Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Idéologie 

 Présentation de mes positions - Sartan Roujo

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Mengistu
Jeune Communiste
157 messages postés
   Posté le 23-04-2023 à 04:45:06   Voir le profil de Mengistu (Offline)   Répondre à ce message   http://www.sartanroujo.art.blog   Envoyer un message privé à Mengistu   

Voici une présentation succincte mais néanmoins déjà touffue des positions politiques que je défends dans la revue en ligne La Sartan Roujo, j'ai préféré par simplicité les présenter en un bloc unique (je pensais initialement poster cela dans présentation mais je trouvais que c'était trop lourd), peut être souhaiterez-vous me répondre globalement ici ou alors ouvrir un topic/sujet par point que je soulève..merci à vous et bonne lecture :

Je suis communiste depuis plusieurs années, je défends l'idée d'une révolution depuis encore plus longtemps et je cherche à m'instruire et à débattre.
Je suis adhérent à la CGT et je milite aussi aux côtés des Gilets Jaunes ainsi que dans un collectif local de solidarité avec le peuple palestinien (BDS, campagne pour la libération des prisonniers avec notamment l'organisation d'un tournoi de foot) que je vais chercher à étendre à la solidarité avec les luttes de libération irlandaise, corse, basque et catalane, notamment sur la question des prisonniers politiques.
J'ai tiré également les leçons de mon engagement passé dans le mouvement lycéen contre la loi travail puis étudiant contre la loi ORE et enfin d'un comité syndical de base qu'on avait monté sur la fac pour défendre le droit au logement CROUS et à la bourse (et qui a mené la lutte aussi contre les contre-réformes du gouvernement, opération repas gratuit) avec de nombreuses victoires notamment contre la fermeture d'une filière et de nombreuses chambres au CROUS et bourses obtenues pour des étudiants.

La lutte contre le pass sanitaire fut un moment important de même que la lutte contre la réforme des retraites. Je suis aussi favorable à l'action contre les guerres de l'OTAN et contre la Françafrique. Je milite également contre l'islamophobie d'Etat (subie par les musulmans, y compris les blancs convertis, et les non-musulmans associés de par leur origine arabe, turque, kurde, indo-pakistanaise, tchétchène et j'en passe), cause qui me parait très importante dans le contexte français et occidental actuel (comparable aux persécutions subis par les juifs en Europe avant 1945 et notamment dans l'Empire russe avant la révolution), je me positionne également contre le racisme que subissent les Noirs, les Romanis (Gitans, Roms, Tziganes), les Asiatiques ou encore les Européens méridionaux, orientaux et périphériques (Italiens, Corses, Irlandais, Basques, Grecs, Roumains..) de la part des Européens du Nord et de l'Ouest, mécanisme au coeur de l'oppression économique des pays du Sud et de l'Est via l'Union Européenne et en lien avec le racisme anti-méditerannéen touchant aussi les Turcs et les Arabes notamment, on retrouve beaucoup de points communs : accusation de paresse, de fourberie, de criminalité.. A voir les textes racistes anglais du XIXème siècle qui théorisent l'existence de trois races : les Noirs (inférieure), les Ibéro-Irlandais (intermédiaire) et les Anglo-Germaniques (supérieure).

Je me positionne pour la liberté de culte (telle que garantie par la constitution soviétique de 1936) et donc pour le clergé d'Etat (comme en RDA ou en Ethiopie socialiste), contre l'athéïsme d'Etat, je pense que la religion subsistera y compris sous le communisme comme pratique culturelle, mais changera de nature : abandonnant toute dimension politique. Je parie sur un dépérissement du clergé comme institution, corrollaire du dépérissement de l'Etat. Je considère positivement la théologie de la libération en Colombie (où elle joue objectivement le rôle d'avant-garde communiste à travers l'ELN) et aux Philippines (où elle constitue à travers les Christians for National Liberation une composant du National Democratic Front soutenant l'action du Parti Communiste). Cela dit, dans un Etat comme la République française où près de 50% des citoyens sont sans-religion, il est évidemment impossible que l'avant-garde soit camilo-torresienne, kadhafiste ou boumédieniste, mais on peut envisager comme aux Philippines l'idée d'une organisation de chrétiens, de musulmans (autour de la pensée de Tariq Ramadan par exemple), de juifs (autour de l'Union Juive Française pour la Paix et du rabbin Gabriel Hagaï ou encore du groupe des Netureï Karta) au sein d'un Front Uni.
A noter aussi que la République Populaire Démocratique du Yémen dans sa constitution de 1970 faisait figurer le marxisme-léninisme comme guide pour l'action et l'islam comme religion d'Etat. Tout n'est pas aussi cliché que ce que les pseudo-religieux anti-communistes et les pseudo-communistes anti-religieux ont voulu nous faire croire.

