Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 90 ème anniversaire de la révolution

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1 - 2 - 3Page précédentePage suivante
Kyliiolos
Non, je ne suis pas un grand classique
Grand classique (ou très bavard)
Kyliiolos
192 messages postés
   Posté le 14-11-2007 à 13:57:16   Voir le profil de Kyliiolos (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Kyliiolos   

Je trouve effectivement très positif le mouvement lancé par les ome d'oc/occitan rouge et les JCML. Pour le reste...

Bien que Occitan rouge soit un très bon camarades et que d'autres excellentes volontés se trouvent aux JCML, je ne pense pas que c'est en ayant une base théorique au delà de Marx, Engels et Lénine que l'on crée l'unité.

Beaucoup de marxistes-léninistes ne se reconnaissent ni en Staline, en en Enver Hoxha.

Par ailleurs j'estime que la base est la théorie de Marx et Engels et qu'il n'y a aucune raison de ne pas s'ouvrir au Marxistes "simples" franchement communistes.

Après les tendances personnelles pour moi sont avant tout des querelles internes.
sti
Grand classique (ou très bavard)
826 messages postés
   Posté le 14-11-2007 à 20:43:38   Voir le profil de sti (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à sti   

Rassure moi finimore, les EP ont envoyé quelqu'un tout de même ?
dago
Informateur
Pionnier
16 messages postés
   Posté le 17-11-2007 à 19:12:26   Voir le profil de dago (Offline)   Répondre à ce message   http://dago.over-blog.net   Envoyer un message privé à dago   

Bonsoir,

excusez moi mais au final, vous ne parlez pas beaucoup de la fête en elle-même : combien de gens ? Que des communistes convaincus ? Des gens du PCF ? Des photos ?

En Belgique, la commémoration n'a pas une campagne pour le parti mais plusieurs conférences ont été organisées comme celle-ci. Plusieurs pages de l'hebdo Solidaire ont consacré pour cet évènement.

Bruxelles. Le 20 octobre, c'est dans une salle comble du Centre international qu'a été commémoré le 90e anniversaire de la révolution russe d'Octobre. Bon nombre d'orateurs étrangers étaient présents. Entre autres, du Parti communiste des travailleurs de Russie et les partis communistes grec et cubain. L'orateur cubain a souligné que, si Cuba pouvait déléguer 29 000 médecins à l'étranger, c'était une conséquence de la révolution russe de 1917. Les interventions alternaient avec de beaux chants de lutte. (Photo Solidaire, Martine Raeymaekers)

--------------------
Le doute est notre ennemi.
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12087 messages postés
   Posté le 17-11-2007 à 19:57:12   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Kyliiolos a écrit :

Par ailleurs j'estime que la base est la théorie de Marx et Engels et qu' il n'y a aucune raison de ne pas s'ouvrir au Marxistes "simples" franchement communistes .
Après les tendances personnelles pour moi sont avant tout des querelles internes.

Kyliiolos, nous sommes à l'époque de l'impérialisme et de la révolution prolétarienne. Lénine et Staline ont fait l'analyse de cette nouvelle étape dans l'histoire de la lutte des classes tout en dirigeant cette révolution.
C'est précisément un des enseignements de la révolution d'octobre puisque tu tiens à en parler.
Il n'est donc pas question de marxisme "simple", le marxisme « simple » refuse tout simplement de choisir la voie de Lénine et de Staline.

Maintenant un mot sur l’expression « franchement communiste » : ça n’a aucun sens , sinon celui de remplacer l’idéologie prolétarienne par l’œcuménisme bourgeois.

Veux-tu que je rafraîchisse ta mémoire ?

Posté sur le FU«C» le 24-02-2007 à 09:08:59 :
Serpov a écrit :

Dans la nuit du mardi 13 février au 14 février, à Saint Fons ( banlieue de Lyon ) à 2h40, deux adolescents ont trouvé la mort lors d'un accident de voiture, les autres passagers également très jeunes, sont grièvement blessés. Le jeune adolescent de quinze ans au volant, Raouf, n'avait évidemment pas de permis ni d'assurance et la voiture était volée. C'est horrible, bien sûr, la mort de deux gosses. La police les suivait mais ne les pourchassait pas, les circonstances de l'accident restent à élucider. Mais la question est celle-ci : que faisaient ces adolescents, en pleine nuit ? Où étaient leurs parents? Le père dit vouloir la "vérité et la justice" et il a porté plainte. Aussitôt, une marche est organisée "en hommage" aux victimes. " L'hommage est une marque d'adoration, de vénération, de respect"( Le Petit Robert) Nous comprendrions que les parents, les voisins, les amis se rassemblent pour soutenir la famille éprouvée. Mais une marche exprime une protestation, une revendication. Laquelle? Les lecteurs du Progrès ont eu une réaction unanime, au lieu de répondre à la question du jour, ils ont tous parlé de cet accident, de la marche qui a suivi et de leurs interrogations quant aux parents qui laissent leurs enfants totalement libres et sans contrôle la nuit, pour s'indigner ensuite et faire porter à la police la responsabilité de l'accident. Toute une page de réactions pour déplorer la mort des enfants mais aussi pour s'étonner des déclarations du père, ne paraissant pas du tout trouver anormal que des enfants soient dehors la nuit !

[…]
Posté le 25-02-2007 à 18:15:15
Kyliiolos a écrit :

Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à lutter contre la délinquance et l'insécurité quand ce n'est pas un prétexte pour instrumentaliser la peur des gens, à ce niveau là je soutien Serpov...

[…]
Posté le 25-02-2007 à 18:42:58
Kyliiolos a écrit :

Tu divague CubaLibre, ça ne rime à rien de stigmatiser des opinions, mais le jour ou tu te fera castagner en banlieue pour ton portable je pense que l'on trouvera tout de suite un terrain d'entente...

[…]
Posté le 26-02-2007 à 15:35:03
Serpov a écrit :

Il n'y a effectivement rien d'anti-marxiste à lutter contre la délinquance, que du contraire. Marx dénoncait à son époque la délinquance qui touchait les classes populaires.
Cet article nuancé, émanant d'un journal de gauche républicaine, me parait interessant.
Ma rive est marxiste et le restera, après je me fiche de ce qu'on peut penser de mes opinions et des étiquettes qu'on peut me coller sur le dos de manière totalement infondée. L'essentiel est que je sais ce que je suis.

Posté le 26-02-2007 à 16:18:49 :
Kyliiolos a écrit :

Je pense que c'est une bonne et tranchante conclusion.


Kyliiolos, on n'est pas du même bord.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
KGB Shpion
Grand classique (ou très bavard)
406 messages postés
   Posté le 17-11-2007 à 20:08:06   Voir le profil de KGB Shpion (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à KGB Shpion   

Il n'est donc pas question de marxisme "simple", le marxisme « simple » refuse tout simplement de choisir la voie de Lénine et de Staline.
Lénine et Staline ont effectué leurs analyses en étant marxistes. Il n'y a pas d'évolution dans le marxisme.
Le marxisme-léninisme, c'est un mot, rien de plus. Un marxiste est un marxiste-léniniste sinon ce n'est pas un marxiste. Sinon on peut dire que Marx est anti-léniniste alors qu'il aurait eu la même attitude et serait parvenu aux mêmes conclusions que Lénine s'il avait vécu quelques années plus tard.
Le léninisme, le stalinisme, le marxisme-léninisme, ce sont juste des mots.
Ceci dit je suis d'accord avec toi, Lénine et Staline ont beaucoup apporté au mouvement communiste (sans rien "ajouter" au marxisme, c'est-à-dire au matérialisme dialectique!) et il faut prendre en compte leurs expériences.


Edité le 17-11-2007 à 20:10:30 par KGB Shpion




--------------------
Kyliiolos
Non, je ne suis pas un grand classique
Grand classique (ou très bavard)
Kyliiolos
192 messages postés
   Posté le 17-11-2007 à 21:09:05   Voir le profil de Kyliiolos (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Kyliiolos   

Kyliiolos, nous sommes à l'époque de l'impérialisme et de la révolution prolétarienne. Lénine et Staline ont fait l'analyse de cette nouvelle étape dans l'histoire de la lutte des classes tout en dirigeant cette révolution.
C'est précisément un des enseignements de la révolution d'octobre puisque tu tiens à en parler.
Il n'est donc pas question de marxisme "simple", le marxisme « simple » refuse tout simplement de choisir la voie de Lénine et de Staline.



Mais il n'y a pas que Lénine qui parlait de l'impérialisme, Luxemburg aussi par exemple.On peut aussi prendre cet aspect de la théorie Léniniste et en rejeter les autres.Dans la globalité, ce n'est pas mon cas mais ce n'est pas pour autant que je vas rejeter tous les marxistes non-léninistes.




Kyliiolos, on n'est pas du même bord.


Je me suis dans un premier temps rangé du côté de Serpov et après j'ai fais mon autocritique, on ne va pas me rappeler ça jusqu'à la fin de ma vie.
A l'origine ça provient de "l'épisode Pétain", certains ennemis du FUC m'ont traité de rouge-brun car ils confondent histoire et idéologie, c'était une critique erronée qui les arrangeaient bien, je parle de certaines personnes précisément, pas d'autres qui se sont laissés influencés.
J'ai donc du me ranger au côté de vrais rouges-bruns pour ne pas être isolé et ça s'est retourné contre moi.
Je me suis amplement critiqué sur cette stratégie, j'estime que je n'ai plus de remords à avoir.
Concernant la délinquance, je en vois pas ce que l'on me reproche, les classes populaires en pâtissent.
Certains de mes amis se sont fait agressés par ces gens, une personne d'une banlieue de ma ville a eu le doigt coupé avec une tronçonneuse électrique car elle portait une bague de la valeur qu'ils voulaient voler, sans parler des règlements de comptes, des agressions de personnes âgées (mon vieil entourage en pâtit), de la dégradation des bâtiments populaires, des voitures des gens du peuple que l'on brule, des trafics de drogue etc....
Par ailleurs Mao lui même dénonçait les "troubles causés par un petit nombre de gens".
Si tu es d'accords avec ça j'estime que nous ne sommes pas de bord opposé.








Lénine et Staline ont effectué leurs analyses en étant marxistes. Il n'y a pas d'évolution dans le marxisme.


Tout analyse change et évolue au fil du temps, or le marxisme est une somme d'analyse, le marxisme est donc en constante évolution.


Le marxisme-léninisme, c'est un mot, rien de plus. Un marxiste est un marxiste-léniniste sinon ce n'est pas un marxiste.

Un Marxiste n'est pas forcement ML, ce n'est qu'une évolution possible parmi d'autres, je ne dis pas que ce n'est pas la meilleure mais dire qu'un marxiste est forcement ML je trouve que c'est très réducteur.



Sinon on peut dire que Marx est anti-léniniste alors qu'il aurait eu la même attitude et serait parvenu aux mêmes conclusions que Lénine s'il avait vécu quelques années plus tard.
Le léninisme, le stalinisme, le marxisme-léninisme, ce sont juste des mots.


C'est très probable, mais d'autres ne penseront pas forcement pareil et on ne peux pas nier qu'ils peuvent avoir raison.



Ceci dit je suis d'accord avec toi, Lénine et Staline ont beaucoup apporté au mouvement communiste (sans rien "ajouter" au marxisme, c'est-à-dire au matérialisme dialectique!) et il faut prendre en compte leurs expériences.


La superstructure du matérialisme aussi évolue, la preuve il y en a une grande quantité d'interprétation, Hoxha et Mao en passant par Fidel n'ont pas la même dialectique, elle évolue en bien ou en mal dans la pensée de chacun.
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12087 messages postés
   Posté le 17-11-2007 à 21:15:42   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

"Le léninisme, le stalinisme, le marxisme-léninisme, ce sont juste des mots."
"C'est très probable, mais d'autres ne penseront pas forcement pareil et on ne peux pas nier qu'ils peuvent avoir raison."

Je rêve : voilà les Dupont et Dupond du forum !


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Kyliiolos
Non, je ne suis pas un grand classique
Grand classique (ou très bavard)
Kyliiolos
192 messages postés
   Posté le 17-11-2007 à 21:21:11   Voir le profil de Kyliiolos (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Kyliiolos   



Non, quand je disais c'est très probable, je parlais du fait que Marx serait arrivé aux même conclusions que Lénine.

Cependant c'est vrai, Marxisme-léninisme c'est un mot pas une divinité.Il aurait pu ne pas avoir de Marx ce n'est pas ça qui aurait stoppé la lutte des classes.
KGB Shpion
Grand classique (ou très bavard)
406 messages postés
   Posté le 17-11-2007 à 21:29:14   Voir le profil de KGB Shpion (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à KGB Shpion   

Un Marxiste n'est pas forcement ML, ce n'est qu'une évolution possible parmi d'autres, je ne dis pas que ce n'est pas la meilleure mais dire qu'un marxiste est forcement ML je trouve que c'est très réducteur.
Cette phrase montre que tu n'as rien compris à ce que j'ai dit.
Marxisme-léninisme = léninisme = stalinisme = marxisme.
Des mots différents pour dire la même chose.

Tout analyse change et évolue au fil du temps, or le marxisme est une somme d'analyse, le marxisme est donc en constante évolution.
N'importe quoi! Ce n'est pas une somme d'analyses (dans ce cas-là le marxisme ne serait alors rien du tout), mais une méthode d'analyse.

Ceci dit je crois que j'ai fait dévier le sujet et je m'en excuse.


Edité le 17-11-2007 à 21:32:01 par KGB Shpion




--------------------
Kyliiolos
Non, je ne suis pas un grand classique
Grand classique (ou très bavard)
Kyliiolos
192 messages postés
   Posté le 17-11-2007 à 21:54:58   Voir le profil de Kyliiolos (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Kyliiolos   


Cette phrase montre que tu n'as rien compris à ce que j'ai dit.
Marxisme-léninisme = léninisme = stalinisme = marxisme.
Des mots différents pour dire la même chose.


Idem pour toi, ce que je disais c'est que certains ne verrons pas dans le léninisme l'évolution légitime du marxisme.


N'importe quoi! Ce n'est pas une somme d'analyses (dans ce cas-là le marxisme ne serait alors rien du tout), mais une méthode d'analyse.

La méthode d'analyse vient de l'analyse dialectique de l'univers, la méthode ne tombe pas du ciel.
Pour moi le marxisme, c'est l'essence de cette somme d'analyse:
-Le matérialisme
-La dialectique (c'est de l'analyse dialectique qu'est née la méthode dialectique)
-La plus-Value etc...
-L'état de classe

Liste non exhaustive bien entendu, c'est ce qui me passe par l'esprit en premier.


Ceci dit je crois que j'ai fait dévier le sujet et je m'en excuse.

De même.
dago
Informateur
Pionnier
16 messages postés
   Posté le 17-11-2007 à 23:19:35   Voir le profil de dago (Offline)   Répondre à ce message   http://dago.over-blog.net   Envoyer un message privé à dago   

Je crois que Kylioolos parle des gens qui acceptent les bases du marxisme en parlant des "marxistes simples". C'est d'ailleurs bien évident si on veut faire du parti de la révolution un parti de masse. Le tout est de continuer à maintenir l'unité du parti en invitant les membres à des formations aussi nombreuses que variées. Ce bons sens et cette discipline créera des marxistes-léninistes, aussi naturel doivent-ils l'être.

--------------------
Le doute est notre ennemi.
Kyliiolos
Non, je ne suis pas un grand classique
Grand classique (ou très bavard)
Kyliiolos
192 messages postés
   Posté le 17-11-2007 à 23:23:18   Voir le profil de Kyliiolos (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Kyliiolos   

dago a écrit :

Je crois que Kylioolos parle des gens qui acceptent les bases du marxisme en parlant des "marxistes simples". C'est d'ailleurs bien évident si on veut faire du parti de la révolution un parti de masse. Le tout est de continuer à maintenir l'unité du parti en invitant les membres à des formations aussi nombreuses que variées. Ce bons sens et cette discipline créera des marxistes-léninistes, aussi naturel doivent-ils l'être.


Voilà, je parle de personnes qui acceptent le marxisme ou du moins ses bases élémentaires telles que je viens de les définir si dessus sans pour autant se reconnaitre dans Lénine.
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12087 messages postés
   Posté le 19-11-2007 à 23:05:43   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le parti marxiste-léniniste n'est pas un parti de masse , mais doit être lié aux masses et exprimer leurs besoins et leurs aspirations, parce qu'il est le parti de l'avant-garde de la classe ouvrière et non le parti de tout le peuple, etc.
C'est aux organisations de masse qu'il appartient d'organiser le plus grand nombre et non au parti communiste.
C'est un enseignement essentiel de Lénine précisément. Et nous n'allons pas le jeter aux orties parce qu'il a fait ses preuves, notamment lors de la révolution de 17.


La conception erronée que vous défendez n'est pas marxiste-léniniste, c'est la conception révisionniste du parti électoralement fort et de la conquête du pouvoir par les urnes .
Elle aussi a fait ses preuves : il suffit de voir dans quelle déconfiture se trouve le parti révisionniste, seul dans la barque pourrie de l'Union de la Gauche désertée par les rats socialistes.

A présent expliquez-nous donc ce que vous entendez par "les bases élémentaires du marxisme".
En définitive vous ne faites absolument pas dévier le sujet, car il s'agit toujours des enseignement de la révolution bolchévique.
Mais comme si cette révolution n'avait jamais eu lieu, vous vous tenez sur les mêmes positions que les menchéviques

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Kyliiolos
Non, je ne suis pas un grand classique
Grand classique (ou très bavard)
Kyliiolos
192 messages postés
   Posté le 19-11-2007 à 23:21:17   Voir le profil de Kyliiolos (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Kyliiolos   

Oui, c'est un parti de classe dans le sens qu'il est dirigé par la classe ouvrière, ce n'est pas pour ça que le peuple n'y a pas accès, Lénine était noble et Marx et Engels bourgeois.

La révolution est dirigée par la classe ouvrière, mais c'est un mouvement de tout le peuple qui s'accomplit sous cette direction et au fur et à mesure le mouvement révolutionnaire de la société est de plus en plus populaire au fur et à mesure que les classes s'atténuent.

Sinon je te le dis franchement je t'aime bien Xuan, tu m'as pas mal appris sur la Chine, tu m'as faits découvrir les contributions de Mao mais ton truc sur la prise du pouvoir par les urnes c'est un fantasme pur et simple.

Je ne dis pas que la révolution c'est forcement un soulèvement brusque spontané ou encore une guerre populaire, la preuve en est de certains pays qui sont devenus socialistes au lendemain de la guerre dans révolution mais par la résistance puis les urnes, l'Etat étant alors trop faible.
Personnellement je ne suis pas révolutionnaire par principe car je ne suis pas un adepte de la violence mais par la nécessite, précisément parce que j'admets qu'on ne peux arriver au pouvoir par la voie purement électorale, au minimum l'Etat doit être à bout et fragilisé au point de casser et dans la plupart des cas c'est un soulèvement violent.

Mais chercher la voie réformiste, je n'en suis pas partisan non par principe mais parce que la pratique nous prouve que c'est une voix erronée.

Il faut détruire l'Etat bourgeois, que se soit après l'avoir assez fragilisé et après avoir eu un suffisant soutiens populaire pour l'achever de l'intérieur ou par un soulèvement.

Ensuite, les bases du marxisme comme je l'ai dis:
L'étude du mouvement social par la dialectique, le rôle dominant de la matière par rapport à notre pensée et toutes les analyses qui découlent de ces deux bases au niveau économique, politique etc...
KGB Shpion
Grand classique (ou très bavard)
406 messages postés
   Posté le 20-11-2007 à 00:32:24   Voir le profil de KGB Shpion (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à KGB Shpion   

A présent expliquez-nous donc ce que vous entendez par "les bases élémentaires du marxisme".
Le "vous" me désigne-t-il aussi?
Si c'est le cas sache que je faisais juste une remarque sur la prétendue évolution du marxisme. Lénine ne s'est jamais déclaré léniniste, ou marxiste-léniniste, et il n'a jamais prétendu avoir enrichi le marxisme ou l'avoir compléter. Le marxisme reste, et restera, du début à la fin, le matérialisme dialectique ou comme le disait Lénine "l'analyse concrète d'une situation concrète".
Les expériences de Lénine et de Staline ont enrichis les analyses marxistes, mais certainement pas la méthode qui leur a permis de faire ces analyses.

--------------------
Komintern
C'est la lutte finale
Grand classique (ou très bavard)
Komintern
501 messages postés
   Posté le 24-11-2007 à 02:03:41   Voir le profil de Komintern (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Komintern   

Bon Kyliiolos tu m'excuseras si je suis un peu dur mais tes délires sur le marxisme pas forcément léniniste etc on les entend si souvent dans la bouche de ceux qui veulent le vider de tout contenu révolutionnaire que la seule chose qui me vient c'est que tu es un pur représentant de l'idéologie petite bourgeoise ce poison pour le mouvement ouvrier, que tu te rêves dirigeant de la classe ouvrière bien que n'étant pas sur ses positions de classe et que tu lui rejetteras la faute dès que tu te sentiras fragilisé.
J'interviens rarement sur le forum bien que je continue à suivre les débats et honnêtement tu me gonfles, ton verbiage me sort par les yeux et si toutes tes interventions restent dans ce ton abstient toi et rejoins le pcf ou ton discours chauvin et nauséabond trouveras un écho favorable.
Si ton jeune âge peut servir d'"excuse" (et encore) à ton inconsistance il n'excuse pas le ton prétentieux que tu utilises!
Laisse la révolution d'Octobre tranquille et laisse la révolutuion prolétarienne aux prolétaires, elle se portera mieux sans toi et nous (ouvriers-ères communistes marxiste-léninistes) aurons un peu moins de poison idéologique à éradiquer dans notre classe!
Je ne te salue pas et espère que tu as compris

--------------------
Vive le drapeau victorieux de Marx, Engels, Lénine et Staline. Vive le communisme
Kyliiolos
Non, je ne suis pas un grand classique
Grand classique (ou très bavard)
Kyliiolos
192 messages postés
   Posté le 24-11-2007 à 10:56:05   Voir le profil de Kyliiolos (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Kyliiolos   

Je te signale quand même que moi je condamnais déjà le révisionnisme alors que tu étais pro-PCF donc tes insultes franchement...

Pour le reste, je n'attends que le débat, cites moi, prouve en quoi je suis prétentieux, prouve moi que mes positions sont erronées parce que là ce que tu dis n'a aucune valeur puisque tu ne t'appuies pas sur le débat pour prouver que j'ai tord.

Bon sur ce mon discours petit-bourgeois et nauséabond te salue lui, n'étant pas rancunier.
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 24-11-2007 à 12:38:31   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Bonjour camarade Kominterm

Quelques indications pour éclairer et surtout parce que encore une fois, marquer le camp des prolétaires

Tout d’abord sache que personne n’à a rougir de son ancienne appartenance politique, principalement quant celle-ci reste attachée au parti qui recrutait par le passé les meilleurs éléments de notre classe et il y en est qui ferais bien de réfléchir à cela. A quatorze ans très jeune ouvrier, j’était très admiratif de ce prolos dans la boite où je faisais mon apprentissage je devrais dire l’apprentissage de l’esclavage puisque directement attaché à la production et d’où journellement je me retrouvais les bouts de doigts en sang, qui conscient de cette état de fait ralentissait la cadence des pièces à estamper pour me permettre de souffler un peu, alors que son salaire journalier en dépendait, cet ouvrier était du PCF.

Bien honnêtement je n’ai jamais vraiment eu le temps de discuter avec ce digne prolétaire, et qu’aurais-je eu à lui apprendre qui m'aurais relevé de la prétention que seule la suffisance d’un petit bourgeois protégé des affres de la vie prolétaire peux refléter. Dans la pratique cet ouvrier communiste venait déjà de m’en apprendre sur le comportement d’un communiste dans sa classe, plus que je m’en reçu par la suite dans les livres. Aussi il y a une chose que ce communiste m’a permis de saisir c’est qu’un communiste ne dois jamais porter jugement des autres sur ce qu’il disent deux même mais d’après leur pratique.

Je te salue bien mon jeune camarade cheminot communiste, et à travers toi je salue toute cette fraction de notre classe qui ces dernier jours à su relever la tête dignement face à la bourgeoisie et dans les pires conditions de luttes qui soient, là où tu étais à cent mille lieux de la pratique détestable des affrontements idéologiques des forums ou l’on ne risque rien, et surtout pas le petit confort derrière lequel il est montée maintes frondes qui de toutes manière resteront sans conséquences.
Je me souviens d’une formule du passé qui affirmait à l’endroit de pseudo évolutionnaire petit-bourgeois qu’ils se drapaient du drapeau rouge pour mieux pouvoir lutter contre, ce que je m’aperçois ici, certainement signe des temps nouveaux, avec certaines interventions et ailleurs, en étudiant autres proclamation ou thèses fièrement affichées, c’est qu’ils en est, qui s’approprient la lutte anti-révisionniste pour mieux lutter contre là aussi .




Edité le 24-11-2007 à 12:46:22 par gorki




--------------------
L'émancipation des ouvriers sera l'œuvre des ouvriers eux-mêmes
Missak
MANOUCHIAN : COMMANDANT FTP-M.O.I
Pionnier
Missak
7 messages postés
   Posté le 24-11-2007 à 14:37:54   Voir le profil de Missak (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Missak   

Bonjour Xuan ,
à propos de ta remarque ,

Je crois me souviens d’une formule du passé qui affirmait à l’endroit de pseudo évolutionnaire petit-bourgeois:"

"qu’ils se drapaient dans le drapeau rouge pour mieux pouvoir lutter contre"
je crois que la citation exacte était :
" se draper dans le drapeau rouge pour mieux "[g]tromper
le drapeau rouge"

tu me diras c''est la meme chose !

mais je crois que le mot tromper au lieu de lutter (dans la phase actuelle)
est plus réaliste car le révisionnisme actuel est beaucoup plus sournois
et ne lutte pas de front , mais essaye d'avancer masquer et sournoisement

- en criant haut et fort sa défense du ML et de Staline de facon ultra-sectaire
-en pratiquant un opprtunisme débridé vis a vis des
résidus sociaux revolutionnaires sortis en marche arrière du parti révisionniste depuis seulement 7 ans .....

et plus grave en esayant de dévoyer des jeunes qui aspirent au communisme , en les flattant et en leur léchant les pompes.

Pour leur faire avaler"que les vieux ML ONT FOUTU LE BORDEL , que la lutte antirevisionnistes des années 60 c'est du passé et qu"a causes des "anciens " ils auront une tache difficile.

dresser les jeunes , futur ml ? contre les plus agés
voila leur tour de passe passe pour éviter les enseignements de la lutte
mondiales des communistes contre le révisionnisme moderne .

-COMME TU LE VOIS ILS NE LUTTENT PAS POLITIQUEMENT,
-MAIS PRATIQUENT LA DISSIMULATION HISTORIQUE,
-PRATIQUE A FOND LE CHEFFISME
ET L HYPOCRISIE EST ERIGE EN METHODE DE TRAVAIL !

ILL NE LUTTE PAS OUVERTEMENT CONTRE LE DRAPEAU ROUGE
IL LE LEVE POUR MIEUX L'ETOUFFER !

Ta remarque est parfaitement exacte
ce que je m’aperçois ici,
certainement signe des temps nouveaux, avec certaines interventions et ailleurs, en étudiant autres proclamation ou thèses fièrement affichées, c’est qu’ils en est, qui s’approprient la lutte anti-révisionniste pour mieux lutter contre là aussi


des noms, des noms !

--------------------
Les hommes ont toujours été et seront toujours en politique les dupes naïves des autres et d’eux-mêmes, tant qu’ils n’auront pas appris, derrière les phrases, les déclarations et les promesses morales, religieuses, p
Kyliiolos
Non, je ne suis pas un grand classique
Grand classique (ou très bavard)
Kyliiolos
192 messages postés
   Posté le 24-11-2007 à 15:59:26   Voir le profil de Kyliiolos (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Kyliiolos   

En réponse à certaines allusions par lesquelles je me sens visées, je préciserais que je ne suis pas un communiste de sallon mais un militant.

On me dis qu'il en faut pas juegr les gens selon leur ancienne appartenance et que le PCF a encore une haute signification historique et symbolique.

Soit, je milite moi même de façon très liée avec la section PCF de mon département, mais au moins qu'une personne qui y militais en le défansant idéoligiquement ne vienne pas me reprocher de militer au PRCF!Surtout que me reprocher ça après évoquer mon "jeune âge" est contradictoire parce que moi ma pépriode PCF n'a durée qu'un mois et j'avais 15 ans à cette époque alors que Komintern lui l'a défendu de façon bien plus durable.

Je ne lui reproche pas, chacun ses erreurs, mais puisque dans sa mentalité je suis un jeune et donc que selon la logique de sa propre expérience je devrais vite évoluer, je ne vois pas pourquoi, toujours si je suis sa pensée, m'insulter.
Melestam
6ème classique unanimement reconnu.
Grand classique (ou très bavard)
Melestam
249 messages postés
   Posté le 24-11-2007 à 17:57:18   Voir le profil de Melestam (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Melestam   

"Je milite moi même de façon très liée avec la section PCF de mon département"

"ma période PCF n'a durée qu'un mois"

Tu te fous de qui ?

Qui es-tu pour te permettre de donner des leçons aux autres ?

--------------------
"Le boukharinisme est ainsi en définitive une thèse niant la négation de la négation."
Kyliiolos
Non, je ne suis pas un grand classique
Grand classique (ou très bavard)
Kyliiolos
192 messages postés
   Posté le 24-11-2007 à 18:49:44   Voir le profil de Kyliiolos (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Kyliiolos   

Je ne donne pas de leçons aux autres, ce que je veux dire c'est que moi qui a 17 ans à l'heure ou je te parle je milite de façon liée avec le PCF de mon département qui reste au niveau de la JC très orthodoxe dans le but d'agir de façon plus efficace et de tisser des liens avec des membres conscients et réelements communistes, mais sans défendre idéologiquement pour autant le PCF contrairement à Komintern qui l'a défendu pendant des années a beaucoup plus que mon âge et qui se permet de m'insulter moi qui ne le défends plus et de me donner des leçons de marxisme-léninisme de façon agressive et sans argumentation.
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12087 messages postés
   Posté le 24-11-2007 à 20:35:51   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Un mot à Missak, c'est Gorki et non moi que tu cites.
Je rends à César.
Mais je pense que la conscience de classe est un drapeau rouge qui doit nous guider.
D'autre part les vieux peuvent apprendre aussi des jeunes.


Par contre l'âge ne justifie pas qu'on fasse le grand écart :

Kyliiolos a écrit :

...je milite de façon liée avec le PCF de mon département qui reste au niveau de la JC très orthodoxe dans le but d'agir de façon plus efficace et de tisser des liens avec des membres conscients et réelements communistes, mais sans défendre idéologiquement pour autant le PCF ...


Qu'est-ce que tu appelles très orthodoxe ? Ça fait plus de quarante ans que le parti révisionniste et ses jeunesses ont défini l'orthodoxie révisionniste.
Qu'est-ce que tu appelles agir de façon plus efficace : conforter ces militants "très orthodoxes" dans la conviction de rester au parti révisionniste ou de le quitter ?
Qu'est-ce que tu appelles conscients et réellement communistes ?
Leur départ du P"C"F est donc imminent et ils sont à deux doigts de créer une cellule marxiste-léniniste...

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2202 messages postés
   Posté le 25-11-2007 à 08:25:12   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Kyliiolos a écrit :

Je ne donne pas de leçons aux autres, ce que je veux dire c'est que moi qui a 17 ans à l'heure ou je te parle je milite de façon liée avec le PCF de mon département qui reste au niveau de la JC très orthodoxe dans le but d'agir de façon plus efficace et de tisser des liens avec des membres conscients et réelements communistes, mais sans défendre idéologiquement pour autant le PCF contrairement à Komintern qui l'a défendu pendant des années a beaucoup plus que mon âge et qui se permet de m'insulter moi qui ne le défends plus et de me donner des leçons de marxisme-léninisme de façon agressive et sans argumentation.


Ben moi je suis d'accord avec Komintern. Tu utilises une partie du passé de Komintern pour justifier une pratique qui sur le fond et la forme entretien des illusions et des confusions. Je te signale que Komintern (avec qui j'ai longuement discuté sur ce forum) à reconnu être dans l'erreur et en a tiré les leçons. Komintern aujourd'hui défend le marxisme-léninisme, et il sait qu'il y a une ligne de démarcation entre ML et révisionnisme.
Toi par contre Kyliiolos, derrière un écran de fumée, tu navigues confusément en essayant de faire passer tes positions politiques pour du ml, tu continues d'entretenir des illusions sur le PCF, tu réécris l'histoire des communistes ml (histoire qui débute bien avant la CC ou le PRCF -à ce propos hier Régis Bergeron qui fut rédacteur en chef de l'Humanité Nouvelle est mort hier, il avait 84 ans- ).
Kyliiolos, tes propos sont véritablement des insultes à ceux qui ont contribués à l'émergence du mouvement communiste ml dans les années 60.


Edité le 25-11-2007 à 08:26:22 par Finimore




--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Kyliiolos
Non, je ne suis pas un grand classique
Grand classique (ou très bavard)
Kyliiolos
192 messages postés
   Posté le 25-11-2007 à 11:20:42   Voir le profil de Kyliiolos (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Kyliiolos   

Tout d'abords je ne cherche à m'engueuler avec personne donc revenons dans le registre de la discution pacifique si vous le voulez bien. :')


Pour répondre à Xuan, je définis comme communiste, même réformiste, tout ceux qui partagent comme objectif final la collectivisation des moyens de production et la perte du pouvoir économique et politique de la bourgeoisie, donc sa destruction en tant que classe.Ca comprend donc les libertaires.
Certains de ces gens pensent qu'il faut encore militer au sein du PCF et mener une lutte de ligne à l'intérieur, et je "travaille" avec ces gens là lorsque l'occasion se présente, comme ces temps cis contre la loi Pecresse.


Finimore>>Moi je ne m'illusione pas sur le PCF, mais je ne vais pas rejetter les communistes qui se font encore des illusions à son sujet pour autant.
Quand j'évoquais le passé de Komintern, ce n'est pas pour justifier mes actes puisque pour moi son passé est révisionniste et ma ligne juste (sinon je choisirais d'autres orientations communistes, c'est logique, si je me prennais pour un révisio), mais pour condamner le fait qu'il m'insulte moi qui ai 17 ans alors qu'il a adopté une ligne largement plus révisionniste que la mienne et beaucoup plus tard.Qu'il me critique ne me dérange pas au contraire et là je n'évoquerais pas son passé, mais qu'il fasse preuve d'intolérance je trouve que c'est le comble.
Bon sinon l'Histoire des ML en France n'est pas ma spécialité, mais bon je connais en gros Jurquet, action directe (bien que je ne partage pas du tout ses modes d'action) etc... seulement le mouvement ML ce sont les organisations d'aujourd'hui (PRCF, CNU, JCML, VP Partisan etc...), on ne peux pas vivre dans le passé.
Haut de pagePages : 1 - 2 - 3Page précédentePage suivante
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  90 ème anniversaire de la révolutionNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum