Forum Marxiste-Léniniste
Forum Marxiste-Léniniste
Administrateurs : Finimore, ossip, Xuan
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  les sites marxistes-léninistes 

 PRCF

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16226 messages postés
   Posté le 14-08-2015 à 14:02:21   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   



présentation

Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF) ? Qui sommes nous ? Que voulons nous ?



Un pôle de rassemblement qui travaille à unir les communistes pour faire renaître un vrai Parti Communiste de France indépendamment de la direction « mutante », socialo-dépendante et « euroconstructive » du PC/ Front de gauche/Parti de la Gauche européenne (PC/PGE) actuel; tant qu’il y avait un vrai PCF en France, les travailleurs pouvaient peser politiquement, l’idéal révolutionnaire galvanisait les luttes, l’indépendance nationale et le « produire en France » étaient défendus, les fachos rasaient les murs et le MEDEF se tenait à carreau…

Un pôle marxiste-léniniste, qui mobilise l’outil scientifique théorisé par Marx et matérialisé par Lénine,

-Pour analyser le monde actuel et proposer une stratégie révolutionnaire moderne fondée sur le rôle dirigeant de la classe ouvrière, le front uni des travailleurs ET le rassemblement populaire majoritaire contre le grand Capital et son Union européenne de malheur.

-Pour faire triompher cette stratégie communiste au 21° siècle il faut combattre la criminalisation du communisme, défendre l’héritage de la Commune, de la Révolution d’Octobre, du Congrès de Tours et des ministres PCF de la Libération, tirer le bilan objectif premières expériencesde l’histoire, refuser l’odieux amalgame entre l’Allemagne hitlérienne et l’URSS de Stalingrad, défendre Cuba, dont l’expérience socialiste originale fait le lien entre les révolutions d’hier, les résistances anticapitalistes d’aujourd’hui et les révolutions de demain;

Un pôle tourné vers la classe ouvrière, la jeunesse, les intellectuels de progrès ; le PRCF privilégie l’intervention en direction des entreprises, soutient les syndicalistes de classe, dénonce les états-majors inféodés à la Confédération Européenne des Syndicats pro-Maastricht, qui cautionnent les négos-bidon sur la casse des acquis sociaux avec Sarko-MEDEF. Il faut au contraire construire le « tous ensemble en même temps » contre le fascisant régime UMP. Le PRCF refuse toute allégeance au PS de DSK et d’Aubry.

un pôle patriotique et internationaliste, antiraciste, antifasciste et anti-impérialiste. Dans la tradition du Front populaire et de la Résistance communiste, le PRCF, présidé par L.Landini (ancien officier FTP-MOI), unit le drapeau rouge frappé de la faucille et du marteau au drapeau tricolore de la Révolution française. Il s’agit de mettre la classe ouvrière, dans toutes ses composantes français et immigrée ensemble, au coeur de la vie politique nationale, de sortir la France du broyeur de l’€uro et de l’Europe du capital, de reconstruire notre pays sur les bases rassembleuses qui furent celles du programme du Conseil National de la Résistance à la Libération, de nouer de nouveaux traités internationaux progressistes, d’affronter le grand capital maastrichtien, de remettre à l’ordre du jour la transformation socialiste de la France, de soutenir la reconstruction du Mouvement Communiste international et du Front Anti-Impérialiste Mondial. Le PRCF a des contacts fraternels avec plus de 100 organisations communistes et démocratiques dans le monde entier.

Un pôle militant qui débat démocratiquement et applique solidairement les décisions majoritaires. Qui essaie en permanence d’être sur le terrain des luttes, là où les travailleurs vivent et luttent.

Le PRCF propose à toutes les organisations progressistes et républicaines un FRONT pour l’INDEPENDANCE et la REPUBLIQUE SOCIALE.

Ne reste pas spectateur!


La Renaissance communiste, la reconstruction d’une France en marche vers le socialisme, ont besoin de toi. Ouvrier, jeune, intellectuel progressiste! Rejoins le PRCF ou les JRCF, l’organisation des Jeunes pour la Renaissance Communiste en France!

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16226 messages postés
   Posté le 09-12-2015 à 13:53:16   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Nous ne danserons pas la Valls à trois temps des reniements- Par A.M.


VALLS APPELLE A VOTER CHOLÉRA POUR FAIRE BARRAGE A LA PESTE. Par A.M. (SN......PRCF)

Soyons sérieux: quelle différence entre Sarkozy-Estrosi-Morano et consorts avec le FN ?
Droite extrême, extrême-droite les différence deviennent inaudibles, invisibles.
En terme de posture sans doute trouvera-t-on quelques nuances vite atténuées : on peut aussi entendre et voir des responsables de l’UMP plus à droite que ceux du FN et inversement. Bref les droites anti-ouvrières, antinationales, antipopulaires se ressemblent comme deux gouttes d’eau.

D’ailleurs que reproche la droite à son extrême? Sa posture anti européenne et certains aspects de son programme économique : retour à la retraite à 60 ans par exemple.
Or Marine Le Pen a déclaré qu’elle envisage "la perspective de rester dans l’UE si celle-ci nous rend notre souveraineté "… ce qui revient à vouloir un cercle carré. Et à dire au revoir à la perspective de sortir de l’euro.

Et reprenons l’exemple de la retraite à 60 ans.
Que dit Marine Le Pen : " Lorsque nous aurons fait toutes les économies nécessaires sur les gabegies de l’Etat, nous reverrons la situation, si nous nous rendons compte qu’il faut travailler plus longtemps, alors nous vous dirons précisément les raisons pour lesquelles il faut le faire. " Parions que lorsque MLP "reverra la situation" sa conclusion sera que le retour à la retraite à 60 ans "est hélas impossible"

Que dit le secrétaire général du FN Nicolas Bay : "Nous n’avons jamais défendu la retraite à 60 ans. Nous avons défendu le principe des 40 annuités, ce qui est un peu différent." En effet… d’autant qu’il rajoute, pour que Gattaz entende bien : "personne ne peut atteindre les 40 annuités à 60 ans, compte tenu de l’âge plus tardif de l’arrivée sur le marché du travail."

Enterrée la promesse de la retraite à 60 ans comme le seront toutes les autres promesse qui du FN qui n’ont d’autre but que d’attirer des gogos qui ont oublié que " Les promesses n’engagent que ceux qui y croient " comme le disait Henri Queuille.
On le voit LR et FN c’est blanc bonnet et bonnet blanc, pour ne pas dire bonnet brun et brun bonnet.

Revenons donc à notre bouillant premier ministre M. Valls. Le voilà, martial, agitant son épée de carton, jouant au Clemenceau en fer blanc, nous annoncer qu’il appelle à voter pour les candidats LR pour faire barrage au FN.
De qui se moque-t-il ? D’abord des citoyens qui ont voté PS parce qu’ils sont contre la droite et l’extême-droite et qu’ils avaient encore, malgré tant de démentis de l’expérience historique, la naïveté de croire que le PS était de gauche.
Puis à tous les Français à qui il veut faire comprendre que le PS et LR pourraient bien, un jour prochain, forger une "grande coalition" à l’allemande (n’est-ce pas notre modèle?) et gouverner ensemble pour appliquer les ordres de nos maîtres à tous, le MEDEF et l’UE.
C’est à demi-mots ce que vient de proposer ce matin sur France-Inter le géopoliticien favori de l’Europe atlantique et supranationale, M. Guetta.

De plus tant que le rôle de l’opposition aux droites social-démocrate et LR sera joué par le FN pas de souci ! Et si jamais ces gens gagnaient il n’y aurait finalement qu’à élargir la coalition et le "cercle de la raison".

Que les ouvriers, les employés, les artisans, les petits commerçants, les petits paysans, les enseignants, les fonctionnaires, les chômeurs qui sont tentés par la démagogie du FN réfléchissent à cela.

Et qu’ils se tournent vers l’histoire pour savoir qui, vraiment, a été à leurs côtés, toujours, dans les luttes, dans les boîtes, dans les facs, contre l’exploitation, contre la misère et contre les guerres. Parfois au prix de leur liberté et de leur vie. Et la réponse s’imposera toute seule, comme une évidence : les communistes, les vrais de vrai, ceux qui ont toujours uni le drapeau tricolore au drapeau rouge frappé des outils ouvriers et paysans pour combattre le fascisme, le capital, et porter à bout de bras l’indépendance nationale, le progrès social, le « produire en France », la solidarité internationale des peuples, la fraternité de tous les humains épris de liberté, d’égalité et de fraternité quelle que soit la sonorité de leur nom.

On ne parle pas des ectoplasmes politiques qui vendent leur âme et leur classe pour une place de plus en plus réduite dans un exécutif régional, mais des vrais communistes qui ne renient rien, qui ne désertent pas, qui tiennent bon dans l’adversité.

Aidons-les, rejoignons-les, cessons de nous lamenter, de compter les points, d’attendre que « le parti » de nos rêves soit reconstruit ! Contre la peste brune et ceux qui la rendent possible, on ne résiste pas en buvant du bordeaux à la terrasse des bars branchés, on retrousse les manches et on va à la porte des usines en exigeant la rupture avec l’UE atlantique et en combattant le FN et tous ceux qui l’alimentent.

initiative communiste.fr

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
DUROC
Militant de valeur
366 messages postés
   Posté le 09-12-2015 à 19:15:20   Voir le profil de DUROC (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à DUROC   

cette partie n'est pas réservée au débat mais uniquement à l'exposé des positions des uns et des autres.


Edité le 09-12-2015 à 20:10:14 par Xuan




--------------------
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16226 messages postés
   Posté le 06-03-2018 à 19:56:00   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

Le PRCF invité aux vœux du Parti de Gauche


initiative communiste


Lundi 22 janvier 2018, une délégation officielle du PRCF a assisté, sur invitation, aux vœux du Parti de Gauche pour cette nouvelle année. Outre l’accueil chaleureux et fraternel pour lequel nous adressons nos félicitations et nos remerciements, cette soirée a été l’occasion pour les représentants du PRCF d’échanger avec des camarades et militants d’autres formations politiques, et en premier lieu avec des dirigeants de la France insoumise.
Ainsi, l’échange fut très fraternel et constructif avec Djordje KUZMANOVIC (Secrétaire national du Parti de Gauche en charge des questions Internationales et de défense), Vangelis GOULAS de l’Unité populaire grecque ou encore Jean-Luc MÉLENCHON, avec lequel une conversation d’une bonne demi-heure a permis de procéder à un échange de vues sur la situation politique actuelle.

Militer pour la sortie de l’euro, de l’UE, de l’OTAN et du Capitalisme
Cette présence s’inscrit dans le combat engagé par le PRCF en faveur des quatre sorties – de l’euro, de l’UE, de l’OTAN et du capitalisme – tout en alliant le drapeau tricolore ET le drapeau rouge, dans le cadre d’un large Front antifasciste, patriotique, progressiste et écologiste, un F.R.A.P.P.E. appelant au rassemblement de toutes les forces communistes, progressistes et patriotiques, désireuses d’en finir avec la dictature de Bruxelles-Berlin-Francfort-Washington, du Medef, de La Réaction en Marche et de ses alliés politiques de tous bords.

Signalons également la présence et le combat des travailleurs de l’hôtel Holiday Inn, en grève porte de Clichy depuis plus de trois mois et qui ont été ovationnés pour leur courageuse résistance contre la direction rapace et toute heureuse d’appliquer la « Loi Chômage » (c’est-à-dire la dictature du patronat et du capital) à l’encontre de ses salariés.

Lutte des classes : soutien aux travailleurs de la chaine d’hôtel Holiday Inn en lutte
Le PRCF a de nouveau exprimé sa solidarité et son soutien indéfectible aux travailleurs du Holiday Inn, et il invite de nouveau tous les militants communistes à renforcer la résistance et le combat contre l’idéologie totalitaire A.C.I.E.R. (atlantiste-capitaliste-impérialiste-européiste-réactionnaire) qui détruit tous les conquis sociaux et broie des vies humaine entières.

Pour 2018, tous ensemble et en même temps
A nos camarades du Parti de Gauche et à toutes les formations politiques, syndicales et associatives œuvrant dans le même sens, le PRCF adresse ses plus chaleureux vœux de combativité et de fraternité pour 2018, en faveur de l’unité TOUS ENSEMBLE ET EN MÊME TEMPS afin que triomphe une France Franchement Insoumise !

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Xuan
Grand classique (ou très bavard)
16226 messages postés
   Posté le 01-08-2021 à 16:34:53   Voir le profil de Xuan (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Xuan   

LA DÉFENSE DE LA PAIX MONDIALE, ENJEU CENTRAL DU COMBAT FRANCHEMENT COMMUNISTE, PATRIOTIQUE ET INTERNATIONALISTE D’AUJOURD’HUI
– par Georges Gastaud

LE VIRAGE VERS UN “CONFLIT DE HAUTE INTENSITÉ” AVEC LA RUSSIE ET LA CHINE EST CONFIRMÉ PAR LE NOUVEAU CHEF D’ETAT-MAJOR DES ARMÉES, LE GÉNÉRAL BURCKHARD
LA DÉFENSE DE LA PAIX MONDIALE, ENJEU CENTRAL DU COMBAT FRANCHEMENT COMMUNISTE, PATRIOTIQUE ET INTERNATIONALISTE D’AUJOURD’HUI

par Georges Gastaud, co-secrétaire national du PRCF, auteur du livre “Patriotisme et internationalisme”, fils de Résistant.

https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/la-defense-de-la-paix-mondiale-enjeu-central-du-combat-franchement-communiste-patriotique-et-internationaliste-daujourdhui-par-georges-gastaud/

On lira ci-dessous avec attention le premier Ordre du jour des Armées officiellement diffusé par le général Thierry Burckhard, le chef d’état-major (CEMA) récemment nommé par Macron en remplacement du général Lecointre, dont la démission avait surpris tout le monde, de même que l’interruption précipitée de l’opération Barkane sur la seule décision de Macron.


Sous des formes aisées à décrypter, le général Burckhard, nouveau CEMA (Chef d’État Major des Armées) issu de la Légion étrangère, confirme sur un ton martial que la mission des armées est désormais de se préparer au “choc” et à l’ “affrontement”. En prenant ses fonctions, l’officier légionnaire avait déjà parlé de la nécessité pour les armées de se préparer à un “conflit de haute intensité” – en clair, à une guerre dure – avec des “ennemis”. Pour n’être pas désignés franchement, ces “ennemis” ne peuvent être que la Fédération de Russie et ses alliés (Belarus par ex.) et que la République populaire chinoise qui sont, l’un et l’autre, allusivement désignés ci-dessous. Ajoutons qu’un amiral français vient tout récemment d’appeler la Marine nationale à se faire à l’idée que ses membres auraient à assumer de leur vivant un conflit majeur…

Les vrais chefs de Macron et de l’état-major militaire qu’il a nommé, c’est-à-dire les dirigeants – trumpistes ou “bidenistes”, peu importe au final – des USA, n’y vont pas par quatre chemins, eux : ils désignent la Chine comme l’ “ennemi stratégique” des USA (donc aussi de leurs vassaux de l’UE – “partenaire stratégique de l’OTAN”, RFA et France euro-atlantique en tête) et Biden a carrément traité Poutine de “tueur” lors de son avènement à la Maison-Blanche. Drôle de manière de respecter la Russie, dans les affaires internes de laquelle ils s’immiscent constamment, comme dans celles de la Biélorussie, en tentant d’y organiser des “révolutions oranges” à répétition.


Qu’importe si c’est précisément cette même Russie dont De Gaulle déclarait en 1944, lors de son voyage d’Etat à Moscou: “les Français savent que la Russie soviétique a joué le rôle principal dans leur libération”. Belle gratitude des actuels dirigeants maastrichtiens, “post-gaullistes” et hyper-atlantistes de la France, que cette attitude revancharde du capitalisme-impérialisme occidental à l’encontre d’un peuple, le peuple soviétique, qui a perdu 27 millions des siens durant la Seconde Guerre mondiale, pour débarrasser l’Europe du monstre nazi battu à plate couture par l’Armée rouge de Stalingrad à Berlin en passant par Koursk. Et triste et indigne oubli, par les gouvernants et par l’état-major français, des combats communs menés contre l’envahisseur hitlérien de la France et de la Russie par les aviateurs français et soviétiques qui s’illustrèrent alors héroïquement dans les rangs du régiment “Normandie-Niémen”!

L’accusation lancée dans le texte de Burckhardt à l’égard de certaines puissances dites “décomplexées” – la Russie et la Chine pour ne pas les nommer – de s’affirmer mondialement, ou plus simplement, de ne pas céder aux diktats de Washington, est d’une mauvaise foi crasse. Qui, depuis des décennies, s’assoit sur toutes les décisions de l’ONU, que ce soit au sujet de l’Irak, de la Syrie, de Cuba, de la Palestine, de l’Amérique latine, etc., si ce n’est l’Empire étatsunien servilement suivi par ses vassaux européens et israélien? Qui entretient des troupes sur tous les continents, parfois à des dizaines de milliers de kilomètres de Washington, y compris aux frontières Ouest de la Russie – des Etats baltes férocement russophobes à l’Ukraine nostalgique du Reich – ou sur ses flancs Sud? Qui dispose de 80% des armes mondiales, y compris nucléaires, et qui est le seul pays au monde à avoir utilisé l’arme nucléaire contre des populations civiles à Hiroshima et Nagasaki? Et que dirait Washington si les Russes massaient des troupes et provoquaient des manoeuvres militaires extrêmement agressives et menaçante à la frontière américano-canadienne ou sur le Rio Grande? Or c’est bien l’alliance euro-atlantique qui, tout récemment, a organisé des manoeuvres navales d’ampleur en Mer de Chine avec la participation de la Marine française (que va-t-elle faire à des dizaines de milliers de km de nos côtes alors que l’OTAN laisse la France seule face à l’expansionnisme turc en Méditerranée et en Afrique?) et qui a envoyé un croiseur anglais, survolé par des avions de l’OTAN, provoquer la Marine et la DCA russe dans les eaux territoriales de la Crimée. Que dirions-nous si un bateau russe ou chinois était récemment venu taquiner la Marine nationale et les forces aéronavales au large de Toulon, de Brest ou de Cherbourg?


Bases militaires américaines : qui menace qui ?
La réalité, c’est que derrière le discours “anti-impérial” visant la Chine et la Russie, le bloc euro-atlantique craint de perdre l’hégémonie mondiale dont il a hérité à la chute de l’URSS, de son démembrement contre-révolutionnaire et de l’annexion des ex-pays socialistes européens par l’UE arrimée à l’OTAN. Le bloc euro-atlantique se sait talonné par la montée planétaire des “BRICS” (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique australe) et par l’affirmation économique et politique de la République populaire chinoise avec tout ce que cela signifie pour les peuples de voir qu’un pays dirigé par un parti communiste s’en sort mieux, y compris médicalement, que la première puissance mondiale travaillée par d’explosives contradictions internes (souvenons-nous des incidents sanglants du Capitole lors des présidentielles américaines). Dès lors, le bloc euro-atlantique refuse absolument la perspective d’un monde multipolaire régi par des relations juridiques claires et universelles (la Charte de l’ONU!), excluant la guerre, l’ingérence politique et la menace de guerre des relations internationales, respectueux de l’égalité entre nations souveraines, fondé sur l’idée d’une lutte en commun contre les épidémies mondiales et contre le dérèglement climatique: c’est pourtant ce qui a été proposé par le président chinois Xi Jinping dans son récent discours célébrant le centenaire du PC chinois.


La réalité, c’est que les puissances hégémoniques du capitalisme-impérialisme mondial que sont les États-Unis d’Amérique et la RFA “réunifiée”, avec en position de plus en plus seconde et servile, l’impérialisme français embourbé du Liban à l’Afrique occidentale, sont à nouveau prêtes à risquer une troisième guerre mondiale exterminatrice pour préserver à tout prix leur étouffante domination planétaire. Ce qui signifierait inévitablement, étant donné la détermination politico-militaire indubitable de la Russie et de la Chine, toutes deux dotées de puissantes armées nucléaires et conventionnelles, une catastrophe absolue pour l’Europe, la disparition pure et simple possible du peuple français, un danger d’anéantissement ou de régression sans précédent pour toute l’humanité, sans parler des énormes conséquences climatiques et environnementales qu’aurait nécessairement un “conflit de haute intensité” mondialisé. Nombre de chercheurs estiment en effet que l’ “hiver nucléaire” qui résulterait d’un échange, même limité, de tirs nucléaires, aboutirait pour finir paradoxalement à un emballement irrémédiable du réchauffement climatique: mais de cela, les histrions d’EELV et leurs satellites se contrefichent…

Et d’ores et déjà, ce virage macroniste effectué par Macron sans le moindre débat parlementaire ou citoyen signifie la fin accélérée de tout vestige d’indépendance diplomatique et militaire pour la France et la rupture finale et intégrale de notre pays avec la doctrine diplomatico-militaire du Général de Gaulle: on se souvient qu’en 1966, de Gaulle avait ordonné, avec le soutien critique, mais public et déterminé du PCF d’alors, le départ des troupes américaines stationnées en France pour mettre en place la doctrine de la dissuasion nucléaire française “tous azimuts”. Quoi qu’on pense de cette doctrine, qu’ont d’ailleurs désactivée de facto les successeurs du général, on n’en est plus là: Macron riposte pas ou peu à la pression arrogante de Berlin qui exige désormais carrément que le siège français au Conseil de sécurité de l’ONU (obtenu par la France avec l’accord de l’URSS) soit transféré à l’UE, ce faux nez de l’impérialisme allemand résurgent. Et Macron prône une “armée européenne” arrimée à l’OTAN qui, balayant le principe affiché de “défense nationale”, mettrait la force de frappe française à la disposition de Washington et Berlin en cas de conflit avec la Russie, sachant en outre qu’un tel conflit peut être provoqué à tout moment par les gouvernants maladivement russophobes, antisoviétiques, voire carrément nostalgiques de l’ordre brun, qui sévissent à Riga, Tallinn, Vilnius, Varsovie et Kiev !


Conclusion pratique: pour tout militant franchement communiste, pour tout patriote républicain, pour tout ami de la paix mondiale et de l’humanité, la question de la défense de la paix mondiale redevient centrale à l’égal de nos autres combats pour le progrès social, les libertés démocratiques et la souveraineté nationale. L’intérêt bien compris du peuple français ne consiste pas à marcher comme un seul homme dans la nouvelle union sacrée euro-atlantiste que le Parti Maastrichtien Unique des Macron, Hollande, Sarkozy, Jadot, voire Le Pen (désormais officiellement ralliée à l’euro, à l’UE et à Schengen), veut mettre en place pour museler notre peuple et l’entraîner dans une aventure suicidaire tout en parachevant la casse des acquis sociaux. Le mot “paix” doit donc urgemment retentir à égalité dans les luttes présentes et à venir à côté des mots “démocratie”, “justice sociale” et “souveraineté des peuples”.
Il faut aussi arracher le masque des “écolos” à la Jadot qui, cautionné par toutes sortes de faux communistes et de faux progressistes avides de places, nous bassinent du soir au matin avec les dangers du nucléaire civil mais qui n’en cultivent pas moins l’atlantisme, l’européisme et le militarisme sans bouger un doigt contre les colossales dépenses militaires que la course aux armements imposée par l’OTAN soustrait chaque jour, en pleine pandémie mondiale, et alors qu’1% de la population mondiale a réellement accès au vaccin, à l’emploi civil, aux soins médicaux et à l’éducation.

Il faut aussi avoir de parler clair aux soldats, marins et officiers patriotes : la marche d’ores et déjà engagée sous commandement washingtonien vers un “conflit de haute intensité” avec des peuples russe et chinois qui ne nous ont rien fait, peut signifier le suicide national assuré pour le peuple français dans le cas où il ne s’insurgerait pas à temps contre ces projets déments.

L’argent pour la santé et pour l’enseignement, pas pour l’OTAN ni pour le surarmement !

--------------------
contrairement à une opinion répandue, le soleil brille aussi la nuit
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum Marxiste-Léniniste  Pratique  les sites marxistes-léninistes  PRCFNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
créer forum