J'ai été membre aussi de deux structures politiques bien différentes se concevant comme faisant partie d'un processus visant à reconstruire le Parti Communiste : le Front Révolutionnaire Antifasciste de Provence (fondée en tant qu'organisation de masse du Parti Communiste Maoïste) et le Parti Communiste Révolutionnaire de France. Je compte faire prochainement le bilan public de ces expériences militantes passées.
Il est clair qu'il faudra le faire avec lucidité et parcimonie au vue de qui va lire cela mais ça peut être utile surtout pour dépassement dialectiquement les limites de ces organisations. Je continue à penser que le PCRF est dans les organisations existantes, celle dont la ligne est la plus proche de la ligne juste mais je doute en sa capacité à évoluer et cela est nécessaire.
Je pense qu'il est possible de développer dans les années à venir une organisation encore supérieure qualitativement : le Parti Communiste des Gilets Jaunes. Car aujourd'hui très clairement, ce sont les Gilets Jaunes qui incarnent la lutte prolétarienne-révolutionnaire bien que de manière parfois confuse (bien qu'une clarification salutaire ne cesse de se développer par rapport à l'idéologie dominant le mouvement en novembre 2018). On peut faire maturer le mouvement en y ajoutant la tradition historique du marxisme-léninisme de Staline qui a fait objectivement ses preuves face à tous les courants concurrents au sein du mouvement ouvrier (proudhonisme, bakouninisme, lassalisme, kautskisme, pannekoekisme, bordiguisme, trotskisme, boukharinisme, krouchtchévisme, gorbatchévisme..), en dépassant dialectiquement les clivages obsolètes de la guerre froide (pro-soviétique/cubain/nord-coréen, pro-albanais, pro-chinois) mais en se réunissant sur des bases concrètes : dictature du prolétariat comme programme, révolution armée comme stratégie pour y parvenir, centralisme démocratique comme mode d'organisation de l'Internationale, du Parti et de ses organisations générées et enfin matérialisme dialectique comme méthode d'analyse scientifique du réel. Et ensuite écrire ensemble une histoire du mouvement communiste international après la mort de Staline en suivant une méthodologie scientifique, c'est à dire une étude critique des sources, combinant ces dernières.
Je pense également que les contributions au marxisme-léninisme de Che Guevara n'ont pas été suffisamment étudiées, autant en théorie qu'en pratique, c'est clairement une figure majeure du communisme. d'ailleurs les organisations dites guévaristes sont souvent les plus unitaires comme le Front Populaire (Révolutionnaire de Libération du Peuple) de Turquie, à voir également du côté du FPLP, de l'IRSP, de Saoradh (présent au Front Anti-Impérialiste organisé par le FP de Turquie à Athènes en 2022), des abertzale marxistes-léninistes basques ou des patriotes corses marxistes-léninistes.
Des partis comme le Parti Communiste de Grèce (KKE), le Parti Communiste des Philippines (sans doute le parti communiste le plus avancé à l'heure actuelle dans le monde), le Parti Communiste Révolutionnaire Voltaïque (des réserves sur leur attitude durant le régime de Sankara mais depuis sa mort, leur activité de lutte contre la Françafrique et d'organisation des travailleurs est assez admirable, tout comme le Parti des Travailleurs de Tunisie également) ont une pratique qui me parait très bonne, celle d'une avant-garde communiste. Je fais le pari qu'avec le temps, ils seront surmonter leurs divergences actuelles et s'unir en rompant avec ce qui constitue en leur courant des groupuscules contre-révolutionnaires avec qui ils entretiennent des liens en raison d'allégeances historiques similaires plutôt que d'une pratique commune. Ainsi, le soi-disant "PKP-1930" des Philippines prône dans ses textes de congrès "la co-existence pacifique" et "la transition pacifique vers le socialisme", concepts rejetés pourtant par le KKE avec qui ils entretiennent des liens fraternels..Du débat, de la critique et de l'auto-critique peut apparaitre une dynamique d'unité internationale positive et potentiellement un nouveau Komintern avec une section par pays. L'unité des communistes en Inde est clairement un enjeu majeur par exemple et je trouve que à la fois le PC d'Inde (marxiste) et le PC d'Inde (maoïste) ont des caractéristiques d'un parti d'avant-garde.

Je suis également patriote-indépendantiste prouvençau (je vois ajd l'avenir de la Prouvènço à travers une révolution prolétarienne de plus grande ampleur, pourquoi pas une URSS de Méditerannée, tout dépendra des aléas territoriaux de la victoire d'une armée rouge dans des territoires insurgés, ce qui peut signifier une partie d'un pays comme plusieurs pays à la fois ou encore des zones trans-frontalières, le tout selon des logiques historico-culturelles, et donc nationales, ou non, comme en 1924 le fait que l'Arménie ou le Kazakhstan aient fait partie de l'URSS et non la Pologne pourtant bien plus proche culturellement de Moscou, a guerilla indépendantiste et socialiste à la basque me semble avoir peu de perspective dans les circonstances immédiates de la Prouvènço de 2023, en revanche agir dans les mouvements communistes et syndicaux hexagonaux tout en gardant un lien avec le mouvement culturel prouvençau comme le faisait Marcel Cachin vis à vis du mouvement breton m'apparait pertinent).
Je suis très intéressé par les questions nationales et je serais ravi d'en débattre, plutôt sur un topic dédié j'imagine, avec des gens bien-intentionnés sur la base d'arguments étayés (évitez de me sortir des âneries contre-révolutionnaires de type françoise morvan, asselineau et compagnie).
Et si il y'a des locuteurs de la lenga (dont j'ai appris à l'université le parler rhodanien et la graphie mistralienne), ce sera avec plaisir en message privé.

D'ailleurs, les gilets jaunes ont toujours défendu les cultures locales et je pense que le réglement de la question nationale est un élément très important de la reconstruction communiste, malheureusement laissé de côté injustement (d'autant plus quand il s'agit de promouvoir de néfastes alignement sur le "progressisme sociétal", idéologie dominante de la bourgeoisie macroniste, avec ses obsessions "féministes" et "LGBT+", qui sont contraires à tout ce que Marx a pu théorisé dans La Question Juive ou Clara Zetkin lors de son activité d'organisation des femmes socialistes allemandes, sans parler de la vision de l'homosexualité par Marx et Engels, ou son traitement en URSS sous Staline, vision que l'on peut certes dépasser dialectiquement mais pas non plus renier à 180 degrés comme beaucoup au sein du mouvement marxiste-léniniste prétendent le faire aujourd'hui, les idéologies transgenre-transsexuelle-queer étant carrément à éliminer car des idéologies prônant l'auto-destruction et la prostitution, il faut au minimum l'interdire aux moins de 18 ans, interdire la GPA et interdire aux soi-disant "femmes trans" de participer aux compétitions sportives féminines, leur interdire l'accès au Parti Communiste et promouvoir les soins mentaux pour apaiser leur dépression qu'ils appellent "dysphorie de genre" et passent par des troubles bipolaires que la prise d'hormones n'arrange pas).

J'ai longtemps envisagé l'idée d'un Parti Communiste des Peuples de France comme il existe le Parti Communiste des Peuples d'Espagne mais je pense finalement que Parti Communiste des Gilets Jaunes est le nom le plus adéquat pour signifier cette double réalité : diversité culturelle pluri-nationale et communauté de destin révolutionnaire hexagonale depuis Valmy jusqu'aux Gilets Jaunes, à la grande CGT, le grand PCF, les FTP, le mouvement communard, les révolutions du XIXème siècle, les grandes grèves..

--------------------
Voici ma revue en ligne : sartanroujo.art.blog
Mengistu
Jeune Communiste
157 messages postés
   Posté le 23-04-2023 à 04:48:20   Voir le profil de Mengistu (Offline)   Répondre à ce message   http://www.sartanroujo.art.blog   Envoyer un message privé à Mengistu   

Je précise également que je pense que la question de l'indépendance se pose immédiatement pour la corse, les dom-tom (en particulier la kanaky et le mahohi nui), le pays basque et la catalogne.
Pour les autres territoires, le combat est plus culturel et fédéraliste qu'indépendantiste même si la Bretagne a eu un vrai mouvement indépendantiste de masse, malheureusement en déclin.

--------------------
Voici ma revue en ligne : sartanroujo.art.blog
Mengistu
Jeune Communiste
157 messages postés
   Posté le 23-04-2023 à 04:53:29   Voir le profil de Mengistu (Offline)   Répondre à ce message   http://www.sartanroujo.art.blog   Envoyer un message privé à Mengistu   

pour les pays où la question de l'indépendance se pose immédiatement, les communistes doivent se joindre au mouvement indépendantiste (à terme tenter d'en prendre la tête et de l'orienter vers l'expropriation de la bourgeoisie) mais avant tout y participer et compte tenu du rapport de force, accepter d'être minoritaire en son sein, pourquoi pas conserver sa propre presse tout en joignant l'organisation nationaliste la plus implantée et combattive comme Core in Fronte en Corse qui a un contenu anti-capitaliste ou en tous cas anti-monopoliste et anti-mafia explicite, le FLNKS en Kanaky, le Tavini Huirataraa en mahohi nui, pour les autres pays c'est moins évident, le MIM sans doute en Martinique, l'UPLG en Guadeloupe, le MDES en Guyane, le LPLP à la Réunion, la CUP en Catalogne (et notamment sa composante Endavant-OSAN)..au Pays Basque, la liquidation oteguiste pose la question de la relation à adopter vis à vis de Bildu-Sortu et de EH Bai en Iparralde

--------------------
Voici ma revue en ligne : sartanroujo.art.blog
Mengistu
Jeune Communiste
157 messages postés
   Posté le 23-04-2023 à 04:54:17   Voir le profil de Mengistu (Offline)   Répondre à ce message   http://www.sartanroujo.art.blog   Envoyer un message privé à Mengistu   

Pour les autres territoires, il peut y'avoir des liens personnels, des luttes communes sur le terrain culturel, mais la lutte reste avant tout prolétarienne-révolutionnaire, la revendication culturelle s'ajoutant par dessus

--------------------
Voici ma revue en ligne : sartanroujo.art.blog
Mengistu
Jeune Communiste
157 messages postés
   Posté le 23-04-2023 à 04:54:26   Voir le profil de Mengistu (Offline)   Répondre à ce message   http://www.sartanroujo.art.blog   Envoyer un message privé à Mengistu   

et fédéraliste comme en URSS

--------------------
Voici ma revue en ligne : sartanroujo.art.blog
marquetalia
Grand classique (ou très bavard)
10822 messages postés
   Posté le 24-04-2023 à 20:19:22   Voir le profil de marquetalia (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à marquetalia   

Enfin quelqu un qui defend le courant de la théologie de la libération sur ce forum !Bienvenue sur le forum. Au fait, quel est ton positionnement vis a vis des pays issus de l ex Union Soviétique ?


Edité le 25-04-2023 à 00:51:26 par marquetalia




--------------------
Mengistu
Jeune Communiste
157 messages postés
   Posté le 25-04-2023 à 01:39:15   Voir le profil de Mengistu (Offline)   Répondre à ce message   http://www.sartanroujo.art.blog   Envoyer un message privé à Mengistu   

marquetalia a écrit :

Enfin quelqu un qui defend le courant de la théologie de la libération sur ce forum !Bienvenue sur le forum. Au fait, quel est ton positionnement vis a vis des pays issus de l ex Union Soviétique ?


Merci Marquetalia ! J'apprécie beaucoup la référence qui se trouve dans ton pseudonyme, même si j'admets que je trouve souvent assez difficiles à suivre tes messages sur ce forum que je consulte depuis des années ! J'admets cela dit moi aussi passer régulièrement du coq à l'âme

Je suis étonné que tu combines sympathie pour la théologie de la libération catholique en Amérique latine et discours que j'appellerais anti-islamiste primaire, alors même que l'islamisme n'est pas un tout
A ce titre je te conseille l'excellent livre "Djihad made in USA" de Mohamed Hassan (citoyen éthiopien musulman d'ethnie somalie de l'Ogaden, ancien diplomate éthiopien et soutien du régime erythréen actuel de Isaias Afeworki) aux éditions Investigaction qui traite en détail avec grande finesse et maitrise du matérialisme dialectique de ces thématiques. Je suis pas totalement d'accord avec lui sur la Syrie mais globalement c'est très bon !

Mon positionnement vis a vis des pays issus de l ex Union Soviétique, j'imagine que tu parles de la situation de la religion dans ces pays ! Bah écoute la religion y est très prégnante, très vivante, y compris en Albanie. Je pense que ça montre que l'athéïsme d'Etat est une impasse gauchiste et que promouvoir une spiritualité hétérodoxe, historicisante et contextualiste, à travers un clergé contrôlé par l'Etat et visant à dépérir dans sa dimension politique, me semble la position à adopter.
Mais ça se fait étape par étape, avec douceur et intelligence.

--------------------
Voici ma revue en ligne : sartanroujo.art.blog
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
18426 messages postés
   Posté le 29-04-2023 à 21:04:55   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Je ne sais pas si on peut définir une solution commune pour tous les pays.
En France la révolution bourgeoise s'est opposée à la religion liée au féodalisme, mais me base clergé s'était aussi opposé au féodalisme.

Dans certaines colonies, la religion des colonisateurs a été imposée, parfois leur athéisme.
On peut trouver des situations paradoxales où le rejet de l'impérialisme cherche des racines religieuses, voire oppose l'obscurantisme à la science.
Dans tous les cas c'est aux nationaux de résoudre ces contradictions.

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Théorie  Idéologie  Présentation de mes positions - Sartan RoujoNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum