Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  A bas l'impérialisme français ! 

 abolition du franc CFA

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11930 messages postés
   Posté le 20-06-2019 à 17:44:48   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

15 Etats d'Afrique de l'Ouest veulent remplacer le franc CFA par une monnaie unique dès 2020


https://www.bfmtv.com/economie/15-etats-d-afrique-de-l-ouest-veulentremplacer-le-franc-cfa-par-une-monnaie-unique-des-2020-1715403.html?fbclid=IwAR3aXFgDi2dARNljg5Q1-jENhBWvVpybgj83i0LyRms-V1kxwUcxDadEass#page/contribution/index
19/06/2019 à 11h31
Cedeao


La gestion de la monnaie unique devrait être confiée à une banque centrale fédérale et son taux de change devrait être flexible - Boureima Hama - AFP


15 Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) comptent remplacer le franc CFA et sept devises nationales par l'eco, une monnaie unique qui facilitera les échanges entre ces pays. Ce projet en discussion depuis des années devrait voir le jour en 2020.
Les pays d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) se sont entendus pour adopter une monnaie unique dès 2020. Il restait à connaitre son nom. Ce sera l'eco, selon le magazine Jeune Afrique. Ce nom a fait consensus lors du comité interministériel des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales de la zone, qui s'est réuni lundi et mardi à Abidjan, rapporte le magazine.

Serpent de mer dont on parle depuis 30 ans, la monnaie unique de la Cédéao remplacerait le franc CFA et sept autres devises nationales, qui ne sont pas convertibles entre elles, ce qui ne facilite pas les échanges. La gestion de la monnaie unique devrait être confiée à une banque centrale fédérale et son taux de change devrait être flexible, selon le rapport adopté par le comité interministériel, cité par Jeune Afrique. Les conclusions de ce rapport seront soumises aux chefs d'Etat et de gouvernement de la Cédéao lors de leur prochain sommet à Abuja le 29 juin.

Le Nigeria, qui s'était longtemps opposé à la création de cette monnaie unique, semble avoir levé ses réserves, a indiqué le ministre ivoirien de l'Economie et des Finances, Adama Koné. "Le Nigeria d'aujourd'hui n'est pas celui d'hier" , a -t-il déclaré à des journalistes. Le Nigeria a exigé des pays de la zone franc une déconnexion du Trésor français, le franc CFA étant arrimé à l'euro.

Une opportunité pour les pays africains

Les grands argentiers ont insisté sur l'importance de renforcer la convergence macro-économique des 15 pays. "La convergence macro-économique est essentielle" . Le respect du calendrier de mise en oeuvre de la monnaie unique dépendra " des efforts" de chaque pays en la matière, a déclaré le président de la Commission de la Cédéao, l'Ivoirien Jean-Claude Brou. "Les performances en matière de convergence macro-économique sont une condition sine qua non" pour la monnaie unique, a insisté Adama Koné, ajoutant qu'il fallait "renforcer les mécanismes de surveillance multilatérale" . Une devise unique "va apporter beaucoup à nos économies. C'est une opportunité d'intégration qu'il faut saisir pour les pays africains, car les marchés sont (actuellement) fragmentés" . Il a indiqué que la croissance de la zone Cédéao était attendue à 3,4% en 2019, après 3% en 2018.

Créée en 1975, la Cédéao regroupe aujourd'hui 15 pays* totalisant 300 millions d'habitants, dont 180 millions pour le seul Nigeria, poids lourd démographique et économique de la zone, dont il représente environ 60% du PIB. De nombreux experts sont dubitatifs sur le calendrier annoncé du lancement de la monnaie unique de la Cédéao, en raison des énormes divergences économiques entre les 15 pays, et du chemin restant à parcourir pour une harmonisation.

"On est très loin de la réalité pratique d'une monnaie unique", a jugé un expert financier ouest-africain interrogé par l'AFP sous couvert de l'anonymat. "Parler de la monnaie unique de la Cédéao présente un bénéfice politique immédiat: cela permet d'éteindre la polémique sur le franc CFA" , a-t-il ajouté. Le franc CFA fait l'objet d'une polémique récurrente entre ses défenseurs, qui soulignent sa stabilité, et ses détracteurs, qui l'accusent d'être une monnaie "néo-colonialiste" .

*A savoir : Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte-d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone et Togo.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Militant de valeur
430 messages postés
   Posté le 20-06-2019 à 18:29:23   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Une nouvelle usine à gaz au profit de quel dominant?

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11930 messages postés
   Posté le 20-06-2019 à 18:37:52   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

C'est un des derniers outils de pillage de l'Afrique qui tombe. Après on peut souhaiter qu'il perdure, c'est le souhait des colonialistes. Mais ils n'ont plus les moyens.


Edité le 20-06-2019 à 18:38:38 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
pzorba75
Militant de valeur
430 messages postés
   Posté le 21-06-2019 à 05:55:46   Voir le profil de pzorba75 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à pzorba75   

Le franc CFA profitait aux entreprises françaises, un peu comme la langue française facilite la conclusion des contrats pour les dominants français.
Une fois le franc CFA sorti du jeu, quels pays vont prendre la place laissée vacante, l'Italie pour la Libye? qui pour les autres pays surement s'agiter pour en tirer profits?
Je n'imagine pas que ce soit Cuba et ses militaires qui soit le mieux placé.
Pour les africains, les menaces sont nombreuses compte tenu de la faiblesse de leurs industries et de leurs dépendances technologiques, conséquences du pillage des cerveaux qu'ils forment dans leurs écoles, universités et terminent leurs études dans les anciens pays colonisateurs, avant de s'y installer pour les meilleurs d'entre eux.
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11930 messages postés
   Posté le 21-06-2019 à 08:09:08   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le temps des impérialistes occidentaux est passé.
Mais bien auparavant le colonialisme français agitait l'argument de la menace impérialiste étrangère pour rester en place. Il faut dire que certains révisionnistes dans le PCF reprenaient cet argument pour soutenir l'Algérie française.

L'histoire a montré que l'accession à l'indépendance constitue un atout contre toute autre agression étrangère.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 21-06-2019 à 10:13:26   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

pzorba75 a écrit :

Le franc CFA profitait aux entreprises françaises, un peu comme la langue française facilite la conclusion des contrats pour les dominants français.
Une fois le franc CFA sorti du jeu, quels pays vont prendre la place laissée vacante, l'Italie pour la Libye? qui pour les autres pays surement s'agiter pour en tirer profits?
Je n'imagine pas que ce soit Cuba et ses militaires qui soit le mieux placé.
Pour les africains, les menaces sont nombreuses compte tenu de la faiblesse de leurs industries et de leurs dépendances technologiques, conséquences du pillage des cerveaux qu'ils forment dans leurs écoles, universités et terminent leurs études dans les anciens pays colonisateurs, avant de s'y installer pour les meilleurs d'entre eux.
la Libye n a pas comme monnaie le franc CFA,de plus,l impérialisme italien y est en déclin,il s appuie sur le gouvernement de Tripoli,qui va bientôt tomber aux mains d Haftar,soutenu par les pays occidentaux excepté l Italie,et est encouragé en sous main par la Russie.

--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 21-06-2019 à 10:44:11   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Il restera sept pays africains "indépendants"à être dominés économiquement par la France :le Tchad,le Cameroun,la Centrafrique,la Guinée Équatoriale,le Gabon,le Congo,ainsi que les Comores.que faire pour libérer ces peuples de la tutelle néocoloniale?


Edité le 21-06-2019 à 12:43:43 par marquetalia




--------------------
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 23-06-2019 à 18:06:02   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

La Chine Populaire est elle en train de soustraire ces pays à la domination française ?

--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11930 messages postés
   Posté le 24-06-2019 à 00:20:12   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

C'est une initiative propre à ces pays

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  A bas l'impérialisme français !  abolition du franc CFANouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum