Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises 

 L'abstention se confirme

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
14416 messages postés
   Posté le 24-09-2020 à 14:52:23   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

RT relève :
Législatives partielles : abstention massive, jusqu'à 87%, en pleine pandémie de Covid-19

Ce résultat confirme le scrutin municipal précédent. Certains communistes s'inquiètent du "manque de civisme" ou d'une attitude négative sans s'interroger sur la responsabilité de la ligne électoraliste du PCF et de ses compromissions avec la social-démocratie.
L'abstention traduit le rejet des partis bourgeois et de l'illusion électoraliste.

Un nouveau parti communiste ou une nouvelle orientation révolutionnaire sont la seule solution pour pouvoir reprendre le combat y compris sous la forme électorale.


Edité le 24-09-2020 à 14:53:26 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Militant expérimenté
795 messages postés
   Posté le 24-09-2020 à 19:17:48   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Il faut également signaler que les députés n'ont pas vraiment de pouvoir dans le cadre des institutions actuelles, soit ils votent comme le demande le "Président", soit c'est quand même le Président qui décide ou un sbire de la Commission Européenne.

Je me souviens avoir lu un jeu de mot d'un haut responsable chinois qui parlait, de la France dans l'Union Européenne en employant le mot "démocrature".

Il était dans le vrai. Et maintenant, les électeurs ont pris conscience de l'illusion électorale, quant au rôle des élus communistes, c'est insignifiant, y compris dans l'ancienne banlieue rouge dévastée par le multi culturalisme.

--------------------
Grecfrites
Jeune Communiste
90 messages postés
   Posté le 25-09-2020 à 07:47:42   Voir le profil de Grecfrites (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Grecfrites   

pzorba75 a écrit :

y compris dans l'ancienne banlieue rouge dévastée par le multi culturalisme.


C’est à dire ?

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
14416 messages postés
   Posté le 26-09-2020 à 00:12:03   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

pzorba75 a écrit :

l'ancienne banlieue rouge dévastée par le multi culturalisme.


Je me souviens de la dévastation d'un bidonville à Vitry à coups de bulldozer.
Ce n'est pas à coup de bulldozer qu'on promeut l'unité de classe français - immigrés.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Militant expérimenté
795 messages postés
   Posté le 26-09-2020 à 05:43:52   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Xuan a écrit :

[citation=pzorba75]l'ancienne banlieue rouge dévastée par le multi culturalisme.


Je me souviens de la dévastation d'un bidonville à Vitry à coups de bulldozer.
Ce n'est pas à coup de bulldozer qu'on promeut l'unité de classe français - immigrés.[/citation]

Simultanément, les élus communistes violent la loi de séparation des églises et de l'état en finançant sur fonds publics la construction de lieux "cultuels", principalement des mosquées, que les immams utilisent pour prêcher les lois islamiques supérieures aux lois de la République...
Quand à l'histoire du buldozer des communistes de Vitry, ce n'était pas un engin aussi imposant que les chars de l'Armée Populaire de Chine sur la Place Tien Anmen, ramenons le à une petite chargeuse pelleteuse pour être honnête.


Edité le 26-09-2020 à 05:44:27 par pzorba75




--------------------
Grecfrites
Jeune Communiste
90 messages postés
   Posté le 26-09-2020 à 08:11:12   Voir le profil de Grecfrites (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Grecfrites   

Tu garanties que les prêches islamiques faites par les imams de municipalités communistes placent la loi islamique au dessus des lois de la république ?
Comment le sais-tu ?
C’est du niveau CNEWS...

--------------------
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2427 messages postés
   Posté le 26-09-2020 à 09:06:55   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

Xuan a écrit :

Je me souviens de la dévastation d'un bidonville à Vitry à coups de bulldozer.
Ce n'est pas à coup de bulldozer qu'on promeut l'unité de classe français - immigrés.


En effet, voir page 37 de "Deuxième gauche réformisme et lutte de classe"
http://editions-proletariennes.fr/Actu/dg2liste/verspdf/Deuxieme%20gauche%20Reformisme%20et%20lutte%20de%20classe.pdf

-24 décembre 1980 : Le maire giscardien de Saint-Maure-des-Fossés (Jean-Louis Beaumont) fait transférer 300 maliens d’un foyer ADEF (Association Développement des Foyers) –jugé insalubre et inadapté- de sa commune, pour être hébergés à Vitry-sur-Seine (mairie PCF dirigé par Paul Mercieca) dans un bâtiment ADEF en rénovation, où la mairie avait prévu d’installer des jeunes travailleurs. Ce mercredi après-midi, un groupe d’une cinquantaine de militants du PCF, emmené par Paul Mercieca, participe à la dégradation du foyer avec l’utilisation d’une pelleteuse-bulldozer.
-27 décembre 1980 : Le Journal télévisé de TF1 20 heures, présenté par Dominique Baudis, revient sur l’affaire de la dégradation du foyer malien à Vitry, qui sera appelé plus tard : « Le coup de bulldozer de Vitry ».

page 234 :
En mai 1979, le PCF poursuit sa campagne ultra-chauvine sur la base de la « défense de la sidérurgie française » -voir l’article « Le PCF et l’Europe » publié dans Front Rouge n°6 (mai 1979)-. En fait le PCF continue de se positionner comme un défenseur de l’impérialisme français.
En 1980, c’est le mot d’ordre « produire français » qui est mis en avant par le PCF et Marchais. Dans « L’espoir au présent » publié aux Editions Sociales en 1980, Georges Marchais revendique le « produire français » pages 151-152-153- . En fait, le « produisons français » était déjà dans le discours et la pratique du PCF et de la CGT depuis plusieurs années (comme le montre l’article de l’HR bimensuel n°10 de juillet 1977). C’est une conséquence logique de la défense de l’impérialisme français.
Début 1981, le PCF engage une campagne sur le thème « les immigrés coûtent cher aux municipalités », puis envoi un bulldozer pour casser un foyer d’immigrés à Vitry et organiser (avec Robert Hue) une campagne de délation à Montigny contre une famille immigrée. Le PCRml, le PCML, l’UCFML, l’Ocml-VP, le PCOF dénoncent clairement ces campagnes et le caractère raciste de celles-ci.
Georges Marchais écrit le janvier 1981, après que le maire PC de Vitry-sur-Seine, Paul Mercieca, eut en partie fait raser au bulldozer un foyer de travailleurs africains (pour les empêcher de s’installer) : « Oui, la vérité des faits me conduit à approuver, sans réserve, la riposte de mon ami Paul Mercieca. Plus généralement, j’approuve son refus de laisser s’accroitre dans sa commune le nombre, déjà élevé, de travailleurs immigrés. En raison de la présence en France de 4 millions et demi de travailleurs immigrés et de membres de leurs familles, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes. (…) La cote d’alerte est atteinte. (…) C’est pourquoi nous disons : il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage. Je précise bien : il faut stopper l’immigration officielle et clandestine. » Paul Mercieca : « Nous, contrairement aux partis de Droite et aux socialistes, nous n’avons pas mauvaise conscience et demandons l’arrêt de la concentration des immigrés dans les cités ouvrières ». Dans l’Humanité du 6 janvier 81, Georges Marchais écrit au recteur de la Mosquée de Paris. La lettre provoque un choc : « En raison de la présence en France de près de quatre millions et demi de travailleurs immigrés et de membres de leurs familles, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes. Il faut stopper l’immigration officielle et clandestine ».

page 330
PCF, immigration, chauvinisme, racisme et « Affaire de Vitry »

Ce qui fut appelé affaire ou coup de Vitry est symptomatique de l’évolution du PCF sur la question de l’immigration. Cette évolution ne date pas de 1980, car dès 1978 l’HR n°860 –4 avril- publiait en page 10 un article intitulé : « Foyer de l’Yser – Saint-Denis (93) : La mairie PCF refuse de reloger les immigrés. La lutte continue ». Cette évolution est elle-même la conséquence et l’aboutissement d’un processus au sein du PCF qui l’a amené progressivement sur une ligne de défense de l’impérialisme français et le rejet de l’internationalisme prolétarien (voir par exemple la position du PCF pendant la lutte des résidents des foyers Sonacotra dès 1974).

Le contexte du « coup de Vitry » Nous sommes fin de l’année 1980, le 24 décembre précisément. Les élections présidentielles approchent et la gauche est toujours divisée. L’échec électoral de la gauche en 78 est toujours dans les têtes, et la fin du règne de Giscard est dur et pesant. Sur le plan international, les tensions dans l’année 1980 sont importantes entre l’Est et l’Ouest (USA et URSS), c’est le début de la guerre Iran-Irak, Ronald Reagan est élu président des Etats-Unis. La poursuite de l’intervention militaire de Brejnev en Afghanistan, le soutien des USA aux moudjahidines afghans, l’aide militaire du gouvernement américain aux« Escadrons de la mort » au Salvador et au « contras » en 1981 contre les sandinistes au Nicaragua, les menaces de l’URSS contre la Pologne… sont autant d’éléments qui viennent plomber un climat politique très lourd en France et accentuer les divisions notamment à gauche.

Avec le recul, nous pouvons dire au sujet du « coup de bulldozer de Vitry » et surtout sur la campagne qui s’en est suivie, que celle-ci ne fut pas absente d’hypocrisie, de mauvaise foie, de manipulations en tous genres… D’ailleurs c’est en s’appuyant sur ces hypocrisies et manipulations, que Marchais au nom du PCF, a pu développer son argumentation sur cette affaire. Aujourd’hui en 2015, le PS et le FN réutilisent tout aussi hypocritement les positions du PCF de l’époque sur le « produisons français » ou « l’arrêt de l’immigration »… pour justifier les positions.

Ce que montre « le coup de Vitry », c’est le passage de « la question de l’immigration » à celui du « problème de l’immigration ».

Le PCF justifie le « coup de Vitry » par les rivalités entres municipalités, par l’anticommunisme du PS et de la CFDT et par une logique comptable contre « les ghettos » où « les immigrés coûtent cher ».

Il faut être clair et le dire, la logique comptable c’est l’aboutissement de la « politique de gestion municipale » dans le cadre de l’Etat impérialiste français. C’est pourquoi la gestion de gauche dans le cadre de ce système est un piège et une illusion réformiste.

Si Marchais en 1981, défend « l’arrêt de l’immigration » c’est parce qu’il n’est plus sur une ligne de défense intransigeante de l’unité du prolétariat, de l’internationalisme prolétarien. Il est dans la gestion d’un système en crise et c’est toujours les règles et les lois économiques du capital qui s’imposent dans la gestion de ce système. Les manipulations et les hypocrisies de « la droite, du PS ou de la CFDT » dénoncées par Georges Marchais, sont certes réelles, mais elles ne peuvent en aucun cas justifier ce que le maire de Vitry a fait.

Le « coup de Vitry » ne tombe pas du ciel, car dès les années 70 et notamment sur « le mouvement des résidents des foyers Sonacotra » le PCF s’illustre en développant un discours et des pratiques chauvins. Ce chauvinisme n’est-il pas aussi plus ancien ? (voir la liste des livres de Jacques Jurquet concernant le PCF et l’Algérie : annexe 37)

Il défend et théorise le « produire français » dès 1977. Il mène des campagnes sur des positions nationalistes et chauvines en 79 lors du mouvement des sidérurgistes. C’est directement, la conséquence de sa dégénérescence révisionniste et de sa défense de l’impérialisme français. La revue Prolétariat a publié au troisième trimestre 1978 son n°17 dont le sujet est « Le PCF en questions », un article de Guy Lebreton intitulé « Le PCF et les ouvriers immigrés : De l’internationalisme… à la trahison » -pages 42 à 51 Le Quotidien du Peuple n° 885 -30 mars 1979 – publie en page 2 : « A propos de la campagne du PCF sur l'Europe en Lorraine : Chauvinisme, défense des trusts capitalistes français ou solidarité des classes ouvrières ? »


Edité le 26-09-2020 à 09:08:35 par Finimore




--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
pzorba75
Militant expérimenté
795 messages postés
   Posté le 26-09-2020 à 09:49:17   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Grecfrites a écrit :

Tu garanties que les prêches islamiques faites par les imams de municipalités communistes placent la loi islamique au dessus des lois de la république ?
Comment le sais-tu ?
C’est du niveau CNEWS...

Par la presse au service de la bourgeoisie et par la propagande qui de temps en temps proposent des interviews de fidèles des mosquées défendant les lois de l'islam supérieures à celles de la république, certainement pas dans les mosquées ne comprenant pas l'arabe qui est utilisé pendant les prêches.
Pour clore cet échange, ni dieu, ni maître.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
14416 messages postés
   Posté le 26-09-2020 à 22:38:45   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Ce serait mieux de donner des exemples précis.

Quant à la pelleteuse peu importe sa dimension pour ceux qui ont vu détruire leurs baraques et leurs cabanons.
Pour le coup les dirigeants révisionnistes ont ruiné des décennies d'efforts internationalistes de militants communistes authentiques, visant à unir le peuple indépendamment de ses origines.
Il n'y a jamais eu d'autocritique et la division est toujours là.
Qui a profité de ce mauvais coup ? les imams et les Frères Musulmans précisément.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Grecfrites
Jeune Communiste
90 messages postés
   Posté le 27-09-2020 à 17:16:18   Voir le profil de Grecfrites (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Grecfrites   

pzorba75 a écrit :


Par la presse au service de la bourgeoisie et par la propagande qui de temps en temps proposent des interviews de fidèles des mosquées défendant les lois de l'islam supérieures à celles de la république, certainement pas dans les mosquées ne comprenant pas l'arabe qui est utilisé pendant les prêches.
Pour clore cet échange, ni dieu, ni maître.


Pas vraiment d’avancée...
Le Ni Dieu Ni Maître c’est cool, en tant qu’athée j’adhère en partie à ça, mais ce n’est pas avec cette ligne que tu pourras avoir un quelconque Écho dans les classes populaires croyante. Le NDNM c’est du folklore nombriliste.
Mon objectif n’est pas de rester dans un microcosme athée, antireligion et universaliste.
Mettre toutes les religions sur le même plan comme si elles pesaient le même poids est une erreur.


Edité le 27-09-2020 à 17:17:26 par Grecfrites




--------------------
pzorba75
Militant expérimenté
795 messages postés
   Posté le 27-09-2020 à 17:55:43   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Xuan a écrit :


Qui a profité de ce mauvais coup ? les imams et les Frères Musulmans précisément.

Dans cette affaire, c'étaient les Frères Musulmans qui agitaient dans les foyers Sonacotra ou autres, ils luttaient depuis plusieurs années contre les militants communistes, pas seulement à Vitry, où ils ont terrassé le communiste municipal, aidés en cela par toutes les autres forces politiques, l'ennemi c'était le parti communiste et ses élus.
La défaite a été sévère, elle est continuellement utilisée par les anticommunistes de tous bords. Les militants ont bien compris qu'ils n'auraient pas de plan B pour se relever abandonnant la place aux immams qui prospèrent depuis lors dans toute l'ex banlieue rouge quasiment décolorée aujourd'hui.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
14416 messages postés
   Posté le 27-09-2020 à 20:59:52   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

D'abord parler de "parti communiste" est abusif, s'agissant d'une politique raciste avérée.

Dire "dans cette affaire" est faux parce que les Frères Musulmans ont commencé à intervenir ici bien après l'affaire de Vitry, là où le PCF avait déjà perdu tout crédit en remplaçant l'internationalisme prolétarien par le chauvinisme.
C'est dans le vide et le rejet laissé par le révisionnisme que l'intégrisme religieux s'est développé, mais beaucoup plus tard.

Les luttes des foyers Sonacotra contre l'exploitation n'étaient absolument pas manipulées par eux et elles étaient entièrement justifiées. Là aussi le PCF a perdu une occasion de contribuer à l'unité de la classe ouvrière au lieu de s'y opposer.


Edité le 27-09-2020 à 21:00:56 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
9439 messages postés
   Posté le 27-09-2020 à 21:31:36   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Il faut prendre garde actuellement à ce que les nationalistes français n entretiennent pas l amalgame entre communisme et fascisme dans une démarche malsaine,pour que les populations issues de l immigration s en prennent physiquement aux communistes, histoire de se venger de l appui de la gauche radicale à la décolonisation.et ceci est également valable pour la revue altermondialiste du "Monde Diplomatique".si vous saviez à quel point les militants du Rn sont pourris jusqu'à la moelle osseuse,pervertis par leur idéologie revancharde...


Edité le 28-09-2020 à 10:16:27 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
9439 messages postés
   Posté le 27-09-2020 à 21:36:26   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

"ceux qui lisent le Monde Diplomatique et l Humanité tiennent aussi des propos racistes et homophobes..". apparemment,les fafs veulent avoir le monopole de la connerie.il faut leur damer le pion,et là ils nous accuseront d être "pour le monde arabe".


Edité le 29-09-2020 à 19:04:21 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
9439 messages postés
   Posté le 27-09-2020 à 21:39:23   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Selon eux "les communistes sont aussi des Nazis"!alors qu ils eux mêmes nostalgiques du nazisme !

--------------------
pzorba75
Militant expérimenté
795 messages postés
   Posté le 28-09-2020 à 05:25:34   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Xuan a écrit :


C'est dans le vide et le rejet laissé par le révisionnisme que l'intégrisme religieux s'est développé, mais beaucoup plus tard.

On peut aussi s'interroger sur ce qu'ont fait ceux qui dénonçaient les révisionnistes du PCF pour installer l'internationalisme et la solidarité prolétarienne, et la c'est aussi le néant absolu.

Comme quoi hurler avec les loups contre les communistes qui géraient les foyers de l'immigration n'a pas contribué à régler les problèmes, autrement que par des mots en laissant les sectes religieuses, pas toutes islamiques, prendre place durablement dans les paysages de la banlieue ex rouge.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
14416 messages postés
   Posté le 28-09-2020 à 08:59:10   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Les foyers SONACOTRA étaient d'origine coloniale et gérés par des militaires à la retraite anciens d'Algérie.
Le combat des foyers SONACOTRA dans les années 70 était une juste lutte de masse de travailleurs particulièrement exploités et les communistes auraient dû être les premiers à la soutenir, c'est ce qu'on fait les marxistes-léninistes.

La lutte contre le révisionnisme a échoué lorsque la social démocratie a été propulsée à la tête de l'Etat.
Maintenant des communistes recommencent à faire l'autocritique de cette ligne erronée dans le PCF, cette autocritique doit aller à son terme pour remettre le PCF sur les rails du marxisme-léninisme, et non légitimer les erreurs du passé au nom de la "défense du communisme", mais d'un "communisme" qui ne l'était plus.
Il y a eu longtemps une lutte entre deux voies sur la question de la colonisation.
Le PCF s'est opposé justement à la guerre du RIF. Sauf des initiatives individuelles courageuses, sa direction a été beaucoup plus timorée pendant la guerre d'Algérie.
Il ne faut pas tout rejeter en bloc mais il est nécessaire de remettre en cause le chauvinisme de puissance impérialiste ou l'opportunisme envers lui, et cette question n'est toujours pas résolue.
En particulier l'attachement totalement injustifié à la République bourgeoise et à sa forme de démocratie est un obstacle sérieux à toute orientation révolutionnaire et anti impérialiste.


Edité le 28-09-2020 à 09:15:04 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Militant expérimenté
795 messages postés
   Posté le 28-09-2020 à 11:09:43   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Xuan a écrit :

...

La lutte contre le révisionnisme a échoué lorsque la social démocratie a été propulsée à la tête de l'Etat.
Maintenant des communistes recommencent à faire l'autocritique de cette ligne erronée dans le PCF, cette autocritique doit aller à son terme pour remettre le PCF sur les rails du marxisme-léninisme, et non légitimer les erreurs du passé au nom de la "défense du communisme", mais d'un "communisme" qui ne l'était plus.
Il y a eu longtemps une lutte entre deux voies sur la question de la colonisation.
...
En particulier l'attachement totalement injustifié à la République bourgeoise et à sa forme de démocratie est un obstacle sérieux à toute orientation révolutionnaire et anti impérialiste.


En résumé, les micro groupuscules révolutionnaires s'appuyant sur le maoïsme et le marxisme léninisme n'ont plus de groupuscules révisionnistes face à eux, ils n'ont plus de soutien extérieur, il sont orphelins dans une famille sans descendants et n'ont plus de combats idéologiques à mener, tant le bilan de la gestion "socialiste" a été désastreux pour les peuples qui ont été trahis par leurs dirigeants devenus oligarques ou milliardaires. Quand aux pseudos révolutionnaires éclairés par la théorie, ils font pâle figure comparés aux brillants exemples à la BHL ou autres maoïstes convertis au libéralisme.
Dans ce paysage, le fractionnement des scories du parti communiste ne permettra pas, à échéance raisonnable, de créer le moindre espoir pour renverser ceux qui ont mené et gagné la lutte des classes en faisant disparaître les militants communistes ayant essayé de lutter.

Je reste confiant, une victoire est souvent suivie d'une défaite, c'est ce que l'histoire montre, au moins depuis la révolution française.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
14416 messages postés
   Posté le 28-09-2020 à 13:37:03   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La correction des erreurs du passé est le seul moyen de passer de la défaite à la victoire.

En résumé… il faut partir des faits, et la lutte des foyers SONACOTRA a montré le caractère extrêmement néfaste de la ligne révisionniste. Cette ligne est la cause principale de nos échecs pour avoir mis au pouvoir la social-démocratie et jeté aux orties tout ou presque l’héritage marxiste-léniniste du PCF.
Le gauchisme a aussi sévi chez les communistes marxistes-léninistes. Il s’est traduit par le dogmatisme, le sectarisme et l’esprit de scission, aboutissant à la destruction de près de vingt ans d’efforts.
Je ne parle pas des mouvements non communistes, trotskiste ou « maoïstes » comme la Cause du Peuple, qui ont ajouté à la confusion et continuent aujourd’hui.

Par contre il existe toujours des communistes authentiques dans le PCF et à l’extérieur du PCF et le combat idéologique doit être mené à la fois contre les dirigeants liquidateurs de ce parti et pour l’unité des communistes marxistes-léninistes dans et hors du PCF.

Il n’est pas encore établi que le PCF puisse se redresser en chassant de ses rangs la clique de P. Laurent, ou qu’il doive faire la part du feu dans un nouveau congrès de Tours, ou encore qu’il puisse se reconstruire séparément, parce que la lutte des idées n’est pas achevée parmi les révolutionnaires. La question de l’organisation n’est donc pas encore à l’ordre du jour.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Militant expérimenté
795 messages postés
   Posté le 28-09-2020 à 14:13:25   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Xuan a écrit :

La correction des erreurs du passé est le seul moyen de passer de la défaite à la victoire.
...
Il n’est pas encore établi que le PCF puisse se redresser en chassant de ses rangs la clique de P. Laurent, ou qu’il doive faire la part du feu dans un nouveau congrès de Tours, ou encore qu’il puisse se reconstruire séparément, parce que la lutte des idées n’est pas achevée parmi les révolutionnaires. La question de l’organisation n’est donc pas encore à l’ordre du jour.


D'accord pour conclure que l'organisation des "révolutionnaires" n'est pas à l'ordre du jour, les communistes sincères sont d'avantage des historiens d'un monde du passé qui ne reviendra pas.

W. Poutine très justement déclarait il y a une vingtaine d'années : "Celui qui ne regrette pas l'URSS n'a pas de coeur, celui qui pense la rebâtir n'a pas d'idées"? (citation de mémoire et approximative.)

J'applique modestement cette articulation au Parti Communiste Français.
Même en déplaisant à Tatie Danielle...

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
14416 messages postés
   Posté le 28-09-2020 à 16:50:26   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Effectivement il faut garder la mémoire des actions positives du passé, mais on ne rebâtira pas le PCF à l'identique.
Déjà la notion de "parti père" n'existe plus et c'est sans doute une des nos difficultés principales, arriver à faire du vélo sans les roulettes et définir nos objectifs sans les conseils d'un grand frère.
En même temps ce défi est un grand progrès, celui de nous pencher vraiment sur la réalité de notre pays pour le transformer.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2427 messages postés
   Posté le 28-09-2020 à 17:02:40   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

pzorba75 a écrit :

En résumé, les micro groupuscules révolutionnaires s'appuyant sur le maoïsme et le marxisme léninisme n'ont plus de groupuscules révisionnistes face à eux, ils n'ont plus de soutien extérieur, il sont orphelins dans une famille sans descendants et n'ont plus de combats idéologiques à mener,


pzorba75 a écrit :

On peut aussi s'interroger sur ce qu'ont fait ceux qui dénonçaient les révisionnistes du PCF pour installer l'internationalisme et la solidarité prolétarienne, et la c'est aussi le néant absolu.
Comme quoi hurler avec les loups contre les communistes qui géraient les foyers de l'immigration n'a pas contribué à régler les problèmes, autrement que par des mots en laissant les sectes religieuses, pas toutes islamiques, prendre place durablement dans les paysages de la banlieue ex rouge.


Ce que tu dis (écris) pzorba75 me laisse à penser que tu n'as pas rompu avec certaines visions et conceptions développées par le P"C"F des années 70 notamment sur l'immigration (ce qui implique aussi la défense de l'impérialisme français par ce parti).
Oui la lutte des travailleurs immigrés à travers la grève des foyers Sonacotra à été une lutte très importante montrant clairement une ligne de démarcation entre le marxisme-léninisme et le révisionnisme.

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
pzorba75
Militant expérimenté
795 messages postés
   Posté le 28-09-2020 à 20:33:50   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Raccourci "hors sujet" et sectaire : résumer les choix politiques du P"C"F des années 1970 à la défense de l'impérialisme français, avec de telles fondations les révolutionnaires ne sont pas près de s'unir pour renverser les vainqueurs de la lutte des classes, car vainqueurs il y a et les vaincus sont bien les communistes.

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
14416 messages postés
   Posté le 29-09-2020 à 00:16:29   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Ce n'est pas un "résumé". La ligne révisionniste a effectivement trahi l'internationalisme prolétarien et soutenu des positions colonialistes.
Déjà Thorez avait avancé la théorie d'une "nation en formation dans le creuset de 20 races" pour esquiver l'indépendance de l'Algérie. Et l'exemple de SONACOTRA est flagrant.


Edité le 29-09-2020 à 00:17:56 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Finimore
Grand classique (ou très bavard)
Finimore
2427 messages postés
   Posté le 29-09-2020 à 06:29:44   Voir le profil de Finimore (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Finimore   

pzorba75 a écrit :

Raccourci "hors sujet" et sectaire : résumer les choix politiques du P"C"F des années 1970 à la défense de l'impérialisme français, avec de telles fondations les révolutionnaires ne sont pas près de s'unir pour renverser les vainqueurs de la lutte des classes, car vainqueurs il y a et les vaincus sont bien les communistes.


Pour le "hors sujet", c'est simple tu fais un sujet là dessus dans une section du forum et on verra si mon propos sur le P"C"F est sectaire.
J'ai l'impression que tu ne vois pas où est l'aspect principal et où est le secondaire, et que tu mélanges un peu tout. Mais tu peux développer ton propos dans un autre endroit du forum.

--------------------
Ni révisionnisme, Ni gauchisme UNE SEULE VOIE:celle du MARXISME-LENINISME (François MARTY) Pratiquer le marxisme, non le révisionnisme; travailler à l'unité, non à la scission; faire preuve de franchise de droiture ne tramer ni intrigues ni complots (MAO)
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualités françaises  L'abstention se confirmeNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum