éducation sur ce thème.

Sous la direction scientifique de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère, nous nous efforcerons d'écrire un nouveau chapitre de la nouvelle ère et un nouveau parcours pour les entreprises centrales d'État.

Le 21 avril, la première réunion du 20e Comité central pour l'approfondissement global de la réforme, présidée par le secrétaire général Xi Jinping, a examiné et adopté les avis sur le renforcement de la position principale des entreprises dans l'innovation scientifique et technologique et les avis sur le renforcement de la gestion de l'économie d'État et le soutien à la construction de la modernisation chinoise. qui prennent des dispositions importantes pour renforcer et améliorer la gestion de l'économie d'État, sur la base de la mission, des tâches et du positionnement fonctionnel de l'économie d'État dans la nouvelle ère et le nouveau parcours, afin de construire un nouveau modèle de développement, de promouvoir un développement de haute qualité, de favoriser la prospérité commune et de sauvegarder la sécurité nationale. Les entreprises centrales d'État doivent adhérer à l'unité de l'apprentissage, de la pensée et de l'utilisation, de la connaissance, de la foi et de l'action, forger leur âme par l'apprentissage, accroître leur sagesse par l'apprentissage, corriger leurs vents par l'apprentissage et promouvoir leur travail par l'apprentissage, devenir fermement de bons exécutants, des faiseurs et des exécutants, définir la bonne direction, rester vertueux et innovant, vraiment saisir et faire, et s'efforcer d'écrire un nouveau chapitre de la réforme et du développement des entreprises centrales d'État dans la nouvelle ère.

Nous mènerons à bien les principales tâches politiques de l'éducation thématique et nous forgerons notre âme avec la pensée de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère. Les entreprises centrales d'État doivent appréhender l'apprentissage théorique avec une attitude nouvelle et progressiste, étudier systématiquement les documents importants tels que les Écrits choisis de Xi Jinping et les Extraits thématiques de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère, insister sur le lien entre la théorie et la pratique, améliorer la capacité de mise en œuvre créative et trouver de bonnes solutions pour gouverner et renforcer les entreprises et rassembler les forces pour progresser dans le raffinement des idées et l'apprentissage approfondi. L'entreprise est également engagée dans le développement de ses propres activités et dans le développement de ses propres activités. Avec un style réaliste et pragmatique, saisir l'enquête et la recherche, l'enquête et la recherche, à partir des problèmes les plus importants, des intérêts les plus réalistes, pour trouver les problèmes réels, la résolution des problèmes réels, les besoins de développement de meilleurs services, la réforme de l'urgence, en réponse aux attentes des entreprises, aux aspirations des gens, à l'efficacité de l'apprentissage dans la motivation et la performance au travail.

Saisir efficacement la tâche principale d'un développement de haute qualité et accélérer la construction d'entreprises de classe mondiale. À l'heure actuelle, le développement de la Chine est confronté à de nouvelles opportunités stratégiques, de nouvelles tâches stratégiques, de nouvelles étapes stratégiques, de nouvelles exigences stratégiques et un nouvel environnement stratégique, les changements sans précédent dans le monde s'accélèrent et les facteurs incertains et imprévisibles augmentent. Les entreprises centrales d'État doivent se baser sur la mission et la fonction de l'économie d'État dans la nouvelle ère et le nouveau parcours, saisir fermement l'objectif général de renforcement et d'amélioration du capital et des entreprises d'État, saisir fermement le principe général d'adhésion et de renforcement de la direction générale du Parti sur les entreprises d'État, saisir fermement l'exigence générale de servir activement les grandes stratégies nationales et accélérer la promotion d'un développement de haute qualité. Nous devons maintenir notre détermination stratégique, toujours nous concentrer sur les "deux voies" que sont l'amélioration de la compétitivité de base et le renforcement des fonctions de base des entreprises, adhérer aux fondements de l'économie réelle, nous en tenir à la responsabilité principale et à l'activité principale du bol de riz, mettre effectivement l'accent sur la transformation du mode de développement et l'amélioration de l'efficience et de l'efficacité, ne pas chercher un faux nom, ne pas jouer aux "ordures" et ne pas gagner de l'argent qu'il ne faut pas gagner. "L'entreprise ne gagnera pas l'argent qu'elle ne devrait pas gagner, accélérera la résolution des problèmes en suspens dans les domaines de la science et de la technologie, des talents, de l'efficacité, de l'image de marque et d'autres aspects, et améliorera le niveau des capacités de développement de la qualité. Garantir une action forte, se concentrer sur la construction du parti, la création de valeur, l'auto-amélioration scientifique et technologique, l'approfondissement de la réforme, l'optimisation de la disposition, l'amélioration de la supervision et le maintien de la ligne de fond "sept ensembles de combinaisons", accélérer la construction d'entreprises de classe mondiale, renforcer la force des entreprises pour améliorer la puissance nationale globale, et devenir fermement la victoire stratégique de notre parti pour remporter la grande lutte avec de nombreuses nouvelles caractéristiques historiques. La pierre angulaire.

Saisir efficacement la tâche stratégique de servir à construire un nouveau modèle de développement et donner toute sa place à la démonstration de leadership et au rôle moteur des entreprises centrales. Les entreprises centrales d'État doivent jouer pleinement leur rôle d'épine dorsale de l'innovation scientifique et technologique, mettre en avant la production scientifique et technologique, les réalisations scientifiques et technologiques, la transformation scientifique et technologique, l'industrie scientifique et technologique, accélérer la construction d'un système de travail d'innovation scientifique et technologique orienté vers le pragmatisme, promouvoir l'innovation scientifique et technologique, l'innovation industrielle et l'innovation institutionnelle, avoir une confiance ferme dans les percées en matière d'innovation, faire en sorte que l'offre et la demande de technologie s'exercent dans les deux sens, se concentrer sur la chaîne d'approvisionnement de la chaîne industrielle clé " Nous concentrerons nos efforts sur la recherche et le développement de sciences et de technologies originales et de pointe, nous maximiserons nos synergies et nous nous efforcerons de créer une "source" de technologies originales. Nous jouerons pleinement le rôle de chef de file du développement industriel, augmenterons les investissements dans les technologies de l'information de nouvelle génération, l'intelligence artificielle, les nouvelles énergies, les nouveaux matériaux, la biotechnologie, la protection environnementale verte et d'autres industries, accélérerons la pénurie de circuits intégrés et de machines industrielles, renforcerons la capacité à façonner les normes, les marques, les modèles commerciaux et l'écologie industrielle, accélérerons la transformation de l'intelligence haut de gamme et de l'écologie, optimiserons l'agencement de la chaîne industrielle mondiale, et soutiendrons et conduirons mieux le cycle de la chaîne industrielle. Une circulation fluide. Nous jouerons pleinement notre rôle de soutien et de garantie de la sécurité, renforcerons les capacités de l'industrie scientifique et technologique de la défense nationale, encouragerons l'exploration nationale et augmenterons le stockage et la production d'importantes ressources énergétiques et minérales, renforcerons le contrôle indépendant des semences et la capacité à contrôler les sources alimentaires, augmenterons les investissements dans la construction de nouvelles infrastructures telles que les communications, renforcerons la disposition du réseau électrique principal, du réseau principal de pipelines, du réseau national d'eau et d'autres réseaux, accélérerons la construction de canaux principaux et de nœuds importants, et jouerons efficacement le rôle de soutien au bas de l'échelle. Le nouveau plan d'action

Le nouveau plan directeur est une mission, et le nouveau voyage est passionnant. Les entreprises centrales d'État doivent étudier et mettre en œuvre les discours et instructions importants du secrétaire général Xi Jinping sur la réforme et le développement des entreprises d'État et la construction du parti tout au long du processus d'éducation sur le thème, toucher l'âme pour apprendre l'idéologie, garder la loyauté et renforcer l'esprit du parti, se souvenir de la mission et la mettre en pratique, et faire des efforts réels pour construire de nouvelles réalisations. Nous apporterons des contributions nouvelles et plus importantes à la construction globale d'un pays socialiste moderne.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1 - 2Page précédente 
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ?  la Chine entre nationalisation et privatisationNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum