Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ? 

 le socialisme à la chinoise - sélection de textes

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16412 messages postés
   Posté le 05-11-2021 à 12:17:30   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Sur le blog de Danielle Bleitrach, ce texte qui devrait se poursuivre, issu du site Qiao.
Ce collectif a réalisé ici un remarquable travail pour compiler les textes fondamentaux et des exemples-type des réalisations dans le socialisme à la chinoise.



Le socialisme aux caractéristiques chinoises – Guide d’étude d’introduction

DANIELLE BLEITRACH5 NOVEMBRE 2021TEXTES FONDAMENTAUX
https://histoireetsociete.com/2021/11/05/le-socialisme-aux-caracteristiques-chinoises-guide-detude-dintroduction/
un texte qui vous dit l’essentiel sur le socialisme aux couleurs chinoises. jevous conseille comme je vais le faire moi-même de le mettre de côté et de le déguster à petites doses. (note et traduction de danielle Bleitrach pour histoire et societe)
4 NOVEMBRE ÉCRIT PAR QIAO COLLECTIVE

___________________________


Sous la direction du Parti communiste chinois (PCC), la Chine s’est transformée en seulement 70 ans d’un pays pauvre et sous-développé embourbé par le féodalisme et l’impérialisme en une société socialiste souveraine et la deuxième plus grande économie du monde. L’année 2020 a marqué de nouvelles réalisations historiques dans la voie socialiste de la Chine : l’élimination de la pauvreté absolue et l’endiguement de la COVID-19.

Alors que les nations capitalistes occidentales « avancées » restent en proie aux impacts de la pandémie – nées de manière disproportionnée par une sous-classe permanente et croissante – la question pour les socialistes et toutes les personnes concernées doit être : pourquoi le système chinois a-t-il produit des résultats si différents ? À cette fin, cette liste de ressources fournit un point de départ pour comprendre le développement rapide de la Chine grâce à un examen approfondi de la théorie et de la gouvernance socialiste chinoise. Ici, Qiao Collective propose un guide de lecture superficiel qui éclaire à la fois l’histoire du développement de la Chine et la théorie du socialisme à la chinoise (SWCC) – la philosophie politico-économique du PCC.

Les évaluations du système politico-économique chinois prennent une signification géopolitique dans un contexte dans lequel une guerre froide renouvelée initiée par les États-Unis s’appuie sur des modèles d’anticommunisme de longue date pour calomnier les réalisations du socialisme chinois. D’une part, l’administration Trump a mis les relations américano-chinoises en termes de choc des idéologies, posant la démocratie libérale à ce que l’ancien secrétaire d’État Mike Pompeo a décrit en 2019 comme un « parti marxiste-léniniste axé sur… la domination internationale. D’autre part, de nombreux socialistes occidentaux autoproclamés ont adopté le même pessimisme qui fait de la Chine le miroir des États-Unis : une puissance impérialiste hyper capitaliste qui ne cherche pas le multilatéralisme mais une ère d’hégémonie chinoise. Cette posture nihiliste permet un désaveu de l’agression de la guerre froide en la dépeignant comme une rivalité « inter-impérialiste ».

Une évaluation précise est donc essentielle dans le cadre d’un discours bipartite sur la « menace chinoise » propulsé par une guerre de l’information parrainée par l’État qui cherche à déformer la nature du système politico-économique chinois et ses ambitions futures. Loin des ambitions hégémoniques, la philosophie politique officielle de la Chine donne la priorité au développement centré sur le peuple, à la coexistence pacifique et au développement des industries nationales chinoises par le biais d’un engagement stratégique avec l’économie mondiale afin de construire le socialisme et de permettre son développement progressif dans le communisme.

Au milieu de l’agression occidentale accrue, il est urgent d’engager la Chine selon ses propres termes – et à travers une analyse matérialiste – pour comprendre les implications et la portée historique du socialisme chinois de nos jours. Au-delà des récits alarmistes ou des projections romancées d’une « utopie socialiste », un examen plus approfondi de la théorie et de la pratique de la gouvernance socialiste chinoise révèle les grandes réalisations, les contradictions en évolution et les ambitions centrées sur le peuple du peuple chinois. Une telle enquête peut donner lieu à des possibilités de coopération pacifique pour relever les défis mondiaux de notre époque, du changement climatique au relèvement pandémique.



Table des matières

1 - Introduction et résumé du socialisme à la chinoise (SWCC)

2 - Théorie du SWCC
2.1 - Concepts clés du marxisme-léninisme
2.2 - Le marxisme-léninisme avec la pensée de Mao Zedong
2.3 - Socialisme à la chinoise
2.4 - Socialisme dans la nouvelle ère

3 - Pratique du SWCC
3.1 - Conditions historiques de la Chine
3.2 - Constitutions
3.3 - Principales institutions politiques de l’État
3.3.1 - L’Assemblée populaire nationale (APN) et la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC)
3.3.2- Le Président de la République populaire de Chine
3.3.3- Le Conseil d’État
3.3.4- La Commission militaire centrale
3.3.5- Congrès populaires locaux à tous les niveaux et gouvernements populaires locaux à tous les niveaux
3.3.6- Organes autonomes des régions ethniques autonomes
3.3.7- Commissions de surveillance
3.3.8- Tribunaux populaires et parquets populaires

4 - Structure et processus du Parti communiste chinois

5 - Résultats et réalisations notables
5.1 - Prospérité
5.2 - Rajeunissement national
5.3 - Harmonie sociale
5.4 - Bien-être des personnes
5.5 - Capacité du parti à diriger

6 - Sources d’information


______________________


1. Introduction et résumé du socialisme à la chinoise (SWCC)


Le socialisme à la chinoise (SWCC) définit l’approche du PCC pour gouverner la Chine et comment il peut le mieux diriger la classe ouvrière, le peuple et la nation chinoise. SWCC marque la deuxième grande innovation dans la sinisation du marxisme-léninisme, la première étant les avancées consacrées par la pensée maozedong (ML-MZT).

Le SWCC a commencé à émerger en 1978 sous la direction de Deng Xiaoping lorsque le PCC a déclaré que la lutte des classes n’était plus la principale contradiction de la Chine. Au lieu de cela, il a défini la contradiction primaire comme reposant entre les besoins matériels et culturels toujours croissants de la population et la productivité sociale arriérée. Depuis, la Chine a réalisé des réalisations remarquables en mettant en œuvre des politiques réussies mais souvent mal interprétées comme la réforme et l’ouverture, le socialisme de marché et « un pays, deux systèmes ». Plutôt qu’un repli sur le capitalisme, ces politiques constituent une approche raffinée du socialisme, telle que pratiquée par le PCC dans les conditions de la Chine. Plutôt qu’une réprimande de l’ère Mao, SWCC représente l’adaptation du socialisme chinois pour une nouvelle ère. Comme Deng Xiaoping lui-même l’a dit : « À bien des égards, en ce moment, nous ne faisons que mettre en œuvre ce que Mao Zedong a déjà publié, mais qu’il n’était pas en mesure de faire lui-même. »

La Chine a franchi une nouvelle étape en 2017 lorsque Xi Jinping a annoncé que le socialisme à la chinoise était entré dans une nouvelle ère en faisant des progrès constants dans la construction d’une société modérément prospère. Aujourd’hui, le PCC identifie la principale contradiction de la Chine comme reposant entre le développement déséquilibré et inadéquat de la nation et les besoins toujours croissants du peuple pour une vie meilleure. Un développement déséquilibré signifie que certaines régions sont plus développées que d’autres et que, d’une manière générale, certaines personnes bénéficient plus que d’autres du développement, et un développement inadéquat signifie qu’il n’y a pas assez de développement des ressources matérielles et sociales dans l’ensemble. Le développement comprend non seulement le développement économique, mais aussi le développement politique, culturel, social et écologique. À l’avenir, le PCC accordera une plus grande attention aux politiques qui réduisent les inégalités de richesse et renforcent l’harmonie sociale, tout en développant davantage les forces productives de la Chine, qui constituent la base matérielle de l’économie: les ressources naturelles (eau, terre, soleil, minéraux), la force de travail humaine (connaissances scientifiques, recherche, compétences) et les moyens de production (usines, outils, technologie), afin de construire un pays socialiste moderne.

Le socialisme à la chinoise articule quelques principes de base :

> « L’essence du socialisme » développe les forces productives, qui finiront par provoquer le communisme via le vieillissement de l’État.
> La Chine est dans la « phase primaire du socialisme » , où la tâche centrale est le développement économique.
> Il existe d’autres tâches qui complètent la tâche centrale du développement économique. Il s’agit notamment d’améliorer les institutions politiques, culturelles, sociales et écologiques de la Chine, de sauvegarder la souveraineté de la Chine contre l’ingérence étrangère et d’améliorer la discipline et la capacité du Parti à servir le peuple.
> Sous le socialisme, le bon outil pour créer ces améliorations est la réforme, pas la révolution. La réforme signifie renforcer les diverses institutions chinoises et éliminer les obstacles sociaux et institutionnels au développement des forces productives. Ce changement reconnaissait que la révolution chinoise avait réussi à établir une démocratie populaire et que les excès de la Révolution culturelle avaient bloqué plutôt qu'augmenté le développement matériel.
> Le peuple et la nation chinois sont dirigés par le PCC, qui est le parti d’avant-garde de la classe ouvrière chinoise. La légitimité de la direction du PCC est fondée sur le choix historique du peuple, qui s’exprime à travers deux guerres populaires menant à la création de la République populaire de Chine. Pour maintenir la gouvernance efficace de la Chine et dissuader le chaos et le déclin, la Chine n’adoptera pas la démocratie procédurale occidentale (dont la base matérielle réside dans l’expansionnisme capitaliste et la domination continue d’une bourgeoisie impériale).
> Le PCC s’appuie sur la classe ouvrière pour construire le socialisme à la chinoise. La classe ouvrière comprend les ouvriers, les agriculteurs et les intellectuels.
> Le PCC protège également les droits de ceux qui, dans les « nouvelles couches sociales » , travaillent dans le secteur non public, y compris les entrepreneurs et le personnel technique des entreprises privées. Ces gens sont considérés comme des « constructeurs du socialisme à la chinoise » . Contrairement à la classe entrepreneuriale au sein des États capitalistes occidentaux, le développement des nouvelles couches sociales vise avant tout à renforcer le développement national plutôt qu’à accumuler des richesses privées.

Les objectifs généraux du SWCC sont d’atteindre la prospérité, le rajeunissement national, l’harmonie sociale et le bien-être des masses .
La prospérité signifie être à la fois riche et fort, afin que le peuple vive confortablement et que la nation puisse résister aux attaques extérieures. En particulier, le PCC vise à atteindre la prospérité commune, où tous les peuples sont riches dans leur vie matérielle et spirituelle. À long terme, la prospérité commune peut aussi être considérée comme le communisme, une société organisée par le principe « de chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins » ; cependant, à l’époque actuelle, la prospérité commune est mieux considérée comme un processus conjoint de construction de la prospérité par tous et pour que chacun augmente la taille du gâteau, ne pas s’assurer que toutes les tailles de tarte sont égales.
Le rajeunissement national est le processus historique actuel de transformation de la Chine d’une société arriérée et fermée en une nation socialiste moderne qui peut de plus en plus se développer vers une prospérité commune.
L’harmonie sociale est une relation pacifique et une unité croissante entre des personnes d’ethnies, de régions, de classes et de perspectives politiques différentes.

Au fur et à mesure que la Chine progresse vers ces objectifs, son approche de la gouvernance reçoit la grande majorité du soutien de la population. Plus de 90% approuvent le gouvernement central, 90% font confiance au gouvernement et 95% pensent que la Chine est sur la bonne voie. Les institutions chinoises continuent de faire l’objet de réformes dans des domaines tels que la lutte contre la corruption, l’État de droit socialiste et les systèmes économiques de coordination et d’innovation.

Cette liste de ressources est destinée à aider à contextualiser ce que fait la Chine afin que nous puissions construire une résistance contre la propagande et l’agression américaines et vers une vision de l’humanité partagée et du destin commun. Même si nous pouvons diverger avec la Chine sur les priorités et les politiques préférées, notre concentration dans le noyau impérial ne doit pas être une critique vide. Au lieu de cela, nous comprenons que l’escalade impériale sous la forme d’un endiguement militaire, de sanctions et d’une guerre de l’information ne fait rien pour résoudre les contradictions internes au sein de la société chinoise. Au lieu de cela, cela nuit aux intérêts des travailleurs en Chine et dans le monde entier. Reconnaissant notre rôle en tant qu’anti-impérialistes et socialistes, cette liste de ressources est conçue pour présenter l’approche de la Chine en matière de gouvernance afin que ceux de l’Occident puissent mieux comprendre le terrain commun qu’ils partagent avec le PCC sur lequel nous pourrions construire un monde meilleur.

2. Théorie du Socialisme à la Chinoise (SWCC)


Ces sources donnent un aperçu de la perspective générale de la gouvernance sous le socialisme à la chinoise (SWCC). Le SWCC est le marxisme-léninisme appliqué à la Chine dans la période post-1979. Le marxisme-léninisme avec la pensée mao zedong (ML-MZT) est le marxisme-léninisme appliqué à la Chine pendant l’ère Mao. Le SWCC est construit sur les fondations du ML-MZT. Avoir une compréhension de base des trois est crucial pour comprendre l’approche de la Chine en matière de gouvernance aujourd’hui.

2.1 - Concepts clés du marxisme-léninisme (ML)

Ces sources fournissent une brève introduction à la théorie du marxisme-léninisme. En bref, le marxisme-léninisme est l’étude de la lutte des classes et de la façon d’améliorer la société en organisant la grande majorité des gens via un parti ouvrier.

Dessalines https://github.com/dessalines/essays/blob/master/crash_course_socialism.md Cours intensif Socialisme. Github. 1er décembre 2020.
> Décrit comment le manque capitaliste de démocratie sur le lieu de travail conduit à donner la priorité au profit sur les besoins humains, c’est pourquoi le capitalisme a nécessairement certains défauts, et seul le socialisme peut les corriger.

Dessalines «Le capitalisme fonctionne-t-il ?». Github. 22 décembre 2020.
> Le statut capitaliste du monde qui motive les gens à rechercher le marxisme-léninisme.

Chongji Jin « Un événement marquant ». Recherche sur la théorie de Mao Zedong et Deng Xiaoping,n° 6 (2011): 7-10.
> Un résumé des conditions de la Chine lors de la fondation du PCC et de ses réalisations. Son explication de la raison pour laquelle seul le PCC pouvait conduire la nation chinoise à vaincre l’impérialisme et le féodalisme explique généralement pourquoi un Parti est nécessaire pour la révolution d’un point de vue marxiste-léniniste.

«Socialisme : utopique et scientifique – Friedrich Engels». Menace rouge. 11 février 2019.
> Ce podcast résume le livre d’Engels qui retrace les origines du socialisme scientifique, une approche scientifique pour changer la société pour le mieux en passant du capitalisme au socialisme.

«État et révolution : Marx, Lénine et la dictature du prolétariat». Menace rouge. 3 juin 2019.
> Ce podcast résume le livre de Lénine L’État et la Révolution, qui explique pourquoi dans un État socialiste, il est nécessaire de réprimer les capitalistes pour donner la priorité aux besoins de la grande majorité de la population.

Chuanzhi Wang «Centralisme démocratique : le mécanisme central du système politique chinois». Journal Qiushi. 1er octobre 2013.
> Le centralisme démocratique est un principe fondateur du marxisme-léninisme. C’est une approche de la prise de décision où la démocratie et le centralisme sont équilibrés pour obtenir les meilleurs résultats. Trop de centralisme signifie que les décideurs n’ont pas de comptes à rendre à l’ensemble. Mais trop de démocratie empêche les décisions d’être mises en œuvre rapidement et efficacement. Dans la pratique, le centralisme démocratique signifie généralement une discussion ouverte avant qu’une décision ne soit prise, et le respect strict d’une décision une fois prise jusqu’à ce qu’elle soit réévaluée.

2.2 - Le marxisme-léninisme avec la pensée de Mao Zedong

Ces sources fournissent une brève introduction à la théorie du marxisme-léninisme avec la pensée de Mao Zedong (ML-MZT), qui est le marxisme-léninisme appliqué aux conditions de la Chine. Plus précisément, ML-MZT décrit comment mener la révolution dans un État semi-colonial, semi-féodal et clarifie également certaines pratiques essentielles pour un parti révolutionnaire.

«Analyse des classes de la société chinoise. » Œuvres choisies de Mao Tsé-toung. Mars 1926.
> Mao soutient que la principale raison pour laquelle les révolutions échouent est leur incapacité à distinguer les vrais amis des vrais ennemis. Là où les deux déviations du Parti en 1926 se dirigeaient vers le Kuomintang ou le mouvement ouvrier, respectivement, Mao soutenait que le Parti devait s’allier avec les paysans (semi-prolétariats) et les prolétariats industriels – de vrais amis qui pourraient former l’épine dorsale d’une révolution chinoise avec les forces vacillantes de la bourgeoisie moyenne, contre les impérialistes, les seigneurs de guerre et les compradores et les grandes classes terriennes.

«De la contradiction». Œuvres choisies de Mao Tsé-toung. Août 1937.
> Articule une approche pratique de la pensée dialectique, qui est le fondement de l’élaboration des politiques chinoises et de la priorisation du travail.

«De la pratique». Œuvres choisies de Mao Tsé-toung. Juillet 1937.
> Explique les origines de « chercher la vérité à partir des faits » et de « traverser la rivière en sentant les pierres » . Il parle de la façon d’appliquer le socialisme scientifique dans le contexte d’un Parti.

«Quelques points sur la ligne de masse. » FRSO: Freedom Road Socialist Organization (blog). 20 février 2008.
> Décrit le processus par lequel un Parti compte sur le peuple pour changer la société. En tant que parti d’avant-garde, le PCC conduit le peuple à répondre à ses demandes pour une vie meilleure.

Université Tsinghua «Introduction à la pensée de Mao Zedong » EdX, TsinghuaX (cours). 24 février 2016.
> Le premier cours de théorie idéologique et politique chinoise qui a été lancé à l’étranger et le premier cours en ligne en Chine sur la pensée de Mao Zedong. Explore des questions telles que « Pourquoi la révolution chinoise pourrait-elle être un succès, comment la Chine a-t-elle construit le système de base du socialisme et comment Mao a-t-il exploré les lois de la construction socialiste ? »

Université Tsinghua «Introduction à la pensée de Mao Zedong» Collectif Qiao (blog). 24 octobre 2021.
> Format PDF du cours de cette Université Tsinghua, « Introduction à la pensée Mao Zedong » .

Collectif Qiao. «Guide d’étude: Introduction de l’Université Tsinghua à la pensée mao Zedong. » Collectif Qiao (blog). 24 octobre 2021.
> Introduction approfondie à la façon dont la pratique du marxisme-léninisme a été développée et appliquée aux conditions de la Chine avant 1978. Souligne les questions clés et les points à retenir de l’introduction à la pensée mao zedong de l’Université Tsinghua.

2.3 - Socialisme à la chinoise

Ces sources fournissent une brève introduction à la théorie du socialisme à la chinoise (SWCC). SWCC s’appuie sur les fondements théoriques du marxisme-léninisme avec la pensée mao zedong (ML-MZT) et comprend des innovations notables comme la réforme et l’ouverture, le socialisme de marché et la dictature démocratique populaire.

Anticonquista et Qiao Collective.
«La gouvernance de la Chine » par Xi Jinping | Séance d’éducation politique #8, 2020. YouTube. 27 novembre 2020.
> Contextualise le rêve chinois, la réduction ciblée de la pauvreté, l’état de droit socialiste et la réforme structurelle du côté de l’offre.

«Statuts du Parti communiste chinois». Journal Qiushi. 11 février 2018.
> Les principes directeurs et la structure organisationnelle du CCP. En particulier, le programme général de la Constitution décrit l’engagement du Parti envers le socialisme et les particularités de l’application du marxisme-léninisme aux conditions de la Chine.

«Theory Library-Theory-People's Network.» Theory-People's Network (blog). 2021.
> [Chinois seulement] La bibliothèque théorique du PCC offre une variété de livres de référence sur des domaines de travail particuliers pour l’orientation sur la construction du socialisme à la chinoise.

Université Tsinghua. Introduction au système théorique du socialisme à la chinoise.» EdX, TsinghuaX (cours).
> Partie 2 après le cours « Introduction à la pensée de Mao Zedong » . Donne un aperçu de la façon dont la pratique du marxisme-léninisme a été développée et appliquée aux conditions de la Chine après 1978. Explore des questions telles que « Comment comprendre l’étape primaire du socialisme, pourquoi la Chine s’est-elle réformée et ouverte, et pour qui et par qui construisons-nous le socialisme ? »

Université Tsinghua. Introduction au système théorique du socialisme à la chinoise | Introduction au système théorique du socialisme avec les caractéristiques chinoises." Collectif Qiao (blog). 24 octobre 2021.
> Format PDF du cours de cette Université Tsinghua, « Introduction au système théorique du socialisme à la chinoise » .

Collectif Qiao
«Guide d’étude: Introduction au système théorique du socialisme à la chinoise. » Collectif Qiao (blog). 24 octobre 2021.
> Introduction approfondie à la façon dont la pratique du marxisme-léninisme a été développée et appliquée aux conditions de la Chine de 1978 à 2016. Souligne les questions clés et les points à retenir de l’Introduction au système théorique du socialisme à la chinoise de l’Université Tsinghua.

Qiu Shi.
«Faire ‘Quatre distinctions importantes’ dans les questions théoriques et pratiques. »
Journal Qiushi. 1er janvier 2011.
> Clarifie le rôle du marxisme et du non-marxisme dans la société chinoise, la relation entre le secteur public et le secteur non public, la nécessité d’une direction du PCC en Chine et jamais de la démocratie procédurale occidentale, et la lutte continue pour les valeurs socialistes sur les valeurs féodales et capitalistes.

Xi, Jinping. Greer, Tanner trad. «Défendre et développer le socialisme à la chinoise». Palladium Magazine. 31 mai 2019.
> Explique comment seul le socialisme à la chinoise peut développer la Chine et pourquoi il est important de maintenir l’héritage et les contributions de Mao.

«Xi Jinping : La gouvernance de la Chine». Version anglaise. 1ère édition. Beijing: Foreign Languages Press, 2014.
«Xi Jinping: La gouvernance de la Chine Volume 2: Réédition. » Lieu de publication non identifié : Shanghai Press, 2018.
«Xi Jinping: La gouvernance de la Chine Volume Trois. » Presse en langues étrangères, 2020.
> Sélections de discours de Xi Jinping pour guider les membres du PCC dans la compréhension, la mise en œuvre et le développement ultérieur du socialisme à la chinoise.

Peiyan Zeng «L’établissement de l’économie socialiste de marché». Journal Qiushi. 1er juillet 2012.
> Décrit comment l’économie planifiée a des limites dans sa capacité à développer les forces productives et comment l’établissement de l’économie de marché socialiste résout cette lacune et contribue en outre au développement du marxisme.

2.4 - Le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère

« La nouvelle ère » reflète la nouvelle contradiction principale de la Chine entre un développement déséquilibré et inadéquat et les besoins toujours croissants du peuple pour une vie meilleure. Ces sources fournissent une introduction aux nouveaux objectifs et lignes directrices utilisés par le Parti pour réaliser les aspirations du peuple à une vie meilleure et le rêve chinois de rajeunissement national.

Angang Hu, Yilong Yan et Xiao Tang et al. «Chine 2050 : devenir un grand pays socialiste moderne ». Singapour : Springer, 2021.
> Après avoir construit une société modérément prospère à tous égards d’ici 2020, la Chine commence à construire un pays socialiste moderne en 2 étapes: à partir de 2020-2035, la Chine réalisera essentiellement la modernisation socialiste et, à partir de 2035-2050, la Chine fera progresser sa construction démocratique, culturelle et écologique. D’ici 2078, la Chine sera un grand pays socialiste moderne très développé.

Angang Hu, Yilong Yan et Xiao Tang. «La nouvelle philosophie de développement de Xi Jinping». Singapour : Springer, 2018.
> Parce que la Chine est encore au stade primaire du socialisme, le développement joue un rôle clé. La nouvelle philosophie du développement élargit le concept occidental de développement entrepreneurial pour inclure l’innovation des gens, des institutions et des systèmes ordinaires. Il met en avant le « développement coordonné » pour naviguer dans le développement déséquilibré, ainsi que le développement vert, ouvert, partagé et sécuritaire.

Commission nationale du développement et de la réforme. «La feuille de route pour notre nouveau voyage vers un pays socialiste moderne». Journal Qiushi. 30 avril 2021.
> Souligne les mises à jour politiques contenues dans les grandes lignes du 14e Plan quinquennal, y compris le développement coordonné et axé sur l’innovation pour poursuivre la modernisation, la revitalisation rurale pour lutter contre la pauvreté relative et la nouvelle dynamique de développement basée sur l’économie nationale.

Xi, Jinping. «Assurer une victoire décisive dans la construction d’une société modérément prospère à tous égards et lutter pour le grand succès du socialisme à la chinoise pour une nouvelle ère.» Rapport au 19e Congrès national du PCC. 18 octobre 2017.
> Xi Jinping souligne 14 points qui forment la politique de base qui sous-tend les efforts du PCC pour soutenir et développer le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère. Il passe également en revue 6 lignes directrices pour débloquer le développement des forces productives, 6 domaines pour améliorer davantage la démocratie socialiste chinoise et des commentaires supplémentaires sur le développement de la culture socialiste chinoise, le bien-être du peuple, la civilisation écologique, la défense, la réunification, les relations internationales et la construction du Parti.

Zhanbin Zhang, Silin Ai, et Daokui Li et al. [Table ronde théorique] Comment comprendre et réaliser "la richesse commune". » China Communist Party News. 23 août 2021. (chinois uniquement)
> L’objectif de la prospérité commune est de mettre de l’avant des politiques qui non seulement augmentent les revenus de l’écrasante majorité de la population, mais qui le font d’une manière qui garantisse que la vie culturelle est riche, que l’environnement est sain et que les gens ont un sentiment de sécurité et de bonheur. Notamment, le sens de la prospérité commune n’est pas de prendre la richesse des riches et de la redistribuer aux pauvres afin que tous les gens aient la même quantité de richesse sans distinction. La prospérité commune est une approche du développement qui profite à tous, tant matériellement que spirituellement.


Edité le 05-11-2021 à 18:53:51 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16412 messages postés
   Posté le 05-11-2021 à 13:55:44   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

3. Pratique du Socialisme à la Chinoise (SWCC)

Ces sources donnent un aperçu des institutions, des politiques et des résultats réels de la gouvernance sous le socialisme à la chinoise (SWCC). Le SWCC a commencé à émerger sous la direction de de la Chine de Deng Xiaopeng à partir de 1978.

3.1 - Conditions historiques de la Chine

Ces sources fournissent un contexte pour la gouvernance de la Chine aujourd’hui en décrivant l’histoire et les traditions de la Chine comme pertinentes pour sa gouvernance. La gouvernance de la Chine est basée sur les conditions de la Chine – sa géographie, sa culture et son histoire.

Hammond, Kenneth J. et The Great Courses. «De Yao à Mao : 5000 ans d’histoire chinoise»Les Grands Cours. 8 juillet 2013.
> Une brève histoire de la Chine qui aborde ce qui rend la Chine unique et ce qu’elle partage en commun avec l’Occident en termes de développement historique de ses institutions politiques. Il commence à la période préhistorique et couvre les événements et les changements de haut niveau.

Centre de recherche sur l’histoire du Parti du Comité central du PCC. Une histoire concise du Parti communiste chinois. Edité par Hu Sheng. Traduit par central translation Bureau. Beijing: Foreign Language Press, 1994.
>L’histoire du PCC telle qu’elle est racontée par le PCC. En tant qu’avant-garde de la classe ouvrière chinoise et de la nation chinoise, le PCC a mûri face aux difficultés et aux revers alors qu’il menait le peuple chinois dans la lutte pour la libération nationale, la construction socialiste et la modernisation socialiste.

Nathan Riche «Chine épique». YouTube. 2019.
> Une histoire brève, éclairée et dynamique de la Chine. Actuellement un travail en cours. Il vise à se concentrer sur la période moderne de l’histoire de la Chine. Les premiers épisodes décrivent le caractère de la domination dynastique chinoise et la régularité historique de la famine.

Le Parti pour le socialisme et la libération par le Collectif Qiao. «Classe en 5 parties: Des guerres de l’opium aux guerres commerciales: le long chemin de la Chine vers le socialisme. » École de la Libération (blog).
> Une série de conférences sur l’histoire de la Chine entre 1800 et 1979. Il se concentre sur la période précédant la révolution chinoise lorsque la Chine était un État semi-colonial et semi-féodal.

Weiwei Zhang La vague chinoise : l’ascension d’un État civilisationnel. Hackensack, N.J: Wcpc, 2012.
> Un aperçu clair de la manière dont la culture et la géographie de la Chine sont intégrées dans la gouvernance nationale. Zhang soutient que la philosophie politico-économique du PCC est une philosophie « humaniste » qui donne la priorité à un alignement entre les peuples chinois et leurs ressources naturelles, contribuant ainsi à l’essor de la Chine.

Liang Zhao, dir. Histoire générale de la Chine; Documentaire, 2013.
> Documentaire à grande échelle de 100 épisodes produit par CCTV Film Channel Program Center et l’Académie chinoise des sciences sociales. Il raconte l’histoire de la Chine sous trois angles : la formation et le développement d’un pays multiethnique unifié, l’ascension et la chute des dynasties passées et les caractéristiques distinctives de la culture chinoise.

3.2 - Constitutions

Ces sources définissent le but, la portée et l’organisation de la République populaire de Chine et du Parti communiste chinois.
«Constitution de la République populaire de Chine». L’Assemblée populaire nationale de la République populaire de Chine. Consulté le 29 décembre 2020.
> La constitution définit les principes généraux de la gouvernance de la Chine, les droits et obligations fondamentaux des citoyens et diverses institutions de l’État.

«Constitution du Parti communiste chinois». Journal Qiushi. 11 février 2018.
> Les principes directeurs et la structure organisationnelle du CCP. En plus du programme général, les 11 chapitres et 55 articles qui s’ensuivent décrivent comment le Parti est organisé et les attentes envers les membres du Parti.

3.3 - Principales institutions politiques de l’État

Ces sources donnent un aperçu des principales institutions chinoises en matière de gouvernance telles que définies par la Constitution de la République populaire de Chine.

3.3.1 - L’Assemblée populaire nationale (APN) et la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC)

«Explication : Coopération multipartite dirigée par le PCC et consultation politique.» CGTN. 21 novembre 2019.
> Illustre les relations entre le PCC, les 8 autres partis politiques chinois, la CCPPC (Conférence de conseil politique du peuple chinois) et le gouvernement chinois en tant qu’organes de haut niveau de la démocratie consultative.

«De la base au législateur : rencontrez Liu Li qui donne la parole aux défavorisés.» CGTN. 22 mai 2020.
> Examine les efforts d’un député de l’Assemblée populaire nationale pour créer des propositions qui deviennent une politique gouvernementale.

«Démocratie pour 1,3 milliard : les membres de la législature chinoise représentent tous les horizons de la vie ». CGTN. 10 mars 2017.
> Illustre comment les législateurs sont élus à différents niveaux de gouvernance, du niveau des cantons jusqu’à l’Assemblée populaire nationale.

3.3.2 - Le Président de la République populaire de Chine

«Qui sont les nouveaux dirigeants du PCC?» CGTN. 2017.
>Une liste de l’expérience de gouvernement de Xi Jinping au sein du PCC avant de devenir président. Comprend également un bref discours où Xi souligne la nécessité continue de réformes.

3.3.3 - Le Conseil d’État

Nadim Diab «Les mains invisibles aident les plus nécessiteux de Chine à se débarrasser de la pauvreté ». CGTN. 2 juin 2020.
>Documentaire sur le travail de l’un des 2,8 millions de responsables de la lutte contre la pauvreté, animé par le journaliste libanais Nadim Diab. Le travail de ces fonctionnaires est supervisé par le Bureau de la réduction de la pauvreté et du développement du Groupe directeur du Conseil des Affaires d’État.

Shuxian Huang «Utiliser la supervision pour promouvoir la transformation des fonctions gouvernementales». Journal Qiushi. 1er janvier 2014.
>Décrit le caractère de la réforme telle qu’elle s’applique au Conseil d’État. Le gouvernement est constamment réorganisé pour s’adapter aux nouvelles fonctions requises par l’économie socialiste de marché.

Yaping Meng «La méritocratie chinoise : sélection et élection des fonctionnaires». CGTN. 26 décembre 2019.
>Décrit le processus utilisé pour nommer les représentants du gouvernement qui ont la capacité de diriger. Le processus comprend l’adoption de critères d’admissibilité basés sur l’expérience et le style de travail, la présentation d’une proposition officielle expliquant pourquoi une personne en particulier est un bon candidat pour un rôle à venir, une recommandation démocratique où une discussion et un vote sont organisés pour informer la nomination, l’évaluation des meilleurs candidats selon les critères d’évaluation, une discussion sur qui devrait être nommé à quels rôles, et enfin rendez-vous.

Changhao Wei «Guide des réformes institutionnelles du Conseil des Affaires d’Etat de 2018 (NOUVELLE MISE À JOUR).» Observateur PNJ. 14 mars 2018.
>Décrit les sept différents types d’organisations relevant du Conseil des Droits d’État et une liste des agences qui ont été restructurées en 2018 pour soutenir la réforme.

Xinhua «Profil: Li Keqiang: Un homme qui met les gens en premier. » Journal Qiushi. 24 décembre 2012.
>Un profil personnel de l’actuel Premier ministre, qui est le chef du Conseil d’État. Écrites lorsqu’il était vice-premier ministre, ses réalisations reflètent le type de travail effectué par le Conseil des États.

3.3.4 - La Commission militaire centrale

Hong Zhao «Graphiques: la voie de la chine de la défense et de la modernisation militaire. » CGTN. 24 octobre 2020.
>Décrit les différents bureaux au sein de la Commission militaire centrale et l’organisation générale de l’armée chinoise.

Xinhua. «La Chine dit qu’elle ne cherchera jamais l’hégémonie dans le livre blanc de la défense nationale» Qiushi Journal. 25 juillet 2019.
>Souligne les principes clés de la politique de défense nationale de la Chine, qui est de ne jamais chercher l’hégémonie et l’expansion. Ces principes sont reflétés par la diminution constante des dépenses militaires de la Chine en pourcentage du PIB.

3.3.5 - Congrès populaires locaux à tous les niveaux et gouvernements populaires locaux à tous les niveaux

«Gouvernance populaire : le dernier kilomètre pour offrir le bonheur aux masses». CGTN. 7 juillet 2020.
>Spot vidéo de l’école Jilin Changchun pour la formation des cadres communautaires comme un regard sur les processus et le travail au niveau local de la gouvernance.

Ian Goodrum. «La participation des travailleurs à la direction incarne les principes du Parti de gérer les entreprises en s’appuyant sur la classe ouvrière. » Congrès des travailleurs et démocratie sur le lieu de travail en Chine. Tweet. @isgoodrum (blog). 21 septembre 2018.
>Un examen des processus chinois pour la démocratie sur le lieu de travail, où les travailleurs donnent leur avis et jouent un rôle dans la décision des politiques de l’entreprise.

Quand je dis aux gens que beaucoup de gens en Chine sentent que leurs opinions et leurs désirs sont entendus par le gouvernement, ils me regardent comme si j’avais un anévrisme cérébral. Mais il y a de très bonnes raisons pour lesquelles ils se sentent ainsi. Ici, je vais essayer de fournir un peu de contexte à ce sujet.» Tweet. @willehelmwonka (blog). 26 septembre 2020.
>Un bref aperçu des nombreuses façons dont le gouvernement reçoit une grande variété et un grand volume de commentaires de la part de la population.

Jinghao Yang et Kai Zhang «Les députés maintiennent des contacts étroits avec les masses sous diverses formes.» CGTN. 7 mars 2019.
>Décrit le rôle des députés à différents niveaux des assemblées populaires, qui servent d’intermédiaire aux gens ordinaires pour atteindre les représentants du gouvernement appropriés, partager leurs commentaires et faire avancer les choses.

Hong Zhao «Graphiques: La démocratie chinoise au niveau communautaire. » CGTN. 24 novembre 2019.
>Illustre comment les comités de village au niveau local sont élus.

Jingnan Zhou
«Mon Vlog : Comment faire entendre ma voix par les députés.» CGTN. 7 mars 2019.
>Une vidéo qui montre comment les gens ordinaires peuvent se connecter avec 1 des 2,6 millions de députés, qui servent à 5 niveaux différents: national, provincial, municipal, comté et canton.

3.3.6 - Organes autonomes des régions ethniques autonomes

Qiao Collective est en cours de compilation d’une liste de ressources spécifiques aux minorités ethniques en Chine. Il sera lié ici lorsqu’il sera terminé. Voir ci-dessous pour une brève introduction au sujet.

Bureau d’information du Conseil des affaires d’État de la République populaire de Chine. «La politique ethnique de la Chine et la prospérité commune et le développement de tous les groupes ethniques». China.org.cn27 septembre 2009.
>Ce livre blanc détaille bon nombre des politiques contemporaines des minorités ethniques qui sont encore en vigueur aujourd’hui.

Bureau d’information du Conseil des Affaires d’Etat de la République populaire de Chine. «La politique des minorités nationales et sa pratique en Chine». China-un.chseptembre 1999.
>Bien que datées, bon nombre des politiques décrites dans le présent document sont toujours en vigueur aujourd’hui.

Le Bureau de l’information du Conseil des Affaires d’Etat de la République populaire de Chine. «À la recherche du bonheur pour les masses : 70 ans de progrès en matière de droits de l’homme en Chine». Chinahumanrights.org23 septembre 2019.
>Mise à jour plus récente sur les progrès de la Chine en matière de droits de l’homme, ce livre blanc fournit des chiffres actualisés sur les affaires liées aux minorités.

«Initiatives ethniques depuis le seizième Congrès national du PCC». Journal Qiushi. 8 octobre 2012.
>Décrit la solidarité ethnique comme l’obligation première du Parti telle qu’elle s’exprime par diverses initiatives ethniques, notamment en donnant la priorité à la solidarité, à la stabilité et à l’unité, en utilisant le développement pour résoudre les problèmes ethniques, en renforçant l’autonomie ethnique conformément à la loi et en soutenant la culture et le leadership des minorités.

3.3.7 - Commissions de surveillance

«Le projet de loi chinoise sur la surveillance: qu’est-ce que c’est, pourquoi est-ce important? » CGTN. 13 mars 2018.
>Illustre comment la Commission nationale de surveillance est mise en place sur le plan organisationnel par rapport à l’Assemblée populaire nationale et au Parti.

CGTN est plus proche de la Chine «La nouvelle gouvernance de la Chine : la Commission nationale de surveillance». CGTN. 28 mars 2018.
>Créée en 2018, la Commission nationale de surveillance relève directement de l’Assemblée populaire nationale et punit la corruption et les dérives parmi les fonctionnaires.

Chao Hu «La réforme de la supervision améliore l’efficacité dans le Shanxi en tant que projet pilote.» 13 mars 2018.
>Décrit comment la rationalisation des procédures anticorruption a réduit le délai de traitement de quelques années pour une affaire très médiatisée à moins de 10 jours.

Guoqiang Lui «Lutter contre la corruption sous dix aspects qui ont un impact sur la vie quotidienne». Journal Qiushi. 1er juillet 2012.
>Énumère les types de corruption hautement prioritaires que le Parti cherche à prévenir, à dissuader et à punir.

Robert L. Kuhn «L'observateur : Commission nationale de surveillance de la Chine . » CGTN . 12 mars 2018.
>La Commission nationale de surveillance impose la séparation des autres branches du gouvernement, ce qui protège contre les conflits d’intérêts. Par exemple, les personnes qui travaillent pour la Commission nationale de surveillance ne peuvent jamais travailler dans une autre branche du gouvernement, dissuadant ainsi les faveurs politiques.

3.3.8- Tribunaux populaires et parquets populaires

«Rassemblez-vous : les progrès de la Chine dans la construction d’un gouvernement fondé sur le droit». CGTN. 22 mai 2020.
>Décrit comment la loi chinoise est conçue pour être utilisée par les gens ordinaires par le biais de politiques telles que l’éducation juridique publique pour 700 millions de citoyens et les services de poursuites publiques qui rationalisent le processus d’aller devant les tribunaux.

«Défi de l’emploi : Rendre la justice dans les régions reculées de Mongolie intérieure». CGTN. 2 juillet 2020.
>Illustre le travail de l’un des tribunaux mobiles de Chine en faisant participer un Occidental pendant une courte période. Les tribunaux se rendent dans des régions éloignées afin que les masses puissent avoir accès à la loi.

Qian Sun «Caractéristiques du système de parquet de la Chine». Journal Qiushi. 1er avril 2010.
>Le système de parquet est un système judiciaire qui existe pour poursuivre les représentants du gouvernement s’ils administrent la loi injustement. Il existe en tant qu’entité distincte du système judiciaire et administratif et sert donc à contrôler et à équilibrer le pouvoir.

Yu Shi «Graphiques: Tout ce que vous devez savoir sur l’État de droit en Chine. » CGTN. 28 novembre 2019.
>Illustre les différents niveaux et types de tribunaux en Chine et résume les types d’affaires traitées à la fois par la Cour populaire suprême et le Parquet populaire suprême.

Mingyan Wang «Un examen plus approfondi du système de jury populaire en Chine ». CGTN . 1er mars 2017.
>Décrit le fonctionnement du système de jury chinois où les jurés sont choisis pour des mandats de 5 ans et sont sélectionnés parmi un groupe de jurés pour participer à un procès particulier.

Zhao Yang et Jianglong Shang « Un regard sur le système judiciaire chinois ». CGTN . 12 mars 2019.
>Une brève explication des 2 systèmes judiciaires de la Chine, les tribunaux populaires et les parquets populaires.

Jiaming Zhang et Jiang Na « Changements après l'application de la loi sur la surveillance en Chine ». Études chinoises 8, no. 4 (21 novembre 2019) : 222-29.
>La Commission nationale de contrôle se compose de l'inspection disciplinaire, des commissions de contrôle et des parquets populaires. Par conséquent, il consolide le rôle de contrôle juridique qui s'étendait autrefois sur deux systèmes judiciaires et souffrait de conflits d'intérêts avec d'autres organes directeurs.


Edité le 05-11-2021 à 17:51:30 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16412 messages postés
   Posté le 05-11-2021 à 16:49:20   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

4- Structure et processus du Parti communiste chinois

Ces sources décrivent certaines structures et processus organisationnels clés utilisés par le Parti communiste chinois.

«Les 100 ans du PCC : Comment le PCC est-il organisé?» CGTN. 14 juin 2021.
>Illustre les différents organismes organisateurs du PCC.

«Comment le PCC s’engage-t-il avec ses membres?» CGTN. 10 octobre 2017.
>Décrit de haut niveau comment le PCC engage les membres du Parti par l’intermédiaire de l’École du Parti.

«En quoi le Congrès national du PCC est-il différent des deux sessions?» CGTN. 13 octobre 2017.
>Décrit les rôles fondamentaux de l’Assemblée populaire nationale (APN) et de la Conférence consultative politique des peuples chinois (CCPPC) lors des deux sessions, la réunion législative annuelle tenue par l’APN en tandem avec la CCPPC. Alors que le Congrès national du PCC est organisé par le Parti, les Deux Sessions sont organisées par l’État.

«Qu’est-ce que le Congrès national du PCC?» CGTN. 12 octobre 2017.
>Le Congrès national du PCC, à ne pas confondre avec l’Assemblée populaire nationale, est le mécanisme interne du Parti pour élire les dirigeants du Parti et définir la direction du pays.

«Pourquoi le 19e Congrès national du PCC est-il important?» CGTN. 17 octobre 2017.
>Définit les relations entre le Congrès national du PCC, le Comité central, le Bureau politique, le Comité permanent du Bureau politique et le Secrétaire général du Comité permanent du Bureau politique.

Hu Yiwei. «Guide simple de la 4e session plénière du 19e Comité central du PCC ». 29 octobre 2019.
>Décrit les 7 sessions plénières qui ont lieu pour chaque mandat de 5 ans du Comité central et quel est leur contenu général lorsque le Comité central du PCC se réunit. C’est un processus du PCC, pas de l’État.

Ian Goodrum « Il n’y a pas de secteur privé indépendant de la politique. Cela n’existe pas. Les comités du Parti communiste et l’entreprise chinoise. Un fil de discussion ” Tweet. @isgoodrum (blog). 7 août 2018.
>Décrit les mécanismes de la CPP pour guider les entreprises à la recherche de profits de l’intérieur à donner la priorité à l’emploi et à considérer le plus grand bien social, pas seulement le profit.

Yang, Jing «CGTN explique : Comment la Chine oriente son économie à travers des plans quinquennaux.» CGTN. 24 octobre 2020.
>Le PCC crée le plan pour les stratégies et les objectifs du pays tous les 5 ans qui seront examinés et approuvés par l’Assemblée populaire nationale. Le PCC assume ce rôle en tant que principal parti du système multipartite de la Chine.

5- Résultats et réalisations notables

Ces sources documentent certains des résultats et des réalisations du socialisme à la chinoise tels que priorisés par le Parti autour de la création de la prospérité, du rajeunissement national, de l’harmonie sociale, du bien-être des gens et de l’amélioration de la capacité du Parti à diriger.

5.1 – Prospérité

« Un défi : la Chine repousse le désert avec des générations d'efforts ». CGTN 8 avril 2019.
>Démontre le rôle des travailleurs dans la création de la prospérité par leur travail. Les habitants de la ville de Zhongwei, dans la région autonome Hui du Ningxia, dans le sud-ouest de la Chine, autrefois en proie à des tempêtes de sable, ont transformé des déserts en vergers de pommiers et en arbres.

Tizu Ke . «La propriété foncière publique : une clé pour expliquer le miracle chinois». Journal Qiushi. 1er janvier 2012.
>La réforme agraire, réalisée par Mao, permet à la Chine d’investir dans des infrastructures qui donnent la priorité au développement des forces productives et profitent ainsi à la grande majorité de la population. La propriété publique a assuré la réinstallation ordonnée pendant 30 ans de 340 millions de résidents ruraux dans les villes tout en garantissant qu’ils pourraient retourner à la campagne et à l’agriculture lorsque des emplois urbains mieux rémunérés devenaient temporairement indisponibles.

John Ross «Le modèle socialiste chinois surpasse le capitalisme.» Global Times. 23 août 2016.
>L’éditorial de John Ross, chercheur principal à l’Institut Chongqin d’études financières de l’Université Renmin, soutient que le système socialiste chinois et d’autres pays socialistes parviennent à un développement économique plus rapide et réduisent la pauvreté en nombre nettement plus élevé que les pays capitalistes. En donnant la priorité à la satisfaction des besoins des gens, le système socialiste crée plus de richesse que les systèmes capitalistes qui donnent la priorité au profit et donc à la thésaurisation par les riches.

John Ross «Pourquoi la Chine s’enrichira bien avant de vieillir». China.org.cn8 décembre 2013.
>Réfute l’affirmation selon laquelle la Chine s’est enrichie en exploitant le travail de son importante offre de main-d’œuvre. L’examen des chiffres montre que l’augmentation de la richesse de la Chine provient principalement de l’investissement, comme dans les infrastructures, et de l’augmentation de la productivité, comme celle rendue possible par la technologie.

5.2- Rajeunissement national

«L’afflux d’IDE de la Chine en 2020 devrait atteindre un niveau record : données officielles.» CGTN. 26 décembre 2020.
>L’augmentation de l’investissement étranger direct (IDE) est une mesure de l’intégration de la Chine aux marchés financiers internationaux et est un capital que la Chine peut utiliser pour se développer davantage, tandis que les investisseurs étrangers ont un intérêt commun dans le succès économique de la Chine.

Pepe Escobar «Libellules, l’aigle s’écrase aux sommets géoéconomiques. » Le Saker. 23 novembre 2020.
>Donne un aperçu de la manière dont les accords commerciaux internationaux et les pourparlers tels que le Partenariat économique régional global (RCEP) ont mis la Chine sur la voie d’une plus grande coopération internationale et ont soutenu la tendance au multilatéralisme.

«Ce qui inquiète le monde : novembre 2019». Inquiétudes du monde. Novembre 2019.
>Rapport réalisé par Ipsos, le cabinet de conseil international et d’études de marché basé en France. Fin 2019, 95% en Chine étaient d’accord pour dire que la Chine allait dans la bonne direction, contre 41% aux États-Unis qui pensaient la même chose à propos des États-Unis. Cette confiance démontre l’alignement du peuple chinois sur les politiques gouvernementales.

Adan Liu Ye « Dans la passionnante 2015, les États-Unis n'ont pas réussi à récolter des richesses dans la guerre financière, qui est devenue un tournant dans le fonctionnement du pays . » Savoir 27 août 2020. (chinois uniquement)
>Une explication financière et géopolitique assez technique selon laquelle le marché immobilier chinois est gonflé en raison de la dynamique hostile entre les marchés financiers des États-Unis et de la Chine. Ces dynamiques influencent la trajectoire du développement économique et de la position mondiale de la Chine.

John Ross. «La Chine est aujourd’hui le principal pilier de la mondialisation.» China.org.cn16 janvier 2017.
>Un autre éditorial de Ross, affirmant que si elle est menée avec des objectifs de coopération mutuelle, la mondialisation est dans l'intérêt économique de toutes les nations et de tous les peuples. Les pays socialistes ont tiré le meilleur parti de cette tendance en adoptant des politiques d'État pour élever sa classe ouvrière, et la Chine a pris le leadership en tant que champion indéfectible de la mondialisation dans le monde. Ross note les tendances protectionnistes des syndicats dans les pays développés, dont beaucoup accusent à tort la mondialisation, plutôt que le néolibéralisme - ou la subsomption de l'État au marché, et les biens publics aux exploitations privées - comme la principale cause de la baisse de leur qualité de vie.

Yu Shi « Dans les données : la lutte de la Chine contre la corruption et la réduction de la pauvreté." CGTN . 9 août 2020.
>Fait valoir que punir les fonctionnaires qui se livrent à la corruption est essentiel pour renforcer la confiance dans le gouvernement et la confiance des gens dans le PCC pour diriger la nation. Une meilleure prévention de la corruption permet au gouvernement d'atteindre ses objectifs d'amélioration de la qualité de vie des personnes.

Yuting Su « Wang Yi s'entretient avec CGTN lors d'une interview de fin d'année : le rôle de la Chine dans un monde touché par le COVID . » CGTN . 2 janvier 2021.
>Le ministre Foregin Wang Yi sur la coopération et les réalisations de la Chine sur la scène internationale concernant la réponse au COVID-10 et le développement économique.

Xi Jinping « Texte intégral du discours du Nouvel An 2021 de Xi Jinping . » CGTN . 31 décembre 2021.
>Xi Jinping passe en revue les réalisations de la Chine en 2020 pour établir une société modérément prospère à tous égards, y compris l'élimination de l'extrême pauvreté. Il annonce le nouveau voyage de la Chine vers la construction globale d'un pays socialiste moderne.

« L'initiative "la Ceinture et la Route" fait des progrès solides et embrasse un avenir meilleur . » Réseau Xinhua . 23 avril 2019.
>La Chine a signé 173 accords de coopération avec 125 pays et 29 organisations internationales, ce qui crée des relations gagnant-gagnant internationales et soutient la tendance au multilatéralisme.

5.3 - Harmonie sociale

« Pourquoi la Chine peut créer un emploi stable » CGTN . 1er août 2019.
>En faisant jouer un rôle important par le gouvernement dans l'éducation et la création d'emplois, la Chine s'est classée n°1 en matière d'emploi dans le classement mondial de la compétitivité, avec un taux de chômage inférieur à 4%.

Cunningham, Edward, Tony Saich et Jesse Turiel : « Comprendre la résilience du PCC : Enquêter sur l'opinion publique chinoise à travers le temps. » Centre Ash Harvard Kennedy School pour la gouvernance démocratique et l'innovation. juillet 2020.
>Le public chinois est satisfait à plus de 90 % du gouvernement central, selon une étude Havard de plus de 10 ans. La satisfaction a augmenté au cours des 10 dernières années, bien qu'il y ait une plus grande marge d'amélioration au niveau local.

« Baromètre de confiance Edelman 2020 ». Edelman . 2020.
>Étude, menée par la société de recherche américaine Edelman Data & Intelligence, montrant qu'en comparaison internationale, la Chine avait le score combiné le plus élevé de personnes faisant confiance aux 4 principales institutions gouvernementales, médiatiques, commerciales et ONG de sa société. 90% en Chine faisaient confiance à l'institution du gouvernement, plus que tout autre pays mesuré, y compris Singapour, l'Allemagne et les États-Unis, reflétant la confiance du public chinois dans l'intégrité et la compétence des institutions chinoises.

Wang, Xiaonan et Wang, Zengzheng. “ Handicapés en Chine : comment l'économie numérique crée de nouvelles opportunités d'emploi .” CGTN . 3 décembre 2020.
>La Chine a offert une formation professionnelle à plus de 2,3 millions de personnes handicapées sur une période de 5 ans. Bien que la stigmatisation du handicap persiste, des programmes comme ceux-ci aident à intégrer les personnes handicapées et à réduire la stigmatisation.

Zhao, Hong et Hu, Yiwei. «Graphiques : Faits saillants des rapports de travail annuels de la CPS et du PSP de la Chine.» CGTN. 25 mai 2020.
>Illustre une augmentation du nombre d’affaires judiciaires, ce qui reflète la dépendance croissante des gens à l’égard de la loi socialiste pour résoudre les problèmes pertinents. Depuis 1999, le nombre de personnes poursuivies pour crimes violents graves a diminué de plus de la moitié.

5.4 - Bien-être des masses

«Nourrir 1,4 milliard de personnes : le programme chinois ‘Grain for Green’». CGTN. 25 octobre 2019.
>La bonne qualité de l’air est passée de 238 jours en 2001 à 315 jours en 2018 à Yan’an, qui a participé au programme chinois « Grain for Green » où les agriculteurs ont converti des terres agricoles en forêts. La couverture végétale a presque doublé pour atteindre 81,3%.

CGTN. https://news.cgtn.com/news/2020-08-15/15-years-on-In-China-green-is-new-gold-SmyH5dCEvu/index.html
«15 ans après : En Chine, le vert est un nouvel or.» CGTN. 15 août 2020.
>Illustre les réalisations de la Chine en matière de couverture forestière, de réduction des émissions de CO2 et de réduction de la pollution. L’écotourisme a également accru la prospérité.

«Pourquoi la Chine peut-elle fournir à 1,4 milliard de personnes une couverture de soins de santé” CGTN. 14 juin 2019.
>Examine les efforts de la Chine pour fournir une assurance maladie universelle, les réalisations qui ont été réalisées et le travail qui reste à faire.

Partenariat d’étude conjointe avec la Chine. «Approfondir la réforme de la santé en Chine : bâtir une prestation de services de haute qualité et fondée sur la valeur.» 2016.
>Le Groupe de la Banque mondiale, l’Organisation mondiale de la Santé et divers organismes gouvernementaux chinois décrivent la prochaine phase de la réforme des soins de santé en Chine sur la base de ses réformes et réalisations existantes.

« Healthy China Action Promotion Committee2019-2030). » Site Web de la Commission de la santé. 15 juillet 2019.
>Les indicateurs de santé actuels pour la Chine et le gouvernement prévoient d’améliorer la santé des citoyens sur une période de dix ans. (chinois uniquement)

Hong Ning «Améliorations des logements sociaux : la Chine aide quelque 200 millions de personnes à améliorer leurs conditions de logement.» CGTN. 14 août 2019.
>Rapport sur l’amélioration de la qualité des logements sociaux, avec une ventilation des données montrant que plus de 37 millions de Chinois vivaient dans des logements sociaux en 2019, dont près de 22 millions de plus recevaient des subventions publiques au loyer.

John Ross «Pourquoi les réalisations sociales de la Chine sont encore plus grandes que ses réalisations économiques.» Apprendre de la Chine (blog). Avril 2016.
>Le PIB par habitant est fortement corrélé à l'espérance de vie. L'espérance de vie de la Chine est de 3 ans supérieure à ce qui serait attendu sur la base des normes internationales, ce qui signifie que ses réalisations sociales ont encore amélioré l'espérance de vie.

La Banque mondiale et le Centre de recherche pour le développement du Conseil d'État, République populaire de Chine. « La Chine urbaine : vers une urbanisation efficace, inclusive et durable. » 2014.
>Bien que la Chine ait évité les maux courants de l'urbanisation comme la pauvreté urbaine, le chômage et la misère, des défis tels que l'inégalité des revenus entre les villes et les campagnes et les limitations de la mobilité des travailleurs persistent. Ce rapport étudie la meilleure façon d'utiliser les terres publiques pour faciliter le développement continu des forces productives et l'amélioration de la qualité de vie.

Voix de la ligne de front : la guerre de la Chine contre la pauvreté. Film. Réalisé par Peter Getzels. La Fondation Kuhn & PBS Socal, 2020. [disponible sur Youtube ]
>Un film documentaire qui examine le processus de réduction de la pauvreté en Chine, y compris la variété des approches pour réduire la pauvreté, comment elle est suivie et ce que les gens en pensent.

Yang Toi, et Yunpu Ma « Lutte contre le changement climatique : les efforts de la Chine en matière d'économie d'énergie et de réduction des émissions de carbone ». CGTN . 27 novembre 2019.
>La consommation d'énergie de la Chine par unité de PIB a baissé de plus de 45 % par rapport au niveau de 2005. La Chine fait sa part dans la lutte mondiale contre le changement climatique.

Hong Zhao « Graphismes : mettre fin à la pauvreté en Chine d'ici 2020 ». CGTN . 17 octobre 2019.
>Illustre les progrès réalisés au fil du temps par la Chine pour mettre fin à l'extrême pauvreté et la manière dont la vie des résidents s'est améliorée.

5.5 - Capacité du parti à diriger

« En direct : Symposium international sur les 100 ans d'histoire du CPC . Vidéo CGTN , 3:03:00. 15 juin 2021.
>Robert Lawrence Kuhn explique pourquoi il a prédit que la Chine contiendrait avec succès le COVID-19, car sur la base de son étude de la lutte du PCC contre la pauvreté, le PCC a la capacité de gouverner pour organiser efficacement des projets à grande échelle en utilisant des références, l'expérimentation et la coordination. Il décrit 11 caractéristiques distinctives des raisons pour lesquelles le CPC peut gouverner efficacement. Le discours de Kuhn a lieu de 2:46:50 à 3:02:00. D'autres conférenciers à ce symposium mettent en évidence d'autres aspects de la maturation de CPC au cours de ses 100 ans d'histoire.

Xi Jinping. "Discours lors d'une réunion d'examen sur le thème de la campagne "Rester fidèle à notre aspiration initiale et à notre mission fondatrice." Édition anglaise de Quishi Journal . 8 janvier 2020.
>Xi identifie la corruption comme un échec à rester fidèle à l'aspiration initiale et à la mission fondatrice du Parti. En renforçant cette conviction avec une diligence systématique tout en combattant le bureaucratisme, le Parti peut s'unifier et faire face à de nouvelles difficultés.

Xi Jinping. Les idées directrices et les objectifs du programme d'éducation et de pratique de la ligne de masse.» La gouvernance de la Chine. 18 juin 2013.
>Xi identifie les quatre malversations qui empêchent le Parti de servir le peuple et comment y remédier, notamment en utilisant la critique et l'autocritique.

6- Sources

Ces sources donnent des mises à jour sur les politiques de la Chine alors qu'elle développe le socialisme avec des caractéristiques chinoises dans la nouvelle ère et navigue dans de nouvelles situations et contradictions.

« Canal de Pékin ». Consulté le 19 juin 2021.
>Commentaire personnel étendu et traductions par Yang Liu, écrivain pour l'agence de presse Xinhua. Le bulletin occasionnel fournit des informations supplémentaires sur la façon dont CPC aborde ses politiques qui sont souvent mal comprises en Occident.

"Chine une grande idée - par Yu et ses partenaires." Consulté le 19 juin 2021.
>Rédigé pour les décideurs des entreprises et des gouvernements, en particulier les « Partenaires du Fortune Global 100 », ce bulletin donne un aperçu de l'intersection des affaires, des politiques et de la géopolitique.

"CGTN - Page d'accueil - Dernières nouvelles, China News, World News et Video." Consulté le 19 juin 2021.
>Organisation médiatique internationale qui promeut la communication et la compréhension entre la Chine et le monde, présentant des informations opportunes et objectives d'un point de vue chinois dans une variété de formats.

"Dongsheng - Histoires sur la Chine mettant en évidence les perspectives chinoises." Consulté le 19 juin 2021.
>Le bulletin hebdomadaire propose des articles d'actualité chinois sur la géopolitique, l'économie, la politique nationale, l'agriculture et l'environnement, la science et la technologie, et la vie et la culture des gens.

"Pékinologie". Consulté le 19 juin 2021.
>Commentaire personnel étendu et traductions de Zichen Wang, écrivain pour l'agence de presse Xinhua. Le bulletin occasionnel fournit des interprétations notables d'aspects généralement moins connus de politiques et de problèmes importants.

Qiushi en ligne. "Qiushi." Consulté le 19 juin 2021.
>La publication officielle du Comité central du Parti communiste chinois. Une source faisant autorité pour les politiques et les théories de haut niveau du Parti.


Edité le 05-11-2021 à 17:12:28 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Chine : capitalisme ou socialisme ?  le socialisme à la chinoise - sélection de textesNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum