Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  pour un nouveau parti communiste 

 les quartiers pauvres et la sécurité

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
15679 messages postés
   Posté le 18-05-2021 à 00:03:53   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le PCF vient de réclamer la sécurisation des quartiers pauvres.
Le thème a été ouvert sur le site de faire vivre le pcf dans une visio conférence du 26 mars.
Ceci appelle un franc débat entre nous et avec les communistes du PCF.

Je signale cette intervention de quelques minutes d'un communiste, Nans Noyer de Vaulx-en-Velin https://youtu.be/-UBTKwMJPSw?list=PLg6splbyiAOj-9XCOKdJIadqvvm0_HCoZ
La démarche est légitime. Les communistes ne peuvent pas se contenter de regarder la misère en dénonçant le capitalisme, ou rester dans le déni en dénonçant le fascisme dès qu'un fait divers violent est relaté par la presse. Il est juste de partir des faits et des besoins des masses.

Des solutions sont proposées comme une police de quartier, ou un environnement social, ou le développement de services publics.
Il n'est pas certain que cette police, associée aux douanes, puisse supprimer des trafics qui ont pris un caractère mafieux, accompagnés de violence armée..
Mais surtout la précarité et le chômage n'y trouvent pas de solution.
Or c'est la cause majeure de la délinquance et des violences, amplifiées par les confinements.
Il est évident que le capitalisme est à l'origine des dérèglements, et qu'aucune solution n'existe dans ce cadre. La lutte pour la sécurité dans les quartiers pauvres doit nécessairement être liée à la révolution socialiste.
De même la question de la police doit être liée à l'appareil d'Etat, à son rôle sous la dictature de la bourgeoisie et sous celle du prolétariat. Mais ce n'est pas le cas jusqu'ici.
Quel rôle peuvent jouer les masses elles-mêmes ? Et comment les communistes peuvent-ils les organiser ?


_________________


"Une visio-conférence pour un débat citoyen sur la sécurité après la médiatisation successive de violences dans l’agglomération lyonnaise, de violences entre adolescents, pour répondre aux préoccupations des quartiers populaires victimes des trafics, points de deals…"

Organisée par les sections PCF de Vaulx-en-Velin et Vénissieux, la fédération du Rhône du PCF

L’agglomération lyonnaise est particulièrement touchée ces dernières semaines par des actes de violences. Voitures brûlées, affrontement avec la police, rodéos, mortiers, menaces envers des élus. Ailleurs c’est le rassemblement de bandes pour se battre qui a fait l’actualité ou encore l’agression d’adolescent(e)s par d’autres adolescent(e)s avec parfois au bout la mort.

Au quotidien, un peu partout, on voit que, malgré les moyens de police supplémentaires sur le territoire, qui donnent des résultats en terme de saisie de stupéfiant, d’arrestations, le trafic est toujours là, les points de « deals » se déplacent ou changent de tête et les habitants ne peuvent que constater la permanence de cette délinquance qui au quotidien crée des nuisances, des peurs, avec le sentiment d’être abandonné.

Les trafics en tout genre, notamment de stupéfiants, sont sans doute à l’origine de beaucoup de ces phénomènes de violence. L’organisation des ces réseaux s’appuie sur des jeunes, parfois très jeunes, qui servent de guetteurs, de dealers de proximité,. Ces jeunes souvent en rupture scolaire, de formation, d’emploi, accèdent pour un temps à une rôle et un revenu (même s’il est modeste) en acceptant de vivre dans l’illégalité.

Mais s’il y a trafic c’est qu’il y a consommateur. Et la France est un des pays ou il y a le plus de consommateurs et ce malgré un arsenal répressif important. De toute façon, une société du chacun pour soi, qui ne répond pas aux besoins, ne propose pas un avenir à sa jeunesse ne peut que créer de la colère et des violences.

Il est vraiment temps de s’interroger sur ce qui peut être fait pour sortir de cette spirale qui n’entraîne que violence et poursuite des trafics.

Comment faire cesser le trafic international depuis les pays producteurs ?
Pourquoi n’y a-t-il en France que peu d’actions de santé publique, alors que la consommation de stupéfiants est importante ?
Quel rôle et quels moyens pour la justice, la prévention, l’éducation ?
Comment aider les consommateurs à se sortir de leur addiction à la drogue ?
Quels moyens pour sortir ces « prédélinquants » de la logique des réseaux, des bandes et travailler à leur réinsertion ?
Quel accompagnement des parents en difficulté face à des ados qui basculent dans la délinquance ?
Nous n’avons pas la prétention d’avoir toutes les réponses. Mais nous voulons partager un débat sur ces questions avec le plus grand nombre

avec :

Michèle PICARD, Maire de Vénissieux
Cécile CUKIERMAN, Sénatrice, Conseillère régionale
Anthony CAILLE, secrétaire général de la CGT Police
Catherine THIBAUDIER, éducatrice spécialisée


_________________


On trouve les diverses interventions sur cette page https://levenissian.fr/Securite-un-point-de-vue-communiste-original-refusant, sous le thème "Sécurité, un point de vue communiste original refusant angélisme comme populisme"


Edité le 18-05-2021 à 00:06:53 par Xuan




--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  pour un nouveau parti communiste  les quartiers pauvres et la sécuritéNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum