Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ? 

 Le XIVe plan quiquennal

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
14416 messages postés
   Posté le 29-09-2020 à 11:06:54   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Réunion clé du CPC pour examiner le prochain plan quinquennal de la Chine

Par Ma Jingjing et Wang Qi Source: Global Times Publié: 2020/9/28 21:14:16
16
Une nation va `` continuer à s'ouvrir, stimuler le commerce international ''

https://www.globaltimes.cn/content/1202397.shtml


Le Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) s'est réuni lundi pour examiner un rapport sur les consultations publiques sur un document du PCC concernant la formulation du 14e plan quinquennal (2021-25) pour le développement économique et social, et objectifs pour 2035.

Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC, a présidé la réunion, selon l'agence de presse Xinhua.

Le document, après avoir été révisé sur la base des opinions exprimées lors de la réunion, sera soumis pour délibération à la cinquième session plénière du 19e Comité central du PCC qui se tiendra à Pékin du 26 au 29 octobre, selon une décision prise lors de la réunion de lundi. .

Le 14e plan quinquennal est maintenant très à l'honneur, car cette période marquera les cinq premières années du voyage de la Chine vers la construction complète d'un pays socialiste moderne et constituera une base solide pour atteindre l'objectif stratégique.

Le plan est critique à un moment critique, a déclaré lundi Cao Heping, professeur d'économie à l'Université de Pékin, au Global Times. "Nous devons être conscients des graves défis externes et nationaux et rester stratégiquement concentrés pour lutter pour un développement axé sur l'innovation" , a-t-il déclaré.

"Les cinq prochaines années verront d'énormes changements historiques" , a déclaré Lin Yifu, doyen honoraire de l'École nationale de développement de l'Université de Pékin, cité dans les médias. Quelle que soit la situation internationale et nationale, la Chine deviendra un pays à revenu élevé avec un revenu moyen dépassant le seuil de 12700 dollars, si nous pouvons rester concentrés sur notre stratégie et mettre pleinement en jeu notre potentiel de croissance, a noté Lin.

Lin a prédit que le PIB de la Chine dépassera celui des États-Unis d'ici 2030, sur la base des taux de change, et pourrait être le double de celui des États-Unis d'ici 2050.

Au cours de la période du 14e plan quinquennal, l'incertitude géopolitique serait un défi majeur, car les tensions diplomatiques entre la Chine et les États-Unis resteraient, et la pandémie mondiale affectera probablement les investissements et le commerce étrangers, en particulier en 2021 et 2022, a déclaré Zhu Lijia, professeur de gestion publique à l'Académie chinoise de gouvernance.

Le président Xi a récemment souligné que la Chine accélérerait la formation d'un nouveau modèle de développement à «double circulation», dans lequel le cycle économique national joue un rôle de premier plan, tandis que le cycle économique international reste son extension et son complément.

Zhu a déclaré que se concentrer sur le marché intérieur, basé sur un marché énorme et l'un des avantages industriels du monde, non seulement ajoute une impulsion à la croissance économique de la Chine, mais stimule également la reprise économique mondiale au milieu de la pandémie et du défi du protectionnisme.

La Chine continuera de promouvoir l'ouverture pour travailler avec d'autres économies, pour rétablir un commerce mondial normal à un moment où les États-Unis prônent le protectionnisme et l'unilatéralisme. "La Chine accordera une importance égale au bien-être social et à la santé de la communauté mondiale" , a déclaré Cao.

Il convient de noter qu'une «vision à long terme» de 15 ans a été mentionnée avec le 14e plan quinquennal cette année, visant à 2035, date à laquelle la modernisation socialiste du pays devrait être réalisée.

La vision à long terme est un signe de l'avantage institutionnel de la Chine qui contribue à assurer la cohérence et la force de ses politiques, offrant ainsi un environnement stable et sûr aux investisseurs nationaux et étrangers, selon les experts.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
14416 messages postés
   Posté le 26-10-2020 à 07:40:41   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le 14e plan quinquennal a été préparé par de très nombreux débats et d'appels aux contributions des masses. Il doit faire face à de nombreux défis après le covid, et à la guerre hors limites des USA.

Chine : Réunion du Comité central du parti communiste chinois


DANIELLE BLEITRACH
26 OCTOBRE 2020 - https://histoireetsociete.com/2020/10/26/chine-reunion-du-comite-central-du-parti-communiste-chinois/

Le 14e plan quinquennal très attendu, serait au centre des discussions, il pourrait mettre l’accent sur la « double circulation », l’indépendance de la recherche technologique et le développement des ressources de la population, l’équilibre dans les territoires et entre les villes et la campagne (note et traduction de Danielle Bleitrach)
Par Ma Jingjing et Chu Daye Source: Global Times Publié: 2020/10/24 16:13:47 Dernière mise à jour: 2020/10/26 0:31:258


Plan quinquennal Photo:VCG

Avec des changements majeurs qui se déroulent dans le monde entier et une économie mondiale tombant dans une profonde récession en raison de COVID-19, le prochain 14e Plan quinquennal (2021-2025) de la Chine devrait guider l’économie pour les années à venir et il fournira au monde une compréhension de la façon dont le pays atteindra ses objectifs de développement dans un contexte de turbulence mondiale.

La cinquième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois (PCC), qui se tiendra à Beijing du 26 au 29 octobre, devrait promulguer le 14e Plan quinquennal pour le développement économique et social et discuter d’objectifs ambitieux pour 2035.
Le nouveau plan quinquennal, l’événement central de cette semaine, marquera la prochaine étape du voyage de la Chine vers la construction complète d’un pays socialiste moderne, alors que la Chine est confrontée à un environnement extérieur complexe qui est très différent d’il y a cinq ans.

À l’heure actuelle, les grands pays subissent des changements profonds , en particulier les relations entre la Chine et les États-Unis, qui sont de plus en plus complexes.
La mondialisation se heurte à de graves contre-courants, la concurrence technologique s’est intensifiée et les risques géopolitiques sont en hausse.


Un déchargeur de navire sans pilote recueille des cargaisons d’un navire à Wuhu, dans la province d’Anhui en Chine orientale, mardi. Photo: cnsphoto

« Les incertitudes extérieures favorisent le déclin économique mondial à la suite de la résurgence des cas COVIDÉS-19 aux États-Unis et en Europe, et une stratégie de « double circulation » sera d’une importance cruciale pour la Chine au cours des cinq prochaines années » , a déclaré Cao Heping, professeur à l’École d’économie de l’Université de Pékin, faisant référence à un nouveau modèle de développement qui a ses racines dans le développement intérieur mais qui permettra au développement national et international de se renforcer mutuellement.

Des objectifs spécifiques axés sur toutes les étapes du développement seront précisés dans le 14e Plan quinquennal visant à orienter le développement économique et social, a déclaré M. Cao au Global Times vendredi. « Le pays avait l’habitude de mettre l’accent sur la croissance économique tirée par les exportations, les investissements gouvernementaux, l’innovation et la consommation, mais la nouvelle stratégie est plus précise et inclusive pour résoudre les nouveaux problèmes qui émergent dans notre développement », a-t-il dit.

Dans le cadre d’une stratégie de « double circulation », l’innovation technologique stimulera l’industrie manufacturière chinoise et la poussera vers le haut de la chaîne de valeur mondiale tout en assurant stratégiquement l’approvisionnement intérieur. On s’attend à ce que l’indépendance dans des domaines clés, tels que la recherche scientifique et la finance, soit au centre des préoccupations.
« Les technologies relatives aux semi-conducteurs, à la 5G et à l’informatique quantique, entre autres, seront probablement mentionnées dans le 14e plan quinquennal. Le soutien politique impliquant le soutien fiscal et l’éducation des talents sera sûrement inclus » , a déclaré Li Chang’an, professeur à l’École d’administration publique de l’Université d’affaires et d’économie internationale, vendredi.

Les experts en planification souple ont déclaré que la planification pour les cinq prochaines années devrait être suffisamment souple pour répondre rapidement aux incertitudes provoquées par une variété de facteurs.

La formulation du 14e plan quinquennal arrive à un moment critique avec un risque croissant de découplage avec les États-Unis.

La Chine doit élaborer des plans pour relever les défis de l’économie, de la diplomatie et du développement industriel à la suite de la pandémie de COVIDE-19 qui a connu la pire récession mondiale depuis des décennies et a eu un impact sur les chaînes d’approvisionnement et la demande dans le monde entier.
Selon les analystes, les réformes structurelles du côté de l’offre et les réformes régissant la migration des populations et la promotion des revenus des populations attireront l’attention des décideurs politiques.


Les touristes font des emplettes dans un centre commercial hors taxes dans la ville de Sanya, dans la province de Hainan, dans le sud de la Chine, le 5 octobre 2020. Hainan est témoin d’un boom des ventes hors taxes pendant cette fête nationale et mi-automne Festival vacances. Photo:Xinhua

La tendance actuelle de la migration massive de la population vers les villes chinoises se poursuivra au cours des cinq prochaines années et le gouvernement devrait proposer des politiques correspondantes en matière de population et d’utilisation des terres, a déclaré Lian Ping, directeur du Zhixin Investment Research Institute, au Global Times vendredi.

M. Li a déclaré que la Chine pourrait réviser ses objectifs de développement économique et social au cours du 14e Plan quinquennal visant à stimuler la croissance, mais que ces objectifs resteront dans une fourchette. Il a prévu que la Chine pourrait se fixer un objectif annuel de croissance du PIB de 4 à 5 pour cent pour 2021-2025.
Au cours des quatre premières années du 13e Plan quinquennal (2016-2020), la Chine a maintenu une croissance du PIB de 6,6 %, légèrement supérieure à l’objectif de 6,5%.

Malgré l’énorme choc de la pandémie mondiale, l’économie chinoise résiliente est la première grande économie à afficher une croissance positive cette année, avec une croissance de 0,7 % d’une année sur l’autre au cours des trois premiers trimestres.
Cao a déclaré que le pays mènera plus de réformes au cours des cinq prochaines années pour libérer un énorme potentiel économique national. Après avoir atteint les objectifs d’obtenir une victoire décisive dans la construction d’une société modérément prospère à tous égards ainsi que de gagner la lutte contre la pauvreté qui sera bientôt réalisé, la Chine va réduire encore l’écart de revenus des habitants et d’améliorer son système de sécurité sociale.

D’ici 2022, la Chine devrait entrer dans le seuil des « pays à revenu élevé » tel que classé par la Banque mondiale.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
14416 messages postés
   Posté le 30-10-2020 à 23:49:22   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Cet article, plutôt un témoignage, met l'accent sur la préparation du XIVe plan quinquennal et sa conception.


Le 14e plan quinquennal met l'accent sur la vision globale

Par Wang Wen Source: Global Times Publié: 30/10/2020 23:47:27
https://www.globaltimes.cn/content/1205203.shtml

Au cours de la dernière année, j'ai eu l'honneur d'être employée comme consultante du 14e plan quinquennal par deux ministères et une province de l'Ouest. J'ai profondément ressenti qu'il est difficile et complexe pour la Chine, puissance mondiale, de formuler son plan quinquennal, et que le 14e plan quinquennal est complet, cohérent et pratique. Le nouveau plan met l'accent sur la vision globale.

Le plan quinquennal n'est certainement pas la rédaction de textes, ni un long discours complété par plusieurs écrivains. Il s'agit d'un plan à long terme pour guider le grand processus de développement et de construction du pays. Le plan quinquennal est le programme politique le plus important de la Chine, qui fixe des objectifs et des orientations pour le développement économique et social national.

Au cours des 70 dernières années, chaque plan quinquennal a recueilli la sagesse du pays, du Parti et des peuples de tous les groupes ethniques en Chine. Il est facile de comprendre les lois, les voies, les conceptions et les expériences du développement économique de la Chine lorsque nous regardons l'évolution des plans quinquennaux.

Dès la fin de 2019, le gouvernement central a tenu une conférence spéciale sur la formulation du 14e plan quinquennal. Depuis lors, les ministères concernés ont organisé des séminaires internes, invitant les experts à commenter la mise en œuvre et les problèmes du 13e Plan quinquennal et à proposer leurs suggestions dans des domaines spécifiques. De tels séminaires sont assez courants. Après chaque réunion, des difficultés spécifiques, des problèmes et des questions clés seraient étudiés.

De telles interactions et réunions n'ont jamais été interrompues, même pendant l'épidémie de COVID-19. Parfois, ils étaient tenus confidentiellement en ligne; parfois, ils étaient tenus hors ligne, les participants portant des masques. Les ministères compétents m'ont chargé à la mi-mai de mener des recherches en dehors de Pékin et de terminer un rapport de recherche, et ils ont accordé une grande attention aux résultats de mes recherches. Autant que je sache, un certain nombre de chercheurs ont une expérience similaire à moi. L'opinion publique a également été recueillie sur Internet lors de la formulation du 14e plan quinquennal. De nombreuses applications et sites Web mettent en place des colonnes pour appeler le grand public à proposer des suggestions. Leurs opinions ont ensuite été résumées et communiquées aux niveaux décisionnels.

En fait, non seulement les ministères concernés, mais les principaux décideurs ont également attaché une grande importance à la formulation du 14e plan quinquennal. Le président Xi Jinping a organisé de fréquents colloques sur divers domaines à Pékin, Changsha et Hefei, etc.

Sur la base de mon expérience de recherche dans le domaine de la gouvernance mondiale, il n'est pas difficile de conclure aux caractéristiques chinoises distinctives du 14e plan quinquennal.

Tout d'abord, l'exhaustivité. Comme les plans quinquennaux précédents, le 14e plan quinquennal mobilise tous les efforts et une coopération étroite entre les ministères et départements concernés. Des personnes de tous horizons ont été invitées à mener des enquêtes et des études approfondies. Le processus prend environ un an. Le plan tient compte des intérêts et des demandes de tout le pays, de diverses industries, régions et institutions.

À l'heure actuelle, la disparité entre les régions de l'ouest et de l'est, les riches et les pauvres, les villes et les campagnes est encore grande, ce qui exige que le 14e plan quinquennal soit plus élaboré et prenne pleinement en compte les intérêts de tous. C'est complètement différent du plan stratégique quadriennal ou des discours politiques du président aux États-Unis et dans d'autres pays occidentaux. La politique électorale en Europe et aux États-Unis a tendance à entraîner une solidification et une polarisation de plus en plus féroces des groupes d'intérêt. Les politiques soutenues par une partie sont souvent opposées par l'autre partie. Francis Fukuyama, politologue américain, a déclaré que la «vétocratie» conduit le gouvernement à devenir paralysé. .

La cohérence est la deuxième caractéristique. Le 14e plan quinquennal sert de lien entre le passé et l'avenir, poursuivant les tâches de développement du premier objectif du centenaire et poursuivant l'importante mission du deuxième objectif du centenaire. C'est une conception pour commencer un nouveau voyage de construction complète d'un pays socialiste moderne après que la Chine ait achevé la construction d'une société modérément prospère à tous égards.

Lors de la formulation du 14e Plan quinquennal, nous devons considérer le développement durable dans le contexte du développement national et de l'ajustement radical de l'ordre mondial. Actuellement, l'économie mondiale ralentit et l'incertitude internationale s'intensifie. La mondialisation va probablement s'inverser et la division internationale du travail a subi des ajustements majeurs. Par conséquent, le 14e plan quinquennal doit tenir compte de ces faits et rechercher une synergie régionale des chaînes industrielles clés et une nouvelle configuration mondiale.

Lorsque nous examinerons le 13e plan quinquennal, nous constaterons des progrès significatifs en matière d'écologie, de réduction de la pauvreté, de structure de consommation et d'autres domaines, mais nous ne pouvons ignorer les pressions endogènes selon lesquelles l'environnement des affaires et l'innovation scientifique et technologique doivent encore être améliorés. La cohérence doit être prise en compte lors de l'examen du passé et de la conception de l'avenir, ce qui est différent de la pratique «un gouvernement, un ensemble de politiques» dans les pays occidentaux. Il a été prouvé que les systèmes politiques occidentaux ont connu une involution sérieuse - le cycle sans fin de répétition conduit à la stagnation ou à une incapacité à passer à un état de développement supérieur.

La praticité est la troisième caractéristique. La formulation du 14e plan quinquennal devrait tenir compte à la fois de la faisabilité et des progrès du plan précédent, à la fois des opportunités stratégiques et des risques potentiels dans l'environnement national et international complexe. Le 14e plan quinquennal nécessite un plan avec une stratégie claire et une exécution solide. Chaque projet majeur nécessite une structure bien organisée et le soutien d'une équipe de talents. Contrairement aux slogans vides tels que «oui, nous pouvons» ou «rendre notre pays à nouveau grand» dans certains pays occidentaux, le 14e plan quinquennal n'est pas une promesse vide.

Par rapport aux plans quinquennaux précédents, le 14e est sans précédent dans le monde. Après être devenue le plus grand pays manufacturier du monde et le plus grand pays commerçant du monde au cours de la décennie précédente, la Chine devrait être le plus grand consommateur de biens, le plus grand pays d'investissement étranger et même la plus grande économie du monde. Le monde d'aujourd'hui est marqué par des changements jamais vus depuis un siècle. La Chine doit apprendre à coexister avec la concurrence internationale de plus en plus complexe et se rendre compte que les cinq prochaines années seront probablement une période de contradictions et de risques fréquents.

Dans le même temps, comme la Chine n'est plus un adepte mais un pionnier, le 14e plan quinquennal devrait examiner comment la Chine peut diriger l'économie mondiale. À cet égard, la Chine doit saisir les tendances délicates de l'économie et de la politique mondiales, réduire les risques des diverses opérations et de la croissance. Plus important encore, la Chine doit surmonter avec précision ses propres goulots d'étranglement, identifier les lacunes et aller de l'avant tout en recherchant des profits et en évitant les préjudices.

Les cinq prochaines années ne seront pas faciles. Cependant, tant que nous appréhendons la loi, que nous sensibilisons davantage aux risques et aux opportunités, que nous poursuivons l'esprit de lutte et que nous saurons cultiver les opportunités dans les crises, la Chine connaîtra une scène de développement complètement nouvelle au cours des cinq prochaines années.

L'auteur est professeur et doyen exécutif de l'Institut Chongyang d'études financières de l'Université Renmin de Chine. wangwen2013@ruc.edu.cn

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ?  Le XIVe plan quiquennalNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum