Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Subversion, balkanisation et guerre en Europe 

 RAMENER LA RUSSIE DANS LE GIRON EUROPÉEN

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
robertbibeau
Militant de valeur
280 messages postés
   Posté le 15-02-2015 à 22:00:49   Voir le profil de robertbibeau (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à robertbibeau   

Bibeau.robert@videotron.ca



http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/loperation-barbarossa-ii-ramener-la-russie-dans-le-giron-europeen/


Quels liens relient entre eux le krach boursier (2008) – la guerre civile en Ukraine (2012) – la guerre contre l’État islamique (2014) – « L’esprit de Charlie du 11 janvier » (2015) et les présentes menaces de guerre Russo-Atlantique ? (1)

Le lien qui unit ces différents événements économiques, politiques, diplomatiques, militaires, médiatiques et idéologiques c’est l’impérialisme en crise systémique mondialisée et globalisée, ce que nous allons démontrer.

Tout commence dans la sphère économique

Tout commence toujours dans l’instance économique, pour se propager ensuite dans l’instance politique (étatique, diplomatique, militaire) qui n’est que la trainée de l’ouragan survenu dans l’instance précédente. Concurremment, l’activité de propagande idéologique accompagne ces démêlées dans les autres sphères afin de préparer les conditions psychologiques et sociologiques pour la lutte de classe qui se développe parmi les différents camps impérialistes et entre les classes sociales au sein de chacun des camps impérialistes concurrents.

C’est ainsi que, comme conséquence à la recrudescence de la crise économique systémique de l’impérialiste mondialisé, le camp impérialiste Occidental a été forcé de se lancer à la conquête de nouveaux marchés, de nouvelles zones d’approvisionnement en carburant, de nouvelles sources de matières premières pas cher, de nouvelles zones de valorisations du capital – de nouveaux secteurs de production de plus-value – au plus bas coût. Sur le coup, le camp impérialiste russo-chinois a été moins affecté par cette destruction de milliards de dollars de «valeurs boursières» parasitaires, pour la bonne raison que leurs présences sont moins importantes sur ces marchés des enchères financières que celles de leurs concurrents d’Occident.

L’impérialisme allemand a toujours convoité l’Est européen

Étant donné qu’aujourd’hui l’ensemble de l’humanité est déjà partagé en zone d’influence et de spoliation, le capitalisme monopoliste allemand a dû reprendre sa mouvance économique, politique, diplomatique et militaire en direction de l’Est européen… sa zone d’expansion de prédilection. L’Allemagne impérialiste, cette fois alliée à la France et à l’Union européenne (que ces premiers mènent à la baguette via la Commission européenne), accentue son emprise sur l’Est européen. Les portes de la Russie sont l’ultime paradis de la richesse pour Berlin. Nonobstant cela, la deuxième Opération Barbarossa ne se fera pas, cette fois, avec les Panzers divisions, ni avec les avions de la Luftwaffe, mais par le crédit-capital et les investissements; les bandes armées de nervis néonazis subventionnées; les services secrets franco-allemands; et les avions de l’OTAN. Les États-Unis doivent cependant être neutralisés pense Angela Merkel. Avec leurs grands pieds, les É.-U. risquent d’effaroucher les capitalistes russes et leurs alliés. Il faut du doigté pour retourner un associé. Nous y reviendrons.

Contrairement à ce que prétend la « gauche » prorusse, ce ne sont pas les impérialistes américains qui commanditent les sommités du gouvernement asservi de Kiev, mais l’axe franco-allemand. Ce qui a exigé de récents déplacements de la chancelière Angela Merkel à Kiev, à Moscou, à Washington, à Ottawa, puis à Paris pour valider avec son complice « hollandiste » les magouilles échafaudées loin de l’Élysée (2).

L’activité de propagande dans l’instance idéologique

Quand le grand capital international se propose de lancer une offensive, économique, financière, diplomatique, militaire contre un concurrent, il doit d’abord s’assurer de mobiliser la populace des censitaires afin qu’ils soient disposés à se sacrifier sur les champs de bataille pour défendre les intérêts de la « patrie – républicaine » des riches milliardaires en danger. C’est ainsi que s’articule cette opération, dans la sphère idéologique de la lutte de classe, qui à nom « l’Esprit de Charlie Hebdo et du 11 janvier »! Cette opération de propagande hystérique visait à rafistoler l’unité raciste et chauvine contre un ennemi métaphorique : « L’internationale islamiste » mythique – un amalgame d’agents des services secrets, de bandits de grand chemin, de nervis, de trafiquants d’armements, de narcotrafiquants, de mendiants et d’enfants affamés, prêts à tout pour manger – offerte en pâture à la guilde des nationalistes véreux européanisés. Vous avez vu avec quel empressement la Chancelière allemande s’est précipitée sur les Champs Élysées coudoyer son associé et compagnon d’agression, François Fripon, qui n’est pas fou quoiqu’on en dise, mais qui joue simplement le rôle qu’on lui a assigné – la brute de ce duo singulier (3) !

L’ethnie, la religion, la nationalité, la culture de l’ennemi ciblé, et qui sera immolé, n’a aucune importance comme le démontre la casuistique historique européenne. Hier, ce furent les « boches », puis les « juifs », puis ce furent les « communistes » et aujourd’hui ce sont les « islamistes »… qu’importe. Ce qui compte c’est le résultat escompté – galvaniser l’esprit nationaliste patriotique – chauvin, raciste, réactionnaire et préparer les ouvriers et les chômeurs, futur sacrifié des champs minés, à conquérir de nouveaux marchés en direction de l’Orient pétrolier et en direction de l’Est gazier.

L’opération de propagande médiatique « Charlie Hebdo » a été un modèle du genre, après celle du « 11 septembre à New York », et elle a créé les conditions idéologiques – patriotiques et racistes – pour écraser toute opposition intérieure aux malversations guerrières extérieures. L’état policier français, allemand, mais aussi des autres pays européens, en est sorti renforcé (mais pas autant qu’espéré). La « Marche Républicaine » du 10 janvier à Paris permet aujourd’hui à la coterie « socialo-fasciste » d’arrêter et d’emprisonner quiconque ne brandit pas l’étendard tricolore de la Fraternité-Égalité-Liberté (sic) dont l’objectif était de renforcer l’État policier, le consolider en préparation des guerres annoncées (4).

Opération en Ukraine pour ramener la Russie dans le giron européen

Ne vous y trompez pas, l’objectif de l’opération « Ukraine-Donbass » n’est pas de lancer une guerre de conquête pour s’emparer de l’Ukraine misérable ni de mener la guerre contre la Russie, pour le moment du moins. Le duo franco-allemand en serait bien incapable, militairement parlant, sans le soutien des armes nucléaires américaines, qui, pour l’heure, ont d’autres fers au feu. L’objectif de cette agression des puissances européennes est de forcer l’impérialisme russe à revoir son alliance avec la Chine, de telle sorte que, lorsque l’attaque contre ce véritable ennemi et concurrent efficient s’amorcera – la Chine ait été coupée de ses approvisionnements en carburant depuis l’Orient (guerres de Syrie – d’Irak – État islamique, Afghanistan, Pakistan et mise au pas de l’Iran de gré ou de force), mais aussi, de ses approvisionnements venant de Russie (pour lesquels un réseau d’oléoducs est présentement en construction à travers la Sibérie, financée par la partie chinoise). L’impérialisme allemand et français ont un impératif besoin de ces hydrocarbures et des minerais sibériens.

Bien que les analystes occidentaux ignorent ces manigances profondes, Vladimir Poutine, lui, les connait parfaitement, si bien qu’il a déclaré récemment : « Les experts militaires russes qualifient la livraison d'armements américains à l'Ukraine de guerre, par procuration, contre la Russie, ce qui donnerait lieu à une exacerbation du conflit. En effet, une contre-attaque élargie de la Russie ira au-delà de l'Ukraine. La Russie pourrait répondre oui à une demande de longue date des Chinois, qui souhaitent se doter de la technologie défensive sensible, avec, en toile de fond, la possibilité d'élargir leurs arsenaux d'armes ultras sophistiqués. Ainsi armée, la Chine pourrait apporter de graves préjudices à la marine américaine, en Asie et en Océanie. Or, ceci n'est qu'un exemple, car la Russie pourrait soutenir l'Iran contre l'Arabie saoudite, et ce serait là une initiative, qui provoquerait une hausse substantielle des cours du pétrole.» (5)

L’impérialisme russe accepte de coopérer avec l’impérialisme franco-allemand, mais refuse de rentrer dans le giron franco-allemand et refuse de rompre ses relations privilégiées avec l’impérialisme chinois. L’impérialisme étatsunien se satisfera-t-il de ce compromis (?) l’avenir de la guerre en Ukraine nous le dira. Voilà comment, sous le capitalisme monopoliste d’État policier, se dessine l’histoire de l’humanité. La classe ouvrière n’a rien à faire dans ces malversations interalliances et doit poursuivre sans coup férir sa résistance sur le front économique de la lutte de classe (conscience de classe en soi) en attendant d’acquérir bientôt – nous osons l’espérer – la conscience de classe pour soi – c’est-à-dire la conscience pour la conquête du pouvoir d’État.

Nous rejetons tout esprit nationaliste chauvin d’hystérie guerrière ! –
Nous ne ferons pas leurs guerres meurtrières !


______________

MANIFESTE DU PARTI OUVRIER http://www.publibook.com/librairie/livre.php?isbn=9782924312520


(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_Donbass
et https://bouamamas.wordpress.com/2015/02/08/lesprit-du-11-janvier-ou-les-guerres-francaises-a-lombre-de-charlie/ et http://www.mondialisation.ca/negociations-ukraine-hollande-menace-de-faire-la-guerre-a-la-russie-video/5430471
(2) http://www.mondialisation.ca/negociations-ukraine-hollande-menace-de-faire-la-guerre-a-la-russie-video/5430471
(3) http://vineyardsaker.blogspot.ca/2015/02/ukraine-sitrep-extremely-dangerous.html
(4) http://arretsurinfo.ch/union-nationale-et-traque-aux-dissidents-les-raisons-cachees-dun-coup-detat-silencieux/ ET https://bouamamas.wordpress.com/2015/02/08/lesprit-du-11-janvier-ou-les-guerres-francaises-a-lombre-de-charlie/
(5) http://french.irib.ir/info/international/item/358991-ukraine-arm%C3%A9e-la-riposte-russe

--------------------
http://www.les7duquebec.com
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11933 messages postés
   Posté le 15-02-2015 à 23:07:18   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Si la France et l'Allemagne étaient à la tête de la coalition occidentale comme tu l'affirmes, les USA ne leur auraient pas imposé d'appliquer des sanctions qui les pénalisent, et qui n'ont aucune conséquence pour les USA.
La France et l'Allemagne auraient elles-mêmes défini la nature des mesures de rétorsion, et elles en auraient pris d'autres ces dernières semaines, quand Porochenko s'est de nouveau fait étriller, avant d'aller négocier un cessez-le-feu.

Les pays européens ont également un pied dans la route de la soie et certains capitalistes européens voient dans le commerce avec la Chine et la Russie une bouffée d'air frais, c'est-à-dire de débouchés. L'Allemagne a des ambitions en Europe centrale mais l'énergie provenant de la Russie l'intéresse également.

A l'inverse ce sont les USA qui ont poussé l'Arabie Saoudite à baisser les cours du pétrole, quitte à sacrifier quelques investissements dans les gaz de schiste, afin d'étrangler Poutine. Les USA ont eux-mêmes baissé le cours du pétrole.
Ce sont les USA qui mènent la barque de l'impérialisme parce que c'est la première puissance impérialiste, parce que c'est elle qui dirige les forces de l'OTAN concentrées dans cette région, et parce que sa situation économique est particulièrement menacée par une monnaie alternative, où le dollar n'imposerait pas sa loi.
Et l'objectif des USA est de briser l'organisation des BRICS qui en sont à l'initiative.

L'ambition de domination mondiale des USA n'a pas de précédent dans l'histoire, à l'exception des guerres hitlériennes. Et la chute de Hitler a eu pour conséquence la constitution d'un camp socialiste.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
robertbibeau
Militant de valeur
280 messages postés
   Posté le 16-02-2015 à 04:08:12   Voir le profil de robertbibeau (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à robertbibeau   

@ Xuan

Ton analyse manque totalement de pragmatisme et de subtilité et de réalisme.

1) OUI les USA sont encore à la tête de l'OTAN - Alliance Atlantique = rassure toi je le sais.
2) OUI les USA sont un vieux maître sur le déclin - du seul fait que leur économie tient à un fil. Leur monnaie est en déconfiture - ils ne parviennent à imposer leur loi nul part même as en Afghanistan
3) Quand un parrain décline il n'est pas assassiné dans les heures qui suivent mais parfois des années après quand la guerre des clans sous lui s'est tassé et que l'un des clans des sous-fifres a vaincu les autres ou presque
4) L'Allemagne a des ambitions très précise - l'Allemagne a besoin des armes nucléaires américaines mais l'Allemagne est plus riches que les USA - les deux puissances ont à composer l'une avec l'autre pour le moment
5) Oui l'Allemagne a essayé de faire pression sur Poutine par des sanctions - qu'elle a plus ou moins appliquée d'ailleurs
6) L'Allemagne se rend compte qu'elle ne fera pas plier Poutine avec ces sanctions que la Chine compense par derrière
7) Alors l'Allemagne a commencé un mouvement de retrait qu'elle cherche à imposer aux USA qui sont réticents je te le concède
8) La bataille est maintenant entre l'Allemagne et les USA pour qu'ils acceptent les concessions faites à MINKS
9) Non je ne sais pas si les USA se rendront aux raisons de l'Allemagne
10) Oui je sais que l'Allemagne n'a pas vraiment le choix et que si les USA tentent d'égorger la Russie ils ne réussiront pas et l'Allemagne devra s'éloigner des USA et elle emmènera avec elle une grande part de l'Europe

L'IMPORTANT DANS MON ARTICLE CE NE SONT PAS CES CHOSES
L'IMPORTANT C'EST QUE LA CLASSE OUVRIÈRE N'A RIEN À FAIRE DE CES TRACTATIONS ET TENSION ENTRE ALLIÉES ET ENNEMIS CAR AU BOUT DU COMPTE C'EST LA CLASSE OUVRIÈRE QUI SACRIFIERA SA VIE POUR DÉFENDRE SA BOURGEOISIE MIS À MAL.

QU'ELLE CRÈVE LA BOURGEOISIE FRANÇAISE ET ALLEMANDE ET RUSSE.

--------------------
http://www.les7duquebec.com
robertbibeau
Militant de valeur
280 messages postés
   Posté le 16-02-2015 à 04:14:48   Voir le profil de robertbibeau (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à robertbibeau   

@ xUAN

IL N'Y A JAMAIS EU DE CAMP SOCIALISTE sois en certain

Il n'y a même jamais eu UN SEUL pays socialiste sur terre et personne à date n'a pu répondre à ma simple question

«Expliquez-moi comment un état socialiste rétrograde du socialisme au capitalisme politiquement, économiquement, idéologiquement ? Comment l'histoire reviendrait-elle sur ses pas et marcherait à reculon ?

Personne ne pouvait construire le mode de production socialiste-communiste à partir d'une société féodale arriérée - illettrée - affamée - paysanne - seul leur était concevable la construction d'un mode de production capitaliste d'État

Ce n'est pas la faute à Lénine - Staline ou à un autre - Historiquement c'était impossible en 1917 et en 1945 aussi

en 2015 c'est une chose envisageable, pas en Afghanistan ou au Népal cependant, mais en Europe - Amérique du Nord - Japon et Océanie OUI.

--------------------
http://www.les7duquebec.com
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
11933 messages postés
   Posté le 16-02-2015 à 23:10:54   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Tu ne tiens aucun compte de la conclusion de mon intervention :

"L'ambition de domination mondiale des USA n'a pas de précédent dans l'histoire, à l'exception des guerres hitlériennes. Et la chute de Hitler a eu pour conséquence la constitution d'un camp socialiste" .
Ceci signifie que l'issue de ce conflit intéresse la classe ouvrière précisément.

La thèse que tu défends sur l'existence d'un pays socialiste est trotskiste, mais ce n'est plus une surprise désormais. Rien ne justifie qu'un peuple renonce à la révolution prolétarienne si l'occasion lui en est donnée, y compris dans un pays peu industrialisé.

L'histoire ne va pas à reculons et ne progresse pas non plus de façon linéaire, c'est un enseignement élémentaire du matérialisme historique.
Les contre-révolutions ont existé à toutes les époques, les restaurations également, et des civilisations évoluées, des empires ont été détruits pas des hordes barbares, des découvertes scientifiques ont été mises à l'index...
Tout cela n'a pas empêché la progression de l'Humanité si on ne considère pas l'histoire par le petit bout de la lorgnette.

En ce qui concerne l'URSS, elle n'est pas revenue à l'état antérieur, c'est-à-dire au tsarisme. De même la France de Louis XVIII n'est pas revenue à la France de Louis XVI.
La république bourgeoise a connu ainsi des hauts et des bas avant de s'imposer dans sa forme actuelle et il n'y a aucune raison pour que la république prolétarienne s'établisse plus aisément.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
robertbibeau
Militant de valeur
280 messages postés
   Posté le 17-02-2015 à 16:18:27   Voir le profil de robertbibeau (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à robertbibeau   

@ XUAN

Je t'invite à relire la littérature des années 1920-1930 chose que je n'avais pas fait moi non plus avant tout récemment.

Moi aussi dans les années 1970 - embrigadé dans des sectes maoistes je me suis fait interdire de lire cette littérature et le motif que l'on me donnait était CE SONT TOUS DES TROTSKYSTES ET DONC DES RENÉGATS - DES TRAITRES ETC. ETC.

Puis récemment j'ai lu la littérature des tendances marxistes - communistes de gauche etc. et j'ai découvert que 1) Trotsky ne disait pas qu'il était impossible de construire la société et le mode de production communiste à partir d'une société féodale arriérée mais il expliquait que LUI et son groupe le pourrait mieux que Staline et son groupe.
Leur lutte n'était qu'opposition sectariste pour savoir qui deviendrait calife à la place du calife = rien à voir avec le communisme. Cette lutte s'est étendu à l'Internationale

2) C'est l'opposition de gauche communiste qui en Hollande - Italie - France - Allemagne a mené la véritable opposition puis fut expulsé de l'Internationale qui a tout confondu en taxant tout opposant de trotskysme - ce qui était aussi une position sectariste anti-matérialiste dialectique.

OUI la Russie n'est pas redevenu tsariste - En Russie le Parti bolchévique s'est imposé à lui-même la tâche de construire le capitalisme monopoliste d'État passage obligé vers le socialisme qui sera lui aussi le passage obligé (un jour à venir) vers le mode de production communiste qui est le mode de production et de gestion de gouvernance de l'abondance et non pas de la famine et de a guerre.

Aujourd'hui nous approchons des conditions objectives pour imaginer l'édification du socialisme dans un grand nombre de pays moderne - très avancés à tout point de vue.

La Chine ne fut que la redite de la tragédie soviétique à quelques nuances près. Et ce n'est pas trotskyste de l'affirmer car nous ne prétendons pas que nous aurions pu faire mieux - ou différemment. Nous affirmons que l'on ne pouvait pas construire le socialisme dans la Chine féodale.

--------------------
http://www.les7duquebec.com
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
7936 messages postés
   Posté le 17-02-2015 à 18:22:57   Voir le profil de marquetalia (Online à la racine du forum)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

la Russie n est pas redevenue tsariste uniquement parceque toute la noblesse a ete liquidée par la Révolution d Octobre!et il faut esperer la victoire de Guennadi Ziouganov en 2018,qui marquera la renaissance de l Union Soviétique et la réhabilitation du camarade Staline.

--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Actualités  Subversion, balkanisation et guerre en Europe  RAMENER LA RUSSIE DANS LE GIRON EUROPÉENNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum