Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  les luttes du Maghreb 

 Kadhafi héros national de la Libye

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Morgan
Pionnier
41 messages postés
   Posté le 20-10-2011 à 20:15:12   Voir le profil de Morgan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Morgan   

Libye – L’arrestation du guide Kadhafi déclarée par le CNT/OTAN est un mensonge (20 octobre 2011)
Publié le 20/10/2011 à 14:15 – 569 visites
Source : ALGERIA ISP
Libye – L’arrestation du guide Kadhafi déclarée par le CNT/OTAN est un mensonge (20 octobre 2011)

ALGERIA ISP / Selon Allibiyta TV, l’arrestation du guide Kadhafi est un pure mensonge débité par le CNT/OTAN.

Les rebelles qui sont toujours face au mur de la résistance libyenne cherchent une solution pour en finir rapidement. ils font appel aux mensonges débités bien sur pas par eux mais par les services spéciaux occdentaux dédiés à la guerre psychologique pour inventer des mensonges relayés par les médias mensoges.

Le guide Kadhafi a compris la leçon du feu Saddam Hussein. Ce dernier qui a été capturé quelques jours avant, drogué et montré au monde entier sous un film hoolywoodien genre il a été trouvé dans un trou puis ils l’ont asassiné le jour de l’aïd.

Le guide Kadhafi ne se livrera jamais puisque c’est un homme du désert et un homme dure et un homme qui à la fierté.

Restez Debout Kadhafi ! Toute l’afrique compte sur vous !

____________


Morgan, sans modifier l'article que tu as publié et qui se justifiait compte tenu de la suite incroyable de mensonges débités par le CNT, le titre doit être changé car la mort de Kadhafi est à présent avérée et confirmée par plusieurs sources.

ALGERIA ISP / Le porte parole du gouvernement libyen le docteur Moussa Ibrahim a annoncé depuis 4mn que le guide, le moudjahid Kadhafi est mort par contre il restera toujours vivant dans nos coeurs et dans ceux de tous les résistants en Libye pour défendre leur pays et chasser les traitres et l'otan de la Libye.
Le docteur Moussa Ibrahim nous informe que le guide Kadhafi était dans un convoi de plusieurs voitures. Les pilotes assassins de l'otan ont bombardé le convoi. Sa voiture a été touchée, Il était blessé grièvement. Les traitres rebelles l'ont emmené dans un pickup à Misrata. Il est décédé en route. Les traitres rebelles lui ont tiré une balle dans la tête et une autre dans l'abdomen pour simuler une mort par balles des rebelles.
Il a ajouté que les libyens doivent combattre jusqu'à la dernière goutte pour libérer la Libye.
Il demande aux résistants d'appliquer ce que le guide Kadhafi a dit dernièrement dans son dernier discours « il faut continuer la résistance même si vous ne m'écoutez pas ».
Le docteur Moussa Ibrahim annonce que Seif El Islam est toujours libre comme le vent.

Rabi Yarhmou
Publié le 20 octobre 2011 à 07:12h locales par ALGERIA. ISP



Edité le 21-10-2011 à 20:55:41 par Xuan


zorba
Militant de valeur
zorba
366 messages postés
   Posté le 21-10-2011 à 05:01:30   Voir le profil de zorba (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorba   

Je pense, malheureusement, que l'affaire est faite et que les rebelles et l'OTAN ont assassiné Kadhafi, comme les fascistes chiliens ont assassiné Alliende, aidés par les mercenaires américains.
Le sioniste BHL, fasciste avéré au service de l'oppression capitaliste, pavane sur les plateaux de télévision, fier de son oeuvre.
Les résidus du PCF siégeant au chaud Place du Colonel Fabien se félicite de cette issue.
Tous ceux qui se réjouissent de cette fin tragique préparent l'exploitation des lybiens et le pillage des richesses naturelles de leur pays. Ils vont avoir du fil à retordre, ce genre de triomphe appelle une défaite.
Souhaitons qu'elle soit rapide, nette et que les peuples africains retrouvent des leaders avisés menant la guerre aux impérialistes, aux sionistes et à tous les voyous prêts à s'enrichir à bon compte sur leur dos, bombardiers prêts et droits de l'homme au bout de leurs canons.
Assez des sionistes, place au peuple!

--------------------
On se lasse de tout excepté d'apprendre. Virgile
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9803 messages postés
   Posté le 21-10-2011 à 14:53:29   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

A PROPOS DE LA MORT DE KADHAFI


Les infos sur la mort de Kadhafi sont assez confuses.
Sa mort a été annoncée le 19 puis le 20, et l’armée française a affirmé l’avoir arrêté avec un avion puis un hélicoptère tandis que le CNT avançait une autre version.
Plusieurs sites de la résistance ont fait l’objet de cyber attaques, dont Algeria.ISP qui annonce depuis le décès de Kadhafi.
Le site « la Voix des Opprimés » est muet depuis hier.
Selon Zengtena, Saïf al Islam aurait pris le tête de la résistance et de son nouveau gouvernement.

Devant cette exécution sommaire, les médias bourgeois font mine de s’interroger gravement sur la responsabilité des harkis du CNT.
Il n’est pas nécessaire de monter une commission d’enquête pour rappeler les appels au meurtre d’Hillary Clinton qui réclamait sa tête « mort ou vif » .

Sous réserve de plus amples informations, je publie quand même quelques articles commentant l’assassinat de Kadhafi, mort dans la lutte contre l’impérialisme .

Notons au passage que Sarkozy vient – aux yeux de la bourgeoisie - de marquer un point pour un second mandat. Il peut féliciter la « gauche » la plus stupide de la terre qui lui a voté la prolongation de la guerre impérialiste et des crimes de guerre.



La réaction de Jacques Tourtaux :

KADHAFI ASSASSINE, SYRTE MASSACREE, LA LIBYE CAPTUREE, AU TOUR DE LA SYRIE... SARKOZY LE TUEUR D'ENFANTS LIBYENS ! J'AI HONTE DE CETTE FRANCE - LA !
J'AI HONTE DE CETTE FRANCE-LA !


Le colonel Kadhafi est mort, c'est le héros national de la Libye qui disparait lâchement assassiné par ses ennemis.
Mourir les armes à la main en défendant son pays face à l'envahisseur, telle était sa volonté.
La Résistance qu'il a organisé et mise en place ne fait que commencer.
Le meurtre de ce Résistant va galvaniser le peuple libyen, à l'exception des traîtres du CNT, bien évidemment.
En Afrique, Kadhafi est devenu le CHE libyen.
Je hais le gouvernement de la France. Je vomis Sarkozy et sa clique.

J'ai honte de cette France-là.

Jacques Tourtaux
Militant anticolonialiste
Jeudi 20 octobre 2011




Kadhafi assassiné,
Syrte massacrée,
la Libye capturée.

Il ne sont pas nés ceux qui me feront taire, qui m'empêcheront de hurler au crime et l'assassinat.
Les déclarations délirantes, hier, de certains responsables du CNT proclamant que Kadhafi était dans le sud et se préparait à reprendre le pouvoir avec l'aide des Touaregs, laissaient pressentir la nécessité qu'il y avait à assassiner le guide de la Révolution Libyenne.
Pour ce faire on a bombardé, détruit sans vergogne la ville de Syrte, pour ce faire on n'a reculé devant rien...
Conquérir la liberté par la force des armes soit, mais appeler une force étrangère à bombarder son propre pays, cela s'appelle de la haute trahison.
Kadhafi n'était pas un saint, mais l'OTAN est un monstre sanguinaire qui tue et qui dévore.
Il fallait en finir avec la Libye pour pouvoir s'attaquer à la Syrie.
Le même scénario se met en place, un CNS bidon et à la solde de l'impérialisme et qui refuse tout dialogue avec le gouvernement Assad... Un CNS dont le seul but est de livrer la Syrie entre les mains de l'occident...
Beaucoup ne crieront pas de joie, beaucoup pleureront la mort du Guide, et ceux qui rient aujourd'hui ne riront plus demain...
La Libye capturée,
ses richesses confisquées, vendues au plus offrant,
La riche Libye réduite en cendres...
Jour de deuil aujourd'hui pour le peuple Libyen,
jour de honte pour le peuple français qui n'a pas su, pas voulu se lever pour défendre le peuple Libyen...
jour d'imbécilité pour le peuple de France qui s'est laissé berner et qui laisse sa propre liberté disparaitre et partir en fumée...
Jour de malheur pour l'Afrique toute entière …
Honte pour la gauche française qui a trahi ses idéaux, vendu son âme au diable impérialiste et fait mine de démocratie .
Il n'y a pas de victoire aujourd'hui, la "nouvelle Libye" est jonchée de cadavres et noyée dans le sang.
Seuls les traitres se réjouiront de leurs forfaits et leurs soutiens auront à répondre de crimes contre l'humanité, pas aujourd'hui ni demain peut-être, mais un jour sûrement. leurs enfants petits enfants les maudiront et rougiront de leurs crimes.

L'histoire ne s'efface pas aussi facilement que l'on voudrait ...

Maryvonne Leray

Cri du Peuple 1871 : http://www.mleray.info/article-kadhafi-assassine-86919139.html


________________________


Ambassadeur Christian Graeff : « Quand l’OTAN a-t-elle déjà tué un chef d’État ? »

Dans le flot des commentaires consensuels évoquant la mort d’un « tyran sanguinaire », une voix libre, soudain, tranche : celle de l’ancien ambassadeur de France Christian Graeff (à Tripoli de 1982 à 1985) interrogé au journal de la radio publique France culture. (*)
20 octobre 2011

France culture : Après une guerre de huit mois, comment qualifiez-vous le rôle des Occidentaux dans la chute du régime Kadhafi ?

Christian Graeff : Mon interrogation ce soir est courte. Quand l’OTAN a-t-elle déjà tué un chef d’État ? Voilà. C’est ma question. Je fouille dans ma mémoire. Je ne trouve pas la réponse. Pour moi, il y a un assassinat politique. Il y a des responsabilités internationales en cause. L’épilogue sera long. Moi, je ne le verrai pas je suis un vieil homme. Mais pour ce dont je puis juger, je suis sûr qu’il y a là matière à œuvre de justice. Parce qu’on a entendu tellement de mensonges. Il y a eu tellement de sophistication dans la médiatisation de la guerre emmenée par l’OTAN en Libye au-delà, bien au-delà - oh combien au-delà - de la résolution 1793 des Nations unies, que les questions sortiront. Personne au monde n’est en état de les étouffer, ni en Europe ni aux États-Unis, encore moins en Israël.

France culture : Vous pensez que les État-Unis, la Grande Bretagne et la France ont envoyé des hommes au sol par exemple ?

Christian Graeff : Ecoutez, sur les détails techniques on en sait beaucoup ; on en sait plus ou moins selon les sources que l’on a. Les miennes de sources, les sources que j’ai, m’autorisent à dire que les interventions armées de l’Alliance, de l’OTAN, ont été considérables. Et les simulacres, n’est-ce pas, la couverture que l’on a cherché misérablement avec le Qatar et d’autres Émirats ou monarchies traditionnelles arabes sont dérisoires. C’est une rigolade.
Vous avez peut-être eu connaissance de l’ouvrage qui vient de sortir il y a quelques jours, de Dumas et Vergès, où ils accusent Sarkozy sous BHL. Voilà. Il y a là, de façon très polémique j’en conviens, mais autant politique que juridique … tout un argumentaire dont la CPI, peut être un jour, aura à connaître…

France culture : Dans le droit fil de ce que vous venez de dire, quelles sont ces questions, incontournables à vos yeux, qu’il va falloir se poser s’agissant du mandat de l’ONU que vous décrivez comme ayant été outrepassé ?

Christian Graeff : Le mandat …c’est très clair. Tout le monde le sait… on a fait une pirouette, on a cru tromper son monde et puis … on ne dupe pas en démocratie les esprits libres. Les esprits serfs c’est autre chose. Les médias sont au centre du débat. Dans ce débat national, dans ce débat culturel, civilisationnel, qui trompe qui ?

(*) Entretien retranscrit presque mot à mot par Silvia Cattori (journal de France culture du 20 octobre à 18h00)
http://jacques.tourtaux.over-blog.com.over-blog.com/article-assassinat-de-kadhafi-une-voix-libre-tranche-celle-de-l-ancien-ambassadeur-christian-graeff-q-86942665.html



Edité le 22-10-2011 à 13:51:39 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
zorba
Militant de valeur
zorba
366 messages postés
   Posté le 21-10-2011 à 15:21:06   Voir le profil de zorba (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorba   

Honte d'abord tous ceux qui se prétendent de gauche et soutiennent ces armées criminelles.

Certes Kadhafi appliquait un régime autoritaire en Lybie, mais quand il faudra faire son bilan ; des lybiens logés, soignés, instruits, un pays autonome ayant développé de quoi se nourrir, se soigner, ainsi que se défendre. Des femmes visibles, universitaires.
Rien à voir avec les monarchies du golfe arabique, où règne la dictature des pétrodollars pour les profit des américains et d'Israel.

Qui soutenait les pays africains les plus pauvres dans leurs tentatives d'émancipation des impérialismes anglais, français et de la sauvage colonisation économique des Etats Unis.
C'était La Lybie, sous l'impulsion de Kadhafi.
Pas Israel, l'état raciste armé jusqu'aux dents par les américains pour mener une guerre sans pitié face aux peuples qui voulaient disposer de leurs richesses, comme bon leur semble. Sans avoir à regarder ni admirer le modèle des obèses américains.

Que Sarkozy, le sioniste BHL et les sioniste du parti socialiste soutiennent l'impérialisme américain, c'est dans la logique des choses, les loups ne se mangent pas entre eux.

Mais que ceux qui prétendent défendre le peuple de l'exploitation se rallient aux criminels, reprennent leurs arguments verbeux contre Kadhafi pour soutenir les bombardements et l'assassinat d'un chef d'état au milieu de son peuple, c'est apparaitre pour ce qu'on est :
un opportuniste, toujours du côté du plus fort pour faire taire les faibles et les pressurer au maximum.

Honte à l'équipe du NPA, à Mélenchon, aux dirigeants du PCF.
Ils ne ne méritent que la sanction des urnes pour les faire taire. Alors ils écouteront bêtement les arguments des Sarkozy, BHL et des américains, conservateurs ou démocrates dans le même sac en filant des jours heureux dans le ventre obèse de la bourgeoisie qui les fait vivre.

Gloire à la résistance lybienne et à ses martyrs, sans oublier Kadhafi.
Tel Alliende, assassiné par des mercenaires impérialistes.

--------------------
On se lasse de tout excepté d'apprendre. Virgile
gorki
Les ouvriers n'ont pas de patrie
Grand classique (ou très bavard)
gorki
835 messages postés
   Posté le 21-10-2011 à 20:37:08   Voir le profil de gorki (Offline)   Répondre à ce message   http://ouvrier.communiste.free.fr/   Envoyer un message privé à gorki   

Cette situation réclame :

« Lutte révolutionnaire intransigeante contre son propre gouvernement impérialiste et sa propre bourgeoisie impérialiste. Principe : "l'ennemi principal est dans notre propre pays" … Les bonnes gens oublient souvent l’atmosphère de cruauté, de férocité qui est celle de la guerre impérialiste mondiale. Atmosphère qui n’admet pas la phrase, se moque des vœux naïfs et douceâtres.

Il n’est qu’un, et un seul internationalisme véritable : il consiste à travailler avec abnégation au développement du mouvement révolutionnaire et de la lutte révolutionnaire dans son propre pays, à soutenir (par la propagande, la sympathie, une aide matérielle) cette même lutte, cette même ligne, et elle seule, dans tous les pays sans exception. Tout le reste n'est que mensonge et optimisme béat . »

Lénine


« Abolissez l’exploitation de l’homme par l’homme et vous abolirez l’exploitation d’une nation par une autre nation.»

Marx /Engels


Demandez notre programme… Écrivez à :ouvrier.communiste@free.fr
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9803 messages postés
   Posté le 21-10-2011 à 22:03:07   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Un article de Thierry Meyssan retrace quelques éléments importants concernant notamment la politique internationale de Kadhafi :


Le lynchage de Mouammar Kadhafi


La mort de Mouammar el-Kadhafi a été saluée par une explosion de joie dans les palais gouvernementaux occidentaux à défaut de l’être par le peuple libyen. Pour Thierry Meyssan, cet assassinat militairement inutile n’a pas été perpétré par l’Empire uniquement pour l’exemple, mais aussi pour déstructurer la société tribale libyenne.

Durant 42 ans, Mouammar el-Kadhafi a protégé son pays du colonialisme occidental. Il rejoint aujourd’hui Omar al-Mokhtar au panthéon des héros nationaux libyens.

Jeudi 20 octobre 2011, vers 13 h 30 GMT, le Conseil national de transition libyen a annoncé la mort de Mouammar el-Kadhafi. Bien que confus, les premiers éléments laissent à penser qu’un convoi de voitures a tenté de quitter Syrte assiégée et a été bloqué et partiellement détruit par un bombardement de l’OTAN. Des survivants se seraient mis à l’abri dans des canalisations. M. Kadhafi, blessé, aurait été fait prisonnier par la brigade Tigre de la tribu des Misrata qui l’aurait lynché.

Le corps du « Guide » de la Grande Jamahiriya arabe socialiste n’a pas été conservé dans sa ville natale de Syrte, ni transporté à Tripoli, mais acheminé comme trophée par les Misrata dans la ville éponyme.

La tribu des Misrata, qui a longtemps hésité à choisir son camp et est quasi absente du CNT, aura finalement investi Tripoli après son bombardement par l’OTAN, et aura lynché Mouammar el-Kadhafi après le bombardement de son convoi par l’OTAN. Elle aura même transféré son corps dans sa ville pour marquer son triomphe. En juillet, le « Guide » aura maudit les Misrata, leur enjoignant de partir à Istanbul et Tel-Aviv, faisant allusion au fait que leur tribu est issue de juifs turcs convertis à l’islam.

Un flot de commentaires préparés à l’avance a été déversé instantanément par les médias atlantistes visant à diaboliser Mouammar el-Kadhafi et, de la sorte, à faire oublier les conditions barbares de sa mort.

Les principaux dirigeants de la Coalition ont salué la mort de leur ennemi comme marquant la fin de l’opération « Protecteur unifié ». Ce faisant, ils admettent implicitement que celle-ci ne visait pas à mettre en œuvre la Résolution 1973 du Conseil de sécurité, mais à renverser un régime politique et à en tuer le leader, alors même que l’assassinat d’un chef d’État en exercice est interdit en droit états-unien et universellement condamné.

De plus, le lynchage de Mouammar el-Kadhafi montre la volonté de l’OTAN de ne pas le déférer à la Cour pénale internationale qui n’aurait pas été plus en mesure de le condamner pour crime contre l’humanité que le Tribunal pénal pour l’ex-Yougoslavie ne put prouver la culpabilité de Slobodan Milosevic malgré deux ans de procès.

Dans le torrent de boue déversé par les médias atlantistes pour salir sa mémoire, reviennent en boucle des accusations mensongères, ce qui montre a contrario que ces médias disposent de peu d’éléments authentiques utilisables à charge.

Ainsi revient l’affaire de l’attentat contre la discothèque La Belle à Berlin (5 avril 1986, 3 morts), jadis utilisée comme prétexte par l’administration Reagan pour bombarder son palais et tuer sa fille (14 avril 1986, au moins 50 morts). À l’époque, le procureur allemand Detlev Mehlis (celui qui truquera deux décennies plus tard l’enquête sur l’assassinat de Rafik el-Hariri) s’appuya sur le témoignage de Mushad Eter pour accuser un diplomate libyen et son complice Mohammed Amairi. Cependant, la télévision allemande ZDF découvrira plus tard que Mushad Eter est un faux témoin et un vrai agent de la CIA, tandis que le poseur de bombe Mahammed Aamiri est un agent du Mossad [1].

Ou encore, l’affaire de l’attentat de Lockerbie (21 décembre 1988, 270 morts) : les enquêteurs identifièrent le propriétaire de la valise contenant la bombe et son retardateur sur la foi du témoignage d’un commerçant maltais qui avait vendu un pantalon se trouvant également dans la valise piégée. La justice écossaise mit alors en accusation deux agents libyens Abdelbaset Ali Mohmed Al Megrahi et Al Amin Khalifa Fhimah et le Conseil de sécurité prit des sanctions contre la Libye. En définitive, pour obtenir la levée des sanctions, la Libye accepta d’extrader ses deux agents (le premier fut condamné à la prison à vie, le second fut innocenté ) et de payer 2,7 milliards de dollars d’indemnités, tout en persistant à proclamer sa complète innocence. En définitive, en août 2005, un des chefs d’enquête écossais déclara que la pièce à conviction principale, le retardateur, avait été déposé sur les lieux par un agent de la CIA. Puis l’expert qui avait analysé le retardateur pour le tribunal admit l’avoir lui-même fabriqué avant que la CIA ne le dépose sur les lieux. Enfin, le commerçant maltais reconnu avoir été payé 2 millions de dollars pour porter un faux témoignage. Les autorités écossaises décidèrent de réviser le procès, mais l’état de santé d’Abdelbaset Ali Mohmed Al Megrahi ne le permit pas.

L’actuelle campagne de désinformation comprend aussi un volet sur le train de vie décrit comme somptueux du défunt et sur le montant pharaonique de sa fortune cachée. Or, tous ceux qui ont approché Mouammar el-Kadhafi, ou simplement ceux qui ont visité sa maison familiale et sa résidence après leur bombardement peuvent attester qu’il vivait dans un environnement comparable à celui de la bourgeoisie de son pays, bien loin du bling bling de son ministre du Plan, Mahmoud Jibril. De même, aucun des États qui traquent la fortune cachée des Kadhafi depuis des mois n’a été en mesure de la trouver. Toutes les sommes significatives saisies appartenaient à l’État libyen et non à son « Guide ».

À l’inverse, les médias atlantistes n’évoquent pas le seul mandat d’arrêt international émis par Interpol contre Mouammar el-Kadhafi avant l’offensive de l’OTAN. Il était accusé par la Justice libanaise d’avoir fait disparaître l’imam Moussa Sadr et de ses accompagnateurs (1978). Cet oubli s’explique par le fait que l’enlèvement aurait été commandité par les États-Unis qui voulaient éliminer l’imam chiite avant de laisser l’ayatollah Rouhollah Khomeiny rentrer en Iran, de peur que Sadr n’étende au Liban l’influence du révolutionnaire iranien.

Les médias atlantistes n’évoquent pas non plus les critiques que des organisations de la Résistance anti-impérialiste et nous-mêmes avions formulées contre Mouammar el-Kadhafi : ses compromis récurrents avec Israël.

Pour ma part, je peux attester que, jusqu’à la bataille de Tripoli, le « Guide » a négocié avec des émissaires israéliens, espérant parvenir à acheter la protection de Tel-Aviv. Je dois aussi attester que, malgré mes critiques sur sa politique internationale, et le dossier complet à ce sujet que la DCRI française lui a aimablement communiqué à mon sujet en juillet dans l’espoir de me faire arrêter, Mouammar el-Kadhafi m’a accordé sa confiance et m’a demandé d’aider son pays à faire valoir ses droits aux Nations Unies [2] ; un comportement bien éloigné de celui d’un tyran.

Les médias atlantistes n’ont pas non plus cité les ingérences que j’ai condamnées de la Libye dans la vie politique française, notamment le financement illégal des campagnes électorales présidentielles de Nicolas Sarkozy et de Ségolène Royal. Le « Guide » avait en effet autorisé son beau-frère Abdallah Senoussi à corrompre les deux principaux candidats en échange de la promesse de l’amnistier ou de faire pression sur la Justice française pour clore son dossier pénal [3].

Surtout, les médias atlantistes n’évoquent pas l’œuvre principale du « Guide » : le renversement de la monarchie fantoche imposée par les anglo-saxons, le renvoi des troupes étrangères, la nationalisation des hydrocarbures, la construction de la Man Made River (les plus importants travaux d’irrigation au monde), la redistribution de la rente pétrolière (il fit d’une des populations les plus pauvres du monde, la plus riche d’Afrique), l’asile généreux aux réfugiés Palestiniens et l’aide sans équivalent au développement du Tiers-monde (l’aide libyenne au développement était plus importante que celle de tous les États du G20 réunis).

La mort de Mouammar el-Kadhafi ne changera rien au plan international. L’événement important était la chute de Tripoli, bombardée et conquise par l’OTAN —certainement le pire crime de guerre de ce siècle—, suivie de l’entrée de la tribu des Misrata pour contrôler la capitale. Dans les semaines précédant la bataille de Tripoli, l’écrasante majorité des Libyens ont participé, vendredi après vendredi, à des manifestations anti-OTAN, anti-CNT et pro-Kadhafi. Désormais, leur pays est détruit et ils sont gouvernés par l’OTAN et ses fantoches du CNT.

La mort du Guide aura par contre un effet traumatique durable sur la société tribale libyenne. En faisant tuer le leader, l’OTAN a détruit l’incarnation du principe d’autorité. Il faudra des années et beaucoup de violences avant qu’un nouveau leader soit reconnu par l’ensemble des tribus, ou que le système tribal soit remplacé par un autre mode d’organisation sociale. En ce sens, la mort de Mouammar el-Kadhafi ouvre une période d’irakisation ou de somalisation de la Libye.

Thierry Meyssan

[1] Enquête du magazine Frontal , diffusée par la ZDF le 28 août 1998.
[2] Ce que j’ai fait à titre militant, sans rémunération aucune. Ndla
[3] Abdallah Senoussi avait été condamné par contumace en France pour l’attentat contre le DC-10 d’UTA (19 septembre 1989, 170 morts) durant la guerre du Tchad.


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9803 messages postés
   Posté le 22-10-2011 à 22:46:11   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Sur le site d'Allain Jules :

Libye – Assassinat de Kadhafi: la CPI n’enquêtera jamais.


Publié le22 octobre 2011 parAllain Jules


La Cour pénale internationale, bras judiciaire de l’ONU n’enquêtera jamais sur l’assassinat du guide libyen Mouammar Kadhafi. D’ailleurs, s’il y a enquête, probablement, un petit lampiste, celui qui se pavane dans les médias et avoir donné le coup de grâce portera tout seul le chapeau. Ce criminel est de surcroît félicité publiquement par ses amis dits « Tigres de Misrata ». Plus fort encore est le refus d’autopsier le corps de Mouammar Kadhafi par le CNT, ce qui prouve bien qu’il cautionne cet assassinat. Ambiance.

Tous les ingrédients relatifs à un crime de guerre sont réunis, malgré les versions officielles, toutes contradictoires les unes que les autres. L’annonce du retrait de l’OTAN de Libye pour le 31 octobre prochain n’est un mystère pour personne. L’assassinat du leader libyen et l’éradication des siens étaient les buts inavoués de cette guerre imposée au peuple libyen, après que les résolutions onusiennes 1970 et 1973 furent triturées…C’est bien pour la première fois que l’OTAN tue un chef d’Etat. Se cacher aujourd’hui derrière la « barbarie arabe » comme une certaine presse, doit mettre la puce à l’oreille de beaucoup de personnes. C’est une tentative désespérée de dédouaner les vrais assassins de Mouammar Kadhafi.

L’OTAN a commandité cet assassinat. Or, les « qui » sont derrière cette organisation terroriste ? Nicolas Sarkozy, Barack Obama et David Cameron. Vous croyez que ces « grands démocrates » et donneurs de leçons qui financent la CPI seront inquiétés? Que nenni.
L’article 3 de la déclaration Universelle des Droits de l’Homme stipule que « Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. »
Dans le même ordre d’idées, le blog du droit de l’avocat Gilles Devers indique:


l’article 3 commun aux Conventions de Genève interdit «les atteintes portées à la vie et à l’intégrité corporelle, notamment le meurtre sous toutes ses formes» des personnes civiles et des personnes hors de combat. Les quatre Conventions font figurer « l’homicide intentionnel» des personnes protégées parmi les infractions graves. Le meurtre constitue aussi un crime de guerre en vertu du Statut de la Cour pénale internationale (Art. 8, par. 2, al. a) i) et art. 8, par. 2, al. c) i)) .

Vous constaterez et entrerez dans les méandres même de l’injustice, du « deux poids deux mesures » insipide. Tout comme il y de bons noirs, de bons islamistes, de bons musulmans etc, on entre dans l’air des bons criminels. Ces derniers sont ceux qui ont le permis de tuer qui ils veulent, où qu’il soit. A l’exemple des Etats-unis, vous remarquerez qu’ils tuent impunément des supposés islamistes à travers le monde mais crient au complot face à un montage astucieux sur une improbable tentative d’assassinat contre l’ambassadeur saoudien aux Etats-unis par l’Iran. Néanmoins, alors que le CNT va proclamer, demain, la « libération » du pays, la résistance s’organise. Nous y reviendrons ce soir…


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9803 messages postés
   Posté le 23-10-2011 à 14:22:12   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

" pas un pèlerinage " cela signifie qu'il est très populaire.

_________________________


Fait le 17 / 10 / 2011 à Sirte

Quelques jours avant sa mort, le Guide libyen déchu avait rédigé un testament qu’il avait transmis à trois de ses proches.
L’un d’entre eux a été tué, un autre emprisonné et le troisième s’est enfui vers une destination inconnue.
Un site libyen a publié ce qui est donné comme étant le testament de Mouammar Kadhafi, rédigé quelques jours avant sa mort. « Algérie-Focus.Com » l’a traduit :

» Au nom de Dieu le clément et miséricordieux »
Ceci est mon testament, moi, Mouammar Bin Mohammed Bin Abdessalam Bin Humaïd Bin Aboumeniar Bin du Naïl Al Fohsi Al Kadhafi,
Je témoigne qu’il n’y a de dieu qu’Allah et que Mohammed est son Messager et que je mourrais sur la doctrine des sunnites et d’El Djamaâ.
Mes volontés dernières sont :

- Que je ne sois pas lavé à ma mort et que je sois enterré selon le rite islamique et ses enseignements dans les vêtements que porterais à ma mort.
- Que je sois enterré au cimetière de Sirte, à côtés de ma famille et de ma tribu.
- Que ma famille soit bien traitée surtout les femmes et les enfants.
- Que le peuple libyen sauvegarde son identité, ses réalisations, son histoire et l’image de ses ancêtres et ses héros et qu’il ne soit pas attaqué dans les sacrifices de ses hommes libres.
- Que continue la résistance à toute agression étrangère subie par la Jamahiriya, aujourd’hui, demain et pour toujours.
- Que soient convaincus les hommes libres de la Jamahiriya que nous aurions pu monnayer, avec notre cause, une vie personnelle meilleure, stable et en sécurité.
Nous avions eu tant de propositions, mais nous avons choisi d’être au front par devoir et honneur.
Et même si nous ne gagnons pas aujourd’hui, nous allons offrir une leçon aux générations futures pour qu’elles puissent gagner, car le choix de la Nation est la bravoure et une la vendre est une trahison que l’Histoire retiendra ainsi et pas autrement.
- Que soit transmis mon salut à chaque membre de ma famille et aux fidèles de la Jamahiriya ainsi qu’aux fidèles de part le monde qui nous ont soutenu ne serait-ce qu’avec le cœur.

Que la paix soit sur vous, tous.

Mouammar Kadhafi



Edité le 23-10-2011 à 20:58:51 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Morgan
Pionnier
41 messages postés
   Posté le 23-10-2011 à 23:24:13   Voir le profil de Morgan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Morgan   


Aïcha Kadhafi nie la mort de son père – Aïcha Gaddafi denies her father’s death
http://misslibyana.wordpress.com/2011/10/22/aicha-kadhafi-nie-la-mort-de-son-pere-aicha-gaddafi-denies-her-fathers-death/
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9803 messages postés
   Posté le 24-10-2011 à 01:06:30   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le président du CNT Moustapha Abdeljalil, a répété que la législation du pays serait fondée sur la charia (loi islamique).

« En tant que pays islamique nous avons adopté la charia comme loi essentielle et toute loi qui violerait la charia est légalement nulle et non avenue », a-t-il souligné.

Il a cité en exemple la loi sur le divorce et le mariage qui, sous le régime de Mouammar Kadhafi, interdisait la polygamie et autorisait le divorce, et qui ne serait désormais plus en vigueur.
Il a également annoncé l’ouverture de banques islamiques.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9803 messages postés
   Posté le 24-10-2011 à 14:23:03   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Meurtre avec préméditation

Simon de Beer

21 octobre 2011

Quelques heures avant la mort de Kadhafi, le ministre français de la Défense, Gérard Longuet, s'est exprimé sur la chaîne I-Télé. Visiblement au courant de ce qui allait se passer dans la journée, il a affirmé bien avant la mort du guide libyen : « Aujourd’hui on peut considérer que la guerre se termine ». Ensuite, comme à son habitude, il a tenu un discours plein de belles promesses pour les grands patrons. Le tout truffé de désinformation...


Une mort commanditée par l'OTAN

« Aujourd’hui on peut considérer que la guerre se termine » , a déclaré le ministre dans la matinée du 20 octobre (1). Cette révélation, faite plusieurs heures avant la mort de Kadhafi, suscite des interrogations. De toute évidence, une opération de grande ampleur était prévue par l'OTAN. Après 7 mois de conflit, l'organisation cherchait à en finir avec sa « guerre éclair » , du moins symboliquement... Car l'opposition à laquelle elle fait face sur le terrain rend une vraie victoire impossible. Faute de mieux, la disparition du guide en donnera l'apparence... Cette mort présente d'autres avantages : elle divisera la population, facilitant ainsi le contrôle du pays par l'Occident, et épargnera aux membres de la coalition un embarrassant procès, au cours duquel ils auraient eu à répondre de leurs actes.

En somme, tout laisse penser que la mort de Kadhafi a été préméditée par l'OTAN, les rebelles ayant achevé le travail. La phrase de Longuet n'était donc pas fortuite : elle annonçait un assassinat politique, bafouage suprême de la résolution 1973 de l'ONU, censée donner une base légale à la guerre.


Ce qui se cache derrière la mort de Kadhafi


Dans un premier temps, Longuet a affirmé : « Nous n'envoyons pas de facture aux gens qui appellent en SOS secours, liberté, indépendance, sécurité » . Le ministre, jouant les humanitaires désintéressés, indiquait ainsi qu'il ne demanderait pas aux Libyens de rembourser les frais de l'intervention française, comme cela se fait parfois. Il a ensuite ajouté : « En revanche, la coopération française avec la Libye est extrêmement prometteuse, car la Libye est un pays riche, peu peuplé. Pierre Lellouche est allé sur place, les contacts existent et l'économie française sera gagnante. Traduction : nous ne demandons pas à être remboursés, mais nous attendons du nouveau gouvernement de juteux contrats.

Le problème, c'est que les 300 millions qu'a coûtés la guerre à la France ont été déboursés par le contribuable, tandis que les futurs contrats seront offerts à quelques grosses entreprises privées. En d'autres termes, l'Etat français fait payer à la collectivité les frais de la guerre pour permettre à une poignée de millionnaires de se remplir les poches.

Longuet, toutefois, a tenté de relativiser : « L’intervention coûtera environ 300 millions d’euros. Sur un budget de 31,7 milliards, ça représente 1% » . Sauf que ce calcul est trompeur. En effet, Longuet a lui-même avoué précédemment que le coût de la guerre en Libye ne serait pas pris sur le budget de la Défense mais « mutualisé dans le budget global » de l'Etat (2). Cela signifie que les 300 millions d'euros engagés par la France, pris ailleurs, devront être ajoutés au budget de la Défense, qui est de fait sous-évalué.

L'avenir nous dira si, en annonçant la fin prochaine de la guerre, Longuet a pour une fois dit la vérité. Mais l'exemple de l'Afghanistan, où la France apportent depuis 10 ans « liberté, indépendance et sécurité » , ne laisse rien présager de bon... En tout cas, on peut fortement douter que, après avoir ravagé toute l'économie du pays, tué des milliers de gens et instauré un régime de terreur barbare et rétrograde, les Français soient, comme l'assure le ministre, « bien appréciés aujourd'hui en Libye » .


Notes

(1) L'émission est disponible sur itele.fr

(2) Le Monde, 06/09/11.
NB : le chiffre de 1,2 milliards serait plus proche de la réalité [Xuan]


Source : michelcollon.info

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
zorba
Militant de valeur
zorba
366 messages postés
   Posté le 24-10-2011 à 19:47:17   Voir le profil de zorba (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à zorba   

Je souhaite aux français partant piller la Lybie pour le compte des Dassault Bolloré Vinci and Co, l'accueil qu'ils méritent. Et de bons gilets pare-balles. Les armes sont en libre circulation et elles vont encore servir, n'en déplaise aux tueurs que sont les Sarkozy, Juppé et Longuet.

--------------------
On se lasse de tout excepté d'apprendre. Virgile
Morgan
Pionnier
41 messages postés
   Posté le 25-10-2011 à 08:14:23   Voir le profil de Morgan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Morgan   

http://www.cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=5037


"Les rapports officiels provenant de médias occidentaux sont faux, Kadhafi est vivant - blessé ou pas" a déclaré à RT (Russia Today) Jeudi soir Stephen Lendman, un animateur de radio, auteur et bloggeur américain qui a obtenu les informations de l'agence d'information indépendante Mathaba.

"Je suis très sceptique par rapport aux soi-disant rapports officiels. du moins on devrait s'en méfier".

Le bloggueur ne croit pas non plus aux dernières nouvelles selon lesquelles l'un des fils de Kadhafi, Mutasim vient également d'être tué à Syrte.

"Les médias occidentaux mentent car à ce que je sais la plupart des villes libyennes y compris Bengazhi sont encore sous contrôle loyaliste" a déclaré Stephen Lendman, tout en louant les forces loyalistes qui, depuis sept mois tiennent tête à une coalition formée des armées les plus puissantes au monde et de mercenaires.



Par ailleurs, le comité vert a confirmé jeudi soir que leur leader était bel et bien vivant, que ce grossier montage de l'enemmi en "en déroute" pour satisfaire aux égos de Mme Clinton qui a déclaré il ya quelques jours que Kadhafi devait être capturé "mort ou vif".

Les analystes proche du Guide Libyen ont déclaré à Mathaba que ces rumeurs ont plusieurs objectifs: Primo, démoraliser la résistance libyenne qui depuis sept mois tient tête à la rébélion et à une armée de mécréants. Secundo, pousser le leader démentir l'information, ce qui permettra de le localiser.
Le sécrétaire général de l'IPCO (International People's Conference Organization) pense que le but dans cette stratégie de Clinton et des ses valets est d'essayer de perpétuer le mythe selon lequel le CNT contrôle la Libye entière et que la Jamahiriya n'est plus, étant donné que le CNT a clairement fait savoir qu'ils n'étaient pas en mesure de gouverner s'ils n'avaient pas le contrôle de tout le pays.

Quoi qu'il en soit, les médias atlantistes ne parviennent pas pour l'instant à accorder leur violons sur les circonstances de la mort du Guide. Pour certains il aurait été pris dans un "trou". Pour d'autres son convoi aurait été intercepté par l'OTAN.Qui croire? Wait and see...


Sévérine Toche[/g]
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9803 messages postés
   Posté le 25-10-2011 à 20:07:43   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Dans les faits, le principal allié du CNT hormis l'OTAN a été le Qatar .
Seul Etat arabe, avec les Emirats arabes unis, à participer à l'intervention militaire au sein de la coalition internationale coordonnée par l'OTAN, le Qatar a envoyé 4 Mirage 2000, des missiles antichar, du carburant et des mercenaires et des instructeurs. Sa chaîne TV Al-Jazeera a joué un grand rôle dans la désinformation, par exemple dans la mise en scène de la prise de Tripoli.
C'est également au Qatar que s'est installée la chaîne de télévision Libya Al-Ahrar, fondée par les rebelles libyens et financée en partie par le royaume.
Le Qatar s’est fait le promoteur auprès des pays de la Ligue arabe de la résolution 1973 et a reconnu le 28 mars le Conseil national de transition, organe politique de la rébellion libyenne.
Le royaume accueille, le centre des opérations aériennes américain ainsi que l'Etat-major avancé du Centcom et dispose d'armements à 80 % français.

Je cite Thierry Meyssan :

À la surprise générale, la chaîne de télévision satellitaire Al-Jazeera a brutalement changé de ligne éditoriale. C’est un secret de polichinelle que cette station a été créée par la volonté des frères David et Jean Frydman, des milliardaires français qui furent conseillers d’Ytzakh Rabin et d’Ehud Barak. Ils souhaitaient créer un média qui permette un débat entre Israéliens et Arabes, alors que ce débat était interdit par la loi dans chacun des pays concernés.
Pour constituer la chaîne, ils ont sollicité l’émir de Qatar qui a, au départ, joué le rôle de couverture . L’équipe de rédaction a été recrutée au sein du service arabe de la BBC, de sorte que la majorité des journalistes de départ sont des agents du MI6 britannique.
Cependant, l’émir a pris le contrôle politique de la chaîne qui est devenue le bras agissant de sa principauté. Durant des années, Al-Jazeera a effectivement joué un rôle d’apaisement en favorisant le dialogue et la compréhension dans la région. Mais la chaîne a aussi contribué à banaliser le système d’apartheid israélien, comme si les violences de Tsahal n’étaient que des bavures regrettables d’un régime acceptable, alors qu’elles sont l’essence même du système.


En fuite, l’ex-président Ben Ali a trouvé refuge en Arabie saoudite auprès du prince Nayef.
Al-Jazeera, qui a couvert de manière exceptionnelle les révolutions en Tunisie et en Égypte, a brusquement changé de ligne éditoriale avec l’affaire libyenne pour devenir le porte-parole des Saidari .

[...]Dès les premiers jours du prétendu soulèvement de Benghazi, Paris et Londres ont mis en place un Conseil national de transition que la France a officiellement reconnu comme représentant légitime du peuple libyen. Ce Conseil a créé une nouvelle compagnie pétrolière, la LOC, qui a été reconnue par la communauté internationale au sommet de Londres comme exploitant de plein droit les hydrocarbures du pays. Lors de ce hold-up, il a été décidé que la commercialisation du pétrole volé par la LOC serait effectuée par… le Qatar , et que le groupe de contact des États alliés se réunirait désormais à Doha.


Que souhaite en retirer le Qatar ? bénéficier de la reconstruction du pays pour s'imposer dans l'exploitation du pétrole et du gaz libyens, et renforcer ses positions en Afrique.

Après, on peut toujours se livrer à des spéculations, lire les centuries de Nostradamus ou le marc de café, mais il est plus sûr de s'en tenir aux faits.


Edité le 25-10-2011 à 20:45:02 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Morgan
Pionnier
41 messages postés
   Posté le 26-10-2011 à 20:18:38   Voir le profil de Morgan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Morgan   

http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___Libye_le_Qatar_revele_la_participation_de_centaines_de_ses_soldats261020111210.asp

ALERTE – Libye: le Qatar révèle la participation de centaines de ses soldats

DOHA – Des centaines de soldats du Qatar ont participé aux opérations militaires aux côtés des rebelles en Libye, a révélé mercredi le chef d’état-major qatari, le général Hamad ben Ali al-Attiya.

Voilà, c’est officiel !
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
9803 messages postés
   Posté le 07-11-2011 à 22:01:38   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le Post indique :



Après avoir longtemps affirmé n’avoir participé aux combats en Libye qu’en envoyant quelques avions, le Qatar a admis il y a une dizaine de jours avoir déployé des centaines de combattants au sol.

Cependant, le Réseau Voltaire a toujours évoqué une présence massive au sol des forces qataries (et dans une moindre mesure jordaniennes). Le Qatar avait créé un petit aéroport dans le Sud de la Libye et utilisé un aéroport de Cyrénaïque pour acheminer ses troupes. Des renforts ont également été débarqués par mer lors de la prise de Tripoli.

En outre, le Qatar avait transporté des blindés léger par bateau en Tunisie. Leur débarquement avait initialement été bloqué par la population, puis organisé par l’armée tunisienne. L’entrée de la colonne de blindés qataris à la frontière libyenne avait été montrée par la télévision libyenne.

Enfin, le Qatar a organisé un pont aérien pour approvisionner les mercenaires d’Al Qaida en armes de l’OTAN.

Par ailleurs, la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera a joué un rôle déterminant dans la propagande de guerre, allant jusqu’à tourner en studio de fausses images de l’entrée des « rebelles » dans Tripoli.

Le journaliste du Figaro, réputé proche des services de renseignement français, Georges Malbrunot, avance désormais le chiffre de 5 000 soldats qataris ayant combattu en Libye.

5 000 soldats étrangers, cela n’est pas compatible avec la version des médias atlantistes selon laquelle il se serait agi d’un soulèvement populaire contre Mouammar el-Kadhafi et d’une intervention humanitaire internationale. Cela correspond par contre à la version des médias russes et chinois selon laquelle « Protecteur unifié » était une guerre impérialiste.


« Qatar admits sending hundreds of troops to support Libya rebels », par Ian Black,The Guardian, 26 octobre 2011.
« 5 000 Forces spéciales du Qatar avaient été déployées en Libye », par Georges Malbrunot, Le Figaro.fr, le 6 novembre 2011.


http://www.voltairenet.org/ - 07/11/2011

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  les luttes du Maghreb  Kadhafi héros national de la LibyeNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum