Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité de Cuba et de l'Alba 

 la tournée de Diaz-Canel

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17731 messages postés
   Posté le 22-11-2022 à 20:40:15   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le Président cubain au Kremlin: Cuba et la Russie ont un ennemi commun - l'empire yankee

Aujourd'hui, 20h16

https://en.topwar.ru/205529-kubinskij-prezident-v-kremle-u-kuby-i-rossii-est-obschij-vrag-jeto-imperija-janki.html

Le président cubain Miguel Diaz-Canel Bermudez est arrivé aujourd'hui en Russie pour une visite officielle. Il a déjà eu des entretiens avec son homologue russe Vladimir Poutine. Ensemble, ils ont participé à la cérémonie d'ouverture du monument à Fidel Castro. Les militaires de la compagnie de la garde d'honneur ont participé à la cérémonie.

Vladimir Poutine, accueillant le président cubain au Kremlin, l'a qualifié de camarade respecté et a évoqué le développement des relations bilatérales russo-cubaines.

Selon le président de la Russie, un vaste plan de coopération entre les gouvernements a été créé et approuvé avec une mise en œuvre jusqu'en 2030.

Vladimir Poutine :

Vous savez que l'Union soviétique et la Russie ont toujours soutenu et continuent de soutenir le peuple cubain dans sa lutte pour l'indépendance et la souveraineté. Nous nous sommes toujours opposés à divers types de restrictions, d'embargos, de blocages, etc. Nous avons toujours soutenu Cuba sur les plateformes internationales. Et on voit que Cuba adopte la même position vis-à-vis de la Russie.

Vladimir Poutine a rappelé ses rencontres personnelles avec Fidel Castro, le qualifiant de personne exceptionnelle et de personnalité politique.

Miguel Diaz-Canel a transmis les salutations de Raul Castro et a noté que ces dernières années, les relations cubano-russes se sont approfondies dans divers secteurs. Dans le même temps, le président de Cuba a utilisé une rhétorique particulièrement dure contre les États-Unis qui, comme l'a noté le chef de l'État cubain, font tout pour empêcher le développement de pays qui ne veulent pas vivre dans le paradigme de leur intérêts.

Diaz-Canel :

Pour nous, cette visite a un sens profond. Nous le menons lorsque les deux pays - la Russie et Cuba - sont soumis à des sanctions unilatérales injustes et ont un ennemi commun, une source commune est l'empire yankee, qui manipule une grande partie de l'humanité.

Le chef de Cuba a rappelé que Liberty Island vit sous une pression américaine sans précédent depuis 6 décennies. Diaz-Canel a noté que les États-Unis agissent toujours et partout en position de force et exclusivement dans leurs propres intérêts, sans égard pour les intérêts des autres États.

Président cubain :

Vous avez parlé à plusieurs reprises de l'élargissement de l'OTAN à l'Est, que cette approche des frontières de la Russie est inacceptable. Ils (les États-Unis et l'OTAN) utilisent les conflits extraterritoriaux pour se présenter comme les arbitres du sort du monde.

Miguel Diaz-Canel a noté que l'URSS et la Russie moderne agissent à partir de positions anticoloniales, ce qui conduit à la colère des États-Unis.

Ces déclarations et la visite même de Diaz-Canel à Moscou provoquent des discussions en Occident. Chaque fois qu'il s'agit de pourparlers entre les dirigeants de la Russie et de Cuba, l'Occident commence à rappeler la crise des missiles de Cuba avec l'hypothèse que "Cuba va donner à la Russie une place pour une base militaire".

_________________


Discours à la Douma d'État du président de la République de Cuba, Miguel Mario Diaz-Canel Bermudez

Le 22 novembre, le président de la République de Cuba, Miguel Mario Diaz-Canel Bermudez, a pris la parole lors de la session plénière de la Douma d'État. Nous portons à votre connaissance le texte de son allocution.

sur le site du KPRF
https://kprf.ru/dep/gosduma/activities/214763.html

​​​​2022-11-22 14:15 (mise à jour : 2022-11-22 18:56)
- Cher M. Volodine, Président de la Douma d'Etat, cher Camarade Melnikov, Premier Vice-Président de la Douma d'Etat de l'Assemblée Fédérale de la Fédération de Russie, chers députés, mesdames et messieurs ! Merci pour toute la chaleur de vos mains amicales et pour l'opportunité que vous me donnez de prendre la parole en séance plénière. Nous vous en sommes très reconnaissants. (Applaudissements).

Au nom du peuple et du gouvernement de la République de Cuba, je voudrais vous transmettre les salutations amicales les plus chaleureuses à tous les députés de cette convocation. (Applaudissements).

Les relations parlementaires entre la Russie et Cuba sont fondamentales dans les relations bilatérales et un élément clé pour donner une impulsion au développement de nos relations économiques, commerciales, financières et de notre partenariat. 

Ces dernières années, ces relations se sont approfondies, elles se sont renforcées, même malgré la pandémie de COVID-19, les échanges de délégations se sont multipliés. Le président de la Douma d'État nous a rendu visite en février de cette année, et le camarade Esteban Lazo Hernandez, président de l'Assemblée nationale du Pouvoir populaire de Cuba, se rendra à Moscou prochainement.

Notre peuple est sincèrement reconnaissant de l'appel que votre législature lance chaque année depuis plus de 25 ans pour demander l'abrogation de la politique de blocus économique, commercial, financier imposée depuis plus de 60 ans par le gouvernement américain. Nous apprécions grandement ce geste et vous en sommes reconnaissants.

Mesdames et Messieurs les Députés, Cuba traverse actuellement une situation économique difficile en raison d'un certain nombre de facteurs, principalement de nature externe.

Tout d'abord, nous parlons du durcissement sans précédent de la politique brutale et génocidaire, du blocus économique, commercial et financier par les États-Unis. Depuis 2019, l'ancien président Donald Trump a introduit 243 mesures qui ont affecté négativement les principaux secteurs de l'économie cubaine, contribuant à la mise en œuvre du plan national de développement socio-économique pour la période allant jusqu'en 2030. L'administration Biden actuelle a confirmé la plupart de ces mesures. 

A cela s'ajoutent l'impact économique de la pandémie de COVID-19, notamment sur le tourisme international, qui est la principale source de revenus de notre pays, ainsi que les effets négatifs du changement climatique et de la crise mondiale actuelle.

Dans ces circonstances difficiles, Cuba compte sur le soutien et la compréhension de ses amis les plus proches, parmi lesquels la Fédération de Russie, et, bien sûr, des députés de cet organe législatif, qui peuvent jouer un rôle clé en donnant une impulsion à d'importants projets dans le sphère économique. (Applaudissements).

La Fédération de Russie et la République de Cuba entretiennent d'excellentes relations politiques. Il existe une large convergence de vues sur les principales questions de l'agenda international et une interaction déterminante dans le cadre des organisations internationales.

Cependant, le développement de nos relations et partenariats économiques, commerciaux, financiers, ainsi que leur mise au même niveau que nos liens politiques, reste encore une tâche non résolue. Travailler dans ce sens est la tâche des deux organes législatifs.

Je voudrais souligner, avec la gratitude du peuple cubain, que parmi les graves crises actuelles et la situation difficile que vivent la Fédération de Russie et Cuba après l'imposition progressive de sanctions injustes par les puissances impérialistes les plus importantes, il y a un nombre d'échanges et de projets dans le domaine de la coopération qui se sont développés avec succès malgré ces circonstances.

Parmi eux, je voudrais noter l'exploration géologique des hydrocarbures dans la zone de Boca de Jaruco, où des méthodes innovantes sont utilisées et l'extraction de minéraux se développe. Il existe également des investissements russes dans la zone de développement spéciale "Mariel" pour l'entretien des équipements KAMAZ.

Des travaux sont en cours avec la participation de la Fédération de Russie pour moderniser une importante aciérie - il s'agit d'Antillana de Acero. Et nous espérons que dans les mois à venir, nous terminerons la première étape de ce projet, qui est lié à la modernisation de la fonderie.

Les travaux de modernisation de l'aciérie Planta Mecanica Villa Clara, également une entreprise très importante dans le domaine de la sidérurgie, ont été achevés.

Nous avons toujours eu le soutien et l'aide humanitaire de la Fédération de Russie dans les moments difficiles pour Cuba - il s'agit d'incidents tels qu'une explosion à l'hôtel Saratoga, un incendie dans une zone industrielle du port de Matanzas, le passage de l'ouragan Ian et la pandémie pic de COVID-19.

Les opportunités offertes par le gouvernement russe pour l'octroi de bourses d'État et la formation d'étudiants cubains se développent et se développent efficacement. 

D'autre part, il y a une importante participation d'entrepreneurs russes. Nous avons pu célébrer cela avec l'ambassadeur de Russie à Cuba lorsque nous avons inauguré le pavillon de la Fédération de Russie dans le cadre de la 22e Foire internationale de La Havane.

Nous recevons également l'aide russe dans le développement de l'infrastructure ferroviaire de Cuba lorsque nous nous tournons vers votre pays avec une demande d'approvisionnement en carburant pour surmonter certaines difficultés énergétiques.

Et je voudrais souligner un cas particulier qui se serait produit s'il n'y avait pas eu d'aide de la Fédération de Russie et de sa compréhension.

Au milieu du pic de la pandémie de souche delta, un accident s'est produit dans une usine qui produit de l'oxygène médical. Il y avait beaucoup de patients qui avaient besoin de cet oxygène. Les réserves s'épuisaient. Et nous nous sommes tournés de toute urgence vers le gouvernement de la Fédération de Russie. La Russie a immédiatement réagi en envoyant un avion avec des ballons. Et puis le même avion a été utilisé pendant deux mois, a survolé l'Amérique latine pour fournir de l'oxygène médical, et est venu deux fois par jour avec de l'oxygène à Cuba, avec des bouteilles, et ainsi nous avons pu minimiser les conséquences de cette situation dramatique.

Nous n'oublierons jamais ce geste, car nous avons immédiatement trouvé en vous compréhension, solidarité, profonde conviction humaine, et seuls de vrais amis le font à un moment très difficile. (Applaudissements).

Mesdames et Messieurs les Députés, Cuba condamne vigoureusement les sanctions imposées unilatéralement et injustement à la Fédération de Russie. Les causes du conflit actuel doivent être recherchées dans la politique agressive des États-Unis d'Amérique et dans l'élargissement de l'OTAN vers les frontières avec la Fédération de Russie. Cuba l'a dénoncé à maintes reprises et systématiquement dans les enceintes internationales. Comme cela a été souligné à maintes reprises, notre pays est favorable à une solution négociée au conflit actuel.

Mesdames et messieurs les députés, je voudrais saisir cette occasion pour remercier le peuple héroïque et le gouvernement russe d'avoir alloué une place à Moscou pour l'installation d'un monument au leader historique de la Révolution cubaine, le commandant en chef Fidel Castro Rouz. (Applaudissements). Mes paroles portent la sincère gratitude de tout notre peuple pour un geste aussi symbolique. Voici une histoire de fraternité et de solidarité qui ne sera jamais oubliée. Chaque fois que Cuba a fait face à des situations difficiles et à des défis qui semblaient impossibles à surmonter, la main généreuse de la Fédération de Russie a été parmi les premières à nous tendre, et grâce à cela, nous avons pu surmonter toutes ces circonstances. C'est pourquoi nous ressentons une telle chaleur, comme dans une famille.

Merci beaucoup. (Applaudissements).


Edité le 22-11-2022 à 20:56:29 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17731 messages postés
   Posté le 22-11-2022 à 20:47:25   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Tournée présidentielle (1) : Algérie, bonne nouvelle

22 NOVEMBRE 2022


Cette tournée de Cuba dit plus encore qu’il n’y parait, bien sûr elle renoue avec un passé dans lequel l’île de la liberté et de la dignité a apporté un soutien fraternel aux luttes de libération et en particulier au peuple algérien, un peuple frère s’il en fut. Mais aujourd’hui ce passé est aussi un présent, celui où Cuba retrouve dans le monde multipolaire sa position de “non alignée” et sans interférer sur le choix de chaque nation appuie les luttes de libération nationale et les forces progressistes. L’Accueil d’Alger est à ce titre tout aussi émouvant et dit à quel point ce pays qui a toujours lutté est de ceux qui auront le courage de s’engager dans ce monde en train de changer historiquement. Pour les gens de ma génération, ceux pour qui la guerre d’Algérie a favorisé l’engagement, une telle rencontre est aussi émouvante comme si le pacte se renouvelait et donnait du sens à notre vie. (note et traduction de Danielle Bleitrach)
https://histoireetsociete.com/2022/11/22/tournee-presidentielle-i-algerie-bonne-nouvelle-photos/

Par:Arleen Rodríguez Derivet
Dans cet article:Abdelmadjid Tebboune,Algérie,Coopération,Cuba,Miguel Diaz-Canel Bermúdez,
Visiteofficielle 17 novembre 2022


Le président cubain avec son homologue algérien, Abdelmadjid Tebboune. Photo : Alejandro Azcuy.

Tout d’abord, l’Algérie a accueilli Cuba à bras ouverts et a clôturé la rencontre dans un geste fraternel, avec d’importants accords à caractère économique et commercial, annoncés par son président, Abdelmadjid Tebboune, à l’issue de la rencontre avec son homologue cubain, Miguel Diaz-Canel Bermúdez et la délégation ministérielle qui l’accompagne.

Sans papiers entre les deux et manifestement enthousiaste à propos de ce qui a été convenu, le président hôte, qui a un anniversaire ce jeudi, a annoncé aux médias locaux et cubains que le service de la dette serait annulé, reportant leur remboursement.

« L’Algérie offre également à Cuba une centrale solaire pour la production d’électricité », a déclaré M. Tebboune, qui a également évoqué d’autres accords liés à la fourniture de carburant à notre pays et à la coopération des deux pays dans la production de médicaments et de vaccins; l’industrie sucrière, l’éducation, la science et la culture.

Après avoir accueilli publiquement Diaz Canel dans « sa deuxième patrie », le président algérien s’est engagé à assister en 2023 à une session de la Commission mixte, à La Havane, « avec un groupe de 150 hommes d’affaires de son pays pour examiner les possibilités d’investissement à Cuba ».


Photo : Alejandro Azcuy.

Diaz-Canel satisfait
S’adressant à la presse, Diaz-Canel a souligné l’importance que Cuba attache aux relations bilatérales et la volonté de la génération actuelle de dirigeants cubains de donner une continuité à cette fraternité cimentée par les dirigeants historiques des deux nations.

En ce qui concerne les annonces de Tebboune, il a déclaré qu’« il y a beaucoup de raisons de se sentir satisfait, et plus que cela, nous sommes très attachés à la cause algérienne, nous sommes très attachés au peuple et au gouvernement algériens ».

Visiblement ému, il a affirmé que « l’Algérie peut toujours compter sur le soutien du gouvernement et du peuple cubains », après avoir souligné les valeurs extraordinaires du peuple algérien et les leçons de résistance qu’il a données au monde.

L’Algérie, la résistance
Du Monument des Martyrs, situé au centre-nord de la ville, au point culminant de la Commune d’El Madamia, la baie d’Alger est une carte postale de la rive maghrébine de la Méditerranée, avec son port large et actif éblouissant les visiteurs du point de vue du balcon.

Par tradition, les visites officielles en Algérie commencent ici, avec une couronne en l’honneur des moudjahidines. Le petit tumulus est situé sur une plate-forme de marbre, juste en dessous et au centre d’une pièce monumentale de 92 mètres de haut, qui est en même temps le centre du complexe monumental auquel appartient également le Musée des combattants.


Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel Bermúdez, au Monument aux Martyrs. Photo : Alejandro Azcuy.

Là, hommage est rendu aux moudjahidines, nom donné à ceux qui donnent leur vie à la cause sacrée de l’indépendance ou de la guerre sainte, pour les adeptes de l’islam. Les moudjahidines synthétisent l’esprit de résistance du peuple algérien à l’occupation française, qui a duré 132 ans, de 1830 à 1962.

En 1954, la rébellion populaire épique contre l’occupant étranger éclatera, réprimée d’une manière si cruelle, qu’on parle d’une « école française de torture », qui aurait son origine dans le pays arabe.

Après huit ans d’une guerre civile sanglante qui, selon les organisations de défense des droits de l’homme, a coûté la vie à un million et demi de combattants et de civils, alors que le pays comptait un peu plus de 11 millions d’habitants, l’héroïque résistance populaire a conquis l’indépendance le 5 juillet 1962. Cuba est alors le premier pays d’Amérique latine à reconnaître la nouvelle République algérienne démocratique et populaire.


Photo : Alejandro Azcuy.

Abordant cette histoire à partir du témoignage de ses empreintes, la visite officielle en Algérie du président cubain et de la délégation qui l’accompagne dans une tournée intense, qui cherche à ouvrir des voies en coopération en mettant l’accent sur l’économie, le commerce, la science et l’innovation, a commencé.

Trois jours sont consacrés à la grande nation du Maghreb, qui se distingue aujourd’hui dans la région par sa stabilité et son développement prometteur.


Edité le 22-11-2022 à 20:55:30 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17731 messages postés
   Posté le 22-11-2022 à 20:50:29   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le dirigeant cubain se rendra en Chine, signalant des relations inter-nations et inter-partis uniques

Résistance ferme à la coercition américaine, l'hégémonie obtient plus de partisans en Amérique latine
Par Zhang Han
Publié: 21 nov. 2022 21:21
https://www.globaltimes.cn/page/202211/1280085.shtml


À l'invitation du secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président chinois Xi Jinping, le premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de Cuba et président cubain Miguel Diaz-Canel Bermudez effectuera une visite d'État en Chine du jeudi au samedi.

Diaz-Canel sera le premier dirigeant étranger à se rendre en Chine après le retour de Xi d'un tourbillon diplomatique lors du Sommet des dirigeants du G20 en Indonésie et des réunions de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) en Thaïlande.

Xu Shicheng, chercheur à l'Institut d'études latino-américaines de l'Académie chinoise des sciences sociales, a déclaré au Global Times que la visite ne porte pas seulement l'amitié traditionnelle entre les deux pays, mais reflète également des liens étroits entre les deux parties.

La Chine et Cuba sont de bons amis, de bons camarades et de bons frères. Ils se donnent la main sur la voie socialiste, se soutiennent mutuellement sur les intérêts fondamentaux, se coordonnent étroitement sur les questions internationales et régionales, établissant un modèle de solidarité des pays socialistes et de coopération entre les pays en développement, a déclaré Mao Ning, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d'une point de presse de routine lundi.

Diaz-Canel est le premier chef d'Etat d'Amérique latine et des Caraïbes à se rendre en Chine après le 20e Congrès national du PCC. On pense que sa visite donnera un élan aux relations bilatérales et fera progresser l'amitié et la coopération traditionnelles, a déclaré Mao.

Pan Deng, directeur exécutif du Centre de droit de la région Amérique latine et Caraïbes de l'Université des sciences politiques et du droit de Chine, a déclaré au Global Times que les deux parties avaient toujours maintenu des communications étroites et que la Chine attachait une importance unique aux relations avec Cuba.

La Chine et Cuba se sont unis dans la lutte contre l'hégémonie, l'unilatéralisme et le protectionnisme, ont déclaré des observateurs.

Lorsque l'Occident dirigé par les États-Unis a sali la Chine sur la scène internationale, sous prétexte des droits de l'homme et d'autres excuses, Cuba est un ferme partisan des intérêts fondamentaux de la Chine, tandis que la Chine a été un ami opportun lorsque Cuba était dans le besoin, a déclaré M. Pan.

Un tel soutien mutuel a été mis en évidence dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, et Xu a mentionné l'aide humanitaire que la Chine a envoyée à Cuba après que l'ouragan Ian en octobre a fait de grands ravages dans le pays.

Lors d'une cérémonie à l'ONU le 3 novembre, Dai Bing, représentant permanent adjoint de la Chine auprès de l'ONU, a exprimé son soutien à Cuba contre les sanctions coercitives unilatérales américaines, car elles ont gravement violé le consensus international sur l'Agenda 2030 et porté atteinte aux droits à la vie et au développement des personnes.

Outre la coopération sur les échanges commerciaux, médicaux et culturels, M. Xu a également souligné la profonde affection mutuelle entre les deux peuples.

Il est clair comme de l'eau de roche que les difficultés économiques et les moyens de subsistance de Cuba sont en grande partie causés par les sanctions américaines. Washington, au milieu de la pandémie de COVID-19, a même ajouté plus de mesures et tenté de mettre en scène le chaos politique à Cuba, mais Cuba se tient fermement, ont déclaré des experts.

Malgré la répression à long terme des États-Unis contre les gouvernements de gauche dans la région, l'Amérique latine connaît actuellement une résurgence de la "marée rose" avec les principaux pays de la région "tournant à gauche".

Un vendeur vend des marchandises soutenant Luiz Inacio Lula da Silva lors du second tour de l'élection présidentielle sur la place Cinelandia à Rio de Janeiro, au Brésil, en octobre 2022. Photo : VCG
Un vendeur vend des marchandises soutenant Luiz Inacio Lula da Silva lors du second tour de l'élection présidentielle sur la place Cinelandia à Rio de Janeiro, au Brésil, en octobre 2022. Photo : VCG

L'Amérique latine est fatiguée de l'hégémonie et de la coercition des États-Unis, et les dirigeants dont l'agenda se concentre sur le développement national gagnent le soutien du public, a déclaré Pan.

La présence de Cuba et son rôle exemplaire dans le "tournage en rose" de l'Amérique latine ont pleinement démontré que la pression maximale des États-Unis sur une rivalité et sa politique du "mendiant pour son prochain" pour maintenir son statut hégémonique, n'ont pas fonctionné, a noté Pan. "Ces astuces ne fonctionneront pas non plus à l'avenir."

Alors que le monde fait face à une reprise économique lente et à des turbulences géopolitiques, les observateurs ont noté que de plus en plus de pays se rendent compte que la confrontation, la protection et le découplage des blocs sont préjudiciables à tous, tandis que la coopération, comme la Chine l'a toujours préconisé, est la voie pour résoudre ensemble les difficultés et atteindre croissance.

C'est pourquoi la dernière participation du président Xi au sommet du G20 et aux événements de l'APEC a été un tel succès et que des dirigeants de pays socialistes et non socialistes, de pays en développement et de pays développés, ont visité ou prévu de visiter la Chine après que le parcours du pays ait été clairement tracé lors du 20e Congrès national. Congrès du PCC.

Pan estime que la Chine et Cuba, et d'autres pays d'Asie-Pacifique et d'Amérique latine, ont le potentiel d'engager des pourparlers pour s'opposer conjointement à l'hégémonie et faire avancer la reprise des chaînes mondiales de fabrication, de logistique et de financement, de manière à bénéficier aux moyens de subsistance du peuple.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17731 messages postés
   Posté le 22-11-2022 à 22:04:39   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Guennadi Ziouganov et Ivan Melnikov ont rencontré le dirigeant cubain Miguel Diaz-Canel Bermudez
https://kprf.ru/party-live/cknews/214742.html

Le 21 novembre, le président du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie, le chef de la faction du PCRF à la Douma d’État G.A. Zyuganov et le premier vice-président du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie, le premier vice-président de la Douma d’État I.I. Melnikov ont rencontré le président de la République de Cuba, le premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de Cuba, Miguel Diaz-Canel Bermudez, qui est en visite officielle à Moscou.
En plus de l’article: Galerie de photos Documents connexes
Reportage photo complet

Département international du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie. Photo par Sergey Sergeev
2022-11-21 16:24
Au cours de la réunion et de la conversation, qui se sont déroulées dans une atmosphère chaleureuse et amicale, les questions de coopération fructueuse entre nos pays, le développement des relations entre les partis, ainsi qu’un échange de vues sur les questions d’actualité des événements qui se déroulent dans le monde ont été discutés.

G.A. Zyuganov a exprimé le soutien indéfectible de notre parti et de la faction du PCRF à la Douma d’Etat pour la lutte de longue date du peuple cubain contre le blocus politique et économique imposé par les États-Unis contre l’héroïque Cuba.

La conversation a abordé le sujet de la crise impérialiste et de la guerre entre les États-Unis et l’OTAN contre la Russie, qu’ils mènent en utilisant le régime nazi de l’Ukraine de Bandera.

M. Diaz-Canel a condamné les actions collectives de l’Occident dirigées contre la Fédération de Russie, soulignant que les États-Unis, afin d’atteindre leurs objectifs hégémoniques et leurs tentatives de surmonter les crises, incitent constamment à des conflits militaires, et non sur leur propre territoire, comme cela s’est produit actuellement en Ukraine.

Le Président de Cuba a parlé de la mise en œuvre des décisions du VIIIe Congrès du Parti communiste de Cuba, du travail du parti dans le domaine de l’idéologie, de la résolution des problèmes économiques, de la lutte réussie contre la pandémie et de la résolution de ses conséquences.

Il a également exprimé le souhait de renforcer davantage l’amitié des peuples cubain et russe et de développer une coopération globale entre nos pays dans tous les domaines.

G.A. Zyuganov a remis à M. Diaz-Kanel la médaille du jubilé du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie, dédiée au 100e anniversaire de la formation de l’URSS.


Edité le 22-11-2022 à 22:07:15 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
17731 messages postés
   Posté le 29-11-2022 à 13:05:23   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Déclaration conjointe entre la République populaire de Chine et la République de Cuba sur l'approfondissement des relations sino-cubaines dans la nouvelle ère


http://www.qstheory.cn/yaowen/2022-11/26/c_1129161651.htm

Source : Quotidien du Peuple 2022-11-26 09:00:32
À l'invitation du secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois et du président Xi Jinping, Miguel Diaz-Canel Bermudez, premier secrétaire du Comité central du Parti communiste cubain et président de Cuba, s'est adressé au peuple chinois le 24 novembre du 26 au 2022 République en visite d'Etat.

Au cours de la visite, le secrétaire général Xi Jinping et le président ont eu des entretiens cordiaux avec le premier secrétaire et président Díaz-Canel, reflétant l'étroite amitié entre les deux parties, gouvernements et peuples. Le premier ministre Li Keqiang et le président Li Zhanshu ont respectivement rencontré Diaz-Canel.

Le camarade Dias-Canel a transmis les salutations et les félicitations du général Raúl Castro au camarade Xi Jinping. Le camarade Xi Jinping a exprimé sa gratitude et lui a demandé de transmettre ses salutations au général Raul Castro. Les deux chefs d'État ont fait l'éloge de l'amitié traditionnelle entre la République populaire de Chine et la République de Cuba (ci-après dénommées "les deux parties"). L'amitié sino-cubaine a été forgée par les anciennes générations de dirigeants des deux pays représentés par Mao Zedong et Fidel Castro. Cuba a établi des relations diplomatiques avec la République populaire de Chine en 1960, devenant ainsi le premier pays de l'hémisphère occidental à établir des relations diplomatiques avec la République populaire de Chine. Les deux chefs d'Etat se sont félicités du développement des relations sino-cubaines et des résultats fructueux de la coopération bilatérale dans divers domaines depuis l'établissement des relations diplomatiques il y a 62 ans. Les relations sino-cubaines sont devenues un modèle de solidarité et de coopération entre les pays socialistes et d'entraide sincère entre les pays en développement.

Les deux chefs d'Etat ont souligné que la Chine et Cuba sont des pays socialistes, et que tous deux défendent fermement la souveraineté, l'indépendance, l'unité nationale et la dignité nationale, ont toujours adhéré à la voie socialiste avec leurs propres caractéristiques et ont réalisé des réalisations majeures.

Les deux chefs d'État ont procédé à un échange de vues approfondi sur les relations entre les deux parties et les deux pays et sur les questions internationales et régionales d'intérêt commun. Ils ont indiqué qu'ils continueraient à promouvoir la mise en œuvre de l'important consensus atteint. Visites et dialogues politiques , promouvoir les échanges à tous les niveaux et la coopération dans divers domaines, faire bon usage des divers mécanismes de coopération, continuer à approfondir la relation amicale particulière entre la Chine et Cuba dans la nouvelle ère et s'unir pour construire une communauté de destin pour l'humanité dans le processus de promotion de la construction d'une communauté de destin pour l'humanité.

1. La partie cubaine félicite chaleureusement le plein succès du XXe Congrès national du Parti communiste chinois. Le premier secrétaire de Diaz-Canel et le président ont chaleureusement félicité le camarade Xi Jinping pour son élection au poste de secrétaire général du 20e Comité central du Parti communiste chinois. La partie cubaine estime que le 20e Congrès national du Parti communiste chinois revêt une grande importance historique pour le développement du Parti communiste chinois et de la Chine, et que les résultats du congrès deviendront une nouvelle force motrice pour toutes les forces progressistes de la monde pour avancer. Gu Fang estime que la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère est une étape importante dans la modernisation du marxisme en Chine et croit fermement que sous la direction du secrétaire général Xi Jinping, le Parti communiste chinois et le peuple chinois continuer à atteindre une nouvelle grandeur dans la cause du socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère Réalisation.

2. La partie cubaine félicite chaleureusement et apprécie hautement la grande transformation de la Chine dans la nouvelle ère au cours des dix dernières années, et félicite une fois de plus le 100e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois. Le socialisme à la chinoise est entré dans une nouvelle Nous croyons fermement que le Parti communiste chinois s'unira et conduira le peuple de tous les groupes ethniques du pays à construire un grand pays socialiste modernisé de manière globale, à réaliser l'objectif du deuxième centenaire et à promouvoir de manière globale le grand rajeunissement de la nation chinoise avec une modernisation à la chinoise.

3. Une fois de plus, la Chine félicite chaleureusement la tenue réussie du VIIIe Congrès national du Parti communiste cubain, fait l'éloge des nouvelles réalisations des sessions plénières précédentes depuis le VIIIe Congrès national du Parti communiste cubain et admire vivement le gouvernement cubain. Parti communiste pour avoir uni et conduit le peuple cubain à surmonter les difficultés et à aller de l'avant. Nous croyons fermement que Cuba sera capable de surmonter toutes les difficultés et tous les obstacles sur la voie de l'avant, de réaliser le nouveau développement de la cause socialiste et de réaliser l'objectif de construire un pays socialiste souverain, indépendant, démocratique, prospère et durable.

4. La Chine et Cuba sont de bons amis, de bons camarades et de bons frères. Face à l'épidémie du siècle et aux changements du siècle, les deux pays doivent s'engager à être des compagnons de route du socialisme, de bons partenaires de développement commun et de bons compagnons d'armes de coordination stratégique. La partie chinoise attache une grande importance au développement des relations sino-cubaines et approfondira inébranlablement l'amitié fraternelle, mènera inébranlablement une coopération mutuellement bénéfique et gagnant-gagnant, et sera inébranlablement un partenaire de réforme et de développement. Quelle que soit l'évolution de la situation internationale, la politique chinoise d'adhésion à l'amitié à long terme entre la Chine et Cuba ne changera pas, sa détermination à aider Cuba à prendre la voie du socialisme ne changera pas et la direction de la promotion de la pratique sino-cubaine la coopération ne changera pas.

5. La Chine et Cuba sont de bons exemples de lutte commune contre l'épidémie. Face à l'épidémie, les dirigeants des deux pays ont maintenu le dialogue politique à tous les niveaux, se sont entraidés, ont placé la protection de la santé et de la sécurité des personnes au centre de leur travail, et ont apporté soutien et assistance à la communauté internationale. dans la lutte contre l'épidémie.

6. Le Parti communiste chinois et le Parti communiste cubain sont les noyaux dirigeants de leurs causes socialistes respectives. Les deux parties sont prêtes à continuer à renforcer les échanges institutionnalisés, à renforcer les échanges sur la réalisation de la construction socialiste conformément à leurs conditions nationales respectives, à apprendre l'une de l'autre, à enrichir constamment la connotation des échanges et à apporter un soutien politique fort à l'ensemble et à l'information. développement en profondeur des relations sino-cubaines.

7. La partie cubaine réaffirme sa ferme position d'adhésion inconditionnelle au principe d'une seule Chine et reconnaît que le gouvernement de la République populaire de Chine est le seul gouvernement légal représentant l'ensemble de la Chine et que Taiwan fait partie intégrante de la Chine. territoire; il souligne que la question de Taiwan est l'affaire intérieure de la Chine et qu'aucune partie n'a le droit de s'y ingérer. La partie cubaine s'oppose résolument à toute tentative d'ingérence dans les affaires intérieures de la Chine en utilisant la question de Taiwan et soutient fermement tous les efforts déployés par le gouvernement chinois pour réaliser la réunification nationale.

8. L'embargo porte gravement atteinte au droit du peuple cubain à la survie et au développement. La Chine soutient fermement la juste lutte du peuple cubain pour défendre la souveraineté nationale et s'opposer à l'ingérence et au blocus étrangers. La pratique erronée d'un petit nombre de pays imposant sans discernement des sanctions unilatérales, coupant l'aide au développement et gelant les avoirs légaux d'autres pays doit être corrigée. La Chine soutient la fin du blocus économique, commercial et financier contre Cuba.

9. Les deux parties ont convenu que les questions liées au Xinjiang ne sont pas du tout des questions de droits de l'homme, mais des questions de lutte contre la violence, le terrorisme, la radicalisation et le séparatisme. Cuba s'oppose fermement à l'ingérence dans les affaires intérieures de la Chine sous prétexte de problèmes liés au Xinjiang.

10. Les deux parties ont convenu qu'il est nécessaire de partir de la réalité du pays et d'explorer une voie de développement des droits de l'homme qui réponde aux besoins de la population. Elles s'opposent fermement à la politisation, à l'instrumentalisation et aux doubles standards des questions relatives aux droits de l'homme, et fermement s'opposer à l'imposition de leur propre volonté et de leurs propres normes aux autres pays.

11. Les deux parties ont convenu d'approfondir la coopération de haute qualité dans la construction conjointe de "la Ceinture et la Route", de mettre en œuvre des plans de coopération et de renforcer la coopération dans des domaines d'intérêt commun tels que la biotechnologie, les énergies renouvelables, la santé, l'économie, le commerce, la finance. , et la cybersécurité, afin d'aider Cuba à intégrer efficacement l'initiative au profit des deux pays et des deux peuples. La Chine continuera d'apporter son soutien et son assistance à Cuba dans la mesure de ses capacités, ce dont Cuba lui est reconnaissante.

12. Les deux parties ont convenu qu'à l'heure actuelle, les changements dans le monde, les temps et l'histoire se déroulent d'une manière sans précédent. La partie cubaine est d'accord avec les valeurs communes de la Chine que sont la paix, le développement, l'équité, la justice, la démocratie et la liberté pour toute l'humanité, et est disposée à travailler avec la Chine pour sauvegarder le système international avec les Nations Unies comme noyau, l'ordre international fondée sur le droit international, et les buts et principes de la Charte des Nations Unies. Les principes fondamentaux des relations internationales, contre toute hégémonie et politique de puissance, contre toutes les formes d'unilatéralisme, contre la formation de camps et de cliques exclusives ciblant des pays spécifiques, engagés à construire un nouveau type de relations internationales et l'approfondissement de l'égalité, de l'ouverture et de la coopération Nous promouvrons ensemble la paix et le développement dans le monde et promouvrons ensemble la construction d'une communauté de destin pour l'humanité.

13. La partie cubaine soutient l'initiative de développement mondial de la Chine et est disposée à renforcer la coopération pertinente avec la Chine dans le cadre de mécanismes tels que le « Groupe des amis » et le Groupe des 77, afin de promouvoir la mise en œuvre de l'initiative de manière approfondie et solide, et mettre en œuvre conjointement les objectifs de développement durable de l'ONU pour 2030 . Cuba appuie l'initiative de sécurité mondiale proposée par la Chine et est disposée à renforcer davantage l'alignement des stratégies avec la Chine et à travailler ensemble pour promouvoir la mise en œuvre de l'initiative.

14. Les deux parties prônent la pratique d'un véritable multilatéralisme, promeuvent la démocratisation des relations internationales et promeuvent le développement de la gouvernance mondiale dans une direction plus juste et plus raisonnable. La Chine félicite Cuba pour son élection à la présidence du Groupe des 77 en 2023 et soutient Cuba dans son rôle de premier plan dans l'unification et la direction du Groupe des 77 pour approfondir la coordination stratégique avec la Chine et sauvegarder les intérêts communs des États membres.

15. Les deux parties sont convenues que la sécurité des données est essentielle à la sécurité de tous les pays et au développement économique et social. Cuba appuie l'"Initiative mondiale pour la sécurité des données" proposée par la Chine, et les deux parties sont prêtes à s'en servir comme base pour promouvoir la formulation de règles mondiales de gouvernance numérique.

16. La partie chinoise est disposée à communiquer et à coopérer étroitement avec la partie cubaine pour aider le Forum Chine-CELAC à continuer à réaliser de nouveaux développements et à promouvoir conjointement le développement régulier et à long terme des relations Chine-CELAC dans la nouvelle ère caractérisée par l'égalité. , bénéfice mutuel, innovation, ouverture et bénéfice pour les personnes.

17. Les deux chefs d'Etat se sont déclarés satisfaits de la série de documents finaux signés par les deux parties lors de la visite.

18. Le premier secrétaire Diaz-Canel et le président ont exprimé leur sincère gratitude au secrétaire général Xi Jinping, au président, au gouvernement et au peuple chinois pour leur accueil chaleureux et amical lors de la visite, et ont souhaité la bienvenue au secrétaire général Xi Jinping et au président Xi Jinping. Cuba à nouveau, faites une visite d'État.

(Article de l'agence de presse Xinhua, Pékin, 25 novembre)

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Actualité de Cuba et de l'Alba  la tournée de Diaz-CanelNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum