Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  l'impérialisme, le Tiers Monde et la Chine 

 rapprochement sino russe

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12243 messages postés
   Posté le 07-06-2009 à 23:23:47   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine et la Russie se trouvent souvent sur des positions identiques sur les questions internationales.
De nouveaux liens économiques viennent renforcer ce lien : la coopération énergétique et l'installation d'un oléoduc et d'un gazoduc.

Russie-Chine : la coopération énergétique est indispensable


[Xinhua]
SAINT- PETERSBOURG (Russie), 6 juin -- Il est impératif pour la Russie et la Chine de mener une coopération énergétique pour satisfaire la demande croissante en énergie de la Chine, a indiqué vendredi à l'agence de presse Xinhua un responsable du parlement russe.
Valery Yazev, vice-président de la Douma, chambre basse du parlement russe, a loué les accords de coopération sur la construction d'un oléoduc, le commerce du pétrole et les prêts signés entre la Russie et la Chine en février dernier.
M. Yazev, en déplacement au Forum économique de Saint-Pétersbourg, a estimé que les accords intergouvernementaux sur la coopération énergétique signés en avril seront approuvés par la Douma car "il en va bien entendu de l'intérêt des deux pays".
Sur la coopération dans le secteur du gaz, M. Yazev, qui est également président de la société gazière russe, a indiqué que les deux parties menaient actuellement des négociations sur le tracé du gazoduc et les prix du gaz.
"Je pense que les négociations aboutiront à beaucoup de contrats et que nous fournirons du gaz à la Chine pendant longtemps", a-t-il déclaré.


--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
12243 messages postés
   Posté le 18-06-2009 à 23:32:56   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

La Chine et la Russie signent une déclaration en cinq points


MOSCOU, 17 juin (Xinhua) -- La Chine et la Russie ont signé mercredi une déclaration en cinq points sur les relations bilatérales et la coopération mutuelle.
Le président chinois Hu Jintao a participé au sommet de l'Organisation de la coopération de Shanghaï (OCS) et à la réunion des BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) qui s'est tenue du 15 au 16 juin à Ekaterinbourg, dans le centre de la Russie. Il est arrivé mardi à Moscou pour une visite officielle de trois jours en Russie.


PARTENARIAT DE COOPERATION STRATEGIQUE SINO-RUSSE

M. Hu, qui effectue une visite d'Etat en Russie, a discuté de l'actuelle situation et des perspectives du partenariat de coopération stratégique sino-russe avec son homologue russe Dmitri Medvedev. Les deux dirigeants ont eu un échange de vues profond sur d'importantes questions internationales et régionales sur lesquelles ils sont parvenus à un large consensus.
Les deux parties se sont dites satisfaites du développement des relations sino-russes de l'année dernière.
La Chine et la Russie ont achevé en 2008 le travail de démarcation de leur frontière et elles ont ratifié le plan d'action visant à appliquer le traité sino-russe d'amitié, de bon voisinage et de coopération (2009-2012).
Les deux pays ont lancé des négociations intenses au niveau des vice-Premiers ministres et ont signé un accord intergouvernemental sur la coopération dans le domaine du pétrole brut.
Les deux dirigeants ont affirmé que le soutien mutuel sur les questions relatives à leurs intérêts clés est une partie importante du partenariat de coopération stratégique sino-russe.
La partie russe a réaffirmé que Taïwan et le Tibet sont des parties inaliénables du territoire chinois. La Russie ne changera jamais sa position sur les questions de Taïwan et du Tibet et soutiendra le développement pacifique des relations entre les deux rives du détroit (de Taïwan) et la réunification pacifique de la Chine.
Les deux parties ont souligné que le soutien mutuel sur les questions de la souveraineté et de l'intégrité territoriale sont d'une importance vitale. La partie chinoise a soutenu les efforts entrepris par la Russie pour maintenir la paix et la stabilité dans la région du Caucase.

SITUATION ECONOMIQUE INTERIEURE ET CRISE FINANCIERE MONDIALE
Les deux parties ont convenu que l'actuelle crise financière a provoqué des turbulences et une instabilité sur le marché financier international ainsi que dans le commerce et l'économie du monde, posant de graves difficultés pour la croissance économique des deux pays.
Les deux hommes ont indiqué que leurs pays partagent des points de vue identiques ou similaires sur l'origine de la crise actuelle et la réforme du système financier mondial et de l'institution financière internationale.
Guidés par le principe de l'égalité et des avantages mutuels, tous les pays du monde et les organisations internationales doivent forger une coopréation la plus large possible dans les domaines politique, commercial, économique et financier dans le but de surmonter la crise financière.
Il est crucial de tenter de mettre en oeuvre le potentiel maximum des diverses institutions et organisations régionales et pour augmenter la capacité de contrôle sur le marché financier.
Les deux dirigeants ont convenu de s'opposer au protectionnisme commercial à travers le monde, indiquant que le système financier mondial pendant l'ère post-crise doit être juste, équitable, inclusif et bien géré.
Ils ont ajouté qu'une nouvelle série de négociations sur la révision des quotas du FMI et sur les programmes de réforme de la Banque mondiale doit être achevée le plus tôt possible et que les marchés émergents et les pays en voie de développement doivent avoir davantage de poids et une représentation plus large au sein des institutions financières internationales.
Les deux parties ont insisté sur l'importance d'approfondir la coopération bilatérale pour la réforme du système financier mondial et dans la lutte contre la crise.
Une tendance à la baisse a été enregistrée dans le volume commercial, l'investissement et le commerce transfrontalier entre la Chine et la Russie à cause de la crise financière mondiale, ont-ils évoqué. Les deux dirigeants sont d'avis que la Chine et la Russie doivent travailler ensemble pour atténuer l'impact négatif de la crise sur le commerce et la coopération économique bilatérale.
Les deux présidents ont signé un avant-projet sur la coopération entre la Chine et la Russie en matière d'investissement, s'engageant à appliquer sérieusement l'avant-projet et encourageant les entreprises des deux pays à effectuer une coopération pragmatique dans des domaines tels que la manufacture mécanique, la construction, l'industrie légère, les transports, l'agriculture, les communications, les secteurs bancaires et de l'assurance, la technologie, l'énergie, l'industrie chimique, les forêts et les mines.
Les deux parties ont également fait de grands efforts pour mettre au point un avant-projet sur la coopération entre le nord-est de la Chine et la partie la plus orientale de la Russie ainsi qu'avec les régions est-sibériennes.
Les deux dirigeants ont demandé aux ministères concernés de leurs pays respectifs de procéder à des consultations à une date immédiate sur l'avant-projet, de sorte qu'un projet puisse être soumis à approbation lorsque les chefs d'Etat des deux pays se rencontreront à la fin de l'année 2009.
Les deux dirigeants ont également abordé les mécanismes de négociation dynamiques entre la Chine et la Russie et l'accord intergouvernemental sur la coopération pétrolière signé par les deux pays.
Les deux pays ont fait avancer la coopération globale sur le pétrole, le gaz naturel, l'énergie nucléaire et l'électricité, permettant ainsi au partenariat stratégique de coopération sino-russe d'atteindre un nouveau niveau, ont-ils indiqué.
Les deux parties ont également discuté de la coopération concernant l'énergie nucléaire, une de leurs priorités pour la coopération économique. Elles ont prévu de démarrer la seconde phase du projet de centrale nucléaire de Tianwan et des réacteurs rapides à des fins commerciales.
La Chine et la Russie doivent renforcer leur coopération mutuellement avantageuse dans la manifacture de l'aviation civile, ainsi que dans les projets connexes qui se conforment aux besoins du marché et au plan de développement de l'aviation civile, ont-ils ajouté.

COOPERATION DANS LE DOMAINE DES SCIENCES HUMAINES
Les deux présidents se sont dits satisfaits du développement durable de la coopération dans le domaine des sciences humaines.
Les deux pays ont consolidé et élargi la base sociale du partenariat stratégique de coopération sino-russe à travers les festivals de culture et de cinéma, les échanges dans les domaines des médias et du sport et les initiatives dans les domaines de l'assainissement, du tourisme et des archives.
Les deux parties ont déclaré qu'elles mettront l'accent sur la coopération pour la prévention et le contrôle des maladies infectieuses aiguës.
Les deux parties ont aussi noté qu'il est essentiel pour les deux gouvernements d'organiser des échanges dans le domaine de l'enseignement comme l'organisation de festivals artistiques universitaires, les échanges d'étudiants et les expositions éducatives.
L'"Année de la langue russe" en Chine en 2009 et l'"Année de la langue chinoise" en Russie en 2010 aideront à approfondir les échanges bilatéraux et la compréhension mutuelle.
Les deux présidents ont indiqué que le travail concernant l'élaboration de l'accord intergouvernemental sur l'établissement de centres culturels dans chacun des deux pays progresse de façon satisfaisante. Les ministères concernés ont été invités à conclure l'accord le plus tôt possible d'ici la fin de l'année.

COOPERATION INTERNATIONALE
Les deux chefs d'Etat ont convenu que les principes du droit international devraient être consolidés et les fonctions essentielles de l'ONU devraient être renforcées.
La Chine et la Russie soutiennent le G8 dans sa volonté de renforcer le dialogue et la coopération avec les principales économies en voie de développement et de promouvoir l'établissement d'un partenariat égal, de bénéfice mutuel et gagnant-gagnant avec les pays en voie de dévleoppement.
Les deux dirigeants ont souligné que la communauté internationale devrait encourager la participation des pays en voie de développement dans le règlement des problèmes mondiaux.

Ils ont énuméré un certain nombre de questions comme la lutte contre la crise financière, la sécurité mondiale, la lutte contre le terrorisme et le crime transfrontalier, la sécurité alimentaire et énergétique, la réduction de la pauvreté, l'amélioration de l'enseignement et du système public de santé, ainsi que la lutte contre le changement climatique.
Le sommet de l'OCS à Ekaterinbourg (Russie) a montré que le groupe a joué un rôle efficace dans la consolidation de la stabilité mondiale et régionale.
MM. Hu et Medvedev ont déclaré que sous la direction de l'ONU et avec la participation active de l'OCS, les deux pays devraient renforcer la coopération régionale dans la lutte contre le terrorisme, le trafic de drogue et le crime organisé transfrontalier.
La Chine et la Russie ont aussi réaffirmé leur soutien au Traité de non-prolifération des armes nucléaires, qu'ils considèrent comme essentiel pour permettre à la communauté internationale de prévenir la prolifération des armes nucléaires.
Les deux pays sont pour l'utilisation pacifique de l'espace intersidérale et s'opposent à la militarisation de l'espace.
La Chine et la Russie devraient explorer les potentiels des milieux d'affaires et des organisations non gouvernementales ainsi qu'encourager le dialogue entre les différentes civilisations, religions et cultures.
La Chine soutient les efforts de la Russie pour participer au sommet de l'Asie orientale et à la réunion Asie-Europe, et entend apporter son soutien à la Russie à cet égard.
Les deux présidents ont déclaré que la stabilité, la sécurité, le développement économique durable et le progrès social en Asie centrale servent les intérêts à long terme des pays de la région.
Les deux hommes ont exprimé leur inquiétude quant à la situation sur la péninsule coréenne.
La résolution 1874 du Conseil de sécurité vise à renforcer les efforts visant à régler le problème nucléaire de la péninsule coréenne par des moyens politiques et diplomatiques, ont-ils ajouté.
LES DEUX PARTIES SATISFAITES DES RESULTATS DE LA REUNION
Les entretiens, qui ont eu lieu dans une atmosphère d'amitié, de coopération, de confiance mutuelle et de compréhension, ont produit des résultats significatifs. Les deux parties se sont dites satisfaites de la réunion.
Le président Hu a invité M. Medvedev à se rendre en Chine à sa convenance en 2010, invitation acceptée par M. Medvedev.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  l'impérialisme, le Tiers Monde et la Chine  rapprochement sino russeNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum